StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Double Blind
  • Titre original Double Blind - Republic #54
  • Genre Comic-Book
  • Série Republic
  • Univers Legends
  • Année et période -22 (Emergence de l'Empire)
  • Scénariste(s) John Ostrander
  • Dessins Jan Duursema
  • Encrage Dan Parsons
  • Couleurs Joe Wayne
  • Couverture Jan Duursema
  • Synopsis : Quinlan Vos revient sur le devant de la scène. Contrairement aux autres Jedi, la mission de Quinlan ne se situe pas sur les champs de bataille, mais plutôt dans les trous à rat les plus mal famés de la galaxie. Il doit collecter des renseignements sur l’organisation des Séparatistes, leurs points faibles ou leurs prochains objectifs par exemple. Récemment, Shaak Ti l’a libéré de prison sur Brentaal IV et on le retrouve sur Nar Shaddaa avec sa jolie assistante Khaleen. Mais comme d’habitude, les problèmes lui collent au train, et cette fois, c’est le Conseil Jedi qui doute de sa fiabilité et qui charge le Maître Jedi Agen Kolar de le ramener sur Coruscant pour vérifier que l’homme n’est pas passé du Côté Obscur. Quinlan ne se laisse pas faire et les ennuis commencent...
  • Note du staff SWU
     (87 % - 3 commentaires)
  • Note des internautes
     (91 % - 6 commentaires)
     (90 %)
    Scénario.

    Quinlan VosOstrander maîtrise son sujet. Tous comme les lecteurs il est devenu familier avec son personnage principal qui s’étoffe de numéro en numéro. Quinlan doit faire des choix et ces choix vont influer sur son comportement, faire évoluer sa personnalité. C’est comme ça depuis quelques années et on a hâte de voir la suite.
    De manière plus globale, l’intrigue nous sort des champs de bataille que l’on va retrouver souvent ces prochains temps. Le numéro est très rythmé comme toujours quand Ostrander et Duursema sont aux commandes. Le comportement des Jedi face à la guerre et ses « à côtés » prête encore un peu plus à réflexion. Attention, grosse surprise à la fin. Vous allez constater qu’on a beau avoir la Force avec soi, les bonnes vieilles méthodes reviennent toujours.








    Dessins.

    Quinlan en difficulté


    Duursema ne déçoit pas, pas de surprises. On va insister sur l’excellent travail de son encreur (Dan Parsons) et surtout son coloriste (Joe Wayne) qui lui fignole les planches aux petits oignons. La colorisation de ce numéro est particulièrement bien réussie, on passe tour à tour de planches très sombres à des planches très colorées avec réussite. Enfin le traditionnel souci du détail de Duursema fait de ce numéro un plaisir à lire. Je ressors d’ailleurs une case en particulier : celle où les sabres des deux Jedi s’entrechoquent sur le visage de Vos. L’effet est vraiment bien rendu, j’ai eu l’impression de voir une scène des films.
    La couverture a été réalisée par Duursema et Wayne sans véritable encrage. Ce qui donne un style différent par rapport à l’intérieur. A vous de comparer.

    Conclusion.

    Un duel acharnéEncore une perle de la Guerre des Clones. Je préfère attendre quelques mois avant d’émettre un jugement définitif mais la qualité semble être au rendez-vous, les numéros de Ostrander et Duursema étant toujours au-dessus du panier. Vivement la prochaine apparition de Quinlan.
  • 09/06/2006
     (80 %)
    Bien qu'il ne s'y passe rien de capital, ce Republic #54 est encore "une perle de la Guerre des Clones" pour citer Booster. Le duo gagnant maîtrise toujours le scénar pour l'un et les dessins pour l'autre ...
    On se lasserait presque de cette quasi excellence si nous n'étions pas encore au milieu :D
  • 25/03/2015
     (90 %)  •  Langue : VF
    Quinlan Vos a-t-il réellement tourné le dos à l'Ordre Jedi ? C'est ce que pense le Conseil Jedi, bien décidé à ramener Vos de gré ou de Force sur Coruscant pour répondre des soupçons qui pèsent à son encontre. Et c'est au Maître Jedi Agen Kolar qu'est confié cette tâche. Sauf que Vos n'a du tout l'intention de rentrer et en vient de plus en plus à s'interroger sur la pertinence de défendre la République... à moins que tout ceci ne soit qu'une mascarade, mais envers qui ?

    Encore un très bon one-shot de la part du duo Ostrander/Duursema. L'ambiance est très proche de celle du numéro 49, sauf qu'ici Agen Kolar est nettement moins conciliant qu'Aayla Secura, et pour cause : des rumeurs prétendent que Vos est responsable de la débâcle sur Brentaal IV (voir Jedi : Shaak Ti), une bataille que menait Kolar. Le Maître Jedi a toutes les raisons d'en vouloir à son compère infiltré dans les milieux Séparatistes depuis deux ans, et c'est sur cette opposition que va se construire tout le numéro, jusqu'à un dénouement surprenant et assez inattendu – même dans des détails, comme le sort de Tookarti. Le scénariste a réussi son coup, la position de Quinlan au début du numéro n'est pas du tout la même qu'à la fin. Sans compter qu'on retrouve aussi Khaleen, la voleuse de Republic #49, dont le personnage se développe lentement mais sûrement.

    Côté dessins, les numéros se suivent et se ressemblent, mais lorsque c'est fait réalisé avec un niveau pareil, on ne peut que s'en réjouir ! Quelques cases sont particulièrement réussies, comme celle avec le visage de « Korto » dans l'ombre dès le début du comics... Allez, s'il fallait un regret, ce serait que l'ambiance de Nar Shaddaa ne ressemble pas vraiment à celle vue dans Mémoire obscure, là on a davantage l'impression d'être sur la Roue ou dans les bas-fonds de Coruscant. Mais je chipote. :cute:

    Encore un excellent numéro de la part des auteurs, cela devient une habitude maintenant !

    Note : 85 %
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

77 membres le possèdent (qui ?)
64 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité