StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Jusqu'au dernier !
  • Titre original To the Last Man - Empire #16 à 18
  • Genre Comic-Book
  • Série Empire
  • Univers Legends
  • Année et période 0 (Empire)
  • Scénariste(s) Welles Hartley
  • Dessins Davide Fabbri
  • Encrage Christian Dalla Vecchia
  • Couleurs Davide Fabbri
  • Couverture David Michael Beck
  • Synopsis : Le Lieutenant Janek Snuber rêve de faire un grande carrière au service de l’Empire, remplie de coups d’éclat. Après avoir été refusé comme pilote, il ne se laisse pas aller à la déception et entre dans l’infanterie. Sa première mission l’envoie sur une planète perdue afin de relayer une garnison. Une mission de routine qui va rapidement se transformer en cauchemar. Les indigènes, présumés inoffensifs, se déchaînent. Le groupe de Snuber se retrouve assiégé et le Lieutenant va pouvoir démontrer ses talents de commandant dans une bataille sans espoir.
  • Note du staff SWU
     (92 % - 3 commentaires)
  • Note des internautes
     (85 % - 7 commentaires)
     (85 %)
    Scénario.

    Storm TroopersVenez découvrir l’infanterie impériale en action ! Vite ! Je suis emballé. Jusqu’à présent, on avait vu des pilotes, rebelles ou impériaux, gentils ou méchants. Mais concernant les Storm Troopers, on avait toujours affaire à des tocards. Là, ça change. La compagnie est dirigée par un très bon Général, mais aussi par deux officiers de grades intermédiaires au comportement impérial typique : frimeurs, imbus d’eux-mêmes, égocentriques... Snuber se retrouve donc à affronter l’ennemi tout en composant avec l’incompétence de ses supérieurs. Tout ce beau monde tombe dans le traquenard des indigènes et la situation va aller ainsi de Charrybe en Scylla.
    L’histoire est bien écrite, on y trouve de l’action, de la subtilité dans les relations hiérarchiques, des actes héroïques (chez des impériaux)... Les « indigènes » locaux sont impressionnants, des espèces de reptiles humanoïdes, et ont l’air vicieux à souhait. Le tout saupoudré de massacres et de paniques. Un vrai petit film d'action.
    La fin est intéressante. Assez classique, elle n’est pas non plus celle que j’attendais.

    Dessins.

    Général


    Côté dessins, on retrouve un tandem Fabbri – Dalla Vechia toujours aussi emballant. Cette aventure dans la jungle est quelque chose de nouveau pour eux. Néanmoins ils sont très à l’aise, que ce soit dans la jungle, ou lors de l’assaut de la base. Les passages sur Carida sont également réussis. La majeure partie du temps, les Storms sont dans la boue jusqu’aux genoux, et c’est très fun. En face d’eux, les Amanins ont un look simple mais bien flippant. Les phases de gunfights sont peut-être un peu statiques, mais c’est un genre que j’apprécie.
    La mise en couleur est un autre point fort. Dans les différentes phases de l’histoire, on reste toujours dans des dégradés, de rouge la journée et de bleu la nuit. Les effets d’éclairage, lumière naturelle le jour et artificielle la nuit, ont été travaillés et fonctionnent bien avec les couleurs. Rien à signaler sur les couvertures. J’aurai aimé voir Fabbri dessus également mais bon...

    Conclusion.

    Janek SnuberUn très bon story-arc. Mine de rien, il est peu sophistiqué, les enjeux ne sont pas énormes et il ne bénéficie pas d’une « tête d’affiche » bien connue. Et pourtant, dans un style très différent de Darklighter, c’est avec ce dernier l’histoire que j’ai le plus apprécié dans la série Empire.
  • 27/12/2007
     (100 %)
    Trés bonne histoire. Dessins un peu simplistes dans le style de la guerre de stark mais ambiance trés apréciable. Ca change de ne pas voir de Jedi et c'est un vrai rafraîchissement. Une histoire un peu basée sur Starship troopers mais à la sauce starwars avec des aliens starwars.
  • 01/12/2015
     (90 %)  •  Langue : VF
    Le lieutenant Janek Sunber, fraîchement diplômé de l'Académie Impériale de Carida, est affecté au détachement Impérial sur Maridun, censé servir de renforts pour un avant-poste local. Mais sur place, seuls des cadavres les attendent, abattus par les indigènes Amanin. Commence alors un siège par les autochtones qui, inlassablement, vont pousser les Impériaux dans leurs derniers retranchements. Ils se battront jusqu'au dernier, s'il le faut... et il risque bien de le falloir !

    Rarement la série Empire aura aussi bien porté son nom. Car ici, point de Dark Vador, de Boba Fett ou d’Étoile Noire, non, mais plutôt un nouveau personnage principal, Janek Sunber. Et Randy Stradley prouve une nouvelle fois qu'il maîtrise parfaitement son sujet : loin d'être un Impérial « mauvais » qu'on prendrait plaisir à détester, le jeune lieutenant est au contraire un être réaliste, qui voyait en l'Empire l'unique moyen de découvrir la galaxie et de quitter le trou perdu qui lui servait de foyer.

    Alors bien sûr, Sunber est, peut-être, un peu trop idéalisé. Il est talentueux, son instinct est souvent bon, il est immédiatement sympathique au lecteur au point d'en faire parfois un peu trop, le but étant de montrer à quel point il est différent du capitaine Gage et du commandant Frickett qui sont, eux, les Impériaux « de base » (autrement dit antipathiques, lâches et à la limite de l'incompétence). Mais Stradley ne s'arrête pas à Sunber : en créant le personnage du Général Ziering, il nuance encore plus l'Empire. Jusque là, les seuls hauts gradés de la flotte Impériale connus étaient Tarkin, Ozzel ou encore Piett et Needa ; là, Ziering offre un contrepoids intéressant. Vétéran de plusieurs conflits, c'est un homme de terrain, refusant de se dissimuler et remettant en question, s'il le faut, les principes appris à l'Académie. Bref, un homme qu'on a envie de suivre, un homme qui donnerait envie de mourir pour lui. Et c'est là qu'on voit que le pari est réussi. :oui:

    Le pari est réussi, donc, car une fois que l'arc a réellement démarré (une dizaine de pages après le début, donc tout de suite !), une fois que Sunber et ses compagnons d'armes sont arrivés dans la redoute et découvrent les conséquences des actes des Amanin, on plonge en apnée avec eux pendant une cinquantaine de pages. Le scénario est pour moi une réussite totale, la caractérisation de Sunber est sublime, on a envie, on a hâte de revoir le personnage en action, et pourquoi pas de le confronter aux héros de la Rébellion. Surtout que face à lui, on ne s'encombre pas d'une quelconque explication sur les Amanin, leur nature ou les caractéristiques de leur peuple : quelques lignes permettront néanmoins de comprendre les raisons de leurs actes en toute fin d'arc, et ce sera amplement suffisant.

    Aux dessins, c'est le retour de Davidé Fabbri après l'arc Princesse et guerrière des numéros 5 et 6 d'Empire. Et le dessinateur s'éclate visiblement avec des personnages qui sont tous nouveaux, des décors inédits et qui varient énormément suivant les moments de la journée et surtout, une évolution physique des personnages, au point qu'on presque l'impression de voir la lassitude se dessiner sur les traits de Sunber au fur et à mesure que le siège se prolonge. Une nouvelle fois, Davidé Fabbri fait feu de tout bois : il faut en profiter car il ne sera de retour que dans le numéro 36 !

    Cet arc est pour moi une totale réussite, démontrant la pertinence même d'une série nommée Empire. Que ce soient pour les personnages, tous plus ou moins nuancés, et leur développement psychologique, l'intrigue ou les dessins, vous devez lire Jusqu'au dernier. D'ailleurs, l'éditeur Delcourt ne s'y est pas trompé, en choisissant justement cet arc pour inaugurer sa série Rébellion en librairie. J'espère désormais que la série Empire va trouver son rythme de croisière et nous proposer, comme sa grande sœur Republic, des personnages qui reviennent d'un arc à l'autre. Et Janek Sunber semble tout indiquer pour jouer un tel rôle ! :oui:

    Note : 90 %
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

60 membres le possèdent (qui ?)
49 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité