StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Carte standard
 
La carte standard est une carte classique sans ajout d'effet sur l'image ou l'illustration.

Elle fait partie du set de base pour les séries "trading cards" ou sert juste à promouvoir une marque ou un événement.

Le dessin peut être en mode "portrait" ou "paysage".
2. Carte "3D"
 
Comme son nom l'indique, une carte 3D présente un effet "3D". Ok, jusque là, ça va.
On note donc un effet de volume ou de profondeur sur la carte.

Ces cartes sont souvent plus épaisses et la surface de l'image est striée, c'est ce qui donne l'effet "3D".

Parfois, on peut avoir une carte dite "Motion 3D", c'est à dire qu'en plus, l'image est en mouvement (déplacement d'un véhicule, explosion, etc ...).
3. Autocollant ou "Sticker"
 
Les autocollants sont sensés être collés un peu partout mais pour le collectionneur avisé, il ne faut surtout pas décoller la petite languette afin de garder l'autocollant intact et de le conserver soigneusement.

Comme pour une carte, l'autocollant peut présenter ou pas des effets sur l'image comme des reflets ("foil"), de la "3D" et autres.

Les dimensions sont diverses et variées.
4. Carte avec autographe
 
Ces cartes possèdent la signature d'un acteur ou d'une personnalité.
Ce ne sont pas des reproductions, les signatures sont réelles.

L'image représente donc le personnage joué ou la personne ayant participé à l'élaboration de l'Univers Star Wars (effets spéciaux, maquettistes, etc...).

Chez Topps, ces cartes apparaissent pour la première fois en 2002 avec la série Attack Of The Clones - Widevision et en 2013 avec Galactic Files series 2.
5. Carte dite "Bootleg"
 
On appelle "bootleg" toute série non officielle qui passe outre les autorisations de Lucasfilms.

On en croise un peu partout dans le monde. Et si on sait de quel pays provient une série, on ne sait pas qui l'a éditée, forcément.

En règle général, les images sont de plus ou moins bonne qualité, les découpages sont parfois approximatifs, bref, le travail est quelque peu bâclé.
6. Carte dite "BuyBack"
 
07/05/2017

En plus des cartes dites "hits", Topps fait le ménage en vidant ses greniers d'anciennes cartes.

On peut ainsi, pour l'achat d'une boite de boosters, trouver une carte éditée pour une série antérieure.
Cette carte possède généralement un poinçon de la série dans laquelle elle se trouve.

Par exemple une carte médaillon de la série MasterWork est remise en circulation dans la sérieStar Wars 40th Anniversary mais avec le logo 40th dans un coin.

7. Carte dite "Cel card" ou "Clear card"
 
Ces cartes sont en plastique et ont la particularité d’être transparentes. Enfin, je pense qu'on est plutôt entre 'transparentes' et 'translucides'.

Les photos ne montrent pas bien l'effet mais on voit bien à travers ces cartes.

Selon les séries, elles sont nommées "Clear card", "Cel card" ou "Cel Animation card"
8. Carte dite "Chase Card"
 
Dans une série de cartes à collectionner ou trading cards, les séries sont constituées d'un set de base et de cartes "bonus" plus communément appelées "Chase cards" dont le nombre d'exemplaires est très variable.

Elles sont insérées aléatoirement dans les sachets et un type de carte (foil, etched foid, autographe, etc...) possède un ratio différent.
Cela peut aller de "1 carte tous les 2 sachets" à "1 carte tous les 24 sachets", à "1 carte tous les 1000 sachets" jusqu'à la carte unique (pour les sketchcards par exemple).
Leur valeur est plus élevée qu'une carte du set de base, voire très élevée (voir le Webisode II).
9. Carte dite "Chrome Card"
 
Ces cartes ont un aspect "chromé".

Les images donnent l'impression d'avoir été imprimées sur une fine plaque de métal. De ce fait, les scans ou les photos ne retranscrivent pas très bien cet effet.

Concernant certaines séries, les cartes ont le visuel en surimpression, c'est à dire que la surface de la carte n'est pas lisse.
10. Carte dite "Die-cut card" ou "Shaped card"
 
Ces cartes ont la particularité d’être découpées selon le visage d'un personnage (Darth maul, Amiral Ackbar, etc ...).

Chaque carte est unique car elle contient un dessin d'un artiste qui a crayonné directement sur la carte (comme une sketchcard).
Le dos montre le visage qui a servi de modèle pour la découpe et le nom de l'artiste impliqué.

Ce type de carte apparait pour la première fois dans la série Star Wars Galaxy series Four éditée en 2009.
11. Carte dite "Embossed card"
 
On pourrait traduire ce type de carte par "bosselé".

En effet, l'image ou le texte (voire les deux) est en surimpression.
Ce qui fait qu'au toucher, la surface n'est pas lisse.

Cet effet peut s'appliquer sur les cartes classiques ou plus souvent sur les cartes métalliques.
12. Carte dite "Etched Foil"
 
Ces cartes possèdent plusieurs effets.

Tout d'abord, on note un effet irisé au niveau des couleurs.
Les teintes restent assez sombres.
La surface est très légèrement striée.

Tout ceci définit un aspect général comme si l'image est "gravée" sur la carte (comme sur une plaque de métal ou de verre).
13. Carte dite "Film Cel"
 
Il s'agit de cartes contenant une vraie image issue des bobines des films, genre diapositive.

Il existe des cartes avec 1 image (Single Film Cel), avec 2 images (Double Film Cel) ou avec 3 images (Triple Film Cel).


Ce type de carte apparait pour la première fois dans la série Star Wars Jedi Legacy éditée en 2013.
14. Carte dite "Foil"
 
Le terme "foil" signifie simplement que la carte montre des reflets par rapport à la lumière.

Parfois, ces reflets peuvent être dans les teintes argentées ("silver foil"), dorées ("gold foil") ou avoir une couleur plutôt bronze ("bronze foil").
Mais on peut adapter cet effet à toutes les teintes (le bleu, le jaune, etc ...).
Si on ajoute un effet irisé, on obtient une carte "etched foil", si la carte est bosselée, on a une "embossed foil".

Bref, on peut donc associer différents effets en plus des reflets.
15. Carte dite "Hologram"
 
Ces cartes sont très intéressantes car très originales.

Il est assez difficile d'apercevoir l'image au premier abord.

Il faut jouer avec la lumière tout en bougeant la carte pour obtenir le meilleur angle de vue afin de découvrir l'image.

On pourrait presque appeler une carte "Hologram", une carte "fantôme".
On a ici un effet bluffant.
16. Carte dite "Hit"
 
07/05/2017

Il s'agit de cartes rares voire très très rares telles que des sketchcards, printing paltes, médaillons, patch, autographes, etc...

En règle général, on n'e ntrouve qu'ne ou deux cartes de ce type dans une boite de 24 à 36 boosters.

17. Carte dite "Magnet"
 
Le terme "Magnet" est très souvent utilisé à la place de "aimant".

Donc, les cartes "Magnet" sont des cartes de la même taille que les cartes classiques avec comme dos, un aimant pour faire joli sur le frigo. Ou pas.

Ce type de carte apparaît pour la première fois en 2007 inséré dans une série de cartes à collectionner intitulée Star Wars 30th Anniversary.
18. Carte dite "Medallion"
 
Ces cartes sont épaisses, un peu trop même pour pouvoir les ranger dans les feuillets classiques.
Elles contiennet une fenêtre (une découpe dans la carte) où est placé un emblème en métal fin.

Chez Topps, ces cartes apparaissent pour la première fois en 2013 avec Galactic Files series 2 représentant des vaisseaux et des véhicules accompagnés de leur pilote.
19. Carte métallique
 
Au lieu d'avoir une image sur un bout de carton ou de plastique, ici, le visuel est imprimé sur une fine plaque de métal.

De façon générale, on a en plus un effet "embossed", c'est à dire que l'image est en surimpression. La surface de la carte n'est donc pas lisse.

Ces cartes ont à peu de choses près les mêmes dimensions qu'une carte standard, bien qu'elles soient plus épaisse, et le dos peut également contenir des informations.
20. Carte "laser cut"
 
07/05/2017

Ces cartes sont originales car une partie de l'image a été découpée au laser, laissant des vides plus ou moins larges en plein milieu.


Pour des raisons de coût de production, ces cartes trouées n'ont pas inondé le marché.


A ce jour, on en trouve dans deux séries au format Widevision sorties en 2007 par Topps concernant "l'Edition Spéciale" selon les réseaux de distribution "Hobby" et "Retail".

21. Carte dite "Motion Card"
 
Quand on bouge cette carte, on peut voir une petite séquence sous nos yeux, genre une explosion ou le passage d'un vaisseau de part et d'autre de la carte.

Parfois, il s'agit d'un effet "morphing" comme par exemple l'évolution du visage d'Anakin de l'épisode I à l'Episode III. On appelle ce genre de carte une "morphing card".

Il est très difficile de montrer cet effet avec une photo, il faut avoir une carte dans les mains pour bien l'apprécier.
22. Carte dite "Oversized"
 
Les cartes qui ont ce terme dans leur nom correspondent à des cartes dont les dimensions ne sont ni au format standard, ni au format "widevision".

Ce terme est très souvent utilisé pour les séries de "trading cards".

On les trouve dans les boites contenant les paquets de cartes ("boosters" en VO) ou dans des magazines comme cartes promotionnelles. Elles peuvent également être distribuées lors de convention.
23. Carte dite "Panoramic Sketchcard"
 
Ces cartes uniques possèdent une esquisse, plus ou moins élaborée, dessinée directement sur la carte par un artiste.

La différence avec une simple carte dite "Sketchcard" est qu'ici on a affaire à une carte double qui se referme. Du coup, le dessin est plus grand.

Ce type de  "Sketchcards" apparait pour la première fois dans une série en 2013 lors de la sortie de Star Wars Illustrated.
24. Carte dite "Parallel"
 
Ces cartes reprennent le visuel des cartes du set de base (ou de certaines cartes bonus) mais avec un nombre d'exemplaires (encore) plus ou moins limité.

Ces "Parallel sets" comportent le même nombre de cartes que le set de base et on les différencie grâce à un cadre de couleur différente ou à un effet "foil" ajouté.

Il peut y avoir plusieurs "Parallel sets" pour une même série.
25. Carte dite "Patch Relic" ou "Embroidered Patch"
 
Il s'agit d'un patch inséré dans une carte, qui est plus épaisse pour contenir le bout de tissu brodé. Le patch est collé dans une fenêtre.

Evidemment, le patch est un petit modèle par rapport au patch qui s'échange également dans le milieu de la collection.

Ce type de carte apparaît pour la première fois en 2012 comme une "chase card" dans la série de cartes à collectionner intitulée Star Wars Galactic File.


26. Carte dite "Pop-Up"
 
Ces cartes ont la particularité d'avoir une image prédécoupée qui s'érige quand on la déplie, le reste de la carte formant une sorte de socle.

Ainsi, la carte tient toute seule sur la table.
27. Carte dite "Printing Plate"
 
Techniquement parlant, il ne s'agit pas de cartes mais des petites plaques métalliques utilisées pendant le processus de fabrication des cartes au niveau des machines de presse.
Topps a eu l'idée de les mélanger avec les autres cartes bonus ("Chase cards") au lieu des les détruire à la fin de la production.

Pour les intéressés, le but du jeu est de tenter de récupérer les 4 plaques qui permettent d'imprimer les couleurs sur l'image, à savoir les plaques 'Cyan', 'Jaune', 'Magenta' et 'Noire'.

Ces plaques sont disponibles depuis la sortie de l'édition Star Wars Galaxy series Four en 2009.
28. Carte dite "Prismatic"
 
Ces cartes présentent un effet de 'prisme' sur la totalité ou juste sur une partie de l'image.

Elles sont souvent accompagnées de reflets (effet "foil").

La description de l'effet obtenu n'est pas évidente, on a comme une sorte d'effet métallique.

Parfois, cela donne la sensation que la carte est constituée de myriades de minuscules éclats de verre.
29. Carte promotionnelle
 
On peut ranger les cartes promotionnelles dans deux catégories :

- Soit elles servent à promouvoir une marque, un événement. Elles ne sont généralement disponibles que sur une durée limitée et le nombre de chaque exemplaire est très variable.

- Soit elles annoncent la sortie prochaine d'une nouvelle série de "trading cards" (cartes à collectionner), comme le fait la société Topps par exemple.
30. Carte dite "Relic"
 
Il s'agit de cartes contenant un morceau d'accessoires ayant été utilisé lors des tournages des films.

On peut donc avoir un morceau de fourrure des costumes d'un Ewok, quelques poils du costume de Chewbacca ou encore un bout de tissu ayant servi pour la voile de la barge de Jabba.

Ce type de carte apparait pour la première fois dans la série Star Wars Jedi Legacy éditée en 2013.
31. Carte dite "Relic Sketchcard"
 
Il s'agit de cartes, qui comme pour les cartes dites "relic" contiennent un morceau d'accessoires ayant été utilisé lors des tournages des films. la différence vient du fait que l'image est une sketchcard dessinée par un artiste et non pas une photo.

On peut avoir un morceau de fourrure des costumes d'un Ewok ou un bout de tissu ayant servi pour la voile de la barge de Jabba.

Ce type de carte apparait pour la première fois dans la série Return of the Jedi 3D éditée en 2014.
32. Carte dite "Signature Pen Autograph Relic"
 
23/08/2014
Depuis très longtemps Topps, propose des cartes avec sigantures des acteurs et artistes dans ses différentes séries.

Et Topps a voulu passer un cap en éditant ces "Signature Pen Autograph Relic" qui correspondent à des cartes avec l'autographe d'un acteur par exemple mais qui contient en plus un morceau du stylo ou feutre qui a servi à signer.

Ce type de carte apparaît pour la première fois lors de la sortie de Star Wars Masterwork en 2014.

33. Carte dite "Sketchcard"
 
Ces cartes uniques possèdent une esquisse, plus ou moins élaborée, dessinée directement sur la carte par un artiste.

La surface de la carte est feutrée, ce qui permet d'utiliser différents outils comme le feutre, le crayon, le fusain et bien d'autres.

Ces "Sketchcards" apparaissent pour la première fois dans une série en 2004 dans lors de la sortie Star Wars Heritage
34. Carte dite "Sketchagraph" ou "Auto Sketchcard"
 
Ces cartes sont la combinaison d'une "skethcard" et d'un "autographe".
C'est à dire qu'au lieu d'avoir une photo de l'acteur ou autre personnalité, on a une représentation dessinée.

La signature correspond à celle de la personne et non à l'artiste ayant fait le dessin.

Ce type de carte apparaît pour la première fois lors de la sortie de Star Wars Galaxy series Six en 2011.
35. Carte dite "Stamp Relic"
 
23/08/2014
Encore une invention de Topps qui ne sait pas quoi inventer pour épater les collectionneurs, et encore, cela reste à prouver que cette démarche fonctionne, voici ces cartes qui possède un cadre pour pouvoir y mettre un timbre poste.

Tout simplement.

Ce type de carte apparaît pour la première fois lors de la sortie de Star Wars Masterwork en 2014.
Publicité