Bannière du site
La vie du wookie...
La vie du jeune Remrrawa le wookie à travers la guerre civile qui bouleverse la galaxie en passant par toutes ses expériences personnelles et ses déboires.
Créé par Grigan Kerian. Dernière modification de l'histoire le : 8 Juin 2012

Sommaire
 
  1.   Le grand saut..
  2.   La clairière aux scarabées.
  3.   L’armure de chitine.
  4.   Le Grand Prince
    > Actions
 




1. Le grand saut..
Du haut de sa poutre, le jeune wookie attendait avec appréhension les épreuves du Riswkkar. C'est le premier vrai test qu'il doit réussir, il doit le mener à bien pour prouver son honneur et pour gagner un nom plus glorieux. Depuis sa naissance, il n'a eu que très peu de contact avec makolaar son père. C'est principalement sa mère et sa sœur aîné qui l'ont éduqué.
Au fond de lui, il n'a pas envie de réussir cette épreuve, s'il réussit, il devra ensuite penser à toutes occasions à son honneur et à celui de sa famille. Sa vie de pré enfant sera finie, il ne pourra plus se cacher dans les poils de sa mère à la moindre contrariété. Mais il veut aussi grandir, prouver au monde que lui Remrrawa mérite d'être traité avec honneur malgré sa taille. Agé d'à peine 7 années, il mesure déjà 1 m 10, ce qui est grand pour son age. Son père se montre d'ailleurs très fier de la future carrure de son fils.
L'épreuve du Riswkkar est risquée, beaucoup de jeune wookie meurt. Elle consiste à se tenir sur ses pieds en haut d'une poutre posé sur l'extrême bord de la cité. Son père fera ensuite basculer la poutre vers le vide et la poutre tombera. Pour réussir l'épreuve, le jeune wookie ne devra pas essayer de se tenir à la poutre avec ses bras avant que celle ci s'arrête de tombé retenu par la corde nouée au bas de la poutre. Si le jeune wookie se tient avec les mains, il sera considéré sans honneur le temps qu'il refasse l'épreuve. Si jamais le jeune wookie tombe, on considérera qu'il avait un grand honneur mais trop d'arrogance d'avoir voulu passé un test alors qu'il n'était pas prêt.
L'heure du saut approche, l'enfant voit le pousseur d'honneur approché de la poutre. Après avoir vérifié que la corde était bien attachée et solide, il se recule de quelque pas et regarde le père de l'enfant qui doit lui donner le signal. Les yeux de makolaar sont concentrés sur son fils, il espère au fond de lui que son fils montrera son honneur. Il espère aussi qu'il renoncera à son honneur avant de tomber s’il se sent échouer.
Du bar de l'autre coté de la rue, une bagarre éclate entre des commerçants humains et des baravels. Ne voulant pas que son fils se déconcentre, makolaar fait le geste rituel. Le pousseur exerce une puissante poussé sur la poutre et celle ci commence à s'incliner vers le gouffre. De sa position, le jeune Remrrawa ne voit rien, il tombe en arrière. Il serre les griffes de ses pieds dans le bois. Il est à présent en dessous de la cité, il voit le ciel. D'une oreille discrète, il entend que la bagarre c'est transformé en risque. Il voit des coups des blasters rouges traverser le ciel.
Au moment ou le bas de la poutre quitte enfin le planché de la cité, il ressent une forte secousse sur la poutre. Il ne sait pas de quoi il s'agit, mais il se refuse à bouger. Il gagnera son honneur aujourd'hui. Ce sont maintenant des hurlements de wookies qu'il entend. Il reste concentré sur le moment délicat ou la corde donnera une forte secousse en se tendant. Sa chute continue.
Il ne se rappelle pas d'une telle longueur de corde, il écoute les hurlements et saisie deux termes, corde et coupé. Il comprend que la poutre n'est pas retenue, sa vitesse de chute augmente. Chaque seconde est comptée, il doit faire quelque chose. En tombant la poutre amorce un mouvement tournant. Il est au-dessus de la poutre maintenant. Sa chute continue. Il détache ses griffes de la poutre, il s'enfonce dans les profondeurs des arbres de Kashyyyk. Il cherche des yeux un moyen de s'en sortir mais il ne voit rien. Les troncs sont encore hors de portée. S'il ne trouve rien très vite, il sera bientôt le premier wookie à toucher le sol de Kashyyyk. Fière de cette pensée, il regarde le gouffre et aucune prise s'offre à lui.
La poutre a fini de tournée mais la vitesse de la chute est incroyable. De ses yeux ébahis, il découvre des créatures inconnues aux wookies. Les troncs commencent à s'élargir. Les veines des racines y apparaissent. Il va bientôt s'écraser. D'énormes champignons sont attachés au tronc, tentant le tout pour le tout, il s'élance vers le tronc le plus proche les jambes et les bras en avant. Un champignon est à sa portée, il tend les bras pour l'attraper. Mais le jeune wookie n'avait pas pensé que sa vitesse était trop importante pour de telles acrobaties. Ses bras heurtèrent le champignon et le déchiquetèrent. Sous la secousse, il fut propulser dans une culbute arrière. Il se mit en boule pour les prochains chocs. Il traversa ainsi plusieurs étages de champignons pour enfin rouler sur le bas du tronc jusqu'au sol. Il est indemne.
Enfin il le croyait en le relevant, il ressentit une très forte douleur dans sa main. Le premier choc lui a arraché une griffe de la main gauche. La douleur est attroce mais il se retient de laisser libre cours à sa douleur. Il doit remonter. D'après les légendes, les arbres font plusieurs kilomètres d'altitude, il ne peut monter une telle distance. Il se cache dans le tas de morceaux de champignons qu'il a fait. Il détache un bout de ficelle de sa ceinture et fait un garrot sur le doigt sans griffe. Il lèche ensuite la plaie pour éviter que le sang n'attire divers prédateurs. Durant ce bref moment de répit, il imagine son père lui donnant un nouveau nom. Il pense aussi à ramasser une poigné de terre et la met dans une des poches de sa ceinture.

Ecrit par Grigan Kerian le 30 Septembre 2002
 




2. La clairière aux scarabées.
L’endroit ou il a vécut depuis sa naissance était baigné de lumière, ici, il n’y a rien, c’est une nuit éternelle. En levant la tête, il voit des points de lumière mais ce ne sont pas des étoiles, ce sont les rares rayons du soleil à percer jusqu’ici qui donne cette étrange impression. En tournant la tête, il repère des végétaux parasites qui vampirisent les racines des arbres soutenant sa cité. Il voit aussi d’énormes déchirures dans les ailes des racines. Remrrawa ne sait pas ce qui a bien pu faire de tel marque, mais il ne veut pas le savoir. Il voit enfin d’autre chose beaucoup moins réjouissante. Il repère non loin des débris de la poutre divers os blanc. Il n’a aucune difficulté à deviner d’où viennent ni de qui viennent ces ossements. Il lui suffit pour ça de regarder vers le haut.
Il se rappelle encore du sort du pauvre Hurrawkol. C’était la troisième Riswkkar qu’il voyait. Il le voit encore tremblant des genoux sur sa poutre, son père lui disait d’attendre qu’il soit près avant de faire l’épreuve. Mais Hurrawkol n’avait rien voulu savoir, il voulait passer l’épreuve. Il avait prouvé son courage et son honneur. Mais il avait aussi prouvé son arrogance et sa bêtise. Les adultes s’étaient servis de cet exemple pour bien faire comprendre les risques aux jeunes devant bientôt passer l’épreuve. La leçon avait servi, et même bien servi, les trois Riswkkar suivants furent repoussées par les candidats.
Et maintenant, il se retrouve ici, à la surface de Kashyyyk, seul et sans matériel. Il n’y a pas que l’obscurité qui est oppressante, il y a aussi le silence. Il n’y a pas un bruit. Il n’entend pas le moindre craquement, pas la moindre respiration et pas le moindre petit grincement. C’est comme si toutes les créatures vivantes attendaient un événement particulier et que cet événement se fasse attendre. Il a pourtant du faire un tintamarre de tous les diables dans sa chute. Son sixième sens lui fait comprendre qu’il vaut mieux pas qu’il reste immobile dans ce tas de nourriture. Il a eu tord de se cacher dans cette manne de nourriture, il est maintenant couvert par l’odeur des champignons. Les odeurs sont lourdes ici. L’odeur de la pourriture est omniprésente, il sent aussi des odeurs de charognes ainsi que des odeurs plus acidulées. Il n’aime pas ces odeurs acidulées, elles se font de plus en plus présente.
Il entend un grattement et de multiples piétinements. L’origine de ces bruits se rapproche. Il ne voit rien. Il ressent une grande langueur dans son bras. Son corps couvert d’hématome crie famine et le froid qui règne ici commence à lui donner sommeil. Il lutte contre cette langueur, il tourne la tête de tout les cotés à la recherche des bruits et des odeurs qui se rapprochent de lui. Les ailes des racines des arbres lui renvoient des échos.
De la même manière quand altitude, les racines des arbres et leurs ailes se sont aussi fusionné créant ainsi un véritable labyrinthe. Le jeune wookie n’ose bougé, il ne sait pas où aller, il peut rencontrer une nouvelle créature à chaque tournant. Mais en restant dans son tas de champignons, il court un risque bien plus grand. Prenant une poignée de champignon dans la main, il se met à la mangé. Mais il recrache immédiatement, le goût est infect. Il se lève, devant lui à une cinquantaine de mètres, derrière la poutre et des ossements, il voit un tapis vivant avancer vers lui.
A l’avant du tapis, et aussi sur les cotés, il voit des mandibules de deux pieds de long claquer. Le tapis est composé de monstrueux scarabées de 4 pieds de haut et 6 de long. Leur corps est recouvert d’une carapace d’un gris très sombre parsemé de pique et de bosse. Le tapis doit bien être composé de plus d’une centaine de scarabées. Remrrawa se recule jusqu’à l’arbre derrière lui. Il commence à monter à l’arbre mais sa main lui fait trop mal. Il n’arrivera pas à grimper assez vite pour échapper aux scarabées. Il redescend sur le sol et chercher une autre issue. Il n’en voit aucune. Décidé à mourir en brave, Remrrawa avance vers le tapis vivant en hurlant des défis. Il est maintenant au niveau des ossements. Ne voyant pas d’autres moyens de se défendre, il déterre l’os le plus grand qu’il puisse et recommence à hurler à la face des scarabées. Les scarabées sont plus agités maintenant, Remrrawa les voit bouger leurs antennes frénétiquement. Ils ralentissent leurs avancées, les rangs arrières se retournent et scrutent leurs arrières.
Leurs agitations gagnent encore un niveau, ils n’avancent plus et ils se sont regroupés en cercle. Le jeune wookie prend peur, il comprend qu’il a réveillé un prédateur plus dangereux avec ses cris. Il veut fuir, il se concentre sur ses sens, il croit entendre un léger grognement sur sa droite. Il longe donc l’aile de l’arbre vers la droite. Il arrive enfin au bout de l’aile, il jette un regard de l’autre coté avant de passer. Un énorme craquement se fait entendre de la clairière où il est parti. Il ne préfère pas regarder. Ne voulant pas rester sur la zone, il court et s’enfonce dans le labyrinthe des ailes. Il traverse plusieurs nouvelles clairières avant de trouver un endroit qui lui inspire une sensation de liberté.
Il ne sait plus ou il est, il est perdu sur sa planète quelque part à plusieurs kilomètres sous sa cité et son peuple.

Ecrit par Grigan Kerian le 23 Octobre 2002
 




3. L’armure de chitine.
Sa folle course l’avait mené dans une étrange clairière, incroyablement propre, c’était comme si le sol avait été raclé et rincé. En longeant les bords pour ne pas se faire remarquer, il découvrit un tas de gravats dans un angle. Son estomac criant famine, il avait du jeûné depuis la veille pour participer à l’épreuve, le jeune wookie se mit à fouiller dans le tas. Il sentait la présence de reste divers. Et de toute manière, vu la situation ou il se trouvait, il n’a pas le choix. Les créatures du sous bois doivent être bien trop coriace pour se laisser prendre par un jeune wookie de 7 ans.
On fouillant le tas le plus discrètement possible Remrrawa découvrit dans fragment de carapace des énormes scarabées qu’il venait de rencontrer. Il espère seulement ne pas se trouver dans la tanière de leur prédateur. Il reste des morceaux de nourriture collés à la carapace, il la mange et se force à avaler cette nourriture pour le moins écœurant. La chose qui vit ici adore manger les scarabées. Il y en a partout. Il remarque sur certain morceau des coups de dents et de traces de suc digestif. Remrrawa est de plus en plus inquiet, il regarde autour de lui. De sa position il remarque un nouveau détail dans la clairière. Il y a une ouverture dans les racines d’un arbre de l’autre coté de la zone ou il se trouve.
Bien décidé à ne plus se laisser faire, notre jeune wookie commence à chercher des objets pour se battre. Le tas de gravats comporte vraiment un nombre étonnant de matériaux. Il repère du bois, des pierres, des mottes de terre, d’énormes fragments d’os ou encore des dents. Ce qui attire plus son attention, ce sont les restes chitineux des scarabées. Il repère alors une mandibule de 3 pieds de long, son bord et sa pointe sont très tranchant et le tout est relativement léger. Il a enfin une arme pour se défendre.
En continuant à fouiller, il découvre de nombreuses pièces de carapaces qui pourrait lui servir. Il repère une tête de scarabées munis de petites mandibules, un bouclier. Il repère aussi divers éléments de carapaces qui peuvent lui servir d’armure. Avec un bout de ficelle, il fixe sur lui les plaques d’armures. Il se sent enfin bien. Il est protégé. Il ne risque plus rien. Il est le seul wookie à avoir réussi à toucher le sol de la planète. Il va falloir monter.
Il s’approche de l’arbre le plus proche et plante ses griffes dedans mais rien n’y fait, l’écorce de l’arbre est trop dure et ses bras pas assez puissant pour planter ses griffes. Il ne peut pas remonter. Remrrawa est désespéré dans son armure. Il est condamné à l’exil sur le sol de Kashyyyk. Il comprend pourquoi personne n’est jamais revenu et aussi pourquoi personne ne tente plus d’y aller. Il n’y a pas seulement les prédateurs contre soit, il y a aussi les arbres. Il ne faut pas qu’il s’apitoie sur son sort, il est encore en vie. Il faut qu’il fasse honneur à sa nouvelle condition.
Le trou dans l’arbre de l’autre coté de la clairière l’inquiète toujours autant. Il ne veut pas rencontrer les créatures qui peuvent percer une telle écorce. Il commence à s’éloigner pour changer de clairière mais son armure le gène. Il retire quelque pièce d’armure pour lui permettre une meilleure fluidité dans ses mouvements. Pour ne pas se faire repérer à cause des odeurs, le jeune wookie s’agenouille devant une marre de bout et s’étale de la bout sur son corps et sur l’armure.
Soudain, une énorme langue jaillit de la marre et l’entraîne vers la gueule d’un animal qui vient d’émerger de la boue. Remrrawa a juste le temps de saisir son épée avant de décoller. Il s’enfonce ensuite directement dans le ventre du monstre. Ne voulant pas finir de cette manière, il lève courageusement son épée et la plante dans le palais du monstre. Le batracien réagit en secouant violemment la tête. Mais le jeune wookie tiens bon. Le monstre insère une patte tentaculaire dans sa bouche pour déloger l’intrus. Remrrawa ne se laisse pas faire, dopé par sa victoire, il arrache et replante plusieurs fois son épée dans le palais de l’animal.
La monstrueuse bête commence à fatiguer. Le tentacule inerte et déjà sorti de la gueule du monstre pour chuter lourdement dans la boue. Des profondeurs du monstre, Remrrawa l’entend gémir. Après un dernier soubresaut, la tête de l’animal s’écrase dans la marre. Remrrawa ne veut pas mourir noyé dans la marre, il retire sa lame et s’extrait difficilement de l’animal. Sur le dos de l’animal, il regarde le lieu du combat. La marre n’existe quasiment plus, dans ses mouvements, le batracien a vidé la marre. Le jeune wookie se rend alors directement sur la berge en passant sur son adversaire.
Il ressent une grande douleur au mollet, il baisse les yeux et constate que la langue de l’animal lui a arraché une bonne partie des poils de sa jambe. Fier de sa victoire, le jeune wookie hurle sa joie, mais il s’arrête immédiatement. Les derniers hurlements qu’il a poussés ont déclenché la venue du dévoreur de scarabées.
Il se rend à l’endroit ou la langue du monstre la attrapé et ramasse son bouclier, il quitte ensuite cette nouvelle clairière. Il traverse ensuite plusieurs zone.

Ecrit par Grigan Kerian le 6 Janvier 2003
 




4. Le Grand Prince
Remrrawa marcha si logntemps qu'il en perdit toute notion du jour et de la nuit. De toute façon, comment aurait-il pu deviner l'heure, avec cette obscurtié quasi-constante ? Plusieurs fois, il pensa avoir trouvé un arbre facile à escalader, mais il avait souvent dû y renoncer, à cause de la dûreté de leurs écorces. Bientôt, trop épuisé pour continuer, le jeune wookiee trouva un tas de rochers déplacés par des racines et l'escalada pour y dormir à l'abri des prédateurs. A peine installé, il sombra dans un profond sommeil sans rêves.
Quand il se réveilla, Remrrawa eut l'impression de n'avoir dormi que quelques secondes. Son bras gauche lui faisait terriblement mal. Y jetant un coup d'oeil, il remarqua que le doigt sans griffe était en train de s'infecter. La panique saisit un moment le jeune wookiee à l'idée de perdre son bras et par la même occasion ses capacités à escalader. Il se ressaisit cependant vite en imaginant la déception de son père s'il venait à abandonner. Rassemblant son courage, il se remit en route, ignorant les élancements qui secouaient son estomac vide.

Dans le village, loin au-dessus du sol, un véritable débat s'était installé. Makoolar insistait pour organiser des recherches pour retrouver son fils, mais beaucoup considéraient que c'était peine perdue. Quelqu'un insinua même que le Riswkkar de Remrrawa était terminé et qu'il avait été arrogant de se lancer sans y être préparé. Perdant son calme, Makoolar rétorqua que même un wookiee adulte aurait échoué au vu des circonstances. Du coin de l'oeil, il avait vu Rroolkar tressaillir. Le grand frère de Hurrawkol avait été reponsable de la poutre et de la corde utilisées pour le riswkkar de Remrrawa. Quand la corde s'était cassée, il avait été l'un des premiers à se lancer pour retenir la poutre, mais comme les autres il n'avait pas réussi. Depuis, il s'était muré dans un silence complet, se considérant comme le meurtrier de Remrrawa.
Conscient de ce que ressentait Rroolkar, Makoolar lui rappela que les arbres des environs n'était pas aussi hauts à cause de la proximité de l'océan. Remrrawa ayant peut-être survécu à la chute, il n'était pas encore temps de juger qui que ce soit. Il ajouta que Rroolkar rachèterait son erreur s'il aidait à retrouver Remrrawa. Peu convaincu, Roolkar hocha la tête et annonça qu'il ferait partie de l'expédition de sauvetage si elle avait lieu. Cela fut suffisant pour convaincre d'autres de proposer leur aide.

Remrrawa l'entendit de loin : un grondement sourd qui se répercutait entre les arbres. Il avait ralenti son allure, ne sachant pas ce qui produisait ce bruit. Les arbres autor de lui étaient un peu plus espacés et un peu moins hauts, laissant filtrer plus de lumière. C'est ainsi que le jeune wookiee vit pour la première fois l'un des Océans Cachés de Kashyyyk. Il vit une immense étendue d'eau sombre clapotant entre les racines des arbres et s'étendant aussi loin qu'il pouvait voir. D'étranges oiseaux y plongeaient avant d'en ressortir, un poisson dans le bec. Cette vision ramena Remrrawa à son plus grand problème : s'il ne mangeait pas bientôt, il allait finir par s'évanouir.
Alors qu'il réfléchissait, le jeune wookiee sentit quelque chose lui tomber dessus. On aurait dit une pierre grande comme le poing. Une pierre qui gigotait dans tous les sens... Un won-won ! Son plat préféré ! Remrrawa laissa éclater sa joie et saisit l'animal. Un rapide coup d'oeil au-dessus de lui permit au jeune wokiee de découvrir un nid entier de won-wons accroché à une branche quelques mètres au-dessus de lui. Saisissant une pierre par terre, il visa l'amas gluant et lança son projectile de toutes ses forces. Cinq won-wons se détachèrent de l'amas visqueux et vinrent rouler aux pieds de Remrrawa.
Remrrawa venait juste de finir de manger quand il remarqua que les cris des oiseaux avaient cessé autour de lui. Inquiet, il inspecta les environs mais ne vit rien de particulier. Soudain, quelque chose de sombre et d'énorme se jeta sur lui, toutes griffes dehors. Le jeune wookiee roula sur le côté en donnant à l'aveugle un coup de son épée improvisée. Un feulement de douleur retentit. En se relevant, Remrrawa vit enfin son agresseur.
Il s'agissait du Grand Prince, le plus grand des katarns, celui dont parlaient les légendes de son peuple.
Faisant bien deux fois la taille d'un wookiee adulte, l'animal se déplaçait avec une absence de bruit et une grâce étonnantes. Les dents acérées ornant ses machoîres auraient pu servir de poignard à Remrrawa... Etonné par la rapidité de réaction de sa proie, le katarn considéra un instant la profonde entaille qu'avait creusé l'arme du jeune wookiee dans sa patte avant gauche.
Le regard du prédateur se posa enfin sur Remrrawa... qui ne put s'empêcher de frémir. Ce regard ressemblait beaucoup trop à celui qu'il jetait aux won-wons quelques minutes plus tôt. Sachant qu'il avait peu de chances d'échapper à ce prédateur en fuyant, Remrrawa fit la dernière chose qu'il lui restait à faire : il brandit son arme et se mit en garde.
Comme s'il comprenait ce geste, le katarn poussa un énorme rugissement.
Une fraction de seconde plus tard, il bondit sur Remrrawa.

Ecrit par Darhan le 10 Novembre 2006
 




Réservation de la suite de l'histoire
Suite de l'histoire non réservée.

Vous devez vous identifier pour pouvoir réserver ou écrire une suite à l'histoire.
 


 

Les actualites les plus consultées ce mois-ci :
[Postlogie] Episode VII : Miltos Yerolemou rejoindrait le casting | [Rebels] Le quatrième programme court de Rebels est en ligne en VO | [Littérature] [News du Lundi] Début de la nouvelle continuité aux USA avec A New Dawn | [Fan-Arts] L'Episode I comme vous ne l'avez jamais lu... | [Littérature] Critique sans spoiler de A New Dawn, de John Jackson Miller | [SWU] Récapitulatif d'Août | [Collection] [Lego] Une liste de sets pour janvier 2015 ! | [Encyclopédie] Mise à jour de l'encyclopédie ! | [Postlogie] Episode VII : le tournage reprend aux studios Pinewood ! | [SWU] SWU vous donne rendez-vous... |
Dites, ne le dites surtout pas aux autres staffeurs SWU, mais c'est MOI le boss ici :op
Geekmemore Éditions Delcourt Star Wars En Direct Kotobukiya France Éditions Pocket Edge Entertainment Lego La Geekerie Star Wars Références