StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Jedi : Aayla Secura
  • Genre Comic-Book
  • Série Jedi (Vol. 3)
  • Univers Legends
  • Année et période -22 (Emergence de l'Empire)
  • Scénariste(s) John Ostrander
  • Dessins Jan Duursema
  • Encrage Dan Parsons
  • Couleurs Brad Anderson
  • Couverture Jan Duursema
  • Synopsis : La traîtrise est un sport national chez les Devaroniens et ce numéro le prouve à ceux qui en doutaient encore. Aalya est envoyée en compagnie de Tholme et de la Dark Woman en mission sur Devaron. Les Jedi recherchent un groupe de pirates qui sévissent dans les parages et qui ont la mauvaise idée d’assassiner le sénateur qui allait les dénoncer et révéler leur base.
    Une mission assez simple en somme, sauf que l’assassin n’est autre que Aurra Sing. Sa haine viscérale des Jedi va-t-elle être fatale à Aalya et ses compagnons ? Ou bien la Dark Woman va-t-elle enfin pouvoir réparer son plus grand regret ?
  • Note du staff SWU
     (93 % - 3 commentaires)
  • Note des internautes
     (93 % - 4 commentaires)
     (90 %)
    Scénario.

    TraîtriseOstrander continue de passer l’Univers Etendu prélogique en revue et pour le coup on a un casting de rêve : Aalya, Tholme, la Dark Woman, Aurra Sing, Kit Fisto... Quinlan Vos n’est pas là mais il reste au centre des préoccupations de Aalya.
    Dans cette situation les dilemmes se multiplient pour Aalya. Désormais général, elle ne peut pas partir à la recherche de Quinlan. Ses sentiments envers Kit Fisto, légèrement esquissés, sont une fissure de plus à la sacro-sainte règle « pas de sentiments, seulement la sérénité ». Ajoutons les remords récurrents de la Dark Woman et on se dit que les Jedi ne sont pas du tout sereins. En temps normal ça passe, mais avec une guerre et Aurra Sing sur le dos ça casse.
    L’histoire de ce one-shot est plus intimiste que Shaak Ti. On navigue entre scènes d’action et mission d’infiltration dont Tholme a le secret. Aalya est encore tendre par rapport à Quin ou Tholme mais elle a bien été formée. Résultat : Aurra Sing s’en tire moins bien que les fois précédentes, mais en ces temps troublés sa participation à l’effort de guerre (pour son propre intérêt, ça va de soit) ne s’arrêtera pas là.






    Dessins.

    Aurra


    Duursema arrive à identifier de plus en plus Star Wars à son style en ce qui concerne les comics et ça a du sens pour moi. J’aime plus particulièrement le character-design de Tholme qui, comme le bon vin, se bonifie en vieillissant. Plus les années passent et plus il a de classe. La Dark Woman a eu le droit à un lifting elle aussi. L’aspect mystérieux et dur est un peu moins marqué pour laisser place à plus de mélancolie. Ces éléments visuels viennent renforcer la relation Tholme – Dark Woman établie par Ostrander (au passage elle ne s’appelle pas Mme Dark Woman, elle a un vrai nom et on l’apprend enfin !).
    Les planches sont moins spectaculaires que dans Shaak Ti mais comme je l’ai dis ci-dessus, on est pas dans un champ de bataille. La couverture reste par contre dans le même style qui a fait ses preuves.

    Conclusion.

    AalyaEncore un comic à ne pas rater. Si le niveau de la production « Clone Wars » est bon c’est aussi parce que les comics Jedi le tire vers le haut. Sachant en plus que les auteurs nous promettent un Dooku renversant qui devrait mettre tout le monde d’accord. Pour l’instant, sur ce numéro les objectifs sont atteints. Tholme et la Dark Woman ne sont pas au coeur de l’action mais leur présence est essentielle et Aalya et Aurra passent un cap essentiel de leur évolution.
  • 19/06/2005
     (100 %)
    Très très bon Jedi - Secura :) !
    De l'action, des personnages bien exploités, un soupçon d'infiltration, de la corruption, un ennemi de longue date hachement balèze sont autant d'ingrédients de ce comics qui est de surcoit très bien dessiné par Jan Duursema !
    Un grand classique de la CW à posséder d'urgence ;) !
  • 31/03/2015
     (90 %)  •  Langue : VF
    Aayla Secura vient d'apprendre la trahison de Quinlan Vos et sa défection au profit des Séparatistes du Comte Dooku. Mais son envie d'aller lui faire entendre raison devra attendre : les Jedi sont à la recherche d'une base de pirate à la solde de la Confédération. L'enquête va s'avérer plus compliquée que prévu, et impliquera une visite sur la planète Devaron, en pleine crise politique, et un affrontement entre la twi'lek et la chasseuse de primes Aurra Sing !

    John Ostrander continue dans la lignée de sa série de one-shots intitulés Jedi, avec un opus un peu particulier puisque centré sur un personnage de l'Univers Étendu : l'ancienne apprentie de Quinlan Vos, la twi'lek Aayla Secura. Mais pas de Jedi Noir, de droïdes de combat ou de clones au programme, mais plutôt une enquête (légère) ponctuée d'un superbe affrontement, à la fois physique et moral, entre Aayla et Aurra Sing. On retrouve donc ici la tueuse de Jedi, près d'une décennie après les événements de Traquée (Republic #28 à 32), et toujours obsédée par sa vendetta contre la Femme Sombre. Ostrander maîtrise très bien le personnage, jusque là « propriété » du scénariste Tim Truman, et parvient à la rendre menaçante sans en faire trop.

    Entre ces deux protagonistes, on a droit à du Kit Fisto, dont la présence certes légère trahit un lien particulier entre lui et Aayla, mais aussi et surtout le duo Tholme/Femme Sombre. Tous deux fonctionnent très bien ensemble, c'est une excellente idée de les avoir associés, et leur situation dans la deuxième moitié du numéro est bien trouvée. Dommage finalement de ne pas avoir profiter d'une intrigue se déroulant sur la planète Devaron pour ne pas avoir ramener Vilmarh Grahrk – je serai curieux de voir sa réaction au revirement de Quinlan, tiens ! Sans oublier les flash-back réguliers d'Aayla sur sa formation avec son Maître Quinlan. Le Maître Jedi aux dreadlocks est finalement présent, d'une façon assez savoureuse, permettant au lecteur de voir à quel point le personnage semble s'être abîmé au cours du temps...

    On retrouve comme d'habitude Jan Duursema aux dessins, pour un numéro une nouvelle fois très réussi (mes critiques concernant la dessinatrice commencent à se ressembler pas mal!). D'autant plus qu'ici, les situations sont variées, entre les passages dans l'espace et sur Devaron, les rebondissements et la mise en scène du duel Aayla/Aurra, les flash-backs avec une teinte « sépia » du plus bel effet... Rien à redire ! :oui:

    Voilà donc un nouveau numéro très réussi de la série Jedi. Un de plus, ai-je envie de dire ! Si je devais formuler un reproche, toutefois, ce serait sur la fin de l'intrigue : le sort final de la Sénatrice Vien'Sai'Malloc ne me gêne pas tant que ça, ce qui me titille davantage est le manque de réaction des Jedi (et d'un des membres du Conseil, en plus!) qui discute ouvertement d'une exécution sans que cela ne les perturbe le moins du monde. On peut mettre ça sur la perte des valeurs Jedi au cours de la Guerre, admettons, mais une case de dialogue en plus pour qu'un des Jedi dise que ça ne se fait pas aurait été la bienvenue ! :neutre:

    Note : 85 %
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

74 membres le possèdent (qui ?)
64 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité