Dark Bane
  • Titre original Jedi Versus Sith
  • Genre Comic-Book
  • Univers Legends
  • Année et période -1000 (Ancienne République)
  • Scénariste(s) Darko Macan
  • Dessins Ramon F. Bachs
  • Encrage Raul Fernandez
  • Couleurs Chris Blythe
  • Couverture Andrew Robinson
  • Synopsis : Mille ans avant l’arrivée au pouvoir de Palpatine, les Sith tenaient déjà la dragée haute aux Jedi.. Mais ils étaient autant rongés par leurs luttes intestines que par leurs ennemis. Pour les Jedi, les temps sont durs. Les Sith sont tellement dangereux qu’il leur faut recruter des enfants non formés pour les emmener au combat. Un combat qui, d’une manière ou d’une autre, prendra fin sur la planète Ruusan. Au cours de cet ultime affrontement apocalyptique , suivez le parcours de trois enfants : Tomcat, Bug et Rain, dont le destin va sceller celui des Jedi, mais surtout celui des Sith...
  • Note du staff SWU
     (59 % - 3 commentaires)
  • Note des internautes
     (73 % - 10 commentaires)
     (75 %)
    Scénario.

    Darth Bane Sur les six numéros on assiste à une gigantesque bataille avec peu de détails sur la situation qui encadre ce conflit. Ce manque de détails est un parti pris afin de ne pas avoir à développer un background trop complexe pour cette époque complètement inexploitée de l’univers Star Wars. Au sein de l’affrontement, on suit bien sûr l’évolution de personnages précis, certains attendus comme Darth Bane, d’autres non. Mais tous ont un rôle clé et la conclusion, bien qu’anticipée réserve son lot de surprises.
    La caractérisation des personnages est très intéressante dans cette période coincée entre les Tales of the Jedi et la prélogie. Les Jedi sont, comme il se doit, connus dans toute la galaxie et sont la référence idéale. Ce constat invariable laisse pourtant la place à de grosses différences avec les Jedi prélogiques. C’est un ordre en situation de guerre et par conséquent ils ont beaucoup moins de réticences à aller au combat, ils se fixent moins de barrières « spirituellement » parlant. Dans le recrutement également ils sont moins rigides et formalistes. Les Sith sont différents eux aussi mais là pas de surprises. Ils sont à l’ancienne, brutaux et directs, bien loin d’un Sidious réfléchi et calculateur. Ces découvertes sont sympathiques et on n'a aucun mal à la fin du story-arc à imaginer les conséquences de ce conflit et les mécanismes qui se sont mis en route pour arriver à la situation actuelle.




    Dessins.

    Tomcat et Bug


    Le style de Bachs est judicieusement choisi, différent de ce que l’on a l’habitude de voir, et colle bien à cette période originale de l’Univers Star Wars. Dans cette histoire, la technologie est très peu présente et lorsqu’on l’aperçoit c’est dans un style très différent des standards Star Wars. Cela confère un style fantasy, on assiste à des combats avec un esprit assez « médiéval », sans aucune opulence dans les armes ou les vêtements, auquel le style de Bachs adhère bien. Les comics sont traditionnellement un genre stéréotypé, ce qui n’est pas trop le cas de Bachs, ce qui lui permet de bien s’en sortir avec les enfants par exemple. Enfin j’ai moins apprécie Ramon Bachs ici que dans Open Seasons où son style m’a eu l’air plus affirmé.

    Conclusion.

    Githany Finalement, c’est un bon développement d’un élément historique introduit par George Lucas dans la Menace Fantôme. Au début j’ai regretté le manque de background historique contrairement aux Tales of the Jedi, qui sont néanmoins construits sur une logique différente. Ici, les éditeurs ont souhaité décrire un évènement très ponctuel sans trop s’investir. A mon avis, mission accomplie.
  • 12/04/2006
     (60 %)
    Lire cet ouvrage m'as déçu un peu, pourtant je me faisait une joie de le lire. Les dessins sont trés beau mais au point de vue scénario, ça flanche un peu. C'est l'hitoire d'une bataille, voila en gros à quoi se résume le scénario. Heureusement,la fin rattrape le tout. Enfin, il faut le dire les jedi sont en complète contradiction avec tout le reste de starwars, ils aiment se battre, et j'avoue que j'aie eu un bug en lisant, mais bon.
  • 13/10/2014
     (25 %)
    Scénario

    Quand on ouvre la BD, on est pris à la gorge d'entrée de jeu par les actes de Dark Bane. On se dit qu'on va avoir le droit à une sacrée claque. Et puis l'histoire avance, les pages se tournent, et c'est long, long, on finit même par avoir envie de terminer la BD le plus vite possible. Ce Tome 9 de la série Côté Obscur est loin, très loin du compte. Durant l'histoire, on voit une bataille (déjà, pourquoi elle a lieu, ça, on sait pas...). Le rang de Sith est totalement désacralisé, encore plus que le rang de Jedi. Les premiers sont idiots, ne savent pas s'écouter, on dirait des stormtrooper en action, tandis que les seconds (les Jedi donc), ne font rien d'intéressant (leur cuistot à l'air super balèse soit dit-en passant). Seul Torr, qu'on ne voit qu'au début, est un personnage intéressant car représentatif des Jedi, et pareil pour Bane, qui est le seul "vrai" Sith de l'histoire. Alors il arrive, il prend les choses en main, apparemment il a été empoisoné et il est de retour (on sait pas d'où il vient, depuis quand il était parti, qui est la personne qui lui donne le remède). On passe du coq à l'âne dans cette BD, on passe d'un destin à un autre sans véritable lien, tout se fait "comme ça". Y a pas de fond, les gamins sont des têtes à claques et sont inutilement plongés dans cette guerre sortie de nulle part. D'ailleurs j'en profite pour dire que l'epèce de Valenthyne Farvalla est tout sauf créative (ok je veux bien que certaines choses soient inspirées de la mythologie, mais de là à carrément faire du copié/collé), et les trucs verts qui volent sont en fait inutiles.

    Dessin

    On retrouve bien la patte de Bachs, et c'est pas désagréable. Comme d'habitude, je n'ai rien à redire, c'est un style particulier mais appréciable, bien qu'il ne fasse pas partie des mes dessinateurs préférés bien-sûr.

    Conclusion 

    Darko Macan (qui est pourtant le scénariste de l'excellent arc sur Chewbacca, mais aussi du très mauvais "La Quête de Vador") a sorti là un arc sans importance et largement dispensable. Il ne nous apprend rien, si ce n'est que Dark Bane est pas-gentil-pas-beau et qu'un oeuf géant peut être crée par une bombe mentale. Si je mets 25 % c'est uniquement parce qu'on voit des Sabres Laser, des Sith et des Jedi (ah bon ?) et Dark Bane quand même (on le voit moins que certains personnages, il faudra que Delcourt m'explique ce choix de titre d'ailleurs). L'un des plus mauvais comics sortis pour moi.
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

31 membres le possèdent (qui ?)
29 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité