StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Jedi : Shaak Ti
  • Genre Comic-Book
  • Série Jedi (Vol. 2)
  • Univers Legends
  • Année et période -22 (Emergence de l'Empire)
  • Scénariste(s) John Ostrander
  • Dessins Jan Duursema
  • Encrage Dan Parsons
  • Couleurs Joe Wayne
  • Couverture Jan Duursema
  • Traducteur(s) Anne Capuron
  • Synopsis : La Guerre des Clones continue. Shaak Ti est envoyée sur Brentaal IV, planète clé pour le contrôle de la route commerciale Pelermiennne, afin d’en reprendre le contrôle. Sur la planète, l’ensemble de la population s’est rangé du côté des Séparatistes regroupés dans une forteresse imprenable. Vu l’enjeu stratégique, les Jedi sont obligés d’aller contre l’avis de la population.
    Shaak Ti doit donc improviser une action commando pour pénétrer dans la forteresse, détruire les générateurs de champ de force et les canons à ions, permettre aux troupes d’atterrir et d’avoir un soutien aérien. Au cours de cette escapade, elle va découvrir que la forteresse renferme bien des surprises. Des alliés de choix mais aussi des ennemis.
  • Note du staff SWU
     (86 % - 3 commentaires)
  • Note des internautes
     (92 % - 8 commentaires)
     (85 %)
    Scénario.

    Shaak TIAprès Mace Windu, on change de direction puisque ce numéro met l’éclairage sur un personnage vierge de tout développement. A part quelques détails posés en background pour l’Attaque des Clones, Shaak Ti était complètement inconnue. Résultat : de la liberté pour les auteurs et de la curiosité chez les lecteurs qui découvrent un nouveau membre du Conseil Jedi. Les circonstances jouent aussi beaucoup. On est ici en plein milieu d’une bataille et le seul espoir repose sur une mission commando de Shaak Ti. Sur son chemin, plusieurs revenants vont lui venir en aide ou .... lui mettre des bâtons dans les roues. Au premier rang Quinlan Vos qui n’a pas le premier rôle, mais conserve son traditionnel caractère de cochon. On retrouve à sa suite Saguro Autem, le héros de Honor and Duty dans des circonstances totalement inattendues. Autre clin d’œil plus ancien aux comics Marvel avec Lyshaa, une Zeltron qui a un gros contentieux avec Shaak Ti. Tous ces personnages et leurs motivations sont suffisamment complexes pour nous éviter la traditionnelle mission commando. Autre élément important, les Jedi se retrouvent de plus en plus souvent avec les populations contre eux. Ponctuellement on peut se dire que l’on est dans le bon camp mais sur le long terme, cela ne risque-t-il pas d’amener à une remise en cause qui va faire mal ? Je pense que ce sera toute la problématique de la Guerre des Clones du point de vue Jedi. A cette réflexion s’ajoute celle du sacrifice des principes. En temps de guerre, qu’est ce qu’on est prêt à abandonner, qu’est ce qu’on est prêt à faire aussi, pour le bien du plus grand nombre. Shaak Ti va être confronté directement à ces deux problèmes.

    Dessins.

    Shogar Tok


    La relation privilégiée de Duursema avec son coloriste et son encreur crève les yeux désormais. Ils réalisent un travail terrible ensemble. Séparément, ces trois artistes sont pleins de talents, mais collectivement les synergies fonctionnent à fond pour nous sortir un résultat époustouflant.
    Au niveau des détails techniques, on relève des planches de batailles collectives magnifiques. Duursema et son souci du détail se portent pourtant plus sur les gros plans mais elle a assuré. De même, les auteurs ont créé une identité visuelle commune à cette série en adoptant les mêmes gros plans et techniques de mises en couleurs sur les couvertures.

    Conclusion.

    LyshaaComme sur Mace Windu, Ostrander arrive à assembler les éléments de base d’un bon comic et à les faire fonctionner ensemble harmonieusement. Toute la qualité repose la-dessus à mon sens, dans cette équilibre trouvé dans l’excellence. Excellence à laquelle participe toute la team créative. Les meilleures histoires de comics se trouvent invariablement lorsque tous les auteurs arrivent à un tel niveau de collaboration.
    Vous l’avez compris, je suis heureux. Mace Windu était déjà un coup de maître, mais confirmer ensuite c’est encore plus difficile, qui plus est avec un personnage dont la notoriété est nulle par rapport à Windu. Vous ne serez vraiment pas déçu.
  • 26/01/2005
     (92 %)
    C'était une belle idée de dévelloper le personnage de Shaak Ti dans un comics et le résultat final est très très bon. Je le préfère même à "Jedi Mace Windu" !
    Duursema fait des merveilles et l'intrigue est très riche en rebondissemen. Quinlan est parfait, Shaak se révèle très interessante et les autres persos sont bien exploités (trop même ... je pense au clone qui se fait sauter ...) !
    Une fois de plus, on a affaire à un petit bijou Clone Wars donc vous savez ce qu'il vous reste à faire !?
  • 24/03/2015
     (80 %)  •  Langue : VF
    Brentaal IV est un monde stratégique pour l'effort de guerre. Le Seigneur de Guerre Shogar Tok a pris le contrôle de sa planète natale pour satisfaire le Comte Dooku, mais se retrouve assiégé par les clones et les Jedi. Parmi eux, le Maître Jedi Shaak Ti va tenter de prendre le contrôle de la forteresse de Tok et de capturer l'homme. Elle pourra compter sur l'aide inattendue de Quinlan Vos, de l'ancien Garde du Sénat Sagoro Autem, d'un Wookie et de Lyshaa, une Zeltron responsable de la mort de la padawan de la Jedi !

    Nouveau one-shot de la série Jedi, Shaak Ti a la lourde tâche de présenter le Maître Jedi au nouveau lecteur, le personnage n'étant pas finalement pas plus développé que cela dans les films. Au final, la mission est à moitié remplie seulement. Shaak Ti est un personnage assez interchangeable, qui se comporte comme n'importe quel autre Maître Jedi déjà apparu dans la série... On a droit à un gros background, mais qui semble artificiel, rajouté, sans finesse. C'est assez regrettable – autant prendre un Jedi déjà clairement identifié pour le lecteur et maîtrisé par le scénariste : pourquoi pas Plo Koon, héros de La Guerre de Stark ?

    D'ailleurs, Ostrander semble conscient des lacunes du personnage (à moins que ce ne soit une volonté éditoriale de ne pas trop en dévoiler?), puisqu'il adjoint à Shaak Ti le Jedi Quinlan Vos et Sagoro Autem, entre autres. S'il est fortement appréciable de retrouver l'ancien Garde du Sénat quelques années après Honneur et devoir, il est plus difficile de situer le numéro dans la chronologie de la série-mère, vu ce qu'il advient à Vos. Rien n'indique qu'entre Republic #49 et Republic #54, le Jedi ait été fait prisonnier pendant quelques temps... Curieux. :neutre:

    Loin de là l'idée de dire qu'Ostrander livre un scénario bâclé, mais l'ensemble manque un peu d'âme, de profondeur. Tok est un personnage peu charismatique qui ne marquera pas les mémoires, la rivalité entre Lyshaa et Shaak Ti n'est jamais clairement exploitée (on se doute forcément que la Zeltronne, tôt ou tard, retournera sa veste)... Bref, il manque un petit quelque chose, un je-ne-sais-quoi qui rendrait l'ensemble plus savoureux. Pourtant, tout est bien fait, bien réalisé, la recette est efficace, Duursema fournit un très bon travail, comme d'habitude.

    Jedi : Shaak Ti est une bonne lecture, assurément, mais ce numéro n'est pas exceptionnel. Le prochain promet en tout cas : Aayla Secura vs Aurra Sing, dans ce qui s'annonce comme un match retour de The hunt for Aurra Sing !

    Note : 80 %
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

70 membres le possèdent (qui ?)
59 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité