StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Alien Exodus
 
Il y a bien longtemps, Ace Books négociait avec Lucasfilm pour publier une série de romans narrant l’histoire des aliens découverts dans le livre Monsters and Aliens de George Lucas, illustrant les créatures et concepts provenant de la Trilogie Originale, des films Ewok et des autres productions Lucasfilm (qui a dit Holiday Special ?). Lorsqu’Ace Books approcha Robert Sawyer en 1994, il écrivit un script de 10 000 mots et deux chapitres à titre d’exemple, en utilisant entre autres A Guide to the Star Wars Universe et Galaxy Guide 4 : Alien Races.

Cependant, durant les négociations, il fut décidé que le projet utiliserait uniquement des designs d’aliens inédits, Bantam Spectra ayant les droits de publication sur l’univers Star Wars pour ses romans. Alors que les choses semblaient prendre forme, Sawyer abandonna le projet. Deborah Chester fut alors nommée comme principale auteur. En 1998 puis 1999, elle publia sa trilogie Lucasfilm’s Alien Chronicles : The Golden One, The Crimson Claw et The Crystal Eye.



Entre temps l’histoire n’avait plus un seul rapport avec Star Wars...

Quant à l’histoire de Robert Sawyer, il publia ses deux chapitres « tests » sur son site perso en 2003, et résuma l’histoire qu’il avait prévu.

La première partie racontait l’histoire de l’humain Cosmo Hender dans sa lutte pour libérer son peuple du joug des seigneurs de Varlian, des géants insectoïdes, sur la planète Forhilnor. La seconde partie L'Exode Humain narrait l’origine des premiers humains arrivant dans la galaxie Star Wars. Bien évidemment cette histoire n’a jamais été écrite, jamais validée, ô grand jamais publiée donc tout ce qui va suivre vaut autant qu’un mauvais fanon.

L’histoire principale débute avec Cosmo Hender, chef des esclaves Humains sur la planète Firhilnor. Les esclaves sont alors composés d’Humains, Biths, Ithoriens, Kubaz, Ortholans, Kitonaks, Twi’leks, Mon Calamaris et Sullustéens. Les Varlians, des géants insectoïdes dirigeant un immense Empire Galactique, disposent de leur côté des Rodiens et des Gamorréens pour contrôler les esclaves. Ces derniers doivent construire un immense temple de pierre, d’une hauteur approchant les mille mètres. Cependant ils constituent un conseil secret réunissant les chefs de chaque espèce, dans l’espoir secret d’obtenir la liberté, bien que leur peuple soit soumis à l’esclavage depuis au moins cinq générations. Malgré les brimades, le travail difficile et les demi-rations, ils constatent qu’ils sont bien plus désespérés qu’ils ne devraient l’être.

Lorsqu’Hender est temporairement démis de son travail habituel dans les mines, et de sa compagne enceinte Sallee, pour servir au palais du gouverneur varlian, Kaxa, il découvre plusieurs éléments importants. Premièrement, il apprend que les Varlians disposent d’une technologie et d’une machinerie avancée qui pourrait facilement finir le temple sans l’utilisation d’esclaves. Deuxièmement, il entend parler d’une peste appelée Changa Bloodrot qui avait quasiment détruit les Varlians des siècles auparavant (un désastre qu’il pensait être une punition divine suite la l’échec de la mise en esclavage des Wookiees). Plus important encore, après que la fille du gouverneur Delba lui apprenne à lire, il découvrit un livre appelé L'Exode Humain narrant l’origine de l’humanité dans la galaxie, ou comment elle parvint à échapper à un précédent groupe d’oppresseurs.

Lorsqu’il rejoint son peuple, Hender mit en place un plan pour libérer les esclaves. Il fit croire que la mort de plusieurs esclaves, d’épuisement, était en réalité causée par le Changa Bloodrot. De toutes les espèces présentes sur Forhilnor, seuls les Rodiens étaient naturellement immunisées, un fait qui les poussa à trouver un échantillon du Bloodrot pour le répandre parmi les Varlians. Cependant, Hender et trois autres chefs esclaves (Ridbrek le Mon Calamari, Ugeraat le Kubaz et Galarax le Bith) passèrent à l’action, en empoisonnant les réserves d’eau du palais.

Le Gouverneur Kaxa réalisa que l’expansion de la peste pourrait ruiner ses plans pour prendre le contrôle du trône Impérial. Il ordonna alors que son plan soit immédiatement mis en application. Il s’avérait que le temple n’était qu’un moyen de tenir les esclaves occupés, tandis qu’un cristal dans le palais aspirait leur force vitale. Kaxa utilisa alors cette force pour déplacer le système Forhilnor au centre de l’Empire, où il prévoyait de prendre le pouvoir en utilisant ses esclaves comme armée. Le déplacement de la planète causa de nombreux tremblements de terre sur Forhilnor et lorsque Hender sauva l’un des esclaves du phénomène, il s’avéra qu’il avait étrangement développé la possibilité d’utiliser la Force, lui donnant les pouvoirs de télékinésie et de lévitation. Les autres esclaves le nommèrent alors Skywalker.

Finalement, une maladie sembla se répandre dans le temple des Varlians, poussant les larves varlianes à continuer de grandir sans passer au stade adulte de leur cycle vital, devenant ainsi les Hutt. Les Varlians pensaient que cette mutation était due au Changa Bloodrot. Pensant que les esclaves étaient infectés, le gouverneur Kaxa les plaça dans une flotte de vaisseaux pour les expulser de la planète.

Les Rodiens se retournèrent alors contre leurs maîtres varlians, attaquant le palais avec ce qu’ils pensaient être un échantillon du Changa Bloodrot. Lorsque l’échantillon de supposée peste se révéla être inefficace, Kaxa compris qu’ils avaient été dupés, et que les esclaves n’avaient jamais été infectés. Finalement, Hender et les autres esclaves parvinrent à voler le cristal de Force du palais. Kaxa envoya une flotte de vaisseaux de guerre gamorréens contre la flotte de vaisseaux esclaves. Cependant, les esclaves parvinrent à déplacer leur flotte au sein du Bloodstar, un amas d’étoiles. Afin de traverser l’amas, Hender utilisa la Force pour déplacer la flotte. Cependant l’effort demandé blessa mortellement Hender. Tandis que les autres esclaves continuaient leur route vers leur idéal, Corellia, le monde de verts pâturages, sur son lit de mort Hender nomma Ridbrek comme successeur. L’histoire termine sur Sallee tenant son enfant, Freedom, en promettant d’écrire l’histoire de Skywalker pour qu’elle soit connue des générations futures.
2. L'histoire flashback
 
L’Exode Humaine débute sur Terre, durant le 25e siècle. Les trois personnages principaux - le hacker Dake Hender, le pilote Antonia Corelli et son amante Paxton Solo – sont les leaders d’un mouvement secret luttant contre les ordinateurs qui ont pris le contrôle de la société terrestre. Hender découvre que les ordinateurs comptent droguer de force la population de la Terre pour contrôler leurs émotions. Ils apprennent que les ordinateurs comptent supprimer le concept d’identité et les liens familiaux des humains sous leurs contrôles en remplaçant leurs noms par des numéros de série (Hender devenant le premier de la série THX : THX-0001)

Incapables de stopper les ordinateurs, l’organisation décide de convertir secrètement un vaisseau minier, l'Oort Raider, en vaisseau colonial, transportant cinq milles humains pour un voyage multi-générationnel vers Alpha du Centaure. Après avoir échappé de justesse aux forces des ordinateurs de la Terre, l'Oort Raider quitte le système solaire. Leur long voyage est interrompu lorsqu’ils se retrouvent face à un trou de ver cosmique, menant à un autre système solaire dans une autre galaxie. A leur grande surprise, le trou de ver n’est pas seulement un pont vers une autre galaxie, mais également vers une autre époque, des milliards d’années dans le passé.

Les humains y découvrent une planète habitable. Sur ce nouveau monde, ils découvrent un autre vaisseau arrivé pour enquêter sur le trou de ver. L’équipage de ce vaisseau s’avère être des esclavagistes Rodiens, transportant des esclaves Biths. Les Rodiens tentèrent de capturer les Humains mais lorsqu’ils comprirent cela, les Humains essayèrent à leur tour de libérer les Biths, avant d’être interrompus par des esclavagistes gamorréens, suivis d’un groupe de Varlians. Le superviseur militaire des Varlians prit finalement le contrôle de la situation, prenant les Humains et les Biths comme esclaves pour la planète Forhinor, recrutant au passage les esclavagistes Rodiens et Gamorréens. Alors que les esclaves sont emmenés, Paxton Solo et Dake Hender regardent le monde qui aurait pu être leur nouvelle maison. Pour honorer Antonia Corelli, tué par les Rodiens, ils décident de nommer cette planète Corellia. Ils font également le vœu qu’un jour l’Humanité retournera sur Corellia, pour y construire une société libre.
3. Quelques anecdotes
 
  • Cosmo Hender et son ancêtre, Dale Hender, sont supposés être les descendants de Curtis Henderson, personnage d’American Graffiti, le premier film d’Oncle Georges.

  • Cosmo Hender, nommé Le Skywalker, est donc supposé être l’ancêtre originel de la famille Skywalker.

  • Paxton Solo est évidement une référence à Han Solo, d’autant qu’il est le pilote du Century Eagle, référence pas super discrète au Millennium Falcon.

  • La société futuriste contrôlée par des ordinateurs sur Terre est celle du film THX 1138, ce qui fait du héros du film, un proche parent de Dale Hender.

  • Sur Corellia, les réfugiés Humains rencontrent un dragon à deux têtes qui ressemble traits pour traits au dragon du film Willow.

  • D’autres éléments dans l’histoire, comme la peste, la libération des esclaves, la fuite dans l’amas Bloodstar, et le libérateur qui ne vit pas assez longtemps pour voir la terre promise, sont des références évidentes à l’histoire de Charlton Moise Heston et l’Exode.
  • Page suivante >>
    Publicité