La Planète du Crépuscule
  • Titre original Planet of Twilight
  • Genre Roman
  • Univers Legends
  • Année et période +13 (Nouvelle République)
  • Auteur(s) Barbara Hambly
  • Couverture Drew Struzan
  • Traducteur(s) Jean-Marc Toussaint
  • Synopsis : Sur la planète Nam Chorios, les Thérans empêchent les vaisseaux étrangers d'atterrir. Seti Ashgad, chef du parti rationaliste local, qui prêche la liberté du commerce, invite la Présidente de la Nouvelle République Leia Organa Solo à un rendez-vous secret. Mais ses objectifs sont traîtres, seul l’enlèvement de l’ancienne Princesse l’intéresse, un moyen de pression idéal. Luke aussi part pour Nam Chrorios, mais pour une tout autre raison. Sa bien aimée Callista semble se cacher sur ce monde, et le message qu’elle lui a envoyé est assez évocateur : ni lui ni sa soeur ne doivent venir. Un conseil que même lui ne peut écouter. De son côté, Leia fait les frais du même entêtement : une peste a complètement décimé l’équipage de son vaisseau.
  • Note du staff SWU
     (19 % - 3 commentaires)
  • Note des internautes
     (23 % - 18 commentaires)
     (10 %)
    I- Une histoire d'insectes
    Ca va être dur de vous expliquer mais je vais quand même essayer ...
    Luke et Leia affrontent des adversaires très méchants. Sur Nam Chorios se trouvent les drochs : des petits insectes suçeurs de sang et là où ça devient gore c'est que petit insecte deviendra grand.
    Seti Ashgad, le leader de Nam Chorios, entretient un conflit intérieur sur la planète ce qui fait assez peur à la Nouvelle République pour y envoyer Leia. De toute façon, même quand Hambly nous "révèle" le véritable problème pour la Nouvelle République, on n'est pas vraiment plus impressionnés.
    Leia, prisonnière de Seti Ashgad, est enfermée dans une cave pleine de drochs où elle se rappelle toute sa vie et toutes ses souffrances (un peu comme l'échelle de Luke dans les Enfants du Jedi par le même auteur, si on peut l'appeler comme ça).


    II- Un Hutt Jedi
    Eh oui, la dernière trouvaille de Barbara Hambly est un Hutt capable de combattre au sabre laser ! Beldorion affrontera d'ailleurs Leia en duel et malgré le manque d'entraînement de l'Alderaanienne, elle battra le Hutt !
    Pourtant, A.C. Crispin explique dans la Trilogie Yan Solo que les Hutts grossissent avec l'âge et perdent de la souplesse ce qui n'empêche pas Beldorion de régner en tyran sur son peuple depuis plusieurs siècles et de pouvoir encore prendre son sabre laser pour s'entraîner un peu.
    Chacun son avis mais moi, je préfère la version Crispin.


    III- Le style dévastateur de Barbara Hambly
    Qui aurait cru que Lucasfilm donnerait DEUX livres à Barbara Hambly ?
    Après l'échec évident des Enfants du Jedi, Hambly rempile avec la Planète du Crépscule. Au sommet de son art, Hambly nous raconte toujours l'avancée de trois marches d'escalier en trois chapitres et continue d'essayer de nous faire entrer dans la peau des personnages en nous expliquant toutes leurs pensées à chacun de leurs gestes. Franchement, savoir que Leia pense à sa mère quand elle voit un droch, je comprends que ça n'intéresse pas tout le monde.
    Alors j'ai eu beau essayer de me casser la tête à comprendre certains chapitres, c'était peine perdue. Pour moi, cette histoire de drochs ressemble à un mauvais film d'horreur.
    En plus, Callista est de retour (heureusement pour la dernière fois) et envoie un message à Luke en disant : "Ne va pas sur Nam Chorios, c'est dangereux" alors qu'elle a décidé depuis le Sabre Noir qu'elle quitterait Luke pour retrouver sa sensibilité à la Force. Au lieu de lui envoyer un message de ce genre, Callista aurait directement dû lui donner son adresse ! Le lecteur est ensuite TRES SURPRIS de la voir retrouver Luke sur Nam Chorios !
    Enfin, pour toutes ces raisons et d'autres encore, je classe ce livre en dernière position des romans Star Wars.

    + Les plus

    - Ouf, Callista est partie loin, trèèès loin ;)
    - Une apparition de l'amirale Daala qui a bien changé depuis un an
    - Le premier duel au sabre laser de Leia

    - Les moins

    - Barbara Hambly !
    - Les drochs, vampires laissant croire que Star Wars est encore pire qu'un film d'horreur
  • 03/05/2002
     (16 %)
    Il était temps que cette saga s’achève. Pour ceux qui pensaient que Barbara avait amélioré son style de rédaction, je suis désolé de vous apprendre que ce n’est toujours pas le cas. Certes l’ensemble est moins appuyé sur la description mais l’intrigue est une nouvelle fois difficile à suivre à cause des libertés que Madame s’autorise.
    De plus on s’attendait à ce que certaines énigmes restées en suspens durant le Sabre Noir trouvent une réponse (Callista toujours isolée de la Force…)
    Par pitié, pas de suite…
  • 02/03/2006
     (40 %)
    Ce livre est lent . Les trois cent premiere pages sont totalement inutiles et longue et chiante à lire. L'action comme dans les Enfants du Jedi commence à la fin mais même celle ci n'est pas agréable tellement qu'elle est ralentie par la description de Hambly.

    L'histoire aurait pu être bien si elle avait été écrite par un autre auteur.

    GROS BEMOL: L'Amiral Daala parait gentille!!! Quelle honte de la rabaisser à ce point alors qu'elle semblait si prometteuse dans le Sabre Noir!!!!.

    Point Fort: Luke accepte enfin le départ de Callista!
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

53 membres le possèdent (qui ?)
40 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité