La Courte mais Intense Vie de Roons Sewell
  • Titre original The Short, Happy Life of Roons Sewell - Empire #10 et 11
  • Genre Comic-Book
  • Série Empire
  • Univers Legends
  • Année et période -1 (Empire)
  • Scénariste(s) Paul Chadwick
  • Dessins Tomas Giorello
  • Couleurs Joe Wayne
  • Couverture Kilian Plunkett
  • Synopsis : Le Général Dodonna était l’un des plus brillants stratèges de l’Ancienne République. Maintenant, il doit utiliser toutes ses compétences et ses astuces pour surpasser les commandants de la flotte impériale qu’il a souvent formés lui-même avec ses tactiques ! En établissant la base de Yavin 4, Dodonna se heurte au Commandant Roons Sewell à propos des plans pour le future d’une Alliance Rebelle qui n’en est qu’à ses prémices. Sewell est un leader charismatique, qui a rallié le cœur et l’esprit des gens. Mais son goût pour la dramatisation inquiète le pragmatique Dodonna. C’est l’âge et l’expérience contre la vigueur et la jeunesse.
  • Note du staff SWU
     (60 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (73 % - 2 commentaires)
     (60 %)
    Scénario.

    SewellA l’origine, cette histoire m’emballait beaucoup. Darklighter traitait de l’avant Yavin du point de vue des pilotes. Ce story-arc devait lui répondre en présentant la même période du point de vue de la chaîne de commandement de l’Alliance. Franchement, c’est un échec. Je m’attendais à quelque chose qui mêlerait problèmes stratégiques, espionnage, et grosse dose de charisme de Dodonna pour rallier les troupes. En fin de compte, rien de tout ça. Cette histoire fait l’apologie de Roons Sewell. Ce qui est un non-sens puisque c’est un personnage créé pour l’occasion, dont les lecteurs ne sont pas familiers. Comment avoir de l’intérêt pour une histoire racontant la vie d’un homme auquel on est pas attaché ?? Qui plus est, le récit est bourré de clichés : enfance difficile, des actes pas très catholiques pour survivre, un homme bourru mais très charismatique... Le contraire du très vertueux Dodonna en fait. Seule cette opposition de style s’avère intéressante au final.






    Dessins.

    DodonnaDes dessins passables. Giorello a réussi à faire passer les sentiments des personnages, ce qui est l’essentiel. Mais il y a toujours cette propension à l’exagération dans l’expression des personnages. Par rapport à l’histoire qu’on lui a mis dans les mains, il s’en sort plutôt pas mal.
    La couverture du # 11 est sympathique. Un plan de poursuite sympa.

    Conclusion.

    SewellJe vois peu d’arguments en faveur de cette histoire. Rien de très consistant dans l’histoire, pas d’évènements importants qui s’y déroulent non plus. A vous de voir. Une histoire intégrée dans le TPB Darklighter. Sous ce format ça vaut le coup, sinon passez votre chemin.
  • 26/11/2004
     (60 %)
    Dans le TPB Darklighter cette histoire est jointe.
    Un moins que rien qui va se libérer de la violence des rues pour le théâtre, puis qui va subir la violence de l'empire et s'engager dans la rébellion jusqu'à devenir général au côté de Dodonna.
    C'est lors de ses funérailles que le précieux général de Yavin compte ses exploits, peu avant l'épisode 4.

    Pas mal... joli en tout cas.
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

21 membres le possèdent (qui ?)
20 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité