StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Les aventures de Han Solo
 
En 1979, l’Univers Étendu était encore inexistant. A vrai dire il se limitait à un seul roman, Splinter of the Mind’s Eyes, et quelques comics Marvel. Del Rey n’avait pas encore perdu ses droits au profit de Bantam, et pensait publier des chefs d’œuvre de la science-fiction kitsh sous l’enseigne Star Wars.

C’est dans cette optique qu’ils développèrent l’idée d’une trilogie liée au plus célèbre contrebandier de la galaxie : Han Solo. Notamment ses aventures dans le Secteur Corporatif.

Jack Chalker, romancier de SF reconnu (et 100 % kitsh) fut chargé du projet.





Malheureusement (ou heureusement, qui sait ?) étant surchargé de travail, il ne put avancer sur la trilogie et préféra passer la main. Le projet fut donc transmis à Brian Daley, ami de longue date de James Luceno, qui écrit alors les trois romans (traduits par Fleuve Noir en 2005) Yan Solo au Bagne des Étoiles, La Revanche de Yan Solo et Yan Solo et le Trésor de Xim.







Ces romans reçurent à l’époque un succès suffisamment important pour créer la première collaboration romans/comics puisque le premier tome fut adapté en comics par Marvel.

2. Les aventures de la Princesse Leia
 
A la même époque, Del Rey proposa un roman mettant en scène la Princesse Leia au cours de ses jeunes années au sein du Sénat Impérial où elle jouait déjà à l’agent double. Leigh Brackett, co-scénariste pour L’Empire Contre-Attaque fut chargée du projet. Sa mort en mars 1978 enterra le projet qui ne fut jamais relancé.

C'en est presque dommage, non ?
3. Heart of the Jedi & Legacy of Doom
 
Fin des années 80, Del Rey perdit les droits des romans Star Wars au profit de Bantam, ce qui nous valu par la même occasion, les premiers romans de l’UE de qualité (la trilogie de Timothy Zahn notamment) ainsi que les premiers romans post-trilogie originale.

Au début des années 90, Bantam attaquait dans ses romans la période suivant la fondation de l’Académie Jedi sur Yavin. Avec le retour en force des utilisateurs de la... Force, Bantam tenta une nouvelle série de romans se passant après la bataille de Yavin, confrontant Luke et Leia à une nouvelle menace liée à des utilisateurs de la Force. Bantam abandonna rapidement le projet et la fameuse menace resta vague.

L’histoire devait se dérouler en deux romans, Heart of the Jedi puis Legacy of Doom, le premier par Kenneth C. Flint (qui a participé aux Tales), le second par Margaret Weiss. Michael A. Stackpole déclara dans une interview datant de 1995 que Kenneth écrivait un roman dans lequel Luke retournait sur Tatooine à la recherche d’un mystérieux artefact autrefois en possession d’Obi-Wan Kenobi. De son côté, Dark Horse aurait été chargé d’un comics : Exiles of the Force qui aurait fait office de préquelle à ces deux romans... Bien entendu, comme les romans, il fut annulé.
4. Son of Palpatine a.k.a. The Glove of Darth Vader
 
Parmi les romans annulés, certains étaient prometteurs, d’autres... hé bien, le sont pour une bonne raison ! C’est le cas de ces trois romans, à savoir les septième, huitième et neuvième romans de la tristement célèbre série La Saga du Prince Ken, réputée pour sa qualité plus que douteuse, son intrigue en contradiction totale avec le reste de l’UE, au point qu’elle fut officiellement considérée comme « non-canon ».



Pour résumer, Lucasfilm avait proposé à Bantam et Paul Davids – l’auteur de ces chefs d’œuvre – un contrat pour six romans, accompagné d’une clause permettant la publication de trois romans supplémentaires. L'auteur explique : « A l’époque, nous avions anticipé la probabilité que la série passe à six livres, et donc nous devions planifier ce qui devait se produire. Bien que la trame directrice ne soit jamais totalement écrite, nous avions décidé certains éléments de ces trois histoires avant que les livres 4 à 6 ne soient publiés. Nous avions prévu que l’Empire attaquerait et ruinerait le mariage de Han et Leia avant qu’ils n’aient le temps de dire les mots magiques « Je le veux ». Le mariage n’aurait pas eu lieu, et c’est ainsi que le septième roman aurait débuté... »

Autre détail, l’un des trois romans se serait nommé Shadows of Obi-Wan (oui Shadows avec un s parce qu’Obi-Wan était sur Tatooine et qu’il y a deux sources de lumière… logique !). Enfin bref, Lucasfilm a eu le bon sens de ne pas renouveler le contrat et nous avons donc pu échapper à ces chefs d’œuvre en puissance !


Nota bene : afin de ne pas choquer la sensibilité des plus jeunes, nous avons fait le choix de ne pas introduire d'illustrations au sein de ce paragraphe. Merci de votre compréhension.
5. La Trilogie du Mariage de la Princesse Leia
 
1993, Bantam confie à Dave Wolverton la responsabilité de marier Han et Leia. Évidement, les choses doivent se compliquer suffisamment pour créer une histoire intéressante, c’est nécessaire ! A l'origine, l’histoire devait être suffisamment longue et étoffée pour en faire une trilogie détaillant l’histoire de Leia au cours de sa mission diplomatique sur Hapes ainsi qu'une intrigue avec les Sorcières de la Nuit. Dave Wolverton a beau avoir cherché à créer une histoire longue et crédible, il ne put fournir les trois romans désirés, et c’est ainsi qu’avec l’accord de Bantam il condensa l’intrigue en un seul roman tels que nous le connaissons aujourd'hui :


6. Shadows of the Empire II - La préquelle
 
Bantam publia en 1996, la première aventure multi-support en collaboration avec Dark Horse pour le comics, Wizzard of the Coast pour la partie RPG, et Lucasarts pour le jeu-vidéo sans compter les musiques, figurines, maquettes et autres merchandising, ...

En clair, Shadows of the Empire était un test majeur pour Lucasfilm, qui souhaitait explorer le potentiel du marchandising lors de la sortie de la nouvelle trilogie Star Wars sur les grands écrans.





Fort du succès de Shadows of the Empire, Bantam décida de publier un second roman, une préquelle, narrant les aventures du Prince Xizor dans sa quête de pouvoir auprès de l’Empereur Palpatine. Le projet fut confié à Charles Grant, mais – parce que dans ce dossier il y a toujours un mais – Lucasfilm passa dans les bureaux de Bantam pour leur annoncer que Del Rey reprenait la licence Star Wars.

Résultat : roman annulé.
Publicité