L'Empire des Sith
  • Titre original The Fall of the Sith Empire
  • Genre Comic-Book
  • Série La Légende des Jedi (Vol. 2)
  • Univers Legends
  • Année et période -4999 (Ancienne République)
  • Scénariste(s) Kevin J. Anderson
  • Dessins Dario Carrasco Jr.
  • Encrage Mark G. Heike
  • Couleurs Ray Murtaugh
  • Couverture Duncan Fegredo
  • Traducteur(s) Mark Winckler
  • Synopsis : L’Empire Sith a rallié ses forces pour la bataille finale qui lui confèrera le contrôle de la galaxie. Son objectif : détruire la République. Et avec autant de Maîtres Sith parmi ses rangs, l’objectif n’est pas inaccessible. Pendant que Naga Sadow prépare sa flotte à l’attaque, une seule personne menace de faire échouer toute la campagne : Jori Daragon. Elle n’est pas une Jedi, juste une exploratrice des voies hyperspatiales qui a découvert les machinations des Sith. Et elle pourrait bien être le dernier espoir de la République.
  • Note du staff SWU
     (75 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (80 % - 3 commentaires)
     (70 %)
    Scénario

    Flotte


    Au regard de l’arc précédent, Anderson passe à la vitesse supérieure. Comme prévu, les numéros qui ont précédé ont servi de gigantesque mise en route pour laisser désormais la place à une action débridée. Naga Sadow met donc son plan de conquête de la République à exécution et, combinant puissance militaire et maîtrise du Côté Obscur, il fait rapidement beaucoup de dégâts. Face à lui, les opposants bien désemparés mais la résistance s’organise et chacun des héros apporte sa pièce du puzzle. En somme, si le clash à l’échelle galactique des gentils contre les méchants n’a rien d’original, l’aventure en elle-même demeure entraînante grâce à quelques bons ressorts dramatiques. Confrontations spatiales et batailles au sol se multiplient dans un rythme qui garde le lecteur captivé de bout en bout. Finalement, cela va même un peu trop vite. Décrire une conquête galactique en 150 pages est une gageure narrative qui nécessite pas mal d’ellipses et laisse à l’occasion l’impression de survoler les évènements plutôt que de les vivre. A l’exception de Jori et Gav, les états d’âmes des personnages sont peu développés. Sadow apparaît ainsi monolithique mais en même temps, c’est sur lui que se concentrent tous les retournements de situations et il les affronte avec l’envergure d’un bon méchant jusqu’au bout.

    Dessins

    Naga Sadow


    Graphiquement, les planches de Carrasco sont beaucoup plus satisfaisantes que celles de l’histoire précédente. Evidemment, les faiblesses évoquées vis-à-vis des TOTJ (les dessins vieillissent mal) demeurent mais le dessinateur se sort plutôt bien des grandes scènes de batailles, spatiales ou terrestres. Il n’hésite pas à balancer des splash pages qui donnent de l’envergure aux affrontements même si on sacrifie des détails au passage. Ses représentations des vaisseaux en construction ou en vol sont réussies. L’encrage aurait certainement pu apporter plus, ce qui n’est pas le cas de la colorisation satisfaisante. Et que dire des excellentes couvertures de Duncan Fegredo qu’on ne se lasse pas d’admirer.

    Conclusion

    Déchainement


    Ce double story-arc qui ouvre la période Tales of the Jedi se conclut sur une bonne note. Certes, ce ne sont pas des aventures inoubliables mais elles devraient constituer une lecture très agréable pour les fans de Star Wars intéressés par cette période chronologique à la mode. Ces deux histoires étayent également de manière importante l’origine des Sith bien avant Palpatine et la règle de deux. Cela nous donne des Sith avec moins de brio que ceux affrontés par Skywalker and co. (idem pour les Jedi et leurs sabrelasers branchés sur batterie), mais en même temps c’est l’opportunité de disposer d’une trame historique logique expliquant la dispersion et la diversité des deux camps.
  • 12/04/2006
     (80 %)
    Meilleur que l'age d'or, ce volume se démarque en nous faisant voir la réelle puissance que possédent les sith. scénaristiquement et graphiquement aussi admirable que l'age d'or j'aimettrait cependant l'objection suivante qui fait que je ne peut pas lui donner la note maximale: l'attaque sur la république est géniale mais elle est beaucoup trop courte, le volume aurait gagné en qualité si les batailles avaient été mieux décrites. Mis à part ce petit défault, l'empire des sith reste l'un de mes comics préféré.
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

49 membres le possèdent (qui ?)
48 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité