StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Biographie
 
Né le 12 juillet 1948 à Syracuse, dans l’Etat de New York, Ben Burtt se passionnait déjà tout petit pour les bandes sonores de ses films préférés, qu'il remaniait pour s'amuser.

Ben Burtt étudia au Allegheny College, ou il obtint un diplome en physique, marchant dans les traces scientifiques de son père, professeur de chimie a l'université de syracuse. En 1970, il gagna le prix du meilleur film étudiant des Etats-unis avec "Yankee Squadron". Grâce à son travail sur les effets spéciaux du film "Genesis", il obtint de s’inscrire à l’U.S.C (université de l’école de film de la Californie du sud) d'où il sortira avec une maîtrise en production cinématographique. Mais, ayant cataloqué la phonothèque de la Columbia offerte a l'université, il dirigea sa carrière vers le son.

Rapidement il fut contacté par le producteur de Star Wars, Gary Kurtz, qui après une entrevue décida de lui donner carte blanche pour réaliser les sons de "Starwars : Un Nouvel Espoir". Ben Burtt commença donc a récolter tous les sons qu’il pouvait trouver autour de lui : dans son appartement, dans le campus de l’université, etc... Pendant un an, il travailla donc sans relâche pour faire vivre le monde de Lucas, qui avait d’ailleurs été très clair : Star Wars ayant un aspect visuel assez sale, rouillé, cabossé, il refusait une bande sonore électronique ou artificielle, il voulait des sons « naturels » qui correspondaient à l’environnement du film.

Burtt a travaillé avec Lucas depuis 1975, et il nous raconte son premier contact avec l'univers de Star Wars :
"Un an avant que le tournage ne commence, Ralph McQuarrie m'a montré les dessins de pré-production ; alors j'ai immédiatement compris que travailler sur Star Wars allait me permettre de réaliser mon rêve de travailler sur un véritable film de fantasy imaginatif et innovant."

Burtt a effectué un travail intense sur le son des deux oeuvres majeures de Lucas que sont "Star Wars" et "Indiana Jones". Il a créé, grâce a d'ingénieux effets sonores, les voix de personnages devenus célébres tel R2D2, Chewbacca le Wookie ou E.T, l'extra-terrestre.

Pendant ses 15 ans de bons et loyaux services en tant qu'ingénieur du son pour Lucasfilm, il remporta l'Academy Award pour le son et l'arrangement des effets sonores pour quatre films : "Star Wars - Un Nouvel Espoir", "E.T.", "Les Aventuriers de l'Arche Perdue" et "Indiana Jones et la Dernière Croisade".

Il a aussi travaillé sur d'autres grands films fantastiques entre la fin des années 70 et des années 80, comme le remake de Philip Kaufman "L'invasion des profanateurs" (1978), "Dark Cristal" de Frank Oz et Jim Henson (1982), "Howard, une nouvelle race de héros"(1986), "Willow" (1988) de Ron Howard (tous deux produits par Lucas), et "Always" (1989) de Steven Spielberg.

En 1990, Ben Burtt est devenu indépendant et a commencé a travailler comme réalisateur. il a notamment dirigé la seconde équipe durant 20 épisodes de la série "les aventures du jeune Indiana Jones", a été monteur photo pour 4 épisodes et a occasionnellement aidé sur le son. Ben Burtt a co-écrit et dirigé le film tiré de la série du "Jeune Indy" "L'attaque des hommes-faucons".
Il a également réalisé le film "Blue planet" (IMAX) et a co-écrit et dirigé (toujours avec la techonologie imax) le film "Special Effects". Burtt a aussi écrit pour la série télévisée d'animation de Lucasfilm "Droïds" (tirée d'une série de roman datant de 1985), dont l'épisode spécial "Droïds" sur ABC, d'une heure et demi, intitulé "The great heep".
Il est aussi l'auteur du "Star Wars Galactic Phrase Book & Travel Guide", un petit guide humoristique pour apprendre à se débrouiller avec les différents langages de Star Wars (huttese, ewok, wookie, jawa), avec quelques détails sur son travail.

En 1998, Burtt a travaillé pendant plus de six mois sur l'édition spéciale de la trilogie StarWars, remixant et rééditant les efftes sonores, la musique et les dialoques de la piste sonore originale. Quand on lui demande quel a été le plus dur pendant son travail sur l'édition spéciale, Burtt répond automatiquement : "remixer les bruits des énormes lasers pour les trois films... pendant six mois !".

Ces dernières années, Burtt a commencé a travailler pour la télévison en tant qu'écrivain, monteur, et réalisateur de la seconde équipe pour divers projets de Lucasfilm.

Burtt travaille dans l'industrie cinématographique depuis plus de 23 ans dans diverses activités. Il aime : "ses enfants, l'histoire des films, faire du vélo en montagne, skier, et lire de l'histoire, de l'astronomie et de la science". Quand on lui demande son moment préféré de Star Wars, Burtt mentionne le moment où "Dark Vador jette l'Empereur dans le puit du générateur d'énergie - ça représente le dénouement de l'histoire de la trilogie". Cependant, même si cette scène du "Retour du jedi" est sa favorite, Burtt estime que c'est le premier film, "Un Nouvel Espoir", qui a eu le plus d'impact sur lui car "il représente l'amusement innocent et l'aventure qui lui me fait aimer un film comme je les aimais enfant".
2. Palmares
 
  • 1989 : Oscar du montage des effets sonores pour "Indiana Jones et la Dernière Croisade"

  • 1982 : Oscar du montage des effets sonores pour "E.T. l'extraterrestre"

  • 1981 : Oscar spécial (montage des effets sonores) pour "Les Aventuriers de l'Arche Perdue"

  • 1977 : Distinction spéciale pour ses créations de "voix" de droïdes, extraterrestres et créatures dans "Star Wars : un Nouvel Espoir"
  • Page suivante >>
    Publicité