Shadows of the Empire
Fiche et test (PC) | Codes et Astuces (PC) | Téléchargements
Shadows of the Empire
 
  • Genre Action 3D
  • Année de sortie 1997
  • Année et période +3 (Empire)
  • Plate-forme(s) PC  Nintendo 64
  • Sortie simultanée d’un livre et d’un jeu. Gros coup marketing ? Assurément, mais là où LucasArts fait fort, c’est que le jeu est de qualité. Reprenant la trame du livre homonyme, Shadows of the Empire alterne les scènes de combats spatiales et de plate-formes en 3D. Aidé par des graphismes solides pour l’époque et par un bon scénario, Shadows of the Empire s’impose comme étant un des meilleurs jeux Star Wars.
  • Note du staff SWU
     (66 % - Test SWU et 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (82 % - 9 commentaires)

Configuration conseillée

Un Pentium Intel Celeron 466 Mhz avec une Carte 3DFX de n’importe quelle génération accompagnée d’environ 32 Mo de Ram devrait suffire.

L'Empire contre-attaque... Encore !

Tout commence près de Hoth, une corvette Corellienne s’apprête a atterrir sur la planète froide. Son pilote : Dash Rendar accompagné de son fidèle ami droïde Leebo. La princesse Leia leur a demandé quelques marchandises en première urgence, malheureusement Dash va devoir prendre son courage à deux mains et piloter un Speeder... L’Empire contre-attaque sur le système de Hoth, ils ont trouvé la base Rebelle. Le scénario est tiré du livre « Shadow of the Empire » de Steve Perry, sorti en France sous le titre « Les Ombres de l’Empire ». L'histoire de Dash Rendar y est racontée, le jeu s’en inspire énormément et reste fidèle au livre. Vous ferez rapidement la rencontre de l'effroyable prince Xizor du Soleil noir, une organisation criminelle. Dark Vador veut absolument se débarrasser de seigneur criminel, malheureusement Xizor a lui aussi des projets pour Vador, il veut prendre sa place de second auprès de l'Empereur. Xizor se lance à la poursuite de Luke...

Mais il vient d'où ce jeu ?

De la Nintendo 64 ! Oui, c’est un jeu console et vous allez vite vous en apercevoir. En effet, le support cartouche de la Nintendo 64 ne permettait pas, par exemple, de concevoir des interludes avec des scènes cinématiques. Une succession d’images sous-titrées remplacent donc les vidéos, sur PC ce n’est pas le cas. Les graphismes sont eux aussi très différent, la Nintendo 64 exerce toujours son horrible brouillard sur le jeu, sur PC avec une bonne configuration c’est très agréable. Autre chose, un support CD c’est toujours mieux, pourquoi ? Et bien ça coûte moins cher, c’est pour cela que sur PC le jeu est sorti à 299 Francs (environ 40€) et désormais il est trouvable en gamme Budget LucasArts a environ 99 Francs (15€ à peu près).

Graphiquement c’est comment ?

Autant être direct, le jeu date un peu donc n’est pas à la pointe de la technologie mais les graphismes sont très agréables et très rarement pixelisés. Une 3DFX est obligatoire pour lancer le jeu, l’on comprend pourquoi : les textures sont soignées et c’est vraiment bluffant quelquefois qu’un jeu qui date autant soit si impressionnant graphiquement. Certes ça ne vaut pas un Jedi Knight 2 mais c’est vraiment très correct. Les unités sont très fidèles à l’univers et les décors sont très beaux. Le 1er Niveau, qui donnera plus tard l’idée de Rogue Squadron et ses suites, est un très bon exemple de la technologie et de la technique nouvelle que lançait LucasArts à l’époque. Impressionnant n’est pas le mot, novateur l’était.

L'évolution des niveaux

Le point fort de ce jeu, c’est que l’on ne sait jamais ce qui nous attend dans les niveaux. Que ce soit graphiquement ET techniquement. Sans vous dévoiler la trame des niveaux, je me dois quand même de vous prévenir, attendez vous à n'importe quel nouveauté dans les niveaux ! De la plate-forme très bien faite mais très instable en jouabilité (les mouvements sont légèrement mal gérés) à la simulation dans l’espace en passant par des phases d’arcade sur des véhicules très connus, attendez vous à tout ! La difficulté de ces niveaux et très inégale. Certains derniers niveaux sont très faciles et, par exemple, la cinquième mission est extrêmement longue et difficile. Pour certains cela est une bonne chose, personnellement je préfère quand l’histoire se corse de plus en plus. Attention, la fin du jeu est très étonnante, comme celle du livre d’ailleurs, le personnage que vous contrôlerez passe d’anti-héros à héros tout court, c’est vraiment très bien fait et donc très bien écrit.

La Bande Sonore

Étrangement, il y a des musiques que l’on connaît mais d’autre très belles musiques ont été créées exclusivement pour le jeu. Personnellement je les aime bien mais elles n’égalent pas les thèmes originaux de John Williams. La musique est, comme dans beaucoup de jeu Star Wars, variée et très bien remixée, comme d’habitude la musique change dans le feu de l’action en se faisant plus dynamiques que dans les moments d’énigmes (très rares dans le jeu qui au final est vraiment très axé arcade). Les sons sont très diversifiés, par contre certains sont très excessifs. Les Stormtroopers qui tombent dans le vide crie comme des Banthas en chaleur, c’est vraiment crispant.

Finalement...

Ce jeu est très bon ! Graphiquement il n’égale pas les nouveautés mais pour l’époque il a suscité de très bonnes réactions. Même si les sons ne sont pas extraordinaires, le scénario est excellentissime et le redécouvrir après avoir lu le roman est vraiment très agréable ! Dash Rendar est un personnage très intéressant que l’on prend un malin plaisir à incarner. Malheureusement la jouabilité de certains niveaux laisse à désirer. D’autres niveaux sont exemplaires, comme le 1er niveau qui donna l’idée à LucasArts de faire la série des Rogue Squadron et Battle For Naboo. Bref, si vous voulez vraiment passer un bon moment dans l’univers de Star Wars n’hésitez surtout pas à vous procurer ce jeu, il est très prenant. Maintenant, ne vous attendez pas non plus à un hit en puissance, il ne l’est pas. C’est juste un bon jeu, il a le mérite de l’être au moins.
Shadows of the Empire
Plate-forme :  PC

Points positifs

• Scénario excellent qui se sert très bien du roman original
• Graphismes vraiment pas exigeants en ressources qui même s'ils ne sont pas exceptionnels plaisent beaucoup
• Univers Star Wars toujours aussi riche
• Les Guest-Stars
• Un jeu qui ne fait pas son âge

Points négatifs

• Une jouabilité des niveaux plate-forme qui laisse à désirer
• Une difficulté très inégale
Note :
(82 %)
SWU fan database
 

Statistiques globales

20 membres le possèdent (qui ?)
19 membres y ont joué (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité