StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Avant-propos
 
Quelques mois avant de vendre Lucasfilm à Disney, George Lucas a choisi Kathleen Kennedy pour lui succéder à la présidence. Dans les cinq parties de cette interview diffusée entre octobre et décembre 2012, le créateur de Star Wars et la productrice font le point sur l'avenir de la licence.
2. L'annonce du rachat de Lucasfilm par Disney
 

Descriptif de la vidéo : 

George Lucas souhaite discuter de sa retraite, se diriger vers une nouvelle étape de sa vie, hors du monde cinématographique, hors de Lucasfilm. D'après lui, la meilleure personne pour prendre la tête de l'empire Lucasfilm est Kathleen Kennedy. Il désire mettre son entreprise dans les mains d'une plus grande entité pour pouvoir la protéger.
C'est dans cet optique que Disney a été choisi. La Walt Disney Company est une entreprise massive, pleine de capacités. C'est l'opportunité d'étendre les choses déjà faites en relation avec Lucasfilm (notamment l'implication des univers Star Wars et Indiana Jones dans les parcs à thèmes...).

L'idée du rachat a été motivée par les énormes succès qu'a eu Disney avec le rachat de Marvel et Pixar. LFL ne pourrait pas être dans une meilleure maison.

Quand il a fait Star Wars, tout le monde à Hollywood disait que c'est un film que Disney aurait dû faire.

D'après Kathleen Kennedy, Disney est la définition même du divertissement familial, en de nombreuses manières c'est la meilleure entreprise pour emmener Star Wars dans le futur.

En parlant de ce futur, George Lucas rappelle avoir toujours déclaré ne plus jamais faire de nouveau film Star Wars après La Revanche des Sith (ce qui reste et restera vrai), mais précise que ça n’exclut pas de pouvoir donner l'opportunité à Kathleen de prendre le pas et de continuer la franchise. George Lucas dispose de plusieurs ébauches de scénarios pour des épisodes VII, VIII, IX, et encore éventuellement d'autres films par la suite. Sans compter les nombreux livres, comics, etc, qui composent l'univers Star Wars. 

Il passe donc le relais sur ce trésor d'histoires à Kathleen, qui est la mieux placée pour prendre en main toute cette franchise et réaliser de bons films.

Kathleen confirme la réalisations de nouveaux films Star Wars, et déclare être dans la phase de réflexion avec des scénaristes autour de l'histoire et des personnages. Tout en rajoutant avec humour être toujours en relation avec George Lucas, le petit Yoda qui lui souffle à l'oreille. 

Lucas conclut en déclarant faire cela pour que les films perdurent pour les nouvelles générations de fans. Kathleen précise que l'importance capitale est que les personnages continuent de vivre dans le sens où George les a créés, et que l'univers de Star Wars continue de croître.

3. Le rôle de George Lucas et la quête d'un réalisateur
 

Descriptif de la vidéo : 

- « Que pouvez-vous nous annoncer sur les nouveaux films Star Wars ? »
- « Absolument rien »
- « Pourquoi nous posez-vous des questions auxquelles vous savez qu'on ne peut même pas y répondre. »

C'est sur ces plaisanteries que continue la discussion autour du futur de la Saga. George Lucas précise son rôle dans la production de ces nouveaux films, quel est son rôle de « consultant créatif ». Il explique qu'il est là, avant tout pour soutenir Kathleen, et spécialement pour gérer la cohérence du scénario.

Kathleen explique que Star Wars, contrairement à la saga Harry Potter par exemple, n'a pas de schéma préconçu (ndlr par les livres) au niveau de ce que l'histoire doit être. Mais ce sont des histoires et des idées originales d'un monde qui est essentiellement issu de la tête de George Lucas. Ce qui est beau dans la collaboration autour des nouveaux films c'est qu'ils peuvent s'interroger sur ce que deviennent les personnages, « est-ce que ça a du sens dans le monde de Star Wars si les personnages font cela ». George enchaîne en disant que c'était la même chose pour la prélogie, il est le « Gardien de la Flamme ».

Il y a une génération complète de réalisateurs qui ont été inspirés par George et par Star Wars qui sont complètement ravis et excités par la perspective de prendre part et de perpétuer la manière dont ont été créés ces films. C'est l'opportunité de voir cette nouvelle génération prendre part à la série que Kathleen trouve le plus positif dans ce renouveau de la franchise. L’enthousiasme, le sens de conter des histoires dans des univers complexes, sont les qualités premières que recherche la production pour ce nouveau réalisateur. Et Kathleen précise que ça ne devrait pas forcément être quelqu'un qui a déjà travaillé sur Star Wars, mais plutôt une personne qui apprécie l'essence même de l'univers et qui montre sa motivation et son envie de prendre part à l'expérience.

4. La rencontre, et la passation de pouvoir
 

Descriptif de la vidéo : 

L'entrevue débute sur la première rencontre entre les deux protagonistes. George et Kathleen se sont rencontrés sur un tournage alors qu'elle était l'assistante de John Milius, où ils ont tout de suite sympathisé.

La question suivante concerne la demande pour la reprise de Lucasfilm. Alors que George invite Kathleen à déjeuner à New York, cette dernière s'imaginait simplement des retrouvailles entre amis. Mais pendant le repas, George lui explique qu'il réfléchit à prendre sa retraite et qu'il souhaiterait que Kathleen prenne le pas et la tête de l'entreprise. Sa première réaction fut un profond étonnement bien qu'elle ait finalement répondu assez rapidement. Elle était elle même surprise d'avoir accepté si vite alors que d'autres opportunités semblables (de sortir du monde du cinéma uniquement) s'étaient présentées dans le passé, et elle avait toujours refusé.

George Lucas ne connaissait pas du tout la réaction probable de Kathleen. Il précise que sa longue carrière remplie de succès, l'entreprise qu'elle détient avec son mari (Frank Marshall, The Kennedy/Marshall Company) qui produit également de gros films, remplissait déjà bien sa vie professionnelle. Changer complètement de vie (comme lui en prenant sa retraite) n'était pas chose acquise.

C'est le challenge que ces changements impliquent qui ont poussé Kathleen à accepter.

Un mot d'encouragement pour Kathleen ? « Bonne chance ! ».

George conclut l'entrevue en disant qu'il a parfaitement confiance en Kathleen, qu'elle sait ce qu'elle fait (mieux que lui-même), et qu'il est rassuré d'avoir quelqu'un en charge à qui il n'a pas besoin de tout expliquer parce qu'elle est déjà au courant de tout. C'est environ 35 ans de travail en commun, d'amitié, qui permettent à George de savoir qu'elle possède toutes les qualités pour diriger une entreprise telle que Lucasfilm.
5. Réflexion sur le phénomène Star Wars...
 

Descriptif de la vidéo : 

George commence par plaisanter en se demandant pourquoi tout le monde continue de se poser la question sur la raison de ce succès (ndrl de Star Wars) : « Si quelqu'un connaissait la réponse, il ferait la même chose ! »

Kathleen Kennedy reconnaît que c'est une question délicate, car lorsqu'une oeuvre devient un véritable phénomène culturel, elle parvient à toucher de multiples générations à différents niveaux. Selon elle l'une des clefs se trouve dans les thématiques abordées et leur côté fédérateur. C'est l'occasion pour Lucas de rappeler l'universalité des thèmes explorés par la saga, qui trouvent leurs racines dans la psychologie classique et les croyances populaires, permettant ainsi au plus grand nombre de se retrouver dans ces idées.

Kathleen et Georges reviennent ensuite sur le thème central de la saga, l'opposition entre clair et obscur et la notion de bien et de mal qui influence les actes de chacun, selon que l'on agit pour son propre intérêt ou pour servir une cause plus grande. 
Lucas poursuit la métaphore en évoquant la tendance de l'humanité à mettre en péril la démocratie chèrement acquise en la laissant entre les mains de personnes dont la soif de pouvoir conduira à un retour de la dictature.

« Tous les Star Wars ne font qu'actualiser cette idée qu'il faut être vigilant car certaines personnes ne respectent pas les règles du jeu, et que si l'on y prend pas garde, on se retrouve privé de sa liberté. Et ces personnes qui ne respectent pas les règles, par égoïsme et avidité, deviennent malgré elles les incarnations du mal. »

Kathleen salue l'explication, ajoutant « Voila l'essence de Star Wars ! ».

6. Une transition tournée vers l'avenir...
 


Descriptif de la vidéo:  

La journaliste débute en interrogeant Lucas sur ses sentiments vis-à-vis de sa "retraite" de Lucasfilm...
Celui-ci répond qu'il s'agit d'un cap important dans la vie : "La retraite est emplie à la fois de tristesse et d'excitation, car je débute une nouvelle vie."

Il poursuit en faisant le parallèle avec d'autres étapes importantes, telles que quitter la maison pour ses études, ou encore décider de se marier (ndlr: une remarque qui trouve un écho interressant dans l'actualité avec l'annonce de son nouveau mariage! ^^).
"C'est à la fois effrayant et amusant, et je suis enthousiaste à l'idée d'essayer de nouvelles choses."

La journaliste retourne alors la question à Kathleen Kennedy qui explique ressentir la même chose.
"C'est amusant car cela fait maintenant quelque temps que George et moi discutons de tout cela, à mesure que je rencontre les collaborateurs et découvre les rouages de la société, et j'ai l'habitude de terminer nos conversations en lui demandant comment il se sent face à tout cela."

La productrice développe en expliquant qu'elle est dans une transition d'entrée et George dans une transition de sortie, et que chacun "contrôle" l'autre pour s'assurer de ne pas briser l'équilibre, car elle souhaite - malgré l'aquisition par Disney - que Lucasfilm reste Lucasfilm, et que les futurs projets se fassent dans l'esprit de celui qui a initié tout cela.

Pas d'annonce fracassante donc pour conclure cette série de vidéos, qui apparaît désormais plus comme une opération de communication visant à rassurer le public sur la prise de fonction de Kathleen Kennedy et l'avenir de Lucasfilm et de la saga Starwars.

Publicité