StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Qu’est-ce que la Force ? Quel est le rapport avec les Midichloriens ?
 
L’explication de la Force par les Midichloriens dans l’épisode 1 en a gêné plus d’un. Cette rationalisation scientifique ayant tendance à démythifier l’aspect magique de la Force. Pourtant si l’on s’en tient aux déclarations des Jedi dans la saga, les deux versions demeurent compatibles :

Obi Wan (Episode IV) :
C’est une sorte de fluide créé par tout être vivant. Une énergie qui nous entoure et nous pénètre, et maintient la galaxie en un tout unique.
Qui Gon (Episode I) :
Les Midichloriens sont des formes de vie microscopique qui résident dans toutes les cellules vivantes (…) Sans les Midichloriens, la vie ne pourrait pas exister, et nous n'aurions pas connaissance de la Force. Ils nous parlent continuellement, nous communiquant la volonté de la Force.  

Les Midichloriens ne sont pas la composante principale de la Force, mais des intermédiaires, en symbiose avec les êtres vivants. Ils permettent également de détecter les futurs Jedi, leur présence en quantité importante indiquant un individu particulièrement sensible à la Force.
2. Comment devient-on Jedi ?
 
Les futurs Jedi sont recrutés très jeunes (vers l’âge de 6 mois pour les humains) afin qu’ils ne puissent pas connaître la tentation du côté obscur. Ils suivent un enseignement au Temple Jedi sur Coruscant, jusqu’à l’adolescence où ils deviennent Padawan (apprenti) auprès d’un Chevalier Jedi. Ils sont ainsi formés sur le terrain jusqu’à ce qu'ils aient acquis l'expérience et la connaissance suffisantes pour devenir à leur tour Chevalier Jedi, après avoir réussi une série d’épreuves. N’accèdent au statut de Maître Jedi que les plus sages et les plus doués (mais le titre de Maître est également donné à ceux qui ont un Padawan).
3. D’où viennent les Sith ?
 
D’après la novellisation de l’épisode 1, les Sith étaient un groupe de Jedi déchus, qui auraient développé un culte du Côté Obscur, et se seraient finalement auto-détruits dans leurs luttes incessantes pour le pouvoir, quelques 1000 ans avant l’épisode 1. Le survivant, Darth Bane, aurait alors instauré la règle du 1 maître – 1 apprenti, afin d’éviter que cela ne se reproduise. L’univers étendu va cependant plus loin, en faisant des Sith une race d’aliens (originaires de la planète Korriban) qui auraient été dominés par des Jedi exilés pour avoir cédé au côté obscur, et auraient ainsi fondé un Empire Sith.

A noter que des Jedi membres de l’Ordre peuvent succomber au Côté Obscur, sans pour autant être liés à la tradition Sith : on parle plutôt dans ce cas de Jedi Sombre ou Jedi Noir (en VO : Dark Jedi).


Mise à jour : tout ceci fait désormais partie de l'Univers Legends, et il n'est pas impossible que les futurs films/spin-offs/séries TV nous dévoilent un jour d'autres origines pour les Sith.
4. Quelle est la signification de la couleur des sabres laser ?
 
Il n’y a pas de règle précise concernant la couleur des lames des sabres laser. Seul le rouge semble réservé aux adeptes du côté obscur. Les Jedi semblent plus apprécier le bleu, le vert ou le violet, sans que cela soit lié à leur statut au sein de l’Ordre Jedi.
L’emploi de différentes couleurs de sabre a surtout été déterminé par des raisons techniques. Ainsi, le sabre de Luke dans l’épisode 6 est vert parce qu’un sabre bleu aurait été moins visible sur le fond clair du sable de Tatooine.
5. Combien de temps dure le séjour de Luke sur Dagobah ?
 
Personne ne le sait avec certitude. On ne dispose que d’un très vague repère temporel : le voyage Hoth-Bespin par le Faucon Millenium (privé d’hyperpropulsion). Les estimations les plus raisonnables font état d’une durée variant entre 3 semaines et 3 mois maximum.

En tout état de cause, il ne faut pas négliger la portée abstraite qu'induit le mythe. Autrement dit, la question, cinématographiquement, n'est pas vraiment pertinente.
6. Dans quelle histoire voit-on un clone de l’Empereur ?
 
Dans les BDs Dark Empire (publiées par Dark Horse), en 15 tomes sur 3 séries (DE1, DE2, Empire’s End). L’édition française est aujourd’hui épuisée.

Scénarisée par Tom Veitch et dessinée par Cam Kennedy, cette série se situe entre La Croisade noire du Jedi Fou (la trilogie de Zahn) et L’Académie Jedi (de Kevin J. Anderson). Le dessin est assez décevant, mais l’histoire est riche en rebondissements : l’Empereur ressuscite, Luke fait un passage dans le côté obscur, et Boba Fett revient.


Mise à jour : ces BDs font désormais partie de l'Univers Legends. Et qui sait, peut-être serviront-elles d'inspiration pour les futurs films ou spin-offs ?
7. Pourquoi les films n’ont-ils pas été tournés dans l’ordre chronologique ?
 
Lorsqu’il a écrit le scénario de Star Wars, Lucas s’est rapidement rendu compte qu’il avait en tête une histoire trop vaste pour être racontée en un seul film. Il a décidé de concentrer son histoire sur la partie la plus divertissante, et la plus facile à mettre en scène. Lucas a ainsi pu réaliser Star Wars (qui allait devenir par la suite l’épisode 4 – Un nouvel espoir), finissant le film par une victoire triomphale, tout en laissant la porte ouverte à une suite. Le succès de ce premier opus, et les retombées financières des droits dérivés lui ont permis de tourner les épisodes 5 et 6, dans des intervalles de 3 ans.

Il aura fallu quand même attendre plus de 15 ans avant qu’il ne se décide à lancer la production des préquelles, autrement dit, les épisodes 1-2-3 ; non sans avoir auparavant présenté son édition spéciale de la trilogie, et ainsi gagner toute une nouvelle génération de fans.
8. Y aura-t-il des Episodes 7-8-9 ?
 
Malgré ce qui avait été annoncé après Le Retour du Jedi concernant sa volonté de faire deux trilogies supplémentaires, George Lucas a déclaré en 1999 qu’il ne tournerait pas de suite aux épisodes 4-5-6. En ce qui le concerne, la saga s’achève avec la mort de l’Empereur et la rédemption d’Anakin Skywalker. Donc en définitive, la saga Star Wars sera une hexalogie (6 films).

Mise à Jour : Suite au rachat de la franchise par Walt Disney Company, il y aura bien des épisodes 7,8 et 9. Pour tout savoir sur leur conception, n'hésitez pas à consulter ce dossier.
9. Quelles sont les sources d’inspiration de George Lucas pour Star Wars ?
 
Diverses références mythologiques sont perceptibles tout au long de la saga, mais trois œuvres ont principalement influencé Lucas lors de l’écriture du scénario de Star Wars :
  • Flash Gordon, créé par Alex Raymond en 1934, dont le sérial a bercé son enfance. Le texte déroulant du début et les titres des épisodes sont d’ailleurs un hommage à ces feuilletons cinématographiques diffusés à l’époque tous les samedis après-midi.
  • La Forteresse Cachée, film de Akira Kurosawa (1958), auquel l’épisode 4 emprunte de nombreux éléments scénaristiques.
  • The Hero with a thousand faces (L’homme aux mille visages), de Joseph Campbell, ethnologue américain, qui a établi dans cet ouvrage la théorie du Monomythe : un mythe universel du héros, commun à toutes les cultures, suivant une progression en 15 étapes (que l’on retrouve bien évidemment dans l’épisode 4).
10. Où les films ont-ils été tournés ?
 
  • Tatooine : région de Tozeur et de Ajim, village troglodyte de Matmata, (ep4) ; Ksar Hadada, Chott el Gharsa (ep1), Tunisie. Désert de Yuma en Arizona (ep6), USA.
  • Yavin : ruines Mayas du parc national de Tikal, Guatémala.
  • Hoth : glacier de Finse, Norvège.
  • Endor : forêt de séquoïas géants de Crescent City et Smith River, en Californie du Nord, USA.
  • Palais de Theed sur Naboo : palais de Caserta à Naples, Italie.
Les autres décors de la trilogie ont été construits aux studios EMI d’Elstree (Angleterre).

Outre la Tunisie et l’Italie, l’épisode 2 s’est également tourné à Séville en Espagne, et aux studios de la Fox à Sidney en Australie.

Pour plus d'informations, nous vous invitons à consulter le dossier Les lieux de tournage de la saga.
11. Que sont devenus les acteurs de la première trilogie ?
 
  • Harrison Ford mène avec succès une carrière d’acteur à Hollywood, sa notoriété ayant été établie par la trilogie des Indiana Jones. Et on le revoit régulièrement en tête d’affiche des superproductions.
  • Mark Hamill a joué plusieurs pièces à Broadway, et prête souvent sa voix à des dessins animés (dont récemment l'un des épisodes bonus de The Clone Wars). On a pu le voir aussi dans quelques petits films de SF, ainsi que dans le jeu Wing Commander.
  • Carrie Fisher fait régulièrement des apparitions et des seconds rôles dans des films. Elle s’est également tournée vers l’écriture (3 romans), et est devenue scénariste et script-doctor à Hollywood.

Les acteurs secondaires et les petits rôles, soit retournent dans l'anonymat, soit poursuivent plus ou moins discrètement leur carrière (Billy Dee Williams, William Hootkins), soit gagnent leur vie en participant aux nombreuses conventions de science-fiction à travers le monde.

Les acteurs qui ont rejoint la Force :
  • Peter Cushing (Grand Moff Tarkin) : 1913-1994
  • Jack Purvis (Jawa-Ugnaught-Ewok) : 1937-1997
  • Alec Guinness (Obi-Wan Kenobi) : 1914-2000
  • Shelagh Fraser (Tante Beru Lars) : 1922-2000
  • William Hootkins (Jek Porkins) : 1948-2005
  • Michael Sheard (Amiral Ozzel) : 1940-2005
  • Phil Brown (Oncle Owen Lars) : 1916-2006
  • Bob Anderson (Cascadeur - Doublage de Dark Vador pour quelques combats) : 1922-2012
  • Richard LeParmentier (Amiral Motti) : 1946-2013
  • Christopher Malcolm (Zev Senesca - Rogue 2) : 1946-2014
  • Malcolm Tierney (Lt. Shann Childsen) : 1938-2014
12. Darth Vader ou Dark Vador ? Pourquoi les noms ont-ils été changés dans la V.F. ?
 
Lorsque l’épisode 4 est sorti en France, les traducteurs ont cru bon de franciser la plupart des noms des personnages (probablement pour ne pas trop dérouter les spectateurs). Certaines des modifications ont été faites essentiellement pour des soucis de correspondance avec les mouvements des lèvres des acteurs (C-3PO se prononçant en anglais si-fri-pi-o, le 6-PO français est justifié). Darth Vader est devenu Dark Vador, qui sonne mieux en français que le Darf Vaideur anglais. Même le titre La Guerre des Étoiles est une traduction inexacte de Star Wars (Les Guerres Stellaires).

Si certaines erreurs ont été corrigées après l’épisode IV (comme pour le Millenium Condor - Faucon Millenium ; Étoile Noire – Étoile de la Mort), d’autres changements ont été faits contre toute logique pour l’épisode I : 6PO est ainsi redevenu C-3PO, alors que Darth Maul est devenu Dark Maul. On peut déplorer qu’il n’y ait pas une continuité dans ces changements ; et que même l’édition spéciale de la trilogie n’ait pas permis de rétablir la cohérence au niveau des noms.
13. Existe-t-il des incohérences entre les films?
 
Certains fans en comptent de nombreuses mais le fait est que l’Univers Etendu Legends a presque constamment cherché à y répondre. Ainsi, par exemple, les fameux souvenirs qu’a Leia de sa mère, qu’on sait désormais Padmé, morte sur la table d’accouchement, sont expliqués indirectement par l’Essential Guide to the Force qui précise que les nouveaux nés forts dans la Force peuvent garder en mémoires de tels instants grâce à la Force. De même, s’agissant de la naissance de la République, sa Réformation suite à la bataille de Ruusan a clarifié la différence entre le millier de générations de Ben Kenobi et le millier d’années de Palpatine.
<< Page précédente
Publicité