L'Escadron Swoo
 
L'Escadron Swoo ou les exploits d'une poignée de pilotes plus courageux les uns que les autres, au coeur de la guerre contre l'Empire Galactique... (note des auteurs : Ca le fait comme intro... mais c'est que l'intro lol)
Créée par Hobbie, suite réservée par Google [Bot], le 25 Septembre 2014
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir réserver la suite de cette histoire.
Merci de votre compréhension.
Sommaire
 1. Le Bon, La Brute et le Droïde
 2. Ze reborn of the swoo ? (with the accent)
 3. Cesba et les Douze Salopards
 4. Wedge ne serait pas ce qu'il parait?
 5. Une partie?
 6. "-Messieurs!..."
 7. "Vraiment trop..."
 8. Mission to Sullust
 9. une nouvelle bataille
 10. La bataille mémorable
 11. Le Silence des Ewoks
 12. Non, tout mais pas ça !!!!
 13. 2 Rats-Spide VS une Armée de Rancors
 14. Pendant ce temps !! WIZZZZZ !!
 15. Echec et fuite
 16. Une Némésiiiiiiiiis qui surgit hors de l'espaaaace...
 17. Le Gungan Masqué !!!
 18. Qui est-il , d'où vient-il ??? C'est ....... Hobbie !!!
 19. The Swoo Squadron Strikes Back
 20. Inside Ze Carbonite
 21. une twi'lek velue...
 22. Laisse gagner LA wookie !
 23. Sauvetage?
 24. Sauvetage, mon oeil !
 25. Qu'il est sérieux le commandant !
 26. Dossier secret T0F0T0F0
 27. Les Swoo font du ski, les Swoo à le mer, les Swoo...
 28. Le club swoo
 29. La 13° Guerrière (et les guerriers n° 14 et 15)
 30. Bordel typographique et linguistique
 31. La Grande Evasion
 32. La vérité est ailleurs !
 33. The Swoos singin' the rain !
 34. SDS?
 35. Mieux que le t-1000 : le k-2000 !
 36. The usual swoospects
 37. La doctrine Kador...
 38. Elias
 39. La vie n’est pas un long fleuve tranquille
 40. Cé ton destain !
 41. Les Swoos doués
 42. Hippo's back!
 43. Kador's blues
 44. Ces soirées là
 45. Kadorator ii : rise of the balais
 46. Bowling for Tatooine
 47. De la contrebande sui'sse! (étonnant, non?)
 48. T-pie contre eclair
 49. The Swoo Strike Back
 50. Cantine du Chimaera
 51. Faut pas prendre les enfants du jedi pour des canards sauvages
 52. ...
1. Le Bon, La Brute et le Droïde
 
c'est vrai qu'on dirait un cornichon...
Le croiseur Mon Calamari « Fierté de Breizh » croisait aux environs de Sullust, comme un énorme cornichon faisant franchement tache dans le cosmos. Vaisseau-amiral de la flotte rebelle, dirigé d’une main de fer par le commandant MRHA, il emportait à son bord l’élite des pilotes de la Rébellion : L’ESCADRON SWOO ! Sous les ordres du célèbre amiral Cesba, l’Escadron Swoo s’était illustré (tu parles !) depuis les débuts de la Rébellion contre l’Empire et s’était taillé une solide réputation à travers la galaxie (si, si ! on n’a jamais vu autant de gens rire de concert en entendant un nom !). L’amiral en question pénétra d’un pas vif dans la salle de briefing avec sur ses talons son fidèle astromech, R5-4L, dit « Renault ».

- Mesdames, messieurs, bonjour ! Comme la rumeur vous l’a sans doute appris, les forces impériales nous pistent et se rapprochent. Nous quitterons les lieux d’ici quelques heures. Notre mission sera de tenir les Impés en respect le temps pour le gros de notre flotte de passer en hyperespace. Je sais pouvoir compter sur vous tous et…

Une voix ou percait un certain agacement coupèrent l’amiral en plein élan lyrique :

- Dis donc Amiral, t’as pas fini de te la jouer, non ? Et puis arrête un peu de me vouvoyer, c’est quoi ces façons !

C’était le lieutenant Hobbie, dont le ton qu’il employait généralement envers son supérieur direct lui valait de passer plus de temps « au trou » que dans le cockpit de son X-Wing… Si la mine de l’amiral se tordit dans une grimace rappelant vaguement un Ewok ayant avalé de travers, il ne releva pas car c’était la triste vérité : l’Amiral Cesba et le Lieutenant Hobbie étaient les derniers pilotes de l’Escadron Swoo encore en vie ! Le dernier, qui venait de se découvrir un passé de Jedi, venait de connaitre une fin tragique : alors qu’il inspectait de l’œil l’intérieur du vieux sabre laser de son père pour déterminer si il y avait encore une cellule d’énergie à l’intérieur, l’arme s’alluma brusquement, transpercant le crâne de l’imprudent et le hublot se trouvant derrière lui, dépressurisant la moitié du vaisseau et emportant par la même occasion les cinq nouveaux pilotes venus renforcer les effectifs de l’escadron exsangue. Et le teigneux Lieutenant Hobbie faisait office de pilote le plus ancien après l’Amiral depuis que le Major Darkee avait été porté disparu lors d’une mission dans les régions inconnues. Autant dire franchement que les choses allaient TRES mal…
Ecrit par Hobbie, le 15 Février 2002
2. Ze reborn of the swoo ? (with the accent)
 
Faut pas énerver un amiral !
Il fallait donc faire quelque chose. Et vite !
L’amiral Cesba, après une longue nuit de réflexion dans le quartier des officiers (Comprenez plutôt une nuit passée à se torcher de gnaule corellienne pour faire passer sa dépression – la vie d’un amiral est dure qu’on se le dise…), eu donc l’idée lumineuse de recréer l’escadron Swoo, tout comme Wedge Antilles l’avait fait pour les Rogues quelques temps auparavant (Et il lui a fallu une cuite pour avoir cette idée… les militaires je vous jure…).
L’amiral Cesba s’autorisa une très courte nuit de sommeil afin de récupérer. Sa stratégie était simple : prendre rendez-vous avec le commandant MRHA afin de lui exposer son plan, et ceux, à la première heure le lendemain.
Ce qu’il fît. Après avoir introduit une capsule d’aspro 4000 dans son café, le gradé se rendit dans les appartement du maître du Fierté de Breizh... vers les 17h du matin.

– Amiral, je vous prie de bien, vouloir ne pas dormir pendant une réunion. Surtout , une réunion à laquelle vous nous aviez convié !
– Humpf ? Arf ! fit l’amiral en prenant sa tête entre ses mains. Un peu plus de respect envers les plus haut-gradé que vous commandant MRHA ! NA !
Un court silence demeura, le commandant cherchait visiblement sa répartie.
– Ouais et ben… heu… c’est moi le chef du vaisseau ! Je suis le maître à bord selon l’article heu…. Mille quatre-cent… et des poussière… paragraphe jesaiplukoi ! ET TOC !
– Même pas vrai ! s’écria l’amiral en se levant soudainement, sa fatigue faisant place à de la colère.
– Si c’est vrai ! Et puis d’abord moi j’ai participé à la bataille d’Endor moi!
– Tu parle, tout le monde sais que tu ronflais à l’infirmerie suite à une overdose de thé wookie !
– Messieurs, Messieurs ! Un peu de calme je vous prie, s’interposa le lieutenant Hobbie, troisième et dernier convié à al réunion.
– C’est lui qui à commencé ! fit Cesba.
– Même pas vrai !
– Et puis en plus, je trouve ça nul de se teindre les cheveux en blanc pour ressembler à bel Ibis !
– Méheu !
MESSIEURS ! cria Hobbie.
Silence total.
– Vu que vous ne pouvez visiblement pas finir cette réunion voilà ce que je vous propose. Ici même nous procéderons à un duel au blaster. Celui qui perdra sera jeté dans le vide spatial et je prendrai sa place, ce qui me vaudra une belle promotion du coup !
Silence total (bis).
– Reprenons commandant s’il vous plait.
– Avec joie amiral.
– J’adore votre costume, je vous l’ai déjà dit ?
– Flatteur !
– Give-me five !

La réunion s’acheva peu de temps après, il fut décidé en ce sacro-saint jour que l’Escadron Swoo renaîtrait de ces cendres (Et tout un paragraphe pour vous dévoiler ce que vous saviez déjà ! bonjour l’inspiration…).
Ecrit par Cesba, le 17 Février 2002
3. Cesba et les Douze Salopards
 
A vos rangs, fixe! - whoa, oh, ca va , hein!
Le Lieutenant Hobbie s’affala dans le vieux siège éjectable défoncé qui servait de chaise dans le bureau de l’Amiral Cesba. C’était le mieux que l’on pouvait obtenir suite aux difficultés de budget de la Rebellion – difficultés que n’arrangeait pas la surconsommation d’appareils de l’Escadron… C’était aussi la raison pour laquelle le « bureau » en question était en fait un placard à balais agrandi au chalumeau par le chef mécano de l’Escadron, opération au cours de laquelle la moitié de la chambre du commandant MRHA tomba au champ d’honneur… L’insigne de l’Escadron – un Ewok, lance au poing, chevauchant un X-wing – était fièrement suspendu derrière l’Amiral tandis que trônait sur son bureau un holo truqué où l’on le voyait grimacant entre Vador et Palpatine.

- Bon, par où commence-t-on ? interrogea Hobbie.
- On va devoir faire très vite…La représentante de notre chef suprême, Son Altesse Gaya, insiste pour que nous soyons opérationnels demain soir au plus tard.
- DEMAIN SOIR ? C’est de la folie ! T’as pas essayé de la faire changer d’avis ?
- Si… Elle m’a clairement signifié son désaccord – avec un sabre laser… Ca failli me coûter une oreille… Jamais contrarier une Némésis…
- D’accord, mais vous êtes au courant de la pénurie de pilotes. Comment va t on faire dans un délai aussi court ?
- On va faire avec ce qu’on a sous la main, répondit l’Amiral en lui tendant un databloc, ceux que l’on a refusé ailleurs. On va prendre ces pilotes !

Les yeux du Lieutenant Hobbie semblèrent soudain lui jaillir de la tête.

- EUX ????

Quelques heures plus tard, onze pilotes se mettaient au garde a vous face à l’Amiral. La nouvelle génération des Swoos ! Hobbie précéda l’Amiral, se chargeant des présentations.

* roulement de tambours *

SKYWALKER, Jey (aucun lien avec Luke du même nom), mâle humain - Condamné à mort ! Ce pilote maîtrisant la Force à voulu se livrer à joute amicale au sabrolaser avec un pilote Jedi à l’issue de laquelle celui ci fut décapité. Jey plaida l’accident, mais le doute subsiste du fait qu’il lui avait aussi coupé les deux mains, les orteils ainsi qu’une partie de son individu qu’il est préférable de ne pas mentionner…

JADE', Ma’ra, femelle humaine - 20 ans de prison ! Ex-contrebandière pas tout à fait repentie qui s’est livré au trafic de bovidés atteint de troubles mentaux (désignés « vaches folles » dans les mondes de la Bordure )

GWADJ, tout court, mâle Sullustain – 30 ans de travaux forcés ! Ce surdoué de l’électronique prenait plaisir après son service à relier tous les simulateurs de vol du bord pour s’amuser avec ces petits camarades – jusqu’au jour où ses fragiles relais électriques causèrent un court-circuit qui mit le feu à la moitié du croiseur et fit écrouler le plancher sur la réserve clandestine de thé wookie du commandant.

DE SCZYM, Ced, mâle humain – 20 ans de travaux forcés ! Complice du précédent !

3D (troisdé), Wedge, mâle humain – Condamné à mort ! Les appareils de son escadron se sont tous télescopés au décollage après qu’il ai reconfiguré leurs ordinateurs de bord…

CAFARD, tout court, mâle… ???…heu…bestiole ? - Condamné à mort ! Ancien pilote de l’Escadron Swoo, nerveux au cours d’une bataille, il déboucha sa flasque de cognac de churba pour se donner du courage et la vida complètement « suite à une fausse manœuvre, c’est vrai quoi, essayez un peu de piloter d’une main sous le feu d’un destroyer, crotte, quoi ! ». Complètement beurré, il voulut rééditer l’acte du capitaine Arvell Crynyd à Endor lorsqu’il jeta son A-wing à travers la passerelle de l’ Executor . Malheureusement, il prit pour cible le Home One de l’Amiral Ackbar, le rata pour cause de zig-zags et finit par couper en deux une frégate Nébulon…

GINERION, Master, mâle humain – 20 ans de prison ! Ce farouche défenseur du peuple Ewok fut reconnu coupable d’en avoir fait voyager en fraude dans son appareil ; bien qu’il le nie, il semble que c’était bien l’un d’entre eux, assis sur ses genoux, qui pilotait son X-wing lorsqu’il percuta son leader de vol, l’envoyant droit dans un Trou Noir… L’Ewok se refusa à toute déclaration, si ce n’est un « Yub Yub ! » rageur !

KANO, tout court, mâle humain – Condamné à mort ! C’est le commandant MRHA lui-même qui est à l’origine de cette sentence après que le pilote Kano, écrivan doué, dévoilât dans son récit (un rien romancé) des exploits des pilotes du Fierté de Breizh (paru aux éditions Luk’has ) l’accoutumance de son commandant pour le thé wookie…

PINK, Alfred, mâle humain – 20 ans de prison ! Ce pilote de cargos corelliens a échoué on ne sait comment dans la chasse et faisait passer de l’alcool de contrebande à bord. Tout allait très bien jusqu'à ce qu’il n’offre un verre de son fameux cocktail « spécial Tatooine » à son chef d’escadrille ; à la première gorgée, le malheureux devint tout mauve et s’écroula, la langue pendante… L’avocat du Pilote Pink plaida l’homicide involontaire…

TYCHO, tout court, mâle humain – 30 ans de prison ! Cet exubérant petit jeune venu d’un obscur coin de la Bordure nommé Kha’lais voulut, à peine arrivé, tester ses méthodes de combat « novatrices » ; elles coûtèrent une bonne dizaine d’appareils à la Flotte, qui jugea plus sage de le mettre au frais quelques temps pour lui permettre de méditer sur d’autres méthodes…

YANN, Monsieur, mâle humain (ou ptet bien Zabrak, on n’est pas tout à fait sûrs…) – 20 ans de travaux forcés ! Ce grand artiste devant l’éternel avait déjà fait hurler de rire l’équipage du vaisseau en ornant son X-wing d’une caricature de Palpatine dans une pose explicite en compagnie d’un Gungan. Malheureusement, il croqua d’une manière un peu trop mordante le maître des lieux, le terrible commandant MRHA, déjà échauffé par la tragique disparition de sa réserve de thé wookie, et commis l’erreur de l’afficher au mess du bord… On ne rigole pas, avec son commandant !!

Avec le lieutenant Hobbie, dont les mois de gnouf accumulés pour insubordinations, abus de langage, erreurs de pilotage et autres pecadilles, devaient bien finir par totaliser 20 ans également, l’Escadron Swoo était enfin au complet !
Ecrit par Hobbie, le 29 Août 2004
4. Wedge ne serait pas ce qu'il parait?
 
Serait-ce une simple doublure?
Hobbie arrive en courant vers Cesba.

-Amiral, chef, j'ai regardé en détail dans nos datablocs les fiches des candidats et il me semble que les états de service de sieur Wedge3dédiou ont été falcificationnés.
Un habile moyen de se faire mousser et arriver dans l'escadron SWOO. J'ai une copie des anciennes bases de données et on voit clairement qu'il a enlevé le fait qu'il a réussit à détruire à lui tout seul une base rebelle à cause d'un soit disant malencontreux accident de speeder, se fracassant contre le générateur d'énergie planétaire.
De plus, le cousin par alliance de l'ex fiancée du beau père de l'arrière grand-mère du ferrailleur, ami d'enfance de wedge a eu affaire à l'Empire pour des raisons encore inconnues. Est-ce bien raisonnable de lui accorder notre confiance aveugle en sa foi?
Malgré quelques états de service exemplaires dont la création d'un site sur l'holonet où la propagande anti-empire est omni-présente,on peut se poser la question? Faut-il que oui ou pas?

- Mon pti Hobbie. Sache que le roseau n'atteint pas la blanche colombe et que qui vole un oeuf vole un bantha. Ce que je veux dire par le biais de cette métaphore hypoallergénique c'est que ces insinuations mènent à une chose et que ça ne sert à rien de tourner autour du pot. L'essentiel est d'aller droit au but sans prendre de voies galactiques détournées à savoir qu'on n'a pas le choix. Il ne nous reste que ca comme pilotes ("Wedge est notre sauveur" : ceci a été censuré lors de la publication de la nouvelle par l'Alliance Rebelle).
Donnons lui un chasseur de tête winZ-98 avec des lasers chargés à blanc et voyons son comportement au combat.

- Bien amiral. A vos ordres //joli signe de la main comme dans les plus grands holofilms ricains... il est respectueux cet Hobbie qd même//

- Encore une chose

- Oui quoi? dit hobbie

- Vous aimez les chiens?

- Non

- Ah bon. Ok, vous pouvez disposer alors.

A cet instant précis... non, pas celui-là, celui LA !
Bon bref, pendant ce temps, ce pauvre Wedge, objet de toutes les suspicions attentives fut pris d'un léger mal de tête, une vague impression qu'on parlâsse de lui en mal lui vint à l'esprit.

Un vieux proverbe sulustéen dit:
"Mieux vaut avoir l'esprit vif comme Rantanplan que mou comme un gungan."

Son envie soudaine de lancer un speeder contre quelque chose étant passée, Wedge se remis à compter les étoiles à travers le transpacier du fierté de Breizh (son passe-temps favori).

Quand soudaint l'alarme retentit comme dans les meilleurs épisodes de la série StarTurk (sur l'holonet, tous les jeudi à 20h45 standard).
Ecrit par Wedge3D, le 21 Février 2002
5. Une partie?
 
Les grand écrans plat, le rêve!
Pendant ce temps là, oui toujours le même!

Ced De Szym et Gwadj tout juste sortis de cellule avait réclamé une authorisation pour acceder au simulateur. Leur statut de pilotes avait permis l'ouverture de la salle.
- On remet ça? interrogea le sullusteen.
- Ben, je sais pas, on vat déjà vérifier que les reserve de thé du commandant ne sont plus là!

Alors qu'ils passaient sur le pont il virent Wedge, en 3dé, non c son nom! Bref wedge3dé était allongé au milieu de la passerelle, il regardait les étoiles. Le banc de la promenade etait totalement écrasé contre le mur à coté de lui!

- Qui c'est? demanda Gwadj (lequ'elle avait dormis pendant la présentation!)
- Euh... je crois qu'il fait parti de l'escadron, comme nous! (ced etait pas mieux! Les datapad, ça marche aussi en réseau)

Quand soudaint l'alarme retentit comme dans les meilleurs euh enfin on sait!

D'une vitalité surprenante, Wedge sauta sur ses pieds, on aurait put croire zeo, le hero de Holomatrux. Il parti comme une lèche en direction des hangar, il cours bien le wedge quand il faut.
Gwadj et Ced se regardèrent, puis prirent le turbolift pour les hangars, ou ils retrouvèrent l'Amiral Cesba, et le reste de l'escadron, wedge arriva derrière, exténué.
Ecrit par ceddeszym, le 21 Février 2002
6. "-Messieurs!..."
 
Tout l'escadron commence à regarder tout autour d'eux à la recherche de où l'Amiral Cesba leur parle...
"- Bon! Messieurs!!!"
Tout l'escadron commence à regarder tout autour d'eux à la recherche d'où l'Amiral Cesba leur parle (car avec l'écho de base dans le Hangar c'est pas facile)…
"- Messieurs!!! Un peu d'attention je vous pris!"
"- Mais il est où?" Demanda Gwadj à l'oreille de Ced.
Ced haussa les épaules avec une mine lui confirmant qu'il n'en savait pas plus que lui! Et ç'avait l'air d'être le cas de tout le monde sauf de Wedge 3dé qui c'était promptement mis au garde à vous mais dont les yeux semblait scruter tout le hangar à la recherche de l'origine de ces …
"- MESSIEURS!!!!"
D'un bloc tout le monde se retourna vers Hobbie car ce cri de l'Amiral à n'en plus douter, venait de ce coté!
(Gros Silence)
Tout le monde voit alors Hobbie faire un geste de la mains vers le Bas juste à coté de lui c'est à dire où tout le monde peut voir un podium d'environ 1 m 60… Où est posé 1 main sur les cotés gauche et droit… Et duquel ont ne vois dépassé du haut… qu'une touffe de cheveux brun et 2 yeux perçant:
Ceux de l'Amiral Cesba!!!
On voit la tête de l'Amiral s'effacer derrière le podium.
"- Psst! Dit Hobbie!" Fait Cesba discrètement pour attirer son plus vieux pilote!
"- Oui! Amiral!" Répondit aussi bas Hobbie en se penchant vers ce dernier pour mieux entendre son supérieur hiérarchique.
"- C'est une impression ou ils ont agrandit la taille du Podium!"
"- Non! Chef! Pas à ma connaissance! Il a toujours eut cette taille, il me semble!!!"
"- T'es sur!"
"- Mais puisque je te le dis!"
"- Ah! Mais pourquoi avant je dépassais d'au moins une tête!"
"- Ah! Oui! Tiens! C'est Vrai!"
"- Ah! Oui! Tien! C'est Vrai! Ah! Oui! Tien! C'est Vrai! Ah! Oui! Tien! C'est Vrai!" répète l'Amiral en prenant un ton des plus niais possible.
"- Ah! Si je sais je me souviens maintenant! Ils ont retiré la petite estrade qu'il y avait derrière le podium!"
Cesba baisse la tête, Hobbie fait de même… L'Amiral relève la tête et regarde son lieutenant… Il fait de même…
"- En Effet!" Constate finalement l'Amiral.
Il se ressaisit. Regarde autour de lui et vois une caisse… Non-loin…
Il se redresse de toute sa taille bombe le torse pour faire ressortir ses décorations et s'élance vers la caisse. Saute dessus. Et commence à scander en commençant une marche très militaire de droite à gauche.
Tout le reste de l'Escadron attendant patiemment la fin du dialogue, regardait un peu partout dans le hangar pour s'occuper (Wedge lui avait repris son occupation favorite, Ced et Pink faisaient un réseau sur leur datapad et Gwadj s'était assoupi!). Quand L'Amiral Cesba sortit en trombe de derrière le podium et sauter sur la caisse, tout l'Escadron Swoo le suivit du regard sauf Wedge, Ced, Pink et Gwadj (NDE: Je vous laisse deviner pourquoi?)
"- Messieurs! L'heure…"
"- Hum! Hum!"
L'Amiral interrompu dans son début de discours regarde son auditorium d'un œil d'aigle pour déterminer l'origine de cette interruption… Mais chou blanc. Il décida donc de reprendre:
"- MESSIEURS! L'heure…"
"- HUM! HUM!"
Le chef d'Escadron avait le dos tourné mais il s'était préparé à cette nouvelle interruption et il s'était retourné à une vitesse hallucinante, mais il ne put que surprendre Ced et Pink en train de tenter de cacher leur datapad et s'emmêlé dans les fils de réseaux, wedge se retourner de son observation à travers la baie du l'hangar et Gwadj se réveiller en sursaut, rien d'autre! Il fit un regard méchant de ces yeux perçant vers ceux qu'il avait surpris mais se dispensa de leur faire une remontrance… Car ce n'était ni le moment, ni le lieux pour le faire. Il secoua la tête en pensant:" Je suis trop vieux pour ces conneries!". Puis se redressa bomba le torse et repris:
"- MESSIEURS! L'heure…"
"ZING!"
"- Droite 110!"
L'Amiral plongea à terre comme si il était dans un combat spatial. Il avait laissé parler ces réflexes…
"Boiing!!!"
Et il n'avait que sentit le souffle de la cuillère en téflon qui avait finit sa course en se plantant de 2 centimètres dans le plastacier du Hangar… Juste là où sa tête était quelque seconde avant!!! Il regarda la cuillère avec de grand yeux et pensa: "J'aurais du m'y attendre avec des Loufoques pareils mais quand même je leurs ai encore rien dit encore rien reproché! J'ai été cool jusque là! M----! Je suis vraiment trop vieux pour ces conneries!"
Hobbie vint l'aider à se relever et lui glissa à l'oreille:
"- Chef! Je vous rappelle qu'il y a une demoiselle dans nos rang!"
"- Hein!" Il se retourna vers le groupe pour croiser le regards noir de Ma'ra! Même lui si habitué à vivre avec la mort ce regarde lui fit naître des frisson dans le dos!!! Il avala difficilement et compris enfin ce qui venait de se passer. "J'avais pourtant lu son dossier! Y a pa a dire, je suis vraiment trop vieux pour ces conneries!".
Il se redressa, remonta sur sa caisse, regarda la cuillère plantée dans le mur, souffla, prit une inspiration en bombant le torse et fit face à son équipe:
"- MESSIEURS!…"
(Hobbie en se cachant les yeux)"- Veux pas voir ça!"
"ZING"
"- Et Mademoiselle!" Repris Cesba en faisant le sourire le plus enjôleur dont il était capable vers Ma'ra… Qui, cuillères déjà grande sortit prête à ne pas rater sa cible cette fois, fut d'abord surprise et faillit envoyer sa cuillère, mais réussit à la retenir. Elle rendit un sourire des plus charmants en inclinant la tête pour remercier l'Amiral d'avoir fait enfin attention à elle!
"- L'heure est…"
"Ssccrrittcchhhh!!!! Ssccrrittcchhhh!!!!"
Ecrit par Tycho, le 22 Septembre 2012
7. "Vraiment trop..."
 
SamaJon
"- Quoi encore?" Cria l'Amiral à bout!
Hobbie s'approcha de la caisse, Cesba se baissa à sa hauteur.
"- Chef! Vous oubliez le cas de Cafard!"
Le regard de l'Amiral se porta sur la dite personne: Cafard, The Cafard dont l'origine et la race est complètement inconnue. Ce Cafard géant de 1 m 80, un des seules non-humains de l'escadron, avait toujours cette expression indéfinissable sur sa tête d'insecte. Cesba pensa en se redressant: "Je me fais vraiment trop vieux ou c'est la fatigue ou le cognac d'hier! Ça m'était jamais arrivé quand il était dans mes rangs la dernière fois! Faudra que je pense à pas refaire ce genre de bêtise car sinon on va me traiter de pro-humain! Bon! Sérieux!" Il respira à fond, sourit, oublia un peu de redresser son torse et rerererepris:
"- Gentes êtres! L'heur..."
"- HUM!"
"- GNNNNN!!!" Fit le chef d'escadron en se retournant, "Zen! Zen! Inspires! Expires! Inspires! Expires! Peuf!" En faisant les gestes avec le dos tourné au reste du groupe puis il fit Volte-Face:
"- Gentes être!"
"- HHUU..."
"- ET MADEMOISELLE!" Il jeta en même temps un regard méchant vers Ma'ra qui fait semblant de regarder le plafond en esquissant un petit sourire espiègle au coin des lèvres. Puis il continua dans sa lancée, énervé:
"- Ce n'était qu'une alarme d'exercice pour tester votre rapidité à décoller en cas d'urgence! Vous avez tous vite réagit mais la prochaine fois j'espère vous retrouver dehors dans votre chasseur, tous, prêt au combat! ROOOOOMMMPPPPEEEEEZZZ!!!!!!"
Il descendit de sa caisse en rage.
"- Heu! Monsieur l'Amiral, Chef de l'escadron SWOO...!" Dit une voix timide.
"- OUI! QUOI?"
L'Amiral vit une petite main timidement levée qui essayait de se rabaisser discrètement vu le ton qu'il venait de prendre... Cesba s'en prix encore intérieurement à lui-même car ce coup-ci c'était encore un Non-Humain: "J'aurais du rester coucher à ce quart-ci!"
Tout haut:
"- Excusez-moi Pilote Gwadj!" Soulignant bien le rang de pilote de ce dernier, non pour le rabaisser mais pour souligner une des qualités que tout Sullustain appréciait qu'on leur rappel. Puis il repris toujours avec un ton des plus douceâtre "On mettra tout cela sur le compte de la fatigue je vous pris! Allez-y! Je vous en pris dites moi ce qui vous chagrine!"
Le compliment, le ton pris par l'Amiral et le sourire que ce dernier joint à ces paroles eut pour effet de rassurer le pilote et de prendre assez de poil de la bête pour ce lancé:
"- C'est que personnellement j'ai pas d'Aile à moi... Euh!" Là le Sullustain pris un peu plus peur face au regard interrogatif de toute l'assemblée qui le regardait! Mais il se dit que c'était trop tard pour reculer et repris... " Euh! Comment dire! Voyez-vous c'est une location que j'ai faites à une personne... Euh! Il y a 2 semaines pour une semaine... Et on m'avait promis que la Rebellion allait acheter le vaisseau au propriétaire... Mais on ne m'a pas donné de nouvelle... Euh! Voyez-vous!"
Gros Silence...
"- Heum! Hobbies???"
Ce dernier retourna le regard dubitatif de Cesba en haussant les épaules.
"- D'accord! Je vous promets de voir avec mes supé... Heum! Subalterne Heum! Ce qu'il en est! D'autre question?
"- Heu! Oui" Repris Gwadj "Il me semble que certain de mes collègues! Non pas d'ailes eux! Hein! C'est pas ton cas Ced?"
"- Hein!" Dit Ced en relevant la tête de son Pad. "Non! C'est bon! J'en ai gagné une sur l'Holo-réseau interne hier!"
"- Ah! A Bon? Et toi Pink?"
"- Heu!" Répondit Pink en levant la tête tout en soufflant sur une mèche de sa longue chevelure blonde pour la mettre de coté "Non c'est bond Ced m'a refilé son chasseur de tête qu'il avait gagné la veille!"
"- Ah! Ok! Et toi Ma'ra?"
"- C'est bon aussi Jey et moi on partage une Aile Y!"
"- Ah!...
(Je coupe un peu les dialogues)
Il s'avéra que tout l'Escadron avait réussit à se fournir une aile perso:
Wedge 3dé une aile X dont il avait déjà changé trois fois le design extérieur au moins Trois fois depuis hier... Et il pensait déjà à celui qu'il devrait faire demain pour la fête Calamarienne de la Fécondité...
Cafard un Affreux mélanges d'un TIE-Ad et d'un X-wing que le technicien de l'escadron avait monté et adapté à sa morphologie.
Master Guinerion avait un drôle de chasseur venant des chantiers navals de sa planète natale Bre-T-Onne et que l'on surnommait la "Galette Bre-T-Onne" du a ça forme ronde et plate!
Kano avec c'est droit d'Auteur cumulé pendant la dizaine de jour au trou qu'il a fait en attendant d'être passer par les armes, s'est acheté le dernier X-wing sortie de la chaîne de production avec toutes les options et ce l'ai fait livré à bord.
Tycho lui ayant réussit à faire récupérer les carcasses et pièces de son précédent échec tactique en avait gardé une part pour se faire une aile A et à revendu laisser le reste au technicien de l'Escadron pour faire des pièces de rechange et des pièces pour construire d'autre chasseur!
Monsieur Yann, lui a échangé des Caricatures de tous les chefs d'équipe du vaisseau à leur subalterne contre différentes sommes ou autres matériels pour réussir à la fin à cumulé assez pour pouvoir récupérer une Aile B!)
L'Amiral écouta tout ça... Éberlué de toutes ces magouilles mais il était content de voir comment ces troupes étaient quand même des plus débrouillards!
"- Heu! Hobbies! Pense à me rappeler de retirer ma demande d'Aile X pour l'Escadron!"
"" Rugit une voix de Wookiee.
L'Amiral avait reconnu SamaJon le Technicien de l'Escadron. Et commença à vouloir faire face au Wookiee aux courts poils blond-châtain tout en pétard et plein de graisse et qui portait comme toujours ces sacs en bandoulière plein de bric-à-brac: des docs techniques, des outils et l'appareil holoenregistreur qu'il utilisé pour faire des souvenirs du groupe!
"- Oui,..."
"- SAMAJON!" Le Wookiee eut juste le temps de se retourner pour capter Ma'ra au vol dans c'est bras! Qui lui ébouriffa les cheveux en disant:
"- SAMAJON! MON WOOKIEE ADORÉ!" Et lui fit une grosse bise sur la joues. Le Wookiee ne sachant plus trop quoi dire, rougit...
"- TOUS SUR LE WOOKIEE!"
"- QUOI?" cria Cesba en baissant la tête sur le coté pour voir le reste de l'escadron foncé sur le Wookiee:
"- NNNNNoo......"
"" Rugit le Wookiee avant de basculer sur l'Amiral après avoir réceptionné tout le poids de la charge du groupe. L'amiral n'eut pas le temps de réagir fut emporté par le choc, il sentit les poils du Wookiees plein de crasse lui coller au visage puis un choc sourd. À ce moment, il pensait "c'est vraiment plus de mon âge c'est ..." mais il s'évanouit, il rêva d'un escadron parfait, qu'il gagnait bataille sur bataille, qu'il réussissait à vaincre l'Empire et ses dernier représentant jusqu'au dernier, qu'il devenait plus populaire que Wedge Antilles et ses Rogue, qu'il regagné sa planète d'Origine libéré en héros et rentré dans sa ville natal U-Gal se petit Port de bord de mer pour y vivre des jours heureux avec un amour d'enfance qu'il avait laissé là-bas...
Hobbie quant a lui, il avait assisté au début de la scène c'était caché les yeux au moment du choc et tenté de sortir du Hangar... Non pas qu'il ait peur de la colère au réveil de son ami Cesba... Non! C'était plutôt celle du Wookiee et Ma'ra... Il ferait bien de prévenir la sécurité…
Ecrit par Tycho, le 22 Septembre 2012
8. Mission to Sullust
 
L'Amiral Piv I et le Capitaine du 'CCG'
J env. 5 J et 2 h
Tatooïne Maison de Momaw Nadon dans le fond de sa serre dans sa cache sous son Vesuvague:

"- Voici un colis que vous devez livrer à ce point de coordonnée précise. Faites attention ce colis et très précieux! Il contient une pierre précieuse nécessaire pour les boucliers d'un vaisseau de l'alliance." Dit Momaw Nadon en tendant une boite en carton qui paraissait des plus habituels à son contact Ithorien sous les yeux du Wookiee qui l'accompagnait."

10 min après à la porte de la maison de Momaw Nadon:
Un Rodien prend la boite au vol des mains de l'Ithorien qui ne l'a pas vu venir!
Son collègue Wookiee commence à tiré sur le voleur et l'Ithorien commence à courir!
Le Fusil Blaster du Wookiee s'enraille, il se met alors à courir!

Env. 15 min après Baies de d'atterrissage 94:
Le Wookiee et l'Ithorien arrivèrent en speeder et sommèrent leurs collègues humains et Twi'lek de se préparé à décoller rapidement:
"- Occupes-toi de garer ce speeder dans la soute!" Dit l'Ithorien à un des humains proches en récupérant le colis qu'il avait laissé sur le siège.
"- Mais c'est quoi ce speeder et c'est quoi ce colis!"
"- Pas le temps de discuter, on décolle pour Sullust, on a les Impériaux aux trousses."
Une voix au fond du vaisseau Corellien YV 100 se fit entendre:
"- C'est quoi ce remue-ménage, j'écoutais tranquillement les liaisons impériales quand j'entends que l'on recherche un Wookiee à poils noirs et des épaulettes Gamoréens et un Ithorien qui ont agressé 2 Rodiens à la grenade assommante et volé leur speeder!"
Tout le reste du groupe se retourna vers l'Ithorien et le Wookiee:
"- Qu'est-ce que vous avez encore fait?"
"- Décollons! On n'a pas le temps! Les impériaux nous suivent!"
Un autre humain sortit du transporteur en disant:
"- C'est bon! Il n'y a pas le feu en entendant votre description, j'ai tout de suite sue que c'était vous. J'ai alors envoyé des appels bidons de soldats et informateurs fictifs qui vous aurez vu à l'opposé d'ici!"

Env. 10 min après en Orbite basse de Tatooïne Cockpit du transport YV 100:
"- Frégate 'Régulation' à 'VIRUS' votre destination" résonna le message dans le cockpit.
"- On ne va pas leur dire leur dire que l'on va à Sullust quand même!"
"- Prenons un système proche: Il y a quoi?"
"- Ériadu ça dit quelques choses à quelque chose à quelqu'un!"
"- Non!"
"- Non!"
""
"- Nope!"
"- Ça va à tout le monde alors!"
Tout le groupe répondit par l'affirmative.
"- Alors, je leur dis ça!"
"- Moi! Je calcule le cap pour cette planète!"

J -4J 23h30 Tatooïne Maison de Momaw Nadon dans un coin de sa cache:
Momaw Nadon vérifie les données sur le départ du transporteur puis ouvre une fenêtre et tape:
"Transport en route pour RDV!". Il clique sur envoie et il voit l'annonce comme quoi le message est encodé puis encrypté dans un flux de transmission.

J -4J 22h00
En bordure de secteur de Tatooïne

Le satellite de transmission Rebelle TsSL-OMde analysé les flux de transmission Inter-Système et du Système pour détecter toutes transmissions incongrues de la part des forces Impériales mais aussi de la part des agents en place sur Tatooïne. Il était alors en fonction passive d'analyse quand il détecta un message. Son écran s'alluma:
Décryptage.......
Analyse:
0% de Perte
100% d'Intégrité
Retransmission.......
Effectué
Et le satellite après avoir retransmit son message vers trois autres de ces collègues puis TsSL-OMde retourna à son travail d'analyse et ces activités minimales.

J -4J 21h30
Bar de la Cantina de Mos Eisley

Wuher sert son 250ème verre de la journée à un Dévanorien.

J -4J 11h
Pont de la frégate 'Régulation' console du coordinateur en chef des senseurs

Le Commandant est penché sur la console à côté de son lieutenant coordinateur entrain de lui données les consignes à suivre pour la préparation pour "la gestion des flux entrant et sortant prévu dans le cadre du prochain événement sportif organisé à Mos Espa dans la semaine". Ça c'est ce que disaient les ordres du Commandant mais pour lui "C'était la P----- de mission de M---- dont il avait une sainte horreur réguler l'espace aérien d'un monde pommé de troufouillu les Bantha ou se donné RDV tous les parieurs, voleur et autre vendeur de souvenir et s--------- attirée par une simple course de Pod. Franchement qu'est ce qu'il foutait ici il ne s'était pas engagé dans la Marine Impériale pour faire le boulot d'une tour de contrôle dans un monde de la frange!"
Des talons claquèrent derrière lui. Il se retourna pour trouver son Lieutenant de contact avec les troupes à terre. Il pensa "Franchement c'est super l'Ordre Nouveau, tout est bien organisé tous mes lieutenants ont un titre à la C-- pour définir quel boulot de C-- ils font! C'est super l'Ordre Nouveau!"
"- Oui! Lieutenant!"
"- Le rapport des troupes terrestres, Commandant!"
Le Commandant le regarda droit dans les yeux est pensa "L'Ordre nouveau c'est Super ça oblige à mon lieutenant à de contact avec les troupes terrestre à me dire pour le respect de la procédure que lui qui est le contact avec mes troupes au sol vient me faire un rapport sur ces activités! Comme s'il venait faire autre chose! C'est super l'Ordre Nouveau!"
"- Je vous écoute, lieutenant!" En pensant "Vas-y récite-moi ton contre-rendu que tu as déjà reproduit en 4 exemplaires et que je trouverai tout à l'heure sur mon bureau!"
"- Aucune autre altercation importante n'est à déplorer depuis celle d'y a 13 00. Les 2 victimes Rodiennes sont en réalité des petits voleurs à la petite semelle qui était recherché par nos services sur près de 4 mondes! Chacun a une prime de 5000 c sur leur tête. Le Speeder volais par le Wookiee et l'Ithorien était en faite volé par les Rodiens et le vrai propriétaire avait porté plainte 1 h avant l'agression des Rodiens par le Wookiee et l'Ithorien! Et c'est dernier ont agressé les Rodiens car ils leur avaient volé une boite dont le contenu n'était pas connu par nos voleurs!"
"- Hum! Hum!" Fit-il en pensant "On n'est même pas à 3 jours de la course que j'ai des problèmes de vole et d'agression! Franchement c'est bien ma veine. Réduit à faire la circulation et la loi dans les rues d'un bled paumé!","Et le Wookiee et L'Ithorien" "En plus, si les Ithoriens se mettent à tiré à tout va ou à faire la loi par eux-même ou va cet Ordre Nouveau!"
"- Pas de nouvelle! On a fouillé toute la ville et pas moyen de mettre la main dessus ainsi que sur le Speeder. Il me semble qu'ils ne doivent plus être sur la planète!"
"- Comment ça?"
"- D'après les informations que j'ai récoltées sur le 'Virus' dont le propriétaire est un Ithorien a décollé de Mos Eisley environ 20 min après l'altercation avec les Rodiens!"
"- Je vois en claire, on laissait passer les personnes qui ont agressé des voleurs pour récupérer leur bien et volé un speeder déjà volé!"
"- En résumé! Euh! Oui!"
"- Je vois" Dit le Commandant en pensant: "Et tu ne pouvais pas le dire aussi simplement! Non! Il faut que tu fasses le lèche-cul auprès du Commandant!" "Bon! Vous donnerez la prime pour l'arrestation des voleurs au propriétaire pour indemnisation (Et qui ferme sa gueule!) et enverrez les 2 Rodiens au QG de Secteur pour leur montrer qu'on fait au moins notre boulot, comme ça, ils ne viendront pas nous casser les pieds (Oups!)... Je parlais des voleurs bien sur (Bien! Rattrapé! Ouf!) vous l'aurez compris!"
"- Bien sur, Commandant!"

J -4J 12h
Transporteur YV-100 modifié 'VIRUS'

2 des humains tentent de suivre les mouvements des Lekku du Twi'lek.

J -4J 8h
Transporteur YV-100 modifié 'VIRUS'

L'Ithorien dans la tourelle sous fond de Hyper Espace, travaille sur son pad. Il fait des tests pour améliorer le logicielle de contrôle de tir. Quand il voit apparaît un écran bleu avec marquait en blanc:
Erreur...

J -4J 3h
Transporteur YV-100 modifié 'VIRUS'

2 des humains tentent de suivre les mouvements des Lekku du Twi'lek.

J - 3J 20h
Soute du Transporteur YV-100 modifié 'VIRUS'

L'humain tentait de scanner en cachette le colis pour la seconde fois cela faisait 3 h qu'il était dessus!
"Scanner négatif"
"Reste 1h pour faire un dernier Scanner! MMMMMhhh!!! Vais me coucher, j'ai encore 3 jours"

J -3J 15h
Transporteur YV-100 modifié 'VIRUS'

L'humain prend le pad des mains de l'Ithorien fait deux-trois manipulations et rend le pad à son propriétaire sans aucun problème.

J -3J 10h
Transporteur YV-100 modifié 'VIRUS'

Le Wookiee se penche sur une grenade. Puis il fait une mauvaise manœuvre et on le voit valdinguer à travers la pièce comme s'il venait de se prendre une châtaigne. Un bruit de gong métallique accompagne son recule!

J -3J 3h
Transporteur YV-100 modifié 'VIRUS'

2 des humains tentent de suivre les mouvements des Lekku du Twi'lek.

J -3J et 3 h 11min 20s et 053 millièmes (Ben! Oui c'est le Commandant MRHA qui exige que tout soit fait au millième près alors il a demandé que toutes les horloges du 'Fierté' soient réglées au millième de seconde près et toutes réglées sur celle de la passerelle (en réalité celle du bureau du Commandant) qui est réglé non sur l'heure de Coruscant mais sur celle du monde natal du Commandant soit 1 h 05 min 25s 007 millièmes de celle de Coruscant (du moins la pendule du bureau du Commandant à pris 1 millième de seconde de retard depuis la mise en service du 'Fierté de Breizh' à cause des multiples problèmes techniques qu'a subit le Mon Cal...). En passant le Commandant s'excuse du manque de précision dans le reste du rapport pour les horaires car la rigueur des troupes impériales ou des troupes rebelles engagées n'est pas au point!)
Bureau de Commandant MRHA

On frappe à la porte.
"- Entrez!"
Un cadet rentre s'approche du bureau du Commandant, le salut en tendant un data bloc. Le Commandant le prend tape un code confidentiel et pose son empreinte sur le coté un laser l'identifie ainsi qu'un analyseur d'ADN. Un message apparaît:
"- Commandant MRHA si vous et seulement vous, l'accepter vous pouvez lire le message secret qui vous est adressé..."
MRHA appuis sur la touche 'Ok' du pad!
Le message suivant s'affiche alors:
"- Êtes-vous sur?"
Le Commandant clique sur la touche 'Oui'
"- Certain?"
Là, le Commandant vénère appuie sur la touche:
"- Tu me le donnes ta S------- de Message espèces data pad sécurisé de mes 2!"
Il voit le message suivant:
"- Commandant MRHA! Votre Identité est confirmée le contenu du message est:
Sur la première ligne - intégrité 20%:
"Le Transsexuel sera au RDV!"
Sur la seconde ligne - intégrité 10%:
"Des Francforts tout mou pour le Déj.!"
Sur la troisième ligne - intégrité 30%:
"Le transport Encroûté pour rien"
Sur la Ligne FT - intégrité 0%:
"Vous n'avez pas de message"
Sur la ligne Air&Cerf intégrité 900%
Il y a 1j 22h 30s et 10 millièmes à partir de la réception de ce message que l'on vous a laissé ce message dont voici le contenu: "Le transport en route pour le RDV!"
Après analyse des différentes réceptions, on peut déduire:..."
MRHA appuis sur la touche 'Chouette! J'aime bien les Francforts!"
"Mais non! Faites confiance à Air&Cerf!" Suivit d'un smiley qui roule des Yeux!
"Ce message s'autodétruira dans 10 secondes"
MRHA le nota donc sur un papier sur son bureau pour pas l'oublier: "Le transport en route pour le RDV!"
Il voit le message s'effacer du pad et de sa feuille.
"- M'enfin!"
Et il peut lire sur la feuille:
"- On vous a prévenu que ce message s'autodétruirait après 10s. Ne venez pas raller après, merci!"
"- Bon! Dans ce cas!"...

J - 2J 23h
Soute du Transporteur YV-100 modifié 'VIRUS'

"Scanner positif!"
"YES! Oups!" Il tendit l'oreille les autres membres de l'équipage étant aux autres extrémités du vaisseau mais il valait mieux s'assurer que l'on ne l'a pas repéré!
Il regarde le résultat de son scanner: Un gros Caillou genre pierre précieuse à côté d'un plus petit.
"- C'est tout! Si c'est que ça m'en vais me recoucher!"

J -2J 10h
Transporteur YV100 'VIRUS'

L'humain qui a réparé le pad de l'Ithorien est penché sur un speeder, et semble le trafiquer avec une essence surprenante. Puis il passe à un autre speeder qui est à côté et s'y active avec la même agilité.

J -2J 8h
Transporteur YV-100 modifié 'VIRUS'

2 des humains tentent de suivre les mouvements des Lekku du Twi'lek.

J -2J 3h
Transporteur YV-100 modifié 'VIRUS'

2 des humains tentent de suivre les mouvements des Lekku du Twi'lek.

J -1J 8h
Transporteur YV-100 modifié 'VIRUS'

2 des humains tentent de suivre les mouvements des Lekku du Twi'lek.

J -1J 3h
Transporteur YV-100 modifié 'VIRUS'

2 des humains tentent de suivre les mouvements des Lekku du Twi'lek.

J -23h 15 min 15 s et 028 millièmes
...
Il rêvait de sa belle quand tout d'un coup tout dérapa... comme dans un cauchemar... du moins cela n'y ressemblait pas du tout au départ... Il vit une demoiselle se jeter dans les bras d'un Wookiee qui se retourné... Tout cela au ralentit... Mais il avait comme une impression de déjà vu une impression de malaise qui lui indiqué que cela allé mal tourner... il sembla que quelqu'un cria une phrase: "Tous sur le Wookiee!" Et il vit derrière le Wookiee 10 personnes, les membres de l'escadron qu'il venait de créer se ruer vers le Wookiee sur lequel c'était jeté déjà une demoiselle... Tout cela très doucement... il sembla entendre un "Non" puissant et furieux sortir de la gueule ouverte du Wookiee... Mais il vit aussi que le reste du groupe continuer et sauta sur le Wookiee... Eux criaient en un bloc soudé un "WWWWAAAZZZZAAA!!!!!" Encore plus puissant et tonitruant... le Wookiee s'écroula... Cela semblais si réelle... Sur lui, il s'écroulait sur Lui... Ils allaient tous l'écraser de son poids... Il voulut crier mais se rendit compte qu'il était déjà entrain de le faire...
L'Amiral Cesba se réveilla alors en sursaut en criant:
"NNNNOONNN!!!"

Bureau du Commandant MRHA
"- Je ne peux pas accepter ce que vous me demandez! Voyons! Soyez raisonnable!" Dit le Commandant le sang lui montant aux joues de rage!"
"- Pourquoi, Commandant?" Demanda le ton calme et rassurant de son interlocutrice.
"- Vous me demandez de relâcher une bande de Fripouille juste assez bonne pour créer des problèmes et faire des dégâts une moitié de son temps... et rendre fou ou faire blesser le reste de l'Escadron ou de la flotte l'autre moitié... En plus les rassembler ensemble et les mettre sous les ordres de cet Amiral de pacotille, dont je dois dire que je ne fais que le respecter parce qu'il est mon supérieur! Mais là, il a dépassé les bornes, il a libéré et regroupé ces gars en outrepassant mes ordres et en plus en créant une bagarre dans un de mes Hangars!"
"- Je crois que votre jalousie et vos précédents déboires envers l'Amiral et certain de ces nouvelles recrus, vous font voir les choses d'un angle un peu trop pessimiste à mon avis."
"- Comment ça?" Demanda l'Amiral en regardant enfin droit dans les yeux vert de la charmante mais néanmoins dangereuse Némésis Gaya, représentante envoyé par le Conseil de l'Alliance pour le superviser.
"- L'Amiral Cesba n'a t-il pas réussit à aligner 11 pilotes!"
"- Heu! Si on peut appeler ces... Ces gentes être des pilotes!" Dit le Commandant qui savait que ça ne servait à rien de caché ses ressentiments envers le Swoo Squadron, son chef et ces nouvelles recrus à cette sorcière de Némésis! "Et je ne parle pas de ce fou d'Amiral qui n'a eut que son grade pour être l'un des seuls survivants des 6 précédents renflouement de l'Escadron et des 3 autres escadrons par lequel il est passé avant l'Escadron Swoo! À croire qu'il porte la poisse! Pour moi, son seul mérite est d'avoir jamais créé plus de problème de par lui-même, et d'avoir quand même réussit à descendre des adversaires lors de ces précédents affrontements, et non un de ces coéquipiers, ou un vaisseau de notre flotte, à la différence du reste de son escadron!"
"- Je ne dirais pas le contraire, il a la force avec lui, elle l'aide à rester en vie malgré tous ces déboires, même si elle ne l'immunise pas contre ces derniers."
"- Vous dites?"
"- Laisser tomber!" Dit la représentante en se disant: "Houlà! Faut que je fasse attention moi! Je commence à parler tout haut! V'là ti pas que je radote! Mais il faut dire que ce Cesba et son imprégnation au sein de la force est des plus étranges, C'est la première fois que je ressens ça! Le précédent Jedi potentiel que je lui avais mis à proximité est mort! J'espère que le nouveau s'en tirera à mieux! M'enfin on verra!"
"- Si c'est ce que vous désirez Dame Gaya!" Dit gentiment le Commandant, qui connaissant les humeurs de la Némésis, ne voulait pas l'énerver ou même la froissé, déjà la supporté était limite pour lui mais en plus devoir supporter ces excès d'humeur et les effets indésirables de la Force qui vont avec! La dernières fois les techniciens du vaisseau ont mis 2 semaines à rétablir tout le matériel tout ça parce qu'un Cadet lui avez marché sur le pied. Ce dernier à mis trois semaines de cuve Bacta pour s'en remettre, 5 semaines de plus pour pouvoir approcher un dispositif électrique sans le mettre Hors-service et encore 3 semaines pour plus donner de coups de jus à ces collègues.
"- Bon! Revenons à notre sujet: Le Swoo Squadron n'est-il pas Opérationnel, comme l'a promis l'Amiral?"
"- Heu! Si on omet le fait que l'Amiral est à l'infirmerie sortie du coma par un séjour dans une cuve à Bacta, mais qu'il est toujours dans un sommeil profond dont il ne sort pas, que le reste de l'escadron est aux arrêts dans leur cabine, pour ceux qui n'ont pas fait montre d'agressivité envers nos agents de la sécurité, car ils sont quand même accuser d'agression physique envers un supérieur et leurs collègues, et que le reste est enfermé dans les cachots du vaisseau pour non-obéissance, agression caractérisée, agression physique et coups et blessures envers les Forces de Sécurité, sans oublier les mêmes charges qui pèsent déjà sur leurs collègues."
"- À part pour les deux derniers, les charges à propos des agressions contre les forces de sécurité, je dirais que d'après les dire du Lieutenant Hobbie se ne soit qu'un simple accident partie d'un malentendu!"

Infirmerie du 'Fierté de Breizh'
Au même moment, Le regard de l'Amiral, encore pris en sueur froide à cause de la fin de son rêve qui lui semblait pourtant si vrai, se porta sur 3Ohm&1BB, le droïd médecin-psychiatre-infirmière du 'Fierté de Breizh', qui avec sont corps humanoïde à part c'est 6 bras et c'est trois têtes qui correspondaient à chacune des personnalités métiers faisait penser à une déesse d'une religion d'un monde très montagneuse de la bordure dont il ne souvenait pas le nom à par celle de la déesse Gouda, il lui semblait. Actuellement le droïd était en mode infirmier est semblait regarder les informations que montrer les différents matériels du centre médical sur son patient (En réalité le droïd n'avait pas besoin de les consulter par ces capteurs visuels, il était en liaison étroite avec tout le matériel de l'infirmerie de la régulation de la température au moindre thermomètre. C'est même pour cette raison qu'il était là au réveil de l'Amiral, les capteurs branchés sur ce dernier, avaient indiqués que le sommeil dans lequel il était plongé, et qui jusqu'alors, représenté un sommeil plein de joli rêve, s'était transformé en un rêve troublé voir proche du cauchemar annonciateur d'une possible rechute ou d'un prochain réveil.
"- On fait de mauvais rêve" amiral dit la vois de la partie infirmier de 3Ohm, Un visage souriant avec des Formes métalliques sur la tête qui faisait penser à des cheveux bouclier repousser en arrière sur sous un chapeau et qui laissait dépassé 2 oreilles de chaque coté du visage.
"- Que Fais-je ici?"
L'Amiral vit la triple tête du robot se mettre en position sur le visage du Psychologue... Un visage de Moustachu mi-sourire mi-pincé avec il le savait une tendance à faire un rire des plus caractéristiques, genre: Wroshyr gloussant, mais réduit de quelque ton. Mais voir 3Ohm sur cette position indiquée qu'il devait y avoir peut-être un problème.

Salle de Simulateur d'entraînement au vol des troupes Rebelles du 'Fierté de Breizh' - Poste de Simulation 13.
Pendant ce temps là, Shah Jahan s'entraînait dans une simulation. Il venait de se faire toute une ligne Impériale et ses chasseurs sans même avoir était touché même une fois fait le meilleur score sur cette simulation ayant battu c'est 13 précédents records au niveau extra extra-difficile et pourtant il restait de mise à pieds car dès qu'il était dans un vrai cockpit il perdait les pédales et faisait pas 30 m dehors sans se retrouver entrain d'appuyer sur le bouton d'éjection de son siège éjectable.
Il venait de finir quand il entendit des bruits bizarres et des vois à l'extérieur de son cockpit de simulation...

Salle de Simulateur d'entraînement au vol des troupes Rebelles du 'Fierté de Breizh' - Salle d'accès au poste.
5 minutes 10 s et 30 millième avant

"- C'est bon! Il semble n'y avoir personne!"
Ced sortit la grille de ventilation de son cadre et la posa sur la droite du cadre. Puis il sortit de la bouche d'aération, Gwadj et Pink le suivaient.
"- Où sont les autres!"
"- Hobbie est auprès de l'Amiral et ceux qui ne sont pas en cellules sont allez dire coucou aux autres pour prendre de leur nouvelle"

Cellule Haute Sécurité du 'Fierté de Breizh'
Un murmure:
"- Ça va! Ma'ra!" C'était Jey par la bouche d'aération trop petit pour la laissé passé ou lui laissé voir son copilote d'Amour!
"- Moi, oui, 'fais passer le temps mais je me sens un peu seule dans mon coin!" Répondit aussi bas que possible pour que les gardes ne soient pas alertés mais suffisamment pour que Jey l'entende de sa position alors qu'elle devait rester allongée dans sa couchette pour que ceux qui la regardaient par les caméras de surveillance ne se doutent pas qu'elle était en train de parler "Mais Sama Jon me fait la tête à cause de la cuillère que je lui ai envoyé malencontreusement pendant l'altercation avec les agents de sécurité!"
"- Ha! T'en fait pas! Tu sais bien qu'il n'est pas rancunier dès que l'Amiral sera réveillé de son sommeil, il vous innocentera ou vous graciera et vous pourrez sortir de là! Et toi, tu pourras t'excuser à ta façon auprès du Wookiee je suis sur qu'il ne saura pas y résister longtemps avant de t'excuser!"
Elle sembla y réfléchir une seconde:
"- Oui! C'est Vrai!", Elle sourit d'avance face à la perspective d'avenir que lui proposer son Jey, "Merci!"
"- De rien, Je suis là pour ça!", Il fit un clin d'œil mais elle ne put le voir mais elle le connaissait si bien quel savait intérieurement ce qu'il faisait.

J -23h 13 min 04 s 188 millièmes
Salle de Simulateur d'entraînement au vol des troupes Rebelles du 'Fierté de Breizh' - Salle d'accès au poste

"- V'là les autres" dit Pink en sortant la tête de la bouche d'aération
"- Ok de mon coté j'ai bientôt réussit à sécuriser la zone et je viens de vérifier les gardes n'ont toujours pas repérer notre absence."
"- Comme d'ab! Depuis 3 jours et 3 nuits! Toujours personne en approche dans le couloir!"
"- C'est sur avec les holo-enregistreurs qu'a installé Ced dans nos chambres respectives. Nous trois avec Cafard entrain de faire un rézo sur pad, Wedge 3dé entrain de faire des nouveaux designs pour son aile, Kano entrain d'écrire..."
"- C'est bon Pink! Je sais ce que j'ai mis sur les 8 heures d'enregistrement le plus dur a étais de supporter Cafard entrain de faire semblant de Ronfler!"
"- Au non! Ne m'en parle pas..." confirma Gwadj en secouant la tête pour empêcher les souvenirs de ce bruit lui revenir dans la tête. " ARGH! Toujours personnes en approche par les couloirs. Dites! Au fait! Je me posais une question à ce propos! Mais on est les seul à squatter cette salle de Simulateur ou quoi? Ça fait 3 jours qu'on vient et on trouve personne et personne ne viens nous déranger!"
"- C'est normal" Répondit Ced, "tu te rappelles c'est la salle de simulation qu'on n'a détruit en même temps que la cargaison secrète d'alcool Wookiee du Commandant MRHA!"
"- Oui! Je m'en souviens! Assez bien d'ailleurs, je devais être là quand ça c'est passé! Ah! Mais oui suis-je bête, c'est nous qui l'avons détruite!"
"- Heu! Oui, c'est ce que je viens de dire!"
"- Oui! C'est bien ce que tu viens de dire!"
"- Ah! Ben! Si vous le dites!"
Le reste de l'Escadron commença à arriver et à se détendre les muscles en faisant quelques mouvements:
"- Hou! D'accord ça fait près d'une 10aine de fois qu'on emprunte ce chemin mais je serais comptant de pouvoir de nouveau emprunter les couloirs!"
"- D'accord avec toi, Marco!" dit Jey
"- Tout à fait", Lança Wedge en se redressant de toute sa taille, "Je préfère encore de loin le cockpit exigu d'une Aile X!"
"- Exigu! Une Aile X! Parle pour toi!", Répondit Jey en souriant à Wedge qui lui en renvoya un avec un clin d'œil.
"- Donc je disais..." Repris Ced," Cette salle était celle où cachait MRHA sa marchandise illégale et par mesure de sécurité, il l'avait effacé des plans et informations du vaisseau. Et on va dire qu'elle n'y a jamais réapparu depuis sa remise à neuf!" Fis Ced en faisant un de ces plus beaux sourires et en secouant les arcades sourcilières!
"- Sacré Ced!", s'esclaffa Jey avec un grand sourire, au moment ou le cockpit de simulation de la 13ème console s'ouvrit et que Shah Jahan dise sous le regard interloqué de tous:
"- Ça explique pourquoi personne n'ai venu depuis tôt ce matin!"

Bureau du Commandant MRHA
"- Hum! Dans tous les cas! L'escadron ne pourra être opérationnel que si l'Amiral se réveille!"
"- Beep! Beep!" Fit la console intégrée de son bureau.
"- Vous permettez", Demanda-t-il à Dame Gaya pour pas s'attirer plus c'est foudre car il savait qu'elle n'aimait pas qu'on l'interrompe, il fera dégrader l'impétueux qui a osé allez à l'encontre des recommandations qu'il avait faites avant l'arrivé de la conseillère.
"- Faite donc!" Dit la Némésis d'un ton froid mais retenu.
"- J'avais dit que l'on me dérange sous aucun prétexte!"
"- Euh! Excusez-moi! Mais il me semble que l'information est de première importance!"
"- Laquelle?" Interrogea le Commandant qui vit dans le regard de son interlocutrice une étincelle s'allumé et se tournait vers le haut-parleur de la console.
"- L'infirmerie nous informe que l'Amiral vient de se réveiller!"
Un sourire s'afficha sur le visage de Gaya et elle regarda le Commandant qui compris tout de suite ce quelle pensait, encore une raison de plus pour empêcher la renaissance de l'Escadron Swoo!
"- Que dit le médecin sur son cas?"
"- Il n'a pas encore donné ces conclusions, il est entrain de faire les derniers tests."
"- D'accord! Ne m'interrompez plus sauf si l'Amiral est sur pied!" Dit MRHA en coupant la communication, car pensa-t-il,"Je vais être bon pour les crises de stress et les problèmes de digestion!"

Salle de Simulateur d'entraînement au vol des troupes Rebelles du 'Fierté de Breizh' - Salle d'accès au poste
"- Qui t'es toi?" Demanda Pink.
"- Bonjour, je suis Shah Jahan!"
"- T'es le pilote qui a tous les meilleurs scores sur toutes les simulations des simulateurs du vaisseau!"
"- Oui! C'est moi!" Répondit-il tout contant de lui!
"- Ouah! Tu dois en avoir une ribambelle de chasseur TIE dessiné sur la carlingue de ton Aile!"
"- Euh! En fait, Je n'en ai aucune!"
"- Comment ça? T'es nouveau et tu n'as fait que des simulations!"
"- Non, mais c'est presque ça en réalité. C'est que j'ai fais que des simulations et qu'à chaque fois que je me mets dans un cockpit pour m'envoler pour une mission réelle je deviens un manche et même parfois dangereuse!" Dit-il peu fière de lui!
"- Ah! Ben! Tu ne te sentiras pas dépayser alors avec nous!"
"- Pourquoi vous êtes qui?"
"- On est les nouvelles recru du Swoo Squadron!"
"- Ah! D'accord dans ce cas là, oui en effet!"
Et tout le monde se mit à rire!

Infirmerie du 'Fierté de Breizh'
Le passage de 3Ohm en mode Psychiatre ne présageait rien de bon. Il était sur le qui vive!
C'est là qu'il remarqua Hobbie en train de dormir sur un siège un peu plus loin.
Cesba se redressa sur le lit pour être plus à l'aise pour parler à 3Ohm. Sa bouche était pâteuse et sèche mais le droïd lui tendit un verre remplit d'eau et demanda:
"- Hum! Voyons Amiral Cesba! Quel est la dernière chose dont vous vous rappelez?
"- Holà! Ça c'est la question qu'un Psy poserait si je m'étais pris un coup sur la tête" Pensa Cesba... "Mais au fait!"... Tout s'éclaircit d'un coup, la fin de son rêve qui lui semblait si réel.. C'était ce qui s'était passé, il tourna la tête vers 3Ohm et lui raconta tout dont ce qu'il se souvenait d'avant le choc.
"- J'étais dans les vapes pendant combien de temps?"
"- 2 Jours 21h 33 min, Je ne peux pas vous donner plus de précision vu que je ne vous ai pas vu tomber et que personne n'a pensé noter l'heure exacte de votre chute."
"- Bon! Amiral, vos relevés son bon depuis votre sortie de la cuve Bacta, votre mémoire n'a pas était altéré en aucun cas, et vous ne semblez pas souffrir d'un quelconque malaise ou maux du ou choc ou à votre sommeil prolongé. Il m'est claire que vous êtes aptes à reprendre du service mais si vous avez quelconque malaise, trouble visuel,..."
"- Auditif ou autre, je t'en tiens au courant 3Ohm", Promis l'Amiral en sautant au bas du lit tout en se disant "La rengaine habituelle!" Puis il demanda à 3Ohm en montrant Hobbie qui dormait la bouche grande ouverte.
"- Il est là depuis combien temps?"
"- Il est là depuis 3 heures 35 min 20 secondes et 890 millièmes! Vous voulez que je le réveille doucement!"
"- Non! C'est bon! Je sais encore y faire avec mes pilotes 3Ohm, merci!" Dit-il en se tournant lentement vers Hobbie avec un grand sourire sadique au coin des lèvres.
"- DEBOUT! BLEUSSAILLE! VOUS VOUS CROYEZ EN VACANCE!"
Hobbie sort en sursaut de son sommeil, se redresse droit comme un pique sans s'en rendre compte. Cesba vient à sa hauteur, (Heu! Du moins face à lui!) et continu à crier de plus belle:
"- LIEUTENANT HOBBIE! IL SUFFIT QUE JE SOIS DANS LES VAPPES 2 JOURS 21HEURES 33 MINUTES POUR QUE VOUS REPRENIEZ VOS SALES HABITUDES LAXISTES!"
"- AMIRAL, NON, AMIRAL!"
"- VOUS ÊTES SUR, LIEUTENANT!"
"- AMIRAL, OUI, AMIRAL!"
"- ALORS RAPPELEZ-MOI LIEUTENANT HOBBIE QUE FAIT-ON QUAND ON VOIT UN OFFICIER SUPÉRIEUR!"
"- AMIRAL, ON LE SALUT, AMIRAL!"
"- ALORS QU'ATTENDEZ-VOUS, LIEUTENANT?"
"- AMIRAL, RIEN, AMIRAL!"
"- ALORS GGGGGGAAAAAAARRRRRRDDDDDDEEEEEEE-ÀÀÀÀÀÀ-VVVVVVOOOOOOUUUUUUSSSSSS!!!!!!!"
"- AMIRAL, OUI, AMIRAL!" Dit-il en faisant un salut impeccable!
Et Cesba partit à rire dit:
"- Ben! Tu vois quand tu veux!"
"- Me refait plus ça!" Répondit-il en souriant!
"- Promis, je n'oublierai pas de te le refaire!"

Bureau du Commandant MRHA
"- Cela ne change en rien ce que je disais car si l'Amiral n'est pas apte à piloter, je ne laisserai pas c'est loufoque se balader sans lui!"
"- Tiens vous lui faites confiance maintenant!"
"- Je dirais que l'Amiral commence à avoir l'habitude de ce genre d'énergumène et sais les maté! Et je ne risque pas d'envoyer personnes d'autres se faire tuer par les Swoo!"
"- Je ne vous...
Le poste de communication du bureau sonna, la Némésis se retourna avec des éclairs dans les yeux.
"- QUOI?" Cria le Commandant aussi bien par énervement de ce manque de respect pour ces consignes et par peur des représailles de la part de la conseillère.
"- Heu! C'est que vous m'aviez demandez de vous donner des nouvelles sur l'état de santé de l'Amiral!"
"- OUI! ALORS?" Désenrageant pas vu que le visage de Gaya lui s'était éclairer d'un sourire malicieux subrepticement mais pas assez rapidement caché par un visage impassible, pour que le Commandant ne le remarque pas! Il pensa: "- Encore une mauvaise nouvelle!"
"- Ben! L'infirmerie nous informe que l'Amiral est en bonne santé et dès maintenant Apte à reprendre du service!"
Le Commandant coupa la communication sans outre mesure

Salle de Simulateur d'entraînement au vol des troupes Rebelles du 'Fierté de Breizh' - Salle d'accès au poste
"- Mais je vous croyais aux arrêts de rigueur dans vos quartiers sauf pour l'Amiral que vous avez envoyez à l'infirmerie et 2 de vos collègues qui sont aux quartiers de hautes sécurités pour avoir dérouillé ces planqué de la sécurité!"
"- Heu! Mais si regarde, on est bien enfermé dans notre chambre!" dit Ced en montrant un écran ou on pouvait voir toutes les chambres de tout le monde entrain de s'occuper comme il le pouvait pour passer le temps"
"- Mais comment?"
"- Ced à fabriquer des petits Holo-enregistreurs modifiés qui réagissent environ comme nous le temps qu'on n'est pas là!"
"- Et personne ne s'est rendu compte de rien!"
"- T'as entendu parler du groupe d'Impériaux fantôme qui était rentré dans le 'Fierté' au nez de tout le monde et avait fais tourner la tête en bourrique aux forces de sécurité pendant près de trois heures sans qu'ils m'êtes la main dessus."
"- Oui! Bien entendu les force de sécurité s'en vante en disant que même s'ils n'ont pas mis la main dessus, ils ont réussit à les faire sans qu'il fasse aucun dégât!"
"- Normal! Ils étaient virtuels!" Fit Ced avec un grand sourire.
"- C'était toi!"
"- Dans le principe oui! Dans la réalité c'était mon programme qui gérer des images sur les caméras vidéo de la sécurité!"
"- Comme il gère nos images dans nos chambres actuellement!"
"- Chapeau!"
"- Bon! Sérieusement! On prend quelle mission?" Demanda Ced.
"- La même qu'hier mais tu monte le niveau et les difficultés!"
"- Celle qui est apparu, il y a 2 jours dans les missions secrètes."
"- Ouaips!" Dit l'ensemble de l'assemblée sauf Shah Jahan qui ne comprenaient rien:
"- Il y a des missions secrètes?"
"- Oui! C'est les missions qui ne sont accessible qu'à l'Escadron qui devra l'effectuer dans un proche avenir et donc qui n'a pas encore était effectué!"
"- Et c'est vous qui devrez l'effectuer celle-là?"
"- Non!" Répondit Ced en levant les épaules et en secouant la tête d'un air de dire on s'en fout. "Elle n'a pas encore été accréditée à un escadron mais les données de mission ont déjà été introduites dans le simulateur mais le nom du système et des vaisseaux en présence ne sont pas définit!"
"- A la base la mission, n'est pas des plus intéressantes en elles-même mais on y a mis un peut de piments en faisant varier les variables de risque d'attaque impériale et des rangers de secteur!" Poursuivit Jey.
"- Ah! Fait voir!"
Les données de la mission s'affichèrent sur l'écran ou précédemment on n'avait pu voir les faux holos de l'escadron jouer leur rôle dans leur chambre.
"- Hum! Hum! Je vois, je peux prendre une tourelle du transport!"
"- Sans problème!" Dit Ced, il effectua la correction demander "T'as la tourelle de Simulation 2!"
"- Heu! Peut avoir la 13!" Tout le monde le regarda d'un drôle d'œil!
"- Quoi! C'est mon chiffre préféré!"
"- Bon! D'accord! Voilà! C'est fait! Tous à votre Cockpit et votre tourelle!" Dit-il en sortant de derrière les ordinateurs de gestion... Et il vit tout le monde se stopper net pour le regarder avec un air éberlué sauf Gwadj et Pink qui regardèrent la réaction des autres en faisant un grand sourire.
"- Quoi qu'est-ce qu'il y a?"
"- Heu! C'est que tu porte une Jupe!" Dit Jey en montrant la jupe que portait Ced!
"- Oh! Ça c'est un parie que j'ai perdu hier!"
Gwadj et Pink partir à rire jusqu'à en pleurer...
"- Oh! Misère! Si vous aviez vu votre tête!"
"- Oh! Oui! Peuchère! On aurait qu'ils avaient vu un Fantôme!"

Bureau du Commandant MRHA
"- Alors l'Escadron Swoo est fonctionnel."
"- Non!"
"- Pourquoi?"
"- L'Amiral n'a pas donné sa version des faits sur l'altercation qui lui à valu sont coma!"
"- Vous croyez vraiment que l'Amiral Cesba va porter plainte contre ces nouvelles recrus qu'il a lui-même sélectionné, sortit de prison pour les y remettre et se voir ainsi privé de la possibilité d'avoir de nouveau un Escadron actif sous ces ordres?"
"- Non, en effet!"
"- Bien que vous vous en soyez capable, l'Amiral, Non?"
"- Oui, en effet!"
Grand sourire de Gaya! MRHA se mord les lèvres: "M----! Mais pensé sont sortit sans que je m'en rende compte. Elle m'a eut ce coup-ci!"
"- Mais ne me demander pas de leur accréditer une mission de première importance, je refuserai!"
"- Vous êtes sur?"
"- Oui!"
"- Donc vous ne leurs permettrez pas de faire la mission de reconnaissance avancée dans le secteur de Sullust le temps de la récupération du colis!"
"- Comment vous êtes au courant pour cette mission et ce colis?"
"- Ne sous-estimez pas les pouvoirs de la Force?"
"- Et des services secrets de la Rébellion, c'est ça?"
Sourire complice de Dame Gaya.
"- Dans tous les cas, je ne lancerai pas les Swoo dans une mission dont les enjeux sont aussi importants!"
"- Oui! Mais vous ne voudriez pas envoyer un de vos meilleurs escadrons du point de vu discipline et rigueur sur cette mission, elle comporte trop de risque!"
"- Vous êtes entrain de me dire que pour les analystes des services secrets cette mission est proche d'une mission suicide! Mais ce n'est qu'une mission de reconnaissance avancée!"
"- Oui mais il y a beaucoup d'incertitude et de variable indéterminé qui peuvent cacher des pièges donc de plus grand risque! Les précédentes tentatives de récupération du colis vous ont coûté déjà bon nombre de transports et de chasseurs, je vous le rappel, et la dernière à bien failli être celle de votre vaisseau Amiral et votre flotte!"
"- C'est vrai! Mais quel est mon intérêt d'envoyer l'Escadron de l'Amiral porte poisse de ma ligne sur cette mission?"
"- Ben! Si elle réussit, vous récupérer un colis que vous attendez depuis bien longtemps pour passer à l'action sur les champs de bataille! Si elle rate, cela voudra sûrement dire que une partie ou la totalité de l'Escadron Swoo sera porter comme disparu sur le champ de bataille!"
"- Donc que j'en serais débarrassé en partie ou totalement!"
"- Et si elle rate vous pourriez peut-être leurs faire porté le chapeau!"
"- Oui! Sûrement mais je risque aussi de perdre le 'Vengeur'!"
"- Ce vaisseau est certes inestimable, mais sans intérêt sans ce que nous apporte le colis de la mission! Et son équipage n'a pas encore prouvé son rattachement complet à la cause et prouvé son engagement! On n'est pas sur d'eux à 100% et son pour nous encore une source possible de fuite! Dans tous les cas, j'ai un espion sur ce vaisseau!"
"- Oui, en effet! Vous m'avez convaincu! Je ne vois donc plus aucune objection à ce que l'Escadron Swoo effectue cette mission!"
"- Bon! Le temps presse! Faudrait vite convoquer l'Amiral et commencer déjà à libérer les membres de l'Escadron qui sont en prison!"
"- Je veux bien convoquer l'Amiral! Mais je ne vois pas pourquoi je ferais libérer les 2 autres!"
"- Pour faire gagner du temps en paperasserie et du temps à l'Amiral Cesba qui le fera sûrement plus tard et que si l'Amiral Cesba ne porte pas plainte ces hommes pourront porter plainte contre vos gars de la sécurité pour agression et emprisonnement illicite."
"- Comment ça! Vous croyez que le reste de l'Escadron va soutenir vos forces de Sécurité surtout qu'ils ont tenté de séparé c'est gens et se sont mis devant un Wookiee et une femme énervée sous principe de calmé le jeu et devant le refus d'obtempérer de ces derniers, ils les ont mis au sol pour les mettre aux arrêts pour des raisons inconnues!"
"- Mais ils sont affirmatifs sur ce point, ce sont les 2 Swoo qui les ont attaqués quand ils ont voulu les relever!"
"- Mais est-ce que vous croyez que leur parole tiendra face à un tribunal face à la déclaration des 12 membres de l'Escadron qui affirmeront le contraire!"
"- Heu! Mouais!"
"- Alors?"
"- D'accords!"
MRHA s'approcha du tableau de communication:
"- Cadet! Veuillez prier l'Amiral de bien vouloir nous rejoindre immédiatement et veuillez faire le nécessaire pour que ces hommes qui sont actuellement en prison, soit libéré!"

Infirmerie du 'Fierté de Breizh'
"- Hum! Hum!", Fit l'Amiral tout en finissant de revêtir de son équipement de pilote. "Et comment vont Ma'ra et Sama Jon?"
"- Ben! Ce n'est pas la joie mais faudrait pas les y laisser trop longtemps!"
"- Excusez-moi, Amiral! Mais le Commandant vous pries de bien vouloir le rejoindre à son bureau!"
"- Ah! Bizarre! Dit aux autres de se tenir prêt!"
Hobbie sortit son communicateur et appuya une fois sur le bouton.

Salle de Simulateur d'entraînement au vol des troupes Rebelles du 'Fierté de Breizh'
Les Communicateurs personnels de chaque membre du Swoo Squadron se mettent à biper une fois tous en même temps!
Tous sauf celui de Shah Jahan qui avait commencé la mission au niveau hard, avec une attaque surprise de 1 flotte lourde d'attaque impériale il allait se faire ça 10ème cible d'affiler quand le simulateur se figea sur pause!
"- Mais! C'est quoi ce Bordel?" demanda-t-il dans le circuit de communication entre les différents postes de Simulation
"- C'était Hobbie: 1 bip!", Dit Ced, "Il nous informe du réveil de l'Amiral! Cool! On va être bientôt libéré! Bon! Rester! Sur le Qui-Vive!"
"- Ok!" Répondit le reste des Swoo présents!
"-Hein! Quoi?"
"- Rien! Laisse tomber, Shah Jahan! C'est un truc entre nous!" Dit Marco.
"- Attention! Je vais relancer la partie."
"- Quoi? Vous m'avez fait peut-être raté ma cible que pour dire ça!"
Et le massacre continua...

Bureau du Commandant MRHA
"- Hum! Hum!" Fit l'Amiral Cesba en regardant la simulation 3D des données de bases de la mission qu'on lui proposait.
Le Commandant MRHA continua sa présentation:
"- C'est une mission réalisable mais avec beaucoup d'inconnus et de risques! De plus, vous n'avez pas nécessairement le temps de vous entraîner vous et vos hommes en Simulation!"
Hobbie sourit intérieurement... Et pense à faire appuyer 2 fois de suite sur son Communicateur.
"- J'accepte", Dit enfin l'Amiral après un petit temps de réflexions.

Salle de Simulateur d'entraînement au vol des troupes Rebelles du 'Fierté de Breizh'
Shah Jahan allait se faire sa 15ème cible quand tout s'éteint et vit que tout l'escadron s'était déconnecté d'un bloc.
"Mais!" Dit-il en exécutant la commande d'ouverture de sa tourelle.
Il se retrouva dans une salle vide comme si jamais personne n'était jamais venu.
Et il pensa:
"- J'ai rêvé ou quoi? Sinon où sont-il passé?"

Bar 'Le Gamoréen Joyeux' - Nar-Shadaa
J -23h 18 min 24 s et 521 millièmes

"- Bon! Faudrait un peu détendre l'atmosphère là, les gars, car ça commence à être lourd, à votre table!" Dit la serveuse en servant.
"- Que pensez-vous de la reproduction des Rancors sur Dathomir?" Demanda un des clients aux autres personnes attablées à sa table.
"- C'est quoi un Ranchai pas quoi!", Demanda l'un d'eux.
"- C'est où Datomir?", Posa un autre.
"- RROOOONNNNNFFFFFF", Fit un troisième complètement sou sur la table.
"- A mon avis: je pense que les Rancors avec leurs agressivités doivent avoir du mal à s'accoupler! Ce n'est pas plus gai ce que je dis!", Reprit notre client sans faire attention aux questions que les autres venaient de lui poser.
"- Si tu le dis le dit, Gorkh!"
"- Ouais sauf pour le Ranchor!"
"- Oui! Parfais!", dit la serveuse en passant à la table d'a coté en levant les yeux au ciel tout en entendant derrière elle, une des autres personnes lancées à Gorkh:
"- Selon toi l'accouplement de Rancors en milieu naturelle est-il plus brutal que celui de Katarns?

Salle de Briefing du 'Fierté de Breizh'
J -23h 15 min 15 s et 028 millièmes

Le Commandant MRHA commença par entrer dans la pièce en commençant le briefing:
"- Mes..."
"- Zing"
"- SRRIIIFFFFF"
Mais Cesba le retira vers l'extérieur de la salle plus vite qu'il n'est entré pour voir se planter sur le mur, là où se trouvait le Commandant à peine un millième de seconde avant une cuillère entouré d'un trou attaqué par une sorte d'acide.
Alors que déjà Hobbie s'était caché les yeux pour pas voir le résultat.
"- Doing"
"- PFFFFF!"
"- NAARFFF!"
"- Raté!"
"- C'est quoi ce bordel? Ils ont voulu me tuer, ces dingues! Mais vous étiez de mèche! Vu comment vous avez réagit!" Dit-il en se tournant vers Cesba et Hobbie. Pour voir Cesba venir se planter droit devant lui et dire d'une voix froide et dure:
"Qu'est-ce que je vous ai répété 20 fois sur le chemin entre ici et le bureau et que je vous ai fait écrire en grand sur votre pad lors de la préparation?"
Le Commandant allait demander à l'Amiral de bien vouloir lui parler autrement car il était quand même le chef de ce bâtiment et pouvais décider de le mettre dehors sans protection, ni vaisseaux. Quand il préféra, d'abord, vérifier ce que l'Amiral Cesba lui avait fait écrire en grand sur son pad:
"ATTENTION! RISQUE DE MORT SI VOUS COMMENCEZ VOTRE ÉLOCUTION PAR MESSIEUR! IL EST CONSEILLER DE DIRE: GENTES ËTRES SUIVIT DE DAMOISELLE! Nous déclinons toutes responsabilités pour tout oubli de cette règle qui peut amener la mort pure et simple!"
Le Commandant n'en croyait pas ces yeux! Il avait pris ça pour de la rigolade!
"- Vu que vous l'avez bien écrit, je n'aurais pas été accusé de complicité de meurtre avec préméditation et j'aurais plaidé le fait que vous vouliez vous suicider purement et simplement, vu que je vous avais mis au courant avant!"
"- Heu! Ouais! En effet! Si vous permettez! Je vais un peu reprendre mes esprits un peu plus loin!
Pendant que le Commandant s'écartait d'eux, Hobbie s'approcha de Cesba et lui murmura à l'oreille:
"- Mais! Pourquoi lui as-tu sauvais la vie?
"- Ben!
1- parce je ne voudrais pas faire subir ce sort même à mon pire ennemi!
2- Je ne vais pas retarder cette mission pour des enfantillages!
3- J'en ai marre de sortir des Swoo de taule ce mois-ci!
4- Parce que je suis Amiral est la disparition du Commandant ne ferait qu'accélérer ta monté en grade!" Répondit-il en souriant!
"- Heu! Mouais! Que des bonnes raisons sauf la dernière je la trouve discutable!"
Le Commandant revint après avoir fait quelque respiration Zen:
"- Allons-y!"
"- Bien sur, Commandant! On vous suit!" Lança Cesba toujours souriant.
"- Heum! Oui! Bien-sur!"
Le Commandant vérifia sa tenue, se redressa de toute sa taille...
"- C'est bizarre ça me rappelles quelqu'un?" Dit très bas Hobbie en se retournant vers l'Amiral qui l'accueillit avec un regard de glace. "Ah! Oui! Maintenant, je m'en souviens!" Finit-il, avec un sourire penaud!"
"- Le Commandant ferma les yeux comme pour faire une prière ou se rappeler ce qu'il devait dire ou ne pas dire, pris une inspiration tout en pâlissant secoua la tête et entra dans la pièce.
La pièce était en Demi-Cercle, elle faisait près de 5m de Rayon autour d'un Holo projecteur et d'un podium, les Swoo étaient installés dans les gradins qui se trouvaient dans la courbe du cercle. Ils virent tous, le Commandant entré et se dirigé vers le pupitre du podium suivit de loin par l'Amiral, le Lieutenant Hobbie et trois autres inconnus (du moins pas pour tous!): 2 humains, un males et une femelle et une Twi'lek, tous en habit de pilote avec l'emblème des Swoo dessus.
Le Commandant pris place derrière le pupitre alors que les autres restèrent debout sur sa droite sur 2 rangs Hobbie et Cesba devant et les trois inconnues derrières, et il commença le briefing:
"- Gentes-êtres et Demoiselles! On vous a réunis aujourd'hui...
Damoiselle Gaya arriva alors précipitamment dans la pièce essoufflée! Toute l'assemblée c'était retourné vers elle!
"- Heu! Excusez-moi! J'étais au magasin de ravitaillement de l'Intendance générale!"
Tout le monde la regardait toujours aussi incrédule.
"M'enfin arrêter de me regarder comme ça! Il vienne juste de recevoir les dernier comics de la guerre des Sith et la figurine de la princesse Léïa ainsi que les VO du dernier NOJ..." Un grand nombre des Swoo sauf Ced et Pink car il jouait en réseau sur leur pad mais Ced avait commencé un mouvement vars le bouton pause, Gwadj car il s'était endormit mais c'était réveiller au mot "dernier NOJ"...
"- STOP!" Cria l'Amiral "On n'est pas là pour que vous partiez faire vos petites emplettes, soit vous aviez qu'a y pensé avant soit vous irez après! Merci de votre attention!"
"- Et Demoiselle Gaya, je vous prie d'arrêter là, l'énumération de vos achats! Vous n'allez pas non plus nous faire l'énumération de vos possessions SW!" Dit le Commandant.
"- Si vous me le demander si poliment..." commença-t-elle avant de se mettre à énumérer toutes ces possessions. Personne n'osa la coupé de peur de la contrarié. Elle finit 2 h 11 min 33 s et 249 millièmes Plus tard...
Tout le monde s'est endormi sauf Ced et Pink qui continuaient à jouer, Gwadj éberlué, Kano qui a pris note de tout ce qu'elle l'a pour lui demander plus tard si elle veut bien lui en prêter pour qu'il se documente pour sa prochaine fiction.
"- M'ENFIN!"
Tout le monde se réveille en sursaut, Ced et Pink s'emmêlent dans leur file, Gwadj reste impassible et Kano rate sa ligne.
Elle se met sur le coté de l'estrade à côté de Cesba et Hobbie devant les personnes qui n'ont pas été présenté.
Le Commandant recommence:
"- Gentes-êtres et Demoiselles! On vous a réunis aujourd'hui pour vous briefer sur une mission avant de vous y envoyer..."
...
"- Je laisse le soin à Damoiselle Gaya de vous présenter les aspects géographiques et politiques de la mission..."
Le Commandant descendit de l'Estrade et Gaya alla se mit derrière le pupitre.
"- Euh! Hobbie!"
"- Oui! Amiral"
"- Gaya n'a pas l'esprit de contradiction!"
"- Si! Pourquoi?" Demanda Hobbie en se tournant vers Cesba.
Ce dernier fit articula sans le dire les mots "messieurs!"
"- Oh! Je ne veux pas voir ça!"
Elle commence à ouvrir la bouche quand un flash passe devant ses yeux:
Elle s'entend dire "Messieurs... Et elle voit une cuillère et un jet d'un liquide quel sait être de l'acide être projeté sur elle.
Puis la voilà de retour dans le présent.
"- Hum! Excusez-moi!" Fit-elle en pensant " -C'est pour ça qu'ils ont insisté pour qu'on ne commence pas par messieurs. Mais je ne leur ferai pas plaisir de dire ce qu'ils veulent que je dise! Voyons voir! Hum! Oui!"
Elle commence à ouvrir la bouche quand un flash passe devant ses yeux:
Elle s'entend dire le mot quelle pensait, mais rien ne viens
De retour, au présent elle commença son discours:
"- Cher Pilote..."
"- Zin...ponc!"
"- Shhh...."
Toute l'assemblée même Ced et Pink écouta ce que Gaya aller dire.
"- La mission que vous allez effectuer, est Top-Secrète!"
"- Tcchhh! Boing!" Fit la porte en se refermant.
Gaya regarda la porte d'un drôle d'œil et demanda au Commandant:
"- Pourquoi elle se referme que maintenant?"
"- Elle ne se ferme pas que maintenant! Les porte des salles de briefing sont couplées à un dispositif de reconnaissance vocal, qui fait que dès qu'on dit certain mot ou combinaison de mot comme Top secret, elle se ferme! Après pareil, il faut utiliser un mot ou une série de mot précis pour la déverrouillé. Et ce dernier dépend des personnes qui sont dans la salle!"
"- Ah! Je vois! Et c'est quoi mot pour l'ouverture?"
"- Heu! Ch'ai pas! Cesba?"
"- C'est Waza!"
"- ZZIIIII!!!! CCHHHHH!!"
La porte s'ouvre.
"- Ok! Je vois! Bon! Reprenons! Je vous pris... Cher Pilote, La mission que vous allez effectuer, est Top-Secrète..."
"- Tcchhh! Boing!"
"- ... Et s'effectuera..."
"- Heu! Dit Sama Jon!" Demanda Ced en relevant la tête (de son pad car il avait repris son jeu pendant la courte interruption) et se retournant vers l'intéressé. "Pourquoi Waza?"
"- ZZIIIII!!!! CCHHHHH!!"
Un silence de mort s'abattit dans la salle, la Némésis avait pris du rouge aux joues et ces yeux jetait des éclairs. Mais elle se maîtrisa et reprit:
"- Cher Pilote, La mission que vous allez effectuer, est Top-Secret..."
"- Tcchhh! Boing!"
"- ... Et s'effectuera dans le secteur de Sullust..."
Sama Jon dit à l'Oreille de Ced:
""
"- ZZIIIII!!!! CCHHHHH!!"
Un silence de mort s'abattit dans la salle, la Némésis avait pris du rouge aux joues...
Mais le Wookiee l'arrêta en disant:
""
"- Tcchhh! Boing!"
""- ZZIIIII!!!! CCHHHHH!!"
Cesba en regardant le plafond murmura entre les lèvres
"- Top secret."
"- Tcchhh! Boing!"
"- Heu! Oui en faites, le mécanisme de reconnaissance vocal est couplé à un traducteur de plus de trois millions de langues!"
Pendant ce temps, Gaya tentait de se calmer et de retrouver ces esprits:
"- J'en étais ou au faites... Ah! Oui! Elle se déroulera dans le système de Sullust!"
La Twi'lek derrière Cesba s'interrogeant sur ce que viens de dire le Commandant secoues ses Lekku.
"- ZZIIIII!!!! CCHHHHH!!"
"- Oups!" Pensa cette dernière.
Les cheveux de Gaya se sont dressés sur sa tête, des éclairs sortent de ces mains et une voix de mort vivant se fit entendre quand sa bouche sembla articuler des mots:
"- Qui a osé?"
Tout le Swoo se regarde, personne ne semble se sentir coupable, Gaya le sens! Cesba voyant ça, se retourne vers la Twi'lek avec un regard accusateur.
"Désolé! Voulez juste savoir! Top-secret!" Fit la Twi'lek avec ces Lekku.
"- Tcchhh! Boing!"
"Maintenant tu le sais", Chuchota l'Amiral en retour avec un sourire conciliant puis il se retourna pour voir que la Némésis le regardait méchamment:
"- Ah! Ce n'est pas moi!"
La représentante rebelle sentit qu'il disait la vérité et en fut déstabilisé.
Sama ayant tout compris, pris la parole:
"Ça doit être une vibration parasitaire qui a été interprété comme le mot Waza puis Top Secret dans une langue qui nous est imperceptible!"
C'était une Vérité du moins mi-vérité et Gaya mis ça sur le compte de l'incertitude des faits.
"- Bon! Moi! Je laisse tomber à vous Amiral!"
La Twi'lek remercia Sama Jon pour son intervention via les Lekku, il lui répondit par un clin d'œil.
Cesba se mit lui devant le pupitre, Appuya sur un bouton d'une Télécommande qu'il avait dans la main et une projection Holographique présenta le Système Sullust.
"- Bon! Excusez-moi, je vais faire vite! Car sinon on va être en retard!"
Il se retourna alors vers l'Holo-projection pour la commenter.
"- Le but de la mission est d'assurer un périmètre de sécurité à l'extérieure du système pour permettre l'arrivé d'un transport de type YV-100"
La projection montre la sortit en hyperespace du transport
"- Nom de code T"
Un T s'affiche sous le Transporteur.
"- Et qu'il puisse livrer dans un premier temps un colis à la Corvette Corellienne modifié 'Vengeur',
On voit le transport s'arrimer avec la corvette.
"- nom de code V"
Un V s'affiche sous la corvette
"- puis qu'il puisse atterrir à bord du 'Fierté' sans aucun problème."
On voit le transport se détacher de la corvette qui s'éloigne tandis que sort de l'hyperespace la flotte du 'Fierté de Breizh'.
"- Nom de Code C"
"- Heum!"
"- Oui! Commandant!"
"- Pourquoi C et pas FB!"
"- Ah! Ben! C'est qu'entre nous, on nomme le 'Fierté': le 'Cornichon'!"
"- Hum! Je ne relèverais pas votre insubordination! Et vous demander de prendre comme nom de code FB pour le 'Fierté de Breizh'!"
Sur l'holo, s'afficha à la suite C,FB, Fierté, Cornichon, FB, Fierté de Breizh.
"- J'ai dit FB!"
L'affichage passe à FB.
Ced avait relevé la tête de son jeu car il avait une impression de déjà vu dans l'organisation du système et les mouvements de base de la mission.
"- Et nous, on est là pour détruire toutes résistances de la part des rangers de SorooSub. C'est ça?" Demanda Gwadj.
"- Ouais! On va leur rentrer tous dans le lard et tous les niquer!" Répliqua Pink, " Ouais!"
"- Non on ne peut pas se permettre ça, dans les rangs de SorooSub se trouve des Sullustains donc toutes agressions faites sur les rangers ou autres vaisseaux de SorooSub peut être pris comme une agression vis-à-vis des Sullustains." Répondit Gaya!
Là Ced se posa la question de pourquoi ce point de limitation de mission lui-disait quelque chose!
"Notre mission sera une mission uniquement à la base de reconnaissance!" Repris l'Amiral.
Une ligne de 10 ailes X, un Affreux, une galette, une aile Y et un transporteur Y1300 se matérialisa loin du secteur concerné...
"- Nous arriverons en Hyper Espace de loin puis doucement viendront prendre contact avec C!"
Là tour l'Escadron dirent d'un bloc:
"- Mais c'est la mission Secrète!"
"- Hein! Quoi?"
"- Heu! Rien!" Dit Ced.
Tous les Swoo se retournèrent vers lui et firent un bloc unis dans les gradins d'où que léger murmure parvint aux gens au bas de l'estrade.
"- Pourquoi tu ne lui dis pas?" Demanda Pink.
"- Mais je ne suis pas fou! Quoique!" Dit-il pensif pour revenir ensuite à ce qu'il disait, "Je ne vais pas dire comme ça: "- Euh! Excusez-moi chef, mais votre mission, on l'a connaît par cœur! On l'a effectué dans les simulateurs une trentaine de fois en prenant les copies Top-Secrète dans les ordinateurs et cela pendant qu'on était tous normalement aux arrêts de rigueur dans nos chambres! Le Commandant va nous faire fusiller sur place!"
"- Heu! Ouais! C'est vrai!"
"- On a qu'a demandé au Commandant de sortir trente seconde, le temps qu'on l'explique à l'Amiral!" Proposa Jey.
"- Oui! Mais la Représentante aussi car on ne sait pas si elle est de notre coté!" Affirma Ma'ra.
"- D'accord on fait comme ça!"
Tout le groupe se remit à sa place. L'Amiral était resté tranquille car il était content de voir que son Escadron faisait preuve de cohésion. Mais il devait quand même faire valoir son grade.
"- Alors chers pilotes, la pause 4 h vous a bien servit, j'espère! Puis-je vous rappeler que l'on est pressé par le temps! Permettez-vous que je continue!"
"- Heu! En fait, Amiral! Voyez-vous..." Commença Gwadj "Il faudrait que le Commandant et Damoiselle Gaya nous permette de vous parler à vous et à Hobbie uniquement! C'est très important!"
"- Heu!" Fit l'Amiral en demandant avis du regard au Commandant et la conseillère.
"- Bon! On a compris!" Firent le Commandant et la conseillère ensemble en sortant.
"- Même plus moyen de se faire respecter sur son propre vaisseau! Ce faire jeter de sa salle de briefing par une bande d'impétueux! Ils m'auront tout fait, je vous dis, tout fait!" Ralla le Commandant une fois dehors et la porte fermée." Je vous jure que s'il rate cette mission ce ne sont pas vos belles paroles qui les sauveront ce..."
"- VOUS AVEZ FAIT QUOI?" Arriva aux oreilles de toutes les personnes attendant dehors. L'Amiral Cesba avait crié si fort qu'il s'était fait entendre à travers un mur réputer pour ne laisser passer aucun bruit.

J - 10h
Transporteur YV100 'VIRUS'

2 humains tentent de suivre les mouvements des Lekku du Twi'lek.

J -9h 20min 16s 156 millièmes
Décollage de la soute du 'Fierté de Breizh'

"- S1 et S2 parés au décollage!"
"- S1 et S2 - Autorisation de Décoller!"
L'aile X modifié en aile de reconnaissance de Sir Cesba sortie doucement du 'Fierté' à l'aide des rayons tracteur, suivit de près par une aile X non-modifiée, stylisée pour l'occasion aux couleurs de SorooSub (Au mieux! Il pourra se faire passer pour l'un d'eux! Au pire! Il les tuera!).
"- C 1 sortit" Confirma Cesba.
"- S3, S4, S5 et S6 parés au décollage!
"- S3, S4, S5 et S6 - Autorisation de Décoller!"
L'Affreux de Cafard suivit des ailes X modifié pour la reconnaissance de Gwadj et Kano, sortie juste devant l'aile B de Mr Yann.
"- C2 et C3 sortie! G1 complet!
"- S7, S8, S9 et S10 parés au décollage!
"- S7, S8, S9 et S10 - Autorisation de Décoller!"
Une formation impeccable de 3 ailes X sortit alors, à leur bord: Ced de Zsym, Alphred Pink et Cromax, l'Aile A de Tycho au train! Celle de Ced et Cromax avaient subit les mêmes modifications que celle de Cesba, Gwadj et Kano.
"- C4 et C5 sortie! G2 complet!
"- S13 paré au décollage!"
"- S14 paré au décollage!"
"- S11 et S12 parés au décollage!"
"- Et pas tous en même temps! Au puis merde! Autorisé à décoller!
"- YYYEEESSS!"
"-<YYYEEEPPPEEEE!!!!!>"
"- Jey fait gaffe de pas me railler la carrosserie!"
"- Oui! Ma'ra!"
Marco avec sa galette évita de justesse la collision avec l'aile Y de Jey et Ma'ra et le transporteur YT 1300 de Hobbie qui sortir en trombe!
"- C7 out!"
Mara Jude ayant vu venir le coup (Elle connaît Hobbie et Sama Jon depuis assez longtemps pour ça!), avait prévu d'attendre pour sortir tranquillement ensuite avec son aile X de reconnaissance. Ce qu'elle fit et annonça au régulateur!
"- C6 sortit! G3 complet!..."
"- Ouha! Elle est vraiment trop réaliste votre simulation!" S'exclama Shah Jahan dans la première tourelle du 'Pigeon Centenaire'
"- Mais qu'est-ce qu'il me sort encore celui-là?" Dit Max Katarn dans la seconde tourelle.
Le choix de ce dernier pour une tourelle s'était révélé comme des plus normale pour l'Amiral qui avait prévu de mettre Sama Jon dans la Seconde mais Ced et le reste du groupe lui avait proposé d'intégré une nouvelle recru de dernières minutes.
" gronda Sama Jon.
En Effet, Ced avait présenté le Wookiee et Hobbie à Shah Jahan qui après avoir discuter et dit qu'il avait eut vent des aptitudes en pilotage dans les simulations, lui avaient demandé s'il voulait bien tester un des derniers simulateurs en test sur le vaisseau. Il avait répondit par l'affirmative, ils lui proposèrent de l'y emmené faire un test à condition qu'on lui bande les yeux, car sa localisation devait rester encore secrète pour l'instant. Ils l'installèrent dans la tourelle du 'pigeon' et lui dit qu'il pouvait enlever son bandeau...
"- Les SWOO prêts au combat!" Dirent-ils tous, avant de sauter en HyperEspace.

J - 7h 05 min 08s 791 millièmes
Tourelle du 'Pigeon Centenaire' - Au abord du Système de Sullust

"- Dites! Elle est où la touche d'accélération du temps?" Demanda Shah Jahan dans le communicateur interne.
"- On te l'a déjà dit, on a essayé de créer un simulateur le plus proche de la Réalité. Donc retiré les options d'accélération du temps et gestion des variables de difficulté. C'est l'inconnu!" Répondit Hobbie
"- Ah! Bon! D'accord!"
Max Katarn se frappa avec l'index le côté du front 3 fois!

J - 2h
Cockpit Transporteur YV100 'VIRUS'

Les traits d'HyperEspaces se réduire à des points devant le Cockpit.
Le Message d'Accueil des Voyageurs (MesAVo) se fit entendre dans un basic pur de Coruscant:
"- Bienvenu à vous voyageur, Soyez tous le bienvenu dans le système de Ériadu du secteur de Seswenna, Ériadu, la "Coruscant de la Bordure Extérieur"..."
"- Oh! Oh!"
"- ...Ériadu, et le Palais du Gouverneur Impérial de Ériadu et du Secteur Seswenna..."
"- Oh! Oh!"
"- ... Le Grand Moff Tarkin,..."
"- Oups!
"- Oh! M----!"
"- Heu! ..."

J- 1h 58min 59s 984 millièmes
Bureau du Commandant MRHA

Un cadet rentre s'approche du bureau du Commandant, le salut en tendant un data bloc. Le Commandant le prend tape un code confidentiel et pose son empreinte sur le coté un laser l'identifie ainsi qu'un analyseur d'ADN. Un message apparaît:
"T. apparu à Ériadu!" suivit d'un smiley avec des points d'interrogation
Le Commandant rendit le pad au cadet après avoir effacé le message.
Après que ce dernier soi sortit, il se posa la question:
"- Mais qu'est-ce qui fout à Ériadu?"
Un autre cadet rentre avec un autre pad qu'il lui tend et sur lequel le message et cette fois seulement un smiley qui soulève les épaules d'un air de dire je ne sais pas moi! Il rend le pad et regarde le Soldat sortir.
"- Hum! Mais je décide quoi moi, j'annule la mission!"
...

J - 1h 58 min
Cockpit Transporteur YV100 'VIRUS'

Comme à son habitude, il était tomber sur les fréquences impériales, sans trop se fatiguer, et décrypté leur code avec une facilité déconcertante. "Vraiment trop simple" se dit-il:
"- Le dernier remorqueur lourd vient de perde l'intégrité de son champ de Rétention Magnétique. Je répète. - Le dernier remorqueur lourd vient de perde l'intégrité de son champ de Rétention Magnétique."
"- Ici, SDI 'CCG' à QGS"
"- QGS, à l'écoute!"
"- Les Colis du Remorqueur commence à s'étaler sur la sortie d'HyperEspace de la route Spatial N°1, je répète, les Colis du Remorqueur commence à s'étaler sur la sortie d'HyperEspace de la route Spatial N°1, Demande aide pour nettoyage rapide de la sortie..."
"- - Ici, SDI 'CCG' à QGS, Nous confirmons que l'Escadre de Bataille est dans les temps pour mission."
"- Ici, QGR confirme réception information sur le remorqueur envoi des remorqueurs léger pour récupérer les colis perdus!"
"- Ici, QGS à DSI 'CCG', Bien Reçu, Confirmé maintient de mission J-1h!"
"- Ici, SDI 'CCG' à QGS, J -1h Confirm..."
Et les communications se brouillèrent car le 'Virus venait de passer en hyperespace.

J- 1h 57min 12s 453 millièmes
Bureau du Commandant MRHA

Le premier cadet arrive avec son pad le transmet au Commandant qui peut y lire après s'être fait identifier:
"T. en route. Arrivé prévu: NJ: J+1h 20 min!"
"Ah! Cool! Annoncé...

J - 1h 53 min 46s 085 millièmes
Cockpit de l'aile X de Cesba - Proximité de Sullust

Renault bipa et un message s'afficha sur l'écran:
" T en retard NJ: J +2h 20min!"
Cesba se tourna vers Wedge pour voir ce qu'il en pensait! Celui-ci haussa les épaule en réponse!
"Ouais! Le Commandant MRHA doit avoir les nerfs de ce retard en plus que ce retard n'est pas précis! Encore avec les secondes près, il n'aurait rien dit! Mais là, à la minute!"

NJ + 1h 30 min 56s 231 millièmes
Cockpit de l'Aile X de l'Amiral Cesba -Système de Sullust

Tout c'était bien passé pour l'instant.
Les Rangers de SorooSub, c'était tenu calme pour l'instant, sauf depuis un scanner actif de la part du T, ils avaient pour l'instant de dépêché une frégate de recherche qui s'approcher de T et V mais sans avoir l'air d'être très menaçant.
T et V avaient pu se joindre et effectué la première livraison sans problème à part le fait que le T est apparu à 100 clicks du V et qu'il ne semblait être très suspicieux envers V. C'est sur que c'est dur de faire confiance au autre en l'époque actuelle.
Renault bipa
"A.N.1 - R.A.I. + - C.M. - FB 30s 520 millièmes- R.P. > efct St rpdmt" S'afficha sur l'écran de l'Amiral qui lit:
"Alerte Niveau 1 - Risque d'Attaque Impériale Confirmée - Continu Mission - le Cornichon à 30s d'être ici - Repli préventif pour pouvoir effectuer un saut hyper spatiale rapidement"
Il regarda son Ailier qui lui confirma qu'il avait bien reçu le message et qu'il était sortit de sa contemplation des étoiles. Il montra du pouce l'arrière de son aile: confirmant ainsi le décrochage pour rejoindre le point de replis.
Les 2 ailes effectuèrent en synchronisation parfaite un demi-tour puis il poussèrent les moteurs à fond:
"- Si une attaque Impériale arrive ce n'est pas un vaisseau ou 2 des ranger qui nous fera le plus de tord."

NJ + NJ + 1h 31 min 15s 525 millièmes
Cockpit de Ced de Zsym

Il avait bien reçu le message de replis mais il était avec Pink 1 des 3 couples qui était à peines à 10 s du point de replis. Ce n'est pas ce point qui l'inquiétait en ce moment c'était que ces capteurs lui indiqué que la frégate de poursuite avait pris en chasse avec ces scopes, le groupe de l'Amiral et celui de Cafard. Rien de bon en perspective!
"FB à 10 s 814 millième!"
Il transmit info des mouvements de la frégate.
Quand le FB était à 5s 152 millièmes: il vit que 2 Skypray modifié qui volaient dans l'espace proche de Sullust, était passé en Hyper Espace après avoir pris une direction proche de celle de V et T. Il donna l'alerte! Et décrocha à son tour après en avoir informé Gwadj qui le suivit.
"Il ne va pas faire bon de resté ici avec une aile X avec aucun armement!"

NJ + 1h 31 min 25s 684 millièmes
Pont du 'Fierté de Breizh'

"- Sorti d'Hyperespace..."
Le compteur égraina le temps restant jusqu'à 0'00''0'''
"- Confirmé!"
Le Commandant arrêta de porter son regard sur le flux hyper spatial et donc de la sortit d'hyper espace pour regarder l'Holo-projecteur tactique resté figer sur les données d'y l'y avait 30 s 234 millièmes. Elles reprirent vit après 0s et 67 millièmes.
Elles annonçaient que la Flotte du 'Fierté avec ces 2 frégates Nébulon B et c'est 2 Corvette Corellienne modifié (sans comptait le 'Vengeur') était sortie d'hyper espace en gardant bien sa formation serrée, que le 'Vengeur' prenait lentement et furtivement (comme d'ab!) une position assez éloignée de la flotte pour leur permettre de faire une bonne triangulation pour les tirs, que le Transporteur était en route vers eux comme tous les Swoo, que la frégate de reconnaissance de SorooSub s'était rapproché assez pour être à porté de tire de toute la flotte et que 2 Skypray effectué sûrement un micro-saut pour intercepter les Swoo.
"- Ils vont avoir une surprise de taille en sortant de l'Hyperespace"
La seule info qui gênait vraiment le Commandant était cette alerte de niveau 1 pour R.A.I. mais chaque chose en son temps.
"- Solution tir sur la Frégate: Confirmé - triangulation avec le 'Vengeur' Effectué." Cria le préposé au tir.
"- Solution: KO!" Confirma MRHA qui vit juste 300 millième après son ordre la frégate qui faisait alors demi-tour face à cause de l'apparition de la flotte se faire tirer comme un lapin par un tir nourrit et concentré qui eut pour résultats de la mettre Hors-Jeu (Sans la détruire) Car tout c'est Système était Ionisé.
Les 2 Skypray sortir alors d'Hyperespace, l'un au niveau des 2 corvettes de tête 1 à moins de 1 click du 'Fierté' entre le T et la baie d'atterrissage.
"- Solution tir sur la Sky1 et Sky2: Confirmé - triangulation avec le 'Vengeur' Effectué." Cria le préposé sans montrer le moins du monde un signe de surprise ou de panique.
MRHA était fier de lui et de sa flotte "- À part certain! M'enfin! Ils ne font que permettre de valoriser le niveau des autres."
"- Sky1: KO puis Sky2!"
Les 2 Skypray furent mis Hors jeu.
Maintenant, on récupère les prise de guerre.
"- Qu'on me récupère le T et les 2 Skypray qu'on envoi un Remorqueur me récupérer la frégate."
Le Commandant eut pour seule confirmation que ces ordres étaient suivit à la lettre quand 450 millièmes de seconde après, un Remorqueur sortit de la soute, que le T y rentra et que les Skypray le suivait de près déjà 4 des Swoo était rentré.
C'est alors que l'Escadre de Bataille Impériale fit son apparition.

NJ + 1h 32 min 40s 529 millièmes
Pont du DSI 'CCG'

L'Amiral Piv I regardait sur le devant du pont l'arrivé impeccable de son Escadre de bataille dans le Secteur de Sullust à Proximité de cette ridicule 'Flotte Rebelle'.

NJ + 1h 32 min 40s 856 millièmes
Pont du 'Fierté de Breizh'

"- Confirmation: Apparition du DSI 'CCG' accompagné de 2 frégates Nébulon B, 6 croiseurs de classe Carrack et 20 Corvettes Corelliennes Modifiées."

NJ + 1h 32 min 40s 856 millièmes
Pont du DSI 'CCG'

L'Amiral sentit qu'on lui tapotait sur l'épaule. Il se retourna rapidement:
"- Qu'est-ce qu'il y a?"
Il vit le Commandant de vaisseau effectué un salut parfait en semblant Hurlé quelques chose à pleine vois mais il n'entendit rien de ce qui sortait de sa bouche. L'Amiral le regarda d'un regard circonspect.
"- Qui il y a-t-il, Commandant?"
Le Commandant indiqua du menton, sans trop perdre sa position de salut, le torse de l'Amiral qui baissa les yeux pour constater que son appareil auditif n'était plus dans ces oreilles. Il le remit en place, le Commandant répéta pour la troisième fois (Oui! Il l'avait déjà dit avant de taper sur l'épaule de l'Amiral!) mais ce dernier n'attendit qu'un murmure. Piv se pencha sur le cadran de son Appareil et mis le Son non à 10 mais à 20 (Le max).
Voyant ça, le Commandant repris moins fort car il en avait marre de crier:
"- L'Escadre est au complet près au combat. Nous avons détecté 1 Cornichon qui pourrait être le 'Fierté' 2 frégates Nébulon B et 2 Corvette Corelliennes, aucune chasse."
"- On rentre dans le tas! Pulvérisé moi ce Cornichon et ces moucherons sans intérêt qu'on puisse s'occuper de vraie flotte rebelle."
"- À vos Ordres, Amiral!"

NJ + 1h 33in 10s 159 millièmes 40s 209
Pont du 'Fierté de Breizh'

"- l'Escadre Impériale fonce sur nous en formation d'attaque, 30 s 50 millièmes avant solutions de tir, Saut prévu dans 30 s 144 millièmes."
"- 'Vengeur'?"
"- En place, Commandant!"
"- Bon! Formation d'attaque, on s'approche, on T et on file"
Encore une fois, il eut pour toutes réponses la rotation du Mon Cal pour faire face au DSI et le reste de son Escadre.

NJ + 1h 33 min 28s 468 millièmes
Pont du DSI 'CCG'

"- La flotte Rebelle arrive au contact", Dit derrière le Commandant Derrière l'Amiral.
"- On va les massacrer!" Fit l'Amiral Piv 1 avec un sourire (On pourrait presque dire rictus) des plus sadiques.

NJ + 1h 33in 29s 168 millièmes
Pont du 'Fierté de Breizh'

"- Solutions de tir sur CC1 triangulation V Ok CC2 et CC3 dans 1 s 50 millième, Saut prévu dans 11 s 041 millièmes."
"- Enclenché le T! Puis éliminé CC1 et K.O. pour CC2 et CC3!"

Hangar du 'Fierté de Breizh'
Les Swoo étaient rentrés peu à peu Sans problème même quand le 'Fierté de Breizh' avait effectué son demi-tour pour faire face à l'Escadre Impériale. Ils s'étaient réunit en groupe près de leur chasseur et leur transporteur au cas où il aurait fallu évacuer le 'Fierté' ou Partir à la rencontre de la chasse Impériale. Mais pour l'instant rien n'indiquait que le combat allait durer la flotte Rebelle allait taper 1 à 2 fois puis sauter en Hyper Espace. Tout d'abord, Shah Jahan avait râlait car on s'était foutu de sa gueule on lui avait fait une sale blague mais ensuite il remercia tout le monde car c'était sa première mission qu'il effectuait sans paniquer sans faire une seule bêtise, l'Amiral était content de ces pilotes car ils étaient tous revenus vivant de leur première mission ensemble et était pour beaucoup dan le même cas que Shah Jahan. Puis il avait vu un groupe sortir du Transporteur qui devait livrer le colis (Nom de code T.). Il était composé de 3 humains, 1 Wookiee, 1 Twi'lek et 1 Ithorien armé. Un technicien était passé les délester de leur colis et était repartit en courant, l'Amiral pensa alors que "- Le Commandant va être tout sourire maintenant qu'il va avoir un bouclier tout neuf!". Le Wookiee du groupe de livreur avait commencé à discuter avec Sama Jon et le reste du groupe s'était rapproché. L'Amiral avait présenté son Escadron et l'Ithorien s'était présenté comme étant Fandomas, puis il présenta ses collègues:
- le Wookiee: Noorrjarrss dit 'Noor',
- le Twi'lek: Sisyphe Karttikeya,
- et les trois humains: le bidouilleur informatique: Zil, l'Archéologue/Historien: Diarmid Stoukoi Walldegrave et le Pilote Corellien: Daan Novi.
Quand d'un seul coup le Mon Cal se tourna pour présenter la porte du Hangar à l'Escadre Impériale en approche. Les Canons du 'Fierté' se firent entendre des jets de lumière déchirèrent l'espace proche pour ce dirigé vers...

Pont du DSI 'CCG'
"- La flotte Rebelle c'est mis en perpendiculaire par rapport à la trajectoire actuel de l'Escadre", Dit derrière le Commandant Derrière l'Amiral.
"- On va les massacrer!" Fit l'Amiral Piv 1 avec un rictus encore plus sadique.
"- Tous les Canons de la flotte Rebelle tirent!"
"- Pff!! Ils n'ont aucune chance de nous avoir à cette distance!"
"- Les cibles des tirs sont un quoi? Tous les tirs se dirigent sur la Corvette de t..."
Le Commandant n'eut pas le temps de finir ça phrase que la première corvette explosée devant les yeux de l'Amiral face les boucliers n'ayant pas tenu face à la slave des cannons à ion et laissa passer les tirs des Turbolasers qui les suivaient de près et qui pulvérisèrent de la corvette de par en par dans le sens de la longueur. La corvette explosa sur le coup pulvérisant des morceaux sur les boucliers des vaisseaux qui la suivaient et en travers de la trajectoire des autres vaisseaux.
"- Le "Pic" a été détruit. 2ème Slave de la flotte rebelle! Les cibles sont les 2 corvettes maintenant en tête le 'DePetitour' et le 'Senvon'... Elles sont touchées, elles ne sont pas détruit mais on a perdu la communication avec eux!"
En effet les 2 corvettes étaient complètement ionisées est maintenant dérivé simplement par la force de l'inertie qu'elles avaient cumulée!
"- Repli! Je répète! Repli!" Cria l'Amiral dont la perte de déjà 3 vaisseaux alors qu'il n'avait pas encore tiré, l'énervé au plus au point... " Le '10ème mois Magenta'" Finit-il par lâcher entre ces dents!
"- Vous dites, Amiral!"
"- Cette précision de tir n'a qu'une seule explication possible: le '10ème mois Magenta'. Trouvez-le moi et pulvérisez-le. Il est une cible facile si on le débusque, il n'a pas de bouclier!" Ordonna L'Amiral Piv 1 qui pensa " Même si je laisse échapper le 'Fierté' si on débusque le '10ème Mois' et on le détruit, cela compensera la perte d'une corvette et la remise en état des 2 autres auprès du Grand Moff Tarkin."

Pont du 'Fierté de Breizh'
"- Colis récupérer - C1 détruite - Saut dans 9s 681 millièmes"
Le Commandant MRHA fut content de toutes ces bonnes nouvelles à la fois et se dit:
"- Bon! Allez! Les Swoo ont bien effectué leur mission et ne m'ont pas créé de problème! Ils m'héritent que je leurs accorde un petit cadeau! En plus, ça mettra encore plus en fureur l'Amiral Piv 1 et démoralisera ces troupes! Et rendra encore plus cinglante cette petite victoire!"
"- Accorder MP au Swoo!"

Hangar du 'Fierté de Breizh'
Au moment de la seconde slave un message fut passé dans les haut-parleurs du hangar au-dessus des informations sur la tenu du combat!
"- Saut dans 8s 120millièmes, Swoo MP accordé..."
Le groupe de Fandomas vit d'un coup tous les Swoo partir vers leur cockpit sans même prévenir.
"- Swoo je répète: MP accordé!"
Mais déjà tous était dans leur cockpit et entrain d'ouvrir leur communicateur sur toutes les fréquences, sans cryptage et volume à fond.

Sur tous les ponts de tous les Vaisseaux de L'empire et des Rangers de SorooSub
Tous les préposés aux communications disent à leur Commandant:
ouverture de 14 canaux de communications rebelles à plein volume sur toutes les fréquences sans cryptage"

Pont du 'Vengeur'
"- ouverture de 14 canaux de communications rebelles à plein volume sans cryptage!" Dit le préposé aux communications l'air perplexe.
Son Lieutenant Coordinateur se rua vers la console du cadet, lui retira son casque et baissa le son à minimum possible, tout en commençant à souffler:
"- Celui-là..."

Sur tout les ponts de tous les Vaisseaux de L'empire et des Rangers de SorooSub
Tous les Commandants de vaisseau:
"- Mettez ça sur les haut-parleurs, Ils doivent vouloir se rendre!"

Pont du 'Vengeur'
Le lieutenant finit de dire:
"- ! Il va faire Mal!"

Dans tous les cockpits des Swoo
Ils se baissèrent vers le micro de leur communicateur après avoir éteint leur haut-parleur ou casque d'écoute et crièrent ensemble à 1 s 20millième avant le saut en hyperespace du 'Fierté' et de sa flotte:

"- WWWWWWWWAAAAAAAAZZZZZZZZAAAAAAAAA!!!!!!!!!!"
Ecrit par Tycho, le 22 Septembre 2012
9. une nouvelle bataille
 
un fier esquadron
quelques jours plus tard, après un repos bien mérité suite a leurs exploits, les swoo sont dans la salle de repos, et discuttent (enfin, tentent parce que entre les grognements d’un wookiee, les bips bips de gwadj et ced, les scratch sur le papier de kano, c’est pas tout les jours facile de s’entendre)
master ginerion: _ c’est quand la prochaine mission
lieutenant hobbie: _aux dernieres nouvelles, son altesse gaya veut nous placer sur une mission de très haute importance. je n’en sais pas plus, mais si on vous envoie en entrainement intensifs, vous saurez pourquoi.
cafard: _scritch scirtch ouais!!
dans un coin de la piece, tycho et alfred pink discutent a voix basse.
hobbie: _ holala, je sens qu’ils nous préparent encore un coup ces deux là.
monsieur yann entra en trombe dans la salle de repos, bouscula tout le monde pour se précipiter vers wedge3dé, lui murmura quelquechose a l’oreille, et, celui ci se levant d’un bond, filèrent vers la salle de simulation. en passant, monsieur yann lança a ma’ra jade’: _le commandant MRHA veut te voir.
_qu’est ce que j’ai fait encore!
elle partit elle aussi.

hobbie en profita pour prendre congé, et regoignit l’amiral cesba dans ses quartiers.
_ah mon petit hobbie, la jeunesse n’est plus ce qu’elle était, ils sont bien gentils, mais incontrolables, c’est pas eu qui se tapent tout les rapports ensuite pour justifier de leur comportement.
_je sais, amiral cesba, et avec la mission qui se prépare, s’ils sont effectivement envoyé en tete, ça va faire mal.
_je vais essayer de limiter les dégats encore une fois.

commandant MRHA: mademoiselle ma’ra, j’ai un petit service a vous demander, ceci bien sur devra rester entre nous. je vais vous affecter a une mission particulière. vous partirez ce soir, a bord d’un tout nouveau modele de chasseur, une aile cc de la catégorie 206, et vous rejoindrez un point de rendez-vous qui vous sera indiqué dans les données que je viens de charger dans votre datapad.
là bas, vous récupèrerez une cargaison top secrete que vous me remettrez en main propre au hangar 20, ça sera beaucoup plus discret que les hangars du niveau 15A.
_bien mon commandant.
_je tiens a insister sur le secret de cette mission, c’est bien compris jeune fille!
_oui, commandant.
_vous pouvez disposer.
_une précision mon commandant?
_oui?
_je pourrais garder l’aile cc206 rien que pour moi après?
_vous savez ce que coute un bijou pareil, vous revez!!
_alors je crains de n’etre obligée de référer a un de vos supérieur pour vérifier la légalité de l’opération que vous me demandez de réaliser.
_ bon ok, vous aurez votre aile cc206, mais uniquement a titre professionnel.
_je ne sais pas si je serais capable de ramener votre cargaison entiere cher commandant.
_ bon ok, vous en ferez ce que vous voulez, mais disparaissez de ma vue jeune impertinente!

plus tard, dans les quartiers du swoo.
le lieutenant hobbie entra dans la piece.
_garde a vous!
vous venez d’etre sélectionné pour commencer les entrainements de rigueur pour la prochaine mission d’attaque des bases impériales, cette mission est de niveau 4, vous devrez donc etre parfaitement autonomes et opérationnels.
message privé de l’amiral cesba: évitez les dégats s’il vous plait!!
vous commencerez demain, briefing a 15h, entrainements les 3 jours suivants, puis départ.
dormez bien, vous n’allez pas pouvoir le faire avant longtemps.
le lieutenant sortit, et tout le monde se mit a parler en meme temps, tant l’émoi était grand dans les rangs.
une ombre en profita pour s’éclipser déposant prestement un petit mot dans le casier du pilote jey.

Le lendemain, l’escadron se leva frais et dispo vers 11h, histoire d’avoir le temps de se goinfrez avant le briefing. a la cantine, le hachis débordait presque des assiettes, et ça papotait, et ça papotait.
dans le bout de la table, jey jouait avec une petite cuilliere, l’air tristounet.
cafard et ginerion se demandait s’il allait au moins avaler un peu de hachis, c’est bete de gacher du bon hachis comme ça.
_jme demande dans quelle mission on l’a envoyé encore.
_ouep, scritch, il va scritch déprimer pendant encore scritch 3 jours!!

vers 14h30, le repas terminé, les swoo regagnèrent leurs quartiers histoire de récupérer deux trois trucs dont ils auraient besoin, un gamepad, une miniconsole de modélisation holographique,... tout ce dont il était vitale qu’ils l’ai a portée de main lors du briefing.
ils ne laisserent que les datapads.

salle de briefing, 15H.
l’amiral cesba, déploiyant une carte 3D de la galaxie, expliqua calmement les enjeux de la mission que les swoo allaient devoir affronter. il sagissait de réduire a néant les installation top secretes de la base impériale de Garqi.
la mission n’allait pas etre facile, un long voyage en hyperespace les attendant a bord de leurs ailes.
vers 4H, l’entrainement sur les simulateurs commença... avec de belles images inédites de la galaxie, faisant s’éttouffer monsieur yann et wedge3dé de rire.
l’entrainement annulé pour remise en état du matériel, les swoos passèrent par les hangars pour bichonner leurs ailes respectives.

hangars 20, 5H
le commandant MRHA tourne en rond.
_mais bon sang qu’est ce qu’elle fait, je vais etre en manque moi!!
l’aile cc206 arrive enfin a vue du fierté de breizh, se pose dans un atterissage impecable dans le hangar, près du commandant, et l’écoutille s’ouvre.
_bon alors, vous étiez ou!?
_scusez moi commandant, quelques chasseurs a éliminer de ma route.
_ la cargaison est là?
_bien sur que oui, pas de probleme de ce coté là.
_donnez la moi!

a cet instant, un bruit sourd mais violent se fait retentir sur la carlingue du vaisseau.
_qu’est ce que c’est que ça?
_montez commandant!
_quoi! mais... argh (ma’ra venait de l’attrapper par le col et de le faire entrer de force dans le chasseur)
_nous sommes attaqués.
_hein qui que quoi?!!!
_accrochez votre ceinture commandant.
_laissez moi descendre.
_pas le temps, de toute façon vous etes plus en sécurité avec moi, vous n’auriez pas le temps de quitter les hangars avant la dépressurisation pour permettre aux appareils de décoller.
le lieutenant hobbie se précipita vers l’aile cc, et monta en trombe dedans.
_qu’est ce que vous faite là vous?
_excusez moi commandant, mais je vous ai vu errer par ici et je me suis inquiété, vous ne descendez jamais a ces niveaux.

un cri aigu se fit entendre au décollage...

des les premiers tirs, les swoo sautèrent dans leurs vaisseaux, décollèrent dans une sinchronisation parfaite, et entrèrent dans le feu de l’action.
_yahoooooooooooooooooo!
_viendez zy voir allez viendez zy voir saletés de méchants!
_scritch, on va leur foutre la paté.
le ballet des chasseurs commença, illuminé par les rayons lasers de toutes les couleurs, la danse ne semblait pas vouloir s’arreter. ici, une boule de feu prenait la place d’un ennemie, là, un cri de victoire se faisait entendre

_je vais vomiiiiirrrrrrr.
_ah nan, pas dans mon aille cc!
_ou ça alors? dans l’espace?!
_nul part, vous n’avez qu’a regarder tranquillement dehors, et a vous faire un thé, ya tout ce qu’il faut a bord jme trompe?
_gardez votre ton ironique pour un autre jour! on va tous mourir!
_mais non! oh tiens regarder, c’était mon jey.
hobbie, trembla légèrement
_dit ma’ra, tu veux pas regarder ou tu vas?
_yeaaaaaaaaaaaaaaaaaahaaaaaaaa on va les avoirs
la fréquence intercom de l’escadron s’ouvrit
_ici swoo leader, veuillez vous identifier
_coucou c’est ma’ra, j’ai hobbie et le commandant MRHA avec moi, ça va vous?
_ça ira mieux quand ils seront partit.
escadron swoo, ici swoo leader, le vaisseau non identifié est des notre, il contient ma’ra, le lieutenant hobbie et le commandant MRHA, priere de ne pas l’abattre!!
swoo squadron, en avant, bouffons les tous!!!
Ecrit par ma'ra jade', le 29 Août 2004
10. La bataille mémorable
 
a l'attaque!!!
Yann, qui n'avait pas dormi depuis 4 jours, était décidé à casser du vaisseau de la flotte impériale! Aidé par tous les fiers guerriers de l'escadron swoo, il allait enfin pouvoir démontrer à l'univers entier que Cesba et Hobbie avaient réussi à recréer une élite parmi les élites au sein de la rébellion!!! Trêve de blabla, un stardestroyer impérial surarmé venait de surgir. C'était du jamais vu, il était couvert de turbolasers, et accompagné d'innombrables chasseurs TIE. La voix de l'amiral Cesba retentit dans les casques des pilotes: "selon mes sources, cet ISD transporterait l'empereur! Nous avons la possibilité de détruire l'empire!!! Allez-y, fonceeeeeeeeeeeeeez, détruisez toouuuuuuuuuuuuuut!!! Haaaaaaa haaaa ha ha ha ha!" (oui Cesba était motivé à l'idée de laisser son nom dans l'histoire).
Le super-ISD, grâce à un haut parleur-sidéral, diffusa des menaces de l'empereur lui-même!!! "Je vais enfin vous écraser, escadron swoo, tout se passe comme je l'avais prévu!"
Ma'ra sentit aussitôt décupler ses capacités, et elle descendait les chasseurs ennemis à une vitesse incroyable, grâce à la toute nouvelle arme de son cc 206, le laser à cuillères. (les cuillères-laser projetées ont une trajectoire en cuillère, qui contourne les TIE et les explose par derrière). MRHA, qui ne prenait même plus le temps d'avaler son thé wookie (pas assez salé à son goût d'ailleurs), multipliait les encouragements pour Ma'ra!!! "Vas-y, descends-le, OUAIS!!! continue, super! génial! allez, paf, PAN, PIOU PIOU!!!". Hobbie, quant-à lui, essayait d'éviter les postillons du commandant. Quoi qu'à ce niveau on ne puisse plus réellement parler de postillons mais de douche de thé...

Ced et Alfred avaient commencé l'attaque du star destroyer, ils slalomaient entre les lasers avec une facilité décondertante, et affaiblissaient de plus en plus le gigantesque vaisseau. Ils volaient très près de l'ISD, si près qu'ils voyaient ses occupants par les fenêtres, et ils leurs faisaient des grimaces pour les déconcentrer.
Bientôt, escorté par Gwadj, Jey et Tycho, Wedge3D réussit à entrer dans l'ISD. Il avait décidé de reprogrammer en un temps record l'ordinateur central du vaisseau impérial. Après quelques minutes seulement, alors que ses trois compères tenaient à distance une centaine de storm troopers, Wedge3D avait réussi à effacer toutes les données en mémoire des ordinateurs de bord. Plus rien ne fonctionnait sur l'ISD, et les TIE déboussolés étaient descendus dix par dix par les swoos restés à l'extérieur.

Cette fois, c'était clair, l'empereur allait passer à l'action. Wedge, Jey, Tycho et Gwadj descendirent encore une cinquantaine de troopers qui leur barraient la route, regagnirent leurs vaisseaux et s'échappèrent de l'ISD. Et soudain, l'horreur! L'empereur avait pris place dans un chasseur TIE et venait se mêler au combat!
Kano eut tout à coup une idée de génie! Il allait utiliser la force pour attirer une pluie de météorites sur l'ISD, pour le détruire!!! Et pour ça il lui fallait du temps, car les météorites étaient à plusieurs années-lumière. Cependant, alors qu'il se concentrait, l'empereur tenta de détruire son vaisseau. Heureusement, Master Ginerion , Cafard et... Samajon (avec le YT-1300 de Hobbie) arrivèrent à la rescousse! Ils secouèrent le chasseur de l'empereur, pourtant il en fallait plus pour l'abattre, car il était excellent pilote (il s'excerçait souvent sur "dark flight simulator, de darkrosoft"). Sidious se retourna, et fit exploser les vaisseaux de ses trois assaillants!

Mais tout n'était pas fini pour Ginerion, Sama et Cafard, qui restaient en apnée dans l'espace!!! Mr Yann arriva près d'eux, et ils prirent appui sur son aile-B. Tandis que Yann se concentrait pour poursuivre l'empereur (oui oui, avec une aile-B on peut très bien suivre un chasseur TIE), Cafard, Sama et Ginérion tiraient sur le chasseur de l'empereur. Avec leurs blasters, d'une main, tout en s'aggripant aux ailes du B-wing (qui fonçait à une vitesse affolante), de l'autre main, ils abattaient un déluge de lasers sur le TIE. L'empereur commençait à saturer, parce qu'il n'avait jamais eu une situation aussi périlleuse sur dark flight simulator! Et c'est à ce moment précis qu'il fut abattu!!! Les swoos eurent tout juste le temps de s'éloigner avant que la pluie de météorites attirée par Kano ne s'abatte sur l'ISD!
L'escadron swoo avait enfin réussi à entrer dans l'histoire!!!, Il avait détruit l'empereur! Cesba voulut récompenser ses victorieux guerriers, en présence de la princesse Leia et de Luke Skywalker lui-même, mais... brusquement, ce rêve de Mr Yann s'arrêta, réveillé par l'alarme... L'attaque n'avait pas eu lieu, il n'avait pas détruit l'empereur, et il n'avait pas vu Leia de près... Il devait se contenter de Cesba qui braillait dans les haut-parleurs: "Tout le monde a l'attaaaaaaaaaaaque!!!"
Ecrit par mr yann, le 31 Mars 2002
11. Le Silence des Ewoks
 
snif! c'était qu'un rêve! bon bah, au boulot hein...
Pendant que Mr. Yann sortait péniblement de son rêve éveillé, l’aile 206 de la pilote Jade' donnait du fil a retordre aux Impériaux. Pas un seul Intercepteur TIE ne parvenait à l’aligner, le fier petit vaisseau aux lignes sportives (c’est la description de Ma’ra, moi ce que j’en pense…) se lançant constamment dans des manœuvres plus imprévisibles et plus folles les unes que les autres, manquant mille fois de télescoper l’un de ses adversaires. « C’est à croire qu’il est protégé par la Force ! » s’exclama l’un des pilotes impériaux, un type aux problèmes respiratoires avérés. Il ne pouvait pas savoir ce qui se passait à l’intérieur de l’appareil rebelle, où se superposaient successivement l’espiègle pilote Ja’de, le redoutable Commandant MRHA qui dont le visage prenait une teinte verte du plus bel effet et un Lieutenant Hobbie au panel de jurons particulièrement fourni…

- Commandant, pourriez vous appuyer sur le palonnier ? Je n’arrive pas à l’atteindre, demanda Ma’ra.

- J’essaie, j’essaie ! Tudiou !! Lieutenant vous me coupez la circulation au niveau des genoux !

- Alors vous, buvez votre thé et foutez moi la paix ! cracha le teigneux lieutenant penché sur le scope du radar de bord. Vire a droite Ma’ra, t’en as deux derrière ! A DROITE, A DROUAAAAAAAATEUH !!

Le Commandant qui avait un instant oublié sa nausée pour se préparer à rappeler son grade a Hobbie n’eut même pas le temps d’ouvrir la bouche, car les gigotements surexcités de l’individu installé sur ses genoux lui firent écraser les pieds sur les commandes du palonnier. L’aile 206 partit en vrille avec un « Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! » joyeux de Ma’ra , un cri d’horreur de Hobbie et un gargouillement écœurant du Commandant MRHA qui tentait désespérément de contenir son déjeuner à la place de son organisme prévue à cet effet.

Un intrépide pilote de TIE éprouva sensiblement la même chose en suivant la manœuvre de son adversaire. Il ricana lorsqu’il parvint enfin a placer l’aile 206 dans son collimateur mais sa joie fut de courte durée, car le cockpit qui l’entourait disparut soudainement et la dernière chose qu’il vit fut la plaque apposée à l’arrière du vaisseau rebelle : SI VOUS POUVEZ LIRE CECI, C’EST QUE VOUS ETES TROP PRES !

Les trois compères entendirent un « Boing » sourd à l’arrière de leur appareil et virent avec étonnement quelques débris de TIE voleter autour d’eux.

- Ben ? Oukilé ? s’exclama Hobbie en constatant la disparition du poursuivant de son scope.

- Salut Bonhomme ! dit une voix goguenarde bien connue sur la fréquence de l’Escadron.

- Ginerion ?? C’est toi ?

- On dit MASTER Ginerion, s’il vous plait ! Je vous couvre !

L’appareil de Ginerion se plaça à leur hauteur et Hobbie sursauta en apercevant un X-Wing... SON X-Wing ! Il ne pouvait pas le confondre, car cette abomination volante était la honte de la Flotte! Sa coque multicolore composée de pièces piquées aux appareils des autres Escadrons pour remplacer celles endommagées était ornée à l’avant d’une mâchoire de Dragon Krayt, les « kills » alignés sous le cockpit étaient des silhouettes de TIE dont les sphères étaient remplacées par un smiley et l’unité R2 sortit l’un de ses bras mécaniques pour faire un petit signe à son pilote original.

- GINERION !!! Qu’est ce que tu fais dans mon appareil ?!?

- Désolé, j’ai pas trop eu la choix, quand l’alarme a sonné, Son Altesse Gaya est arrivée dans le hangar en criant « Laissez-les moi ! Laissez-les moi ! » et elle m’a piqué ma « Galette » ! Quand je lui ai dit que j’en avais besoin, elle m’a demandé calmement de répéter et j’ai juste eu le temps de me baisser, le pauvre Samajon était derrière moi et s’est bien pris vingt mille volts dans les lattes ! Quand je suis parti, ça sentait encore le poil de bantha grillé dans le hangar ! Enfin, je crois qu’il s’en est tiré tout de même, elle voulait juste m’envoyer un avertissement ! Bref, j’ai pris le premier appareil que j’ai trouvé ! Mais ne t’en fais pas, j’en prendrai soin comme si c’était le mien !

- C’est bien ce qui m’inquiète, marmonna Hobbie en s’affalant sur le commandant MRHA, ce qui lui valut de nouveaux grognements étouffés. Soudain un « Yub Yub ! » se fit entendre derrière la voix de Ginerion.

- QU’EST CE QUE…hurla Hobbie soudain devenu tout blanc.

- Rien, rien du tout, lieutenant ! répondit Ginerion d’une voix innocente mais sonnant faux avant d’ajouter plus bas : « et toi tais toi, tu vas nous faire repérer ! TSSSSK ! Touche pas à ça, t’as oublié ce qui est arrivé la dernière fois ? J’ai pas envie de retourner au trou ! »

Les « Yub Yub ! » cessèrent et le teint du lieutenant Hobbie était entre-temps passé de blanc à cadavérique (c’est sans doute ça, le fameux « plus blanc que blanc » ?)

- J’y crois pas ! Il transporte un de ses foutus Ewoks dans mon X-Wing !

Le silence des Ewoks était encore plus inquiétant. Ma’ra lui tendit une bouteille marquée « PROPRIETE D’ALFRED PINK ».

- Tenez, lieutenant, ça va vous remonter ! C’est du Sih’dhr, un petit truc bien de chez moi !

- Merci, mais je ne bois pas, répondit Hobbie en repoussant la bouteille du dos de la main. Ce fut malheureusement le moment que choisit un TIE pour les attaquer lâchement par derrière. Ma’ra obéit à ses réflexes et se lança en piqué, faisant atterrir la bouteille de Sih’dhr droit dans le gosier du Commandant MRHA ! Le temps pour elle de redresser, la bouteille s’était déjà vidée dans l’estomac du commandant aux yeux exorbités (ben oui, qu’est ce que vous voulez, quand on est habitué au thé seulement…)

- Commandant, ça va ? demandèrent Ma’ra et Hobbie, s’inquiétant du regard soudain vague de leur supérieur. Il y eut un moment de silence (on aurait plutôt du appeler cette histoire « le silence des Bre’th’ons ! ) avant que la réponse ne vienne.

- Hips ! Méouéééééééééééééééééééééé ! Ch’pète la forme ! dit il en s’emparant du manche et en le tirant vers lui (ce qui eut un effet des plus désagréables sur l’entrejambe du Lieutenant Hobbie…) avant de crier si fort que tout l’Escadron l’entendit sans besoin de radio :

- J’VAIS TOUS ME LES TORDRE, CES ENFOIREEEEEEEEES!! * Hipche ! *
WHAZZAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAEUAAARGLLLGLMFGLLLLLL….
Ecrit par Hobbie, le 29 Août 2004
12. Non, tout mais pas ça !!!!
 
Attention les voici de retour !!
Et devant les yeux horrifiés de Ginerion, le vaisseau rebelle fit demi-tour, droit sur le super-destroyer qui venait de surgir derriere leurs poursuivants...

C'est alors que l'amiral Cesba se decida de redonner du courage à ses troupes (et surtout à essayer de s'en donner):
- Escadron SWOO, notre Commandant MRHA est certainement ... euh ... en train de tester une nouvelle stratégie dont il a le secret !!! Je vous demande à tous de le couvrir !!
- un Gluuurrrrps se fit entendre ...
- Qui a fait ca??
- Personne amiral, personne ... !!
- Ahhhh bon, pourtant j'aurai cru ... enfin bon ... A l'assaut !!!!!

Accompagnant du geste, son discourt, l'X-Wing de l'amiral parti brusquement à la suite du commandant !

Pendant ce temps, les lieutenants Jade' et Hobbie essayaient de retrouver leurs esprits ...
MRHA après les avoir envoyer percuter un Tie et s'en ètre sorti miraculeusement, s'était mis en tète de faire vrille sur vrille, ce qui ne plaisait guère aux impériaux qui ne parvenaient pas à les avoir dans le viseur, mais qui plaisait encore moins à Hobbie et Ma'ra qui avaient perdu leur petit déjeuner en route ...

- Mais arrête leeeeeeeeee Hobbie !!! Hurla Ma'ra coincée au fond du cockpit.
- Je peux pas il fait que m'envoyer des coups de coude dans l'estomac le bougre !!!

Un son sorti du comlink :
-Yub-Yub !! Yub !! ... chut!!!!!!! .... Aie ... Mais .... Arr...... êtee euuhhhh !!!! Oufffff ... Euh ça va la dedans ??
- Ketch c'est toi? Euuuuhhhh .... Ginerion c'est toi??
Hobbie décida qu'il fallait mieux ne pas savoir ce qui se passait à bord de son appareil ni dans quel état il allait le récupérer.
- Attentionnnnnnnnnn !!!!!!

- WIZZZZZZZZZZZZZzzzzzzzzzzz !!!!prononca une voix trop familière à Ginerion ...
Cesba vit la galette de ce cher Ginerion partir en tonneau et froler de justesse son aile-X.

- Euh quelqu'un sait à quoi ça sert le bouton rouge à gauche du levier???
- Non pas le bouton rouuuuuugeeee !!!!!!!!!!! Cria Ginerion qui se décomposa à vue d'oeil ...
MRHA sentit comme un malaise lorsqu'il vit deux torpilles à protons provenant d'un vaisseau allié, foncer droit vers son croiseur , tout neuf..
Hobbie dans un moment de lucidité parvint à retrouver assez d'equilibre digestif pour assomer son commandant et le pousser contre la verrière du cockpit pour avoir plus de place (ben ouais, il prend de la place le commandant, le thé c'est pas très amincissant...) tout en priant pour ne pas encore se retrouver rétrogradé et au trou à son réveil ...
C'est alors qu'il vit, juste devant le cockpit, de jolis motifs en relief sur fond blanc avec tout un tas de joli traits de couleurs rouge ou verte qui défilaient devant ses yeux ... comme des rayons de batterie laser d'un super-destroyer pensa t-il ... comme ... comme ... commmmmee QUOIIIIII !!
Ce fut le moment que choisi Ma'ra pour se réveiller, et dans un moment de lucidité, donner un coup sur le manche ...
Ils passèrent si près du super destroyer queeee ...
- Et vous avez vu ce que j'ai vu??s'écria Hobbie !!
- Hips !! OUAIS ... Hips ... dis le commandant MRHA en faisant coucou par la verrière.
- Oui bonhomme, dis une voix à la radio sur un fond de Yub-Yub ... Filons d'ici !! Ca sent le roussi !!

Et ce n'etais pas des paroles en l'air, la personne à qui faisait de grands coucou le commandant MRHA n'etait autre que le grand, le légendaire, le célébrissime ...
- Punaise les gars, y'a l'Asthmatique a bord !!!
- Il etait pas en train de féter quelque chose??Je l'ai vu qui levait la main,comme s'il tenait un verre !!
- En tout cas le commandant du destroyer n'as pas du apprecier la cuvée, il était a moitié vert comme s'il étouffait !!
- C'est pas un peu finis oui??

- Ici, l'amiral Cesba, Escadron Swoo vous vous êtes tous bien battu, je suis fier de vous, mais maintenant sonne l'heure de la "retraite" et ... eettttttt , mais où sont-ils tous passer???
Il eut juste le temps de partir en vrille pour éviter un projectile ...
Il vit alors son assaillant,Un X-wing ultra-modifié en forme de galette décimant tout ce qui passait à sa portée, suivi d'un affreux X-Wing avec un petite créature qui sautillait à la place du droid conventionnel ... qui passèrent soudain en Hyper-espace ...
- Les petits jeunes ne sont plus ce qu'ils étaient ... dit-il tandis que les étoiles se transformaient en trainées lumineuses devant ses yeux résignés...
Ecrit par Gaya, le 17 Avril 2002
13. 2 Rats-Spide VS une Armée de Rancors
 
Renauld : "On va tous crever !"
Le tunnel hyperspatial pouvait paraître sécurisant pour bon nombre de militaires. Mais l’amiral Cesba ne s’était jamais reposé sur ses laurier (lauriers, césar, lauriers… pas mal non ?… bon laissez tombez) durant les voyages en hyperdrive. Non, la dernière fois qu’il avait fais confiance à quelqu’un d’autre que lui pour établir le trajet pour cause de fatigue et qu’il avait dormis durant le trajet, il s’était retrouvé amarré dans la cale de la station spatiale Pigalla, connue dans toute la galaxie pour être un lieu de débauche. Il avait encore moins apprécier la plaisanterie lorsque des journalise l’avait reconnu. Il faut avouer que la carlingue de son chasseur n’était pas très très discrète, plusieurs sigles y étaient peints : 96 Escadrons d’Intercepteurs, 81 de bombardiers, 154 de chasseurs, 66 de Défenseurs (si si), 3 Frégates de type Lancer, 7 destroyers de classe Victoire, 2 de type Impérial, et 1 super destroyer de classe Exécutor (Pourquoi personne ne le croyait d’ailleurs ?). Il soupçonnait le pilote Pink d’avoir orchestré la chose, mais il s’était d’ores et déjà vengé en plaçant une bouteille de WiskY 27 dans la soute de son appareil, aux coté des nombreuses autres bouteilles d’alcools (c’est fou ce qu’on peut y mettre dans les soutes des Ailes-X). Hors, le WiskY 27 était une boisson interdite dans la planète qui allait les accueillir : Deesnay, ou se trouvait leur future base avant la prochaine visite impériale. Cesba sourit quand il pensa à la tête de son pilote lorsqu’il se fera arrêter par les autorité
Enfin bref. Depuis cette épisode, et alors que sur son moniteur, son astromech, Renauld, annonçait : « Réveille-toi sale cruche, le moteur tribord est mort, on tourne en rond dans l’hyper-espace ! Depuis que t’as effacé une partie de ma programmation de réparation pour y mettre tes Holo-DivX je peux rien faire sans ton accord banane ! Bon sang mais qui m’a affecté un pilote pareil ? » le tout ponctué d’une alarme assourdissante (que Cesba ne pouvait entendre car son casque était doté de matériaux isolants pour éviter les jacasserie de son droïd) et d’une lumière écarlate aveuglante (dont il ne pouvait voir la couleur sa visière étant tintée), l’amiral se rappela sa promesse de rester attentif à la moindre chose qui pouvait paraître suspecte.
Cesba s’installa plus confortablement dans son siège, et se félicita d’avoir programmer à distances les ordinateurs de vol de tous les appareils de son escadron durant la bataille qui venait de se terminer.
l’Escadron Swoo, cela faisait maintenant plusieurs semaines qu’il était de nouveau actif. Certes, il n’était pas encore l’unité d’élite que Cesba voulait au départ, mais il gardait bon espoir.
Soudain, son vaisseau sortit subitement de l’hyper-espace, a sa grande surprise. Il éteignit son écran, il n’avait pas que ça à foutre que supporter les brailleries de Renauld, pour se concentrer sur son entourage. A sa grande surprise, seule l’appareil de Hobbie, pilotée par Ginérion et heu… son compagnon l’avait suivis.
– C’est quoi ce bordel ! GINERION ! beugla-t-il en enclenchant son comlink.
– Oui chef ?
– Ou sont les autres ?
– Ben tu connais Sama, il a sûrement bidouillé tous les appareils pour les booster, en tout cas c’est ce qu’il dit. Mais comme Hobbie lui à demander de plus toucher à sa « merveille » depuis la fois où on à faillis tous se rentrer dans le lard car nos ordinateurs de visées prenaient pour cibles les appareils alliés au lieux des appareils ennemis, ben y’a juste moi qui t’es suivis visiblement ! Qu’est ce qu’on a pu se marrer cette fois là n’empèche, tu te souviens ?
Cesba, changea de fréquence, celle de son journal de bord personnel.
– Note pour plus tard : Demander à Sam de réviser les moteurs du Fierté en plein voyage hyperspatial, dans une combinaison prévu pur les sullustéens et avec la moitié d’une réserve d’oxygène normale.
Il repassa sur la fréquence de l’escadron.
– Statut ?
– Oh ben ça à l’air d’aller. J’ai l’impression que je dérivé un tantinet vers la gauche mais ça doit pas être bien grave.
– D’acc.
– Dack ?
– Oui, d’acc.
– Heu… moi c’est Ginerion Chef !
– Ben… je sais.
Silence…
– Ok, c’est juste pour que tu le sache.
– Je… je vois. Bref.
– Heu… patron ? fit Ginerion d’une voix assez tendue.
– Oui ?
– Règle ton scanner sur 10-58-6
Cesba s’exécuta, et ne trouva rien.
– Autant pour moi : 10-57-6 plutôt.
– Pluto ?
– Oui.
– Moi c’est Cesba.
– Ben… je sais.
– Ha. Bien
L’amiral changea de nouveau de fréquence :
– Demander à Ginerion d’aller rendre visite au Docteur Rolyat.
– Alors t’as vu ?
Cesba para mettra son scanner avec les nouvelles données.
– Oh mon dieu ! s’exclama-t-il !
– Je compte 5 Destroyers de classe Victoire, 3 de classe Impérial, et 2 croiseur Interdicteur, ce sont eux qui nous ont fais sortir de l’hyperespace. J’ai l’impression qu’ils dérivent vers la droite… on fait quoi ?
Cesba, génie tactique, annonça fièrement :
– On les encercle ! Quelle question !
Ecrit par Cesba, le 22 Avril 2002
14. Pendant ce temps !! WIZZZZZ !!
 
Master Ginerion resta perplexe quant à la réussite de la tactique de ce brave Amiral.
- Heu, mais nous ne sommes que deux ... Le repli stratégique n'est en soi ...
- Pas de repli, on fonce, encerclement , allez!
L'appareil de l'amiral Cesba parti sur le flanc gauche de la formation impérial. Renault injuria à plusieurs reprise son pilote mais suite à la censure locale nous ne pouvons vous retranscrire ce dialogue fortement instructif... (pour information la personne mis à mal dans ce dialogue est aussi la personne qui valide les textes :o) pour information 2: la personne qui a validé ce texte n'a pas corrigé les fautes d'orthographe, elle va se prendre un coup de cuilliere de la deuxieme personne qui revalide le paragraphe sans fautes :p)
Et sous les Yub Yub injurieux de son "droid", Ginerion decida d'appliquer la methode de l'amiral ... à sa facon, en priant pour ne pas encore se faire engueuler en rentrant parce qu'il etait encore parti "jouer" avec les imperiaux ...
Pendant ce temps là.... A quelques années lumière de là...
-Youpi , allez fais passez! cria Ma'ra reclamant elle aussi sa dose de breuvage.
Le reste de l'escadron Swoo savourait leur ..."fuite".
Dans un coin du hangar Hobbie tentait de consoler un MRHA consterné.
-Mon vaisseau, mon beau vaisseau...
- C'est rien , un bon coup de peinture et on y verra rien, dit en souriant le cher Hobbie.
- Et puis vous etes grand maintenant Commandant !!Un sachet de thé et ... WIIIZZZZZZ !!!
Devant, sur la console , les caméras extérieures montraient les différents dégats à la poupe du vaisseau.
Une explosion eut lieu, emportant un morceau de la coque.
- Un coup de peinture, hein?!
- Heu....il va falloir beaucoup de peinture ....et de la colle.
- BOOUUUUUuuuuuuuuhhoouuhhhh....
MRHA parti rejoindre la table la plus proche se rapprochant de plus en plus du Punch, une de ses boissons favorite ...
Hobbie lui, rejoignit Kano pour vérifier si il tiendrait une place importante dans le récit des événements. Après tout il avait maitrisé son commandant pris de démence subite. Soudain, il fut pris à part par le sous lieutenant Pink qui allait lui aussi participer à la fête:
- Lieutenant Hobbie !!
- Oui?
- Il manque deux appareils lieutenant !!!
- Et bien fais-en part à l'Amiral, je dois me depecher !!(surtout s'il voulais pouvoir boire un petit coup avant que ses camarades aient vidé le dernier tonneau de sid'hr)
- Mais il y a un probleme ... un des appareils est celui de l'amiral , lieut'nant !!
- Quoi?? Bon Cesba est un grand garcon, il saura se débrouiller. Et l'autre??
- Euhhh ... Il y a un autre problème ... le second appareil ... et bien ...
... ... c'est le votre lieut'nant !!
-QUOIIIIIIIIIIII !!!! Branle bas de combat !! L'amiral est en danger !!! Faites sonner le clairon, nous allons tous à la recherche de notre Amiral bien aimé !!!
Pendant que Pink s'apprêtais a transmettre les ordres de son lieutenant, bien déçu de ne pouvoir comme il le craignait profiter de la fête ... Gaya fit son apparition :
- Messieurs.
Les swoo s'agitaient bruyamment pour dégager la piste des bouteilles vides et des pilotes ennivrés.
- On m'écoute oui, ou je vous grille sur place!!!!
Les pilotes s'arrêtèrent soudain pour écouter le discours dans un silence quasi religieux (et non par crainte de finir tel Sama ... paix à sa belle fourrure).
- Le commandemant de la rebellion, que je représente sur ce vaisseau, à besoin de vous pour une mission d'extrème importance. Vous aurez l'honneur d'escorter un sénateur symbole d'une race persécutée aujourd'hui, nous l'appellerons Gungi le Gungan car il tiens à garder son anonymat, et préserver ainsi sa célèbre lignée !!
- Pour cela je vais devoir réquisitionner cette épave que son commandant appelle fièrement "vaisseau" et qui m'accuse, injustement ,d'avoir égratigner les ponts inférieurs avec deux petits missiles inoffensifs de rien du tout. Je dirigerai donc les operations depuis cette coquille de noix en attendant que mon fournisseur personnel m'en trouve un qui soit, lui à la pointe de la technologie !!
MRHA prit d'un élan de fureur allait protester mais Ma'ra plongea la tête de ce cher commandant dans le punch afin de lui éviter de "foudroyantes" complications.
Hobbie s'ecria alors:
- Mais et l'Amiral Cesba ?? et Ginerion ??
- Quoi?? ils sont encore parti faire la bringue tout les 2?? ils vont avoir à faire à moi à leur retour !!! Que tout soit près dans une heure nous partons !! (Hobbie passa au vert en pensant à la gaffe qu'il venait de commettre, à ce que Cesba et Ginerion lui feraient subir, et aussi a ce qu'impliquait ce départ ... )
Hobbie resta seul dans le hangar ... un drole de son provenait du fond de la salle ... Blurp ...( MRHA avait toujours la tète dans son saladier de Punch ) ... Hobbie céda enfin à ce qui le harcelait depuis quelque minute ... la peur ... le chagrin !!
- Bouuuuuuuhhhouuuuouuhhhhh .... Et mon vaisseau, mon beau, mon sublime vaisseau... BOouhhhouhh ...
Il rejoignit MRHA au fond de son saladier ...
Ecrit par Master Ginerion, le 30 Avril 2002
15. Echec et fuite
 
Un genie tactique que l'on envie
Rien, celà n'était pas normal, personne ne serait assez fou...
- Lieutenant vous n'avez toujours rien d'autre sur vos scopes?
- Non Amiral, ils semblent réelement seul, juste ces deux chasseurs.
- Bien, nous devons agir, avec prudence et dicernement. Lieutenant transmettez à l'Instable et au Maladroit de me détruire ces chasseurs, puis éloignez le reste de la flotte.
- Monsieur, vous envoyez deux destroyer de classe victoire contre deux chasseurs?
- Ca vous pose un probleme Sergent?

L'amiral Filard n'était pas réputé pour son courage, depuis qu'il servait l'empire il avait toujours trouver à éviter les affrontements. Une restructuration des flottes lui avait permis de récuperer de nombreux éléments. Aucun n'était vraiment doué, ils avait tous été plus ou moins mis à l'ecart. La mission qu'ils avait à effectuer etait simple, intercepter un gungan. Palpatine détestait les gungan, certains disent qu'il a voulu les exterminer dès son assension au pouvoir. Bref, l'amiral devait intercepter le vaisseau du gungan, une corvette corellienne, ce doit etre facile.

- Euh, Amiral....
- Quoi Ginerion!!
- Ben ils semble que votre tactique d'encerclement ait échoué, ils partent par au dessus!
- Faux Gin, il nous en reste deux, et on vat pas les laisser fuir!!
- Euh, amiral, moi c'est Ginerion, éventuellement Master mais pas Gin!

A bord du fierté tous était près à partir, sauf Hobbie, lequel n'avait plus d'appareil et etait totalement saoul, de meme que MRHA mais ça semblait etre un état normal pour l'équipage de la passerelle. Faut aussi avouer que tout l'équipage était un peu, comment dire... ivre du desir d'accomplir son devoir!

A bord du Fuyard le destroyer de classe impérial de l'amiral Filard, on commençait a ne préparer les manoeuvre d'évasion. En effet, contre toute attente les deux ailes X fillaient droit sur les detroyers de classe Victoire.
- C'est le monde à l'envers, ils devraient fuir!
- Amiral, notre force de feu est suppérieure, détruisons les, donnez l'ordre de tir je veux les tuer!
- Lieutenant Mike, tous le monde connais ici votre gout pour les combats sanglant, mais là... je doutes, ils ont surement une arme secrète. Je subodorre comme un piège...
- Euh, non, amiral, l'odeur c'est moi, désolé...

A bord de l'aile X de l'amiral Cesba le droide renault s'evertuait à faire comprendre à l'ordinateur du chasseur que s'il ne faisait rien ils finiraient tous deux comme de vulgaires débris spaciaux, rien d'enviable quoi. Pour ne rien arranger Ginerion avait le plus grand mal à calmer son compagnon de vol, et c'est à ce moment que la catastrophe arriva. La peluche pour voir le décors exterieur pris appuis sur le tableau de bord, enclanchant l'hyperpropulsion. Pris de panique, tout le monde sait que piloter un engin dans l'hyperespace c'est autre chose qu'une moissoneuse batteuse, ginerion coupa l'hyper-drive, et par reflexe tira sur le manche, en meme temps que deux torpilles.
Le capitaine n'avait rien compris, le chasseur se tenait devant lui puis d'un coup il avait disparu, pour réaparaitre juste devant la verriere! Les deux torpilles traversèrent la verriere en transpacier.
Les amiraux virent une lumiere au niveau du pont de l'Instable, puis la coque se disloqua, libérant l'atmosphere qu'il retenait, enfin le fier destroyer explosa, ne laissant qu'une aile X là ou il se trouvait avant.

- Félicitation lieutenant Ginerion, vous aurez une médaille pour ça!
- Euh, merci amiral, j'ais vu comme un grand flash, je suis mort?

- Lieutenant, enfin, SERGENT!!!
- Oui Amiral Filard.
- Que c'est il passé, ou est mon vaisseau!
- Euh, le chasseur ennemi a fait un micro-saut, l'instable n'a pas eu le temps de lever ces boucliers.
- Mais comment a-t-il put faire ce micro-saut?
- Ben c'est à dire que en prévision de notre fuite vous avez donner l'ordre de couper le champ d'interdiction...
- Vous avez fais quoi?????

Au meme instant le Fierté de Breizh entouré des chasseurs de l'escadrons Swoo activait ses hyper-propulseurs pour rejoindre son rendez-vous avec le sénateur Gungi le Gungan...
Ecrit par ceddeszym, le 30 Avril 2002
16. Une Némésiiiiiiiiis qui surgit hors de l'espaaaace...
 
*voix caverneuse* Hello Gaya! Remember me? >D
Le temps pour Hobbie de comprendre que la raison pour laquelle il voyait deux Commandants MRHA était le punch de Ma'ra (mais qu'est ce qu'elle mettait là dedans? Faudrait qu'il aie une petite conversation avec elle et Pink au sujet de l'approvisionnement en boissons illicites sur lequel lui et Cesba fermaient les yeux... bah oui faut bien maintenir le moral des troupes!) et il s'aperçut qu'ils étaient en train de passer en hyperespace. Son cerveau embrumé se remit soudain a fonctionner normalement et les évènements récents se remirent en place, l'attaque, l'aile 206CC, MRHA tout vert, un Ewok, des Bre'thons...et son X-Wing! Son appareil était entre les pattes de Ginerion et de sa peluche! Subitement dégrisé, il empoigna un MRHA au rire pâteux et l'emmena vers la passerelle :"Allez mon commandant, c'est le moment de reprendre les commandes de votre cornichon!"

Pendant ce temps à bord de l'Executor, à quelques années-lumières de là, Dark Vador finissait d'étrangler à distance son troisième commandant de la journée (l'école d'officiers de Carida commencait à connaître un sérieux problème d'approvisionnement à ce sujet... m'enfin, ca calmait les nerfs à l'Asthmatique et ca amusait beaucoup les gardes!) lorsque le nouveau commandant du Superdestroyer apparut.

- Seigneur Vador!
- Quoi encore! Ca ne se voit pas que je suis occupé? Ya pas moyen d'avoir la paix cinq minutes! Bon, vous, ne bougez pas, je suis à vous tout de suite, dit il à l'officier à demi-étranglé. Il relâcha juste assez la pression autour de sa gorge pour le laisser respirer.
- L'Amiral Filard vient de nous transmettre un message! Alors qu'il attendait la corvette corellienne de la cible, il a été attaqué par une paire de X-Wings qui ont mis hors combat l'un de ses destroyers!

Vador demeura quelques minutes interdit en oubliant qu'il était toujours en train d'étrangler le malheureux officier dont le visage prenait un teint qui commencait a se confondre avec celui de son unforme.

- Mais qui m'a fichu une flotte d'incapables pareils! s'exclama-t-il en levant les bras au plafond, entraînant dans son geste l'officier maintenant tout bleu. Bon! Prenez l'Amiral Piv et son "CCG" et emmenez nous là bas, ca me soulagera de casser du gungan et du Rebelle dans la même journée!

Sur ce, il se dirigea vers la passerelle en se disant qu'il avait oublié quelque chose - en l'occurence l'officier toujours en vie qui trainait derrière lui, la langue pendante...

Un peu plus tard sur la passerelle du "Fierté de Breizh", Son Altesse Gaya attendait la sortie d'hyperespace confortablement installée dans le fauteuil du commandant MRHA, s'amusant parfois à envoyer une décharge électrique dans la console d'un cadet avant de fixer le plafond d'un air angélique.

- VOTRE ALTESSE!!

Elle tourna la tête pour voir entrer un Hobbie rouge de sueur sur les épaules duquel était juché le Commandant MRHA, armé d'un bout de tuyau et criant qu'il était un Jedi...

- Votre Altesse, vous ne pouvez abandonner l'Amiral Cesba et mon X..heu le lieutenant Ginerion! Il faut aller à leur secours!
- Question de priorité Lieutenant! Pas de discussion! répondit elle d'un ton péremptoire, faisant déjà jaillir quelques éclairs de sa main. Qu'est ce qu'il fait, là? demanda la Némésis en désignant le maître des lieux. En effet, descendu des épaules de Hobbie, MRHA se promenait maintenant à genoux entre les consoles en parlant en verlan et en affirmant qu'il était Yoda...
- Oh, heu...rien de particulier... Votre Altesse, reprit Hobbie avec diplomatie, je vous suggère de reconsidérer...
- Sortie d'hyperespace! annonça un officier.
Hobbie et Gaya tournèrent la tête vers les baies d'observation pour apercevoir face à eux une flopée de Destroyers Impériaux - dont un sous forme d'épave, deux X-Wings à la peinture légèrement zarbe et une corvette corellienne qui tentait vainement de se dissimuler.
- Votre Altesse, nous captons plusieurs signaux radio!
- Diffusez moi ça! ordonna la Némésis. Quelques voix très (trop??) bien connues jaillirent alors des hauts parleurs:
- GINERION!!! Ramène tes fesses ici! Tu viens d'exploser un Destroyer, t'es bien capable de t'en refaire un deuxième!
- NAN!!!! Veux pô!!! Le premier c'était un accident d'abord!
- Yub Yub!
- Ah, toi, la ferme!! J'ai dit non!
- Birdibidibliiiip!
- J'tai pas sonné Renault! Va voir sur Malastare si j'y suis!! Ginerion, revient! Tu ne vois pas que des renforts arrivent! Faut protéger la corvette!
- MISSA BLEUES-LES-CHOCOTTES!
- FERMEZ LUI LE BEC OU JE LE DEGOMME MOI-MEME!!!

- J'y crois pas! murmura Hobbie.
- ALERTE! Un Superdestroyer et un Destroyer classe Impériale sortent d'hyperespace!
- HEIN?! LAISSEZ LES MOI!! cria Gaya en bondissant sur la console de tir.
- Vous êtes malade! Les autres sont dans le champ! hurla Hobbie en tentant de la rattraper. Vous allez me démolir mon X-wheuu mon supérieur bien-aimé!
Il atteint on ne sait comment la Némésis avant qu'elle n'arrive à la console, mais, énervée, elle envoya malencontreusement un éclair de Force sur l'officier de tir qui déclencha un tir de canon ionique, lequel alla frapper de plein fouet l'appareil de Ginerion.
- Oups...dirent-ils ensemble.

Ginerion vit d'abord son tableau de bord lui jaillir littéralement à la figure avec une gerbe d'étincelles, suivi de l'Ewok terrifié qui s'aggrippa a son visage.
- Soit on a pris un coup de canon ionique, soit Gaya est vraiment en rogne après moi...

- Tiens? on dirait que Gaya en veut vraiment a Ginerion, cette fois, commenta tranquillement Pink sur la fréquence de l'Escadron.

- Mé-euh! V'la qu'ils se flinguent entre eux maintenant! s'exclama le lieutenant Mike, dépité.

- Mon appareil!!! gémit Hobbie. Faut que j'y aille!
- Je viens avec vous! dit Gaya en le suivant au pas de course.
- Pourquoi? Vous voulez l'achever??
- Mais non! Mais, heu...c'était un accident! Et puis, après tout, je l'aime bien quand même, Ginerion!
Ils se précipitèrent vers la navette de récupération la plus proche et se heurtèrent d'abord au refus catégorique du pilote d'abandonner son engin. Quelques arguments bien trouvé, tels que le blaster de Hobbie plaqué sur son front et la menace de se faire transformer en centrale électrique ambulante par Son Altesse suffirent à le convaincre... La navette se rua dans l'espace encombré de tirs de lasers, au milieu des cris de furieux des Swoos qui se lançaient à la curée avec un sadisme à peine dissimulé, et arrima rapidement le X-Wing avec ses rayons tracteurs. Ils se préparaient à repartir lorsque Gaya interrompit brusquement Hobbie.
- Je sens quelque chose... une présence... Une voix qui essaie de s'adresser à moi..
- Ben peut être qu'en montant le volume de la radio ce sera mieux? suggéra Hobbie en tournant le bouton.
- Alors, Chère Némésis, encore accrochée à mes basques? ricana une voix entrecoupée de souffles rauques.
- ANAK-heuu VADOR!! Je savais bien qu'on se retrouverait un jour, espèce de poumon d'acier ambulant!
- Tu veux faire quoi? M'étouffer avec tes tresses? répondit méchamment l'Asthmatique.
- TA MERE EN BIKINI D'ESCLAVE CHEZ LES HUTTS!! hurla Gaya dans le micro, si fort que les cheveux de Hobbie se redressèrent et que Ginerion et son passager sentirent leur X-Wing trembler. HOBBIE! PASSEZ MOI LES COMMANDES! J'AI UN OEUF A PELER AVEC CET ALLERGIQUE CASQUÉ!
- Heu..êtes vous sûre que c'est bien prud..
- T'AS KÉK'CHOSE A DIRE???
Il ne termina pas sa phrase, la navette fit un bond en avant, le X-Wing toujours accroché sous elle. Elle zigzagua entre les tirs et fonça vers le hangar de l'Executor tandis qu'en dessous, Ginerion couinait pendant que l'Ewok priait (ou peut être était ce le contraire?). A peine posée, Gaya se rua à l'extérieur en vérifiant son sabre-laser, laissant Hobbie, dont la pâleur contrastait avec sa combinaison, et Ginerion, qui s'assurait qu'il n'était pas mort, récupérer leur souffle.

- Votre laisser-passer! ordonna un Stromtrooper en se portant à sa rencontre.
- Il est inutile de vérifier mon laisser-passer! dit Gaya avec un geste de la main.
- Si, je dois vérifier votre laisser-passer! Hop! Laisser-passer, ma p'tite dame!
- Il est inutile de vérifier mon laisser-passer! répéta avec le même geste la Némésis qui commencait sérieusement à s'énerver.
- SI, IL FAUT VERIFIER VOTRE LAISSER PASSER! Non mais tou té prends pour oune Jedi ou quoi, à faire des passes, avé les mains, commé ca!
Gaya le fixa avec un regard glacé avant de lui envoyer une décharge d'éclairs qui l'envoyèrent atterrir sur l'aile d'un chasseur Tie... "Je perds la main avec le Côté Clair, moi..." songea-t-elle. Une forme sombre lui barra soudain la route.
- Je t'attendais, Némésis! dit Vador en allumant son sabre-laser.
- Attention Darky, derrière toi, c'est affreux! lança Gaya d'un ton alarmé.
Vador se retourna et eu juste le temps de se baisser quand une volée d'éclairs firent fondre le duracier là où se trouvait son casque.
- EH HO! Minute, quoi! Là, ayé! Suis prêt!

Hobbie, Ginerion, l'Ewok et quelques Stormtroopers et pilotes impériaux arrivèrent sur ces entrefaites, regardant le spectacle, incrédules. Un Storm rompit le silence le premier.
- Je parie vingt crédits sur la petit brune!
- Tenu! répondit Hobbie. Vingt sur le grand tout noir!
- Quinze sur la petite méchante!
- Yub Yub!
- Vingt sur l'Asthmatique? Fait voir ton fric, Kettch!
Ecrit par Hobbie, le 6 Mai 2002
17. Le Gungan Masqué !!!
 
Ca à pas l'air mais ca se trouve c'est des chasseurs mortels !
Pendant que Son Altesse Gaya et le Seigneur Vador se disputaient la place de leader dans la discipline calamario-gamoréenne du lançage vannes électrostatiques artistique, la bataille faisait rage.
Cafard et Tycho, qui volaient en équipe, avaient opté pour larguer tout leur magasin de torpilles à protons directement dans le hangar principale du Super Destroyer. Mais étant donné qu’ils s’y trouvaient, les chasseurs se retrouvèrent fort endommagé par l’explosion (c’est pas des stratèges, ça c’est clair). Leur armement étant atteint, ceux ci optèrent une sage décision, elle de mener le combat un tantinet plus loin. Comment sans armes me direz-vous. Et bien sachez que le Tycho fut recruté pour ses dons de maniabilité : il était le seul capable de détruire des Tie en les fracassant de ses ailes en Cortosis. Un conseil, n’essayez pas, certains ont tentés ils ne sont plus la pour le raconter…
La bestiole essaya une autre approche : se laisser poursuivre par un chasseur ennemi, puis décélérer subitement, afin que laisser ses moteur fondre le transparacier des parre-brises des Ties.
Gwadj, lui, s’évertuait à vouloir détruire les générateurs de bouclier de l’Executor. Il se faisait certes canarder de toute part par les canon ionique et par les turbolasers de l’indomptable machine de guerre, mais sa méthode consistait à faire déguerpir son Aile-A dès qu’il ne restait à celle-ci que 0% de boucliers et 1% de maintient de la coque, pour effectuer des réparations, et revenir à la charge. (Technique qui avait marché sur un DS lors du réseau SWOO, véridique.)
Yann et Wedge, les deux artistes de l’escadron, s’étant mutuellement disputé plusieurs ennemis détruis lors de la dernière bataille, avaient trouver un compromis en demandant à Samajon de remplacer leur canons laser par des lanceur de boules de peinture. Bleu pour Wedge, Rouge pour Yann pour bien montrer quel chasseurs ennemis avait été « tué » par l’un et par l’autre, leur astromech respectif faisant le compte. Ainsi, les deux pilots ne livraient pas combat, mais s’adonnait à une vraie partie de Paint-Ball en plein espace profond ! L’inconvénient était qu’au bout d’un moment, le chasseur et les intercepteurs Tie en avaient ras le bol puisqu’ils ne se faisaient pas détruire. Chacun se retrouvaient donc avec une bonne vingtaine d’appareils ennemis aux trousses.
Cesba devait se rendre à l’évidence. Certes, le hangar principal de l’Executor était sérieusement touché, et Gwadj avait détruit un premier générateur (le sulustéen salua d’ailleurs le commandant du vaisseau lorsqu’il passa près de la passerelle et reparti à toute vitesse en claxsonnant BIP BIP !) mais ils étaient en sous nombre.
C’est alors que surgit un chasseur étrange du hangar de la corvette corellienne. Un chasseur de type ancien, que Cesba n’avait jamais vu. Sa console de communication crépita soudain :
– MISSA PAS CONTENT ! Génaral Cesba faire équipe avec Missa ! Noussa détruire Eussa !!!
– Hé Ho ! Je suis amiral d’abord !
– Comme tissa voudra… SUS A EUSSA !!
– MAIS QUESKIDI ???!!! Renauld ! Traduit ! Comment ça t’es pas un droid de protocole ! Pffffff ! Tu sers à rien ! Qui est Voussa ? tenta l'amiral.
- Missa est le Gungan Masqué !!!!
Ecrit par Cesba, le 6 Mai 2002
18. Qui est-il , d'où vient-il ??? C'est ....... Hobbie !!!
 
Mais qui est Morva ???
Tandis que Ginerion relançait la mise, Gaya affrontait notre asthmatique, un peu rouillé, il faut l'avouer.
- Dis moi Kettch ce ne serait pas ma solde par hasard que tu paries??
- Yub....Yub....
- Quoi ? T'as mis notre vaisseau en jeu ! Saleté de ****** ******!!!!!
Soudain la joute qui opposait sa supérieure, qu'il adore, et le grand tout grippé, devint plus ...intéressante.
Vador éteignit de son grand pied gauche les flammes au bas de sa cape, engendrées par les étincelles de la Némésis.
- Et ****!, une cape toute neuve spéciale Bespin! Elle commence à me surchauffer les circuits la centrale électrique!
Le combat continua avec acharnement ... Et pendant ce temps ...
- Bon les petits gars j'ai vu un Tie tout bizarre dans le Hangar, je crois que.... Et ....... Hobbiiiieeee ... Arrête de jouer aux cartes avec le storm !!! Non mais ca va pas?? Cria Ginerion !
- Ben oui, il m'a dit qu'il avait les plans de l'étoile Jaune !!
- ... Hum ...
- C'est Poker Corellien en plus !!dit Hobbie avec un grand sourire !!
- Bon d'accord je veux bien essayer aussi !! Dit-il (en faisait un clin d'oeil à Kettch qui s'était faufilé derrière les joueurs!)

Dans l'espace les SWOO s'évertuaient à rester en vie, et oui avec tous ces TIE et un gungan fou c'est pas facile. Cesba se créait de nouveaux cheveux blancs à chacuns des commentaires de ses chers équipiers d'élites. L'une des dernières communications venait de Kano qui ,occupé à retranscrire l'intensité des combats, demandait à Gwadj l'historique de la bataille. Notre Amiral ne préféra pas demander au pilote comment il pilotait si il écrivait en même temps.... Il sentit une mystérieuse migraine prendre possession de lui... Quant à Wedge et Yann ils se disputaient un point avant de devoir engager une manoueuvre d'évitement pour échapper au Gungan masqué un poil myope vue sa manière de piloter.

La chance fut au rendez-vous pour Ginerion malgré les grimaces d'Hobbie destinées à le destabiliser ( Que voulez vous, la chance du debutant ;o).). Il acquit les plans de l'étoile arc en ciel, Jaune, pourpre, parabolique et ... vis et versaaaa.. ainsi que les dix prochaines soldes de notre lieutenant Hobbie ...le pauvre... Celui ci partit par dépit faire un tour dans le hangar, et décida de voir de plus près le fameux Tie dont parlait Ginerion ...
Alors que celui ci ramassait ses gains ... il vit un Tie qui tirait partout passer au dessus de lui, faire une série d'accrobaties digne du Baron Fel lui-même, détruire une dizaine de Tie du hangar ... juste avant de s'écraser près de Vader dont le masque était en train de passer au rouge ( étonnant non?? ) ... surtout lorsqu'il vit que c'était SON Tie !!

Morte de rire en voyant la tête de son cher ennemi , Gaya ne se rendit pas compte que le combat prenait une autre tournure : une lame rouge venait d'apparaître dans la main du grand casqué.
Pendant ce temps, Ginerion était partit ranger une partie de ses gains dans sa chère galette ...
Voyant la situation se dégrader Kettch se faufila derrière l'asthmatique ... et comme le lui avait dit Ginerion:
Quand ça devient dangereux ... tu l'assommes !!!
Et il sauta sur sa proie ... BING !! Après s'être cogner contre le casque, il s'y accrocha de toute ses forces pour ne pas tomber,cachant la vue de ce cher Vador !! ...
Alors que Hobbie sortait peniblement du cockpit, une voie lointaine retentit derrière eux :
- Tu assommes Gaya, pas Vader !!! Bougre de sac à poussière !!! Cria Ginerion qui venait récupérer ses dernières acquisitions.
- Hobbie !! Cria Gaya se retournant vers lui ...
- Tu va me le payer pour avoir dit ça !!!
- Mais mais !! C'est pas ... ... MOuuuaaaaeeeeuuuuuuuuuhhhhhhhh !!! Trop tard, il venait de se faire carboniser l'arrière train !!
Hobbie gesticulait partout dans la pièce en compagnie de ce cher Vador. Ginerion , passa derrière Gaya (qui etait morte de rire pensant que ces deux la feraient un sacré duo de danseurs acrobatiques ), et... l'assomma pour la mettre dans son énorme sac à dos pour ewoks ... :o) )
- Kettch, Hobbie arrêter les bétises faut y aller !! MRHA a decidé d'attaquer l'Executor !!
Hélas pour Ginerion ... Gaya avait le sommeil ... léger !! Et pendant qu'il fuyait suivi de Kettch ... et un peu plus loin de Hobbie ...
- Mais qu'est ce que... Ginerion pourquoi suis-je dans un sac à dos! Vous allez....!!!!
- Mais euuuuhhhh , tous les Jedi font ça avec leurs aînés , tenta d'expliquer vainement le pauvre pilote se souvenant de l'histoire de ce Valkyler et du nain vert un truc comme ça.
- Hobbie , dans mon bureau et au trot sinon vous serez de corvée de vaisselles pendant tout le mois prochain !!! Cria Gaya sortant la tête du sac.
- NOOOOooooonnnnnn , mais pourquoi moiiiiiiiiiieuuuuhhhh !!
Soudain, l'Exécutor tangua sous les coups de turbolasers du "Fierté de Breizh", mettant à rude épreuve les occupants.
- MRHA , imbécile, on est encore dedans! Marmonait Hobbie quand il se fit happer dans un couloir par une main gantée de noir!!
- Mais Monsieur Vady je vous jure j'ai pas fait exprès de ... GLURPS ....Boba Fett???
Et oui, son passé tumultueux le rattrapait à un moment ... innatendu ... c'était vraiment pas sa journée ... ;o)

-HAHAHAHaaaaaaaaa !!!!
MRHA plié de rire et un peu sous l'effet d'une trop forte concentration de thé dans le sang décidé de détruire Vador afin de devenir célébre et de pouvoir rencontrer la princesse Léia et de l'épouser. Et c'est un équipage apeuré par son commandant fou allié qui allait partir à l'assaut de la forteresse volante...

Alors que la Galette de Ginerion quittait l'Executor,celui ci avait l'impression qu'il avait oublier quelque chose ... pourtant il avait bien récupérer tout ses gains ... Gaya et Kettch etaient bien présents ... Il comprit soudain lorsqu'il entendit des cris affolés provenant du vaisseau du terrible méchant et sombre Vador ... Trop tard ...( mais qu'est-ce qu'ils pouvaient bien lui faire à ce pauvre Hobbie?!?).

Tout l'équipage se réunit dans le hangar du Fierté de Breizh , ce n'est qu'à ce moment précis que Gaya se rendit compte qu'une personne manquait ... et pas des moindres: ....... Gungy le Gungan!!!! ah oui il manquait aussi Hobbie fit remarquer le Colonel Ginerion ( bah oui, il avait quand meme detruit un destroyer et ramener tout plein de plan, hein !)
- Amiral Cesba, Pink, dans mon bureau tout de suite!!!!! Cria Gaya .
- Vous êtes responsables de la perte de notre sénateur , c'est donc tout naturellement que vous allez me ramener le lieutenant Hobbie pendant que nous nous irons chercher le sénateur et pas de mais sinon vous pourrez dire adieu à votre chevelure!!! De plus ... vous avez une certaine connaissance du lieu où il doit être emmener m'a -t-on dit !
- Hein???
- Selon nos sources il est en route pour Pigalla, prisonnier de Boba Fett le terrible! dit Pink .
- Le sous lieutenant Pink vous a trouvé une couverture pour votre mission, il vous donnera les détails ultérieurement ... Bonne chance Amiral!

Quelques heures plus tôt , le Slave One était parti en route pour Pigalla, livraison express pour Morva the Hutt ( une Hutt aux moeurs bizarres) avec à son bord une jolie carbonite Hobbie en tenue d'esclave ( quand on vous disait qu'elle avait des goûts spéciaux Morva, vous me croyez là!). Et oui même un chasseur de prime à besoin d'argent de poche, et puis Boba Fett dût admettre qu'il était mignon notre Hobbie dans sa tenue d'esclave :op.
Mais pas autant que Vlyn, la somptueuse Twilek qui partait dans l'X-Wing de l'Amiral en direction de Pigalla ...
C'est alors qu'une voix ... MASCULINE ... provenant du fameux vaisseau sortit du comlink du Fierté de Breizh :
- Pink ... Tu me le paieras !!!
Ecrit par Gaya, le 14 Mai 2002
19. The Swoo Squadron Strikes Back
 
Y en a un qui va se faire botter les f****s !!!
Ils s’avancèrent, décidés, la mâchoire serrée, la détermination était lisible dans le regard des héros de l’Escadron Swoo. Ginerion arborait un fier sourire de conquérant, comme celui qu’il avait vu sur une affiche de recrutement impérial (il avait trouvé que, tout de même, ca le faisait vachement). Ced de Szym, lui, gonflait ses pectoraux á mort, avant de s’étouffer soudain par manque d’air. Quant à Gwadj le petit sullustéen (pas si petit que ca chez lui, ne cessait-il de répéter), au milieu de la rangée, se tenait sur la pointe des pieds pour essayer de parvenir à la hauteur de ses fichus collègues. Il capitula lorsque le gigantesque wookiee Samajon vint s’ajouter au groupe. J’ai perdu une bataille, pas la guerre, nom d’un Palpy en string léopard, songea-t-il avec une moue rageuse.
Ils avaient osé s’attaquer á l’un des leurs, leur petit Hobbienounet chéri d’amour était entre les mains d’une immonde créature verdâtre qui puait autant de la gueule que Pink après une soirée trop arrosée á la gnôle gamorréenne. L’amiral Cesba avait accepté le brillant stratagème (en fait il avait perdu au sabbac, voilà la version officieuse mais un bon conseil évitez de lui en parler) de Pink, et s’était donc infiltré dans le palais Pigalla, méconnaissable dans son costume de twi’lek qui le rendait si sexy. Kano ne s’était pas encore remis de la torgnole qui l’avait recue en proposant un verre à Cesba, ignorant parfaitement qu’il essayait de jouer de son charme (aussi inefficace avec Cesba qu’avec une vraie twi’lek) auprès de son supérieur... Son superbe oeil au beurre noir lui rappellerait de faire attention par la suite. Heu ses deux yeux aux beurre noir en fait, puisqu’il avait eu la mauvaise idée de réagir à la première baffe par cette malheureuse phrase : „Patron ??? La vache, vous un travlo ! J’aurais jamais pensé ca de vous, c’est assez...“ La fin de la phrase avait été couverte par le son dun second coup retentissant. C’est qu’il cognait fort le Leader, petit mais costaud comme disaient certains...

Mais les Swoos avaient dû se résigner à laisser l’amiral partir vaillament à la rescousse d’Hobbie (l’héroisme c’était le hobby du Leader d’ailleurs. Elle est bonne non ? Non. OK tant pis...). Alignés fièrement, ils étaient fin prêts á défendre la vie de Gungy le Gungan, et ce au péril de leur propre vie (en gros ils n’avaient pas fini de se sauver les uns les autres), prônant des valeurs honorables comme l‘amitié (parce que ca le faisait vachement, comme aurait dit Ginerion) et la loyauté. Jey et Ma‘ra étaient sur le côté et devaient subir les insultes des gens qui leur reprochaient de boucher tout le couloir, insultes auxquelles Ma’ra se faisait un immense plaisir de répondre dans son style personnel et son langage fleuri. Ced et Gwadj venaient ensuite, pariant tout ce qu’ils avaient qu’ils auraient le plus grand nombre de frags dans la partie qui venait sur la map Pigalla (les pauvres avaient un peu trop joué à Jedi Outcast, afin oublier le malheur de l’enlèvement d’Hobbie), et Pink prenait les paris en promettant de partager avec le vainqueur toutes les bouteilles qu’il pourrait récupérer pendant l’assaut (certains appellent ca du pillage, lui de la présence d’esprit). Ginerion et son Altesse Gaya continuaient de se chamailler, Gaya ne cessant de répéter qu’elle aurait dû arracher les co****** de Vader et les lui donner à bouffer (masque ou pas). Kano et Yann commencaient à prévoir de mettre leurs talents en commun pour créer un beau jour la BD, le comic et le manga qui relateraient les exploits des Swoo, et enfin Tycho et Wedge 3D s’évertuaient à parfaire la technique de combat qu’ils avaient inculquée à Cafard, technique tout droit inspirée de Starship Troopers (Cafard n’avait pas du tout mal pris qu’on lui dise qu’il avait le profil).

Tiens parlons-en de techniques de combat ! Les Swoos étaient certes des pilotes hors pair (enfin d’après leurs dires, perso je ne m’engagerais pas à dire que c’était des génies...), mais ils savaient également se montrer redoutables une fois sortis de leurs appareils pour un combat rapproché. Les bastons collectives au sein de l’escadron pour la moindre chamaillerie avaient bien sûr fait d’eux des lutteurs implacables, et tous aspiraient à passer une chaîne autour du cou de Morva (technique présumée mortelle, ils avaient vu une nana en bikini le faire dans un film ; si une pouf en était capable, pourquoi pas eux ?). Leur cri de guerre „Morva tu vas morfler, Vady on va t’vider !!!“ qu’ils devaient au génie littéraire de Kano (enfin chacun ses goûts hein...) résumait bien leur état d’esprit et leur motivation barbare du type ostrogoths.
Mais chacun des Swoos avait également développé ses propres attaques dévastatrices. Kano et Yann maîtrisait respectivement le stylo plume (un Mon Calamari Blanc, s’il vous plaît) et le pinceau comme des experts en arts martiaux célèbres, Ma’ra et Jey formaient un duo à la cuillère épatant (la première les lancait sur les ennemis avec une adresse terrible, tandis que le second les récupérait et l’encourageait, la comparant avec un elfe célèbre du nom de DuploLas, ou un truc comme ca). Gaya jouait du sabre laser telle une virtuose, et était devenue expert en coups sur la tête, Kano lui servant de cible d’entraînement chaque fois qu’un „oyo ?“ malencontreux venait à lui échapper. Ginerion avait des méthodes un peu confuses, et on le soupconnait de se planquer derrière son Altesse et de guider avec génie les attaques fulgurantes de Kettch. Ced et Gwadj étaient de vraies brutes (syndrôme Jedi Outcast) et faisaient équipe avec Pink. Ce dernier avait développé une botte secrète enseignée chez un certain Mykhet : ses manches dissimulaient des bouteilles d’alcool qui, lorsqu’elle surgissait en un éclair, surprenait les adversaires et les envoyaient direct au tapis (il avaient alors un coup dans le nez, une bonne blague dont Gwadj était très fier). Enfin, comme dit précédemment, Wedge et Tycho avait dompté la bestiole Cafard pour en faire une arme de guerre, mais aucun Swoo ne les avait encore vus à l’oeuvre. On murmurait que tout ca c’était bidon, mais je ne prends pas parti moi hein... Enfin, Samajon qui avait tenu à les accompagner comptait utiliser sa technique favorite : profiter de sa stature de wookiee pour se jeter dans les rangs adverses et les écrabouiller, comme le faisaient les catcheurs sur l’holonet.

Chacun de ces valeureux hommes et femmes (et bestiole aussi hein faut pas l‘oublier) comptait bien se battre de son mieux afin de libérer ce pauvre Gungy (nom qui était en réalité un faux, une couverture, mais cela aucun des Swoo ne le savait...), et ils savaient tous bien que l’amiral Cesba aurait besoin d’un coup de main ensuite (de trois d’ailleurs : le premier pour l’empêcher de faire des conneries, un autre pour les réparer et enfin un dernier pour accomplir leur foutue mission). Ils allaient tous faire un peu d’entraînement dans la salle de muscu (que certains appelaient la salle de drague, allez savoir pourquoi), ou au moins faire semblant, et ensuite... hé bien des popotins d’impériaux, de Siths, de vilains hutts et chasseurs de primes allaient être bottés, et nom d’un Swoo en colère ces salopiauds s’en souviendraient un moment...
Ecrit par Kano, le 15 Mai 2002
20. Inside Ze Carbonite
 
Ouchini! Tu vas souffir, Hobbie! *ZAP* >D
La Station Pigalla était l’un des lieux les plus répugnants de la galaxie. Alter ego du célèbre palais de Jabba – Morva la Hutt avait une légère tendance à la jalousie ! – on y retrouvait sensiblement les mêmes caractéristiques, à savoir une faune d’aliens et de contrebandiers de tout poil, une fosse à rancors nains (Morva était fauchée en arrivant sur Dathomir, elle a du faire changer la boite de vitesse de son transport en cours de route, un vieux cargo corellien périmé qui lui avait été refourgué il y a des années par deux Bre’thons, un certain Al F. Pink et son associée, une nommée Ra’ma Da’je… quand elle leur mettrait la main dessus, à ceux là ! ) ainsi que l’équivalent du célèbre Sarlacc : le puits du Schi’rack, dans l’entonnoir de Kho Rhezz – un gouffre dit sans fond avec un penchant pour la surconsommation de mets délicats…

- BAAAANTAAAA POODOOOO !!!

L’éructation fit trembler la station et ses occupants ; Morva venait d’ouvrir le papier cadeau emballant le Hobbie en carbonite que Boba Fett venait de lui amener avec son espèce de pachyderme volant. Le mystérieux chasseur de primes avait suivi à la lettre les instructions de la Hutt et obligé le malheureux second des Swoos a revêtir l’immonde costume d’esclave qu’il lui avait préparé. Malheureusement, si Fett était un excellent chasseur de primes, il ne connaissait pas grand chose à la mode car il lui avait fait enfiler le costume par dessus sa combinaison de pilote orange vif ! Si la couleur ne se voyait pas à travers la carbonite, le mélange demeurait tout de même assez douteux…. Et Morva préférait ne pas le décongeler, elle savait trop bien de quoi il était capable – on entendait ses jurons à travers la carbonite, il expliquait en termes très précis quelles parties de l’anatomie de Fett il allait sectionner et où il avait l’intention de les insérer… Il développait également une intéressante théorie sur la matière dont la Hutt était composée et sur les effluves que celle ci dégageait… Enfin, c’était un peu de sa faute aussi… Quelques années plus tôt, avant d’entre dans la Rébellion, il avait quelque peu trempé dans la contrebande (Bah quoi ? Me regardez pas comme ça, faut bien survivre !) – il avait d’ailleurs fait la connaissance de Pink et Ma’ra lors de son passage dans ce milieu. Pas assez fou pour travailler avec Jabba, il s’était engagé dans le gang de Morva et l’avait pour ainsi dire roulée dans la farine en prenant le large avec une cargaison d’armes et d’alcool Gammoréen (les armes avaient été vendues à la Rebellion, ce qui facilita son entrée quelques temps plus tard alors qu’il était poursuivi par les sbires de la Hutt, tandis que l’alcool avait trouvé un receleur en la personne de Pink, qui en gardait d’ailleurs toujours quelques bouteilles !). Il est également utile de préciser que dans sa fuite désespérée de Pigalla, Hobbie avait pris un malin plaisir a faire un carnage sur la station en balançant notamment une torpille à protons dans son nouveau jacuzzi... Il avait d’ailleurs conservé à titre personnel son cargo, un vieux YT-1300 usé jusqu'à la moelle qu’un imbécile avait baptisé « Pigeon Centenaire »…. Mais la vengeance de Morva l’avait poursuivi jusqu’au cœur de la guerre… (ouah ! c’est beau, ce que je viens d’écrire, là ! non ? bon, bah tant pis… barbares, va ! :D )

Assez contrariée, Morva pensa d’abord donner une petite leçon de stylisme a Fett mais sa colère fut apaisée par l’arrivée d’une nouvelle esclave Twi’lek… On entendit sortir un grognement et des rires étouffés de sous la carbonite quand celle ci se présenta a Morva. Agacée par cette espèce de moulure parlante, la Hutt la confia a deux gardes gammoréens qui se chargèrent d’aller l’accrocher au mur. Le congelé (écrivez ça comme vous voulez…) rit un peu moins quand les deux porcs en armure le laissèrent complètement de travers – comme si il n’avait pas déjà eu assez mal au cœur ces derniers temps ! Pour que son malheur soit complet, deux Jawas sadiques allumèrent devant lui un holoposte où l’on diffusait en boucle la dernière émission de l’animateur Twi’lek Castaldix… Et il ne pouvait même pas se boucher les oreilles ! Comme on disait sur Tatooine, il était vraiment dans la poodoo
Ecrit par Hobbie, le 27 Mai 2002
21. une twi'lek velue...
 
les copains d'abord....
- aaaaaahh….. bo chuik youngee !!!(oups désolé! Traduction du droïd – qui n’engage que lui, d’ailleurs: « aaaaaahh…. Une danseuse !!! »)
- euuuuuh… bien sûr ô Morva ! * snif * excusez votre seigneurerie, je dois me moucher…
- Yé n’éme pas qu’on sé foute dé moi esclave !!!!!
- Oups…. vous parlez le basic ?
- Evidemment ! tu me plends poul oun Jawa a te foutle de moi commé ça !!!! lui répondit Morva, furieux(se).
Hobbie, malgré la torture qui lui était infligée, ne pu, une nouvelle fois, s’empêcher de se plier un deux de rire dans sa carbonite ( il est fort le Hobbie quand même! hein ?!!)
- Mais louii aussi, il sé fout dé moi !! Boba !!!! Tou loui mé Sélyn Die’on soul les oleilles !! ca va lé calmer !! bon a toi twi… euh, tou é ouné twi’lek toi?!!
- Oui votre seigneurerie, je suis née sur l’astroport du Gal…
- mais nolmamalément vous étes imbelbes !!!! tou é immonde ! épilez moi ça !!!
La twi’lek émit un petit * gloups* à l’idée d’être rasé.
- Boba ! allez tou mé l’emméne au halem !!
Fett s’exécuta sans discussion, sous les regard haineux de l’assemblé, dont chaque membre anviait son poste (ben oui ! être l’exécuteur d’un Hutt c’est plutôt bien payé ! hein ! et pis on peut squatter le harem aussi ! ). Boba conduisit le pauvre amiral au harem privé de Morva, ne se privant pas de se rincer l’œil, au grand dam de l’amiral qui n’avait qu ‘une envie, lui prendre son fusil et se faire un shoot de ce pervers ! -non mais pour qui il se prenait celui-là, pour le reluquer et le siffler !!-.
Mais, arrivé dans le hammam du harem, l’amiral ou soudain de tout autres sentiments à la vue des esclaves prenant leur bain.
- ouah pinaise !! s’axclama-t-il.
Fett le regarda, ébetté.
- Qu’est-ce que t’as ma puce ? Arrête donc de baver et avance ! répondit-il, joignant le geste à la parole en donnant un splendide coup de pieds dans le popotin de l’amiral qui se vit projeté en avant en un splendide lob, atterrissant ô joie, pensa-t-il, sur une splendide humaine.
- Ben alors, on a eu le droit à ce cher Boba !! lui dit cette dernière, hilare
- Garglbwarf gnu plouf ! balbutia-t-il, incapable d’aligner deux mot, ayant cette étrange impression de se liquéfier devant sa garglbwarf d’interlocutrice
- Bon ! Jawa, ramène ta fraise morbac ! T’as une cliente !, dit l’esclave s’en allant dans la pièce voisine
L’amiral sentit alors qu’on lui tapotait la cuisse, furieux, il se retourna, mais ne vit rien. Il sentit de nouvo qu’on lui tirait son pagne et baissa la tête –fait exceptionnel quand on mesure 1m60-, découvrant un Jawa nain .
- he oh ! Pas touche le nain !!! lui lança l’amiral
- K’masa nu eyeta !
- Hien? Comment ça t’es un ami?!!
La Jawa fit un léger mouvement et sorti de sous sa bure une bouteille d’alcool de contrebande bardée d’une étiquette rose
- Je rêve ! s’exclama l’amiral, c’est une bouteille à Pink !! Tu connais c’t’abruti ?!!
- Ibana ! lui répondit-il en hochant la tête.
Tout à coup le visage de Cesba se métamorphosa en une expression hideuse et il se jeta sur le fêle Jawa qui ne pu qu’exprimer un *gargl*, alors que l’amiral l’étranglait.
-D’oh !! Petit vaurien !! J’AURAI SA PEAU !!!!!

**********

- Tidju ! s’exclama le sous-lieutenant Pink, en lisant les taux journaliers des bouteilles de contrebandes sur l’Holonet
- Qué qui y’a ? lui demandèrent, en chœur, Gwadj et Ced qui jouaient encore à Sim-Droid sur leur DataPad
- Oh rien, je vé encore être ruiné à cause de ces £$ù^ù& de Hutt !
- Bwarf ! Ca fera que la troisième fois ce moi-ci, lui répondit Ced.
Kano et M.Yann, parlant d’un obscur projet de Holo-BD entrèrent dans la salle des simulateurs
- Hé ! On va en salle de gym avant d’partir vous v’nez ? leur demanda Kano, alors que Yann commençait déjà à tagger les simulateurs aux couleurs de sa nouvelle œuvre « The Tomatoes Strikes Back »
- Ouais on va y aller, répondit Ced, ou alors Yann va encore tout repeindre et on se retrouvera encore de corvée de nettoyage avec le capo ‘ Darkee
- Oulah ! oui on va y aller alors hein ! dit Pink, mais on passe par les vestiaires d’abord parce que la gym en combinaision de vol c’est pas top pour draguer. *Bang * aieuh ! Pourquoi tu m’as tapé Sama j’ai rien dit !
- Na Ya !! lui rugit le Wookie mécanicien, pointant du doigt la porte
- Bon d’accord ! j’m’en vais…
Ils rejoignèrent donc les vestiaires de la salle de gym du Fierté de Breizh, où se trouvaient déjà Shah Janan et Cromax, à la vision de laquelle Ced se cachait derrière un placerd, de peur de recevoir une autre baffe ou un lekku, -ben oui c’est rancunière une twi’lek !-.
- Pourquoi tu te caches, Ced ? , hurla Pink
Cromax le foudroya du regard, lui rappelant une certaine Némésis, ouf ! au moins elle, elle n’a pas la Force avec elle, pensa-t-il.
- « Il » est ici ? lui demanda-t-elle, les lekku virant au rouge tomate –ce qui plu fortement à M. Yann-
- euh….poum poum poum…
- C’est bon ! je le retrouverai de toute façon !!! cria-t-elle à l’intention de Ced en quittant le vestiaire
Ced sortit de sa cachette et s’approcha de Pink, l’air menaçant.
- Poodoo ! t’es dingue ou quoi ?!!!! Tu sais ce que ça fait un lekku sur la tête ?!!!, s’exclama Ced de Szym.
- Euh, faudrait s’dépècher de vous changer, intervint une petite voix sullustéenne, apaisant l’atmosphère
- Sauvé par le Gwadj, murmura Kano, tentant un subtil jeu de mot pas drôle du tout , tandis qu’un mouvement d’air au relent musc de wookie se fit au-dessus de sa tête.
Suite à ce geste de conclusion un rien menaçant du Wookie –toujours laisser gagner le wookie !-, ils enfilèrent leurs swoo-vêtements de sport et se précipitèrent tous ensemble dans la salle de gym, au son d’un puissant « WAAAAAAAAZZZZZAAA!!!! », comme le voulait la coutume swoo lorsqu’ils partaient en chasse…. :D
Ecrit par Alfred Pink, le 3 Juin 2002
22. Laisse gagner LA wookie !
 
Hobbie ... cours cours !!
Pendant ce temps, notre Amiral s’étais assis sur son nouvel allié au fin fond de la galaxie, dans le harem de Morva la Hutt. Le pauvre petit Jawa qui se débattait tant bien que mal du son salut a un des gardes du Harem qui les surpris dans cette position … embarrassante :
-Alors ma grande tu essaye d’étouffer notre barbier ?? Lève toi et en vitesse !! Hum mais c’est que tu es mignonne ….Mais mais … Qu’est ce que c’est que tout ces poils ?????
-GLOUPS !! fit l’amiral se rendant alors compte qu’il avait fait une terrible erreur …
Et alors qu’ils se dirigeaient vers une pièce au fond du harem , il entendit LA phrase, celle qui allait le hanter pendant des années et des années :
-Barbier , remplit ton office !
Le petit Jawa répondit avec empressement tenant la sa vengeance … ces mots furent, dans notre langage fleuri :
-Tout de suite, rassurez vous pas un seul poil n’en réchappera !
-Bien !
Le garde sortit de la petite pièce … quelque instant plus tard les premiers « AOOOOUUUUUUHHHHHHHHHHHHHH » se firent entendre au quatre coin du Harem .

Au même moment, Morva lassée des pitreries de Hobbie cherchait comment s’en débarrasser, en attendant il ornait le mur de sa salle de réception . Pour fêter sa nouvelle prise , Morva avait fait venir une multitude d’invités … « exceptionnels » suivant ses propres critères. Il y avait Chewlala la sublime Wookie terriblement dangereuse et possessive qui regardait de tres pres notre lieutenant avec un regard « interessé » , Boba Fett le terrible Chasseur de Prime, Bib Fortuna l’émissaire de Jabba, MRHA qui s’étais laisser entraîner dans une beuverie par un de ses amis, Algloolik et qui étaient arrivés ici par hasard. Et parmis cette foule, un groupe d’un nouveau genre se détachait. La musique était inédite … et surtout inaudible, mais cela avait l’air de plaire et les applaudissement étaient légions… particulièrement lorsque le chanteur Wookie d’un « fort beau gabarit » se tournait vers vous avec son regard méchant. Le batteur Ewok, se démenait comme un rancor enragé sur sa grosse caisse, assommant tout ce qui passait a portée de patte, en particulier le guitariste a coté de lui qui tentait de le contrôler. Devant eux un chanteur « crooner » nommé Jey chauffais la salle comme il pouvait, accompagner par un synthé fou dirigé par un autre humain nommé Yann, Mister Yann… Et oui vous les avez tous reconnus … une partie des Swoo étaient « discrètement »venus aider leur amiral favori dans sa difficile mission !! Quelle ne fut pas leur surprise (et leur rire) quand ils virent paraître l’amiral quelques temps plus tard, il avait comment dire … changé ;o) . C’est alors que Morva pris la parole, invitant de la main sa nouvelle danseuse à distraire les invités :
- Bienvenou à tous !! Vous êtes tous invitou ici pour participer a oun sourprise, oun vente aux enchères twes spéciale! Ma toute dernière aqwisition y mon cher ennemi, le lioutenant Houbbie que ye carbounité, oun trophée de choix mes amis !
Une voix se fit entendre, ou plutot un son guttural au fond de la salle !
- Mé bien sour , il sera possibwe de le libewer et fair ce que vous voulé de loui ma cher Chewlala ! Et ceux qui veulent se venger le pourrons … ajouta t’elle tout bas.
- Que lé enchèwes commencent !
- 1 truguts !
- 10 !
- 120 truguts !
- 1000 dataris républicains ! BOUM … celui qui venait de faire cette offre venait de se faire carboniser !!!
- 200 truguts !!
- 201,2 truguts fit un groupe de voix au fond de la salle !! Ils venaient de faire leur fond de poches et toute leurs petites économies y passaient !
- 201,2 truguts une fois !
- 201,2 truguts deux fois !
Un cri vint du fond de la salle ! voici sa traduction en basic :
- 10000 truguts !!!!!!
- 10000 truguts une fois, deux fois !!
- Adjugé, vendu à … Chewlala !! Profites en bwin ma cher !!

Notre équipe venait de voir leur opération de secours échouée !! En effet la Wookie avait jalousement récupérée celui dont elle était tombée amoureuse plusieurs années plus tôt, et comme on dit : laisse gagner le Wookie !! Ils n’osèrent imaginer son sort lorsqu’ils les virent quitter la planète et rejoindre l’hyperespace ! Mais il leur restait une mission dans l’immédiat :
récupérer L’AMIRAL.

Au même moment dans le centre de commandement de la rébellion :
- … Par conséquent j’exige que vous alliez toute suite secourir Gungi le Gungan !! C’est un ordre !! dis Gaya le visage tourné vers le paysage interstellaire !
- D’accord m’dame !
- Pink ?? Ou sont tous les autres ??
- Ben ma’ra répare son X-wing, Kano est rester discuté avec Cromax a la salle de gym …et …. Heuuuuuuhhh …
- Et ????
- Ben le colonel Ginerion ,Yann Jey et Sama sont partis … euh à Pigalla chercher L’amiral Cesba et le lieutenant Hobbie.
- QUOOOOOIIIIIIIIII !!!
Pink n’eu que le temps de voir l’éclair passer avant de s’évanouir …
Ecrit par Master Ginerion, le 20 Juin 2002
23. Sauvetage?
 
Pas contente la nemesis
L'amiral n'en croyais pas ses lekus, morva la Hutt venait de LE choisir comme favorite. Un grand honneur soit, mais aussi une chance supplémentaire de finir dans le ventre de la créature caché sous la trappe en plein milieu de la piste de dance. Pire le grand, l'admirable, le sublime, le magnifique, l'incroyable spiderCesba (c'est lui qui veut qu'on l'appel ainsi depuis qu'il a croisé une sorte d'areigné à Kessel, mais en privé c'est plutot le petit hargneux), bref Cesba ne savait pas danser! Quand à l'orchestre, ben disons qu'il n'était pas d'une grande aide, Ginérion s'étant lancé sur une ballade celte à la guitarre, Samajon et Jey s'adonant respectivement au Hardwookie et à l'electrique, le batteur mystère, ketch, tapant à tout va et sans rythme sur sa batterie en casque impériaux. Yan ne jouais plus, voyant MRHA sous comme un pot au fond de la salle il était parti lui parler de son

A bord du fierté de Breizh l'ambiance était tout aussi chargé! Gaya avait tenté d'entrer en contact avec Mon mothma pour signifier son rapport sur l'insubordination inadmissible des Swoo. Son appel avait abouti, suite à un détournement soignesement organisé, chez le seigneur noir des sith, Vador! De quoi ne pas etre contente. Bref elle avait juré d'éliminer les Swoo restant à bord, Vador aussi une fois de plus, puisqu'après tout il avait été dérangé en pleine méditation obscur, et sur sa ligne "privé" avec l'empereur! Bref la némésis arpentait le vaisseaux en electrocutant tout membres d'équipage "louche", tous quoi! Encore heureux que pour rester politiquement du bon coté de la force, elle se contentat de quelques coma leger, mais pas de mort. Il est interressant à noter que l'infirmerie du bord a durant cette période connu un regain d'activité plus "normale", puisqu'elle était jusqu'alors uttilisé pour soigné des gueules de boit et des coma ethiliques!

C'est donc dans une ambiance tres chaleureuse que les Swoo restant mirent au point LE PLAN. Bref les restant, Gwadj, Wedge3D, Pink, Ma'ra, Cromax, Darkee (retrouvé près de la gueule, le bar pas les trous noir ;) ) et Ced entreprirent de récupérer Hobbie. Lequel était présenté sur l'holonet comme trophé, bref les autres ayant échoué...
Le plan était simple, pour sauver le gungan masqué il fallait le conduire en lieu sûr, et quoi de plus sûr que les bras d'une Wookiee, et pourquoi pas Chewlala?
Suite à quelque manipulation informatique Wedge3D et Ced parvinrent enfin à repérer Gungi, il allait subir le pire, l'empire qui l'avait récupéré dans l'un de ses hangars (une erreur de pilotage qu'il dit!) avait pris pour décision de l'enfermer sur l'ancienne base rebelle de Hoth. Cette base ou il fait si froid, mais surtout ou MAX se trouvait de nouveaux, et pas seul, le lieutenant Mike étant le deuxième occupant!

La conduite des opération fut confié au plus gradé des Swoo restant, bref à tous puisque tous était lieutenant, voir généraux mais par auto promotion, ce qui ne compte pas d'après Gaya, ma'ra et Cromax (Ced s'étant auto-promu Grand Amiral). Donc c'est dans le chaos le plus total que la flotte Br-tonne, avec pour vaisseaux de pointe le fierté de Breizh, pris la voies de l'hyper-espace pour Hoth et ses fameuse station de ski!

Et pendant se temps là au Wookiee débauché :
- Très chère Chewlala, je vous aime bien mais laché moi par pitiée...
- ROuhouuUuuu!
- Euh, je ne comprend pas le wookiee moi, mais non, que faites vous, mes vétement!!! Au secours!
Les injonctions n'y firent rien, et peut de temps après chewlala atteigni son but, mettre hobbie dans un magnifique costume de wookiee, de quoi faire palir d'envie ma'ra mais offusquer hobie qui se sentait ridicule, peut etre à cause de la tenue d'esclave qu'il portait au dessus... (il n'allait tout de meme pas rester à poil.. :D )
Ecrit par ceddeszym, le 12 Juillet 2002
24. Sauvetage, mon oeil !
 
Fett Vs... une danseuse Twi'lek
Le soir même, une mission de secour avait ete decidee OFFICIELLEMENT ... La recuperation de l'amiral etait essentielle au sauvetage du surnommé Gungi !!! Cette fois ci Gaya avait expressement demander le retour de l'amiral Cesba et du colonel Ginerion !! Elle attendait IMPATIEMMENT leur retour !
Le lendemain matin l’amiral Cesba s’éveilla soudainement avec un mal de crane tel qu'il aurait pu croire qu'il avait bu toute la cave de Pink ... Tiens Pink, il n'allait pas l'oublier de sitôt ... Quel cauchemar il venait de faire !!! Il se frotta les yeux, heureux que tout cela ne soit qu’un mauvais rêve puis essuya la sueur qui perlait sur son front, ses joues et ses lekkus.
Lekkus ?
- Ho Non !
Et si...
Le gradé ne volait pas y croire, et pourtant, en remarquant la faible lueur qui lui parvenait par une minuscule meurtrière, il comprit qu’il se trouvait dans la cellule ou il « logeait » depuis son entrée dans le harem de Morva. En se relevant, Cesba failli retomber ausitôt lorsque de violentes douleurs lui parvinrent de ses jambes épilées à la va vite.
- C’en est trop ! GNAAAAARF !!

Gorkh le gamoréen était le gardien des geôles de Morva la Hutt depuis des lustres. Un Job bien payé et qui ne demandait pas énormément de dépenses physiques. Aussi, la plupart de son temps « libre », Gorkh le passait a dormir ou regarder l’holonet, principalement des reportages animaliers, ce dont il raffolait. Il était justement en plaine contemplation d’un documentaires sur la reproduction des rancors de Dathomir lorsque l’on frappa à l’entrée des geôles. Se levant avec difficulté, Gorkh prit sa vibro-hache – dont il ne s’était pas servis depuis l’évasion d’un homme surnommé Kid, toujours habillé de sa chemise hawaiienne et d’un bob – et regarda à travers l’œil de bœuf qui avait l’audace de troubler son repos. Un humain aux cheveux oranges, un sulustéen et … une bestiole assez étrange, tous trois vêtus de façon assez primaires : des capes sombres ; s’y tenais. Ne leur trouvant pas l’air menacant, il leur ouvri de bonne grâce.
- Qu’est ce que c’est ? leur dit-il dans un basic impeccable ce qui ne manqua pas de surprendre les trois acolytes.
- Le calendrier des postes m'sieur, fit l’humain.
- Calendrier ? Hum… Impérial ou républicain.
La question était visiblement de trop pour le trio, alias Kano, Gwadj et cafard (Il n’a jamais voulu de majuscule à on nom) qui profitaient du tintamarre fait par leur orchestre préféré (Alias l'Orchestre SWOO). Le premier répondit avant de dégainer un sabre laser qu'il avait trouvé en chemin, sans l’allumer :
- Peu importe.
Le sulustéen sortit de son accoutrement une paire de blasters Soro-Sub et l’insecte… aiguisait ses griffes et faisait claquer ses mandibules.
- Montres-nous la Cellule de l’amiral ! ordonna Kano en activant la lame violette de son arme, couleur qui n’allait pas du tout avec ses cheveux orangées.
- Qui ?
Cafard s’emporta et empoigna le garde au coup :
- SCRIIIIIIIIIIIIITCH ! SCRITCH SCRITTTCHT !!
- Calme-toi cafard ! demanda Gwadj de son air habituel.
- Ho, si on peut plus s’amuser un peu ! fit cafard en lâchant le gamoréen.
- Pourriez-vous nous indiquer la chambre de la nouvelle favorite de Morva je vous prie, demanda la petite créature au yeux de souris.
- Ha, la Twi’lek…
- Voui, héhéhéhé , fit Kano.
Le garde les mena à une porte assez bien verrouillée à première vue. Hors lorsque celle-ci s’abattit violemment et soudainement sur le quatuor, et sortit de la pénombre, dans un nuage de fumée (et sans raisons apparente avec la Marche Impériale qui sortait d’on ne sait vraiment ou) une Twi’lek à l’air plus déterminé que jamais. Et oui il avait caché un baton de dynamite dans son costume ... La question que tous se poserent plus tard ... MAIS OU???

Cesba commença son ascension lorsqu’il cru entendre « He poupée ... Euh ... Amiral ? ».
Se retournant, il fut surpris (mais sans plus) de voir que Kano, Gwadj, cafard et un gamoréen se trouvaient sous la porte blindée qui venait d’enfoncer ; apparemment mal en point.
- Vous foutez quoi là ?! Allez Debout, cette mission n’a que trop durée. Oui même toi le fils à Kermit et Peggy.

Le Swoo Band continuait a jouer, visiblement plein d’entrain. Jey et les autres avaient peut-être rater leur vocation tellement ils était concentrés. Tellement qu’ils avaient oubliés qu’ils jouaient en l’honneur de l'anniversaire de Morva,du départ de Chewlala ... et celui d’Hobbie (qui devait etre bien loin maintenant :) ). C'est alors que la porte principale s’écroula soudain, pour voir apparaître 4 individus, une équipe assez hétéroclite. Tous était armé excepté la Twi’lek qui semblait avoir pris le leadership. L’humain exhibait fièrement son sabre laser. Fett le remarqua et s’emporta :
- Un Jedi !!!
Kano éteignit aussitôt son sabre.
- Un Jedi, hum…ou ca ? fit-il avant de siffloter.
La Twi’lek s’avança alors au centre de l’immense pièce ... un silence de mort ... on eut put entendre ronfler un Ewok. En fait l'orchestre en avait profiter pour vider les lieux discretement ... Du moins autant qu'un Wookie et un Ewok peuvent l'etre !

Toute l’attention se porta sur elle, qui fit craquer ses cervicales, puis les os de ses doigts (façon Ken le survivant). Puis, elle se dirigea vers Morva. Un homme s’interposa entre eux d’une façon bien théâtrale, en utilisant son Jet Pack : Boba Tett. Les deux adversaires se jugèrent du regard un bon moment avant que Fett ne dégaine. Mais au même moment, Cesba arracha l’un de ses lekku et en sortit lui aussi un blaster (vous savez les petits blaster feminin que l'on cache dans les sacs à main galactique). Le chasseur de primes et la fausse Twi-lek se foncèrent mutuellement dessus, chacun tirant rafales après rafales tout en évitant celles de l’autre (façon Matrix, mais en plus comique). Arrivée au corps à corps, Fett et Cesba pointèrent simultanément le canon de leur arme respective sur la tempe de l’autre.
- Votre arme est vide, fit Fett.
- La votre aussi, répondit Cesba.
Les adversaires se regardèrent encore une seconde avant de se relever, Cesba dans un superbe saut périlleux arrière (la légende dit qu’un juge Br'ton a noté 6.0 ce saut) et Fett, d’une façon plus modeste. Mais ce dernier fonça le premier sur Cesba, décochant un uppercut… que l’amiral évita en reculant d’un pas.C'est alors qu'un Ewok surgit du fond de la nuit ... courant vers l'aventure ... euh ...vers Fett !! Le petit Kettch s'agrippa au casque du chasseur de prime, une habitude qu'il avait prise au cours de ses rencontres avec Vader ;) Cesba en profita pour porter un coup dans l'estomac de son adversaire ! Mais les gesticulations de Kettch lui fit rater son coup et frapper le Jet Pack de Fett(OUILLLLEEEEEE !!!), qui partit en vrille pour venir s'encastrer dans le plafond !!
Cesba, qui ne sentait plus sa main, se retourna pour montrer l'exemple à ses hommes ... Et recu Kettch sur les epaules ... Le petit Ewok venait de faire une pirouette et avait tenter un atterissage forcé en s'aggrippant au premier Lekku venu !
S’avançant de nouveau vers la Hutt, Cesba regarda aux alentours.
- Quelqu’un d’autre ?
Personne, tous etaient tetanises. Il se trouvait maintenant face à la limace géante.
- Bon, tu nous en aura fait voir de toutes les couleurs, mais c’est terminé. Pourtant j’en ai connu des Hutt : Gardulla la Jeune, Jabba le forestier, Maxime LeForestier… mais toi ! Bon sang ! Allez tout le monde, on remballe ! finit-il par dire en se retournant.
Quelques secondes plus tard ... son public s'ecroula de rire ... mais il n'en su jamais rien, surtout pas de la part de ses hommes, les sanctions de l'Amiral pour insubordination etaient celebres !
L’esquadron Swoo dans sa quasi totalité quitta enfin la station Pigalla, chacun dans son appareil favoris. Le commandant MRHA, qui était (je vous le rappelle) arrivé dans la station on sait trop comment, avait même réquisitionné « au nom de l’armée » un transporteur pour qu'il puisse decuver en paix.
Le Fierté de Breizh stationnait (ou plutôt dérivait) bizarrement près de la station. Une fois la troupe au complet dans le hangars principal, l’amiral fut surpris par le silence inhabituel qui y régnait. Vint enfin Son Altesse Gaya, légèrement sur les nerfs.
- Mademoiselle !! Que faites vous ici !! Ah Amiral c'est vous !!!
- Ha ben y a au moins quelqu’un. Vous avez fait quoi à mon vaisseau durant mon absence ? s’interposa MRHA. Auriez-vous électrocuter tout l’équipage ?
- Heu, pas loin. La c’est le personnel de la passerelle qui est à l’infirmerie…
- Mais qu'est ce que c'est que ce bordel, on part faire une petite mission et voila hein ?! s’emporta Cesba. C’est du joli, l’Alliance n’est plus ce qu’elle n’était. Je pense sérieusement à vous quitter et a prendre des vacances.
Tous les Swoo furent sous le choc !
- Vous ne pouvez pas nous faire ça, amiral !Pas apres le bazar que ca a ete pour vous recuperer !!! intervint ma’ra.
- Bien sur que non, il faudrait que je sois inconscient pour laisser une équipe de bras cassés pareille ! Bon vous m’excuserez mais je bais be débarbouiller…
- Qu’aller vous faire de cet accoutrement ? demanda le colonel Ginerion qui avait retrouvé son grade de lieutenant quelques instants avant qu'il ne glisse quelque mots à l'oreille de l'amiral! les photos souvenir que Ginerion avait pris a Pigalla disparurent par la suite et personnes ne sut ce qu'il leur etait arrivees.
Cesba se contempla un long moment avant de répondre…
- Je penses que je vais juste garder les talon haut… Bon allez, corvée de chiotte pour tout le monde ! Pink ! Pink ! Aaaaaaaaaaaah ... !! Dans mon bureau ! fit Cesba le sourire aux levres.

L’amiral se retira ensuite avec son altesse et le commandant pour, ils étaient attendu le lendemain sur Mon Calamari pour rencontrer le capitaine Shah Jahan, un calamarien qui s’est engagé dans l’Alliance depuis peu en offrant en signe de bonne foi son croiseur : le Poisson-Chat.
En sortant de la salle de réunion , l’amiral termina sur cette phrase :
- Je sais pas pour vous, mais je le sens mal. De nouvelles aventures nous attends les amis ! Hobbie je le sais reussira a ce depetrer de cette wookie ! Il reapparaitra bien un jour ou l'autre !! Direction Calamari commandant je vous prie, l’expression « Ca va chier des bulles » va prendre tout son sens, c’est moi qui vous le dit !!
C’est a ce moment là que Pink passa au détour d’un couloir, ligoté à une caravane de droïd de maintenance MSE, et habillé en Twilek.
Ecrit par Cesba, le 15 Juillet 2002
25. Qu'il est sérieux le commandant !
 
K'il fait froid sur Hoth...
Le Fierté de Breizh voguait dans l'hyperespace à toute vitesse (enfin, selon la version officielle. En réalité, il avait un certain nombre de problèmes suite au (malencontreuses ?) torpilles lancées par une galette).
Une voix, visiblement (enfin...bon...) et passablement énervée, rugit dans les haut-parleurs du vaisseau. C'était celle du, terrible, méchant, respecté, craint, etc.. (selon la version retransmise sur l'HoloNet) Commandant MRHA.
- A tout les membres de l'Escadron Swoo ! Briefing dans 5 minutes ! Dans mon bureau ! TOUT DE SUITE ! La fin de la phrase se perdit dans les aigus.
Dans les cabines des personnes concernées (comme dans tout le vaisseau, d'ailleurs, car le Commandant avait oublié de mettre le curseur "Destination" de l'intercom, qui était sur "Tout le navire", sur la position "Swoo"). Donc, dans la cabine des Swoos, les pilotes se levèrent, tant bien que mal, de leurs lit, tout en maudissant le Commandant de les avoirs réveillés à 4H du matin.
- Z'gui va encore nous dire, l'commandant ? Dit Ginerion d'une voix pas réveillée du tout.
- Ch'sais pô... Répliquât Pink d'une voix approchante.
Cesba, déjà debout et en uniforme (pour une fois), les tira de leurs lit de façon assez brutale.
- DEBOUT BANDE DE... heu... bon... enfin bref ! Il nous reste 3 minutes pour y aller, et je vous rappelle que Gaya est avec MRHA en ce moment !
La simple mention de la Némésis fit frémir les Swoos, et en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, ils furent prêts et parfaitement réveillés.
Une fois devant le bureau du Commandant, ils hésitèrent à ouvrir la porte.
- Heu... quelqu'un a une idée de ce qui lui pose problème ? Demanda Jey.
- Attend, voyons : Deux torpilles dans la poupe du vaisseau, un sauvetage complètement raté, la moitié de l'équipage à l'infirmerie, et j'en passe. Vous voulez la suite ? Répondit Cesba d'une voix sarcastique.
- Bon, bon... Dit Jey.
Ils ouvrirent la porte. Dans la pièce, il y avait deux personnes : le Commandant MRHA, et, à leurs grand malheur, Gaya (qui, soit dit en passant, avait l'air "électrique", si j'ose dire).
MRHA s'adressa aux Swoos en ces termes :
- Messieurs, mesd...
ZING !
Une cueillere passa à un demi millimètre de la tempe du commandant.
- Heu, bon. Gentes êtres, l'heure est grave, le lieutenant Hobbie est prisonnier de la Wookie Chewlala (des ricanements se firent entendre), et le sénateur Gungi le Gungan est emprisonné sur Hoth. Il nous faut agir au plus vite, voici ce qui a été décidé : Ginerion, Jey et Sama vont partir pour Hoth (des gémissement éclatèrent soudain). Ma'ra, Ced, Pink et cafard, vous allez au secours du lieutenant Hobbie (des soupirs de soulagement se firent entendre). Wedge, Cesba, Kano et yann vous allez en mission de reconnaissance pour le système de Zaltiro, un monde agricole impérial, mais qui selon nos espions, hébergerais une base secrète de recherche (un long soupir résigné accompagna cette annonce). Tycho, vous irez avec Gaya et moi même sur Calamari pour rencontrer Shah Jahan, et prendre possession de son ex-navire, le Poisson-Chat (Un "Ouf !" sonore se fit entendre). Je compte sur vous tous pour faire le MOIN DE DEGATS POSSIBLE ! Cria le commandant, faisant sursauter tout le monde.
- Notre grand chef a t'il fini sa grande tirade mélodramatique ? Demanda Ma'ra.
MRHA commença, bizarrement, à devenir très rouge, tendit que Gaya leva une main.
- J'ai rien dit ! J'ai rien dit ! Je m'excuse ô grand commandant ! Dit très vite Ma'ra, de peur que Gaya finisse sont geste.
MRHA ouvrit la bouche, mais il fût interrompu par des voix tout a fait inattentives.
- Bon, je t'échange ma mission sur Hoth contre mes dix prochaines payes ! Dit Ginerion à l'adresse de Ced.
- Une mission pour Zaltiro ! Qui veux une mission pour Zaltiro ? Cria Yann.
- Bon, je te fait ma mission de sauvetage contre celle de Hoth, j'ai toujours voulus y aller. Dit Ma'ra à Sama.
- SSSCCCRRRIIITTTCCCHHHH ! Dit cafard.
- Bon, ok je prend t'a mission sur Calamari, bonne chance pour Hoth ! Annonça Jey à Tycho.
Pendant ce temps, MRHA eu envie de se faire un bon cocktail thé wookie-Shi'dhr (une nouveauté découverte récemment) dans un grand, grand saladier, et d'y mettre la tête a tout jamais.
- Bon, vous pourriez au moins faire preuve d'attention, et de respect pour les ordres de vos supérieurs ! Dit MRHA, interrompant les marchandages. Vos ordres prennent effet immédiatement. Je vous en supplie ! Essayer de ne pas tout faire rater ! Pitié ! Dit le commandant, qui avais fini par craquer.
Les Swoos prirent les datablocs contenant les ordres de missions, et partirent du bureau, laissant un commandant dans un état qui ne sera pas cité ici.
Les ordres donnaient ceci :
Sauvetage
Nom de code : Youpi
Destination : Inconnue
Ordres : Aller sur Pigalla, et suivre la piste de Dewlala la Wookie.
Vous prendrez vos propres navires pour cette mission.

Hoth
Nom de code : Youpla
Destination : Hoth
Ordres : Aller sur Hoth, délivrer le sénateur Gungi le Gungan.
Destruction du poste impérial autorisée.
Vous prendrez vos propres navires pour cette mission.

Reconnaissance
Nom de code : Hips
Destination : Aller a Zaltiro, peter la gueule aux imp, poser des questions. Pas abuser !
Prdnrez rporpe navrie pour ssionmi. HIPS !

Rencontre
Nom de code : Hipss
Destination : Rencontrer Shah Jahan et Tigriss, un humain postulant pour place de pilote dans les Swoos.
Eh youpla boum !

Quelque peut interloqué par les deux derniers ordres (Ils avait devant eux les conséquences de la découverte du fameux cocktail). Ils se dirigèrent vers les hangars pour prendre leurs appareils.
Ecrit par Tigriss3, le 14 Août 2002
26. Dossier secret T0F0T0F0
 
Une baisse de tension se fit sentir sur tout le vaisseau!
+2Jrs 21h 24min 30s 157millièmes
Fierté de Breizh - Cabine de Ced
Ced, de retour dans sa cabine après une dure journée de simulation, s'était installé devant son pad trafiqué... Il était encore dans les dossiers secrets de MRHA... Il y recherché quelque chose de précis... En plus il savait qu'il existait même si toutes traces de ce qu'il cherchait, semblaient avoir était effacé avec minutie... Non, il ne croyais pas que MRHA fusse capable d'un tel exploit... Non, il savait tout simplement que la seul personne qui puissent (et avait intérêt à) avoir ordonner cette effacement et fait vérifier qu'il soit aussi totale...
Beaucoup de personnes auraient pensé que vu les moyen déployer par MRHA pour cacher ça, il ne serait pas la peine d'aller voir dans l'ordinateur du commandant! Mais Ced, lui, connaissait l'homme à force d'être tout le temps dans son DD à fouiner! Il savait que MRHA et trop stricte pour s'être permis de vraiment effacer tous les exemplaires, il préférait l'avoir au cas où une instance supérieure l'exigé!
Voilà pourquoi Ced était pencher sur la représentation graphique du DD de MRHA... Mais pour l'instant à coups de décrypteur, analyseur de surface et autre logiciel HI-TECH à la mode sur l'Holonet pirate... il ne trouvait toujours pas ce qu'il cherchait... il avait bien trouvé plusieurs fichiers cachés, sécurisés et/ou même cryptés mais bon nombres n'étaient que des adresses de fournisseurs de Thé Wook sur un peu tous les spatioports dans ou à proximité desquels est passé le 'Fierté' ou un des vaisseaux de sa flotte, ainsi que des photos "osées" ou "dénudées" de la gentes féminines de nombreuses espèces de la galaxie (Ça en fait une de ces listes... Mais Ced n'a pas laissé passer... Il en a fait une copie... Ça peut toujours être utiles ou bon à se faire un petit peu plus d'argent de poche!)...
Ced allait abandonné et révisait son jugement sur le commandant (Non, pas au sujet du thé ou des femmes, non! Pour ça, il n'avait aucun changement, c'était si on peut dire "monnaie courante" pour lui! Non! C'était à propos de son habitude de garder les choses qu'on pourraient un jours lui redemander!)... Quand il tomba sur un répertoire sur la racine nommé tout simplement: SWOO SQUADRON (PREUVES)... Il était complètement atterré et ne comprenait plus rien... C'était un piège... C'est pas possible autrement...
Il regroupa toutes les ressources processeurs disponibles à travers le vaisseau... de la puce des unités Astromécano en station dans les salles de rechargement à chaque niveau du vaisseau, des simulateurs et leurs postes inutilisé au puce des broyeur,... toutes puces qui n'étaient pas utilisé... Il chargea ses meilleurs analyseur/décrypteurs/décodeurs et envoya l'analyse...

+2Jrs 21h 24min 35s 056millièmes
Fierté de Breizh - Pont 25-Coursive 18
Un Pilote humain raconte en marchant dans la coursive son histoire à son collègue Duros:
"- Alors on était entrain de faire un bac loop arrière après notre triple rotation..."
Des fluctuations de lumière et un bruit de surcharge d'énergie le fit s'interrompre...
"- C'était quoi ça?"
"" répondit le Duros en haussant des épaules!

+2Jrs 21h 24min 38s 564millièmes
Fierté de Breizh - Salle de Recharge 70-Pont 8-Proximité de la Baie d'envole N°3
La même baisse de tension sur tout les plots de charge... et toutes les unités des séries R présentes s'allumèrent en même temps d'un coup et furent totalement désorienté car incapable de réfléchir pendant une microseconde à cause de l'utilisation complète de tous leurs processeurs vers une action extérieur... Après quelque millièmes de seconde d'incompréhension les unités commencèrent à parler entre elle:
"" Demanda l'unité R2 du pilote qu'on a vu précédemment dans la coursive,
"" Répondis l'unité R5 du pilote Duros,
"" Répondit Renault l'unité astromecano de l'Amiral,
"", Répondit l'astromécano de Hobbie!
", lâcha le droïd de Ced de Szym!

+2Jrs 21h 24min 38s 564millièmes
Fierté de Breizh - Sur le Pont Principale
Une baisse de tension se fait sentir sur tous les poste en veille en même temps qu'un bruit de augmentation des demandes processeurs sur toutes les consoles...
"- C'est quoi ça!" demanda le Commandant MRHA à son chef de pont d'alors...
"- SIR, Je n'sais pas, SIR!" Répondit le chef de quart en haussant des épaules!

+2Jrs 21h 24min 38s 564millièmes
Fierté de Breizh - Bureau de l'Amiral Cesba
La fluctuation de lumière c'est fait ressentir, avec une disparition momentané de l'holo trafiqué de Cesba avec l'empereur et DV:
"- Ça sent un coup à la Ced de Szym ça!" dit Cesba,
"- Impossible! Ils n'oserait pas quand même! Il irait un peu fort!", Répondit Hobbie!

+2Jrs 21h 24min 38s 564millièmes
Fierté de Breizh - Cabine de Ced
La même baisse de tension... et sur le pad de Ced une barre de progression qui passe en un millième de seconde... et remplacer par un bouton voir le résultat:
"- Oups! J'espères seulement que ça en valait la peine!"
il sélectionna le bouton... Une fiche de résultat d'analyse s'afficha:
"Analyse Complète
Aucun Cryptage détecté
Aucun Codage détecté
Ni Virus ou autre logiciel latent détecté
Sur la surface de DD demandé!"
"- Quoi mais c'est pas possible! IL doit se tromper! Quoique..."
Il ouvrit le répertoire copia les données qu'il contenait les remplaça par des fichier vidéo osées de même taille et avec les même caractéristique. Cela en 5s, et finit par Dire en éteignant son Pad tout souriant...
"- C'est MRHA!"
Ecrit par Tycho, le 22 Septembre 2012
27. Les Swoo font du ski, les Swoo à le mer, les Swoo...
 
Les Swoo se transforment en Spectre... Le pire est à venir...
Les différents mécaniciens des navettes secouèrent la tête de dépit. Après maintes négociations, où diverses babioles ont changés de propriétaire au moins quatre fois, la composition finale des différents groupe était définis. Ils avaient mis tellement de temps à se décider, que les missions étaient reportées au lendemain. Personne, absolument personne, n’avait souhaité échanger sa place avec celle d’un des Swoo qui irait sur Hoth. Ma’ra avait finalement changé d’avis après le récit du commandant MRHA de ses aventures lors de la célèbre Bataille de Hoth (récit qui s’étaient avérés faux, car d’après des sources, le commandant était à ce moment en train de cuver une de ses nombreuses cuites au thé wookiee…). Tycho n’étant pas très emballé par le fait d’aller en mission avec le commandant et Gaya, il a tenté de soudoyer le dévoué commandant (ben oui, je l’ai un petit peu embêté, faut bien que je me rattrapes…) en lui disant que Pink possédait quelques bouteilles qui pourraient l’intéresser… MRHA avait donc déclaré solennellement que Tycho et Pink inverseraient leurs rôles. Cafard avait quand à lui fait un marché avec yann… Ce dernier aurait l’exclusivité de tirer le portrait du premier si le second échangé sa place avec le troisième… L’amiral Cesba voulait au départ participer au sauvetage du lieutenant Hobbie, seul esprit encore sain dans cet escadron de fou. Au départ seulement, car ce casse c****** de Tycho voulait rejoindre l’équipe de cafard et de Wedge pour continuer à expérimenter les techniques de combat de la bestiole. Cesba avait finalement choisi de rejoindre le trio, de peur qu’ils ne fassent une énorme connerie.

Pendant ce temps, à Vera Cruz…

- Arrêteuh… cria Hobbie, essayant d’éviter les baffes de la Wookiee.
Chewlala se leva et se mit à courir après le pilote, qui tentait tant bien que mal de sortir du vaisseau… même au risque de mourir par le manque d’oxygène de l’espace. Mais il s’arrêta soudainement au détour d’une coursive. Un monstre qui faisait au moins 1m99 se tenait devant lui. Un créature horrible à voir, couverte de poils, de puces, de poux, de… Le lieutenant tourna de l’œil, et tomba au sol…

La navette numéro 1 piloté par le commandant MRHA ( :eek: ) sortit de l’hyperespace près de la planète… la planète quoi déjà ?
- Commandant, se plaignit Pink, vous n’auriez vraiment pas du abuser de ma liqueur spécial Wookiee. Je ne crois pas que cette planète soit Mon Calamari.
- A moins qu’une immense bestiole n’ait bu tous les océans, ajouta Gaya, sarcastique.
Le commandant essaya de lancer un OUPS d’excuses, mais il ne parvint qu’à sortir un BLURP, qui fit pâlir Pink.

La navette numéro 2 sortie de l’hyperespace près d’une planète à l’apparence glacé.
- Nous y voilà, commença Ginerion. Hoth.
- Y a pas de quoi être fier… lança Jey, qui commençait déjà à enfiler son parka, et son sac à dos par-dessus. J’ai déjà froid, moi…
- [Ma fourrure va geler], lança SamaJon.
- Ouais, ben faut faire avec boule de poils, parce que…
Mais Ginerion n’eut pas le temps de finir sa phrase, il venait de se prendre une tarte par le Wookiee.
- Ne jamais indisposer un Wookiee, dit Jey en souriant.
Lui aussi fut bon pour se prendre un pruneau…

La navette numéro 3 sortit de l’hyperespace près de la station Pigalla. Très proche, trop proche… Les quatre occupants de la navette poussèrent un cris de terreur. Ils hurlèrent tou(te)s de concert CED, T’ES UN GROS MALADE !!! Le principal intéresser se mit à s’empourprer, sous les regards intéressé de ses équipiers. Yann avait déjà sorti son équipement pour dessiner la tête du pilote, qu’il voulait utiliser dans son prochain holofilm, la Menace Tomate. Kano, lui, commençait déjà à écrire comment les meilleurs pilotes de l’escadron avait faillit être terrassé par… un des leurs. Ma’ra observait l’une des artères de Ced, pour voir si elle n’allait pas exploser sous la pression. C’est ce dernier qui explosa :
- Vous allez pas me faire c****, si vous êtes pas content de ma façon de piloter, faites-le vous-même…

La navette numéro 4 sortit de l’hyperespace près de la planète Zaltiro. Cafard jeta un œil sur les senseurs pour voir à quoi ressemblait la planète. Il se tourna vers ses camarades après avoir lu les résultats… pour voir qu’ils s’en moquaient totalement. Wedge regardait (je vous l’donne en mille…) les étoiles, Tycho comptait le nombre de satellites en orbite de la planète (il mit peine 2 secondes, il n’y en avait aucun), en Cesba piquait un roupillon. La bestiole s’approcha de l’amiral et lui cria à l’oreille un désagréable SCRIIIIIIIITTTTCCCHHHHH !!!! Cesba sursauta et flanqua un coup de coude à Tycho.
- Faites attention, nainmiral… oups, lapsus…
- Mais bien révélateur de l’estime de tu as de moi, rétorqua Cesba, avec un sourire de carnassier.
- C’est pas bientôt fini ? cria cafard.
Les trois Swoo se tournèrent en même temps vers lui :
- QUOI ENCORE !!! crièrent-ils à l’unisson.
Cafard leur montra l’écran des senseurs montrant la surface de la planète, qui semblait constamment battu par un pluie diluvienne.
- Quel planète de merde, observa Wedge. On se croirait sur Kamino…
- Ca changera pas de chez moi, répondit Tycho.
Ecrit par Tycho, le 23 Octobre 2002
28. Le club swoo
 
Les Gentils Organisateurs (GO)
Le lieutenant Hobbie se réveilla saint et sauf... enfin si on peut dire! Un regard circulaire lui permis de distinguer le lieux ou il se trouvait, une branche! Chewlala avait donc conservé certaines habitudes wookiee, un frisson parcouru le lieutenant qui se rappela un reportage sur les mœurs reproductives des wookiees, "et dire que je dois compter sur les swoo pour me sauver... sniff"

A bord de la navette du commandant MRHA les choses n'étaient pas toutes rose ( rose <-> pink, jeux de mots... ah! Laissez tomber... ), Le breuvage du pilote Pink avait mis le commandant dans un drôle d'état et la colère résultante de gaya avait grillé le compensateur gravifique. Les trois humains flottaient donc dans la navette en gravitée nulle avec une substance mauve sortie des boyaux du commandant un blurp plus tôt. "C'est bizarre, ça m'a jamais fais ça à moi, d'habitude c'est tous rose!" déclara solennellement Pink avant de recevoir une décharge à haut voltage.

Pendant ce temps là sur Hoth...

- [Il fait froid]
- On sait!!!! tu l'a déjà dit... t'avais cas mettre un parka!!! répondirent en cœur Ginerion et Jey à un wookiee blanc.
- [Ma fourrure a gelé..]
- On arrive bientôt... M**** !
- QUOI???? Interrogea ginerion
- Ben avec mes dons reconnu et avéré que personne ne conteste et qui font de moi un jedi du niveau de ....
- J'ais dit QUOI!!!! interrompis Ginerion
- Ben j'ais repéré le Gungan... mais il n'est pas seul, Max Katarn et un impérial (Mike nous l'auront deviné grâce entre autre aux chapitres précédents que les swoo ) sont avec lui...
- [Max!!! On décroche, impossible de sauver le gungan dans ces conditions!]
- Il a peur le wookiee... paroles fortement interrompus par une claque wookiee

Dans la navette numéro 4 l'amiral Cesba grand génie tactique et fleuron de la chasse rebelle (Pour les promotion faut bien faire un peu de lèche non?) constatait que le sol de Zaltiro était aussi dépourvu de continent que Kamino.
- Bon, comment on zigouille des impériaux sur Zaltiro si y'en as pas?
La réponse ne vint de personne, car d'une part Cafard regardait tristement l'extérieur la pluie lui faisait horreur comme à tout les insectes! Wedge dans le fond du vaisseau boudait car le ciel nuageux ne permettait pas de voir les étoiles. Seul Tycho semblait s'amuser, au désespoir de Cesba, celui-ci ayant décider de slalomer entre les tourbillons d'eau qui montait de l'océan infini vers le ciel dans ce qui ressemblait à une météo habituelle pour la planète.

Par contre les événements était plus heureux pour l'équipage de la troisième navette. Sur Pigalla les connaissance de Ma'ra n'avait pas résisté longtemps pour révéler l'endroit ou Chewlala et Hobbie se trouvaient, les cuillères n'étant pas très apprécié par toute personne ayant eu à contredire la contrebandière. Par conséquent les quatre comparses avait décider de se récompenser de leurs effort en faisant une pause! Ma'ra avait profité de l'interrogatoire pour négocier certaine marchandises d'origine douteuse mais à ses dires parfaitement légaux, elle était donc en train de les charger à bord de la navette, ceux qui permis de retrouver gwadj profondément endormis dans la soute, la situation du sullustéen en surpris plus d'un... mais pas Ced qui se souvenait l'avoir connecté à l'holojeu en réseau Empire online! Kano avait trouvé une maison d'édition, en fait d'édition la tendance était surtout à la fausse monnaie mais ils avaient une presse, alors pourquoi refuseraient-ils d'éditer un ou deux romans de Kano... Yan s'en donnait à cœur joie, les rixes courante dans certain secteur de la station le réjouissait car ils correspondait parfaitement à sa vision du décors de la "Menace Tomate", rouge sang! Ced lui s'était contenté de se brancher au réseau de la station et entamait l'extraction de toutes les données intéressantes. Bref ces swoo là passait du bon temps!!
Ecrit par ceddeszym, le 23 Janvier 2003
29. La 13° Guerrière (et les guerriers n° 14 et 15)
 
le lieutenant hobbie !!! (on ne voit pas la tenue de danceuse... dommage)

- Argg !!!! Je croyait qu’on avait hérité de la mission sympa ! Gémit Wedge le nez collé au hublot de la navette. Y pleut tellement qu’on voit même plus les étoiles !!!
Derrière lui Tycho émit un bruit équivoque avant de retourner à son occupation première qui consistait à récurer le sol du vaisseau à la brosse à dent, Cesba n’ayant pas, mais pas du tout apprecié sa remarque sur sa taille… (Nainmiral !!!! ct bien trouvé quand même !!!)
- Sriiiiiiiittttchhhhhhhhhhhhhh !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
fit cafard (sans majuscule ;D) en enfonçant ses griffes dans l’épaule de son amiral.
Cesba fit un saut d’un mètre de haut, (un exploit étant donné sa taille !) , s’encastra la tête dans le plafond et laissa échappé un chappelet de jurons dans une dizaine de langues… (rassurez vous, il n’en parle pas autant, il connaît juste les insultes… ;) )
-QUOI !!!!! rugit il en direction de la bestiole qui fit un pas en arrière pour se mettre hors de porté de la colère – et des postillons - de son superieur.
- Regardez !!! Des Ties !!! cria t’il très vite en montrant les instruments de bord.
C’était effectivement des Ties… Beaucoup de Ties même…
-****TAIN !!!!! fit Tycho en profitant de l’occasion pour abbandonner sa brosse à dent, Si je tient le commandant MRHA y va faloir ki nous explique un truc ou deux là !!!
- T’a raison , grogna Wedge, l’ordre de mission disait « peter la gueule aux imp,. Pas abuser ! » et non « se faire péter la gueule par les imps, prier pour qu’ils n’abusent pas » !!!!
Et en plus y sortent d’où ces Ties ? y’a pas plus de continents sur cette maudite planètes que de cheveux blancs sur la tête de Ces- de l’Amiral !


A des années et des années lumières de là, la navette de l’équipe n°1 sortit finalement de l’hyperespace au dessus de Mon Calamari, après une dizaine de tentatives de saut infructueuse ( :D… Serpindal , Dathomir et Xftfdu ct pas vraiment sur le chemin lol).
Pink se détourna des commandes. (ben oui, Gaya avait bien essayé de remplacer MRHA mais comme elle était un petit peu sur les nerfs, un court circuit gigantesque avait faillit tous les envoyer ad patres, et donc Pink avait pris les choses en mains …)
Pink, donc, se détourna des commandes et lanca aux autres passagers…
-Mon Calamari, terminus, tout le monde descent !
Il n’eut droit qu’a un regard mortel de Gaya (si ses yeux avaient pu lancer des éclairs…) et à un bruit de lavabo de la part du commandant qui avait tourné au vert gamoréen…
DECIDEMENT j’aurais peut être pas du mélanger une bouteille de ma réserve spéciale à son nouveau cocktail de thé wookie…
Sur cette pensée, Pink se détourna et revint à ses commandes, à temps pour éviter la collision avec une aile X qui dessendait elle aussi en direction de Mon Cal.
La navette effectua un triple looping enchainé sur une vrille, deux tonneaux complètements inutiles et une maneuvre bizaroîde totalement inédite avant de se crasher non loin de l’aire d’aterrisage sur laquel se posa l’aile x, bientôt rejointe par une seconde.
Les trois passagers s’extraillirent péniblement du vaisseau en ruine (sauf Pink qui bizzarement partit en courant à toutre vitesse poursuivit par d’énormes éclairs bleutés… et des cris furieux qui faisaient un peu comme :
- TU POUSSES LE BOUCHON UN PEU TROP LOIN, MAURI... heu… PINK !!!

Lorsque Gaya eut épuisé son stock d’éclairs et mit le feu à quelques batiments des alentours, le commandant MRHA, a qui le choc avait apparament été salutaire s’extraillit de sa cachette, réajusta son uniforme et marcha d’un air important jusqu'à la piste d’atterissages ou attendaient trois êtres… Un Mon Cal, un humain et une jeune humaine sanglée dans les combinaisons oranges des pilotes de la NR.
-Shah Jahan, pour vous servir, salua le Mon Cal en éttendant la nageoire.
–Je suis Tigriss, fit l’humain en se mettant au garde à vous.
-Twin Sun Leader, finit l’humaine en se mettant à son tour au garde à vous.
-Commandant MHRA, des forces de la Nouvelle république, se présenta MHRA.
-Gaya, Némésis, lacha Gaya.
-Lieutenant Pink, fit Pink avenc un sourire charmeur au groupe.
Enfin plutôt à une partie du groupe…
MHRA se tourna vers le Calamarien.
-J’ai entendu dire que vous offriez votre vaisseau à la Nouvelle Republique en? Le poisson Chat c’est cela ?
-Tout à fait commandant. En gage de mon insertion aux forces armée de la NR.
-Quel type de vaisseau est- ce ? Celui-ci ?
MHRA désigna la navette posée sur le tarmac.
-Non, le vaisseau est en orbite, il est trop grand pour être posé, c’est un croiseur Mon Cal de dernière génération.
Le commandant MHRA eut un « GLOUPS » parfaitement audible et ses yeux se mirent à briller de convoitise.
-Hum… Tres bien. Vous pourez peut être en garder le commandement si vous vous en montrez digne. (il fit de son mieux pour faire comme si il n’avait pas entendu Pink ajouter « ce ne sera pas tres difficile, vu le niveau »)
Il jeta un coup d’œil à son datablock puis fixa les deux pilotes humains qui se tenaient toujours au garde à vous.
-Pink, je pensait que nous n’avions qu’un seul pilote à rencontrer…
-… Hein ?... Quoi ? Ha, Heu…
-Pardonnez moi monsieur, mais je pense que je peux répondre à cela. Je n’ai déposé ma candidature que récemment et lorsque j’ai appris que vous seriez sur Mon Calamari je suis venu immédiatement.
MHRA cligna des yeux, stupéfait. Elle avait bien dit MONSIEUR !? Cela faisait une éternité qu’on ne lui avait pas parlé avec le respect du à son rang…
Il éssuya discretement les larmes d’émotions qui lui venaient aux yeux (et l’empéchaient de voir le drôle d’air de la pilote en question) et se tourna vers Pink.
-Ce n’est pas grave, l’information n’a pas du nous parvenir… Bien…Si vos dossiers sont au niveau, vous passerez des évaluations.Et si tout est ok vous pourez rejoindre les Swoo.
-Merci Monsieur. Repondit Tigriss.
-Bien, fit Gaya d’un ton mortelement froid qui aurait donné des frissons à un Wampa, dans ce cas je propose que nous partions, il me reste des choses à accomplire. (Elle jeta un coup d’œil à Pink qui passa du rose au blanc avec un bruit terrorisé…)

-Aaaa… Atchoum !!!!!
Gimerion éternua à nouveau et sérra un peu plus son blouson autour de lui.
- Bon sang de butain de Pladète, renifla t’il en jetant un regard autour de lui. J’ai jabais eu aussi froid de ba vie…
SamaJon dit quelque chose en rigolant et Jey, qui avait l’air tout aussi frigorifié que son colègue se tourna vers lui en tremblant. (de froid, bien entendu)
-Du beux barler boule de boile…
Il n’eut pas le temps d’ajouter autre chose avant de se retrouver suspendu au bout du bras du wokkie qui grognait des insultes dans sa propre langue.
Il laissa échapper un gargoulli qui ressemblait un peu à «ggg…toujourlaissergagnerlewookie…garg… »
Ginerion interompi lea séance de torture (non pas par charité, il trouvait ça plutôt marrant), mais pour poser une question cruciale.
-Alors, qu’est ce qu’on fait pour le sénateur Gungi le Gungan ? Paske je sais pas pour vous mais moi, Max Katarn…
Ses camarades acquiessèrent vigoureusement à cette constatation.
-Je crois que nous pouvons considérer le sénateur comme perdu. Conclut jey d’un ton attristé.
-ça risque de pas plaire dutout à l’amiral Cesba ça…


Sur Pigallia, les choses se déroulaient plutôt bien… Les Swoos de l’operation de sauvetage semblaient un peu avoir oublié leur mission première, mais bon… on peut bien prendre du bon temps de temps à autres non ? ;)
Les tractations de Ma’ra s’étaient révélées on ne peut plus fructueuse, et elle avait entrepris de réinvestir ses gains dans une entreprise beaucoup plus lucrative (mais à ses dires toujours aussi légale).
Kano, lui était au 7eme ciel. Au sens stricte du terme puisque Yann avait repeint sont aile x en forme de petit nuage rose… En effet, l’auteur des best seller de l’escadron était AMOUREUX !!!! Il avait trouvé l’âme sœur en la personne d’une lectrice énergique et baignait dans la plus grande des félicités.
Mais celle-ci fut de courte durée…
Ced en effet avait fini de télécharger l’integral des fichiers de la station et s’ennuyait maintenant ferme… et décida de remettre toute la troupe sur le droit chemin en repartant à la recherche du lieutenant hobbie pour le tirer des horribles pattes poilues de Chewlala.
Ecrit par Twin Sun Leader, le 6 Février 2003
30. Bordel typographique et linguistique
 
Shah Jahan en train de faire visiter le Poisson à Mrha
N'ayant doublement pas apprécié la remarque du pauvre Wedge, Cesba se fâcha dans une colère noire, et la victime se retrouva en moins de deux secondes avec une brosse a dent en main, en train de récurer le sol, au plus grand plaisir de Tycho, qui n'avait plus a faire cette fastidieuse tache car il n'y avait qu'une brosse sur le vaisseau.
- "Sccriiitch !!" Cria cafard.
En effet, les 20 ties qui arrivaient droit sur eux commençaient à tirer, et de façon très précise.
- "Nom d'un Amiral ! Barre à gauche tout de suite !!!!!" Cria Cesba.
Il prit les commandes en main, et il tourna à droite. Au plus grand malheur des passagers qui n'avaient pas du tout sentit venir le coup. Un grand bruit s'éleva derrière le pilote, qui décida de ne pas se poser de question.
Les tirs commençaient à endommager franchement les boucliers, et malgré les dons (enfin, le hasard) de pilotage du Cesba, ainsi que les bruits de chocs et de lavabo bouché, ils perdaient la face.
- "On va devoir atterrir !"
- "QUOI ! Mais tu veux atterrir OU sombre crétin !" Cria Tycho dans les oreilles du pilote.
- "Ben, sur cette île métallique, quelle question ! Et puis voilà pour toi !" Il lui donna une deuxième brosse a dents, qui avait échappé à la vigilance de Tycho.
Une grosse ville sur pilotis grandissait devant le cockpit, emplissant toute la baie tandis que les moteurs rendaient l'âme…

Pendant ce temps, l'expédition de Mon Cal se déroulait pour le mieux. Les Swoos avaient embarqué dans la navette de Shah Jahan, et les deux ailes X les suivait.
Le commandant mrha se réfugia dans un coin de la soute pour activer le communicateur du Fierté de Breizh :
- "Ici mrha. Je vous ordonne de faire passer, de toute urgence, le Fierté en hyperespace. Là où vous voulez, mais qu'il disparaisse de ce système !!"
En effet, le Fierté n'avait toujours pas été réparé depuis la mésaventure du missile, et les techniciens avaient dû boucher les trous avec des plaques de métal. Métal qui, malheuresement, était peint en vert fluo. Ceci était le résultat d'une mission effectuée par un Swoo pour trouver des plaques de métal à pas cher.
Bref, le navire avait l'air de tout, sauf d'un vaisseau de la NR en étant à moitié détruit et peint en vert.
Il retourna dans le cockpit :
- "Alors, dites-en-moi plus sur le Poisson Chat."
- "D'accord. C'est un croiseur calamarien de dernière génération, équipé de moteur plus rapides que n'importe quel navires existants. Il est équipé des dernières armes sorties, et comble du comble, les distributeurs de nourriture fournissent des trucs comestibles !!"
mrha bavait devant cette description. Le Fierté n'était qu'un jouer à coté de ça. Il continua à interroger Shah sur les distributeurs, surtout en ce qui concernait les liquides.

Une fois sur le vaisseau, les Swoos de la mission se regroupèrent dans une pièce de réunion. La présentation des prétendants commençait.
- "Monsieur Tigriss. Vos états de service svp." Demanda mrha.
- "Engagé pendant 5 ans en tant que pilote rebelle. J'ai participé à la bataille contre la deuxième Etoile Noire. J'ai mené prêt de 30 raids victorieux contre des avants postes impériaux."
- "Bien, bien, bien… Ca c'est normal, mais qu'est ce qui va pas chez vous, pour que vous vouliez postuler chez les Swoos ?"
- "Ben…. Vous connaissez le Lusankya ? Oui, biens sur… Vous savez tous qu'il a été mis à la ferraille par Mon Mothma ? Aussi, bon, ok… Mais connaissez-vous la vraie raison ?"
- "Je commence à comprendre…" Fit mrha pensivement.
Tigriss prit un air gêné.
- "Ben, je me baladais tranquillement sur la passerelle, et j'ai glissé. J'ai activé le formatage de toutes les mémoires du navire, et comme aucunes sauvegardes n'étaient possibles, et qu'il n'existait plus qu'un Super Destroyer dans l'univers, et bien la NR a été obligée de le mettre à la casse."
Des rires éclatèrent derrière mrha. C'était Pink, plié en deux, qui se marrait. Gaya se mit à le rôtir sur-le-champ.
- "C'est bon, vous êtes engagé," fit mrha. "Et vous Twin Sun Leader ?"
- "Hé bien… je crois que c'est pas mieux…." Fit TSL, voyant que ça ne servait à rien de donner toutes les précisions. "J'étais leader d'un escadron de la République, super bien formée. On devait s'introduire dans les lignes ennemies, en pilotant des chasseurs tie, en se faisant passer pour des déserteurs d'une autre faction impériale…"
- "Et ?" Pressa faiblement Pink.
- "C'est trop gênant…." Mais voyant l'air interrogateur des Swoos elle continua : "Bon d'accord, je vais vous le dire… J'ai envoyé tout mon esquadron se faire bronzer sur un soleil, tout ca avec mon accord…" Pink recommenca à rire (ce qui lui valu des douleurs aux côtes, deja abimées par Gaya). "Attendez !!! Ils m'avaient fait une blague !!! J'ai donné des ordres qui étaient CENSES !!!"
- "Vous savez, tout le monde a son fardeau à porter, ses problèmes…" Dit mrha.
Pour le compte, même Gaya se mit à rire du coup de lucidité chez sont commandant.
- "Bon ! Plus sérieusement, je vous engage !! Vous serez le fleuron de la flotte, vous serez le denier cris en matière de pilotes !!" (Sur ce calambour infâme, Pink se mit encore a rire : Le dernier cris du pilote, mouahahah !!) "Bref, la république vous en sera reconnaissante, car vous la servez avec passion !!"
Tout le monde faisait silence, même Pink, devant le ridicule, et la longueur, de la tirade du commandant.
Enfin, après de longues discussions intéressantes, tout le monde se dirigea vers la sortie, tandis que mrha se fit accompagner par Shah vers une autre porte, afin que ce dernier lui montre les équipements du Poisson.

Plus loin sur Hoth, il faisait froid… Les trois compagnons étaient suspendus au plafond d'une grotte, dans la glace et par les pieds.
- "WOOOORRRRRRR !!!!!!"
- "Hooo, il est mignon !!! C'est pas ma faute si on c'est fait attaquer par des Wampas, sombre crétin !!!!"
Soudain, après de longues heures passées comme ça, Jey eu une idée. Quitte à pas pouvoir se battre, il pouvait envoyer des boules de neige !!!! Ce qu'il fit dans l'instant.
- "WWWWWAAAARRRRRR," rugit Sama, à en faire trembler les Wampas de toute la planète.
Sama répliqua dans la seconde. Et il s'ensuivi de longes heures de combat à la boule de neige pendu par les pieds, avec Ginerion qui ronflait à côté histoire de se tenir loin de tout ce bordel linguistique...
- "GRRAAAAOUUUUUWWWNNN !!!!" Dit Sama, passablement incommodé par la neige qui rentrait dans sa fourrure.
- "Je sais… JE SAIS !!!!" Fit Jey d'un ton énervé.
- "GROOUUUUMMMFFF !!!"
- "ET ALORS !!!????? C'est qui qui a une truffe normalement ???? Et c'est qui qui avait les détecteurs de formes de vie ????"
Sama se mit à gigoter comme un dingue, quitte à s'arracher les jambes, pour aller taper sur cet individu pour le moins grossier envers lui, ce qu'il n'aimait pas du tout.
Vous l'avez compris, ils étaient mal…

Sur Pigalia, Ced avait reprit les choses en main. Il convoqua tous les Swoo de la région dans son bureau (enfin, le palace que Ma'ra lui avait trouvé. Il avait accepté ce présent, en se jurant de ne pas chercher à trouver comment).
- "Bon ! Devant cette anarchie totale de la mission, j'ai décidé de reprendre en main l'équipe !!! Voici notre plan… Mon plan…."
*Air atterré des autres*
- "Je vois que vous n'y entendez rien, alors je vous explique ! On va piéger Chewlala."
*Air encore plus septique des autres Swoos*
- "Pff…. Allez, je vous fais le topo : J'ai trouvé cette technique, géniale soit dit en passant, pour s'introduire dans le bastion de Chewlala, dans un vieux film. Ca consiste à se planquer dans une grande structure-appat, et une fois qu'on est rentré dans le bastion, on sort et on égorge tout le monde dans la nuit ! On apelle ça le Femba-de-Katre. Et vous savez ce qu'on va faire du coup ???"
*Air même plus septique des autres Swoos, qui avaient décroché depuis longtemps*
- "snif…. Bon, je vais quand même vous le dire : On va faire une statue géante de Hobbie, en tenue de danseuse, et on va la faire dériver au milieu de la route que Chewlala empreinte tout le temps !!! Nous on sera dedans, et après on fait tout ce que j'ai dit !!!"
Pour le compte, tout le monde se mit à rire, et Ced sentit une larme lui monter à l'œil devant ce sucés général !

Plus loin, beaucoup plus loin, dans une cellule, Hobbie commençait à désespérer grave….
Ecrit par Tigriss3, le 1 Mars 2003
31. La Grande Evasion
 
Trois types qui vendent des balais à chiottes? C'est bon, ils peuvent entrer!
Ma’ra Ja’de n’était pas rassurée en frappant à la porte de la forteresse de la Wookie Chewlala. Ced avait fini par renoncer à son projet de statue géante après que Ma’ra et Kano, à force de patience, furent parvenus à le convaincre qu’ils manquaient de matériau – Ma’ra l’emporta en rappelant à Ced qu’il avait le vertige et que donc il risquerait d’alerter l’ennemi si il se trouvait dans la statue ! Déçu mais non démotivé, Ced s’était levé d’un bond, les yeux brillants et avait envoyé Ma’ra, Kano et Yann au repaire de la Wookie, leur tenant ces propos :

- On conserve le principe ! Ma’ra, Kano, Yann, trouvez un prétexte pour entrer dans la forteresse ; une fois a l’intérieur, bipez une fois sur mon comlink ; je ferai diversion, vous sortirez vos armes, vous débarasserez des gardes pris au dépourvu et ouvrirez le chemin à moi et Gwadj (eh oui, certains l’ont peut être oublié mais notre ami sullustain était aussid e la partie ^^ ) vers la cellule de Hobbie ! MOUAHAHAAAA !!! Je suis génial ! On va leur mettre b…

- …quel genre de diversion ? demanda une Ma’ra inquiète en levant un sourcil.

- Vous le reconnaîtrez, rassurez-vous GNIHIHIHIHI ! ricana Ced avec une lueur diabolique dans le regard.

Ma’ra revint au présent en entendant des pas s’approcher du portail

- Bon, Kano, c’est toi qui parle !

- Hein ?? Mais-heu pourquoi moi ?

- C’est toi l’écrivain, trouve nous un prétexte pour entrer, fais marcher ton imagination, tu dois avoir l’habitude non ? Dans ton dernier bouquin t’es bien arrivé à raconter comment l’Amiral avait descendu trois Destroyers Stellaires dans la même mission !

- Mais pourquoi personne ne veut y croire ?! s’interrogea le Balzac des Swoos avant que la porte ne s’ouvre, révelant un Twi’lek encadré de deux énormes gardes Gammoréens.

- Que voulez vous ? demanda le Twi’lek d’un ton peu affable.

- Heu…

Le blanc dans le cerveau de Kano dura approximativement trois secondes avat que son visage ne s’illumine et qu’il ne prenne la voix d’un présentateur d’émission du samedi soir sur l’holonet.

- Je me présente ! Kano…heu –hé ! Kha’No’Hé, représentants de la société Corellia Wash, dont les balais à récurer les toilettes sont connus dans la galaxie entière ! Vous avez été sélectonné au cours de notre grand jeu concours pour recevoir à domicile une démonstration des performances de notre nouvelle collection de printemps qui sera effectuée par mes deux sympathiques assistants !

Ma’ra et Yann blêmirent simultanément.

Le Twi’lek se gratta pensivement une tentacule avant d’ouvrir grand la porte.

- Entrez ! Même si on n’achète pas, on a besoin de récurer les toilettes ici ! La dernière femme de ménage a démissionné après trois tentatives, ca ressemble a un mess d’officiers corelliens le lendemain du bizutage des nouveaux !

- Kano t’as pas l’intention de nous faire récurer les toilettes d’une Wookie, j’espère ? chuchota Ma’ra en tirant discrètement l’intéressé par les cheveux situés derrière la nuque.

- T’inquiètes, dès qu’on est entrés, j’envoie le signal à Ced !

- Tu te rappelles du signal au moins ?

- Mais oui, dit Kano d’un ton rassurant en sortant son comlink, un seul bip, hop !

Bip !

BRAOOOOOOOOOM

Le mur d’enceinte venait juste de voler en éclats lorsqu’un A-wing portant l’inscription « SULLUST EXPRESS » passa sur ses répulseurs à vitesse maximale et défonca la facade du palais de la Wookie, suivi d’un X-wing orné d’une pin-up Twi’lek canardant les toits avec un sadisme a peine dissimulé.

Le trio de Swoos ne se posa pas de questions ; après un « Oups ! » de circonstance, Kano dégaina son sabrelaser et trancha net l’élastique du pagne du premier garde gammoréen qui s’enfuit en tentant de préserver son intimité, Yann, non-violent, traça un Y de sa plume sur la bedaine du second avant de lui asperger le visage d’encre. Le garde aveuglé se prit les pieds dans le pagne de son camarade et s’assoma contre un mur (bah oui, ya toujours un mur qui traîne quelque part ! Et puis c’est mon chapitre et je trouve les excuses bidon que je veux ! Na ! :D ). Restait le Twi’lek qui dégaina un blaster qu’il pointa sur Ma’ra ; un trait vert déchira l’air, croisa le chemin d’une petite cuiller d’un genre nouveau et retourna vers son propriétaire, plus exactement droit entre ses deux yeux…

- C’est nouveau ça ? demandèrent Kano et Yann à l’unisson.

- Oui, répondit malicieusement Ma’ra, j’ai bricolé ça après que Pink m’ait envoyé un appel au secours de Mon Calamari, il paraît que Gaya est très remontée contre lui…

Le reste de sa phrase fût noyée dans un grand bruit lorsque l’aile principale de la forteresse s’écroula sous les tirs du X-wing de Ced. Le trio se dirigea vers l’appareil qui atterissait dans un nuage de poussière.

- Ah bravo ! Tu fais toujours dans la dentelle à ce que je vois ! hurla Ma’ra par dessus le bruit des moteurs.

- Bah quoi ? répondit Ced d’un air penaud en ouvrant sa verrière. Comme diversion, ça a sans doute dû faire son effet non ?

- Et Gwadj qui défonce la facade, c’était une diversion aussi ?

- Ah non, ca non, merde alors ! GWADJ !

Les quatre pilotes coururent vers le A-wing flottant encore à moitié encastré dans les décombres. Ils ouvrirent le cockpit et virent la silhouette du sympathique Sullustain affalée sur les commandes et produisant un son sourd :

- ZZZzzZzzZzzZzzzZzzzzzzzz….

- GWADJ ! cria Ced !

- Gnhein ? Heu Oui-Non, Quoi ?

- Qu’est ce que t’as essayé de faire ??

- De quoi tu parles ? – regard sidéré sur les dégâts – Heu ? C’est moi qui ai fait ca ?

- Il s’est… demanda Kano.

- …endormi !! acheva Ced les yeux ronds. Il s’est endormi sur ses commandes !!

- Dites les enfants, c’est gentil d’être passé, mais fallait frapper j’allais ouvrir ! dit une voix familière.

- HOBBIE !

Le second des Swoos s’avança, une peau de Wookie en bandoulière.

- Tiens, Ma’ra, dit-il en lui tendant la fourrure, cadeau !

- Depuis quand t’es sorti ?

- Oh ca doit faire dix bonnes minutes…

- On peut savoir comment t’as fait ?

- Grâce à la nature, rigola Hobbie. Ils m’ont collé en cellule avec un mâle wookie qui a eu le malheur de larguer notre amie Chewlala… Un chasseur de primes l’a ramené deux jours après mon arrivée ici. Je l’ai convaincu de reconquérir le cœur de cette grande dame – dans tous les sens du terme – à la première occasion. Je l’ai même aidé à se débarasser de ses chaînes par un stratagème connu seulement de moi et de l’auteur de cette histoire débile, ajouta-t-il.

- …et ? demandèrent les Swoos incrédules.

- Dès que Chewlala s’est repointée dans ma cellule, son fougeux sac à poussière s’est jeté sur elle et je me suis tiré le plus simplement du monde…

- Quoi ? Comme ca ?

Eh oui, la dame tenait toujours à venir me voir seule… Erreur fatale ! Et puis les deux autres avaient l’air trop occupés pour pêter attention à moi ! Bon enfin c’est pas tout ca mais faudrait peut être songer à lever le camp avant que les tourtereaux n’aient terminé.. suite du programme ??

- On t’emmène sur Mon Calamari prendre des ordres du Commandant MRHA et de Son Altesse ! répondit Ma’ra, interrompant son examen de la fourrure. L’Amiral est en mission spéciale avec Wedge et Tycho. Oh un message de mon Jey !

Les quatres acolytes de la Bre’thonne se penchèrent par dessus son épaule pour apercevori la photo qui s’affichait.

- Ca alors ! Comment il a fait pour se prendre en photo la tête en bas ? demanda Kano.

- Il n’a pas bonne mine, renchérit Gwadj.

- Ca ne m’étonne pas, rigola Yann, regarde l’arrière plan, ya une boule de neige qui lui arrive droit sur la gu….

- Hoth ? s’exclama Hobbie en lisant la case « lieu d’envoi ». Mais qu’est ce qu’il fout sur Hoth ? Quel est le texte ??

- « AU SECOURS !!!! » lut Ma’ra à haute voix.

- On a un nouveau problème, je crois, marmonna Kano.
Ecrit par Hobbie, le 9 Mars 2003
32. La vérité est ailleurs !
 
On a toujours besoin d'un plus grand que soit ;)
Ils continuèrent à regarder incrédules... ils eurent juste le temps de voir courir Jey poursuivit par une forme blanche.
Puis plus rien ... le silence ... un silence interminable jusqu'au moment ou une forme non identifiée fit son apparition sur l'ecran ... des poils partout ... une petite main ... et enfin UNE VOIX !!

- Bordel de bouse de Banta !! Ketch arrète de jouer avec ça !!
Kano, Gwadj, Yann, Hobbie et Ma'ra tombèrent sur leur c** en voyant le petit Ewok courir dans la même direction que Jey.
- Salut tout le monde !! tonitrua Ginerion sur l'appareil de Ma'ra.
- Ou est Jey !!!!!!!!!! fut la première question de Ma'ra !!
- Je crois que lui et Sama ont profité de ma sieste pour faire une partie de cache-cache avec les autochtones, mais pas d'inquiétude, Ketch va les sortir de la ! dit Ginerion plein d'assurance ;)
C'est à peu près a ce moment la que Ma'ra s'évanouit laissant place au Lieutenant Hobbie tout juste de retour parmis ses partenaires.
Pendant que Kano, et Gwadj ramenaient Ma'ra dans le vaisseau, Yann partit faire quelque croquis de l'endroit pour de futures productions de son cru.
- Alors Hobbie ! Alors ils ont finis par te récupérer vieille crapule !!
- Boffff, j'aurai pu me débrouiller seul ! d'ailleurs voici comment cela s'est passé ... Alors il était une fois un vaillant et jeune pilote qui ...
- STOPPPPPPPPPPPP !! La version courte lieutenant Hobbie !!!
- Bon Ok, si on ne peu meme plus raconter comme on veut !! Alors ça s'est passé comme ça ...
Notre cher Hobbie fit un résumé fidèle de l'histoire qu'il avait précédemment fait à l'équipe qui venait de le secourir.
- Euh Hobbie ... fit Ginerion.
- Ouuuuuuep !
- Ta peau de Wookie !
- Ouuuuuuep !
- C'est une peau de Wookie mâle !!!!!!!!!!
- Ouuuuuups !!!!!!!!!!!!!!!!! fît Hobbie dont la peau venait de quitter sont teint de pèche pour ressembler à celle de maitre Yoda !
- Gin promet moi de ne rien dire !!!!! Jure le !!
- Ben pourquoi? Hummmmm ... Laisse moi deviner ...
- NOOOOOOOOOOOOOOOONNNNNNNNNNNNNNNNNNN !!!
- Dans la culture Ewok, je crois me souvenir que ...
- NOOOOOOOOOOOOOOOONNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN !!!
- on offre la peau d'un de ses ancêtres à son conjoint juste avant la nuit de n...
- NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOONNNNNNNNN !!!
Le cri fut tel qu'il endommegea l'appareil !
- Hobbie, tu as combien sur ton compt ... furent les derniers sons émis par celui ci ...

Au même moment un peu plus loin Jey courait tel un sprinter dans la neige pour ne pas se faire attraper par le Wampa, derriere lui Sama, désireux de montrer sa force herculéenne façe à un adversaire "ENFIN" à sa mesure! Et encore plus loin, un petit Ewok sur speeder des neiges tirait à tout va sur cette joyeuse bande.
Sans le savoir, Jey se dirigeait vers la base ennemie qui, pensant ètre a l'abri de toute attaque, organisait un bal costumé (Et oui ils étaient loin de tout, alors leur commandant avait exceptionnellement, pour l'anniversaire de l'empereur, organisé une petite *Sauterie*).
Aussi leur réaction fut lente ... voire plutot inexistante, lorsqu'ils virent arrivé un type déguisé en pilote de la rebellion, un type déguisé en Wampa (déguisement fort réussi selon certains), et encore un autre en Wookie.

L'ex-Amiral Piv qui avait été rétrogradé sur cette petite base, regardait du coin de l'oeil cette incursion, il commençait à préparer son discours, réservant des *félicitations* aux 3 derniers arrivants, et surtout, 3 mois de corvées de récurages de WC pour avoir portés des costumes de si mauvais gout, et aussi pour ètre arrivés si tard !! Oui ... il allait apprécier son discours ... et il s'en délectait même déja d'avance !!
Mais c'était sans compter sur nos amis, le Wampa vit dans un coin 2 soldats déguisés en Wampa ... en femelle Wampa, il changea donc de cible et se rua sur les 2 pauvres malheureux qui, bien évidemment, couraient vers le chef vénéré Piv qui n'avait toujours pas réalisé.

Jey et Sama, n'en crurent pas leurs yeux ! La force était avec eux !!!!!!
- Sama tu me couvres ! Je vais chercher cette mauviette de Gungan, on le ramene et on file au bar, je paye ma tournée de Cidr' !!! Mais surtout : PAS UN MOT A MA'RA !!! La dernière fois qu'est ce que je me suis pris !
Sama ne se le fit pas dire deux fois, après avoir poliment demander à deux gardes de se pousser a la façon Wookie, Jey put pénétrer dans la base !
Trouver le Gungan fut facile, c'était le seul prisonnier qui était de corvée d'épluchure au messe des officiers, mais il était baillonné pour ne pas qu'il gobe les aliments, ce qui, pensa Jey, était une fort bonne chose !
Le pauvre Gungan, n'eu pas le temps de voir ce qui se passait, sa dernière vision fut celle d'une patte de Wookie se rapprochant à une vitesse fulgurante de son cràne.
Au moment ou sortirent nos deux compères, la base était vide, les soldats couraient au loin ... poursuivis par un speeder fou dirigé par une peluche qui tirait dans tout les sens ! Jamais personne ne les croiraient ...
- On ferait mieux de se dépécher ! Ketch ne va certainement pas tarder à revenir par ici !!
Ne se le faisant pas dire deux fois, ils prirent la poudre d'escampette imaginant déja les tirs du speeder du petit Ewok leur réchauffant le *postérieur*.

Deux heures standard, plus tard, le vaisseau était près à partir :
Ginerion et Jey aux commandes, Sama surveillait *l'invité*, lui refilant quelques baffes pour le rendormir ... C'est alors qu'un tas de casques et de casquettes impériales firent irruptions dans le vaisseau !
Devant le regard interrogateur de ses partenaires, Ginerion fut obligé de leur trouver une explication *valable*:
- C'est pour sa collection, il a commencé quand il était tout petit !! ; )
Evidemment il ne pouvait pas leur dire que Ketch revendait le matériel impérial pour pouvoir se construire un module de course ... sa crédibilité en prendrai un grand coup !
- Bon on fonce ! fit Ginerion pour couper court.
Le vaisseau se perdit alors dans la nuit étoilée de Hoth.
Ecrit par Gaya, le 18 Mars 2003
33. The Swoos singin' the rain !
 
Faut que je voit le Commandant, j'ai deux mots à lui dire...
La navette se posa dans un fracas épouvantable. Tycho et Wedge traversèrent le cockpit pour venir s’écraser sur le pauvre Cesba qui ne vit rien venir. Ils passèrent tous les trois à travers la verrière de transpapier (du papier transparent pour ceux du fond) et glissèrent sur le sol détrempé. Cafard s’élança à leur poursuite, mais ils filaient à toute vitesse tel un moustique avant de s’écraser sur une vitre. La pauvre bestiole vit avec horreur les trois humains passer par dessus le parapet et basculer vers les flots impétueux de la planète.
Cafard tendit l’oreille attendant le grand PLOUF signifiant la fin de leur chute de 200 mètres. Mais il ne vint pas. Tout ce qu’il entendit ce fut le cri de terreur de l’Amiral :
- JE SUIS TROP VIEUX POUR CES CONNERIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII…
- Et surtout trop petit, ricana Wedge.
Mais Cesba ne l’entendait pas, il entendait plutot le vent qui soufflait puissament, les flots qui rugissaient au-dessus de lui (ben ouais, il a la tête en bas). Il entendait surtout Tycho chantant à tu-tête une partition célèbre d’un compositeur non moins célèbre de son bled pourri nommé Ouagnère. Cesba allait devenir fou, surtout que ces même pilotes le tenaient par les pieds, suspendu à une plateforme. Les deux Swoos s’amusaient comme des fous, lorqu’ils s’apperçurent que l’Amiral avait la tête en bas. Il le remontèrent illico.
- Vraiment désolé Amiral, commença Wedge. On a pas vu que t’avais la tête en bas.
- Bougre d’idiot, si tu me tenais par les pieds, c’est que j’étais dans le mauvais sens.
Wedge recula devant la fureur de Cesba. Ce dernier prit une posture officiel et sortit de nul part… une brosse à dents !
- Pilote Wedge Troisdé, vous allez me faire le plaisir de nettoyer de fond intégralement cette plateforme jusqu’à ce que je…
- Euh, Cesba, le coupa Tycho.
- C’est pas le moment… Je disais donc, pilote…
- Amiral, le recoupa Tycho.
- QUOI ENCORE !?
Tycho tendit le doigt vers un point situé derrière Cesba. Ce dernier ricana :
- Tu crois m’avoir avec ce truc ? J’ai vu Retour vers le Passé moi aussi. Tu vas dire « Oh regarde ! », je vais me retourner et tu…
Il fut coupé par le hurlement de Wedge qui, lui, avait suivi le doigt de Tycho :
- DES TIES !!!!!
Cesba fit volte-face avec toute le dextérité d’un pilote émérite (comprenez par là qu’il a voulu se tourner vers la droite, qu’il a glissé et qu’il s’est tourné vers la gauche) et fixa le pilote du Tie dans le blanc des yeux…Sauf que les yeux de l’impérial n’étaient pas blancs ! L’Amiral regarda longuement le pilote. Il lui disait quelque chose. Cette tête d’insecte, ce visage jovial, il ressemblait comme deux gouttes d’eau à cafard.
- Vous avez vu, dit-il à Tycho et Wedge, on dirait cafard.
Les deux pilotes se regardèrent et commencèrent à se claquer la tête contre le mur en cadence. Le Tie se posa sur la plateforme et cafard sortit du chasseur.
- Vous êtes vivant ! cria cafard. Je vous ai vu tombé, et je vous ai cru mort. Je vous ai cru noyé, et je vous ai chanté une prière.
- Ca fait beaucoup de « je vous ai » non ? demanda Wedge, qui avait fini de se tapper la tête contre le mur.
- Oui, en effet, dit Cesba. Et on fait comment pour remonter ? demanda-t-il à ses subordonnés.
- On prends le Tie, fit Tycho.
Cesba se tourna vers lui avec un regard étrange :
- Y a des jours où je me demande comment tu as eu ton brevet de pilotes ?
- Le pire, répondit Tycho, c’est que je l’ai pas eu.
L’Amiral fit un soupir théatral et tourna sur lui-même pour observer son environement. Devant lui se toruvait un précipice d’une centaine de mètres qui menait vers l’océan. A sa droite se trouvait les trois pilotes, et à sa gauche le Tie. Derrière lui se trouvait un turbo-élévateur.
- Hé ben voilà, commença cafard, on n’a qu’à prendre ce truc.
Cesba s’avança vers le bouton d’appel et appuya dessus. Un vrombrissement se fit entendre tandis que la cabine descendait. Les portes coulissèrent pour voir apparaître… un Ewok.
- YUB YUB, cria-t-il, suivit de quelques mots qui n’avaient de sens que pour lui-même.
- Vous avez une idée de ce qu’il dit ? demanda Cesba.
- Aucun idée, répondit Tycho, je ne parle que le Basic et l’Argot Basic.
- T’as pas appris d’autres langues à l’école ? demanda Wedge.
- J’ai pas été à l’école, répondit Tycho.
L’Ewok se mit soudain à faire des gestes pour essayer de se faire comprendre. A un moment, Wedge détourna le regard. Les gestes de l’Ewok lui donnait le tounis, et pour ne rien arranger, l’humidité ambiante risquait de lui faire attraper un rhume.
- EUREKA ! s’écria soudain Leader. J’ai compris. Je crois que c’est un chanteur, il a finit par faire les lettres Y – M – C – A… Comme dans la chanson…
Wedge et Tycho se frappèrent de nouveau la tête contre le mur, vite rejoint par cafard.
- BON SANG, MAIS C’EST PAS VRAI, EN VINGT ANS DE SERVICES, JE N’AI JAMAIS VU UNE TELLE BANDE D’INCAPABLE, hurla l’Ewok. Je travaille pour l’Alliance, et ça fait dix minutes que j’essaie de vous dire qu’il y a un Super Destroyer en orbite…
Ecrit par Tycho, le 2 Avril 2003
34. SDS?
 
Manifestation et grève
Le commandant MRHA arpentait le pont du Fierté. Après mûre réflexion, il n’avait pus se contraindre à abandonner ce vaisseau cher à son cœur. Evidement ça c’est la version officielle, la réalité étant comme toujours ailleurs. Les parole de Mon Mothma avait plutôt donné un truc du genre : « C’est un vaisseau neuf ! On va pas le laisser à des irresponsables ! Il sera plus utile au service des ordures d’ailleurs ! »
Bref MRHA faisait les cent pas, en ce demandant ce que devenait le reste de son meilleur et unique escadron de chasse.
- Euh… Commandant ? Et moi je deviens quoi dans l’Histoire ?
- Humff ? Ah Sha jahan, vous n’êtes pas parti avec votre vaisseau ?
- Euh… C’est gênant mais ils sont parti sans moi.
- A la réflexion, la corvette correlienne « Lorient express » à perdu son capitaine dernièrement.
- Mort au combat ?
- Non, crise de nerf…
- Ah !

Pendant ce temps là au dessus de Hoth.
- Tiens ? Les étoiles sont revenues et Hoth est toujours derrière nous… Sama ?
- [Bon je me suis trompé mais c’est à cause du gungan il m’a distrait]
- Le gungan ? mais il dort toujours. Répliqua Jey
- [Justement c’est que je l’ai « rendormis » en enclenchant l’hyperpropulsion !]
- Et, on fait quoi maintenant qu’on a grillé l’hyperdrive hein ?
Ginerion fixa alors les deux swoo, c’est bien d’avoir un air autoritaire parfois. Aussi Jey et Sama pris sous le poids de l’autorité Br’tonne regardèrent à l’extérieur, mine de rien quoi !
- Jey ! arrête de faire des signe stupide au hublot, pas besoins de me faire croire que tu le lave !
- Et voilà monsieur ginerion ne me permettrait même pas de faire signe à ma ma’ra qui est à coté !
Dans un parfais accord difficile à rendre ici (mais je vais essayer quand même) Ginerion et Sama dirent : « M[M]a[a]’[’]r[r]a[a] ![ !] »
- Ben oui Ma’ra vous pensez que je pourrais me tromper ? En plus y’a aussi Ced qui est plaqué contre le hublot avec Hobbi qui l’écrase contre ce hublot, je vois aussi le datapad de Kano qui doit être en train de rédiger notre oraison funèbre, Mr Yan nous dessine et si on tend bien l’oreille on entend le ‘Zzzzzzzzzz’ de Gwadj !
- On est sauvé ! interrompit Marco
- [Ils vont nous prendre à leur bord !] Ajouta Sama


- Ils sont partis là ?
- Ben oui ! répondit Jey
- [Ils ont laissé un mot] remarqua Samajon
Marco regarda alors la verrière de leur vaisseau, un mot y était posé :
« Y’a plus de place à bord on revient bientôt ! HoCeMaKaMyGw »
- [Ca veut dire quoi HoCeMaKaMyGw ?]
- Rien ! C’est leur signature de groupe ! tu vois nous c’est… bon laisse tomber ! se résigna Ginerion face à l’air sceptique du wookiee.

A bord du « Fierté de Breizh »…
- Dites moi pilote TSL, qu’elle est votre spécialité ?
- Mettre le feu aux bonbonnes d’alcool lieutenant Pink !
- Ah ! Je vois, faudra prévenir Ced… Vous n’avez pas de leku au moins ?
- Pardon ?
- Oh ! Il se fait tard il faut que j’y aille moi j’ai une livraison!

Pendant ce temps là sur Zaltiro (je sais je me répète un peu là)

- Depuis quand ça parle le basic les Ewooks ? demanda cafard
- Peut être qu’il s’y sont mis en même temps que les bestioles ! répondit Tycho
- Crrrrriiiii criiii crrrr crrrr…
- Ca commence à manquer de voyelles là interrompis Wedge 3D
- Messieurs ça suffit, je vous rappelle que l’on a une mission !
- Ah ! oui !
- Dézinguer les imps !
- Crrrrrrrr !
- Je sens comme un certain scepticisme là !
Les quatre valeureux Héros de la rébellion, membres d’élite de l’escadron Swoo, avait totalement oublié l’ewook qui commençais à avoir un air agiter. Néanmoins nos pilotes n’ayant pas leurs casque sur la tête !

- Bon ! Où est la flotte promise pour détruire ce SDS ?
- Ah c’était ça SDS ! Moi qui ait dit à MRHA que ça devait être Syndicat Des Spatiaux !
Les regards convergèrent vers l’amiral Cesba ! Une question ce lisait dans les yeux de nos heros, et de l’ewook : « Mais comment a-t-il eu ce grade ? »
- Et alors ! Mon père… Bon quoi qu’il en soit on va détruire ce destroyer ce serait pas le premier non ?
Ecrit par ceddeszym, le 13 Avril 2003
35. Mieux que le t-1000 : le k-2000 !
 
Le Très Méchant
Aboard the Fierté of Breizh, Commandant MRHA was flipping.
- You fucking motherfucker, I'll kick your ass... said MRHA to Sha Jahan.
- Could you repeat your insults, you bastard ? answered Sha Jahan.
MRHA took a blaster and exploded the arm of the pilot like a Robocop, then...

- Attendez, se récria le rédac'chef. On est censé faire le truc en français, OK ?
- Bien sûr, puissant Maître, répondit son servile exécutant. J'appelle une traducteuse… - Qui est disponible ?
- Rose-Ally McBeal Guillaume, me semble-t-il...

ATTENTION ! CE PASSAGE A ETE TRADUIT PAR ROSE-ALLY MCBEAL GUILLAUME !

A bord du Fierté de Bretagne, le Commandant MRHA se laissait aller aux soubresauts de l'inquiétude.
- J'en ai plus qu'assez de votre nonchalance, et je vais sévir ! menaça MRHA à l'encontre de Sha Jahan.
- Je n'ai pas bien compris ce que vous énonçâtes, répondit Sha Jahan.
MRHA réagit très mal, s’empara d'un pistolaser et blessa grièvement le bras du pilote à la manière du RoboFlic, puis...

- Non, non, non, ça va pas... expliqua le rédac'chef. C'est pas assez bien traduit et je vois mal Sha Jahan se faire matraquer la gueule dès le début. Non, on change tout ça. Amenez-moi Dark Cador !!!
- Faudrait déjà qu'il arrive à poster le machin, fit valoir le servile exécutant sur un ton vraiment très très pas sympa.
- Ca me fait penser… Le maquettiste, il a trouvé quoi pour illustrer le volume sur l’Escadron Swoo ?
- Il propose comme d’habitude un dérivé cubisto-abstrait : on mélange les couvertures de L’Escadron Rogue, L’Escadron Spectre et du Guide du Routard, et le tour est joué.
- Faudra songer à le virer…
- A vos ordres, Excellence !

ATTENTION ! CE PASSAGE A ETE INTEGRALEMENT ECRIT PAR DARK CADOR !

A bord du Fierté de Breizh, le commandant MRHA se mettait à angoisser.
- Et vous dites que ce SDS...
- Oui, commandant, répondit aimablement Sha Jahan. Jusqu'à peu, c'était RAS sur Zaltiro, mais nous avons reçu un SOS confirmé par les GPS qui ont détecté le SDS et nous ont immédiatement transmis ses coordonnées en PDF via MSN. Le problème est que nos moteurs hyperspatiaux sont HS à cause des TIE et que du fait d’une enquête fiscale de l'IRS nous n’avons pas les moyens de les réparer, à moins de faire appel à des OS.
- OS ?
- Ouvriers Spécialisés. Une branche mal considérée des CSP, d’après les statistiques du PIB opérées par l'INSEE pour le compte des RG.
- Sans oublier le poutch ! hasarda MRHA. Un silence flippant suivit ces fières paroles. Ce fut Sha Jahan qui rompit la glace en premier.
- Je suis censé faire LOL, commandant ?
- Euh... hésita MRHA. Ben faut me réparer les moteurs, et vite, hein…
- OK. J'envoie les SMS, suffit que je répare le MS-DOS.

Sur Zaltiro, justement, ça chiait des bulles (des bulles, avec l'océan à côté... oui, bon...).
- Un SDS ? se lamenta Wedge Troisdé. On n'a pas une chance !
- Punaise, on est mal, ajouta Tycho. Il nous faudrait un nouvel atout, sais pas, moi...
- Scritch... chiala Cafard. Sivouplé, j'ai pas rechargé mes points de vie…
- Il suffit !Cette voix... Non, ce n’était pas possible... C'était bien lui... L'amiral ! Plus rayonnant que jamais !
- Ecoutez, dit l'amiral Cesba, la voix tremblante, le ton épique. Mes amis, mes frères, mes sœurs, oui, même toi le minable Ewok qui nous accompagne ! Ecoutez-moi !
Tycho, Wedge Troisdé, Cafard et l'ourson prêtèrent l'oreille, pas rassurés. Lorsque l’amiral se lançait dans des discours, c'était signe que les pertes dépasseraient les neuf dixièmes. Et manque de bol, ils n'étaient que cinq (Contreuh tous les dangers... C'est l'Empire des Ciiiinq...).
- Nous ne possédons que deux vaisseaux contre un superdestroyer ! déclara fermement Cesba. ALLELUIA !!!
- ALLELUIA !!! renchérirent les Swoos.
- Leur artillerie est mille fois supérieure à la nôtre ! poursuivit l'amiral sur le même ton de prédicateur sudiste, brandissant un Sourcebook "spécial Empire" en guise de Bible. ALLELUIA !!!
- ALLELUIA !!! crièrent les Swoos.
- On va probablement se faire éclater la gueule, mais il n'est pas dit que ce sera sans nous battre ! ALLELUIA !!!
- Ouais, euh... Alleluiaille... marmonnèrent les Swoos, pas franchement convaincus.
- J'ai fait un rêve ! reprit Cesba, halluciné grave. J'ai rêvé que les fans de SWU, de Sithclan et d’Anakinweb se réunissaient autour de la table de la fraternité... J’ai rêvé que les adorateurs de Hambly et les supporters de Stackpole s'aimeraient enfin dans cet oasis de liberté et de justice qu’est notre forum ! ALLELUIA !!!
- ALLELUIA !!! beuglèrent les Swoos, soudainement régénérés.
- Alors la Gloire de GL notre Grand Leader se révélera au monde et à l’Univers entier, et tous les hommes et les femmes, les animaux et les droïds la verront ensemble ! ALLELUIA !!!
- ALLELUIA !!! clamèrent les Swoos, ultra-motivés-motivés-il faut rester motivés...
- Anéantissons l’ennemi ! hurla Cesba, plus que jamais possédé. Pour la gloire d'Athéna !!!
- Ouais !!! J'ai redécouvert l'envie de tuer, sourit Wedge.
- Mmmm... Un superdestroyer, on va se le faire, murmura Tycho avec une délectation de prédateur plus redoutab' que ceux des docu' animaliers.
- Et si ça foire, je vous laisserai tous tomber ! se félicita Cafard. Nos z'héros se peignirent la moitié gauche du visage en bleu, suivant la tradition des Cœurs Braves, et revêtirent leurs kilts – le côté torride de la scène ayant été passé à la trappe par la firme Lucasploucs (désolé). Les pilotes allaient retourner à leur navette et Cafard à son TIE pour casser du destroyer lorsque Cesba, brusquement, s'arrêta. Pétrifié.
- Qu'est-ce qui se passe ? demanda Tycho, intrigué.
- Qu'ai-je donc fait donc ? marmonna Wedge en réactivant son unité Merdeux-D2.
- Il reçoit à nouveau une visite du Seigneur ! expliqua Cafard.
Non, pensa Cesba. C'était pire que ça. Il ressentait une cosmo-énergie à la débilité incommensurable. Cette cosmo-énergie, il la connaissait. Et cette cosmo-énergie, il savait d'où elle venait...Elle provenait du SDS qui les attendait en orbite...

Le SDS Très Méchant, modèle à propulsion musculaire de classe Nom qui déchire, était arrivé pile au bon moment pour cueillir l'élite de l'Escadron SWOO, se préparant à exploser ces sales petits rebelles qui faisaient rien que mugir dans nos campagnes. A sa tête, l'envoyé personnel de l'Empereur, le Kommandant Kador, surnommé Kommentator par ses admirateurs pour son sens de la critique – et KK pour les intimes (ou encore le Machiscador).
A toute saga un commencement – et à tout Gentil un Ennemi (généralement incompétent). Les Chevaliers du Zodiaque avaient le Grand Pope, la Terre le trou de la couche d'ozone, Chuck Norris la République Populaire du Vietnam. Pour l'Escadron SWOO, ce serait lui – en attendant de se faire descendre dans le prochain épisode. D'autant qu'il avait un compte personnel à régler avec l'Amiral Cesba... Et l’Empereur en avait plus qu’assez de ces sales pilotes qui lui avaient détruit 15.666 TIE (dont 1 sûr).
Revêtu d'un costard-cravate aussi noir que ses cernes (mais les exams impériaux nécessitaient de dures révisions) et confortablement assis sur son fauteuil roulant dernier modèle avec lequel il avait explosé Tisane Bizzard au terme d'une course homérique dans les couloirs du Palais Impérial, Kador, tout en réajustant ses Rayban, se la jouait grave génie militaire, entouré qu'il était par sa garde rapprochée, quatre Teletubbies triés sur le volet...
- Des nouvelles de l’escadron revenu d'Obroa-Fnac ? demanda tout à coup le Kommandant à son fidèle adjoint.
- Euh... ouais, Kommandant, répondit le fidèle adjoint. Et... euh... C'est un échec : le dernier exemplaire de Vision du Futur a été acheté par quelqu'un d'autre peu avant son arrivée.
- Ta mère elle sort ça fait une éclipse !!! explosa Kador en tapant des pieds au sol, fou de rage.
Le fidèle adjoint flippa. Et il avait raison de flipper, car le Kommandant éleva la main en un geste d'impatience mal contenue à l'adresse d'un des Teletubbies, le jaune nommé Lah-Lah, lequel se tourna vers l'adjoint. Ce dernier ne se le fit pas dire deux fois, détala vers la porte de sortie en hurlant, mais trop tard : les yeux de Lah-Lah virèrent au rouge ardent, le temps de cracher un mollard enflammé qui consuma l'adjoint avant qu'il n'atteigne la porte...
- Il me faut un autre souffre-douleur, marmonna à lui-même le Kommandant en contemplant le cadavre incinéré. Pour expurger toute cette colère... Ce seront ces misérables suppôts du communisme, les Swoos...
Ce fut alors qu'il ressentit une cosmo-énergie qu'il ne connaissait que trop bien... Non... Cesba ? Sa cosmo-énergie est devenue bien puissante...
A cet instant, d'horribles souvenirs lui revinrent... Leur amitié du temps de leurs études à l’Académie Impériale de Corrida... Leurs soirées torrides à jouer au scrabble après une journée harassante d'entraînements à Counter Strike... Mais cette amitié avait mal tourné... Il arrivait un moment où leurs chemins ne pouvaient que diverger...

Djlouinnndjlioudjlouingjlounnngggdjlouinnng... Flash-back Highlander...
- Non, Cesba, écoute ! C'est l'éléphant qui est plus fort que l’hippopotame !
- Même pas vrai ! L'hippopotame il possède une chaîne de restaurants, tandis que l'éléphant, lui, il a que dalle !
- Tu déconnes ? L'éléphant il a un max de blé grâce aux ventes de Babar...
- Non, je refuse de croire plus longtemps à de telles ineptions, Dodor... Ne vois-tu pas que l'Empire se moque de toi et abuse de ta naïveté ?
- Ca suffit... grogna Dod… euh, Cador. Par tes propos, tu t'es mis de toi-même en dehors de notre mouvement ! Au nom de l'Empereur, je te condamne à mort ! Par la colère du Razorback !!!
- Non, arrête, la fureur du Dragon va te balayer, noooon !!!!Djlouinnndjlioudjlouingjlounnngggdjlouinnng... Fin du Flash-back Highlander...

Malheureusement, comme le disait cette chanson d’une célèbre holo-série de l’été (Cratère Indigo), pour le cœur y avait pas d’écran total – et le cœur de Kador s’était depuis totalement soumis au Côté webscur. Oh oui, se dit-il (le Kommandant, pas son cœur) en laissant la bave lui maculer le menton. Il ferait payer à Cesba ses insultes. Et il apporterait la tête de chaque membre de l’Escadron SWOO à l’Empereur Palpatonne.
- Lah-Lah ? fit le Kommandant en se levant.
- Eh-oh, Kommandant ?
- Que l'on prépare mon chasseur personnel, le Millenium Kador, ordonna-t-il sèchement. Ce sera un combat au corps à corps, comme l'autre fois avec Kla'rah Morh'gann. Et dites aux pilotes de nos TIE qu'un exemplaire invendu de Aie ! Jet d’Ail ! les attend pour chaque ennemi abattu.
- Eh-oh, Kommandant !
Cette fois, finie la rigolade. Il était temps de réhabiliter l'Empire dans cette série ! Kador esquissa un sinistre sourire. Anéantir l'Escadron Swoo serait d’autant plus simple qu'il pouvait compter sur l’aide d'un trahisseur dans leur équipe...
Ecrit par Dark Cador, le 29 Août 2004
36. The usual swoospects
 
Cesba dans la navette: A l'attaaaaaaaaaaque!!
Les cibles pleuvaient de tous les azimuts, X-Wings, A-Wings, une mêlée désordonée de chasseurs de la Nouvelle République de tous types, parmi lesquels le Kommadant Kador faisait un véritable carnage ; partout des débris volaient, chaque appareil apparaissant dans son collimateur se transformait instantanément en nuage de débris incandescents, chaque fois accompagné d’une exclamation de joie :

- YAISSE !!! Prends ca dans ta gueule, salopard de rebelle ! Mouahahahahaaaa !!!! Et pan ! Encore un ! Et un X-Wing pour l’Etoile Noire ! Rebelles de mes…

Sur le pont du hangar du Tres Méchant, les deux ailiers du Kommandant Kador patientaient, bras croisés.

- Bon, qui lui dit qu’il s’est gourré et qu’il est rentré dans le simulateur ?
- Ah non, pas moi !

A ce moment précis, un commandant Impérial cinglé se prépare a écraser un Amiral de la Nouvelle République coincé sur une planète humide quelque part dans la Galaxie. Ses ailiers sont également menacés, et il semble que des membres de mon Escadron soit également impliqués. Je suis le Lieutenant Hobbie, de la Flotte de la Nouvelle République ; cette affectation est la plus débile de ma vie…

32 (c’est le numéro du chapitre)

La suite de ce chapitre n’a pu être diffusée telle quelle suite à un colossal procès pour plagiat intenté par Fox Television.

Du côté de Zaltiro, l’ambiance se réchauffait. La navette emportant l’Amiral Cesba, Tycho et Wedge Troisdé - l’agent Ewok avait eu la sagesse de demeurer au sol - décollait, suivie a une distance plus que respectable par le TIE spécial de Cafard, lequel avait déterré sa réserve d’alcool de sous le siège pour l’occasion. Tycho et Wedge pouvaient difficilement s’offrir ce réconfort et se contentaient de fermer les yeux et de prier silencieusement pendant que Cesba mettait les gaz en gesticulant et en poussant des cris furieux dans la radio.

- Wedge… Qu’est ce qu’on fait ? On essaie de lui faire lâcher les commandes et de se barrer en hyperespace ?
- Bien sûr, comme ca au lieu de se faire enchrister par les Impériaux, on se fera aligner contre un mur par un tribunal militaire. Et puis une rébellion dans la Rebellion, ca fait pas sérieux… Non, on ne bouge pas, de toute façon, j’ai toujours rêvé d’être dispersé dans les étoiles à ma mort ! conclut Wedge avec un sourire rêveur.

Tycho déglutit péniblement et se couvrit les yeux…

A bord du Tres Mechant…

- ARRETEZ DE VOUS MARRER ET PREPAREZ MON VAISSEAU, BANDE DE CONS !

Le Kommandant était de fort méchante humeur après qu’il ait passé une bonne demie heure dans le simulateur de vol du bord avant de se rendre compte de sa méprise lorsque son écran afficha :

BEST SCORES :
1. VADOR 250.000
2. CESBA 150.001
3. KADOR 150.000


Le fait que la diffusion générale ait retransmis dans tout le vaisseau ses cris sauvages évoquant vaguement l’éviscération d’un Bantha et qu’il ait trouvé à sa sortie un équipage contenant difficilement ses rires n’avait pas arrangé les choses…

Mais maintenant, fini de rire, l’heure la vengeance avait sonné, songea-t-il en prenant place dans le cockpit de son Millenium Kador.

Un énorme fracas qui fit trembler tout le vaisseau vint démentir ses certitudes prématurées.

- Ben merde alors !

C’est avec cette exclamation d’une simplicité désarmante que Cesba, Tycho et Wedge commentèrent le spectacle peu banal qui s’offrait à eux : un croiseur Mon Cal à la coque esquintée où une main criminelle avait peint en énormes lettres roses « BREIZH RULES » venait de démolir tout le dessus de la passerelle du SDS en sortant d’hyperespace.

Sur la passerelle du Fierté de Breizh…
- Pilote Tigriss !!! vociféra le commandant MRHA. Je vous avait demandé de nous emmener récupérer l’Amiral Cesba et son équipe, pas de jouer aux speeders tamponneurs avec mon vaisseau ! Je vous avait bien dit que ce vecteur de sortie d’hyperespace était douteux !
- Ah ben vous êtes marrant vous aussi ! Non mais regardez la taille des chiffres sur la console de navigation, sérieusement, vous arrivez à dire si c’est un trois ou un huit, vous ?
- Pilote Tigriss, je crois que votre période d’évaluation vient de prendre un tour des plus désagréables, fulmina le maître des lieux.
- Je vous le grille ? suggéra une Gaya enjouée, les étincelles déjà au creux de la main.
- Pas question ! Les trois quarts de mon équipage sont déjà à l’infirmerie pour avoir fait les frais de vos humeurs changeante, vous n’allez pas en plus commencer à me les cramer juste pour le plaisir !
- M’enfin commandant ! Allez, à peine roussi !
- NON ! C’est MOI qui commande ce vaisseau !!! JE suis le commandant, JE commande !! C’est dans tous les manuels ! Merde à la fin !! hurla MRHA avant de sortir une flasque de thé wookie en soliloquant sur son rôle à bord à grand renfort de métaphores plus ou moins colorées par la boisson et la culture bre’thonne.

Gaya partit bouder dans son siège de commandement en marmonnant que c’était pire que sur Kessel dans cette boîte…

- Commandant ! Votre Altesse ! On reçoit plusieurs appels ! avertit le technicien des communications.

MRHA sur qui le thé commencait à avoir des effets secondaires pour le moins pittoresques et Gaya qui semblait la personne la plus responsable sur cette passerelle (cette phrase m’a été dictée sous la menace d’un blaster par un bre’thon cagoulé ayant tenu a garder l’anonymat) vinrent se placer devant la console Holocom et virent d’abord apparaître un curieux bonhomme en uniforme impérial noir encadré par quatre nabots en pyjama violet.

- Non mais ca te prend souvent d’emplafonner les gens qui stationnent tranquillement, espèce d’atrophié du bulbe ? vociféra le type en noir. Regarde dans quel état t’as mis mon superdestroyer ! Merde, l’Empereur va me tuer, il m’avait bien dit : « pas une griffe ! ». Tu vas me payer les réparations, tu peux me croire !
- D’abord arrête de me gueuler dessus, j’ai mal à la tête, et en plus tu postillones dans ton holocom, pauvre naze ! * HIC ! * Ensuite, appelle-moi encore « atrophié du bulbe » et tu vas voir par où je vais te….
- On se calme, on se calme, coupa Gaya qui se décidait enfin a reprendre sa tâche initiale de représentante-diplomate. Bon, on fait un constat à l’amiable ou on appelle les flics de Zaltiro ? On va quand même pas régler ca à coups de turbolasers, on a déjà assez fait de dégâts comme ca, non ?
- Toi, le sous-produit de Leia Organa, on ne t’a pas sonné ! Non mais vous savez qui je suis ? Je suis le Kommandant Kador, seul maître à bord du Superdestroyer Tres Mechant !
- Le sous-produit va se faire un plaisir de te latter la tronche à coups de sabre si tu lui causes encore comme ca ! cracha Gaya dans l’holocom en laissant le naturel reprendre le dessus. Fallait garer ta poubelle ailleurs que devant une sortie d’hyperespace, espèce de gland ithorien !!

Avant que le Kommandant Kador ne pût exprimer toute l’étendue de son désappointement face à ces problèmes mécaniques et communicationnels, l’image de l’Amiral Cesba vint se placer sur la fréquence.

- Commandant ? J’ai pas reconnu votre style habituel ! C’est votre nouvelle tactique contre les SDS ?
- CESBA !!
- Dodor ma poule ! s’exclama Cesba avec un grand sourire. Ben pour une surprise ! Qu’est ce que tu viens magouiller par ici, vieille ganache ?
- Je suis venu pour avoir ta peau et m’en faire un tapis de salle de bain ! cracha Kador. Tu vas payer ta trah…heu…ta trahisserie envers l’Empire!!!
- Rhalala, non mais quel rancunier, ce Dodor ! Tout ca parce qu’il n’a jamais voulu reconnaître que l’hippopotame était plus fort que l’éléphant !
- C’EST L’ELEPHANT QU’IL EST PLUS FORT QUE L’HIPPOPOTAME !!! hurla Kador avec une veine prête a éclater sur le front.

Il était dit que ce ne serait pas la journée du Kommandant Kador, car alors que cet intéressant débat zoologique, point d’orgue d’émouvantes retrouvailles, allait prendre une tournure intéressante, un grand choc se fit entendre a l’arrière de la passerelle du Tres Mechant et une troisième image vint s’ajouter à ce qui ressemblait de plus en plus à une holoconférence : celle du lieutenant Hobbie.

- Mais qui est le con qui s’est garé en plein devant une sortie hyperespace ?
- HA ! Qu’est ce que je disais ! ricana Gaya.
- Hobbie ! D’où tu sors ?
- Ouais, je sais, on a du retard, mais j’ai du trouver un dépanneur pour tracter la navette de Ginerion et compagnie qui s’étaient retrouvés en rade d’hyperdrive au dessus de Hoth ! A propos, t’aurais pas vingt sacs, parce que le garagiste est un ithorien pas vraiment commode, j’ai du lui signer une décharge au nom de la Nouvelle République ou de la Rébellion, ce que tu veux, pour lui assurer que ses frais seraient remboursés…
- Dites, vous voulez peut être que je vous laisse entre vous ? grinca Kador entre ses dents.
- Ben là, mon Dodor, je t’avoue que ca m’arrangerait assez, j’ai des petits trucs a voir avec mon second ! Oh au fait ! Dodor, Hobbie, Hobbie, Dodor !
- Enchanté Kommandant Dodor !
- KAAAAAADOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOR !!!!! rugit l’Impérial si fort que ses Teletubbies coururent se planquer.
- Il est bruyant, votre copain, Patron ! fit remarquer Hobbie. Bon si ca vous dérange pas, nous on va rentrer à bord, parce que ca fait un moment qu’on vadrouille ! J’ai beau être là depuis Yavin 4, j’aime pas la vie de bohème !

Sur la passerelle du Tres Mechant, un Kommandant Kador écarlate se tourna vers le commandant en second du SDS.

- Alors vous… Non seulement vous me les massacrer avec votre artillerie, mais en plus vous allez me faire ca très doucement histoire qu’ils souffrent bien !

Deux des gardes Teelee’tubbees se regardèrent en se disant que le pauvre Kommandant Kommencait…heuuu commencait à perdre sérieusement la boule…

- Kommandant, je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée, répondit le second, pâle comme une carpette en poils de wampa. En nous éperonnant, ils ont emporté les deux boucliers et le générateur de rayon tracteur ! Et celui qui vient de nous emboutir à l’arrière à démoli les fusibles du contrôle de tir ! Il nous faudrait manœuvrer tous les turbolasers manuellement et – gulps – sans boucliers et avec un croiseur Mon Cal juste au dessus de nous, je crains que, heu…

Kador se prit la tête entre les mains.

- J’aurai de la chance si l’Empereur se contente de me tuer !

Le Fierté de Breizh disparut ainsi rapidement une fois tous les vaisseaux rentrés à bord. Les émouvantes retrouvailles auxquelles on peut s’attendre dans une telle fraternité – le pilote Ginerion vous rappelera depuis son vieux fauteuil à bascule quelque part face a une plage Bre’thonne qu’à la sortie des appareils, on s’étreignit, on serra des mains, des cous, on parla de rétrogradation, de nettoyage des sanitaires du quartier des Wookies à la brosse à moustache, Hobbie aurait même parlé d’éjection dans le vide spatial… Ne sont ils pas espiègles ? :-) – furent interrompue par un Amiral Cesba au sommet de sa forme qui emmena tout le monde en salle de débriefing histoire de rappeler qui commandait cet Escadron.

- Bon ! commença-t-il depuis son lutrin. Maintenant que tous les touristes sont de retour à la maison on va peut-être pouvoir reprendre les choses sérieuses !

C’est en général quand il prononce cette phrase que Cesba doit s’interrompre et faire face à l’hilarité générale.

- L’Escadron est au repos pour une journée, le temps que les équipes techniques fassent un check-up des appareils, déplient la tôle froissée – n’est ce pas, Lieutenant Hobbie ? (Eclats de rire et grimace de l’intéressé.) – que vous fassiez vos rapports respectifs et surtout qu’on connaisse la suite du programme. C’est tout pour l’instant, je serai dans ma cabine, je vais – hum – méditer un petit moment, conclut-il. ROMPEZ !

Le leader des Swoos avait à peine tourné le dos lorsqu’une voix candide l’interpella.

- Amiral Cesba ! Amiral Cesba !
L’intéressé se retourna et se trouva face à une petite jeune femme brune en tenue de vol un peu grande.
- Oui, Petite, qu’est ce que je peux faire pour toi ? Tu as perdu ta maman ?
- Heu non, Amiral je suis le nouveau pilote ! Twin Sun Leader, à vos ordres ! Mais vous pouvez m’appeler TSL !
- Le nouveau pilote ? Quel nouveau pilote ???
- Ben heu le Commandant MRHA m’a affecté à votre service dès votre retour et m’a demandé de vous remettre ceci, répondit TSL en lui tendant un databloc

PILOTE TÉAICHEL AFFECTÉE A VOTRE ECHCADRON

HIPS

DEMERDEZ VOUS

GNYAHAHAHAHAAAAAA !

HIPCHE

CDT MRHA – SON ALTESSE GAYA


- Je vois… dit Cesba avec une grimace en jetant le databloc dans une poubelle. Combien d’années ?
- Pardon ?
- De taule, de gnouf, de zonzon ! Vous étiez condamnée à combien ?
- Heu mais je ne sais pas de quoi vous parlez, Monsieur, dit timidement une TSL de plus en plus inquiète, je sors de l’école de pilotage !
- Quoi ? Vous n’êtes pas passé par un tribunal militaire ? Vous n’avez tué personne de votre propre camp ? Vous n’avez pas piloté en état d’ivresse ?
- Pas que je me souvienne !
- Mais qu’est ce que c’est que ces recrues de merde ? Rassurez moi ! Vous avez bien fait au moins une connerie pendant vos classes ?
- Heu… Ah oui un jour en sortant le biplace du hangar, j’ai fait une erreur de bouton et j’ai coupé les répulseurs à cinq mètres du sol !
- Ouais… Bon bah ca suffira, de toute façon, je n’ai plus le temps de faire le tour des prisons militaires… Très bien, pilote TSL ! Bienvenue dans l’Escadron Swoo ! Vous disposez de votre propre appareil je présume ?
- Ah pas du tout j’ai été directement transférée sur Mon Calamari par navette-courrier ! On m’a dit que je recevrais un appareil sur place. Dites, c’est vrai, je vais avoir un X-Wing à moi ? demanda la nouvelle venue en trépignant.
- Eh bien ma foi, vu la conjoncture actuelle, c’est assez mal parti, on est en manque d’appareils, on voit que vous n’avez pas vu sur quoi mes gars volent ! Mais on va s’arranger, ne vous tracassez pas ! HOBBIE !
- Patron ?
- Je te présente la pilote Twin Sun Leader…
- TSL ! se présenta-t-elle avec un grand sourire.
- …TSL, nouvelle venue dans nos rangs.
- Un nouveau pilote ? Mais qu’est ce que tu veux qu’on en foute ?
- Le Commandant MRHA est avec Gaya sur la passerelle, tu veux aller leur demander ?
- …d’accord, TSL est notre nouvelle recrue…
- …et on a besoin que tu lui trouves un appareil.
- Un quoi ? C’est une blague ? Et où tu veux que je le trouve ? Dans le hangar, les seuls zincs non-affectés sont des carcasses !
- Débrouille-toi, fabriques-en un, voles-en un, mais il lui faut quelque chose qui vole d’ici demain ! Tu as carte blanche !
- Heu, bon, ben si t’es sûr de ce que tu fais… Bon, eh bien suivez-moi, Pilote TSL !
- Qu’on ne me dérange pas avant demain, j’ai une tonne de travail ! lanca Cesba en se dirigeant vers le bar.

Quelque part du côté de Zaltiro…

- COMBIEN ??? hurla le Kommandant Kador.
- C’est…c’est noté sur le devis, Kommandant ! balbutia le commandant de bord du Tres Mechant, toujours pâle.
- Je vous avait bien dit que ce garagiste Ithorien essaierait de nous entuber !! Mais on n’a pas le choix, on ne peut pas rentrer sur une base impériale comme ca si on tient à notre peau ! Faites procéder à ces réparations, Capitaine, mais surtout veillez à ce qu’il ne massacre pas le travail ! On paie le prix fort, je veux un résultat comme neuf !

Lorsque l’officier eut quitté la pièce, le Kommandant se dirigea avec dépit vers sa console holocom/holonet.

- Et mon trahisseur ne m’a toujours pas donné de nouvelles ! Il ne m’a envoyé qu’un seul message, il ne s’est tout de même pas déjà fait pincer ! Tenez, Lah-Lah, regardez son dernier et unique rapport, dit-il en allumant l’holo à l’aide d’une télécommande.

Le visage d’une jeune femme revetue de la tenue orange des pilotes rebelles apparut.
- Je suis l’agent Brhi’sthow, de l’Ubiqtorat. J’ai infiltré depuis plusieurs mois un croiseur rebelle et ceci est mon premier rapport sur les activité des terroristes de l’infâme Escadron Swoo !
- Ne me dites pas qu’une jeune femme qui semble aussi brillante aurait pu se faire pincer si vite ! Tenez, Lah-Lah, regardez la savater un soldat rebelle !

Un autre Teelee’tubbee se pencha à l’oreille de Lah-Lah.

- C’est pas la bande-annonce de cette nouvelle série holo que tu avais laissé sur son bureau pour lui changer les idées ?
- Si… Je savais que j’aurais du lui joindre un petit mot… Mais pourquoi ces andouilles de réalisateurs ont fait ressembler la BA à un vrai rapport de l’Ubiqtorat, aussi !

Le Teelee’tubbee eut un air dépité.

- Il a vraiment changé depuis qu’il a rencontré ce Thrawn dans les Régions Inconnues et qu’il s’est fracassé la tronche contre la console de tir, hein ?
- Ouais… répondit sinistrement Lah-Lah. Ca l’a rendu encore plus méchant et diabolique, mais je crois qu’il pète encore les plombs par moments…
- Mais dis moi, pourquoi ils parlent de l’Escadron Swoo dans cette série à la con ? Les Rogues sont beaucoup plus médiatiques !
- Quand les scénaristes ont vérifié quel Escadron Rebelle nous avait causé le plus de pertes, ils ont constaté que l’Escadron Swoo battait les Rogues d’une seule victoire. Il faut dire qu’a chaque assaut qu’ils ont lancé jusqu'à ces derniers temps, il y avait au moins un de leur pilote qui foirait son tir de torpille au sol, s’écrasait sur sa cible et nettoyait quinze hectares d’un coup…
- OUAIIIIIIIIS !!! Dans les dents ! Dans les dents !! glapit le Kommandant en gesticulant.

Lah-Lah roula les yeux et pris son Kommandant par l’épaule.

- Venez, Patron, faut que je vous parle…

Pendant ce temps, sur le Fierté de Breizh…

La pilote TSL venait de passer deux longues heures à parcourir les immenses hangars du croiseur en compagnie du Lieutenant Hobbie, en pure perte. Aucun appareil n’était disponible.
- On va bien être obligé de trouver une solution, on ne va quand même pas vous envoyer au feu avec un scaphandre et un blaster ! Encore que… Vous croyez que vous pourriez tenir dans le logement d’un droïde astromech ?
- Un QUOI ?
- Ouais, vous avez raison, c’est pas une bonne idée… Personne ne voudra se séparer de son astromech… Oubliez-ca !

Hobbie se gratta pensivement la tête tandis qu’une TSL de plus en plus inquiète commencait à chercher du regard une quelconque sortie.

- Hmmmm… J’ai peut être une solution… Cela vous poserait-il un problème de piloter un appareil quelque peu…atypique ?
- Aucun, Lieutenant, j’ai toujours adoré les prototypes ! répondit joyeusement TSL avec un grand regain d’espoir.

Le Lieutenant Hobbie la considéra avec une expression bizarre sur le visage et décrocha un interphone.

- Sama ? Hobbie à l’appareil. Tu peux me sortir « Le Monstre » ?
- « Le Monstre » ? demanda TSL avec une expression peu rassurée.

Quelques minutes plus tard, dans un autre recoin des hangars…

- C’est un petit projet que Sama et moi bricolions pour tuer le temps, expliqua Hobbie en montrant le chemin. On se demandait si il serait possible de booster la puissance de feu d’un X-Wing pour les attaques contre les Destroyers. L’idée était de la rendre supérieure à celle des B-wings. On a rajouté quatre tubes lance-torpilles fixés à l’extérieur, dessus et dessous le fuselage. Vu l’excès de poids et la perte d’aérodynamisme, on a été obligé de… hum… bricoler les moteurs… Ca a donné CA !

TSL resta bouche bée devant l’étrange appareil : un X Wing avec deux tubes lances torpilles fixés sur et sous le nez, deux turbines de B-Wing soudées à l’arrière, également dessus et dessous, des cables blindés et protégés courant sur le fuselage, des turbolasers aux culasses étrangement larges…

- Ah oui, on a aussi gonflé la puissance des turbolasers, ajouta Hobbie et rajouté des réservoirs supplémentaires fixes.
- Et pourquoi n‘est il pas en service dans l’Escadron ?
- La première fois que je suis sorti avec pour tenter de convaincre l’Amiral, la sécurité des lances torpilles à lâché sous mes doigts et j’ai fusillé le compartiment moteur entier d’une corvette corellienne… avoua Hobbie. Il y a eu aussi quelques petits problèmes d’isolation des nouveaux réservoirs, on a… hum… légèrement mis le feu au hangar principal… Tout ca est réglé depuis ! Mais l’Amiral à préféré qu’il reste au hangar…

- Et je vais le piloter ? demanda TSL avec un sourire qui s’élargissait.
- Eh bien… Ma foi, je ne sais pas si c’est bien un appareil convenant à un… heu… une… hum… enfin, à une petite jeune qui débute, évidemment, mais…
- YOUPIIIIIIIIE ! cria TSL en sautillant. J’ai mon appareil à moi !

Le Lieutenant Hobbie la considéra avec des yeux ronds.

- Pas de doute, elle était destinée à nous rejoindre un jour…
Ecrit par Hobbie, le 29 Août 2004
37. La doctrine Kador...
 
The new emperor's weapon
A bord du Très Méchant
Cabine très personnelle du Kommant Kador


- C’est quoi ce foutu générique de fin ??! Lah-Lah !!
- Oui ? Votre Pourriture ?
- Veuillez m’expliquer ceci : Fox Prod… Kikidonk ?
Le Kommandant du Super Super Destroyer désigna du doigt son holo-console, visiblement… furieux, dirons-nous. Le Teeleetuubiees, un poil dans la merde mine de rien, passa du jaune vif à l’orange-soleil-couchant-un-soir-de-pentecôte-à-Ibiza. Fort heureusement, son collègue Dipsy Shai, choisis ce moment pour surgir de l’entrée.
- Kommandant !!
- Koi encore ? fit Kador, qui était près à balancer un exemplaire du « Pseudo Droit Constitutionnel de l’Empire » à la face de son subordonné, ce qui causerait inéluctablement sa mort.
- Un message personnel de sa part.
- Lui ?
- Oui... lui...
- P’pa ?
- Heu… non… il s’agit de Sa Majesté l’Empereur.
- Ha…
Eh merde, il ne manquait plus que ça. Avec le pot qu’il avait ces derniers temps, Palpy voudrait un rapport des derniers évènements, ou alors la recette de Milk-shake de Bothan.
- Bien, je me rends dans la salle de communication.
- Heu, on peut transférer l’appel a votre bureau vus savez ?
- Fais pas chier, j’ai pas débourser de ma poche dans ce foutu chantier et avoir fait installer ce Home Holo Cinema pour ne pas en profiter.

L’immense salle sombre et… non, juste sombre, accueillit le Kommandant. Celui-ci se dirigea tant bien que mal vers le centre de la pièce, mais se cogna la tronche au bout de trois pas. Pas si grande que ça la pièce…
- …mière… ronchonna-t-il, une main sur son nez…
La …mière s’alluma alors dans le studio. Kador constata alors le travailleurs des ingénieurs. Devant lui, un écran 160/90 a holo-plasma et deux baffles 2 x 4000 GW, et un fauteuil assez classe. Bon, vu que c’était l’Empereur en personne qui était au bout du fil, la coutume voulait qu’il s’agenouille, entre l’écran et le fauteuil donc… Ca prenait de la place mine de rien tout ce bordel.
- Kador, j’écoute.
- L’image du plus grand démocrate que la galaxie apparue enfin. Comme a son habitude, il était assis sur son fauteuil multi-fonction (comlink, game boy, adoucissant a base de formol…) et pour en fois, il avait bien réglé la lunette de sa propre console. Kador ne faisais donc pas face à la narine droite de Palpatine, ou à ses rides frontales.
En tous les cas, super la qualité de l’image, songea l’impérial, ravi. Voyons-voir pour le son.
- Votre Sublime et Merveilleuse Etoile de la Galaxie - que dis-je - de l’Univers. Qu’est ce que Votre misérable serviteur, qui est ravi d’être misérable et ravi d’être votre serviteur, pourrait faire pour Vous ravir ? … Vous êtes Beau… et Grand… et Beau… et Fort… et Macciavilique… Machava…. et si Méchant ? Hein, dites ?

- POUYOU.

Les projecteurs de la salle explosèrent sous le coup de la puissance sonore de l’onomatopée.
Kador, les lunettes brisées et les cheveux gominés en arrière façon Carrie Ann Moss tenta de se relever, et s’installa tant bien que mal sur son fauteuil.
- Son : moins 150…. Oui Mon Magnifique Maître ?
- Biiiiiiiiiiiiiiihuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu….huuu…. (Sa tête retomba un moment… pour se relever subitement) … CADRON SWOOO !
- Oui, eh bien, comment dire… voyez-vous, Mo Maitre, Mon Seigneur… Je vous ai déjà raconter l’histoire de l’hippopotame et de l’éléphant ?
- Yaaaaaaaaa…. Bu. Hummmmmmmmmmmmmmmmmmm. Dabou… Héhé.
- … Mais encore, Votre Merveille Merveilleuse ?
- Kador ? fit une voix grave à la Vador
- Une main ganté agrippa l’objectif de l’holocam qui pivota vers la droite, droit sur un buste d’armure noire. Très Kitsh avec les boutons de toutes les couleurs. Un zoom arrière dut effectué automatiquement, et Kador put constater qu’il s’adressait bel et bien au Seigneur Noir.
- Comment tu va Dark ?
- La routine, le vieux pète un bouillon toutes les 3 heures….
- Tu fais un boulot bien brave, mon ami.
- Ouais, bon, L’Empereur veut savoir ou ça en est avec les Swoo ?
- Heu… je t’ai déjà raconter l’histoire du..
- AMENEZ-MOI MON ZIGUOUIGUI ! intervint subitement le maître de la galaxie.
- Son quoi ? demanda Kador.


Toujours à bord du Très Méchant
Hangar N°1

Deux semaines plus tard

Le Zigouilleur de Galaxie. Tel était le nom de la nouvelle arme secrète de l’Empereur Palpatine. Telle était l’arme que l’Empereur avait personnellement confié au Kommandant Kador pour défaire l’escadron Swoo. Tel était l’homme qui allait donc zigouiller les Swoo… si vous suivez.
La livraison devait s’effectuer d’ici les minutes qui suivait, jamais le kommandant n’avait été aussi impatient de sa vie… du moins depuis la fin de la première saison de « 24 Heures Standards ».
En effet, depuis la fin de la communication avec Palpatine, deux semaine auparavant, où le Seigneur Vador lui avait déchiffrer les paroles du maître. Il avait bien essayé de le mettre en garde, mais Kador lui avait assuré qu’il en prendrait le plus grand soin.
Une navette lambda émergea enfin de l’Hyperespace, face au hangar.
Tiens, petite l’arme mortelle qui tue….

Dix minutes plus tard…- Keuaa ?? C'est ça le Zigouilleur de galaxie? Une Etoile Noire qui fait *POUET!* quand on appuie dessus? Putain c'est vrai qu'il vieillit le Palpy... Bon ben, on oublie les super armes et on revient aux bonnes vieilles méthodes... Amenez-moi l’agent Brhi’sthow…
Lah-Lah et Dipsy Shai se regardèrent… encore…
Ecrit par Cesba, le 21 Août 2004
38. Elias
 
L'agent Brhi'stow
Dans le hangar du « Fierté de Breizh », comme d’habitude c’était le bordel. L’amiral Cesba manque par trois fois de chuter en tentant d’accéder à l’appareil du lieutenant Hobbie, son second enfin revenu de ses péripéties.
– Hobbie ! Hurla-t-il
– Oui, ces ?
– Combien de fois devrais-je te dire que sur le pont tu m’appelle AMIRAL !
– D’ac ces, qu’est ce que je peux pour toi ?
– Où est le pilote TSL ?
– Ben en fait…


Laissons le lieutenant Hobbie s’expliquer et allons voir plus au fond du Hangar, là ou les liens d’alimentation en carburant se mèlent à des câbles électriques, et à des cordons réseau (depuis le temps que le sans fils existe quand même !), le tout trempant dans une bonne dose d’alcool.
- Tu as quand même exagéré là Ced!
- Ben quoi, on pouvait quand même pas retourner sur Pigalla!
- Oui, mais là quand même je le sens pas...
- T'en fait pas mes plans sont toujours infaillible, regarde on a bien ramené Hobbie!
- Je me demande toujours comment vous avez fait!
- De toute façons, Pink, c'était le seul moyen!


A bord du très méchant Lah-lah et Dispy Shai se disputait pour déterminer qui irait expliquer que Brhi'sthow n'était en fait que l'héroïne d'une holo-série. Disons que les choses devenait préssente puisque ce soir était diffusé l'avant dernier épisode de la seconde saison.
Dans son bureau le Kommandant Kador étudiait ses plans pour anéantir l'escadron Swoo. Si seulement l'agent Brhi'stow pouvait lui donner des nouvelles, évidement si elle venait à bord... Dodor!! c'est purement professionnel! A ce moment précis, l'holocom émis un bip. Le machiavélique Kador n'étant pas officié pour rien avait programmé son holocom pour qu'il émette un son des que sa trahisseuse essaierais de le contacter. Aussi se jeta-t-il sur l'appareil pour l'allumer.
-....Ce soir sur èmesize!

TSL elle commençait à stresser, et se n'était pas son copilote, Trigriss qui l'aidait à se calmer.
- Je suis sur que cette mission est de première importance! On doit sans doute aller chercher des caisses de prototypes... Et cette carte mémoire pour datapad qu'on doit acheter je suis sur qu'en fait ce ne sera pas un jeu, mais les plans de la dernière arme secrète de l'empire!
- Euh, Tigriss, Ced et Pink nous ont dit que c'était qu'une cargaison normale et que ça nous permettra de nous familiariser avec notre vaisseau, là le monstre...
- Et alors comment tu explique qu'ils nous aient donné des nom d'empreint? Hein? Brhi'stow et Vow'nhe, moi je trouve que ça fait mission secrète!
- Et pourquoi pas espion tant que t'y es? répliqua TSL sur les nerfs.
- Ben tu vois!

Le monstre passa en hyperespace vers pigalla, TSL regarda à nouveau l'ordre de mission que le pilote Ced de Szym lui avait donné. L'ordre sortait directement de l'imprimante spéciale du commandant MRHA, celle qui a des papiers pret-signé, en même temps les hips en fin d'ordre de mission ne laissait pas de doute quand à l'origine de l'ordre.


Lah-Lah tremblait devant la porte du Home Holo Cinéma, Dodor s'y était enfermé vingt minutes plus tôt. Une communication de première importance. Sur que cette fois il comprendrait! Kador, le grand méchant commandant qui aspirait à détruire les swoo (faut pas trop rever quand même car swoo pour tous!). Bref celui qui voulais éclater les swoo et démontrer à Cesba que léléphant était plus fort que l'hypopotamme, sorti en trombe de l'immensément petite salle de Home holo ciné.
- Ca y'est je le tiens! Grace à mon trahisseur! Je le savais!
Kador monta sur la passerelle de komandement, tout les officier enseigne et autre trous du c** qui se trouvais là firent un bon en le voyant débarquer, cachant tant bien que mal le dernier numéro de Starboys, et effaçant des écran les partie de 'galaxy invadeur' en cours.
- Timonier! Cap sur Pigalla!
- Euh, pardon Komandant mais c'est quoi un ti...
Le reste de la phrase parti dans le bruit qu'émis le corp de l'enseigne lorsque le cracha de lah-lah l'atteignit.
- Bien alors cap sur Pigalla. Mais Komandant, avec tout mon respect, que compter vous y trouver?
- Trois choses, d'abord l'agent Brhi'stow qui y a des ennuis, ensuite la preuve que j'avais raison gràce au station de l'éléphant! Et enfin un exemplaire de Vision du Futur
Ecrit par ceddeszym, le 21 Août 2004
39. La vie n’est pas un long fleuve tranquille
 
Palpy va m'tuer...
Pour l'Amiral Cesba, la vie n'était pas un long fleuve tranquille.
La journée avait bien commencée pourtant… Jusqu'à ce qu'Hobbie vienne lui annoncer la disparition de ses deux plus récentes recrues, les Lieutenants Tigriss et TSL ainsi que celle de leur vaisseau. (enfin si on pouvait appeler ça un vaisseau…)
Un peu plus tard et après une enquête discrète d'Hobbie, le tableau s'était éclairci avec la découverte dans la cabine du lieutenant Pink de la copie d'un faux ordre de mission signé par l'imprimante de MRHA. Et Cesba avait du se rendre à l'évidence.
" Comment avez-vous pu faire ça !? Mes Swoo, mon escadron, la chair de mon sang !!! "
Et pourtant ils l'avaient fait.
"Ben on était interdit de séjour à Pigalla" tenta d'expliquer Ced, "et la dernière fois qu'on y était Ma'ra avait commandé des caisses de Whisky Corellien en contrebande ! On allait pas laisser se gâcher tout ce bon alcool nan ? Nan ??"
Sourd à l'appel au calme lancé par Gaya, Cesba se tourna vers la passerelle et beugla : "Tout le monde à son poste !!!! Nous partons pour Pigalla !! "
Puis, faisant face aux coupables, d'un air Ô combien menaçant, il ajouta dans un souffle "Vous ne l'emporterez pas au Paradis…"
Enfin bon… L'avantage c'était que pendant le voyage il aurait le temps de se re-re-re-remater Matrux sur l'écran tactique de sa cabine…


Le Très Méchant flottait au dessus de Pigalla. Le Kommandant Kador avait pris une navette pour la station et attendait l'arrivée de sa délicieuse trahisseuse à l'endroit prévu, en compagnie de ses sbires Lah-Lah et Dipsy Shai. Lorsque le… vaisseau se posa sur l'emplacement, il se dirigea vers la rampe qui s'abaissait, près à tout mettre en œuvre pour débarrasser à jamais la galaxie de l'escadron Swoo.
Malheureusement pour lui, lorsque la rampe eut fini de s'abaisser, ce fut le pilote Tigriss qui surgit devant lui.
"Hein?? Mais c'est pas ma trahisseuse ?! Ou alors les brouillages de la transmission holographique étaient très, très fort !!! "
C'est à ce moment là que surgit à son tour le lieutenant TSL… Elle ne ressemblait pas non plus tout à fait aux hologrammes que le Kommandant avait reçu, mais cette fois le brouillage pouvait vraiment en être la cause…
" Brhi'stow je suppose ?"
"N… heuu, oui, mais qui êtes vous ?"
"je suis… (Kador marqua une pose pour faire durer le suspense) Je suis… le Kommandant. Vous travaillez pour moi."
"Ah, heu, oui, je suppose…(TSL je tourna vers Tigriss et souffla à voie basse)"Je ne sais pas ce qui ce passe, on était juste entré dans ce lavomatic pour nettoyer le vaisseau et regarde ce qui arrive… tu avais peut être raison en fait, ça doit être une mission top secrète !! C'est trop cooool !!!"
"C'est qui lui ? " demanda Kador d'un air soupçonneux en désignant Tigriss.
"C'est… mon coéquipier Vow'nhe"
"Ha ? bon… dans ce cas… Venez, nous allons discuter ailleurs, les stations de lavage Eléphants ne sont pas un endroit très discret pour ce dont nous devons parler…" Il eut un sourire carnassier, malheuresement aussitôt coupé par la sonnerie "marche impériale" de son comlink.
"Allo ? Quoi ? que voulez vous dire? Comment ça, garé en zone bleue?? Mais non, ils ne peuvent pas faire ça ?!!! Ils n'ont pas le droit de faire enlever mon super destroyer !!!! …." Quand il coupa la communication il était très blanc… "Palpy va m'tuer…"
Ecrit par Twin Sun Leader, le 21 Août 2004
40. Cé ton destain !
 
Alors, c'est quand qu'on joue Braveheart ?
4 h 56 et 45 secondes

- Eh, attendez, fit TSL, tout à coup suspicieuse. Pourquoi la sonnerie de votre comlink cancérigène repompe-t-elle la musique de la « Marche Impériale » ?

Kador fronça les sourcils de manière caractéristique, genre prof de maths.

- Parce que je bosse pour l'Empire, ma p'tite dame, voilà pourquoi ! (il se tourna vers Lah-Lah et Dipsy-Shai) Manquerait plus que mes interlocuteurs travaillent pour la Rébellion ! (et sur ce, il explosa de rire, le rire du type qui proclame, en embarquant sur le Titanic, que Picasso rapportera que dalle dans les prochaines années)

TSL et Tigriss échangèrent un regard lourd d'angoisse. Puis matèrent l'accoutrement du Kommandant qui riait aux éclats, ainsi que celui de ses deux adjoints. Et remarquèrent qu’effectivement...

... leurs fringues étaient trop ringardes pour des gars de l’Alliance ou des contrebandiers.

- Alors comme ça, vous bossez pour l'Empire ! déclara Tigriss en croisant les bras, air furieux.
- Donc vous êtes un Méchant ! conclut TSL.

Kador revint à son regard « prof de maths ». Sa bouche se tordit à la manière de celle d’Arnold dans « Arnold et Willy » quand Arnold il dit « Mais qu’est-ce que tu me racontes là Willy ? » :

- Mais qu’est-ce que tu me racontes là Brhi'stow ?

D'autres Stormtroopers rappliquèrent au même instant, plus vite que Chronopost, blasters au poing, dans une belle démonstration de bruit et de führer...

- Vous n’êtes pas l’agent Brhi'stow ! finit par s’exclamer Kador tandis que les Storms encerclaient Tigriss et TSL. Vous êtes... quelqu’un d’autre !

Fier de cette puissante déduction, Kador renoua sa cravate noire – déjà nouée et dénouée un bon millier de fois depuis qu’il avait eu à affronter ces si redoutables SWOOS – et rechaussa ses Rayban bon marché.

- Oh mon Dieu ! cria TSL.
- On me confond également avec Janpiehr Fouh'coh, se désola Kador. A cause du costard.

Il s'approcha de ses deux prisonniers, genre hyène dans Le Roi Lion.

- Je n'aime guère que l’on se moque de moi ! reprit-il d'une voix glacée. Dans cette hypothèse, je recours à l'une de ces quatre parades : 1) je m’en vais comme un prince ; 2) je ris de la moquerie en élaborant une stratégie politique qui me permettra de prendre le pouvoir dans les vingt ans pour instaurer un régime totalitaire qui emprisonnera tous mes ennemis ; 3) je me plains à « C’est mon choix » ou 4) je bousille mon interlocuteur.
- Eh bien, fit Tigriss, je prendrai l’avis du public.

Kador se tourna vers les Storms :

- Très bien, au public de voter...

Les résultats s’affichèrent très vite.

« Je m’en vais comme un prince » : 72 %.
« Je deviens dictateur » : 184 %.
« Je me plains à C’est mon choix » : 1 (vote, pas %).
« Je bousille mon interlocuteur » : f(x) = (y + 2)²

- Je pense qu’on devrait faire appel à un ami, non ? suggéra prudemment TSL.
- C'est ce que j’allais vous proposer ! acquiesça Kador. Qui désirez-vous appeler ?
- Euh... Cesba ? fit Tigriss.
- Votre amiral ? murmura Kador, perplexe. Je subodore un piège. Qui me dit que vous n’allez pas lui lancer un appel à l’aide ?
- On est des gentils, et les gentils n'agissent pas ainsi, répondit aimablement Tigriss.
- C'est vrai, sourit le Kommandant. Les gentils sont souvent très bêtes.

De toute évidence, songea TSL, le Kommandant avait oublié les méfaits de Macaulay Culkin dans la série des Maman, j’ai raté ma vie...

- Très bien, dit Kador en donnant un ordre à Lah-Lah pour brancher la communication.

Tût... tût... tût...

Déclic.

- Allô ?

TSL reconnut immédiatement la voix. Elle hurla :

- L'Empire nous a capturés, faut vite nous sortir de là !
- Oui, approuva Cesba, mais c'est quoi la question ? Faut vous magner, on n'a que trente secondes, je crois...
- Mon arme secrète vous posera elle-même la question, Amiral, répliqua Kador sur un ton 'achement prétentieux. Fin de communication.

Clic.

TSL et Tigriss réprimèrent un gros frisson. Qu'avait donc voulu dire cet abominable sadique par « mon arme secrète » ?

- Cesba va devoir affronter son destin, ricana Kador. Un destin qui prendra une voie surprenante, sous forme de métal liquide.





14 h 65 et 324 secondes.

Le Fierté de Breizh atterr... s’écrasa à quelques centaines de mètres d’ici, aplatissant un sex-shop wookie. La rampe s’abaissa en écrasant des poupées ewoks gonflables et autres godsabrolaser.

- Pigalla, nous voilà ! s'exclama Cesba, suivi de sa troupe de grands conquérants.

Ils dévalèrent la rampe, se servirent en ustensiles divers, mais n’allèrent pas plus loin. Car un grand type habillé en flic et juché sur une moto s’amenait vers eux.

Cesba le dévisagea. Corps bien bâti, visage massif surmonté d’une légère crinière grisâtre, la mâchoire solide pourvue d’un collier de barbe poivre et sel... Mais ce qui frappait, c’étaient surtout ses yeux, des yeux dans lesquels luisaient à la fois une inhumanité totale et une volonté de nuire aussi immense que les réserves de pétrole saoudiennes. Son insigne argenté scintillait sur son uniforme noir d'agent de police. Près dudit insigne, une barrette où devait être indiqué son patronyme, mais les caractères inscrits étaient bien trop petits pour être décryptés de loin. Un ZZ Top des forces de l'ordre, quoi.

L'homme – mais était-ce vraiment un homme ? –, stoppa sa moto, la gara, et s'avança vers eux, démarche raide, mécanique, lourde.

- Amiral Cesba ? déclara-t-il à ma’ra ja’de, qui était la plus proche personne à se trouver sur sa route.
- Z'êtes le proprio ? rétorqua-t-elle.

Pas le temps de moufter que le bras du type la chopait par le cou, pour élever sa victime jusqu’à ce que ses pieds ne touchent plus le sol.

- « Proprio » ? interrogea le type sur le même ton, sans lâcher ma’ra, qui étouffait grave.
- Navré, je parle pas le coincé ! répondit-elle.

Il parut l'analyser d’un simple regard, puis la jeta à quelques mètres – de toute évidence, ce gars était doté d’une force prodigieuse.

- J'organise des combats au sabrolaser chaque week-end, intervint Jey, et je crois que vous pourriez faire un bon candidat pour…
- Amiral Cesba ? rétorqua le flic, qui n’avait pas varié le ton.
- Euh, non, avoua Jey.

Il n'eut pas l’opportunité d’aller plus loin. Le flic lui balança une tape sur la gueule, qui le vit tournoyer sur lui-même façon toupie.

- Bon sang, pesta Hobbie, je crois savoir qui est ce gars...
- Et c'est quoi ? s’enquit Ced.

Le flic se ramena devant Cesba.

- C'est un T-3,14 ! gueula Hobbie. Cesba ! Dégage, il a été programmé pour te tuer !!!

Mais Cesba ne pouvait faire un mouvement. Il avait enfin pu lire le nom inscrit sur la barrette d’identification du flic.

Walter Jon Williams.

- Amiral Cesba ? demanda le type. Oui, identification positive.

Le bras droit du flic se mua en gris... sa main parut se tordre, s’allonger, se compresser, jusqu’à former... une espèce de lame à la pureté aboutie...

Ce fut alors que Cesba se demanda s'il n'aurait pas du se montrer un poil plus clément dans sa rédaction du bulletin de note relatif à La voie du destin...
Ecrit par Dark Cador, le 21 Août 2004
41. Les Swoos doués
 
Salopard d'Ithorien !
- Amiral Cesba, dit le T-3,14, j’ai été envoyé pour vous tuer.
- Gargli taragl gergloyé, essaie d’articuler le glorieux leader des Swoo.
- Je ne suis pas programmé pour comprendre le langage des humains victime d’un strangulation, répondit la chose en lâchant l’Amiral.
- Je disais, QUI T’AS ENVOYE ? hurla Cesba.
Les Swoo furent abasourdis par la témérité de l’Amiral. Malgré le fait que leur ennemi faisait deux têtes de plus que lui, Cesba parvenait à paraître… petit.
- J’ai été envoyé par John Kador dans le but de vous tuer, dit la créature d’une voix inhumaine.
- DODOR !? crièrent d’une seule voix les Swoo.
- Alors il s’appelle John ! conclut Pink.
- Meuh non, contra Cesba. Il dit ça pour avoir du style. S’il s’appelle John, alors j’ai des cheveux blancs.
- Euh Cesba… commença Hobbie.
- Je me passerai de vos commentaires Lieutenant Hobbie. D’autant que vous avez autant de cheveux blancs que moi.
- Non c’est pas vrai ! s’offusqua Hobbie.
- Si, c’est vrai, dit Cesba.
- Non, c’est impossible, je ne te crois pas. Je n’ai pas de cheveux blancs ? demanda-t-il à Wedge.
Ce dernier confirma sous le regard horrifié de son Lieutenant. Successivement, Kano, Yann, Tycho et Gwadj confirmèrent. Cesba, lui, jubilait.
- Ha ha ha ! Tu vois mon cher Hobbie, c’est une malédiction des Swoos !
- Dites, je vous rappelle que je dois vous tuer, les coupa la chose d’une voix sans émotion.
- Oh vous ça va, on ne vous as pas sonné, hurlèrent de concert Cesba et Hobbie.
La lame du T-3,14 se transforma alors en un fusil blaster et se prépara à faire feu sur l’Amiral, toujours en train de discuter avec Hobbie. Mais Ced, qui avait tout compris, pris la parole :
- Mais dites-moi, mon cher T-3,14, vous travaillez pour le Kommandant ?
- Appellez-moi T-Pie. Non, je ne travaille pas pour Kador, je n’obéis qu’à ses ordres. Aux ordres venant de sa voix.
- CA Y EST ! cria Wedge. J’ai la solution. Il est temps de tester les capacités de cafard.
Les Swoo regardèrent Wedge comme s’il avait un Ewok sur le nez. Même Cesba et Hobbie avait stoppé leur joute verbale pour examiner Wedge. Mais soudain, l’incroyable se produit.
- T-3,14, écoute moi.
Cesba n’en croyait pas ses oreilles. Cette voix… c’est celle de Kador. Et elle sortait de la bouche… enfin de ce qui lui servait de bouche… enfin bref, la voix était imitée par cafard !
- J’espère que t’as un plan, grogna Pink à la Bestiole.
- Préparez-vous à chopper ma’ra et Jey et à courir, murmura cafard.
Le T-Pie se figea.
- Oui, mon Maître ?
- Donnes-nous ton nom, fit cafard avec la voix de Kador.
- Je suis T-3,14, répondit la chose.
- Nom, ton nom complet, et dis-le lentement, ordonna cafard.
- T – 3 – virgule – 1 – 4 – 1 – 5 – 9 – 2 – 6 …
- COUREZ ! cira cafard, imitant Gandlaf, le magicien de l’holo-film, Le Seigneur de Saturne (Saturne, Anneaux… non, c’est pas grave…).
Joignant le geste à la parole, les Swoo se mirent à courir comme des dératés, pendant que le…truc continuait de réciter une série interminable de chiffres. Les Swoos s’arrêtèrent alors devant une espèce de restaurant et reprirent difficilement leur respiration. Après quelques instants, ils tournèrent tous leur regard vers cafard.
- Comment… qu’est-ce que… essaya d’articuler Cesba.
- C’est simple, jubila cafard. Rappelez-vous son nom. T-Pie. Le nombre Pie est le nombre le plus long de toutes la galaxie. Il est a pour des heures à dire son nom complet.
Les Swoo éclatèrent de rire. Soudain, Cesba poussa un cri en montrant l’enseigne du restaurant.
- REGARDEZ ! Hippopotame… Je le savais, c’est lui le plus fort.



- Vois, Lah Lah… L’éléphant trône fièrement. C’est lui le plus fort, Cesba n’a plus qu’à s’incliner devant mon génie, mouhahahaha.
Le Teletubbies regarda le Kommandant sans saisir le pourquoi du comment de cette phrase.
- Réponse E, dit TSL sans préavis.
- Hein ? s’étonna Kador, arraché à sa contemplation. Que dis-tu ?
- Je dis que je choisis la réponse E de votre question.
- Y a pas de réponse E, jeune impertinente.
- Si, lança TSL. La réponse E c’est… ON SE CASSE.
Joignant le geste à la parole, elle se mit à courir, suivit pas Tigriss. Kador les regarda quelques secondes, puis fit un geste à destination de ses sbires. Le premier fit un bond prodigieux vers la gauche, tandis que le deuxième se mit à courir en prenant appui sur les murs, tel Spider-Wookiee au sommet de sa forme. Lah Lah, le premier, atterrit avec force sur le toit d’un des bâtiments, creusant un trou. Dipsy-Shai quand à lui continuait de courir le long des murs, fauchant de temps à autre des droides de nettoyages. Tigriss se retourna, et vit les deux Teletubbies coururent vers eux à une vitesse surhumaine. Lah Lah se concentra un instant et lança un crachat rougeâtre sur la trajectoire des fugitifs. Mais TSL avait sentie le coup et elle esquiva la masse immonde qui fit fondre le sol. Dipsy-Shai lança une salve de tomate pourries garnies d’acide sulfurique, mais une fois encore, l’habilité des fuyards fit que les tomates tombèrent sur le sol. Mais cette fois, le trou était plus profond. TSL se retourna et vit que les Teletubbies les avaient rejoint.
- Oh non, ils vont nous avoir.
Au moment où Lah Lah allait cracher un nouveau crachat, un sifflet puissant se fit entendre. Les deux guignols colorés se redressèrent et remuèrent les oreilles. Ils firent demi-tour et repartirent vers leur Maître.
- Regarde, dit Tigriss. Le Monstre !

- Pourquoi nous avez-vous appellez Maître ? demandèrent les Teletubbies.
- Bande d’idiot, vous avez détruit le convoyeur général des ordures !
Les deux gnomes se regardèrent d’un air ahuri. Le Kommantator semblait au bord de la rupture d’anevrisme.
- Vous ne comprenez rien… En détruisant le convoyeur, les déchets ne sont plus traités. Si les déchets ne sont plus traités, le réacteur à l’Uranicium de Vénus tournera dans le vide. Si le réacteur tourne dans le vide, ça veut dire que les plaques ultra-radioactives de Plutonicium de Mercure ne pourront pas êtes déradioactivées. Si elles ne sont pas déradioactivées, la télévision du garde va s’éteindre. Si elle s’éteint, il va s’endormir. Si il s’endort, il ne pourra pas voir la suite de The X-Holo. Si il ne voit pas la suite de The X-Holo, il ne pensera pas à aller voir son repas dans la four à fusion. Si il ne va pas voir son repas, le four grille et fais disjoncter le secteur. Si le secteur disjoncte, le réacteur générale à fusion froide et à thermodynamique des fluides ne pourra pas absorber l’énergie destiné à la centrale thermonucléaire qui aliment la station en électricité. Si il n’absorbe pas l’énergiue, ça veut dire que 2,21 GigaWatts d’électricité vont arriver dans la centrale et la faire exploser. Vous avez crée un réaction en chaîne qui va conduire à l’apocalypse ! Contactez le Très Méchant, et dites-lui de se préparer à partir.
- Kommandant, dis un des officiers de liaison. Le commandant en second nous signale que les réparations faites par l’Ithorien ont céde. A moins d’un miralce, nous sommes cloués ici.
Kador, qui était écarlate un instant auparavant, devint tout à coup aussi blanc qu’un linge blanc.
- L’Empereur va me tuer…
Ecrit par Tycho, le 28 Août 2004
42. Hippo's back!
 
Un Amiral et un Komandant en pleine action !
Le comlink du Kommandant se mit à tonner la Marche Impériale.
- Oui ? Si c'est pour la fin du monde, c'est ici.
- Heu… C'est vous Kommandant ?? Demanda la voix de l'officier.
- Oui bien sur…. N’oublions pas…. Oui ?
- Une navette s'approche de votre position. Faites gaffe, nous venons de détecter une panne de courant généralisée dans le secteur Nord de la ville. Cela peut signifier une attaque rebelle !!
- *C'est pas vrai…* Bien reçu !
Kador leva la tête, la navette arrivait.

TSL baissa la tête vers le sol.
- Hey, regarde, y'a plus de lumière là-dessous ! Il se passe quoi là ?
- On dirait une coupure généralisée… Dit Tigriss.
Le Monstre fit une embardée, heurtant un immeuble.
- MAIS C'EST PAS VRAI !! Fait attention nom des Siths ! Faut qu'on le garde entier ce vaisseau !!! On est où ? Faut qu'on arrive au point de rdv.
- Désolé…. Un peu à gauche…. Là, c'est ici !
En dessous, il y avait une esplanade. Une tente, posée au milieu, faisait décalée dans le paysage.
Nos deux pilotes posèrent le Monstre à côté de la tente.
- Bon, notre contact doit être ici, dit Tigriss.
- Hey !! Contact ?? On est les gentils !! Les Swoos ! Cria TSL.
Tigriss eu l'air consterné.
Un Ithorien sortit de la tente en courant. Tenant une caisse dans ses bras, caisse qui était bizarrement estampillée "Duffbacca, ZE wookie's beer !".
- C'est pas vrai… dirent en même temps nos deux héros.
- Bon, vous deux, moi, j'ai autre chose à faire que de vous attendre dans un coin paumé ! J'ai un superdestroyer à remorquer ! Alors tenez (il jeta littéralement la caisse dans les bras de Tigriss, qui du être aidé par TSL vu son poids), et salut !!!
L'ithorien partit, sans un mot de plus et en courant, vers le bout de l'esplanade.
- Toi aussi t’y crois pas, hein ? Demanda TSL à Tigriss, d’un air déçu.
- Ouaip… Et c’est un euphémisme… Regarde, cette bouteille a deux ans d’age, ridicule…
- Tu m’étonnes… Imbuvable….
Ils retournèrent au vaisseau, et prirent leur envol.

« …en vol ??? Comment ça en vol ?? Mais puisque je vous dis que c’est très important !! ».
Le com émit des grésillements, Cesba le jeta par la fenêtre.
L’Amiral était furibard. Le restaurant était en fait une façade pour laverie automatique, quelle déception ! Mais cette providentielle déception leurs permit de se mettre sur la voie de la laverie incriminée, celle où étaient détenus les pilotes TSL et Tigriss. Cette injonction qu’éructa l’Amiral était due au fait qu’il avait demandé un soutien de deux ailes-x au Fierté, mais les pilotes, fines lames, s’étaient fait porter absents.
Ils étaient donc en route vers ce point précis.
- Heu, capitai… (une brosse à dents vola très bas) …MIRAL !! Regardez en dessous, ça s’eteint ! Dit Gwadj.
- Et alors !? Tout ce qui compte, c’est de récupérer nos pilotes des griffes immondes de cet amateur d’éléphants !!! (Cesba pris une pose hollywoodienne, et une larme coula) J’lai pas voulu c’te guerre, mais faut les sauver, alors on les sauvera.
Le Fierté, une navette du même nom que le Mon Cal en orbite, volait, littéralement, à travers un bâtiment. Reversant ses occupants contre une cloison de la cabine à chaque mur franchi.
- Amiral, je suis peut être pilote, mais pas encore mort, alors pitié, sortezzzzzzz de lààà !!!!!!! Hurla Hobbie depuis le fond de la cabine.
- Tenez bon, noble vieillard, nous sortons des bâtiments ! C’était le chemin le plus court de passer par Central-parking ! Lieutenant Hobbie, appelez-moi le service des urgences le plus proche. (traînement de pieds, enfin… autant que possible dans de telles conditions) IMMEDIATEMENT ! Nous devons franchir ces embouteillages, il nous reste 20mm !
L’appareil fit un bon en avant, conjointement à une grande explosion à l’arrière.
Jey regarda dans le retro et vit un speeder chevauché par une connaissance toute récente.
- Alleeerrrteeee, T-PIE est derrière nous !! Il nous canarde !
Autre explosion.
- On va passer par les conduits d’aération de ce bâtiment où y’a plein de fils qui sortent. Cesba montra du doigt un grand… cube… il n’y avait pas d’autre nom possible. Ce cube était traversé par un gros tuyau, assez grand pour faire passer la navette.
Le Fierté se cabra, et la navette entra dans le conduit.
A l’arrière, tout au fond, les Swoos étaient morts de peur. Ils savaient tous que quand Cesba prenait les commandes, ça devenait dangereux, et encore plus quand il est dans ses moments héroïques.

Le Kommandant, enfin à l’abri dans son Très Méchant, regardait la centrale électrique de Pigallia, une sorte de gros cube, filmée grâce aux caméras du superdestroyer.
- Voyez vous Lah-Lah, ce qui est en train de se passer a un nom. On appelle ça l’effet Pahlpyh-Lyon. (C° Darth Vile :D) Cela provient de Mon Cal, c’est une expression très connue.
Lah-Lah regardait son Kommandant d’un air vide, qui voulait tout, et rien, dire.
- Baaahhhhhh…. Oubliez ça… Parlez moi du vaisseau, comment va t’il ?
- Ben… les moteurs sont HS, les boucliers sont presque dans le même état, et la coque n’est pas dans son meilleur jour, Maître.
- Bon, appelez les services de dépannage impériaux, faut qu’on nous sorte de là. Si les Swoos sont là, c’est que ça va peter dans pas longtemps ! Leur MonCal, même en morceaux, reste toujours dangereux, et il devrait pas tarder !
Lah-Lah s’exécuta sur-le-champ.

Dans le Monstre, tout n’était pas gai. Avec deux pirates aux trousses, pas facile de se concentrer facilement.
Des tirs de laser rebondirent sur les boucliers, faisant tanguer le chasseur.
- Brith’, je prends les commandes deux secondes, et regarde s’ils auraient pas mis des options du genre « tirer vers l’arrière », parce qu’on en aurait vachement besoin !!!
TSL figea ses commandes, et regarda de près le tableau de bord.
- Rien. Ils nous l’auraient dit quand même ! Attend, je regarde SOUS le tableau de bord.
Et effectivement, il y avait un bouton intéressant.
- Vow’, regar… HHHéééééé !!!!!! (des tirs firent décrocher le Monstre de sa trajectoire, soulevant le cœur des deux pilotes) Pffiu, pas loin là !! Je disais qu’il y a un truc la dessous : « Inverseur de laser », mais l’étiquette dit que ça va rendre les commandes inopérantes pendant 30 secondes ! On y arrivera jamais avec cette planète, y’a trop de choses !
TSL repris les commandes, et s’engagea dans un défilé.
Un nouveau tir fit mouche, les boucliers, mêmes améliorés, commençaient à faiblir dangereusement.
- On a pas le choix, je vais trouver une ligne droite, et on essaye ! Dit TSL.. A mon signal, tu appuies !
TSL fit entrer le Monstre dans une avenue, vide, profonde, et couverte.
- Go !
- C’est engagé !
Les turbo-lasers se mirent à changer de place, à la grande surprise des pilotes, et s’orientèrent vers l’arrière. Un tir nourri sortit de ces armes, visant les deux navires pirates. Touchant à chaque fois.
Mais l’avenue, pourtant vide 5 secondes avant, s’avérait en fait être un compacteur géant, donc les parois se rapprochaient… plus vite que le vaisseau.
- C’est pas vrai !! Encore 25 secondes, on y arrivera jamais !!! Faut trouver une solution, et vite ! Il faut qu’on freine, et qu’on puisse tirer une torpille sur le plafond.
- Brith’, là, regarde, y’a un bouton « reset », ça pourrai marcher, à condition de pouvoir redémarrer assez vite.
Il appuya. Le Monstre s’arreta net… dans un sens… Mais il accéléra dans un autre : le bas.

Dans le Fierté, rien n’allait plus. La navette était en train de voler dans des endroits de plus en plus petits, tout en étant canardée à l’arrière par le robot T-PIE.
- Hobbie ! Ici tout de suite ! Prends les commandes, je vais lui tirer dessus. Dit Cesba.
- Oh nooooonnnnnn !!!
L’amiral lâcha purement et simplement les commandes, alors qu’Hobbie n’était même pas à la moitié du chemin.
Bien évidemment, la navette rentra dans un mur, et le traversa. Elle se retrouva à l’extérieur du bâtiment, en plein dans les immenses réseaux de fils qui sortaient de la centrale, car c’était bien cela (vous l’aurez compris :D).
A ce moment, plusieurs choses se produisirent.
Premièrement, une grenade lancée par le T-PIE explosa à l’arrière de la navette, envoyant valdinguer les occupants dans tous les sens.
Immédiatement après, une grande explosion retentit dans la centrale. Le bâtiment commença à s’effondrer sur ses bases, entraînant les fils électriques avec lui.
Une onde de choc commença à apparaître.
A ce moment précis, une aile-x modifiée apparue devant T-PIE, qui se cogna dessus, son speeder ayant explosé.
- Hoooooobbiiieeeee sort nous de là !!!! (Jey était devenu hystérique) Ca tombe de partout ! Y’a des fils partout !! Y’a des méchants partout !!! ON VA TOUS MOURIR !!
- Regardez, T-PIE n’est plus là ! C’est TSL et Tigriss !!!!
L’aile X passa devant eux, faisant un salut en tanguant sur son axe.
La radio de bord bipa :
« Amiral, c’est vous ? »
- Non, c’est moi, dit Hobbie.
« Heuuu, oui, mais qui vous, hein ? »
- Ben, moi, Hobbie !
« Ha c’est toi Hobbie ! »
Les deux vaisseaux étaient en train de slalomer entre les fils qui tombaient toujours, créant un véritable filet, et avec une onde de choc sur les talons.
Cesba reprit le micro des mains du lieutenant.
- TSL, Tig’, on trouve un moyen de sortir de là, et rendez-vous au point 20-8-24-point-1138. Fin de communication.
- Mais amiral, c’est une zone dangereuse ! Répliqua Kano.
- Justement, le Fierté est planqué là, bien sagement. Et personne ne viendra nous chercher ici !
Les Swoos levèrent les yeux au ciel.

Sur le Très Méchant, Kador s’amusait à regarder l’onde de choc se propager sur Pigalia, détruisant tout sur son passage.
Un rire tonitruant résonna sur le pont.
- HAHAHAHA !! Que j’aime ça !! Je serais un bon dictateur !
Une alarme sonna dans un des crew pit du pont.
- Kommandant, le Fierté de Breizh viens d’apparaître sur nos scanners ! Cria Dispy-Chai.
- Non ! Ce n’est pas possible ! Notre vaisseau est dans un sale état, nous en pouvons pas nous permettre d’affronter ce navire ! Sonnez l’envol des Ties et des bombardiers. Ties : les chasseurs, et les bombardiers : le Fierté !
L’ordre fut transmis, et les ties commencèrent à apparaître sur l’écran.
Un grand sourire apparut sur les lèvres de Kador, les Swoos allaient enfin être éradiqués de cette galaxie !

- Nom de dieu, regardez ça. La planète est ravagée par l’onde choc ! On ne peut rien faire ! Cria cafard.
- Oui… Toute cette marchandise perdue… C’est terrible !
- Moonn ppaaaaaallllaaaaccceeeeee !! Hurla Ced, pleurant tout ce qu’il pouvait.
- Allez les enfants, on rentre au Fierté, on a du boulot…
La console bipa, ainsi que les détecteurs « Méchants en approche ».
- Hon hon…. Les Swoos, toujours avec avec moi ?
« OUUUAIIISSSSS ! »
- Bien ! Alors on fonce au Fierté, et on prend nos vaisseaux respectifs ! Dehors, y’a 60 mirettes et 50 bourdons, ainsi qu’un superdestroyer ! Le Fierté ne tiendra pas sans nous ! Nous allons sauver notre patrie ! EN AVVANNNNTTTTT !!!!
La navette, suivie par le Monstre, fit un bon en avant.

Dans le MonCal, tout se passait mal.
- Je vous avais bien dit « Il ne doit pas toucher les commandes ! ». Une volée d’éclairs sortit des doigts de Gaya, pour aller rencontrer un des officiers de garde.
Le commandant MRHA, pour les besoins de discrétion de la mission, n’avait pas le droit d’approcher les commandes du navire (ceci était un ordre de Gaya). Malheureusement, le garde s’était endormi.
Maintenant, le Fierté était en train de faire des manœuvre impossibles, et, surtout, un superdestroyer et 110 ties approchaient, dans en but bien évident.
Le commandant était aux anges. Il enchaînait manœuvre sur manœuvre, et il avait bien bu avant. Bref, le pied.
- Ouaiiiiisss !!!! Alleyh !!!! Tiens, prends ça sale astéroïde !!! HIPS !!! Tu vas voir c’qu’on va lui faire à ce méchant !!! Vrrroooooooouuuummmmm, hiiiiiiiiiiiiii, pouuuet !!!! vrouaaammmm !!!!
Il rentra dans l’astéroïde, le pulvérisant.
Le comlink de Gaya sonna.
« Gaya ? C’est toi ? On arrive avec le Monstre, et on saute immédiatement dans nos chasseurs. Veille à ce qu’ils soient prêts pour qu’on reparte dans l’instant ! »
- Désolé commandant, mais… Je dois le faire….
Elle le regarda une dernière fois (MRHA, toujours en train de faire n’importe quoi), elle leva un bras, visa…. Et lanca une série d’éclairs.
Gaya était sure que quand le commandant serait guéri, et sobre, elle serait mise en prison pour mutinerie, mais si elle ne faisait rien, ils mourraient tous.

Les Swoos s’écrasèrent dans les hangars. Ils se précipitèrent hors de la navette, pour aller prendre place dans les chasseurs/vaisseaux respectifs.
Le Monstre, quant à lui, avait besoin d’une remise à neuf rapide. Les techniciens se jetèrent littéralement dessus.
Gwadj remarqua que Cesba n’allait pas vers son chasseur.
- Amiral ! Que faites-vous ? Vous êtes fou !
- Non Gwadj, je fais ce qu’il faut faire. Je vais combattre l’ennemi, mais avec d’autres armes…
- Amiral, votre lance pierre n’abîme pas les superdestroyers, je vous l’ai déjà dit !
Cesba n’entendit même pas ce que disait Gwadj.
- Des armes terribles. Il se peut que je n’en revienne pas, mais je vaincrai mon garçon !
Il tourna les talons, et se dirigea vers le pont de commandement, laissant le sulustain dans l’expectative la plus totale.

Sur le Très Méchant, tout se passait à merveille.
Jusqu’à un moment précis : celui où le detecteur signala des chasseurs ennemis.
La figure de Kador se liquéfia littéralement.
- Kommandant ! Les chasseurs ennemis commencent à détruire nos Ties !
- Amenez le Très Méchant vers le MonCal, nous devons les détruire !
Des explosions étaient visibles au loin, sur un fond d’apocalypse.

Cesba allait sur le pont, afin de pouvoir combattre efficacement Kador. Il se rendit dans une pièce spéciale, fermée et cachée depuis longtemps, pourtant en plein sur le pont.
C’était un grand siège, d’où sortait une multitude de câbles, accrochés un peu partout, surmonté d’un grand casque intégral, lui aussi couvert de câbles.
L’Amiral s’assit, et baissa son casque.

- Kommandant ! Une chose vient de sortir du navire ennemi !
Kador regarda par la verrière, et il vu la Chose… un Hippopotame ! Un holo géant, animé par, il en était sûr, l’amiral Cesba.
- Il est temps que je prenne part à la guerre, préparez la Pièce.

Un grand éléphant surgit à coté du Très Méchant. Les deux animaux se dirigèrent férocement l’un vers l’autre, un combat commençait.

Chez les Swoos, tout allait bien.
- Et de 34 ! Je suis le meilleur !!! Hurla Ced dans les haut-parleurs. La galette passa en trombe devant le chasseur de Kano. « Wiiiiizzzzzzzzzzzz » !
Les chasseurs ennemis explosaient sans discontinuer, aucun n’arrivait à passer le barrage Swooesque.
Les bombardiers, malgré les Swoos, approchaient dangereusement du Fierté. Celui ci commençait à tirer, mais sans grands résultats.
Les missiles commencèrent à partir, tout paraissait perdu, mais à ce moment :
- OOOUUUAIIIIIIIISSSSSSS !!!!!!!!! Allez !! Prenez ça !! C’était le voix de TSL.
Le Monstre, enfin prêt, surgit des hangars. Décochant missile sur missile, laser sur laser.
Les moteurs surdimensionnés de l’affreux étaient à plein régime, et les bombardiers commencèrent aux aussi à être malmenés.

« Chasseurs en approche Sud » fit la voix de Gaya dans le comlink. Le Monstre pris de la vitesse, et alla nettoyer le problème.
Les turbolasers surgonflés étaient d’une grande aide, et la menace des bombardiers ne dura pas très longtemps, au milieux de la tempête de feux rouges et verts..
« Ici le Fierté, la première vague est terminée, mais 150 autres arrivent !, Tenez-vous prêt ! »
Les Swoos, enfin réunis, firent front pour recevoir comme il se doit une vague ennemie.

Un peu plus loin, l’éléphant et l’hippopotame étaient en pleins combat. L’hipo fit la figure de la cigogne, et fit trembler l’éléphant. Ce dernier fit un rétablissement, et attaqua par la gauche. Mais l’Amiral avait un atout, il avait vu les manuels de combats Holomatrux, et il était prêt à recevoir chaque coups.
« L’Eléphant est avec moi, rien ne me détruira ! »
« L’Hippopotame m’accompagne, et tous les éléphants de la galaxie n’y changeront rien ! »
« Ta misérable flotte rebelle ne pourra rien faire contre mes chasseurs, nous détruirons toutes tes pathétiques défenses ! »

Sur le Fierté, Cesba était dans son siège, souriant tout ce qu’il pouvait sous son casque, des éclairs jaillissaient des câbles et du casque. Un rire surgit dans la pièce, c’était le sien.
Sur le Très Méchant, Kador était en train de rire d’une façon démoniaque, des éclairs parcourant la pièce, électrocutant les membres d’équipages qui étaient encore présents. La victoire était à lui, il en était sûr.

« Aux Swoos, ici Gwadj ! La vague de chasseurs est éliminée ! »
« OOOUUUAIIISSSSS ! » Répondirent les Swoos sur le com.
« Ici Jey, j’ai un problème, j’ai été touché et je me suis éjecté. Je ne peux pas venir avec vous »
« Ici Kano, panne des moteurs 1, 3 et 4. Mes boucliers sont morts, je reste en arrière ! »
« D’accord, Fierté ? Appelez une navette de récupération. »
« Fierté, bien reçu. Aux Swoos restants : attaquez le Très Méchant, nous allons leurs donner de quoi reflechir ! »
Les Swoos se dirigèrent vers la grande flèche qu’était le superdestroyer.
Le pilonnage commença.

Sur le Très Méchant, Kador était devenu autre chose. Son rire résonnait sur tout le vaisseau. Les éclairs tournaient autour de lui, tandit que les lumières baissaient. Il n’avait plus rien d’humain.
Cesba, quant à lui, était devenu une extension de la machine. Tout lui obéissait, et il gagnait.

Des capsules de sauvetage sortaient par grappes du superdestroyer. Les Swoos réussirent à détruire le générateur principal, ainsi que toute une partie de la proue du navire.
Les lumières s’éteignirent sur tout le vaisseaux, les turbolasers se turent, et les moteurs s’arrêtèrent.
Des cris hilares n’arrêtaient pas de passer sur les comms de l’escadron.

Sur le navire ennemi, tout partait en morceaux, des étincelles sortaient de toutes les consoles, illuminant brièvement le pont. Kador était déconnecté, et il devait partir de là.
Il se jeta dans un capsule de haut gradés, et s’enfuit de cet enfer.
Sa figure transformée, qui n’avait plus rien d’humaine, se leva vers le hublot.
- Le Cote Obscur est avec moi… Les éléphants gagneront toujoursssssssss !!!!!!!

Cesba savourait sa victoire. Il avait prouvé à Kador que les hippopotames étaient les plus forts. Et l’ennemi était en déroute.

Le superdestroyer explosa, et seuls restèrent les Swoos et le Fierté.


Les Swoos rentrèrent sur le Fierté. Tout les pilotes se rendirent sur le pont pour rejoindre les autres pilotes déjà présents.
- Nom de dieu !! J’y crois pas, on à gagné !! C’était Pink.
- Et sans faire une seule bêtise, en plus !!! C’était Hobbie.
- Vous deux… J’aurais deux mots à vous dire après la fête… C’était Cesba. Nous avons gagné, et ceci grâce à vous tous, les Swoos !!!
Mais l’ennemi est toujours là, plus fort, plus sombre. Restez sur vos gardes !
Soudain, Sama hurla une exclamation. Il montrait une sphère grise visible par le hublot.
- Ho non….
Tous savaient ce que c’était. Et c’était encore pire.
- Vite !!! Elle se rapproche !!! Demi-tour, barre à tribord toutes !!! Moteur puissance maxi !!!
- ON VVAAAA MMMOOUUURIIIIRRRR !!!!!!!!
La sphère grossissait, confirmant ce que les Swoos savaient déjà. Ce qu’ils voyaient était une Etoile Noire.
Elle tourna lentement, afin de présenter son superlaser. L’ombre changeant de place de façon menaçante.
- HHAAAAAAAA !!!!!!! NOOONNNNNN !!!!!!
- La fin… c’est la fin…
Pink se cogna la tête contre la console de l’hyperespace, faisant des étincelles.
- J’ai été heureux de te connaître Jey !!!
Tout n’était plus que hurlements quand un éclair vert surgit de la boule grise...
...
...
...
...
...
...
...
...
.....POOOUUUUEEEETTTTTT..... !
Fit la sphère quand elle s’écrasa contre la vitre.
Ecrit par Tigriss3, le 28 Août 2004
43. Kador's blues
 
Le Chimaera - TIIIN TIIIN TIIIIN TIN-TIN TSIN! oui c'est la marche impériale :)
La navette Lambda se posa lentement sur le pont du hangar du Destroyer stellaire Chimaera et déploya sa rampe dans un sifflement de pneumatiques. Le capitaine Pellaeon scruta les passagers et la cargaison qui en sortirent.

- Tout est là pour ce soir, sergent ?
- Absolument tout, Capitaine ! Je récapitule…
- Ca ira, coupa Pellaeon dont l’attention venait d’être attirée par un passager non prévu, en uniforme noir, se couvrant le visage et encadré de deux drôles de zigotos en pyjama.
- Ca alors ! Kommandant Kador ! Depuis tout ce temps ! Nous ne vous attendions pas !
- …ya beaucoup de choses auxquelles personne ne s’attendait qui sont survenues ces derniers temps, mon petit Pell’à tarte, marmonna Kador d’une voix nasillarde.
- Mais que vous est-il arrivé ? Je vous trouve le teint…grisâtre !

Kador releva la tête et un promontoire nasal exceptionnelement allongé se déroula.

- …un…stupide accident, répondit-il en tentant de redissimuler son nez. Le médecin m’a affirmé que ma morphologie reprendrait son apparence normale d’ici quelques heures. Le Schtroumpf est dans sa cabine ?
- Comme toujours. Je vous y conduis. Je ne peux vous dire quelle sera sa réaction, depuis le temps qu’il ne vous a pas vu, avertit Pellaeon.
- Au fait qu’est ce que c’est que toute cette agitation ? demanda Kador.
- Oh, on organise une petite sauterie ce soir pour notre départ dans les Régions Inconnues ! Les gars sont contents ! Vous êtes arrivé au bon moment !

Les deux hommes arrivèrent à l’antichambre des quartiers du maître des lieux. Kador distingua la forme voûtée d’un Noghri dans l’obscurité.

- Alors, Rukh, toujours Noghri ? lança Kador, goguenard.
- Ouais, et toi, toujours Pahrigoth ? répondit le Noghri narquois.
- Eh oui… Ca s’arrange pas avec le temps ! dit Kador avec un clin d’œil.
- Je vois ca ! En plus t’as l’air encore plus moche que la dernière fois ! gloussa Rukh avec un geste vers l’encombrant nez que Kador tentait de dissimuler.

L’intéressé se servit de sa main valide pour faire un doigt au Noghri tandis que la porte coulissante s’ouvrait au passage des deux officiers et que les deux Teelee’thubbies éclataient de rire avec Rukh en se donnant de grands coups de poings dans les côtes.

Un grand fauteuil de commandement occupait le centre de la pièce obscure, dossier tourné aux arrivants. Des holos d’œuvres d’art l’entouraient et se déplacaient par instants.

- Kador…

La voix dépourvue d’émotion qui monta du siège fit frissonner Kador malgré lui.

- Notre dernière rencontre me semble si lointaine, dit à nouveau la voix.
- Trop, réussit à articuler Kador en déglutissant péniblement.
- …et pourtant, vous persistez à me désigner hors de ma présence comme… « Le Schtroumpf » ?

Kador se raidit et un silence glacé envahit la pièce.

- Laissez-nous, Capitaine, commanda la voix à l’adresse de Pellaeon sans une once d’émotion.

Pellaeon sortit, la démarche raide et le siège pivota face à Kador. Deux yeux rougeoyants fixaient le Kommandant – transpercaient serait peût-être le terme le plus approprié.

- Grand Amiral Thrawn, articula à nouveau difficilement Kador.

L’être à la peau bleue se pencha lentement en avant, les poings croisés sous le menton. Soudain, avec une détente fulgurante, le Chiss bondit de son siège, éxécuta une triple pirouette et saisit Kador par les aisselles.

- DUMBOR !! s’écria Thrawn en éclatant de rire tandis qu’il soulevait le Kommandant à quarante centimètres du sol. Il employait le surnom que quelques officiers impériaux indélicats avaient attribué à Kador dans son dos, en raison d’une de ses obsessions bien connues.
- Je désespérais de te revoir un jour! sourit Thrawn en le reposant par terre. Maintenant que Môssieur à son superdestroyer personnel, à ce qu’il paraît ! Houla ! Toi, tu as encore utilisé cette connerie de simulateur d’éléphant holographique, pas vrai ? demanda le Chiss avec une grimace.
- On ne peut rien te cacher, répondit Kador avec un demi-sourire en faisant passer son nez par dessus son épaule. Fallait vraiment que je te voie, c’est pas mon jour.
- Toi t’as la tête d’un type qui a éclaté un superdestroyer contre un astéroïde, je me trompe ?
- Seulement sur l’astéroïde, grimaca Kador. Ah je vois que tu planques toujours des holos de Kla'rah Morh'gann dans tes fichiers « ART WOOKIE » ?
- Qui s’intéresse à l’art wookie ? gloussa Thrawn. Allons, Dodor, détends toi, ce soir c’est repos pour tout le monde ! On va se faire amener quelques bouteilles de Corellien et tu me raconteras tes petites misères. Et si le cœur t’en dis, après, on ira voir le concours de bikinis d’esclaves que l’équipage a organisé ! Je ne te raconte pas, ya un tordu qui a envoyé un holo anonyme avec un type en tenue de pilote rebelle, un bikini d’esclave par dessus, et congelé dans la carbonite ! Non mais tu te rends compte ! Quel genre de personne pourrait avoir des idées pareilles ? MOUAHAHAHA !!
- En effet, répondit Kador, répugné par l’image qu’il se représentait. Tu permets que j’aille me débarbouiller ? Cette saloperie de croûte grise commence enfin à tomber… Avec de la chance, mon nez sera redevenu normal avant demain…
- Fais comme chez toi ! Au fait…
- Oui ?
- Rukh a raison, t’as vraiment l’air d’un con avec ce nez ! dit Thrawn avec un grand sourire.
-Gnégnégné, marmonna Kador en se dirigeant vers les sanitaires.



Toilettes de la zone C du Fierté Breizh

- Mais pourquoi le Cesba nous fait récurer les toilettes avec des brosses à dents ? interrogea Pink, à quatre pattes sur le sol dans l’un des cabinets de toilettes et équipé de l’instrument susnommé.
- Parce que c’est plus cruel, grogna Hobbie, dans la même position dans les toilettes d’à côté. C’est plus long, ca fait mal au dos et t’as le nez dans… Bon, pas besoin de te faire un dessin…
- Qu’est ce qu’il susceptible, ces temps-ci… Eh Hob’ on fait la course ? demanda Pink avec un grand sourire en passant la tête sous la paroi de séparation, pour rencontrer le faciès grimaçant d’Hobbie
- Pink… sois gentil, n’aggrave pas ton cas…

Un bruit de chasse d’eau monta de la cabine attenante, et Samajon sortit en sifflottant.

Hobbie et Pink se regardèrent avec une moue explicite…


Destroyer Stellaire Chimaera

- …détruit ? demanda Thrawn, les yeux exorbités (essayez d’imaginer ca avec des yeux rouges :D ) Tout un Superdestroyer ?!

Kador hocha la tête en fixant le fond de son verre de Scotch corellien, le regard déjà vague, la trompe rougeaude.

Thrawn hocha la tête un instant, les yeux encore ronds fixés dans le vague. Puis sa bouche s’ouvrit :

- MOUAHAHAHAHAHAAAAAAAAA !! Tout un superdestroyer explosé, yavait que Dumbor pour nous faire celle là ! dit-il en flanquant une grande claque dans le dos de Kador.
- Ouais mais tu piges pas, gémit Kador, l’Empereur il va me tuer, là !
- T’inquiètes mon dodor, on va trouver une solution ! Chais pas, tu le lui annonces par holocom juste avant de partir dans les Régions Inconnues par exemple ! On a un lit en trop justement !

Le Kommandant fixa le Chiss un instant, le regard désespéré.

- Pigé, dit Thrawn en s’emparant de la bouteille, on s’en rejette un autre…


Pendant ce temps sur la passerelle du Chimaera…

* AAAACCROCHE TES MAIIIIINS A MA TAAAAAAAILLE ! C’EEEEEEST LA CHENIIIIILLEUH QUI DEMAAAAAAARRE…*

- Capitaine Pellaeon ! hurla un jeune officier en direction du commandant du Chimaera.

Pellaeon quitta la farandole avec difficulté et s’approcha de l’officier, fauchant confettis et serpentins au passage, frôlant une stripteaseuse Twi’lek et se faisant peloter la fesse par un Stormtrooper.

- Qu’y a t il, Lieutenant ?
- Message urgent pour le Grand Amiral Thrawn !
- Thrawn ? Heu… Vous êtes sûr que ca ne peut pas attendre jusqu'à demain ? demanda Pellaeon avec une grimace.
- Négatif ! Message Prioritaire Omega !
- J’ai compris, j’ai compris, maugréa Pellaeon en se dirigeant vers le turbolift. Il s’arrêta au passage au micro du pilote de Tie qui faisait office de disk-jockey.
- ATTENTION TOUT LE MONDE, N’OUBLIEZ PAS DANS UNE HEURE, SOIREE MOUSSE ET CONCOURS DE BIKINIS DANS LE HANGAR PRINCIPAL !
- JE VOTE POUR CELLE DANS LA CARBONITE ! hurla un Storm bourré.

Quelques instants plus tard, Pellaeon arriva aux quartiers du Grand Amiral, passant devant Rukh qui vomissait dans un coin la bière frelatée qu’il avait fauchée aux cuisines pour l’occasion tandis que Lah-Lah et Dipsy-Shai se roulaient un joint au contenu qui aurait fait hésiter les plus grands toxicomanes de la galaxie. La porte d’ouvrit et deux voix montèrent à l’unisson.

- A-MI-DA-LA, JE T’AI VU LA CULOOOOOTEUH…
Houla, songea Pellaeon, quand le Grand Amiral en est au stade des chansons paillardes, c’est qu’il est déjà très loin…

- Mon p’tit Pellacordéon ! s’exclama Thrawn en tendant les bras. Vous venez déprimez avec nous ? Ce pauvre Dodor est d’un triste ce soir !
- Amiral, un message urgent nous est parvenu. Priorité Omega.
- Allons bon, maugréa Thrawn, qu’est c’qu’il veut encore, le vieux croûton ? * HIPS ! * Gnu…’xpéditeur : ETOILE NOIRE…’a vole encore ce truc ? Endor… Z’ont emmené promener le vieux débris et l’Asthmatique dans une réserve naturelle ? …attaque rebelle importante * Hic ! * …besoin urgent assistance… QU’ILS SE DEMEEEEEEEERDENT ! vociféra Thrawn en envoyant balader la datacarte. Aujourd’hui c’est fiesta pour le Chimaera ! Ya aut’chose, Pell’mécanique ? * HIC ! * Gnuhuhuhu !
- Heu… Non, je crois que c’est tout pour l’instant…

Pellaeon quitta la pièce en se disant qu’il ferait bien d’aller faire un tour du côté du local communications.

- Hé, Pépéllaeon ! T’en veux ? demanda Dispsy-Shai au passage de l’officier en lui tendant la cigarette bourrée de substance illicite.

Je ne sais pas pourquoi, je flaire une énorme connerie pour ce soir !songea Pellaeon.
Ecrit par Hobbie, le 28 Août 2004
44. Ces soirées là
 
Ouais, j'ai voté Jorg Haider, et alors ?
Attention. Pour des raisons de timing, ce chapitre sera intégralement rédigé en texto.


FiRT debraiz

Obi. – Fé chié.
Pink. – koi ?
Obi. – Amiral 16ba é la.
Pink. – Noooooon !!!
16ba (furieu). – c koi c boulo ? Jé jamé vu ça. C baclé à mor !
Obi. – Xcuse, tro dur pour nou. Onépa dé zesclav.
Pink. – Je diré m + : onépa dé zesclav ! Vivla liberT !
Obi. – Onveu lé 35 h !
Pink. – Et à midi, onveu lé mcmorning !
Obi. – Oué mé mcmorning, à midi, c fini !
Pink. – Ohhhhhhh…
16ba. – Mé ct1 révolt !
Pink. – Non sir, ct1 Révolution !
Obi. – PTDR !
16ba (pas ptdr). – Amoa lagard !
Obi. – Ri1 ne poura nouzareT !
(baston)


Destroyé Chimera

PélaéoN. – Grantamiral ! Asmatic et Palpi DCD !
TraN. – Menfou, Pelafrir ! Ah, Kdor, tro bonn é la vi, hin ?
Kdor. – Jé bi1 manG, jé bi1 bu, jé le petiventr bi1 tendu, mRci, peti zébu...
TraN. – LOL ! peti zébu ! Ta compri ?
PélaéoN. – Grantamiral ! C grav ! A pu Asmatic ! A pu Palpi !
TraN. – Non ! T grav, é jinsist ladessu.
PéléoN. – ...


Rhâââ... Chié, coup de fil... (note de l'auteur)

National Security Agency – Forschungsamt – Geheim Staats Polizei
Top secret.
10/08/2003.
Source : Echelon.
Dossier : 0005463781.
Réf. : Répertoire MJ-12 – opération SWOOZ phase 4.
Code : 36-15 Zarbi.
Classement sécurité : pas déclassable avant 2154.
Interception 000545462.
Termes clés : World Trade Center – Bin Laden – bombe nucléaire – Corée du Nord – apocalypse imminente prévue pour la fin de la semaine.
Localisation : Pariß.
Date : 10/07/2003 11.54 p.m. GMT – 11.57 p.m. GMT
Voix 1 : homme.
Voix 2 : homme.

Voix 1. – ... je répète donc les termes : World Trade Center, Bin Laden, bombe nucléaire, Corée du Nord et apocalypse imminente prévue pour la fin de la semaine après 24 heures chrono.
Voix 2. – Mais Cador, t’es malade ? On va être fiché par Echelon !
Voix 1. – Justement, Lord Cesba, c’est l’intérêt. Je veux disposer d’une trace écrite de la conversation, et je connais justement un pote-stagiaire à la NSA. Il ne pourra rien me refuser, j’ai des spoilers sur la suite des Feux de l’Amour. HA ! C’est que Victor Newman, personne ne pouvait prévoir qu’il [CENSURE PAR LE LOBBY NSA DES FEUX DE L’AMOUR] !
Voix 2. – Non ! Tu rigoles ?
Voix 1. – J’ai l’air de rigoler ?
Voix 2. – Ouais, laissé béton. Justement, c’est moi qui t’appelle, tu peux pas me faire ce coup là.
Voix 1 (très grave). – J’ai tous les droits, bonhomme !
Voix 2. – Pas celui de poster un chapitre pareil sur SWU ! On comprend que dalle au texto !
Voix 1. – Fais pas [CENSURE], t’es relou, là. C’est original, ça en jette ! Personne il a prévu ça ! Faut faire comme Thrawn aux échecs : multiplier les double-six qui déconsidéreront l’adversaire et après, zou : ni vu ni connu je lui fauche l’Ukraine et l’Afrique du Nord !
Voix 2. – Tu confonds avec Risk, là, Cador. Mince, t’es complètement à côté de tes pompes, aujourd’hui. T’arrête pas de délirer, mais dès que ça devient sérieux, tu t’enfuis en hurlant comme la brune de Scary Movies !
Voix 1. – Mais qu’est-ce que tu me racontes là, espèce de [CENSURE] ! Et puis si c’est vrai, qu’est-ce que tu attends pour me virer ? Hein ? MAIS QU’EST-CE QUE TU ATTENDS ? QU’EST-CE QUE TU ATTENDS ?
Voix 2. – Ecoute, t’as le choix. Ou tu nous ponds un truc normal, ou tu pointes au chômage à l’ANPE (Agence Nutritive pour l’Empire).
Voix 1. – C’est trop [CENSURE] ! Je... je me plaindrai à mon avocat !
Voix 2. – Pas de chantage, steup !
Voix 1. – Si. Vous m’avez blessé, mon seigneur. Je demande un duel.
Voix 2. – OK, si tu le prends comme ça. Comme tu es l’offensé, t’as le choix des armes.
Voix 1. – Parfait. Pour moi, un lance-raquettes.
Voix 2. – Tu veux dire un lance-roquettes.
Voix 1. – Que dalle : un lance-raquettes. T’as jamais reçu une raquette dans la gueule ? Ca exploserait ton salopard d’hippopotame, non ?
Voix 2. – Oh, ta [CENSURE]. La vie d’ma mère l’éléphant c’est une tarlouze !
Voix 1. – ‘Tain, l’aut’ ! La vie d’sa mère ! La Volvo elle tombe en panne si je mens, c’est l’éléphant le plus fort !
Voix 2. – Arrêêêête, arrêêêête d’êt’de mauvaise foi comme ça... On perd du temps et les lecteurs ils veulent du SWOO...
Voix 1. – OK. Quant à ton arme, ce sera une brosse à dents.
Voix 2. – Quoi ?! Tu te [CENSURE] de moi ? Et comment tu veux qu’je gagne !
Voix 1. – Mais justement, t’es pas censé gagner !
Voix 2. – Ouais, tu vas voir ça...
Voix 1. – Très bien. Nous disons donc 5 h demain, devant l’église Saint-Enfoiroz des Arnaqueurs.
Voix 2. – C’est où ?
Voix 1. – 16, rue Minant, à Pariß, dans le XXIIe arrondissement, entre l’abattoir bovin et le centre d’expérimentations bactériologiques de l’armée.
Voix 2. – Y a pas de XXIIe !
Voix 1. – Justement, c’est une zone militarisée inconnue des cartes mais bien connue des salopards. C’est là qu’ils ont testé les premières versions du minitel sur les cobayes humains, après le crash de Roswell. Fallait bien écraser l’Indochine, elle venait de battre les Aztèques à la Gare d’Austerlitz.
Voix 2. – Euh... Probable. Bon, j’y serai. Me fais pas faux bond.
Voix 1. – T’inquiète. Sous mes allures d’ordure, je reste une ordure. Allez, bises. Et surtout... n'oubliez pas votre brosse à dents !
Voix 2. – Ciao a plus.
(fin de communication)



Attention. Pour raisons diverses, la fin de ce chapitre ne sera intégralement pas rédigé en texto.

Réunion syndicale chez les SWOOS, à bord du Fierté de Breizh.

- Eh, les mecs, gueula Hobbie ! Vous trouvez pas qu’il y en beaucoup pour le Kommandant Kador ?
- La KFOR ? intervint Pink, qui venait d’arriver. S’passe quoi, au Kosovo ?
- Ouais, renchérit Jey. Y en a marre ! Les auteurs ils parlent que de lui, c’est devenu la star à lui tout seul, on en peut plus !
- Faut l’enterrer dans un cratère ! ajouta ma’ra ja’de.
- Ouais ! se délecta Cafard. Un bon gros cratère plein de terre comme à la bonne époque !
- Et on y ajouterait de la salsepareille ! se réjouit Tycho.
- Je lui exploserai le bec ! chanta Gaya.
- ... et la tête… poursuivit TSL.
- ... alouette ! acheva Tigriß.
- Mmmm... murmura Kano en se pourléchant les babines. Alouette...
- On n’a qu’à lui envoyer un DVD de Princesse Sarah, proposa perfidement Ced.
- IL SUFFIT !

Plus qu’un éclat de voix : le tonnerre de Dieu. Cesba venait d’entrer dans la pièce, fusillant chaque Swoo du regard.

- Le Kommandant Kador est certes un méchant, ajouta l’amiral sans se départir de son ton autoritaire. Mais... il reste un être humain.

Explosion de rire chez les SWOOs. Décidément, l’amiral pétait un câble !

- Amiral, je ne suis pas certain... amorça Hobbie.

Mais Cesba éleva la main vers lui... Hobbie sentit ses poumons se vider, sa gorge se contracter... Il tomba à genoux, le visage congestionné, rouge comme la Place du même nom.

- Votre manque de foi me consterne, dit calmement Cesba en relâchant la pression.
- Je... oui, Amiral. Je suis une larve, Amiral. J'ai... saboté la production de chaussettes de l'usine collective de Kiev, Amiral... Ca fait des années que je suis un traître impérialiste, une vipère lubrique qui fait rien que mugir dans nos campagnes...
- C'est bon, dit Cesba.

Cesba jeta un dernier regard à la troupe, médusée par cette abominable révélation, puis tourna les talons et sortit.

- Ainsi la prophétie que m’avait révélé Joe l’Indien dans l’épisode 24 de Tom Sawyer était vraie... soupira Gaya après un silence pesant.
- Cesba possède la Farce ! gémit Hobbie.
- Il va devenir encore plus sadique ! geignit Pink.



Pendant ce temps là, à bord du Chimaera.

- Whoppa ! chantait Thrawn. Un, dos, tres ! Un passito baillante Mara Jade ! Un, dos, tres ! Un passito par tra ! Whoppa !

Pellaeon accourut, en string vert-olive impérial, l’air inquiet.

- Nos éclaireurs sont revenus d’Andorre ! clama-t-il. Plus trace de l’Etoile Noire !
- QUOI ? explosa Thrawn, tout à coup débourré. Mais vous êtes neuneu, ou quoi ? Le rapport qu’on a reçu précise ENDOR, pas ANDORRE ! Normal qu’ils aient rien trouvé ! Dites-moi, capitaine... Quelles sont les tendances artistiques du chef de l’escadron envoyé là-bas ?
- Il aime bien La’ra Fa’bian.
- J’en étais sûr, maugréa Thrawn. On ne peut jamais se fier à ces gars là. Passez-le au lavage de cerveau. S’il ne se met pas à vénérer Sœur Sourire dans la journée, vous vous en débarrassez. Vu ?
- A vos ordres ! cria Pellaeon.
- Arrêtez de crier, grogna Kador en s’incrustant dans cette pénible conversation. J’ai mal au crâne avec tout ce Champomy ingurgité…
- Allez, Dumbor, remets-toi… le secoua Thrawn. La soirée ne fait que commencer. On a invité Patrick Sébastien comme DJ, ça en jette, hein ?

Mais qu’est-ce que je fous là ? se prit à penser Kador. Et pourquoi le Grand Amiral il porte rien d’autre qu’un short Mickey ?

- Euh... crut bon d'ajouter Pellaeon. Vu que Palpy et Vador sont morts, on vient de recevoir de la visite de...

Il s'interrompit pour laisser la place à deux types en costard-cravate-impec, attaché-case à la main, faciès du comptable pervers et dénué de remords.

- Enchanté, déclara celui de gauche. Je suis Maître Kreutzfeld, et voici Maître Jacob. Nous représentons les intérêts de la famille Palpatine.
- Il avait une famille ? s'étonna Thrawn.
- Sa famille était l'Empire, corrigea Maître Jacob. Il a laissé un testament, pour vous, et Monsieur Kador.
- Et que dit-il, ce testament ? marmonna le Kommandant.

Maître Kreutzfeld tendit une feuille à Thrawn, marquée du sceau impérial.

L'acte disait :

En cas de blème, je lègue tout à...

... suspense, suspense...

... POUYOU !!!
Ecrit par Dark Cador, le 28 Août 2004
45. Kadorator ii : rise of the balais
 
Une des petites bêtes courageusement affrontées par Pink et Hobbie pendant le nettoyage des WC...
Abandonons le temps d’un chapitre, si vous le voulez bien, les tribulations du Kommandant Kador pour revenir à ce qui se passait chez les Swoos ce même soir…

Toilettes de la zone C du Fierté de Breizh

- Voilà du renfort les gars !

Hobbie et Pink se tournèrent pour voir arriver Ma’ra et Ginerion poussant deux chariots à balais-brosses.

- Vous irez plus vite avec ca ! Mais pas un mot à l’Amiral ! dit Ginerion en clignant de l’œil.
- Ouais… Vous n’allez pas nous donner un coup de main, là je suppose ? grinça Hobbie.
- Rêve pas, quand même ! dit Ma’ra en riant. Les deux Bre’thons quittèrent la pièce en se baissant pour éviter la brosse à dents qui leur rasa les cheveux.
- Alors, mon ptit Hobbie, tu viens d’assister à un bel exemple de solidarité bre ‘thonne ! dit Pink avec un grand sourire.

L’intéressé leva les yeux aux ciel.

- L’Empire et tout le peuple Bre’thon contre moi… C’est quoi la suite ? marmonna-t-il en se dirigeant vers les chariots.

Pendant ce temps, dans un recoin du hangar principal…

- Allez-y, les petits gars, vous m’en faites une révision complète, je passerai vérifier si tout va bien d’ici une heure ou deux, ordonna Samajon aux deux jeunes mécanos affecté à l’entretien du Monstre.

L’engin avait en effet quelque peu souffert des dernies exploits de son équipage ; la coque, désormais ornée de l’insigne personnel de la pilote TSL, un volatile blanc surnommé « Le Coin-Coin », était zebrée d’impacts de turbolasers, quelques panneaux d’accès avaient disparu, un moteur avait grillé et un des doubles tubes lance-torpilles supplémentaires fonctionnait mal et avait d’ailleurs bien failli détruire le Fierté en se déclenchant tout seul pendant la phase d’approche du hangar.

- On commence par quoi ? demana l’un de mécanos.
- J’en sais rien, répondit laconiquement son camarade, j’ai jamais travaillé sur un machin pareil, regarde ca, les fils sont recouverts de sparadrap ! Ah puis zut appelle-moi le lieutenant Hobbie, c’est lui qui a bricolé cette horreur, il pourra bien nous donner un petit coup de pouce ! En plus ca va encore être de notre faute si on bousille quelque chose.

Pendant que le premier mécano se dirigeait vers l’holophone mural, le deuxième passa derrière le Monstre pour examiner l’étendu des dégâts. Une masse semblable à du métal fondu s’étalait sur tout l’arrière.

Sûrement ça qui a bloqué ce moteur…

Le mécanicien essaya de gratter la matière avec un tournevis lorsque celle-ci se liquéfia soudain et tomba à ses pieds. Elle s’amassa et prit forme sous les yeux éberlués du jeune homme d’un imposant personnage en tenue de flic qui le saisit immédiatement à la gorge.

- Amiral Cesba ?


Toilettes de la zone C

- Oui ? soupira Hobbie en allumant son Comlink.
- Lieutenant, ici l’équipe d’entretien, nous avons quelques petits problèmes avec les réparations à opérer sur l’engin de la pilote Twin Sun Leader, et nous nous demandions si vous – GARGL ?!!!
- Si quoi ?? Allo ? ALLO ? Pink, lâche cette brosse à dents, j’ai l’impression que les mécanos ont fait une connerie avec le Monstre ! Je savais bien que j’aurais du dire à Sama de s’en occuper lui même ! Amène-toi, on y va !
- Ben on n’est pas sensés faire la zone D, maintenant ?
- Je suis encore ton supérieur, je change le programme ! rigola Hobbie.
- Oui, heu, enfin si tu pouvais me le mettre par écrit parce que, vu l’humeur de l’Amiral Ces' temps-ci, j’aime autant…

Une brosse à dents fendit à nouveau l’air…


L’Amiral Cesba traversait à ce moment le couloir menant du hangar aux sanitaires de la zone C où il jugeait bon d’aller vérifier le travail de Pink et Hobbie, lorsqu’il croisa Ma’ra et Ginerion revenant en sens inverse.

- Oh Amiral ! Ou courez-vous comme ca ? demanda Ma’ra de son air le plus innocent.
- Vérfier que les deux crabes me servant de pilotes assimilent bien le pilotage de la brosse à dents ! répondit Cesba avec un sourire carnassier.
- Heu pas la peine ! intervint Ginerion. On en revient, ils récurent comme des malades !
- J’aime autant vérifier moi-même, un petit coup de gueule d’Amiral, ca vous remotive toujours !
- Mais non voyons, pourquoi vous donner cette peine, après tout ce que vous avez enduré dernièrement !
- Vous, vous me cachez quelque chose, coupa Cesba, soupçonneux.
- Mais pas du tout ! se défendit Ma’ra. Tiens, je ne vous ai pas montré mes nouvelles ptites cuillers ?
- Veuillez me laisser passer !
- Hé Chef, je ne vous ai pas raconté l’histoire du Hutt qui rencontre un Bre’thon et…
- POUSSEZ-VOUS !

Cesba poussa les deux Swoos et tomba nez à nez avec Hobbie et Pink qui poussaient leurs chariots à répulseurs (non prévus par le règlement des châtiments corporels) et étaient plongés en pleine discussion.

- …mais puisque je te dis que les amplis bothans ont un son de merde !
- Rhaa, si on t’écoutait on utiliserait toujours du matos datant de l’Ancienne République ! Ouh ! Merde ! s’exclama Pink.
- Tiens, tiens, tiens !

Le sourire de Cesba s’élargit et Pink et Hobbie se figèrent soudain. Cesba était assez fier de l’effet qu’il produisait lors des flagrants délits, mais il s’aperçut vite que les deux contrevenants fixaient quelque chose derrière son épaule. Il se retourna et demeura figé de stupeur : un grand type en uniforme de flic, et cette plaque où il lut un nom qu’il espérait ne plus revoir : WALTER JON WILLIAMS.

- Identification positive, annonça le nouveau venu d’une voie glaciale.
- Hé toi, espèce de…

Ce fût tout ce que Ma’ra pût dire avant que le T-Pi ne l’empoigne par la gorge et ne l’envoie dans un placard à balais.

- Identification : Bre’thonne, Ma’ra Kho’nor – négligeable.

Le Kadorator tourna la tête vers Ginerion et le souleva, dos au mur, en l’aggrippant par la ceinture de sa combinaison.

- Identification : Bre’thon, Ginerion, Ewok dissimulé sous la combinaison – négligeable.

Le T-Pi tourna le poignet et envoya le malheureux Ginerion s’écraser le crâne sur le sol. Il s’avança vers Cesba quand un beuglement de bête sauvage emplit le couloir. Cesba eu juste le temps de se coucher quand les deux chariots à répulseurs foncèrent vers le T-Pi, avec juchés dessus, Pink et Hobbie qui se servaient de leurs balais en guise de lances. Le Kadorator vacilla sous le choc des chariots, les manches traversèrent le métal liquide et il s’écrasa sous le poids des deux Swoos. L’Ewok, qui avait réussi à sortir de la combinaison de Ginerion, sauta dans la mêlée et essaya de mordre la jambe de l’androïde.

- Appelle du renfort ! hurla Hobbie à l’attention de Cesba, on essaie de le tenir !
- GNYAAAAAAAA ! cria sauvagement Pink en sautant au visage du T-Pi. Un bruit de frottement monta tandis que les bras de l’androïde battaient l’air, et Hobbie s’aperçut que Pink s’acharnait sur sa bouche avec une brosse à dents.
- Mais qu’est ce que tu fous ?! On ne combat pas un androïde avec une brosse à dents !
- J’ai pas mieux ! se défendit Pink sans cesser de frotter. Et puis si il savait ou elle a traîné !!!

C’est à ce moment que le monde se renversa. Le Kadorator se releva soudain en parvenant enfin à aggriper Pink et Hobbie pendant que l’Ewok continuait de s’acharner sur sa jambe.

- Swoos, dit il de sa voix glaciale. Commencez à faire vraiment chier. Eliminer.

Il lâcha ses proies qui chutèrent lourdement sur le sol et tendit les bras vers leurs têtes. Les bras de métal liquide s’allongèrent et leurs extrémités changèrent de forme ; une multitude pages tranchantes commencèrent à tournoyer vers les deux Swoos. Sur la première, on pouvait lire : CHILDREN OF THE JEDI. Au même endroit sur le bras gauche : PLANET OF TWILIGHT.

- Ah le salaud... lâcha Hobbie, pâle comme la mort.
- T’as pas une parole historique ? articula Pink, couvert de sueur.

Les pages se rapprochaient centimètre par centimètre et les deux Swoos fermèrent les yeux.

* ZING ! *

Le T-Pi fût violemment projeté contre la paroi. Hobbie et Pink ouvrirent les yeux et virent la cause du bruit bien connu : une petite cuiller était plantée dans la tempe du Kadorator. Il tenta de bouger mais son teint pâlissait rapidement, il semblait…geler. Une deuxième petite cuiller se ficha dans sa poitrine et la pâleur crût rapidement. Les membres de l’androïde se brisèrent soudain comme du cristal et il finit par s’écrouler avec un fracas de verre brisé, laissant l’Ewok sur le postérieur, l’air assez déboussolé.

- Deux fois, faut pas exagérer quand même ! grogna Ma’ra en sortant du placard à balais,une petite cuiller tournoyant entre les doigts.
- Qu’est ce que cétait encore que ça ? demanda Ginerion en se frottant le crâne.
- Ptites cuillers réfrigérantes !!! triompha Ma’ra.
- Merci du coup de main, dit Hobbie en se tenant la gorge mais heu… tu sais on maîtrisait la situation !
- Bah voyons ! dit Ma’ra en roulant des yeux.
- Ma’ra !

C’était la voix de Cesba, toujours debout au milieu du couloir, et avec une intonation pas du tout rassurée. Les quatres Swoos tournèrent la tête et virent ce qui se passait sur le sol : les débris du T-Pi semblaient fondre et se rassembler. La masse de métal liquide s’éleva à nouveau.

- Oh-oh… souffla Pink.
- Vous croyez qu’on tiendra à quatre dans le placard ? demanda Ginerion, la gorge serrée.

Le Kadorator, entièrement reformé, et l’air pas content du tout se tourna pour faire face aux quatre pilotes.

* CLANG ! *

Le Kadorator baissa la tête et s’aperçut que les deux balais que Hobbie et Pink lui avait planté dans le torse et qui étaient tombé au sol s’étaient figés dans le metal exactement au même endroit et l’empechait de manœuvrer dans le couloir.

- Je ne sais pas lequel de nous à le plus gros problème, dit Hobbie, car avec son balai en travers du torse, le T-Pi leur bloquait le passage et ses bras reprenaient une forme menacante…
Ecrit par Hobbie, le 29 Août 2004
46. Bowling for Tatooine
 
Mmm... Padmé Amidala... Trop bôôône...
Par avance, mes excuses pour ce titre qui ne présente strictement AUCUN rapport avec le chapitre qui va suivre, mais il m’a semblé opportun de le balancer, en hommage à la sortie, ce mercredi 22 octobre, d’un film qui me tient à cœur de par son… ben, son titre, justement : ELEPHANT.
Bon, OK... J’insiste pas, le lobby de l’hippo a encore gagné, mais la Révolution finira par passer : hasta siempre, Kommandante Che Kadora !
Ouais, déjà la fin de l’intro... Retournons où on en était. C'est-à-dire un maxi-bordel.




Chaque soirée du samedi, et quoi qu’il arrive, l’agitation de l’Empire se calmait, le temps d’une pause de deux fois quarante minutes. Car chaque soir, vers 21 h (heure du Palais impérial), la chaîne Anal Plus diffusait une holo-série entrée dans l’holo-légende : un nombre indéterminé d’heures chrono. Le concept était simple : chaque holo-épisode holo-diffusé suivait le holo-principe du temps réel, ce qui était censé holo-maximiser le holo-stress du naïf holo-spectateur abusé par les holo-rebondissements qui holo-déferlaient sur son holo-écran. Et le plus fort était que ça marchait holo-grave.
Et ce soir là, le Chimaera ne faisait pas exception à la règle. Tout l’équipage s’était réuni dans la seule salle de projection holo-cinématographique pour assister à la 29e saison des holo-aventures de Jack Bauer et de sa Cellule antiterroriste.
- Jack Bauer n’a pas de goût artistique, regretta Thrawn, qui débourrait. C’est bien dommage : pour la première fois de ma vie, je suis incapable de prédire ce qui va se passer.
- Remarque, remarqua Kador, le principe est resté grosso merdo le même, non ?
Même s’il ne l’avouerait jamais en public, le Kommandant Kador commençait à se lasser de ce concept usé jusqu’à la corde. La 29e saison ne brillait pas par son originalité : tandis que Kim Bauer, un peu ridée et enveloppée, était poursuivie par une horde de phoques cannibales qui avaient débarqué à Santa Barbera, son papa avait vingt-quatre heures pour empêcher Arnold Schwarzenegger de remporter les élections présidentielles au terme d’une homérique campagne l’ayant opposé à David Palmer, lequel avait été kidnappé par son ex-femme tarée Sherry Palmer, qui nourrissait l’horrible projet de lui prélever le cerveau pour y substituer le sien. Mais Schwarzie avait envoyé des Terminator semer la terreur à Los Angeles – et Thrawn avait été le premier à supposer que l’apparition des phoques, conjointe à l’assaut des droïds tueurs, ne constituait nullement une coïncidence. D’autant que Tony Almeida, qui nourrissait l’intention de changer de sexe après une orageuse liaison avec Dark Nina Von Myers-Laden, avait peut-être décidé de trahir la Cellule en retravaillant pour la série des Feux de l’Amour... Putain de suspense, hein !
Tiens, en parlant de Terminator... Que devenait donc le T-Pi ?




Ben, en fait, le T-Pi, s’il n’avait été dépourvu du moindre sentiment puéril d’humanité, il aurait déjà pété les plombs. Et grave. Sans mot dire, il préleva les deux manches à balai qui lui étaient plantés dans le torse, les noua ( !) de manière à former un bâton de combat, façon Dark Maul, le laser Duracel en moins.
- Tuer Cesba est ma mission, clama-t-il, pas joyeusement. Tuer les SWOOS est une obligation.
- Tu me connais bien mal, amigo, répliqua ma’ra jade’.
- Ton nom comporte bien trop d’apostrophes, dit le T-Pi. Dur dur, pour un sténo.
- Ouvre la bouche, l’avion va bientôt atterrir, gueula la contrebandière en lui balançant une cuiller à la gueule.
La cuiller – une cuiller à tête chercheuse – fonça à la rencontre du Tueur, se ficha dans sa bouche. Une seconde. Deux secondes. Le T-Pi n’eut pas le temps de la retirer. La tête du T-Pi disparut sous un halo blanc. La tête du T-Pi se volatilisa. La tête du T-Pi se répandit dans toute la pièce. Le corps du T-Pi resta debout.
Une seconde s’écoula. Deux secondes. Trois secondes. Dix secondes. Trente. Soixante. Une heure.
- Je crois bien que tu l’as eu, se réjouit enfin Hobbie à destination de Ma’ra, toujours aux aguets.
- Et pour Ma’ra, amorça Cesba, hip hip hip...
- ... JE SAIS PAS ! cria de joie Pink.
- Euh... hésita Ginerion en désignant le T-Pi.
- Quoi ? éructa Cesba. Que donc se passe-t-il donc ?
- Je crois qu’il a bougé, expliqua Ginerion.
Ma’ra se retourna vers la réplique de Walter Jon Williams. Que dalle, ouais ! Il était aussi immobile, et pour une durée aussi longue, que la plaque Pacifique.
Tout à coup, elle réalisa que cette plaque était tout sauf immobile : c’était cette salope de plaque qui foutait un tas de tremblements de terre au Japon en les accompagnant de raz de marées ! Mais alors, cela voulait dire que…
Son regard plongea vers le sol, scruta les murs, fouilla le plafond.
... les lambeaux du crâne...
... se déplaçaient...
... se rejoignaient...
... se rafistolaient...
... fusionnaient...
Et en quelques secondes, le T-Pi était redevenu entièrement normal. Intact.
- Ca a duré plus longtemps à cause d’une erreur de programme qui m’obligeait à fermer et redémarrer, révéla le droïd, comme pour s’excuser.
Ma’ra lui jeta une autre cuiller. D’un mouvement de la tête, il l’évita. Peine perdue : la cuiller freina à mort, fit demi-tour, re-fonça sur le Tueur. En un éclair, il se retourna, sa main chopant la cuiller pour la réduire en miettes.
- Oh non... fit Ma’ra en tombant à genoux. Il a... il a buté ma cuiller...
Ce fut au tour de Cesba d’intervenir.
- Très bien, dit-il en regardant Hobbie. Il nous reste un dernier espoir !
- Ah, et lequel ? s’enquit Hobbie.
Cesba se contenta de lui adresser un clin d’œil de circonstance. Alors Hobbie comprit.
Ils détalèrent en quatrième vitesse, tout simplement.
Pink et Ginerion n’eurent aucune possibilité de réplique. Le T-Pi les avait déjà attrapés et les soulevait du sol, façon Vador dans Un nouvel espoir quand il demande où sont les plans que le capitaine rebelle a volés et que le capitaine il répond qu’il n’en sait rien, qu’il est en mission diplomatique, mon Saigneur, mais Vador il le croit pas et demande, pisque c’est un vaisseau plénipotentiaire, où est l’ambassadeur, mais le capitaine il peut pas répondre parce qu’il est dans les vapes ou un monde meilleur, alors il est bien con Vador, et bien avancé aussi.
- Lâche-les ! cria Ma’ra en sortant un sabrolaser de plastoc d’on ne sait où. Tu vas m’affronter moi. D’égal à égale, OK ?
Le T-Pi la considéra un bref instant. Puis, sans que son faciès ne reflète la moindre trace d’expression, il s’exécuta. Et brandit sa nouvelle arme faite de deux manches à balai noués entre eux.
- La boucle est bouclée, déclara-t-il. Je suis le maître, désormais !
- Le maître des... euh... des clefs ? Yahahahaha ! hurla rageusement Ma’ra.
Elle se précipita sur lui, lui décochant un terrible coup de bâton sur la tête. Mais ce gars là n’eut pas l’air de le ressentir, et sans problème, dégagea le sabroplastique de Ma’ra d’un coup de boule. La contrebandière se replia en arrière de manière ô combien agile et gracieuse, façon Catwoman.
L’arme de Ma’ra fendit à nouveau l’air vicié... se heurta au double-manches à balai du T-Pi... Elle dégagea son sabroplastique, voulut transpercer l’abdomen du droïd, mais un contre de ce dernier la repoussa. Elle recula de quelques pas, alors que l’ombre du Méchant la recouvrait peu à peu.
Nouvelle attaque de Ma’ra – cette fois, une avalanche... La rapidité de ses manœuvres de rupture contraignit le droïd à reculer à son tour. Cris, chocs, feintes, contres, chocs, cris, feintes, cris, chocs... Le T-Pi, pour la première fois de son activité, était réduit à de la pure défensive – mais ses parades restaient incroyablement puissantes. Ma’ra avait beau multiplier les assauts, choisir des angles d’attaque de plus en plus nombreux, de plus en plus inaccessibles, son adversaire n’en tenait pas moins le coup sans manifester le moindre signe d’affaiblissement.
Ce fut au tour de WJW de passer à l’offensive. Plus qu’une offensive, en fait : un raid nucléaire. Vitesse et précision, force et sadisme semblaient être ses maîtres mots. Il l’acculait progressivement vers les parois du couloir, elle allait vite se retrouver le dos au mur. Ma’ra parait chaque assaut avec une aisance de plus en plus moins aisée, et réalisa bien vite qu’elle ne résisterait pas plus de quelques minutes, à ce rythme, qu’il fallait tenter un truc audacieux et dévastateur, qu’elle n’aurait pas d’autre chance de vaincre.
... le T-Pi lui asséna un violent coup de double-manches à balai...
... elle s’esquiva sur la gauche...
... le droïd s’était un peu trop penché...
... elle bondit de manière à lui décocher un...
... direct circulaire à la mâchoire...
La violence du choc du sabroplastique sur le crâne du T-Pi fit que ce dernier tressaillit, sa tête penchant nettement vers la droite, incapable de se remettre en place. Vive comme l’éclair, Ma’ra s’empara de l’une de ses cuillers, l’enfonça dans le cœur du droïd, et revint à sa position de départ pour se faufiler entre ses jambes et rejoindre Pink & Ginerion.
Le T-Pi ne réagit point. Sembla se mettre à trembler.
- Quel massacre ! applaudit Ginerion. Mais qu’est-ce que tu lui as inséré ?
- Une cuiller armée du virus Blaster, répondit Ma’ra, haletante.
- Bien joué, renchérit Pink.
Le T-Pi tressautait de plus belle. Une légère fumée s’échappa de ses orifices – tous ses orifices.
Et puis plus rien.
Le T-Pi cessa de bouger. Plus aucun mouvement. Que dalle. Re-immobilité absolue.
- Il est mort, cette fois ? s’impatienta Pink.
- Personne ne résiste à Blaster ! se rassura Ma’ra.
- MADEMOISELLE JADE’ !
Cette voix les glaça tous les trois. Ils la reconnurent immédiatement.
- Aussi immortel et invincible que le gars d’Halloween ! se lamenta Ginerion.
- Tu veux dire Chirac ! se plaignit Pink.
C’était impossible, et pourtant...
Le T-Pi se retourna. Leur fit face. Les dévisagea. L’air pas furibard pour un sou.
- Je dispose d’un bon anti-virus, expliqua-t-il.
- Lequel ? s’enquit immédiatement Pink.
- Le meilleur ! se contenta de répondre le T-Pi. Et maintenant : you will be terminated !
Un éclat de voix lui répondit, bien fort, bien fier :
- JE N’EN SUIS PAS SI SUR, JEUNE PRESOMPTUEUX !
Ma’ra, Pink et Ginerion se retournèrent pour considérer l’importun qui venait de lancer cette vibrante répartie.
En fait d’un importun, ils étaient deux. L’un était revêtu des pieds à la tête d’une espèce de costume d’homme chauve-souris barré d’un gigantesque SWOO sur la poitrine, tandis que l’autre, habillé d’un ridicule gilet rouge et d’un short vert ridiculement surmontés d’une cape jaune, rajustait son masque pour paraître crédible – sans grand espoir, en fait.
- Mais... maugréa le T-Pi, qui ne parvenait pas à y croire. Qui es-tu, justicier ?
- Je suis la terreur des criminels et le protecteur, moyennant rétribution, des veuves et des orphelines blondes à forte poitrine ! répondit l’homme chauve-souris. Je suis Cesbatman, et voici mon assistant Hobbin ! Nous agissons masqués pour préserver notre identité et mener une vie normale !
- Cesba ? fit Ma’ra, incrédule. C’est... C’est toi ?
- Euh... fit Cesbatman. Non, Cesba m’a prévenu qu’il y avait du grabuge, aussi je suis intervenu.
- Je tiens à ajouter que Hobbie m’a également prévenu, tint à ajouter Hobbin.

IN-CRO-YABLE !!! IM-POS-SIBLE ! C’est à un formidable retournement de situation que nous assistons, mes amis ! Nos deux vaillants justiciers parviendront-ils à se dépêtrer de l’abominable piège que leur tend l’infâme T-Pi ? Les SWOOS réussiront-ils à spéculer en Bourse ? Et quelle est la capitale du Mali ? A SUIVRE, et n’oubliez pas d’assister aux INEVITABLES aventures de Cesbatman et Hobbin dans Glaukham City !
Ecrit par Dark Cador, le 28 Août 2004
47. De la contrebande sui'sse! (étonnant, non?)
 
Il est lourd ce B4_Z7!
Nous interrompons ce programme pour un petit retour en arrière.
Un vaisseau sort de l’espace, à son bord, Sloani Skyweek et son astro droïde B4_Z7 .
-B4_Z7, qu’est que t’as encore fait ! Je sais que tu es mauvais en calculs, mais on n’a pas les moyens d’acheter un nouvel ordinateur de bord !
-biiiiiiiiiizzziiiiippp tziiiiiiiiiiiip(pour une meilleure compréhension, le dialogue sera traduit par C3_PO incorporation)
-C’est pas de ma faute si tu ne sais pas piloter ! C’est sûr que faire du rase-mottes au-dessus d’un des destroyers impériaux, c’est une grande preuve d’intelligence !
-Maieeeeeeeuuuuuuuuuu !
-Combien de fois as-tu loupé ton permis de piloter ?
-Bah ! Je l’ai quand même !
-À la fin ils en avaient marre de te voir (10 fois si ce n’est pas plus), alors ils te l’ont donné !
-Bon t’as finit ? Sinon je te vends au premier Jawa venu !
-De toute façon tu ne peux pas piloter ce « vaisseau » sans moi.
-Alors je vais te reconficure, non je te reconfiture, heu... Bon je te l’écris (reconfigure). Voilà, avec le programme de R2_D2 (procuré, je ne sais comment) !
-Hé ! Regarde plutôt où tu vas ! Après ça va être encore de ma faute !

Long silence…..

-Et sur la gauche vous pouvez admirer le « Fierté de Breizh » .
-Il ressemble à un cornichon !
Les sorties de secours se trouvent à l’avant et à l’arrière de l’appareil. Les gilets de sauvetages se trouvent sous votre siège… (dit-elle en prenant une voix bizarre).
-Bon t’as finit ton trip ? Je pense que cet escadron de fous à déteint sur toi !
-Arrêtes ! Ils sont mes meilleurs clients !
-Normal, ils sont tes seuls clients ! Qui voudrait de ce p***** de thé qui m’encrasse les circuits ! Et de toute façon, t’es pas la seule sur le coup !
-File dans ta chambre ! Heu… Non c’est pas ça…
-Concentre-toi, pour une fois, réussit ton atterrissage, use the force sloani.
Elle lui lança un regard plus noir que noir (inverse de l’effet plus blanc que blanc), qu’il ne put pas voir. Le vaisseau se posa.
-C’est calme, trop calme… J’aime pas trop beaucoup ça.

Le droïde sortit aussi de l’appareil, il alla se poster devant le «monstre ». Il fut prit d’une crise de fou-rire (étonnant, non ?) Suivit d’une étrange fumée noire.
_M****, il a encore cramé ! Bon, il y aura bien un mécano pour le réparer. Dit Sloani en haussant les épaules.
Alertée par la force (et le silence inhabituel), elle sortit son couteau-Sui’sse laser (tout en se demandant si la lame se trouvait entre le cure-dent et la pince à épiler). Cherchant âme-qui vive dans le croiseur, elle tomba sur le couloir où, se déroulait un combat acharné contre le T-Pie et les Swoo (enfin, Cesbatman et Hobbine).
-C’est quoi ce bordel ? S’exclama-t-elle.

Suite du programme : les « Aventures de Cesbatman et Hobbin » suivi du « Croiseur Impérial s’amuse ». Bonne fin de soirée avec nous.
Ecrit par Sloani Skyweek, le 29 Août 2004
48. T-pie contre eclair
 
Je serais sage madame
Comme le dirais Wedge Antilles, les membres d’un très bon escadron se doivent d’être parfaitement unis. Au point que des équipiers savent instinctivement quand l’un d’entre eux à un problème. Ainsi il arrive que sans même qu’il n’y ai eut de contact radio des membres de l’escadron Rogue sont parfaitement en mesure de se couvrir mutuellement. Dans le cas du Swoo Squadron, ce lien existait bien.

Ainsi dans l’une des soutes à thé reconverti du Fierté.
- Tu as senti ?
- Humf ? Oui, ça m’a même réveillé !
- C’est pas normal allons voir !

Les deux vaillants pilotes, quittèrent alors leur salle de simulation. Alors que dans la salle commune des Swoo.
Wedge 3D qui fixait les étoiles se leva d’un coup, les doigts de Kano cessèrent de maltraiter le clavier après avoir écrit : ‘L’amiral en collant et son fidèle second se jetèrent sur l’effroyable machine conçu par le cerveau malade du diaboliquement éléphantesque Kador’
- Il se passe quelque chose de nouveau, déclara alors le chroniqueur officiel des Swoo.
- Crrrrrr crrrr !
- Oui, allons voir, ça fait un moment que j’ai pas vu Ma’ra faut que je lui demande un truc. Appuya Jey.

Sur le pont de commandement, le commandant MRHA, qui était malgré lui attaché à l’escadron, alluma son écran de contrôle de la passerelle 5 du niveau 7. Le spectacle qu’il vit lui fit presque recracher son Thé wookiee.

Dans les couloirs du vaisseau les différents pilotes de l’escadron convergèrent, se dirigeant tous instinctivement là ou leurs équipiers faisaient face au danger. Mais à une courbe des événements tous s’arrêtèrent comme un homme !
- Y’a comme de l’électricité dans l’air, firent ils en tournant les talons.

En effet de l’autre coté, surgissait la terrible Nemesis, Gaya. Comme a son habitude avançait d’un pas décider de petits éclairs sautant entre ses doigts. Prenant la courbe elle se retrouva instantanément entre le terrible T-pie et les risibles Cesbat et Hobbin.

- Amiral ! J’en ais plus qu’assez de vos jeu, la rébellion vient de remporter une grande victoire et….
- Pardon, interrompit le T-Pie, j’était en train de me préparer à tuer ces héros en collants !
Gaya se tourna et dévisagea le droid, lequel pâlit légèrement (c’est fort ça !). Pour enfin lui tourner à nouveau le dos !
- Bon, amiral, par votre faute nous n’avons pus participer à la bataille d’Endor et….
- Enfin, j’était là le premier, vous pourriez attendre que je l’ai tué non ?
La Némésis frémit de colère. Les pilotes alors présents eurent un instant de pitié pour la pauvre machine. Gaya se tourna pour faire face au droid, lequel comprit son erreur en voyant les mains de la nemesis crépiter.
- Euh, je peut attendre, après tout ma pile me permet de tenir pour au moins un millénaire.
- C’est, ça et si tu m’interrompt encore je te la surcharge, gadget !
- Oui madame !

Le T-pie se tourna alors vers les autres Swoo, question de patienter, ses mains dressées se changèrent alors en un jeu de Sabbacc impérial
Sloani Skyweek elle continuait de regarder, impressionné encore une fois par le sang froid et l’aplomb de ses idoles. Puis se remémorant son problème de droide elle reparti en quête du mécano Wookiee
Ecrit par ceddeszym, le 29 Août 2004
49. The Swoo Strike Back
 
The swoo squadron
La galaxie, plan large.
Zoom sur une région de la bordure. Mise au point.
Re-Zoom sur une partie de l'espace sans rien de particulier. Sur le font étoilé la forme d'un vaisseau en forme de cornichon se dessine.
Travelling avant. Mise au point.
La caméra s'engoufre dans la soute, s'attarde sur un vieux BA Z7, remonte un couloir.
Plan fixe.
La scene est figée. Tout les Swoo, en demi cercle autour de Gaya et du T- Pie retiennent leur souffle. Tout à coup le T-Pie se mit en mouvement et, à une vitesse allucinante, se mit à distribuer les cartes de sabbac. Et tout à coup, c'est le drame !! Une carte habilement dirigée fuse et vient frappeer la Némésis au visage !

Gaya fut projetée en arrière et, avec un grognement de douleur, heurta un mur avec une violence inouit avant de tomber à terre, assomée.
"Ah ben merde alors", fit Ced."Tu as vu ça !? Quel traitre…"
"Ilvanoustuer,onestmort" gémit hobbin en faisant un pas en arrière.
"Il est beaucoup trop fort" approuva Ma'ra alors que le T-Pie se dirigeait d'un pas lent (les éclairs ne l'avaient quand même pas arrangés) vers Cesbat dont le masque ne parvenait pas à cacher l'inquiétude croissante.
"Arrière ! Monstre!! " cria Jey en s'interposant armé d'un balais "Retourne d’où tu viens !! " Las, il fut balayer d'un revers de main.
"L'angoisse se lisait maintenant sur le visage de tout les Swoo," écrivit Kano, "Chaque pas du T Pie résonnait de manière lugubre dans le vaisseau tandit que la machine s'avançait inexorablement vers Cesba…"
"Une idée par pitié, quelqu'un, une idée…"
Tout à coup une voix se fit entendre.
"Heu, comment vous vous en êtes débarassé la dernière fois ? " C'était TSL.
"Ben, on lui à fait réciter son nom en entier et on en a profité pour s'enfuir " expliqua Gwadj.
"Oui, mais Comment ??" insista la jeune pilote.
"Ba… grace à…"
Le silence se fit, le temps que l'idée pénètre tout les cerveaux des Swoo. Enfin une étincelle illumina leurs regards.
"Carfar !! " s'écrièrent en même temps Pink et Tycho.
"Scritchh ?" répondit l'interessé.
"La voix de Kador! Fait la voix de Kador, Vite !!!! Il va attrapper Cesba!! " cria Wedge.
Et le miracle se produisit à nouveau. La voix parfaitement imitée de Kador j'ailli de ce qui servait de bouche à la bestiole.
"T Pie, arrête ! Stop !"
Et, second miracle, le T Pie s'immobilisa, un lumière rouge clignotant dans son œil droit.
"Ordre incorect… Ma seule raison d'exister est de terminer l'Amiral Cesba. Mission annulée…."
"Tu as réussit !" hurla Yann au moment ou le T Pie ajoutait " Autodestruction enclanchée. 1000…."


"NaAAAAAAAAAAAAAAAAAANNNN !!! C'est pas vrai! "gémit Cesba, "Mais quelle bande de cons !!! On aurait pu le reprogrammer! Et toi tu le fait s'autodétruire!!!"
"999"
"Heu… Auto destruction annulée T Pie, c'est un ordre !"
"998… Négatif. 997... La procédure – 996… – ne peut pas – 995… – être annulée. 994..."
"heuu… tu comptes quoi là ?"
"993... C'est le compte à rebour. 992... Il vous rete 991 secondes… 990… 989… "
"Meeeeeeeeeeeerde…"
"Il faut le sorti du vaisseau ! vite !"
Joignant le geste à la parole, Jey, Pink, Tycho Wedge Hobbie et Ginerion se précipitèrent sur le T Pie, le soulevèrent comme un seul homme et partirent en courant en direction des hangars.
"Ah c'est beau l'entrainement militaire quand même," soupira Cesba, "mais ils ne vont jamais pouvoir le faire sortir… il faudrait le mettre dans une navette… et des navettes on en a pas, restriction de budget oblige… Nous sommes bel et bien perdu. MRHA, content de t'avoir connu."
Au momment même ou il finissait ces mots de triste augure, ils virent revenir les transporteurs du T Pie les mains vides.
"Vous l'avez mis ou ? "
"Ben je sais pas trop répondit Hobbie, on l'a fouré dans un vieux BA Z7 qui était là et on l'a envoyé dans l'espace…"
"Un vieux BA Z7 ?" intervint Solany Skyweek " COMMENT CA un vieux BA Z7 !!!! Vous ne l'avez tout de même pas mis dans mon vaisseau ????? Et mon droide ?"
"Le tas de ferraille ? on l'a sortit, il est là. Mais le vaisseau devrait exploser dans… 5…4… 3… 2… 1…"
BOUM !!!
Ecrit par Twin Sun Leader, le 29 Août 2004
50. Cantine du Chimaera
 
The chimaera…again
– Mais puisque j’te dis que Matrix Resurrection c’est de la meeeeeeeerde !
– Non, Kommandant, pour un 57e épisode, c’est une réussite totale, contra Dipsy Shaï. Vous êtes resté aveugle au génie visuel de l’œuvre ou quoi ?!
– Nan, j’ai bien aimé les moments ou ces fiottes d’humains sous-développés et innocents se font liquider comme des insectes. Très instructif pour la jeunesse impériale… Mais tu ne m’enlèveras pas de l’idée que…
Un Chicken Wing à peine mâchouillé dans la bouche et menaçant d’une frite ses deux acolytes, le Komandant Kador s’arrêta net lorsque de nouveaux individus pénétrèrent dans le réfectoire. Quatre Stormtroopers cerclaient un cinquième luron, bien plus petit, à tel point qu’il était a peine visible. Marchant au pas, les commandos firent quelque pas de plus pour dévoiler enfin le personnage : un uniforme impérial noir et banal dont la seul distinction était un brassard rouge écarlate, une casquette noire surplombant un jeune visage marqué d’une petite moustache bien taillée et de… deux yeux et un nez. Un monocle sur l’œil gauche complétait le tableau. Remarquant que Kador le zieutait, il s’approcha de la table que celui-ci partageait avec ses subordonnées.
Kador continua de fixer le gamin le temps qu’il arrive devant lui. L’uniforme et le style lui disait quelque chose.
– GLOIRE A L’EMPEREEEEEEEEEUUUUUR !! cria le gars d’une voix stridente en roulant agressivement les R et qui, du coup, fit péter un tympan (au moins) à tous les attablés du premier rang.
– Tu viens d’où, toi ? Chorale de l’armée ? hasarda Kador en secouant la tête. Il avait les oreilles fragiles depuis quelques épisodes.
– UBIQTORAAATE !
– Ha… ben tant mieux pour la chorale…
– Bon, mon p’tit…. (Kador se leva) …mon grand… baisse les yeux quand je m’adresse à toi, ok ? fit l’envoyé de la police militaire (entre autre) de l’Empire.
Devant l’air « qu’est-ce que tu me veux, crétin ? » du Kommandant, l’homme ne blêmit pas, mais sortit une cravache de son long uniforme et frappa dans sa main… attendit que la douleur passe… puis reprit.
– Tu veux jouer au gros malin pas vrai ? Soit, ça va chier pour ton matricule, tu vas pas comprendre. Allez : papiers. Papiers, papiers, papiers, paPIERS, PAPIERS, PAPIEEEEEEEERS !!!!
Tout sourire, le Kommandant fit mine de fouiller ses poches :
– J’ai ma carte de donneur de sang, de donneur de baffes… mais je pense que ceci vous renseignera totalement.
Kador se hissa sur la pointe de pieds et bomba le torse et s’approcha de son interlocuteur. Celui-ci pensa en premier lieux que l’homme avait des tendances sexuelles différentes des siennes pour lui présenter ainsi son téton gauche mais… l’insigne scintillant, ou plutôt les insignes scintillants qui y était attachés lui fit comprendre son erreur. Trois carré rouges surplombant trois autre bleus. La Médaille Impériale de la Bonne Conduite, la Médaille de la Fourberie, l’Insigne distinctif du Service Impérial et… le Ruban de Performance Passable… Sans oublié le K surmonté de lauriers en aurodium massif. (Touche personnelle reconnaissable par tout impérial qui se respecte.). La totale quoi.
A moitié aveuglé par la toute rutilance du torse du Komandant, le moustachu fit quelque pas en arrière.
– Heu, c’est un honneur Kommandant, pardonnez-moi, quelle méprise ! (Il se retourna vers l’un des Storms) JE TE L’AVAIS DIS SALE CRETIN ! IMBECILE ! cria-t-il faisant mine de vouloir tirer les oreilles au soldat, qui ne comprenait visiblement pas. (Il se retourna vers le Kommandant.) Asseyez-vous, je vous en prie. QU’ON APPORTE UN VRAI SIEGE AU KOMMANDANT !! PAS CE PUTAIN DE BANC INDIGNE DE SA PERSONNE.
– Ca ira, fit Kador, d’une voix monocorde.
– Comme il vous plaira, Kommandant, fit l’agent en s’inclinant. Vous désirez quelque chose peut-être, un vrai repas ?
Il saisit le Mc Lucas sur la table et brandit le sandwich vers la cuisine telle une épée.
– C’est QUOI CE TRUC ?! VOUS N’AVEZ PAS N’IMPORTE QUI A CETTE TABLE ! QU’ON APPORTE DE SUITE…
– Dites-moi Agent… ?
– Kith. Agent Adolfo Kith. Pour vous servir, mon Kommandant. (Nouvelle courbette.)
– Très bien. Fermez-là, Adolfo.
– Bien votre grandeur.
– Merci. Répétez après-moi, Agent Kith : Je suis une fiotte
– Je vous demande pardon ?
– Répétez.
– Je… heu… je suis une fiotte.
– Une sacrée belle fiotte…
Rires discrets dans la salle.
– Une… sacrée belle fiotte.
– Et j’ai été très méchant avec le Kommandant.
Et ainsi de suite…
– Merci, Adolfo. Veuillez quitter les lieux, et me laisser déjeuner en paix à présent.
– A vos ordres, Kommandant.
Kador, ravi d’avoir remit à sa place la fiotte, se rassit avec un air « J’l’ai cassé ! »
– GLOIRE A L’EMPEREEEEEEEEEUUUUUR !!!
Deux tympans de perdus… pour les plus chanceux...
– Reprenons… fit le Kommandant une fois la troupe partie. Ouais, donc… ce qui est très con dans ce film, c’est la mort de Trinidade… aucune émotion.. j’ai ressentie au-cune joie, au-cune exaltation… Nul !


Endroit ‘achement difficile à repérer
Cesba s’éveilla normalement.
Ni par une sirène d’alarme ni la tête dans le cul… normalement quoi. De plus, il se sentait parfaitement bien. Il n’avais jamais ressenti pareil apaisement depuis… depuis… ben… jamais en fait. Tout autour de lui n’était que paix et sérénité et… et… le vocabulaire lui manquait tellement c’était agréable… (Et après tout j’écris ça au beau milieu de la nuit, alors soyez indulgents… bordel !)
Il était confortablement étendue contre la souche d’un immense arbre riche en fruits appétissants et pas avare en feuilles. Les oiseaux chantaient et les verts pâturages s’étendaient à perte de vue. Lorsqu’il se leva, il remarqua qu’il était vêtu d’une simple et légère robe blanche, qu’il ne trouva pas ridicule pour un sou… bizarrement… c’était même plutôt tendance. Détournant le regard, il aperçu une silhouette lointaine qui s’approcha de lui lentement. La femme souriante était habillée de la même façon que l’Amiral et avait des traits on ne peux plus banals, mais ce qui l’était moins, c’était sa paire d’ailes dans le dos.
Oh merde…, songea Cesba.
– Bonjour Cesba, fit la femme d’une voix simple en lui tendant les bras. Sois-le bienvenue !
– Nan, nan… j’te vois venir, toi tu va vouloir me faire croire que je suis…
– Que tu es mort. Oui, j’en ai bien peur, c’est ma mission. Mais réjouis-toi : tu es au Paradis !
Le sourire exagéré et les sourcils haussés façon lèche-cul de la dame faillirent faire vomir le pilote.
– Dis-moi pas que c’est vrai ! s’emporta l’Amiral, saisissant l’envoyée par le col. Et qui t’es toi d’abord ?
– Voyons, tu ne me reconnais pas ? Ce n’est pas bien grave mon jeune ami. Je suis Sainte Rostoni. Je viens t’accueillir, mon enfant. Réjouis-toi, notre Grand Leader t’as choisi !
– Ha ?
– Non seulement tu as toujours combattu au nom de la vérité mais en plus, tu as toujours acheté les romans de l’Univers Etendu, sans parler de tes merveilleuses news, que tu rédige avec une connaissance du sujet parfaite et dans des laps de temps incroyables... Une telle bravoure ne pouvait être récompensée que par le plus noble des cadeaux : l’entrée au Paradis…
Cesba lâcha Sue Rostoni et fit quelques pas à reculons.
– Je… Je suis mort ?
– Oui, mon enfant ! Comment voulais-tu échappé à pareille explosion ? Voyons, avec ce que tu t’es pris dans la gueule, ce n’est pas étonnant. Je sais bien que tu es un sacré chanceux d’habitude mais après tout… (son sourire s’élargit pour tenter d’adopter une expression complaisante qui avait de beaucoup dépassé la frontière du foutage de gueule) tu n’es qu’un personnage secondaire. D’ailleurs, c’est Luke et sa clique qui ont trouvé l’artefact d’invincibilité dans le 15e niveau deReturn Of The Jedi version Super Nes… C’est ainsi…
– Bon, bon… (Cesba déglutit) Ok. Alors, c’est quoi le programme ?
– Mais voyons, tu es au Paradis… c’est toi qui décide…
Devant l’air « bœuf attaché par le collier à un piquet » de Cesba, Sue pris le défunt pilote par la main et l’emmena derrière la colline la plus proche. Eh là : le choc.
– Nous appelons cette cité le ‘Service Hyper$pace’. 29 Dollars l’année, gratis pour les macchabées.
Tous les habitants portaient la même robe blanche et semblaient… heureux… Bon nombre d’entre eux scandaient sans cesse « Loué soit le Grand Leader ! »
– Regarde, Cesba, fit Rostoni en désignant un petit groupe d’individus. Cela sont arrivés juste avant toi.
– Comment sont-il morts ? demanda le pilote, interloqué par la relative « bouffonnerie » du lot d’individus.
– Leur boutique de chemises à carreaux à brûlé.
– Hein ! C’est tout ?
Tout d’un coup, Cesba compris… Il interpella son guide.
– ‘tendez… Grand Leader… Chemises à carreaux… vous voulez dire que le « Concepteur » est…
– Mais bien sur. A qui t’attendais-tu donc ? hohoho…
Cesba continua sa visite, interloqué. Tout cela existait donc ! Lui qui était un sacré athée, il ne pouvait croire que le « barbu » existait bel et bien. Ils passèrent devant le bureau de Saint McCallum qui, un cigare à la main et la caisse enregistreuse à portée, épluchait les dossiers des potentiels nouveaux venus.
– Mouais… fit l’homme à la double paire d’ailes au jeune homme face à son bureau, tout en écrasant son mégot. Msieur… Dave Prowse…Je lis dans votre dossier que vous ne portiez pas la prélogie dans vot’ cœur… Pas bon ça… Sécurité ?!
Un peu plus loin, Sue reprit.
– Ici, tous tes désirs seront réalisés, tu n’aura qu’a penser.
– Sérieux ?
– Oui. Imagine le prochain roman Clone Wars par exemple, et tu l’auras en exclusivité…
Alors Cesba imagina… et constata :
– Y’a rien… se plaignit-il.
Sue Rostoni sembla confuse. Elle sorti des plis de sa robe un databloc et tapota quelques touches…
– Autant pour moi, on l’a annulé…
– Mouais, pas grave, j’ai saisit le concept…
Alors Cesba imagina une seconde fois… et constata : à ses pieds, deux jumelles Twi’lek, le fixant droit dans les yeux, leurs yeux exprimant clairement ce quelles comptaient faire de leur langue.
– Yoooooooooooo !
– Je vais te laisser, ricana Sainte Rostoni.
– Ouais, ouais… z’avez des excuses foireuses à trouver, je comprends… A plus… répondit l’amiral, qui « sentait » qu’il allait bien s’amuser finalement… Oh, attendez !
– Oui ? fit la dame en se retournant.
– Vous savez ce qui est arriver à mes amis ? Enfin, mes gars, les Swoo ?
– Bien sur… Rassure-toi, ils ont tous survécu. Tu es le seul à avoir été mortellement blessé.
– Ha… cool.
Cesba était rassuré. Il devait avouer que les aventures des Swoo lui manqueraient mais il pouvait commencer sa nouvelle vie en paix. Il allait d’ailleurs commencer de ce pas, vu qu’il était vachement bien accompagné. Pourtant, une dernière chose le titilla…
– Dites.. comment ça se fait que je suis le seul à avoir mouru ? Je me souviens qu’on était quasiment dix à vouloir expulser ce satané droïd dans le vide spatial.
– C’est simple mon ami.
Sue glissa une datacarte sur le lecteur de son databloc et tendit l’objet au défunt, dont les jambes vacillait déjà… de plaisir.
L’appareil était doté d’un petit holoprojecteur, qui s’enclencha. La scène failli lui tirer… une larme, il revivait ses derniers instants :
Lui, Hobbie, et Pink portaient T-Pi jusqu’au hangar principal, suivis de tous les autres pilotes de l’escadron. Enfin arrivés, les Swoo pressèrent le pas afin d’avoir une chance d’expédier celui qui avait juré leur perte par dessus-bord. Soudain, Pink sembla exulter, Cesba se souvint qu’il avait aperçu le pilote bondir comme s’il avait eu une idée.
En effet. Alfred se mit à courir vers l’ouverture du hangar et enclencha la désactivation du bouclier… Super l’idée… si le T-Pi n’avait pas son putain de trousseau de clé de flic agrippé au manchettes pleines de pics de Cesbatman. Bien entendu, Hobbin n’EN AVAIT PAS !!
Boom ! en plein espace…
Cesba resta de marbre… une minute… deux minutes…. Trois…
– QUEL BANDE DE CONS !!
Cesba, toujours rouge, mais de colère cette fois, chopa Sainte Rostoni.
– Toi, ramène-moi en bas !!
– Mais, c’est imposs…
– T’as dit Tout !!

– Ca sert à rien les mecs, c’est finit, fit Hobbin, en pleurs…
L’escadron Swoo au grand complet entourait la dépouille de leur défunt chef, noircie par l’explosion.
– De toute façon, même s’il avait pu réchapper de l’explosion, il n’aurait pas pu survivre au vide spatial, fit Wedge 3dé, toujours réaliste en matière de sciences grâce à SFU…
Tous se tournèrent vers Alfred…
– Hey ! Mais je savais pas que ça se passerait comme ça les amis !
– Pi… iii… iiinnnk..
Tous lâchèrent un “Hooo!” de surprise lorsque la main de l’Amiral se leva. Le pilote saisit la main de son chef, réellement peiné…
– Chuis désolé chef… Je vous jur…
Le « cadavre » bondit vers le pilote et le saisit à la gorge.
– TU L’A FAIT EXPRES FUMIER !! HEIN ? DIS-LE !! fit Cesbatman en faisant des percussions sur le sol avec la tête de son pilote.
Tous les autres scandèrent leur joie… l’Amiral était vivant. Le chapitre 50 de l’Escadron Swoo était sauvé !

Cabine super spacieuse du Grand Amiral Thrawn, (utilisée autrefois par Jean-Marie Messier pour vous donner une idée de la taille) Chimaera , toujours…Kador pénétra dans le salon privé de son pote de toujours… qui n’était pas seul. Face à lui, une femme.
Il est pas pédé alors ??
Mais quelle femme. Vêtue d’un uniforme impérial écarlate, la superbe femme au cheveux d’ébène et aux deux mèches blanches… Pour tous ceux qui ne connaissaient pas la dame, la somptueuse créature était… bonne. Pour les autres… elle était mortelle. Du genre à vous arracher les ongles des orteils avec des pinces à linge tout en vous obligeant à regarder un épisodes des Feux de la mort.
Le grand amiral Thrawn, tout en blanc, restait de marbre, les mains dans le dos. Tout aussi stoïque était Ysanne Isard, directeur des renseignements de l’Empire. Les deux personnages s’affrontaient du regard. Vu leurs regards brûlants, Kador se demanda quand est-ce qu’ils allaient se jeter dessus pour se bouffer l’un l’autre… La mort du vieux allait foutre un sacré boxon parmi les sous-fifres…
Soudainement, Isard décroisa les bras et élança son bras droit. Une fraction de seconde plus tard, Thrawn fit de même.
Eux aussi on vu Matrix ?
– Ciseaux !
– Pierre ! J’ai gagné HAHA !!
– Y’a pas à dire, t’es toujours aussi doué… faich… bougonna Isard. Salut, Kador…

Dix minutes plus tard, les trois amis étaient assis sur des fauteuils, autour d’une table. Kador regarda langoureusement sa « collègue », déjà à moitié déchirée.
Encore dix minutes, et je la…
– Bon, tu disais que t’avais quelqu’un à présenter à ce vieux Dumbor, ma chère Ysanne ?
Sans dec ! Un plan à trois ? exulta intérieurement le Kommandant.
– Vouais… faut qu’tu contre-attaque Dodor… Faut pas que ces rebelles prennent confiance… Hips !
– Tout ce que tu veux, à condition que tu continue à m’appeler comme ça, ma mignonne !
– Héhé… Hic…
Ysanne qui, pour une raison de rapidité, est déjà surdéchirée au bout de deux Perriers (on en est à 5 pages word les amis, quand même) déboutonna le haut de son uniforme… et en sortir un comlink.
Patience Dodor…
– Ouais ? S’lut... héhéhéhé... allez débarque…
Isard rangea l’appareil sous le regard attentif du commandant.
– Je vais te filer l’arme secrète de l’Ubiqtorate, Dodor… Hic ! Quelqu’un que tu apprécieras beaucoup… De plus, elle à des connaissances parfaites sur le l’Escadron Swoo… c’est un ancien membre de l’escadron, qui veut se venger… hic !
Elle… Yes !
La porte coulissa...
– GLOIRE A L’EMPEREEEEEEEEEUUUUUR !!!
Et voila... je savais que je me ferais baiser tôt ou tard dans ce chapitre…
Ecrit par Cesba, le 29 Août 2004
51. Faut pas prendre les enfants du jedi pour des canards sauvages
 
*BANG* oups...
NB : Beaucoup de phrases de ce chapitre sont l’œuvre de Michel Audiard, ces passages sont autant un hommage qu’une parodie !


Quelque part dans les couloirs du Chimaera…

…dans la cabine du Kommandant Kador, pour être plus précis…

- Eh, vous gênez pas surtout !

Oh pardon ! La Kabi…cabine du Kommandant s’il vous plait ?

- C’est en face. Et refermez la porte bordel !

La vache, un Stormrtrooper avec des petits cœurs sur son caleçon quand même… Donc, dans la Ka...ah merde à la fin !! La cabine du Kommandant…

- On vous a jamais appris a frapper avant d’entrer ?

Excusez-nous Kommandant, mais le chapitre 51 des Swoos vient enfin de démarrer ! On a besoin de vous !

- Quoi ? A c’t’heure-ci ? Après la torche que je me suis pris hier avec Thrawn et Zazanne ?

C’est maintenant ou jamais, Kommandant ! Les lecteurs ont les yeux fixés sur vous !

- GLOIIIIIIIIIIRE A L’EMPEREUUUUUUUUUUUUR !!!!

RHAAAA !!!! Il m’a fait peur ce con !!!

- On s’y fait… Bon, ben maintenant que je suis réveillé…

Bon, alors, moi je ferme ma gueule et je narre…

- « Narre », du verbe narrir ? demanda Adolfo Kith
- T’es sûr que c’est pas « narrationner » ?

Eh ho ! On peut commencer oui ? J’ai pas que ca a foutre moi ! Ya des horaires à respecter et avec vos conneries je vais avoir des emmerdes avec le service de contrôle orthographique !

- Putain c’est pire que sur Kessel dans cette histoire à la con… Bon Kith, grouille-toi, on expédie ce chapitre à la con et après ca je peux enfin me remettre à chercher l’assassin de Kennedy…

Dites les gars, c’est trop vous demander un peu de sérieux ? Je ne suis pas payé à l’heure, MOI !

- On y va, on y va… Alors, Agent Smith…

Kith…

- Quoi Kith ?

C’est « Agent Kith »

- Ben qu’est ce que j’ai dit ?

Vous avez dit « Agent Smith »

- Vous êtes sûr ?

Eh, c’est moi qui écrit ce chapitre tout de même !

- Bon, on la refait, alors ?

D’la merde ! Yen a marre ! On enchaîne !!

- Ok… Alors, Agent Skith…

Oh putain….

- …désolé… Fallait prévenir, je vous avais prévenu que je n’étais pas très frais ce matin !

Est ce que vous vous rendez compte qu’on est déjà à la page deux (NDLR : la HDF des swoos étant en panne, ce chapitre a été rédigé sous word et faisait 14 pages) et que l’intrigue n’a pas encore démarré ???

- (voix de Kith) : Quoi, ya une intrigue dans cette histoire à la con ?

Ta gueule toi… Bon on enchaîne…

- [Hum Hum] Alors, Agent KKKKKKITH… Avez-vous enfin trouvé une solution à notre problème ? demanda le Kommandant Kador en s’asseyant.
- Quel problème ?
- Eh bien… Nous venger de l’Escadron Swoo !
- Mais ce n’est pas un problème ca ! C’est un objectif mais pas un problème !

Le Kommandant se pinça l’arcade sourcilière en soupirant, prit un databloc entre deux doigts et le laissai choir avec un souverain mépris.

- Pourriez-vous me ramasser ce databloc, Adolfo ?
- Mais c’est vous même qui l’avez jeté par terre !
- Je sais, répondit calmement Kador en désignant ses galons.

Kith se pencha en avant tandis que le Kommandant ouvrait juste au dessus de sa tête le gros tiroir métallique de l’armoire qui se trouvait aux côtés de l’agent de l’Ubiqtorat. Un grand « CLANG » retentit dans tout le Chimaera.

- Il y a de la glace dans le frigo derrière vous, mon cher Kith, dit Kador avec un sourire carnassier. Donc, reprit-il en se levant, avez vous réfléchi à notre problème ?
- Oui, Kommandant, dit Kith en remplissant un sac de glaçons. Je connais farpaitement les…
- Farpaitement ?
- Quoi ?
- Vous avez dit « Farpaitement » ?
- Hein ? Jamais de la vie !
- Je t’assure !
- M’enfin, Kador, je connais farpaitement mon texte !
- Ah ! Tu vois ! Tu viens de le refaire !

C’EST PAS BIENTÔT FINI VOUS DEUX ???? ON PEUT PAS TOURNER LE DOS CINQ MINUTES !!!!

- Oups pardon ! On coupera ça au montage !

Quel montage ? On est en direct, bande de… !!!

- Ouh meeeerde… Kith, enchaîne, enchaîne !
- Oui, donc, je disais que je connaissais farp..très bien les habitudes de cet escadron de dégénérés !
- A ce propos, comment l’avez vous quitté ?
- Oh c’est toute une histoire… Une vieille divergence d’opinion…
- Les hippopotames, hein ?
- Les quoi ? Non, j’ai seulement dit devant l’Amiral Cesba que Walter Jon Williams était un auteur génial.
- Tiens donc…Vous étiez ivre ?
- Ivre ? Non pourquoi ?
- Pour rien… Poursuivez donc. Vous disiez que vous connaissiez leurs habitudes ?
- Exact ! Et c’est aujourd’hui même l’anniversaire de la création de l’Escadron ! Donc…
- Donc, c’est l’occasion rêvée de leur envoyer un paquet-cadeau piégé !!! C’est ca ?
- Bon sang, Kommandant, vous manquez vraiment d’imagination ! Le colis piégé, c’est tellement impersonnel !
- Vous avez raison, d’autant que si on ne peut pas voir leurs têtes après, ça gâche tout le plaisir ! Poursuivez, Agent Kith.
- Donc, le lendemain, si je me fie à leurs mœurs dissolues, ils seront certainement dans un état lamentable ! Ce sera l’occasion où jamais de les frapper !

Dos tourné, le Kommandant caressa son cougar empaillé – le seul qu’il avait pû sauver du naufrage du Très Méchant.

- Vicieux… Sournois… Avec un traître… Un plan comme je les aime ! Adopté, Agent Kith ! plus qu’a convaincre le Schtroumpf de nous prêter main forte.

Le Grand Amiral Thrawn suivi d’Ysanne Isard ouvrit la porte en coup de vent à ce moment précis.

- NON !!!! J’L’AI PAS DIT !!!!! C’EST LUI !!! cria Kador en sursautant.
- Viens avec moi mon Dodor, dit Thrawn avec un grand sourire. On a une surprise pour toi !
- Et on ne regarde pas ! susurra Isard en lui masquant les yeux.

Je suis mort… songea Kador en avalant de travers. Malgré la grande rigolade de leurs retrouvailles, il savait que le Chiss pouvait être très susceptible quant à sa couleur. Il sua un bon litre avant qu’Isard n’ôte ses mains de ses yeux en criant avec Thrawn « Surprise ! ».

Kador en resta bouche bée. A travers la baie du Chimaera, il pouvait apercevoir un Destroyer tout neuf enveloppé d’un énorme ruban rouge, avec gravé à la proue : « ESS ELEPHANTOR ».

- Joyeux Anniversaire, Dumbor ! dit Thrawn en lui flanquant une grande claque dans le dos.
- *snif* Vous y avez pensé !!!
- Oui, enfin, c’est surtout qu’il faut bien faire quelque chose de toi, dit Isard, Thrawn à un petit boulot à faire dans les Régions Inconnues – c’est dans son contrat avec Zahn et Del Rey Books, et il est déjà en retard sur l’horaire – et moi, j’ai le pouvoir à prendre dans la galaxie. Donc il faut bien te remettre le pied à l’étrier !
- Merci les gars ! exulta le Kommandant en versant une larme. On va visiter ? dit-il en lançant des œillades vers Isard.
- Pas le temps mon Dodor ! On doit tous être partis ce soir ! J’ai fait transférer le contenu des tes comptes sur Bothawui en liquide…
- Mes comptes sur… ??? Comment tu sais ca, toi ??
- Dis donc, je suis Grand Amiral et elle, Directrice des Renseignements Impériaux, quand même…
- Et le vieux débris, il était au courant ?
- Et avec quoi tu crois qu’il a payé sa boule de pétanque géante ?

La machoîre de Kador se décrocha littérallement avant que Thrawn n’ajoute :

- Rassure toi, il t’en reste encore assez pour assurer ta retraite ! Les cours étaient avantageux sur Bothawui, petit malin ! Tu vois la navette Lambda qui se dirige vers ton nouveau chez-toi ? C’est la navette Valium ! Tes crédits sont dedans, avec un convoyeur et un homme à moi aux commandes. Un petit gars très bien, il s’appelle Jango.


A bord de la navette Valium, le pilote Jango gambergeait ferme. Quelle vie. A son âge, frais émoulu de Carida, il se retrouvait à piloter cette brouette pour transporter les économies d’un guignol accompagné de deux bonshommes en pyjama avant d’aller passer les cinq prochaines années dans les Régions Inconnues ! Pas de chasseur TIE, pas de gnôle corellienne, pas de petites twi’leks le samedi soir… Il soupira et brancha l’holocom. Les dernières informations des patrouilles de reconnaissance qui sillonnaient la galaxie arrivaient pratiquement en temps réel. Son regard fût attiré par l’une d’entre elles : « CROISEUR REBELLE TYPE MON CAL AVEC INSCRIPTIONS EN ROSE SUR LA COQUE SIGNALE – COORDONNEES SUIVENT *** »

Tiens, tiens…

A peine à quelques parsecs…

Le convoyeur, un Stormtrooper, regardait négligemment par le hublot…


- Ca alors ! s’exclama Kith. A peine à quelques parsecs d’ici !
- Je crois que ta baraka est de retour Dodor !
- On dirait bien ! dit le Kommandant en se frottant les mains. On va pouvoir enfin te laisser en paix ! J’ai du fric, un traître et un Destroyer, que demander de plus à la vie !

Il observa la navette qui devait maintenant arriver en fin de course. Bizarre, elle ne semblait pas dans l’axe du Destroyer…

La lueur bleue des moteurs hyperspatiaux s’alluma subitement et la navette disparut dans un éclair.

- Qu’est ce qui se passe ??? C’est quoi ce bordel ? C’est encore une blague, c’est ça !!!
- Ah le petit con ! s’exclama Thrawn, bouche bée.
- Thrawn ? C’est ça, c’est une grosse blague très très nulle, pas vrai ?
- J’en reviens pas…
- HE, LE SCHTROUMPF JE TE CAUSE !!!!! hurla Kador en empoignant Thrawn par le col.
- Je crois qu’on s’est fait entuber tous les deux mon Dodor ! répondit laconiquement le Chiss.


Hangar du Fierté de Breizh

- On boira un coup à la vôtre, les gars ! dit joyeusement Ma’ra dans la radio.
- C’est ca, étranglez vous avec, marmonna Hobbie en augmentant les gaz de son X-Wing.
- Je ne croyais pas l’Amiral si revanchard, dit Pink depuis le deuxième chasseur. On est les deux seuls à devoir partir en patrouille pendant que tout l’équipage fait la fiesta !
- La faute à qui ? Fallait pas le balancer dans le vide spatial !
- Quelle idée aussi de mettre ce costume à la con !
- Eh je vous entends ! dit la voix de Cesba.
- Quoi c’est pas éteint dans cette position ?

Hobbie soupira et mit les gaz.


Hangar du Chimaera

- Dodor, je ne comprends pas ! Un petit jeune qui promettait tellement ! se lamenta Thrawn. Il a du devenir dingue !
- Ouais, ben les dingues, je les soigne ! répondit Kador d’un ton hargneux. Je vais lui faire une ordonnance, et une sévère, dit il en armant son blaster. J’vais lui montrer qui c’est Dodor ! Aux quatres coins de la galaxie qu’on va le retrouver éparpillé par petits bouts, façon puzzle ! Moi quand on m’en fait trop, j’correctionne plus, *PAF !*, j’dynamite !! J’disperse ! J’ventile ! Tu vois pas d’objection à ce que je t’emprunte une navette ?
- Fais comme chez toi ! Tiens, voilà le rapport du radar.
- C’est quoi les traces de sang ?
- Oh j’ai envoyé Rukh chercher le rapport… J’aurais peut être du lui dire que je voulais seulement le rapport…
- Ca ne ressemblerait pas aux coordonnées du « Fierté de Breizh » ? demanda Isard par dessus l’épaule de Kador.
- NOM DE DIEU !!!! rugit le Kommandant. Kith, avec moi !!! On va chercher les sous !!!
- Les Swoos ?
- Non, les sous ! Mon flouze, mon pognon, le grisbi !! Thrawnie, je peux compter sur toi pour envoyer Lah-Lah et Dipsy-Shaï sur l’Elephantor ?
- Je te dois bien ça ! A la prochaine Dumbor ! Et fais gaffe aux hippopotames ! dit Thrawn en éclatant de rire.
- C’est ca, va te faire foutre ! Zazanne, on s’appelle, hein ? cria Kador tandis que la rampe se refermait.
- Ouais, ouais, compte là dessus, marmonna Isard en levant les yeux au plafond. Alors Thrawn, susurra-t-elle, tu me la montres, ta collection d’holos artistiques ?
- C’est par là… répondit le Chiss avec un sourire charmeur.


Quelque part dans l’hyperespace…

Jango pilotait d’une main, tenant le Stormtrooper en respect avec le blaster qu’il tenait dans l’autre main.

- Ca va te coûter cher ! menaça le Storm. Tu ne sais pas à qui tu t’en prends !
- Boucle-la et accroche toi, on sort bientôt d’hyper-espace. Tu devrais plutôt m’être reconnaissant !
- Reconnaissant de quoi ?
- Hé ! Cinq ans dans les Régions Inconnues, tu ne te rends pas compte à quoi tu échappes ? Cinq ans dans ce monastère volant ! Là où chez les Rebelles, crois moi, tu ne perds pas au change !
- Regarde devant toi, on sort d’hyperespace !

BANG !

- Ah merde…

Le choc de la sortie d’hyperespace avait été un peu brusque et le coup était parti tout seul…

- Mince, des sièges en cuir…


- Mais qu’est ce que ?! s’étrangla Hobbie. Alerte ! Fierté de Breizh, une navette impériale se dirige vers vous !
- C’est ca, c’est ca, répondit une voix pâteuse, invite les aussi, qu’y viennent boire un coup !!
- Hobbie ? Pink ? Ici TSL ! J’étais de permanence ! Je dois être la seule encore plus ou moins sobre au central, je crois que vous allez devoir vous débrouiller seuls…
- Génial, marmonna Hobbie. Pink, t’as entendu ? On y va.
- Je t’en prie, passe devant !

Au moment où les deux X-wings coiffèrent la navette, une nouvelle voix se fit entendre sur la fréquence.

- Fierté de Breizh, Fierté de Breizh, ici navette impériale Valium ! Je demande l’asile politique !
- Mais d’où il sort celui-là ? Navette impériale, répétez ! Identifiez vous !
- Il a dit qu’il demandait l’asile politique et qu’il voulait du valium, dit Pink sur la fréquence. Tu deviens sourdingue Bibie ?
- Fierté de Breizh, ici navette impériale Valium, je demande l’autorisation de me poser.

Hobbie consulta ses moniteurs. L’armement de la navette semblait hors-fonction. De toute façon, vu l’état de l’équipage, il ne devait pas y avoir grand monde pour l’empêche d’atterrir.

- Navette Valium, allez-y, on vous suit.
- Fierté de Breizh, préparez aussi du détergent et des couvertures…
- Du quoi ???
- C’est pour les sièges… C’est une longue histoire…

La navette encadrée des deux X-Wings se posa dans le hangar principal, attendue par Cesba et le commandant MRHA, tous deux encore sobres. Ils ne s’étaient pas encore rendus à la « petite fête » à laquelle prenait part tout le reste de l’équipage.

- Qu’est ce que vous nous ramenez là ?
- Ca ressemble à un déserteur impérial, répondit Hobbie en descendant de son appareil. La vache, aucun de vous n’est encore bourré ?
- Va inspecter cette navette au lieu de dire des conneries, marmonna Cesba.

La rampe s’abaissa et un jeune pilote impérial en sortit, l’uniforme couvert de sang, une grosse mallette à la main. Il salua les deux officiers supérieurs.

- Pilote Jango, ex-membre de la flotille du destroyer Chimaera ! Je sollicite l’asile politique auprès de la Nouvelle République !
- On va voir ca, marmonna Cesba. Qu’est ce que vous nous amenez là ? demanda-t-il en désignant la valise.
- Oh, un gage de ma bonne foi, répondit-il avec un grand sourire.
- Patron ! Ya un storm sans tête sur le siège du passager ! cria Hobbie qui était entré dans la navette pendant ce temps.
- Heu oui, petit problème en sortant d’hyperespace, bafouilla Jango d’un air gêné.

Le commandant MRHA soupira.

- Si il est fiable, je crois qu’on va le mettre chez vous, Amiral, non ? Il ne devrait pas faire tâche…
- Encore une soirée de foutue, marmonna l’Amiral.


Quelques minutes plus tard, le petit groupe – moins Pink qui s’était déjà éclipsé en douce à la fiesta - ouvrait la porte de la salle de briefing pour entamer l’interrogatoire du nouveau venu. Il n’allèrent pas plus loin en voyant se diriger vers eux une chenille emmenée par Samajon sur l’air des « landes du Kho-Némarra ». Cesba décrocha son comlink.

- TSL ? Il reste un coin tranquille sur ce vaisseau de dingues ?
- Ya bien les cuisines, Chef. Ca tombe bien, vous pourriez aider, j’ai entendu qu’ils étaient à court de sandwiches !
- Ca ne peut de toute façon pas être pire, soupira Cesba. Est ce que je pourrai un jour passer un chapitre où personne n’est ivre mort ?

Le petit groupe s’installa dans la cuisine et commença le débriefing entre deux beurrages de sandwiches. La mallette remplie de crédits appartenant au Kommandant Kador finit de convaincre Cesba.

- Même pour nous infiltrer, il n’aurait jamais pris un risque pareil ! Pensez, il met ce fric de côté depuis qu’on était ensemble à l’Académie !
- A ce propos, intervint Jango, je n’ai pas eu le temps de couvrir mes traces, ils risquent de vite me retrouver !
- Ce n’est plus votre problème, pilote Jango. On les recevra !
- Vous croyez qu’ils oseraient venir jusqu’ici ? demanda MRHA.
- Les cons ca ose tout… C’est même à ca qu’on les reconnaît…

Le comlink bipa à cet instant.

- Patron, ici TSL ; une nouvelle navette impérial s’approche !


La navette du Kommandant Kador se posa dans le hangar N°2, en plein milieu de la « petite fête » donnée par les Swoos. Le Kommandant, suivi d’Adolfo Kith, faucha les rangs de soldats rebelles (ou nouveaux-républicains, ca dépend de quel coté vous êtes…) en marmonnant :

- Si c’est mon pognon qu’ils sont en train d’arroser, les petits comiques, ca va saigner !!

Il tomba face à Hobbie qui se baladait un plateau à la main.

- Dites moi lieutenant ! Il est là votre patron ?.
- Qui demandez vous ?
- Monsieur l’Amiral Cesba, dit Kith.
- « Môssieur Cesba » ? Cesba l’emmerdeur !! Cesba le malhônnête ! C’est comme ca que je l’appelle moi !!!
- Suivez moi je vous prie…

Kador et Kith suivirent Hobbie jusqu'à la cuisine et entrèrent l’arme au poing, surprenant Cesba et MRHA, sandwiches à la main.

- Bougez pas ! Les mains sur la table ! Je vous préviens qu’on a la puissance de feu d’un superdestroyer et des blasters de concours !
- Si ces messieurs veulent bien me les confier, dit Hobbie en collant deux gros DL-44 sur la nuque des nouveaux arrivants.

Ma’ra lui ouvrit alors violemment la porte dessus.

- Ah Amiral, on commence à manquer de sandwiches ! Oh deux petits nouveaux ! Si vous voulez boire un coup, vous devriez vous dépêcher, parce qu’au train où ca va…

Elle quitta la cuisine et Hobbie sortit de derrière la porte, le nez en sang.

- Allons, vite, messieurs, quelqu’un pourrait venir on pourrait se méprendre et on jaserait ! Nous venons déjà de frôler l’incident !


Les yeux ronds, Kador et Kith lâchèrent leurs blasters avec une grimace.

- Tu sais ce que je devrais faire, Dodor ? Rien que pour le principe ! menaça Cesba.
- Tu..Tu ne crois pas que c’est un peu rapproché ? répondit Kador en suant à grosses gouttes.
- Quand je vous disais que cette démarche ne s’imposait pas, dit plaintivement Kith. Au fond maintenant, les diplomates prendraient plutôt le pas sur les hommes d'action.
- Genre Princesse Leia versus Han Solo ? demanda MRHA.
- Voilà ! L'époque serait aux tables rondes et à la détente. Hein ? Qu'est ce que vous en pensez, les gars ?
- …J’dis pas non, répondit un Cesba mainfestement pas très convaincu.

L’Amiral se rassit et reprit son ouvrage culinaire. Kador écquarquilla les yeux.

- Non mais dis donc, on est quand même pas venus ici pour beurrer des sandwiches !!
- Et pourquoi pas ? dit Kith d’une voix un peu trop joyeuse, s’attirant le regard méfiant de Cesba et MRHA au passage. Au contraire, les tâches ménagères ne sont pas sans noblesse. Surtout lorsqu'elles constituent le premier pas vers des négociations fructueuses, poursuivit-il en lorgnant ostensiblement sur la valise remplie de crédits qui trônait encore au milieu de la table.

La bouche du Kommandant s’élargit alors en un sourire d’une oreille à l’autre et il se pencha pour propose des Ka’Shous (bonbons Bothans) à Cesba, un œil plongeant sur ses économies. Lesquelles disparurent soudain de sous ses yeux pour se retrouver dans la main de l’Amiral.

- Commandant MRHA, vous avez oublié de planquer les motifs de fâcherie…
- Rhooooo Môssieur Cesba ! s’exclama Kith avec une expression de vertu offensée sur la figure.
-Tu connais la vie, Mr Kith.... Mais pour en revenir au travail manuel, poursuivit-il en machouillant un sandwich au filet corellien, ce que vous disiez est finement observé. Et puis, ça reste une base.
- Ca, c'est bien vrai, dit Kador en riant nerveusement. C’est vrai que si on rigolait plus souvent, on aurait moins souvent la tête au bêtises.

MRHA finit de distribuer couteaux et sandwiches lorsque Ma’ra entra dans la cuisine.

- PINK ? Ben ? Oukilépink ?
- Qu’est ce que tu lui veux ? demanda Cesba.
- Ya plus une goutte de Si’dhr !!
- Tant pis ! MRHA, donnez-lui du Jawa Juice !
- Ah non !! Pas du Jawa Juice ! Ya qu’a aller faire quelques courses en vitesse ! Avec ça ! dit Ma’ra en sortant la valise de crédits de sous la table. MRHA bondit comme un diable hors de sa boîte.
- TOUCHE PAS AU GRISBI SALOPE !!!!!

Ma’ra quitta la cuisine en râlant et en oubliant une petite cuiller plantée dans le front de MRHA.

- En même temps tu l’as un peu cherché, dit laconiquement Cesba. Tu sais bien qu’elle est susceptible ! N’empêche que c’est un scandale ! Ces mômes n’ont aucun respect pour le grade et en plus ils ont sifflé toute la réserve d’alcool du bord !
- Nous par contre, on est des adultes, dit Kador avec une œillade, on pourrait peut être s'en faire un petit ?

Cesba répondit du menton et se tourna vers MRHA.

- Commandant ?
- Je veux bien, répondit MRHA en s’extrayant la petite cuiller du crâne, seulement, le tout venant a été piraté par votre bande de dégénérés. Qu'est ce qu'on fait, on s'risque sur le… le « bizarre » ?

Il fouilla au fond d’une armoire en retira une énorme bouteille de liquide clair qui ne ressemblait pas à de l’eau.

- …évidemment ça va rajeunir personne…
- Aaaah nous v’la sauvés ! s’exclama Kador.

Hobbie arriva sur ces entrefaites.

- Tiens ? Vous avez sorti le vitriol ?
- Pourquoi vous dites ca ? demanda Kith avec une angoisse soudaine. Il a pourtant l’air honnête !
- Ben, c’t’a dire que sans être franchement malhonnête, au premier abord, comme ca, il a l’air assez curieux, constata Cesba en examinant son verre d’un œil suspicieux.
- Il date de l’Ancienne République, expliqua MRHA. Du temps des grandes heures ! Seulement on a dû arrêter la fabrication, ya des clients qui devenaient aveugles… Ca faisait des histoires…
- Allez ! Santé ! dit joyeusement Kador en levant son verre. Il le porta a sa bouche et s’aperçut que toute l’assistance le fixait, l’air anxieux. Kith lui adressa une grimace d’encouragement. Le Kommandant ferma les yeux, prit une grande inspiration, et avala une longue gorgée, tandis que les quatres autres se penchaient vers lui. Le visage du Kommandant s’empourpra et il déglutit difficilement avant de parler.

- Ah faut reconnaître…*GLOUPS !*…c’est du brutal !!

Kith avala a son tour.

- Vous avez raison, dit-il une larme à l’œil. Il est curieux !!!

Cesba fit tourner son verre d’un air sûr de lui.

- Bah ! J’ai connu une Tatooinaise qu’en prenait au p’tit déjeuner !

Une gorgée. Une paire de pupilles dilatées.

- …ouais enfin faut quand même admettre que c’est plutôt une boisson d’hommes…

Les verres se vidèrent, se remplirent à nouveau, les visages rougirent, on commença à se sentir à l’étroit dans les uniformes. Kador se pencha vers Cesba.

- Tu sais pas c’qu’y m’rappelle ? C’t’espèce de drôlerie qu’on buvait dans un petite taule de Mos Esley, pas tellement loin de chez Jabba ! « La Cantina »… Et la taulière ! Une rouquine comac ! Comment qu’elle s’appelait encore, nom de Dieu ?
- Mara-la-Nantaise…
- !! T’as connu ?????

Cesba leva les yeux au plafond. Le bon vieux temps…

- J’lui trouve un goût de pomme, dit Kith.
- Yen a… répondit MRHA déjà un peu pâteux.
- Hé bien c’est devant chez elle que Greedo-le-Rodien s’est fait déssouder !! continua Kador.
- Et par qui ?? HUM ?
- ?? Ah ben v’la qu’j’ai plus ma tête !
- Par Solo-de-Corellia !! Un fondu qui travaillait qu’au blaster lourd !
- Tout une époque… dit Kador, les yeux dans le vague.

Pendant ce temps, Pink et Jango discutaient après avoir bu le verre de l’amitié…

Hum hum…

Quoi ? Bon, LES verres de l’amitié…

HUM HUM…

Bon, d’accord, la bouteille de l’amitié, fais pas chier ou on ne la finira jamais cette histoire !!

- Bon, mon ptit Jango, maintenant que toi et moi on est potes, va falloir faire quelque chose pour ta navette !
- Tu l’as dit, Pinky ! *HIC* On a un storm sans tête sur les bras et l’intérieur tout salopé. Merde quoi, des sièges en vrai cuir de bantha !
- Je connais l’homme qu’il nous faut…

Cinq minutes plus tard, dans le hangar principal…

- Jango ? Ginerion, je résoud les problèmes.
- Ca tombe bien, on en a un !

Jango et Pink menèrent Ginerion à l’intérieur de la navette. Le Bre’thon se livra à un rapide examen des lieux.

- Eh bien, bravo, jeunes gens…
- Ah moi j’y suis pour rien cette fois ! se défendit Pink.
- Pas de temps à perdre ! Allez chercher des détergents, des lavettes, tout ce que vous pouvez trouver comme produit de nettoyage, ainsi que des couvertures. Jango vous enleverez les morceaux de casque et de cervelle, Pink tu épongeras le sang. Après, on recouvrira les sièges avec des couvertures et on balancera cette navette quelque part dans une Nébuleuse.
- Et lui ? dit Jango en désignant ce qui restait du Stormtrooper.
- Ah lui… Le toubib du bord pourrait nous donner un coup de main ? Il peut te faire un embaumement, façon momie ; inaltérable, garanti cent ans !
- Non, on ne vous demande pas de conserver, on vous demande de détruire !
- Ah, alors, peut être qu’un mécano pourrait nous faire le puzzle Ithorien ? Trente-deux morceaux, plus la tête – ce qui ne sera pas un vrai problème dans le cas présent… Ou peut-être un deal avec les Ughnauts sur les fonderies de Bespin ? Dix tonnes de fonte, quinz cent degrés et ton Storm se retrouve en plaque d’égout ou en grille de square !
- Non, non, non, ni en poignée de porte, ni en lampadaire !! Ce que je veux c’est ne plus le voir !! LÀ !!
- Oui, Jango va intégrer l’Escadron… Ca ferait désordre…
- Ah bon, d’accord…

Dix minutes plus tard, dans la chaufferie du Fierté de Breizh…

- Merci du coup de main ! dit Ginerion en serrant la main au mécanicien.
- Mais non ! Pour une fois que j’avais l’occasion de me servir de la tronçonneuse !
- Dans combien de temps ce sera fini ?
- Oh, dans ces poids là, faut faire saisir une bonne heure à feu doux, puis deux, trois heures à pleine puissance et c’est réglé !
- Dégueulasse, râla Jango, le visage tout vert.
- Oh dis donc, petit, tu ne vas quand même pas commencer à faire la fine bouche ? dit Pink.

Pendant ce temps, dans la cuisine…

- D’accord, d’accord, dis MRHA maitenant ivre mort, j’dis pas qu’à la fin de sa vie, Obi-Wan Kenobi il avait pas un peu baissé… Mais faut r’connaître que pendant les années terribles.. sous la République… Y butait à tout va ! Il a quand même décimé toute une division de Droidekas !!
- Il était dans les Clones ? demanda Kador qui commençait à voir double.
- Mais nooooon, dans les Jedi ! SOIT A C ‘QU’ON T’DIT !!!!
- Mééééééé j’ai plus ma tête !!! sanglota le Kommandant.
- Il avait son secret, l’Obi…

Kador se leva soudain d’un bond, les yeux grands ouverts.

- C’est où ?
- Au fond du couloir, deuxième porte à droite, indiqua négligemment Hobbie qui commençait à être aussi beurré que le reste de l’assistance.

Kador disparut dans le couloir à la vitesse d’un TIE Interceptor, une main sur la bouche, l’autre sur l’ouverture de son pantalon, pendant que MRHA continuait son histoire.

- Hé ! Hé ! Hé ! Un sabre laser, un ou deux force-push et il te renvoyait deux sections de droides à la ferraille ! Un vrai magicien le Bibi-Ouane !! ET C’EST POUR CA QUE JEeuh ME PERMET D’INTIMER L’ORDRE A CERTAINS SALISSEURS DE MEMOIRE QU’Y F’RAIT MIEUX DE FERMER LEUR CLAQUE-MERDE !!! …Ha !!!
- Z’avez beau dire, lâcha Adolfo Kith, les yeux dans le vague, ya pa seulement que d’la pomme… Ya aut’chose…

Ils reprirent tous une lampée du liquide (je ne vois comment appeler ca autrement) et Kith leva un sourcil.

- Ce s’rait pas des fois du Thé Wookie ?
- Si, baragouina Cesba, y’en a aussi !

Les quatres compères partirent d‘un rire aux relents alcoolisés.


Au même moment, le Kommandant Kador mettait en pratique son charme légendaire…

- Alors comme ca, votre petit nom c’est « thé-aisselles » ? * HIC * C’est mignon tout plein ca ! Gnéhéhéhéhéhé !!! Et vous faites quoi par ici ?
- Ben, je suis pilote, répondit prudemment TSL en se demandant comment se sortir de là. Pas de chance, elle venait de terminer sa permanence, et une minute après être entrée à la « petite fête », elle tombait sur ce type en uniforme impérial qui sortait des WC.
- Mouarf ! Pilote chez ces déne…gédénér… ces débiles… Vous vallez mieux que ça, mon p’tit chat ! * HIC * Vous savez comment je le vois, votre avenir ? Une belle carrière sur Tatooine !! Là ! Tatooine ! C’est pas courant, ca Tatooine ! Dites moi, on vou sà déjà parlé de la toute-puissance de l’éléphant ??
- KADOR !!!! tonitrua la voix de Cesba. Arrête de faire du gringue à mes pilotes !
- CESBAAAAAA ! hurla le Kommandant en tendant les bras. Je croyais que tu me tenais mon verre au chaud !!
- Y’en a plus ! Finie, la bouteille ! Alors on abrège ! ALLEZ !!! TOUS AU PIEU !

Cesba appuya sur le bouton d’alarme incendie et commença à pousser tout ce petit monde vers les sorties, aidé par MRHA, Kador et Kith qui semblaient s’en donner à cœur joie, et observé par un Hobbie plus très frais mais encore lucide.

- Allez hop ! Au dodo les poussins ! beugla Kador en poussant un pilote vers la sortie du hangar.
- Mais attendez ! C’est le vide spatial, là !
- Justement faut combler les vides ! s’exclama le Kommandant en lui flanquant un grand coup de pied aux fesses. Il s’écroula de rire en voyant le pilote disparaître par la grande baie.

En cinq minutes, le hangar était désert, à l’exception des quatres compères hilares qui se dirigaient vers la navette de Kador en chantant quelque chose comme « De Tatooine à Bothawui – la digue la diiiigueuuuuh… ».

- Bon mon Dodor ! On va t’abandonner ici ! Fais gaffe sur la route ! dit Cesba en serrant mollement la main du Kommandant pendant que MRHA pleurait à chaudes larmes sur l’épaule de Kith.
- Au fait * HIC * j’ai toujours pas récupéré mes sous – gnéhéhéhéhéhé !!!
- Ben qu’est ce que tu croyais aussi ! rigola Cesba en lui flanquant une grande tape sur l’épaule. Kador éclata de rire.
- Tu sais que tu vas me le payer hein ? MOUAHAHAHA !!
- Bien sûr mais là je suis trop beurré pour qu’on se batte alors on remettra ça à une autre fois si tu veux bien !
- Bien sûr ! * HIC * ALLEZ KITH, ON S’ARRACHE !!!

Le Kommandant attrapa Kith, qui entretemps s’était écroulé sur le pont, par un pied et le tira à l’intérieur de la navette en faisant de grands signes à Cesba et MRHA, ce dernier agitant un petit mouchoir brodé sorti d’on ne sait où. La navette partit en zig-zags et disparut dans l’hyperespace. Cesba, l’œil vague, se tourna vers MRHA.

- Dis donc… * HIC *
- Ouais ?
- C’est pas la direction de la Bordure Extérieure qu’ils ont prise, là ?
- * HIC * Ca y ressemblait…
- Il avait pas dit qu’il allait vers le secteur de Coruscant ?
- * HIPS * …Si…
- …Il est pas arrivé je crois…

Cesba et MRHA se regardèrent et éclatèrent de rire.


Bon, moi j’ai fini, je remballe…

Hé minute, toi !

Cador, Cesba ? Qu’est ce que je peux faire pour vous ?

Tu te répètes mon vieux ! Tu peux pas faire un chapitre sans qu’on finisse bourrés ?

C’est vrai ca ! Et puis je suis Kommandant de la Flotte Impériale, moi ! Pour quoi je passe !

Hé les gars, je suis narrateur moi, c’est t…

On ne va pas laisser publier ca !

Hé qu’est ce que vous faites ??

Donnes moi ça !

Hé minute, Ces’, si c’est toi qui écrit tu vas encore tout tourner à ton avantage !

Mais arrêtez bordel on est en direct !!

Donne moi ce putain de clavier !!

Oifioefgq^ùmqcmjx µqxx) &
Sckqsm=
Ù,nl

&à »èèe./*

$mµùùµ :ùµ- !çe »y
Ecrit par Hobbie, le 29 Août 2004
52. ...
 
En raison d’un mouvement de grève des intermittents du spectacle, nous ne pouvons donner de titre à ce chapitre.

Tain mais z’êtes bien équipés ici les ptits gars ! Belles caméras, beau matos… Y a même les sièges avec le nom des acteurs dessus dis donc… Si on m’avait dit ça à l’école du ciné…
Bon bah on va s’y mettre les gars… J’espère que vous serez sympa avec moi, c’est mon premier tournage…
Bon on y va, envoyez le sous titre !


Dans l’ESS Elephantor, Destroyer personnel du Kommandant Kador…

Zoom ×20 de la caméra Sony DSR-PDX10 (petit budget oblige)

Plus précisément sur le pont supérieur…

Zoom ×50

Plus précisément dans les toilettes du pont supérieur.

Allumage du Micro/Emetteur Studio F-MBO 58
Voix off


BEUAAAAAAAAAAAAAAARG …..BLORGEGNEUBEURG…..pshiiiiiiiiiii (la chasse d’eau)




???
Coupez !
- Putain il est où le Kommandant ? Il m’avait prévenu pourtant le Bibie qu’ils étaient ingérables ces acteurs… Où est ce qu’il est ? Dans sa loge ?

- Bon bah zou, on va le chercher…


[Réalisateur vénèr qui va dans la loge de Kador suivi du caméraman et du preneur de son]

- Kador qu’est ce que tu fous ?
- Tu vois bien, je lis Diktat Magazine tout en me faisant un bain de pied aux algues et en dégustant cet excellent verre de Mojito cubain (cadeau de mon pote Fidel)
- … Et Kith ?
- A côté, il se fait des UV… Il en a marre de son teint de « postérieur de débitant de lait » comme il me l’a fait si joliment remarquer.


[Kith se relève et enlève ses lunettes de protection]

- J’ai même enlevé le slaïpe, comme ça y a pas la marque du maillot !!!
- Vous savez qu’on doit tourner là ? A cause de vos conneries on va dire que j’ai pompé le début du 51 de Hobbie !!!
- C’est pas le cas ?
- Toi tu pourras poser des questions quand tu sauras qui a buté Kennedy
- J’y travaille, j’y travaille…
- Bon allez au studio et au pas de course…


[Retour au studio]

- Bon tu es prêt le Kommandant là ?
- ÔôôôÔÔÔôô Shakespeare !
- Kador ?
- ÔÔôôôÔÔôô Molière !
- Kador ! Arrête ton cirque tu as juste à gerber, pas à jouer Hamlet…
- ÔÔôôôÔÔôô Alain Chabat !
- Putain moteur et vite avant que je m’énerve…
Voix off (donc)


BEUAAAAAAAAAAAAAAARG …..BLORGEGNEUBEURG…..pshiiiiiiiiiii

Le Kommandant Kador sortit des toilettes, un petit filet de vomi séché sur la babine inférieure et les yeux cachés sous d’infâmes plis – sortis certainement du cou d’Edouard Balladur…

- C’était une sacrée biture hein boss ? demande Kith, lui aussi encore bien humide…

- Tu parles, j’ai encore une saleté de goût de betterave dans la bouche

- Y’en avait, y’en avait.

- En attendant j’ai pas récupéré ma fraîche, et je me suis pas tapé 20 ans de livret A de merde pour que ce soit ces ploucs de Cesba et de MRHA qui le dépensent… Faudra que je bute ce traître de Jango aussi… Je vais encore remplir mon agenda quoi…

Kador se prit la tête dans la main (je sais pas si il a une petite tête ou une grosse main, c’était marqué comme ça dans le script)

- Ca ira Kommandant ? demande timidement Kith

- Ca ira pas. Il va me falloir beaucoup de temps pour que ça aille

- Et maintenant ?

- Maintenant quoi ? Je m’en vais te le dire moi quoi. J’appelle deux experts complètement défoncés à l’épice qui vont travailler nos deux copains avec une paire de pince, un chalumeau et un fer à souder

Le Kommandant lève des yeux encore bien imbibés vers le plafond et crie :

- Est-ce que vous m’avez entendu ? Espèces de porcs ! Je suis très loin d’en avoir fini avec vous ! Je vais vous la jouer à la flamme bien moyenâgeuse !

- Je voulais dire maintenant entre vous et moi ?

Le Kommandant se tourne vers Kith

- Bah y a rien entre toi et moi…C’est purement professionnel mon petit Kith. Je suis désolé de te décevoir, mais je ne ressens rien pour toi. Mais tu sais, un jour tu trouvera ton bonheur et…

- Nan mais laissez tomber patron… Je trouvais juste que ça en jetait de dire ça…

- Ah d’accord. Autant pour moi alors…

- Et c’est qui les deux experts patron ?

Kador se saisit d’une télécommande et poussa sur le gros bouton rouge. Une porte blindée au fond de la passerelle s’ouvrit, avec des jets de vapeur orange, des étincelles, de la fumée verte, des serpentins et la petite culotte de Madonna...

-Les Frères DABOUS ! Muahahahahahahahaha (rire démoniaque)

Deux monstres hideux sortirent alors de la porte, des pieds palmés, le corps recouvert de plumes blanches et un bec jaune. Devant cette vision digne d'un reportage du jour du seigneur sur les lépreux de Jakarta, Kith retint un spasme de nausée


-Dabou ! Dabou !

Coupez ! C’est dans la boite…
Bon ils sont où nos rebelles encore…
Devant les télétubbies ?
Putain mais quelle journée…


***

Espace sidérale, croiseur Mon Calamari Fierté du Breizh

Comme l’escadron Swoo se retrouvait avec un nouveau membre et que celui ci a du se séparer de sa belle navette fraîchement repeinte (eurk), les pilotes Hobbie, Pink et TSL décidèrent d’accompagner Jango qui allait s’acheter un beau chasseur tout neuf. Ils empruntèrent d’ailleurs un transporteur pour se rendre chez le concessionnaire le plus proche.

Et c’est ainsi que nous retrouvons nos sympathiques et vaillants pilotes dans leur vaisseau où ils écoutaient tranquillement la radio

K-BILLY SUPERSOUNDS OF THE 70’ !!!!!!!!!!!!!!

Moins fort quand même...

K-Billy supersounds of the 70’... (NDLR : Clic droit, enregistrer sous)

Hobbie visiblement apprécie

- Mais ça roxxe un max ça Jango !

- Ouais j’aime bien aussi, j’avais ça en boucle dans la navette. Mais quand je trimbalais le grand bleu à chaussette noir il fallait que je foute des carmina burana plein des baffles…Tu peux pas savoir comme c’est chiant un carmina burana… Bon je sors de l’hyperespace là. On est sur l’A4, dites moi quelle sortie pour le centre commercial.

TSL arriva alors dans la cabine de pilotage avec Pink derrière elle, une carte de gundark futé sous les bras.

- Prend la deuxième là. Bon les mecs j’ai regardé la carte et on a du un peu se planter quand même. Le concessionnaire se trouve en pleine zone impériale, va falloir qu’on la joue fine. Je pense qu’on devrait utiliser des noms de code.

-Pas faux, répond Hobbie.

-Hobbie tu seras Mister Blue, Jango Mister Brown, Moi je serais Miss Orange et Pink tu seras Mister Pink

-Et minute ! Pourquoi c’est moi Mister Pink ?

-…Bah parce que tu t’appelles Pink

-Ah oui c’est vrai…

-Bon on arrive, faites gaffe et évitez de dire des trucs cons du genre…euh évitez de parler tout court en fait.

-Bien reçu, dit Pink.

Ainsi, après avoir garé la caisse et mis une petite pièce dans l’horodateur, les Swoos se dirigèrent directement chez le marchand de X-wings

Coupez !
C’est quoi cette connerie de script ? Depuis quand y a des marchands de X-wings chez les imps ?
Ca me rappelle un épisode de la Doctrine Tarkin avec des TIE à missiles…Tsk tsk, quel manque de professionnalisme…
M’enfin bon, on va reprendre…
Moteur ! Action !


Comme il avait perdu à la courte paille, c’est Jango qui dût parler au commerçant.

-Bien le bonjour mon cher monsieur. Laissez moi me présenter. Je suis Brown. James Brown.

-Bonjour comment allez-vous ?

- Je me sens bien ! Si bien !

-Vous êtes très mignon

-Je sais, je suis une sex machine !

…Putain c’est quoi ce dialogue de merde !!!!

Derrière Jango, les trois autres marmonnent entre eux.

- Mais qu'est ce qu'il raconte? Demande TSL

- Sais pas, mais moi ça me donne envier de danser je sais pas pourquoi... dit Hobbie

-Giddup-paaaaa...

-Putain z’avez fini les rigolos là ! c’est pas dans le script ça !
-Ouais bon bah ça va, on peux pas siffler tout le temps la marche impériale…


- J’aimerais beaucoup acheter un de vos magnifiques X-wings.

-Euh…je vends pas de X-wings, que des vaisseaux en occaz’

-Je l’avais bien dis que les imps vendent pas de X-wings
-Ta gueule toi…On reprend
-Non on reprend pas.
-Quoi encore ? C’est Hobbie qui râle maintenant !!! Tain les mecs vous vous donnez le mot pour me saboter mon tournage ! Vous savez que Coppola a menacé de se suicider sur le tournage de Apocalypse Now, hein ? Vous savez ! Ca n’a pas empêché que ce soit un chef d’œuvre. Ce foutu chapitre sera pareil ! Alors quoi, qu’est ce qui y a encore ?
-Ben c’est la pause réglementaire. C’est notre acquis social boss. On a droit à notre pause.
-Même avec Raffarin Premier Ministre ?
-Même avec Raffarin Premier Ministre.
-Et si je dis non ?
-On se met en grève
-Ah ouais ?
-Ouais
-Et si je…v…c…pe…
-…

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
[Enfoirés de preneur de son cégétistes, ils m’ont coupé la chique !]
Ecrit par J@ngo, le 29 Août 2004
Proposer une HdF
 
 Vous souhaitez créer une nouvelle histoire ? Cliquez ici !
Publicité