Striking From the Shadows
  • Titre original Striking From the Shadows - Republic #63
  • Genre Comic-Book
  • Série Republic
  • Univers Legends
  • Année et période -21 (Emergence de l'Empire)
  • Scénariste(s) John Ostrander
  • Dessins Jan Duursema
  • Encrage Dan Parsons
  • Couleurs Brad Anderson
  • Couverture Brian Ching
  • Synopsis : Le périple de Quinlan Vos aux côtés de Dooku se poursuit. Le Jedi s’enfonce de plus en plus dans le Côté Obscur et le Comte Dooku choisit de l’envoyer en mission sur Coruscant pour se débarrasser de certaines personnes qui le gênent. Dans le même temps, le Comte nous en apprend un peu plus sur ses sentiments par rapport à la présence d’un maître au-dessus de lui. Serait-il possible que la cible de Vos et ce seigneur Sith ne soient qu’une seule et même personne... ? Ca serait oublier qu’avec Dooku, les choses ne sont jamais aussi simples qu’elles paraissent.
  • Note du staff SWU
     (95 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (93 % - 8 commentaires)
     (90 %)
    Scénario.

    QuinlanC’est le numéro que tout le monde attendait depuis la fin tendue de Jedi – Dooku. Où en est Quinlan ? A-t-il réussi à tous nous tromper pour ne pas changer ? Où est-il allé trop loin cette fois ? Hé bien, c’est à se demander si Quinlan lui-même sait où il en est. Le petit jeu du manipulateur manipulé continue entre Dooku et Vos. Et dans cette voie Dooku est un expert. Mais le plus renversant, c’est que le Comte nous en apprend un peu plus sur sa relation avec Sidious et l’ordre Sith. Et on découvre que tout n’est pas évident. Le problème du « Sith qui dirige le sénat » est remis au goût du jour ici. Dooku révèle toutes ces informations à Vos et on se demande une bonne partie du numéro si Palpatine est la cible de Vos. Quoiqu’il en soit, ce numéro apporte autant de réponses sur l’état d’esprit de Dooku, qu’il ne soulève de nouvelles questions.
    Bien entendu, en plus de toutes ces intrigues, l’action n’est pas absente de ce numéro avec le retour du très cool K’Kruhk. Ostrander orchestre le suspense comme personne. On est tenu en haleine d’un bout à l’autre et c’est parti pour durer encore un moment ;)

    Dessins.

    Quinlan


    Duursema reprend sa place pour ce numéro. Ses scènes de baston entre les immeubles de Coruscant sont assez jubilatoires. Quin et K’Kruhk tapent des poses acrobatiques très cools. On en redemande. Côté personnages, je pense que Duursema confirme, si c’était nécessaire, qu’elle a bien saisi le personnage de Dooku. Quinlan « Die Hard » Vos est toujours égal à lui-même, avec son côté énervé et blasé qu’on apprécie tant. Je regrette que les crayonnés de certaines cases manquent de détails, surtout pour les scènes où Quinlan est déguisé.
    La mise en couleur et l’encrage sont au diapason et la couverture de Ching est brillante. Elle met la pression sur le lecteur avant même qu’il ait ouvert le comic !

    Conclusion.

    K’KruhkComme d’habitude je suis très enthousiaste. L’histoire de Quinlan, qui revient régulièrement au premier plan me passionne. Elle permet également d’utiliser tout le potentiel du personnage de Dooku sans avoir besoin de développer des intrigues trop importantes (à l’échelle galactique) qui pourraient entrer en conflit avec l’Episode III ultérieurement. J’ai bien aimé le titre également. Je trouve l’image très suggestive.
  • 20/06/2005
     (100 %)
    Plus que le complément idéal à Jedi - Dooku, ce Républic #63 est un évènement majeur dans l'histoire de Quinlan Vos ...
    Toujours des dessins de toute beautée par Jan Duursema et un scénario tordu made in Ostrander ;) !
    Tout est très bien mis en scène, on retrouve du beau monde et on finit même par se demander si Quinlan est maître de son propre destin :sournois: :debile: !
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

35 membres le possèdent (qui ?)
32 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité