Le Fantôme de Tatooine
  • Titre original Tatooine Ghost
  • Genre Roman
  • Univers Legends
  • Année et période +8 (Nouvelle République)
  • Auteur(s) Troy Denning
  • Couverture Steven D. Anderson
  • Traducteur(s) Jean-Marc Toussaint
  • Synopsis : Alors qu’elle se pose des questions sur son avenir incertain, le passé ne fait que hanter la Princesse Leia. La Nouvelle République, maintenant âgée de quatre années, ne cesse de croître, tout comme l’amour que Leia partage avec son époux, Yan Solo. Malgré ça, la jeune femme est décidée à ne pas avoir d’enfants, par crainte de la lignée de Skywalker qu’elle engendrerait. Un artefact de la défunte planète Alderaan, contenant des codes secrets utilisés par la République, choisit ce moment pour refaire surface dans la cité oubliée de Mos Espa, sur Tatooine. Yan et Leia ont pour mission de le récupérer. C’est là-bas que Leia trouve une preuve irréfutable du passé de son défunt père, et remet en cause certaines de ses croyances les plus fermes…
  • Note du staff SWU
     (74 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (100 % - 2 commentaires)
     (78 %)
    Le fantôme de Tatooine ?

    Par son seul titre (que l'on pense) évocateur, le roman nous fait miroiter une histoire alléchante, avec du revenant sur Tatooine, planète emblématique de la saga où peu de romans se sont finalement attardés ; avec Han, Leia et Chewie qui ont une mine inquiète sur la couverture en prime, on s'attend non pas à du paranormal, mais au moins à quelque chose lié à la Force, une entité étrange, inquiétante. Bref au sens littéral à une sorte de fantôme.

    Le fantôme de Tatooine ??

    Mais rien dans le roman ne semble prendre la tournure attendue, et on se laisse alors au début, un peu malgré nous, embarquer dans une histoire de tableau vendu aux enchères sur ladite planète, tableau qui contient la clé d'un programme de la Nouvelle République (Shadowcast), qui s'il tombe aux mains des impériaux peut entraîner de grandes pertes pour nos héros. Point de fantôme, donc, mais une « bonne » intrigue, avec notre trio de héros susnommé qui a droit à un traitement impeccable : si Troy Denning est un peu lent au démarrage dans ses descriptions, les personnages sont développés dans la même veine que celle des films, sans jamais tomber dans la caricature ou la pauvreté de caractère, un tour de force avec un personnage comme Han Solo qui malheureusement s'y prête particulièrement bien dans beaucoup d'autres romans.

    Le fantôme de Tatooine ???

    La plus grande originalité de l'intrigue, et qui à elle seule rend le livre unique, est de faire la jonction entre prélogie-trilogie-Univers étendu. En effet, prenant place peu après Le Mariage de la princesse Leia, l'histoire nous montre une Leia post ROTJ qui renoue avec le passé de sa famille, et nous fait faire un grand bon jusqu'à l'épisode I et II. En somme, durant la course poursuite incessante pour récupérer le tableau à travers les déserts de la planète, tous ce qui s'est passé sur Tatooine pendant la prélogie et la trilogie nous est raconté, par le biais de différentes sources qui peu à peu recomposent le puzzle du passé. Ainsi, Leia découvre à la vente aux enchères un hologramme d'Anakin Skywalker pris durant la course de pods par son ami Kitster, le journal holo de Shmi Skywalker et ses témoignages, marche sur les traces de son père en retournant dans les gradins de la Boonta Eve, y rencontrant au passage quelques rescapés de la course de l'époque, s'octroie même un petit détour par la maison de Ben, etc. En gros, le parcours type du fan SW qui voudrait revisiter tous ces endroits et savoir ce qui s'y est passé durant toutes ces années (soit la raison d'être du roman pour LFL). Denning l'a bien compris et joue énormément sur ce ressort narratif, mais c'est un tel plaisir pris à la lecture qu'on ne l'en blâmera pas.

    Le fantôme de Tatooine ????

    Interrogation répétée et légitime. Car oui, à mesure qu'on avance, on s'attend à un événement clé, un peu surnaturel, revoir Vador émerger des sables de Tatooine, l'ombre d'Anakin sur une dune, j'en sais rien moi, quelque chose ! Mais non, ce n'est pas le propos de l'auteur, par fantôme de tatooine, il faudra plutôt comprendre souvenir de Leia de Dark Vador vs empreinte positive qu'a laissée Anakin sur les habitants de Tatooine. Si on peut finalement considérer cela comme une solution de facilité, l'introspection de Leia est toutefois bien gérée, et l'enjeu de son conflit avec son héritage est loin d'être anodin et s'insère à merveille dans ce qui suivra au sein de l'UE...

    Le fantôme de Tatooine ?????

    Outre le côté « copains d'avant » assez sympatique, le récit en lui-même est assez entraînant, et l'immersion dans l'ambiance et l'atmosphère de Tatooine est particulièrement bien réussie. Sans même parler du tour digne d'un guide touristique des endroits phares des films, la qualité d'écriture de l'auteur et sa capacité à faire visualiser les scènes et l'action permettent d'en faire un bon roman SW. Quand nous est décrit un chasseur TIE passant dans le ciel aveuglant de Tatooine, on se croirait presque au côté des personnages dans le désert, à se boucher les oreilles sous le bruit assourdissant de l'engin, et à sentir le sable sous nos pas dans la chaleur écrasante des soleils jumeaux. Rares sont les romans de l'UE qui, sans prétendre révolutionner le cycle, réussissent à s'y faire une place et à nous faire renouer avec la magie des films et de leur univers. Le Fantôme de Tatooine est peut-être un de ceux là.
  • 11/10/2004
     (70 %)
    Le principe de ce roman est de créer des ponts entre la nouvelle république et la nouvelle trilogie des films qui se déroulent dans l'ancienne république.
    C'est un exercice de cohésion de l'univers étendu qui a en effet toujours gardé sa cohérence tant que Lucas ne s'en est pas mêlé.

    on retrouve donc :
    de l'episode 1 : les copains d'anakin (kister, le rodien, etc), Watoo et Shmi skywalker à travers un bloc de donnée récupéré par Leia...
    de l'episode 2 : la famille lars, le village tusken qui captura et tortura la mère d'anakin...
    de l'univers étendu : les premiers pas de Thrawn qui dompte l'armée impériale déboussolée par la perte de l'empereur,
    les conséquences du récent mariage de han et leia...

    etc... Pour les fans seulement donc. Quoique le style de l'auteur ait de la profondeur et prend le temps, à la manière de Traitor ou de Point de Rupture, de creuser la psychologie du personnage guide : Leia organa solo.
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

37 membres le possèdent (qui ?)
28 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité