TIE Fighter
Fiche et test (PC) | Images du jeu | Astuces
TIE Fighter
 
  • Genre Simulation Spatiale
  • Série X-Wing
  • Année de sortie 1994
  • Année et période 0 (Empire)
  • Plate-forme(s) PC  Macintosh
  • Devant le succès d’X-Wing, c’est sans surprise que LucasArts décida de mettre en chantier un nouveau volet qui sortira dès 1994. Plus une variation qu’une suite, TIE Fighter vous propose cette fois-ci de passer du Côté Obscur et d’incarner un pilote de chasse de l’Empire. Il reprend donc le concept de X-Wing mais de l’autre côté de la barrière.
  • Note du staff SWU
     (96 % - Test SWU et 1 commentaire)
  • Note des internautes
     (97 % - 4 commentaires)

Introduction

Devant le succès d’X-Wing, c’est sans surprise que LucasArts décida de mettre en chantier un nouveau volet qui sortira dès 1994. Plus une variation qu’une suite, TIE Fighter vous propose cette fois-ci de passer du Côté Obscur et d’incarner un pilote de chasse de l’Empire. Il reprend donc le concept de X-Wing mais de l’autre côté de la barrière.

Aspect Technique

Tout comme X-Wing, TIE Fighter accuse malheureusement son âge. Le moteur de jeu n’est en effet qu’une version améliorée de celui de X-Wing, avec l’apport du "lissage gouraud" qui permet un rendu plus fin et détaillé. C’est ce même moteur qui fut d’ailleurs réutilisé pour la version CD-Rom d’X-Wing sortie peu après. Le bon point néanmoins est que cette version CD-Rom de TIE Fighter a l’avantage de proposer un mode haute résolution en 640x480. Les graphismes restent certes toujours assez sommaires, mais il sont tout de suite plus agréables à l’œil.

Au niveau de l’ambiance sonore TIE Fighter est sensiblement comparable à son prédécesseur en terme de qualité avec de nombreux bruitages tirés des films et de très nombreuses voix digitalisées (notamment toutes les communications lors des missions sont cette fois-ci entièrement parlées). Les musiques sont très réussies et il s’agit généralement de compositions originales, avec des variations souvent saisissantes de la Marche Impériale. Mention toute particulière au générique du début où une variation de la Marche Impériale remplace le thème habituel de Star Wars alors qu’un texte de propagande Impériale défile sur le fond étoilé ;)
Comme dans X-Wing elles ont le mérite d’être dynamiques, variant selon les événement se déroulant au cours des missions.

Gameplay

En temps que digne suite d’X-Wing, si TIE Fighter propose un gameplay sensiblement identique à son prédécesseur, il ne se contente pas de le reprendre tel quel et en profite pour l’affiner grandement. Les missions gagnent encore en complexité avec des objectifs toujours plus nombreux et variés. Dorénavant, chacune d’entre-elles propose outre les objectifs principaux, des objectifs secondaires pour le compte de l’Empereur, ainsi que des objectifs cachés rendant les missions encore plus passionnants. De plus la différence intrinsèque entre les chasseurs de l’Alliance et de l’Empire (faut-il rappeler que les Chasseurs TIE de base n’ont pas de bouclier ?), renforce encore la différence de gameplay. Comme dans X-Wing il est indispensable de connaître son appareil sur le bout des doigts pour espérer survivre. Les appareils sont assez nombreux (au nombre de sept), et notons qu’il est maintenant possible dans certaines missions de choisir le type de munitions pour son appareil.

Les missions sont une fois de plus très nombreuses, réparties sur de nombreuses campagnes auxquelles s’ajoutent également un nombre important de missions d’entraînement. En plus cette version CD-Rom nous offre les campagnes supplémentaires de l’extension Defender of the Empire ainsi qu’une autre campagne inédite. Inutile de dire que le nombre de missions est tout simplement énorme. TIE Fighter a également l’avantage de proposer trois niveaux de difficulté, le rendant ainsi beaucoup moins frustrant que X-Wing dont la difficulté était parfois extrême.

Le scénario

Couvrant une période allant de l’Empire Contre-Attaque à la fin du Retour du Jedi, le scénario est peut-être le point le plus intéressant de TIE Fighter par rapport à X-Wing. S’il est toujours révélé au fil des briefings et des diverses cinématiques, il est néanmoins beaucoup plus développé et intéressant que celui de son prédécesseur. Loin de la simplicité globale et de l’aspect convenu d’X-Wing, la complexité du contexte politique de l’Empire permet un scénario aux nombreuses ramifications. Ainsi alors que X-Wing se résumait à des affrontements entre Rebelles et Impériaux, dans TIE Fighter on passe au moins autant de temps à affronter des Rebelles que des pirates ou même des Impériaux renégats. Cerise sur le gâteau, le jeu intègre également divers éléments de l’Univers Etendu, dont notamment l’Amiral Thrawn dont on aura le plaisir de servir sous ses ordres.

Conclusion

Que dire sur TIE Fighter, si ce n’est que c’est un excellent jeu, et qu’il reste même à ce jour probablement l’un des meilleurs jeux de la licence Star Wars ? Si l’aspect graphique semble archaïque, il ne gâche en rien un gameplay proche de la perfection, et malgré l’âge le jeu parvient à procurer une ambiance réussie. Améliorant en tout point les qualités d’X-Wing, TIE Fighter reste au même titre que son prédécesseur un jeu indispensable à tout fan de Star Wars.

Sergorn.
TIE Fighter
Plate-forme :  PC

Points positifs

• Le deuxième volet de la série X-Wing qui nous offre le plaisir de passer du Côté Obscur et de servir l’Empire
• Un gameplay encore amélioré qui frôle la perfection
• Des missions toujours nombreuses aux objectifs encore plus variés
• De multiples vaisseaux disponibles
• Un scénario intéressant et passionnant

Points négatifs

• Des graphismes toujours archaïques
Note :
(92 %)
SWU fan database
 

Statistiques globales

9 membres le possèdent (qui ?)
10 membres y ont joué (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité