StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Introduction
 
Ce chapitre s'intéresse à l'évolution de la licence Star Wars chez Lego, depuis les premiers sets de 1999 jusqu'aux tous derniers...

Chaque année aura droit ici à sa rétrospective... Et si celle-ci n'est pas encore dans de ce dossier, c'est qu'elle ne devrait pas tarder à arriver ;)
2. 1999 : Un démarrage sans risque
 
Logo Lego Star Wars ClassicLogo Lego Star Wars Episode 1


Nous sommes en 1999. Lego est un peu sur le déclin, tandis que le monde Star Wars est en ébullition : deux ans après la sortie de l’Edition Spéciale de la Trilogie, le nouvel opus La Menace Fantôme s’apprête à envahir les salles de cinéma, et le merchandising les magasins de jouets.

Lego n’a jusqu’alors jamais exploité de grosse licence, et si l’on sait aujourd’hui que le partenariat fut une réussite totale, on imagine bien les danois se poser des questions au moment de décider de la première liste de sets... C’est donc sans grande prise de risque que les premiers sets Lego Star Wars sont arrivés en Avril et Juin 1999, la première vague étant consacrée à la Trilogie, la seconde à l’Episode I (pourtant pas encore sorti en France !).



Avril 1999 : La Trilogie

Cinq sets sortent ce mois-là, de tailles diverses mais avec une recette de base toujours identique : des vaisseaux et véhicules que tout le monde connait accompagnés d’un Jedi armé de son sabre laser.


Le set 7128 nous propose donc Luke Skywalker dans la forêt d’Endor face à des motospeeders impériaux, le set 7110 revient sur Tatooine avec Luke Skywalker et Obi-Wan Kenobi dans le Landspeeder de Luke, et le 7130 sur Hoth avec un Snowspeeder, de Luke également. Des vaisseaux complètent le tout : le X-Wing de Luke Skywalker pour le 7140 et un duel TIE Fighter / Y-Wing pour le 7150. Pas de Luke Skywalker dans ce dernier set, mais un Dark Vador qui justifierait bien à lui tout seul l’achat du set (on vous rappelle qu’il s’agit de la première figurine Lego de Dark Vador, disponible uniquement dans ce set pendant plusieurs mois !).

Lego 7110 - LandspeederLego 7128 - Speeder BikesLego 7130 - SnowspeederLego 7140 - X-Wing FighterLego 7150 - TIE Fighter & Y-Wing


Si la recette ne change pas et que Luke est un peu trop omniprésent, le choix des sets reste soigné : chaque épisode est représenté, les environnements sont variés, il y en a pour tous les budgets et chaque set est d'emblée indispensable ! 

Le départ est donc réussi, plus qu'à poursuivre avec les sets autour de l'Episode I...



Juin 1999 : La Menace Fantôme

La sortie du film faisant l'actualité, Lego sort pas moins de neuf sets pour l'accompagner !
Ici encore, le mot d'ordre est la diversité, mais si possible quand même avec un Jedi dedans, ou alors Jar Jar Binks parce qu'il plait aux enfants.

Tout d'abord, la vague compte deux petits sets, prévus pour rejouer facilement des scènes du film (ou juste pour acquérir des figurines de personnages principaux à un prix raisonnable) : dans le 7101 nous avons donc Qui-Gon Jinn aux prises avec Dark Maul, tandis que dans le 7121 il se retrouve avec Jar Jar Binks à faire face à deux droïdes de combat.
Les vaisseaux sont aussi au rendez-vous : Anakin et son chasseur Naboo N-1 dans le 7141, Dark Maul et son Infiltrateur Sith dans le 7151. Sans doute pour l'opposer à Anakin lors la bataille spatiale finale, un petit chasseur droïde est présent dans le set 7111.
Lego n'oublie pas non plus les véhicules : le sous-marin Gungan rejoint donc la boîte 7161, tandis qu'un bien curieux choix est fait pour les deux sets restants... En effet, dans le 7131 nous trouvons Anakin Skywalker, Padmé et le module d'Anakin, tandis que dans le 7171 se trouvent les modules de Sebulba et Gasgano, plus tout le contenu déjà présent dans le set 7131. En somme, le tiers du contenu d'une boîte se retrouve dans une autre...

Lego 7101 - Lightsaber DuelLego 7111 - Droïd FighterLego 7121 - Naboo's SwampLego 7131 - Anakin's PodracerLego 7131 - Naboo Fighter
 Lego 7151 - Sith InfiltratorLego 7161 - Gungan SubLego 7171 - Mos Espa Podrace 


Mis à part le problème de contenu des sets 7131 et 7161, cette deuxième vague n'en reste pas moins réussie : il y a de quoi satisfaire tout le monde, et finalement c'est bien le plus important.



Le petit plus qui fait plaisir

En 1999, Lego est aussi en plein dans le début de sa gamme Lego MindStorms, qui invite à la construction de robots programmables... Alors pourquoi ne pas surfer sur les robots et sur Star Wars en même temps ?

Le sujet est tout trouvé pour le set 9748 intitulé Droid Developer Kit ! Adressé aux enfants (y compris aux grands enfants) de plus de 9 ans, cette boîte contient de quoi construire R2-D2 et bien d'autres robots qui se déplaceront et interragiront avec leur environnement !
Lego 9748 - Droïd Developer Kit

De l'avis de votre serviteur, ce set est un des plus réussis de toute l'histoire des Lego Star Wars : c'est amusant tout en étant instructif, complexe tout en étant élégant, accessible tout en proposant des défis... Retrouvez notre critique complète sur la fiche de la boîte, onglet Commentaire staff.



Conclusion

Comme vous avez pu le comprendre en lisant les paragraphes précédents, l'arrivée des premiers Lego Star Wars est une réussite. Les sets sont diversifiés, il y en a pour tous les goûts, y compris pour les moins jeunes. Les amateurs de batailles spatiales ont de quoi se réjouir, idem pour les fans de courses de modules, de guerres au sol ou de petites batailles entre personnages.

On peut cependant trouver quelques bémols au sein de ces premières vagues... Tout d'abord, aucune base ou décor un peu élaboré n'est proposé en tant que set... Et les seuls décors auxquels on a droit dans ces boîtes sont simplistes et/ou inutiles ! Autre regret de taille, la présence du module de course d'Anakin dans deux boîtes différentes : proposer un doublon aussi gros, ça fait tache. Enfin, il faut dire ce qui est : la figurine de Padmé ne rend pas du tout hommage à la beauté de Natalie Portman, et c'est peut-être la plus grave erreur qu'ait faite Lego dans sa première année de licence Star Wars !


Les choses s'amélioreront-elles l'année suivante ? Les décors seront-ils plus travaillés ? Padmé aura-t-elle enfin le visage qu'elle mérite ? Vous le saurez en lisant la retrospective de l'année 2000 !
3. 2000 : Dans la continuité, ou presque
 
Logo Lego Star Wars ClassicLogo Lego Star Wars Episode 1
 


Après une première année d'exploitation plutôt réussie, Lego continue sur sa lancée... Ou presque, comme nous allons le voir : 



Février 2000 : Dans la continuité de 1999...

Les six sets System de cette vague sont clairement dans la veine de ceux de 1999 : Lego continue à proposer les vaisseaux phares de la saga accompagnés de petits sets complémentaires autour de l'Episode I. 

On retrouve alors les deux chasseurs rebelles qu'il manquait jusqu'alors : le A-Wing dans le set 7134, et le B-Wing dans le 7180. Le set 7144 nous offre un troisième vaisseau emblématique de la Trilogie : le Slave I de Boba Fett ! Et parce que sinon cette vague manquerait de héros charismatiques, nous avons enfin droit à Luke Skywalker et Han Solo sur un esquif du désert dans le set 7104
L'Episode I restant frais dans les mémoires, deux sets sur ce thème sont proposés : un speeder dans le 7124, et une patrouille Gungan dans le 7115.

Lego 7104 - Desert SkiffLego 7115 - Gungan PatrolLego 7124 - Flash SpeederLego 7134 - A-Wing FighterLego 7144 - Slave ILego 7180 - B-Wing at Rebel Control Center

 

Pas de set qui sort de l'ordinaire ici, n'importe lequel aurait sans doute pu sortir en 1999 sans que l'on en soit surpris. Le Slave I fait tout de même plaisir à voir : la Trilogie ne pouvait plus restée coincée plus longtemps entre Empire et Alliance Rebelle.



Février 2000 : ...Mais avec une petite nouveauté ! 

La partie précédente commençait par "Les six sets System..." : ça sous-entendait bien sûr que des sets d'une autre gamme Lego étaient eux aussi sortis... Et cette gamme, c'est Lego Technic ! 

La gamme Lego Technic se concentre sur des mécanismes, des engrenages... Comment Lego allait pouvoir adapter des modèles Star Wars à cette gamme ? La solution est simple, ils ont choisi des droïdes qui ont tous la faculté de se plier sur eux-mêmes et de se déployer. Ainsi, le set 8000 présente un Pit Droïd, capable de s'ouvrir au moindre tapotement sur le nez, le 8001 propose un Droïde de combat qui se déplie et prend son blaster en main, et enfin le 8002 nous laisse avec un Droidekas replié en boule capable de s'ouvrir ! 

Lego 8000 - Pit DroïdLego 8001 - Battle DroïdLego 8002 - Destroyer Droïd

Ces trois sets, en plus d'être originaux, s'avèrent complètement réussis : non seulement on s'amuse à déployer ces droïdes, mais on peut aussi les exposer dans leur position classique. Le style Technic leur va bien, plus qu'à espérer que Lego trouve d'autres bonnes idées de droïds à convertir... 



Septembre 2000 : Le voici enfin ! 

Il manquait quelque chose jusqu'ici, un vaisseau central de la Trilogie... Lego a annoncé sa venue près d'un an en avance, le voici enfin ! 

Vous l'aurez sans doute deviné, le vaisseau tant attendu n'est autre que le Faucon Millenium, accompagné d'une ribambelle de figurines dans la boîte 7190. Immense et très complet ce set fait de l'ombre autour de lui, et les pauvres sets 7155 et 7184, respectivement le Char d'Assaut Blindé de la Fédération du Commerce et le Transport Multi Troupes de cette même Fédération font bien petits à côté de lui... 

Lego 7155 - Federation AATLego 7184 - Federation MTTLego 7190 - Millenium Falcon


Peu de sets, mais la présence du Faucon excuse tout à fait le choix de Lego... D'autant que sort dans le même temps un bien plus gros que le Faucon ! 



Vous avez dit collection ? 

La forte présence de vaisseaux pouvait laisser supposer que Lego souhaitait viser les collectionneurs en plus de sa cible habituelle... On a en maintenant la certitude avec des sets spécialement créés pour la collection ! 

En trois mots, Lego annonce la couleur : Ultimate Collector Series. Il ne sera plus question de jeux, mais bien d'objets de collection. Et quitte à voir grand, deux sets sont présentés : un pour chaque camp de la Trilogie ! Nous retrouvons donc d'un côté le X-Wing, chasseur rebelle par excellence, dans le set 7191. Dans le camp ennemi, ce n'est pas un simple chasseur TIE qui se trouve dans le set 7181 : c'est un Intercepteur TIE ! 

Lego 7181 - UCS TIE InterceptorLego 7191 - UCS X-Wing Fighter


La qualité des vaisseaux est exceptionnelle, tout comme leur taille et, hélas, leur prix... 



Un petit dernier pour la route ? 

De même qu'il y a un marché de collectionneurs de vaisseaux, il y a un marché de collectionneurs de figurines... 

C'est peut-être pour eux que Lego sort quatre mini-sets proposant exclusivement des figurines : le 3340 dédié au côté obscur, le 3341 aux personnages de la Trilogie, le 3342 à Chewbacca sur Endor et le 3343 aux droïdes de combat de la Fédération du Commerce... 

Lego 3340 - Star Wars #1Lego 3341 - Star Wars #2Lego 3342 - Star Wars #3Lego 3343 - Star Wars #4

Difficile à dire aujourd'hui si ces boîtes sont sorties partout dans le monde... En tout cas, l'idée de Lego de proposer des sets ne contenant que des figurines est bonne, puisqu'elle permet de construire des armées et de collectionner certaines figurines sans dépenser des fortunes...



Un autre petit dernier pour la route ?

Après le succès mérité du 9748 - Droïd Developer Kit, ce fameux set de la gamme MindStorms permettant la construction de robots pour petits et grands, Lego double la mise avec un nouveau set MindStorms, cette fois-ci tourné vers le côté obscur, le 9754 - Dark Side Developer Kit.

Lego 9754 - Dark Side Developer Kit


Hommage aux robots et engins maléfiques de la saga, cette boite propose bon nombre de modèles, du Chasseur Droïde de la Fédération du Commerce au Droidekas en passant par le AT-AT de l'Empire !



Conclusion 

L'année 2000 se sera faite dans la continuité de 1999 : Lego continue à compléter sa flotte de la Trilogie tout en proposant toujours des petits sets tirés de l'Episode I. La rupture se fait par contre au niveau des types de sets proposés : là où en 1999 il n'y avait qu'une seule boîte qui se démarquait, on en a ici plusieurs. Les Ultimate Collector Series font leur apparation, tout comme les Technic et les mini-sets.

Mais tout comme en 1999, Lego s'est concentré sur les vaisseaux et il serait bon de voir arriver de vraies bases... Celle présente dans le set du B-Wing est un bon début (ou en tout cas une bonne amélioration), mais on est encore loin d'un vrai décor.


Aura-t-on enfin des bases Lego Star Wars ? Trouvera-t-on plus gros que les Ultimate Collector Series ? Les Lego Technic Star Wars continueront-ils sur leur lancée ? Vous le saurez en lisant la retrospective de l'année 2001 !
4. 2001 : Le calme avant la tempête
 
Logo Lego Star Wars ClassicLogo Lego Star Wars Episode 1
 


L'Episode I est maintenant sorti depuis deux ans déjà, et l'Edition Spéciale de la Trilogie depuis quatre. Le prochain film Star Wars est prévu pour l'année suivante, mais ce n'est pas une raison pour faire une pause dans les sorties de boites Lego...



C'est bientôt la fin de l'Episode I...

Avec seize sets issus de l'Episode I en deux ans, Lego continue en 2001 à exploiter le filon : après tout en 2002 c'est l'Episode II qui sera au top, donc autant en faire un max sur La Menace Fantôme tant qu'il est encore temps.

Ce ne sont pourtant que trois sets qui sortent cette année sur l'Episode I (en même temps, à peu près tout le reste avait déjà été fait), mais avec des publics cibles complètement différents. On commence avec un set très orienté jeunesse, puisqu'il s'agit d'un seau de briques, le 7159 ! Ce seau a le mérite d'être le troisième set à contenir un module de course d'Anakin... Oui, le troisième en trois ans, mais comme c'est une version très simplifiée, ça ne dérange pas Lego outre mesure. Un autre set dédié à la course de module arrive au même moment le 7186 : il est cette fois-ci possible de construire deux nouveaux modules de course (dont un déjà présent dans le seau 7159, cherchez l'erreur...) avec des pièces récupérées dans la casse de Watto ! Enfin, les amateurs de droïdes de la Fédération ont enfin un moyen de s'en procurrer en nombre : le set 7126 en contient sept !!

7126 - Battle Droïd CarrierLego 7159 - Podracer Bucket7186 - Watto's Junkyard



On ne peut pas vraiment dire que ces trois sets soient capitaux... Le 7126 est intéressant pour avoir des droïdes mais pas plus, le 7186 s'intéresse à des modules de second plan et le seau 7159 se paye le luxe de faire doublon avec chaque set contenant des modules de courses !



La Trilogie toujours au top

Si le filon Episode I s'épuise, celui de la Trilogie reste encore intarrissable... Lego continue donc à nous faire profiter de personnages, vaisseaux et véhicules emblématiques pour notre plus grand bonheur.

Les droïdes R2-D2 et C-3PO sont à l'honneur avec un set dédié, le 7106, pour revivre leur arrivée sur Tatooine dans la capsule de sauvetage du Tantive IV. Chewbacca est lui aussi présent dans un set, le 7127 : comme dans le Retour du Jedi il prend les commandes d'un AT-ST impérial ! Et puisqu'on parle d'Empire, force est de constater que celui-ci ne disposait jusqu'ici que d'une flotte assez réduite... Quoi de mieux que le 7146 et son TIE Fighter pour corriger le tir ? Cette dernière question n'est pas si rhétorique que ça : quoi de mieux ? Ou plutôt qui ? L'Empereur Palpatine lui-même nous fait enfin l'honneur de sa présence dans le set 7166, accompagné de ses gardes et de sa navette de classe Lambda.

7106 - Droïd Escape7127 - Imperial AT-ST7146 - TIE Fighter7166 - Imperial Shuttle



Contrairement aux sets Episode I, le contenu des sets Trilogie ne donne aucune raison de se plaindre : chacun propose à la fois des véhicules et des figurines importants de la saga, de quoi réjouir tout le monde...



Le Retour des Technic

En 2000, trois excellents sets de la gamme Technic étaient sortis et on pouvait se demander si leurs successeurs seraient aussi réussis...

Sortent donc en 2001 des versions Technic de C-3PO et du Stormtrooper, respectivement dans les sets 8007 et 8008. Les versions "réelles" étant plus humanoïdes que celles des droïdes de La Menace Fantôme, la transformation en Lego Technic marche moins bien : C-3PO y perd toute son humanité et le Stormtrooper prend lui aussi un tournant très robotique. Niveau fonctionnalités, on peut s'amuser à faire exploser le droïde doré tandis que le soldat impérial est capable de... lever son arme.

8007 - C-3PO8008 - Stormtrooper



Difficile de transformer des êtres humanoïdes en montages Lego Technic... Petite déception donc par rapport à leurs prédécesseurs...



C'est beau, c'est gros, c'est Ultimate

La gamme Ultimate Collector Series est de retour, et après deux chasseurs emblématiques de la Trilogie elle s'intéresse cette année à la Prélogie également...

A votre gauche, Dark Maul, le Seigneur Sith le plus voyant de l'Episode I. Pas tout le Seigneur Sith non plus, dans le set 10018 Lego n'a gardé que le haut... pour en faire un buste à l'échelle 1 ! A votre droite, le tout premier vaisseau à être apparu dans la saga, le Tantive IV, forceur de blocus Corellien au service de la Princesse Leia, et désormais pièce de collection dans le set 10019.

10018 - Darth Maul Bust10019 - Rebel Blockade Runner



Les choix de Lego sur ces Ultimate Collector Series sont clairs : non, cette gamme ne se résumera pas qu'à des chasseurs stellaires, elle proposera d'autres vaisseaux plus imposants, et pourquoi pas des personnages... Les possibilités sont immenses, on en viendrait presque à rêver d'un Han Solo dans son bloc de carbonite...



Conclusion

L'année 2001 n'aura au final connu qu'une seule vague, celle de Janvier... Ca ne représente que 11 sets, ce qui fait bien peu comparé à 1999 (14) et 2000 (18), mais ces 11 sets se rattrapent par leur diversité : un seau, des sets classiques, des sets Technic, des UCS : la politique de Lego de contentement de tout le monde continue. 

Les gammes Episode I et Technic tendent à s'épuiser, tandis qu'en Trilogie il reste toujours de la matière et qu'en Ultimate Collector Series, les perspectives s'élargissent... Le bilan de l'année est donc mitigé, il nous reste à espérer que la sortie de l'Episode II en 2002 redonne un peu de vitalité à tout ça !


La gamme Technic se resaisira-t-elle ? La Trilogie continuera-t-elle à être source de qualité ? Quelles surprises nous réservent les Ultimate Collector Series ? Vous le saurez en lisant la retrospective de l'année 2002 !

5. 2002 : Les clones débarquent
 


Logo Lego Star Wars Classic




Nous sommes donc en 2002, L'Attaque des Clones sort en mai, et les nouveautés Lego vont donc être légion. Au total, 22 sets à sortir cette année-là, et les clones ne sont pas forcément là où on les attend...



Précédents films en janvier...

Histoire de bien dégager la place pour l'Episode II, Lego sort en janvier 2002 ses sets consacrés aux autres films, tandis que mai sera exclusivement réservé à l'Attaque des Clones... 

Une chose choque dans cette vague, ce sont les sets 7142 et 7152, respectivement X-Wing et TIE Fighter & Y-Wing. Ca ne vous rappelle rien ? Ces sets sont en effet déjà sortis, en 1999 ! Cette réédition est d'autant plus étonnante qu'ils avaient alors les références 7140 et 7150, comme s'il s'agissait de boites différentes... Alors qu'il s'agit bien de modèles identiques !
Cette surprise passée, abordons les autres sets : la Voiture des Nuages dans le 7119 est loin d'être connue, mais ça fait toujours un set de plus pour le film le moins adapté en briques de la saga, l'Empire contre-attaque. Le Retour du Jedi est bien mieux servi avec le 7139, une véritable source d'Ewoks et d'Impériaux pour les amateurs de la bataille d'Endor ! Lego tente également un nouveau type de sets : des petites boites avec décor et personnages, conçues pour reproduire une scène en associant deux boites. On retrouve ainsi le combat final du Retour du Jedi dans les sets 7200 et 7201, tandis que les 7203 et 7204 nous ramènent au tout début de la Menace Fantôme avec les Jedi coincés dans le vaisseau de la Fédération.
Enfin, le 3219, un set promotionnel contenant un TIE Fighter pointe le bout de son nez : douze pièces pour reproduire une version mini du vaisseau, c'est un concept que Lego pourrait réutiliser plus tard...


3219 - Mini TIE Fighter7119 - Twin-Pod Cloud Car7139 - Ewok Attack7142 - X-Wing Fighter7152 - TIE Fighter & Y-Wing
7200 - Final Duel I7201 - Final Duel II7203 - Jedi Defense I7204 - Jedi Defense II


En dehors des "clones", les sets classiques Trilogie et Episode I sont réussis, mais de taille très modeste... Peut-être une façon de s'assurer de plaire au plus grand nombre, tout en laissant de l'argent dans le porte-monnaie pour l'Episode II et les sets Technic et Ultimate Collector Series...




... Et nouveau film en mai !

En six sets, Lego accompagne la sortie de l'Attaque des Clones, et le moins que l'on puisse dire c'est que les têtes pensantes du groupe ont parfaitement fait leurs choix.

Deux petits sets pour attirer les petites bourses et les amateurs de figurines : dans le 7103 il est possible d'acquérir Yoda et Dooku tandis que le 7113 nous présente un Anakin Skywalker maintenant adulte. Un set de taille moyenne orienté course-poursuite, le 7133 qui nous donne la possibilité de revivre la course entre les Jedi et la chasseuse de primes Zam Wesell et deux sets de vaisseaux plus ou moins individuels : le 7143 avec le Chasseur Jedi d'Obi-Wan Kenobi, et le 7153 avec une nouvelle version du Slave I, largement agrandi depuis 2000. Et enfin, la Cannonière de la République dans le set 7163 offre un grand véhicule, de nombreuses figurines et de quoi organiser de vraies batailles entre les deux camps.


7103 - Jedi Duel7113 - Tusken Raider Encounter7133 - Bounty Hunter Pursuit
7143 - Jedi Starfighter7153 - Jango Fett's Slave I7163 - Republic Gunship


Des sets de toute taille sont représentés ici, du petit au gros, tous orientés vers le jeu... Mais bien assez jolis aussi pour être gardés en tant qu'objets de collection !




Les Technic récidivent 

Après un départ plein de promesses en 2000 et des déceptions en 2001, la gamme Technic persévère et lance de nouveaux sets...

Avec chacune des vagues évoquées précédemment, deux nouveaux sets Lego Technic sont sortis. C'est ainsi qu'en janvier nous avons pu découvrir R2-D2 et Dark Vador, dans les sets 8009 et 8010, tandis qu'en mai, Episode II oblige, ce sont Jango Fett et un Super Droïde de Combat qui apparaissent dans les sets 8011 et 8012. On retrouve hélas les mêmes défauts que dans les sets Technic de 2001 : les êtres vivants sont squelettiques, déshumanisés au possible... Et absolument pas adaptables. Le seul qui sort du lot est le Super Droïde de Combat, étonnament le seul muni d'articulations. Du côté des fonctionnalités c'est encore très pauvre, un mouvement de bras par-ci, une roquette par-là... Pas de quoi crier au génie, loin de là !


8009 - R2-D28010 - Darth Vader8011 - Jango Fett8012 - Super Battle Droïd



Nouveaux échecs pour la gamme Technic... Le Super Droïde s'en tire plutôt bien, mais c'est bien le seul.




Ultimate Collector Series : la taille importe peu, mais tout de même...

Véritable appeau à collectionneurs bricophiles, la gamme UCS continue à faire des siennes avec trois sets !

Le premier, c'est le plus grand Jedi de la galaxie : Maître Yoda en personne est reproduit dans le set 7194 dans une version de 33 cm de haut : on est loin d'une version grandeur nature, mais c'est tout de même plutôt bien ! L'adaptation est cependant assez imparfaite (ou en tout cas, très subjective), l'assemblage de briques de divers types donne une impression bizarre.
Le deuxième, c'est le 10026, contenant un Chasseur Naboo muni de pièces chromées. A peine plus grand que le modèle classique, il ne compte que 187 briques : ridicule pour un Ultimate Collector Series, à croire que les pièces chromées devaient détourner notre attention de la taille risible de l'engin...
Et le troisième les amis, le troisième... Plus de 3000 pièces - un record à l'époque ! - une quantité incroyable de détails, un monstre aussi beau qu'imposant : un Star Destroyer ! Et pas n'importe lequel, puisque dans ce set 10030 on retrouve une réplique à l'échelle du Tantive IV : il s'agit bien là du premier Star Destroyer que l'on découvre dans les films ! Une véritable perle d'acier tout en plastique, inutilisable pour le jeu mais tellement classe en exposition !


7194 - UCS Yoda10026 - UCS Naboo Starfighter10030 - UCS Imperial Star Destroyer


La diversité des Ultimate Collector Series reste le mot d'ordre de Lego : un personnage entier, un chasseur de taille classique avec des pièces chromées et un monstrueux Destroyer impérial en un an, c'est assez pour couvrir tous les goûts ! Il est par contre difficile d'imaginer qu'on puisse apprécier les trois à la fois : tant de différences, ça ne coexiste pas si facilement...




Conclusion 

2002 fut une année chargée : 22 sets, c'est beaucoup ! Heureusement, Lego nous a offert un peu de tranquillité sur les sets classiques : si l'Attaque des Clones bénéficie de sets de toutes les tailles, les autres films ont droit à de petits sets, beaucoup moins onéreux...

Tout n'est pas blanc non plus : la sortie de rééditions renumérotés interroge, la gamme Technic n'arrive plus à innover et la présence d'un set de moins de 200 pièces dans la gamme Ultimate Collector Series a de quoi surprendre... Pour autant, la qualité de la majorité des sets est irréprochable, et on a droit à un Destroyer de 3000 briques (oui, il pèse lourd dans la balance) : l'année fut donc assez bonne !

Verra-t-on plus gros que le Star Destroyer de 3104 briques ? La gamme Technic persistera-t-elle à hanter les rayons des magasins ? Et ce "Mini" TIE Fighter, aura-t-il des petits frères ? Vous le saurez en lisant la retrospective de l'année 2003 !
6. 2003 : La Trilogie contre-attaque
 

Logo Lego Star Wars 2002   Logo Lego Star Wars 2003

 



Avec la sortie de l'Attaque des Clones en 2002, on pouvait s'attendre à ce que Lego nous abreuve en 2003 de nombreux sets Episode II comme il l'avait fait en 2000 après l'Episode I... Il n'en est finalement rien, le fabricant danois semble préférer revenir à la Trilogie (tout spécialement à l'Empire contre-attaque et au Retour du Jedi) et lancer une nouvelle gamme : la gamme Mini (rien à voir avec Mickey, Disney n'avait pas encore racheté Lucasfilm à l'époque).



Ils ne sont pas grands, mais ils sont nombreux

Lancée en deux vagues (janvier et juin 2003), la gamme Mini se compose de petits modèles de vaisseaux et véhicules. Le principe est simple : on vend des petites boites pas chères pour appater les enfants, et on les fidélise en mettant dans chaque boite une partie des pièces nécessaires pour construire un autre vaisseau, un par vague. Et le pire, c'est que le résultat est plutôt cool.

Pour sa première vague Mini, Lego opte pour un duel de véhicules par boite. On se retrouve donc à revivre l'attaque de la tranchée de l'Etoile Noire avec un X-Wing et le TIE-Advanced de Vador dans le 4484, la course de modules de la Menace Fantôme avec les modules d'Anakin et de Sebulba dans le 4485, la Bataille de Hoth avec un Snowspeeder rebelle et un AT-ST impérial dans le 4486, et enfin la bataille spatiale opposant Obi-Wan Kenobi et Jango Fett dans le 4487. Les modèles sont bien réalisés, et le plaisir de jeu est garanti : que demander de plus ? Un bonus si on a acheté les quatre ? Bon d'accord : avec les pièces supplémentaires glissées dans chaque set, il est possible de construire un TIE-Bomber (lui aussi à l'échelle Mini).
La deuxième vague est de son côté plus problématique : fini les duels, maintenant c'est un véhicule par boite. Alors quand on prend le 4488 avec le Faucon Millenium, même s'il n'est pas beau ça passe encore. Idem avec le AT-AT du 4489, il complète bien le set avec AT-ST et Snowspeeder. Le 4490 - la Cannonière de la République - est plutôt joli, mais n'a personne à affronter. Le point critique est atteint avec le 4491 qui contient l'un des véhicules les moins charismatiques de la saga, aux capacités les plus faibles imaginables, et dont l'utilité première (transporter des troupes) disparait complètement à l'échelle Mini : le Transport de Troupes de la Fédération du Commerce. Pour acheter ce véhicule il vaut mieux avoir une idée derrière la tête : un diorama de la Bataille de Naboo, récupérer quelques pièces marron, ou encore obtenir les pièces nécessaires à la construction du Mini Y-Wing, le vaisseau à construire dans cette vague.


4484 - Mini X-Wing Fighter & TIE Advanced4485 - Mini Sebulba's Podracer & Anakin's Podracer4486 - Mini AT-ST & Snowspeeder4487 - Mini Jedi <a href='/jeu-video-27-starfighter.html' class='qtip_motcle' tt_type='jeu-video' tt_id=27>Starfighter</a> & Slave I
4488 - Mini Millenium Falcon4489 - Mini AT-AT4490 - Mini Republic Gunship4491 - Mini MTT


Ces sets Mini sont nés sur une idée géniale, celle de proposer du fun à un prix réduit. Dès la deuxième vague hélas, ce fun est moins présent : pour s'amuser il faut maintenant plusieurs boites.
Ils ont tout de même un intérêt pour le public adulte : il n'y a plus à dépenser une fortune pour se constituer une petite collection de vaisseaux Lego Star Wars, et la création de dioramas de batailles est grandement facilitée.



Un palais et des vaisseaux

Les sets de taille classique ne sont pas si nombreux que ça en cette année 2003, il faut dire que la vague de juin était plutôt maigre... 

L'Episode II est bien sûr présent, avec un Chasseur Géonosien dans le 4478, mais c'est la Trilogie qui occupe le reste des sets. Dans le set 4479, un TIE Bomber vient agrandir la famille des Chasseurs TIE. Dans le set 4477, un petit cadeau pour les fans : un T-16 Skyhopper que Luke possède en maquette dans l'Episode IV ! Enfin, c'est le Palais de Jabba (visible dans l'Episode VI) qui est à l'honneur avec pas moins de trois sets ! L'idée est bonne, elle permet de proposer deux petits sets 4475 et 4476 à un prix abordable pour redécouvrir l'arrivée des droïdes au Palais et l'exhibition de Han congelé dans la carbonite... Tout en mettant en valeur le set central, le 4480, qui comprend la salle du trône de Jabba, la fosse du Rancor (hélas sans Rancor) et des figurines de Jabba ou encore de Leia... Dommage que le décor ainsi formé soit assez pauvre, l'initiative de Lego manque encore un peu de finition.


4478 - Geonosian Fighter4479 - TIE Bomber4477 - T-16 Skyhopper
4475 - Jabba's Message4480 - Jabba's Palace4476 - Jabba's Prize


Bien que peu nombreux, ces sets classiques marchent bien. Il y a un peu de tout, très peu de Prélogie mais de beaux efforts sur les types de sets : on retiendra bien sûr le Palais de Jabba disponible en trois morceaux, mais le set le plus risqué de l'année est celui du T-16 Skyhopper, un véhicule n'apparaissant que quelques instants à l'écran sous forme de maquette... Un test avant d'autres sets éloignés des films ?



De gros engins de guerre

De tailles un peu plus imposantes, voici trois sets parfaits pour nettoyer un champ de bataille !

Le 4481 tout d'abord, qui contient un Hailfire Droïd de la Confédération des Systèmes Indépendants construit tout en pièces Technic, mais à l'échelle standard et sans mention "Technic" sur la boite : Lego se serait-il enfin rendu compte qu'il était temps de passer à autre chose ? Toujours dans l'Attaque des Clones, on retrouve un AT-TE dans le set 4482 accompagné de plein de clones et d'une motospeeder. Sur le même principe, l'ancêtre (ou descendant, si vous considérez la chronologie in-universe) du AT-TE, l'imposant AT-AT, a enfin droit à une boite, la 4483 ! Ici aussi plusieurs snowtroopers et une motospeeder accompagnent le marcheur, ainsi qu'une petite surprise en la personne de Luke Skywalker lui-même !


4481 - Technic Hailfire Droïd4483 - AT-AT4482 - AT-TE


Quand Lego décide de faire des grosses machines de guerre jouables, le résultat est au rendez-vous. Il n'y a rien à redire sur la taille des engins ou sur leur design, parfaitement raccords avec les films. Les AT-TE et AT-AT proposent en plus quatre figurines chacun, un bon point pour Lego.



Petits bijoux de briques

Dans la gamme encore au-dessus, les Ultimate Collector Series, Lego frappe fort en 2003 avec deux sets issus de l'Empire contre-attaque de types totalement différents. 

Le premier est un set des plus complets : le 10123, contenant la Cité des Nuages. Il ne s'agit pas d'une version Lego de la Cité tout entière non, mais d'un set de jeu classique qui regroupe sous forme de modules la plupart des scènes marquantes se déroulant sur la Cité des Nuages. On y retrouve donc, entre autres, la salle de congélation à la carbonite et la plateforme où se termine le combat opposant Luke et Vador. Le nombre de figurines importantes est juste incroyable : Luke, Vador, Leia, Han, Boba Fett et pour la toute première fois en Lego : Lando Calrissian ! Un set de ce type en UCS est une première, espérons que ce ne soit pas la dernière...
Le second set UCS de 2003, le 10129, est beaucoup plus dans l'esprit habituel de la gamme : il s'agit d'un Snowspeeder de plus de 1400 pièces, une belle bête qui ne devrait pas craindre le froid de Hoth sous son épais blindage.


10123 - Cloud City10129 - UCS Rebel Snowspeeder


Du classique et du jouable, les deux sets Ultimate Collector Series de 2003 ne visent pas le même public mais respectent toujours le principe fondateur de la gamme UCS : proposer des sets exceptionnels, complets et parfaitement réalisés. 



Conclusion   

Après une année 2002 très chargée, 2003 semble un peu vide... Il faut dire qu'avec huit sets Mini, les sets de taille normale ne pouvaient qu'être moins nombreux. Pas de quoi crier au désastre non plus, puisque Lego innove et propose toujours de nouvelles idées. 

Le principe du Palais de Jabba en trois parties est excellent, tout comme la Cité des Nuages : il aura fallu du temps pour que Lego propose des sets de ce type mais ça y est, ils sont là ! Les sets Mini apportent eux aussi un vent de fraîcheur sur la gamme Lego Star Wars, avec une nouvelle échelle pour s'amuser différemment. On pourra cependant regretter que certains modèles sortent sous deux formes différentes la même année (Snowspeeder, AT-AT et Tie Bomber), ou l'année précédente (X-Wing, Y-Wing, TIE X-1, Jedi Starfighter, Slave I et Cannonière de la République) alors que la saga comporte un bon nombre de vaisseaux et véhicules... A raison de huit sets par an, il faudra faire attention à l'overdose.
On peut s'étonner du peu de sets Episode II : le film étant sorti l'année précédente, il est bizarre que Lego préfère lancer des sets autour de la Trilogie... Ce choix est-il dicté par Lego, par Lucasfilm ou par le public ? Difficile de deviner la réponse, tant que Lego propose des modèles inédits et diversifiés issus de tous les épisodes, cela ne devrait pas poser de problème...

La Trilogie continuera-t-elle à inspirer plus que la Prélogie ? La gamme Mini transformera-t-elle l'essai ? Les sets de type "base" se multiplieront-ils dans les années à venir ? Vous le saurez en lisant la retrospective de l'année 2004 !
7. 2004 : La Prélogie aux oubliettes
 

Logo Lego Star Wars 2003 Logo Lego Star Wars 2004


Après une année 2003 fortement inspirée par la Trilogie et avant une année 2005 qui s'annonce centrée sur l'Episode III, on pouvait penser qu'en 2004 Lego allait revenir un peu sur les Episodes I et II... Et il n'en est finalement rien, bien au contraire ce ne sont que deux sets - des minisets même - qui nous seront proposés cette année...



Veni, vidi, mini

Lancée en masse en 2003 avec huit sets, la gamme Mini se calme en 2004. Seuls quatre sets sont disponibles en magasin... Quoique, ça dépend des revendeurs puisque certains ont eu droit à trois sets exclusifs !

Les quatre sets "pour tous" sont sortis en janvier 2004 avec un seul mot d'ordre : gris. Gris le Destroyer Impérial du set 4492. Gris l'Infiltrateur Sith de Dark Maul du set 4493. Gris encore, mais avec des lumières jaunes, la navette impériale du set 4494. Et gris enfin le marcheur républicain AT-TE du set 4495. Contrairement aux sets Mini précédents, aucune pièce n'est présente en plus de chaque modèle pour former un vaisseau en combinant les pièces supplémentaires des quatre sets. Dommage, cette petite attention incitait à collectionner tous les sets...
Comme dit plus haut, les trois autres sets n'ont pas droit à une sortie mondiale et sont réservés à quelques revendeurs (japonais pour certains, comme on peut le voir sur le visuel). On y retrouve un X-Wing dans le 6963, le Slave I version Boba Fett dans le 6964 et un Intercepteur TIE dans le 6965. Ici non plus pas de pièces supplémentaires.


4492 - Mini Star Destroyer4493 - Mini Sith Infiltrator4494 - Mini Imperial Shuttle4495 - Mini AT-TE
6963 - Mini X-Wing6964 - Mini Boba Fett's Slave I6965 - Mini TIE Interceptor


Avec ces nouveaux sets, on perd une partie de l'identité de la gamme Mini : il n'y a plus de vaisseau bonus pour récompenser l'achat des quatre sets d'une vague. Les sets perdent donc leur intérêt de groupe et prennent donc chacun leur indépendance. Tant mieux pour ceux qui n'aimaient pas les pièces en trop, tant pis pour les collectionneurs.



Trilogie, bâtiments et nouvelle couleur

Les sets standards, sortis en janvier et aout, reviennent tous sur des modèles déjà existants de la Trilogie en les rafraichissant un peu et en présentant quelques nouveautés intéressantes...

Le Snowspeeder bénéficie par exemple d'une belle refonte : le contenu du set 4500 reste à peu près le même que dans celui de 1999 (speeder + soldat et tourelle rebelle) mais le design de chacun est revu à la hausse et le Snowspeeder est enfin équipé d'un lance-grappin ! Dans le même ordre d'idée, le set 7262 contient comme les sets de 1999 et 2002 un Y-Wing affrontant le TIE Advanced x-1 de Dark Vador, mais le vaisseau de ce dernier est lui aussi entièrement revu.
Le landspeeder et le X-Wing de Luke profitent eux d'une refonte et d'un bel ajout : le landspeeder est associé à la Cantina de Mos Eisley dans le set 4501 tandis que dans le set 4502 c'est la hutte de Yoda qui accompagne le X-Wing. Un choix très intéressant puisqu'il place le X-Wing dans le contexte de l'Episode V : les personnages portent donc les vêtements correspondants.
Enfin, dans le set 4504 le Faucon Millenium est lui aussi réédité dans une version plus grande à la précédente, et elle aussi ancrée dans l'Episode V : son équipage est le même que pendant la fuite de Hoth (avec même un Snowtrooper pour leur tirer dessus). Et pour la première fois, les figurines possèdent une peau couleur chair à la place du jaune Lego habituel.


4500 - Rebel Snowspeeder7262 - TIE Fighter & Y-Wing4501 - Mos Eisley Cantina4502 - X-Wing Fighter4504 - Millenium Falcon


Mis à part le fait que les vaisseaux ont déjà été édités par Lego, toutes ces nouvelles versions font plaisir : plus grandes et plus colorées que les précédentes, on s'est définitivement éloigné des modèles carrés des années 90 pour entrer dans les années 2000 avec plus de couleurs, plus de formes de pièces et une échelle un peu plus adéquate entre personnages et véhicules.
L'apparition de bâtiments fait elle aussi très plaisir : bien qu'ils soient petits et pas toujours fonctionnels, ils nous prouvent que Lego est dans la bonne voie.



Dans "Ultimate Collector Series", il y a "Collector"

Certaines collections n'ont d'intérêt que par la quantité et la diversité des pièces qui la composent, pas seulement par la qualité de quelques pièces... C'est peut-être à partir de cette idée qu'est né le set 10131 intitulé TIE Fighter Collection, qui contient donc... Une collection de chasseurs TIE ! Deux chasseurs TIE classiques, le chasseur TIE Advanced x-1 de Vador pour les diriger et... et... mais qu'est-ce que c'est que ça ? Un TIE Automated Fighter ? Ca vient d'où ? De l'Univers Etendu ?! Lego a produit un vaisseau de l'Univers Etendu pour de vrai ?!! Eh oui, le quatrième et dernier chasseur TIE du set n'est pas tiré des films, une première pour un set Lego !
Et pour contenter les habitués des gros modèles de la gamme UCS, c'est cette fois-ci le Y-Wing qui est à l'honneur dans le set 10134. Encore un vaisseau de la Trilogie certes, mais les pièces Lego lui offrent tellement de détails qu'on ne se plaindra pas.


10131 - TIE Collection10134 - Rebel Snowspeeder


Mi-surprenante mi-classique, la gamme UCS réussit une fois de plus à sortir deux sets de très bonne qualité à destination des collectionneurs... En titillant aussi un peu les joueurs, en tout cas pour la collection de chasseurs TIE !



Conclusion

Parce qu'il n'y a eu que 14 sets ou parce que la Prélogie a été écartée, ou encore parce que les sets Trilogie sont pour beaucoup de nouvelles versions de modèles existants, on pourrait se dire que Lego a complètement raté cette année 2004. Et pourtant, des avancées ont été faites dans plusieurs domaines...

Du côté des "rééditions" tout d'abord : Lego ne se contente plus de rééditer des sets existants, ceux-ci sont maintenant sérieusement modifiés pour s'adapter au niveau actuel, et de ce point de vue c'est une réussite. L'ajout de petits bâtiments et le choix d'ancrer des modèles dans un épisode font aussi plaisir : personne ne se serait plaint si ces choix n'avaient pas été faits, et pourtant ils ont été faits. Et ils participent au renouvellement des modèles en proposant des variations bienvenues : parfait non ? Enfin, le Faucon Millenium accueille à son bord des figurines très particulières, dotées d'une peau couleur chair. C'est une petite révolution dans le monde des briques, là aussi pas forcément une nécessité, mais qui démontre bien que Lego est ambiteux et est prêt à évoluer pour toucher un plus large public : tant que la qualité des sets continue à grimper, on ne peut que s'en réjouir !

La Prélogie sera-t-elle réveillée avec la sortie de l'Episode III ? Les bâtiments vont-ils continuer à se développer ? Verra-t-on un jour un Faucon Millenium version Episode VI avec Lando aux commandes ? Vous le saurez en lisant la retrospective de l'année 2005 !
8. 2005 : La Revanche est un buffet à volonté
 

Logo Lego Star Wars Original Trilogy Edition

Logo Lego Star Wars 2005
 



Nous voici donc en 2005, année de sortie de l'Episode III, la Revanche des Sith, le dernier film de la saga (d'après toutes les versions officielles et officieuses de l'époque). Lego ne devait bien sûr pas passer à côté de cette occasion qui n'avait aucune chance de se représenter. Les sets inspirés de la Trilogie sont donc peu nombreux, ceux de l'Episode III foisonnent, et un nouveau concept made in Lego s'apprête à surprendre le monde...

Le minimum syndical pour la Trilogie ? 

Après des années 2003 et 2004 riches en sets trilogiques et une actualité forte en Prélogie, ce n'est pas une grande surprise de découvrir que seulement deux sets classiques sont tirés de la Trilogie en 2005.
On retrouve donc le le TIE Fighter, chasseur impérial de référence, dans le set 7263. On y retrouve la réédition du chasseur déjà présente dans le set 10131 - UCS TIE Fighter Collection de 2004, mais cette fois-ci accompagnée d'une figurine de Dark Vador un peu spéciale... En effet, cette figurine est équipée d'un sabre laser que l'on peut allumer en appuyant sur la tête du personnage, un petit bonus qui justifie à lui seul qu'on s'intéresse à ce set... 
L'autre set de la Trilogie est lui aussi une réédition retouchée, puisqu'il s'agit du set 7264 contenant une navette impériale, l'Empereur et bon nombre de soldats, gardes et officiers impériaux. 


7263 - TIE Fighter7264 - Imperial Inspection


Bien que chacun de ces sets soit une réédition d'un set existant, entre le Vador au sabre lumineux dans l'un et la petite armée impériale dans l'autre, on a affaire à de nouveaux sets à part entière. Ceux qui ont déjà les vaisseaux mais veulent les figurines se sentiront spoilés, mais rappelons que les précédentes éditions dataient de 2001 : il était plus que temps de permettre aux nouveaux fans d'acquérir ces modèles ! 



Un set Mini coupé ! 

Il est loin le début de la gamme Mini avec ses huit sets en un an, ses deux modèles par boîte et ses pièces pour construire un vaisseau supplémentaire... En 2005, seuls deux sets de la gamme Mini sortent. 

Le premier, le 6966, est le chasseur Jedi d'Anakin au début de l'Episode III. C'est un peu le symbole de ce film, le chasseur Jedi qui commence à évoluer vers le chasseur TIE de l'Empire... 
Le deuxième, le 6967, est le chasseur ARC-170 utilisé par les clones là aussi au début du film. C'est le vaisseau des soldats non Jedi, et ici aussi avec un rappel au design du X-Wing de la future Alliance Rebelle... 
Le troisième, le 6968, n'a jamais rejoint les magasins. Le Tank Droïd Séparatiste ne parle peut-être pas assez aux gens, et aucune évolution du véhicule n'est visible dans la Trilogie... Bien que le set n'ait jamais été produit il a gardé sa référence, et Lego a même diffusé la notice de montage sur internet : ça mérite bien une place dans notre base de données ! 


6966 - Mini Jedi Starfighter6967 - Mini ARC-170 Starfighter6968 - Mini Wookiee Attack


Deux sets seulement, avec un set annulé à côté, on sent venir ici la fin de la gamme Mini... Dommage, le concept avait l'air de pouvoir tenir encore un moment, tant de vaisseaux restent encore à adapter ! 



La Revanche des sets 

Alors qu'en trois ans Lego a sorti quatorze sets Episode II, ce sont autant de sets Episode III qui sortent en 2005 (en comptant les sets Mini) : plus d'inspiration pour les concepteurs ? Plus d'acheteurs potentiels ? En tout cas, ça nous fait beaucoup de sets à regarder ici... 

On débute donc par le début du film, la bataille spatiale dans les cieux de Coruscant. Que l'on préfère la République ou les Séparatistes, les clones, les droïdes ou les Jedi, les petites ou les grosses boites, on a de quoi trouver son bonheur dans les vaisseaux proposés par Lego. On commence avec un Droïde Tri-Fighter dans le set 7252, qui ne sera pas de trop pour servir de renfort au Chasseur Vautour qui affronte Anakin Skywalker dans le 7256. Les clones ne sont pas en reste puisque leur chasseur ARC-170 est lui aussi édité, dans le set 7259. Enfin, parce que des fois c'est un peu fatiguant d'avoir à acheter plein de boites pour faire une bataille, Lego a eu la bonne idée de faire le set 7283 sobrement intitulé "Ultimate Space Battle" où l'on retrouve les chasseurs d'Obi-Wan et d'Anakin (qui était déjà dans le 7256...) face à un Tri-Fighter et deux Droïdes Vautour : les lasers vont fuser ! 

7252 - Droïd Tri-Fighter7256 - Jedi Starfighter and Vulture Droid7259 - ARC-170 Starfighter7283 - Ultimate Space Battle



Un autre élément fort de cet épisode, ce sont toutes les petites batailles de la Guerre des Clones dont on a des aperçus : Lego ne pouvait pas passer à côté ! 
Du plus petit au plus grand, on a donc un bipode républicain dans le set 7250, un tank et une araignée droïdes face à un ornithoptère Wookie dans le 7258, un catamaran Wookie dans le 7260 et un turbo tank républicain dans le 7261 ! On notera que sans doute pour titiller les collectionneurs, Lego a tenu à proposer dans ces sets des figurines de clones toujours différentes et des Jedi inédits en figurines, armés de sabres lumineux (Luminara Unduli dans le 7260 et Mace Windu dans le 7261).


7250 - Clone Scout Walker7258 - Wookiee Attack7260 - Wookiee Catamaran7261 - Clone Turbo Tank



Et pour en finir avec ces sets Episode III, on arrive à la fin du film avec des scènes et des combats reproduits avec plus ou moins de bonheur. On y retrouve d'ailleurs le set le moins glamour de toute l'histoire de Lego : le set 7251, qu'on pourrait résumer en quelques mots par "posons Anakin sur la table d'opération et transformons-le en Dark Vador". Viennent ensuite la poursuite du Général Grievous par Obi-Wan dans le 7255 et le duel final entre Anakin et Obi-Wan, toujours lui, dans le 7257. Les duelistes sont d'ailleurs dans ce set aussi munis de sabres lumineux, et peuvent être dirigés à l'aide de tiges pour reproduire le combat sans s'emmeler les doigts... en théorie. Parce qu'en pratique, ce n'est pas si réussi que ça...


7251 - Darth Vader Transformation7255 - General Grievous Chase7257 - Ultimate Lightsaber Duel


Comme toujours, Lego a su jouer la carte de la diversité au moment de choisir les sets : il y en a pour tous les goûts et tous les portefeuilles, et c'est toujours appréciable. La sortie de la Revanche des Sith est fêtée de façon plus que correcte, on se demande un peu ce que Lego pourra trouver à sortir l'année prochaine... 




Cette année encore, UCS rime avec Trilogie... 

Seulement deux sets tirés de la Trilogie en un an, ça aurait fait bien peu : les deux sets Ultimate Collector Series de l'année sont donc eux aussi inspirés par la Trilogie ! 

Elle n'a pas l'air terminée mais elle est pleinement opérationnelle dans le Retour du Jedi : l'Etoile de la Mort (Death Star II) s'offre un set UCS de 3449 pièces (nouveau record !) et une référence à cinq chiffres avec le set 10143. L'engin de mort est tellement immense qu'il se paye le luxe de se montrer aux côtés d'un Destroyer impérial construit à la même échelle : le résultat n'est que plus impressionnant ! 
A côté de cette station spatiale de collection, le 10144 fait office de "simple" super set de jeu. En effet, on retrouve dans ce set un sandcrawler Jawa, des Jawas, des droïdes et même un Owen Lars venu faire ses courses. Ici tout est orienté jeu, et de ce point de vue le set est une réussite. 


10143 - UCS Death Star II10144 - UCS Sandcrawler


Encore une fois, la gamme UCS montre son ambition de diversité : on y trouve toujours d'énormes vaisseaux de plusieurs milliers de briques, mais aussi des sets plus simples, orientés jeu mais pas moins collector pour autant... 



Et si on passait à un autre type de jeu ? 

Lorsque Lego a annoncé vouloir créer un jeu vidéo retraçant la prélogie, il y avait de quoi s'interroger. Les précédents jeux vidéo estampillés Lego n'étaient pas de franches réussites, et les adaptations des Episodes I et II en jeux vidéo n'avaient pas convaincu non plus. En somme, ça partait mal. 
Et pourtant, lorsqu'en avril 2005 sort Lego Star Wars : Le Jeu Vidéo, le résultat est là : c'est une petite pépite. Malgré quelques défauts de gameplay, le titre est fun et adapte à la perfection ce qui fait le charme des Lego ! Les décors sont faits de briques, les personnages aussi et l'on prend plaisir à détruire les uns comme les autres. L'adaptation de l'univers Star Wars se fait à merveille, et les cinématiques sont toutes plus drôles les unes que les autres. Une réussite qu'on vous dit ! 


Lego Star Wars : Le Jeu Vidéo


Il ne fait aucun doute que la Trilogie va elle aussi avoir droit à son adaptation en jeu vidéo Lego... Et vous savez quoi ? Tant mieux ! 



Conclusion 

Depuis que Lego exploite la licence, jamais un film n'a eu une telle suprématie sur toute une année : si la Trilogie sauve les meubles avec quatre sets, le reste de la Prélogie a complètement disparu de la circulation. Dommage que l'actualité dicte à ce point les choix de Lego, mais il reste heureusement quelques bonnes choses à retenir de cette année...

Les concepteurs ne s'enterrent toujours pas dans la routine : la gamme Mini perd peut-être du terrain, mais de nouvelles choses sont tentées. Le set 7257 tente ainsi de reproduire un combat au sabre laser, des figurines de Jedi sont équipées de sabre laser lumineux (il y a les pour et les contre...), et même si le résultat n'est pas toujours à la hauteur, Lego a le mérite d'essayer. Et l'essai est réussi pour Lego Star Wars : Le Jeu Vidéo, qui marque le grand retour de Lego dans le monde vidéoludique.

L'équilibre des trilogies sera-t-il un jour établi ? La gamme Mini va-t-elle disparaitre ? D'autres jeux vidéo Lego vont-ils être édités ? Vous le saurez en lisant la retrospective de l'année 2006 !
9. 2006 : Une petite année
 

Logo Lego Star Wars 2006 



La sortie de la Revanche des Sith avait fait de l'année 2005 une année entière dédiée à cet épisode, on était donc en droit d'espérer bon nombre de nouveaux sets inspirés des autres épisodes en 2006... Si les sets Episode III sont effectivement peu nombreux, les autres sets ne le sont pas beaucoup plus : ce ne seront finalement que 11 sets qui seront édités cette année...



La Revanche est un plat qu'il fallait manger chaud

Si en 2005 il nous était servi bien plus de sets que nécessaire autour du dernier opus de la saga, en 2006 ils ne sont plus que deux : une nouveauté, et une réédition légèrement modifiée.

Dans le set 6205, c'est le petit chasseur V-Wing qui est adapté avec aux commandes un pilote clone. Chaînon manquant entre le Chasseur Jedi et le Chasseur TIE, il fallait bien le fabriquer en Lego un jour.
L'autre set issu de l'Episode III est une réédition de 2005 : le set 7261 ressort avec la même référence, mais un peu de contenu diffère ! Mace Windu n'est plus équipé d'un sabre lumineux, il a maintenant un sabre violet normal, et un Clone Trooper est ajouté à la boite pour compenser.


6205 - V-Wing Fighter7261 - Clone Turbo Tank

Après une année 2005 des plus riches, il fallait bien que 2006 soit calme pour la Revanche des Sith... On ignore encore le pourquoi de la réédition du set 7261 : ce n'était pas le seul set de 2005 comportant un sabre lumineux, mais il est le seul à avoir eu droit à une réédition sans ce système. Peut-être l'effet Mace Windu...



Des rééditions augmentées ou presque

Malgré son triste nombre de sets, 2006 est l'année des nouveaux sets inspirés par les anciens...

Les chasseurs rebelles ont la côte, on retrouve cette année le A-Wing et le B-Wing dans des versions très largement modifiées depuis leur première édition en 2000. Respectivement vendus dans les sets 6207 et 6208, ces vaisseaux profitent enfin des nouvelles pièces produites par Lego depuis 2000 : le résultat est là, les chasseurs sont de toute beauté.
Le X-Wing et le Slave I, des sets 6212 et 6209, sont eux des rééditions un peu plus flagrantes : le Slave I ne bénéficie que d'un changement de couleurs depuis sa précédente édition de 2002, quant au X-Wing il est identique à celui du set 4503. Ces petites rééditions/modifications ne sont pas au goût de tout le monde, mais elles ont de quoi attirer ceux qui étaient passés à côté des sets précédents.
Enfin, un Destroyer Impérial est produit pour le set 6211 : contrairement à son ainé UCS de 2002 qui ne visait que l'exposition, celui-ci vise le jeu également avec des zones jouables dans le vaisseau et plein de figurines. Le résultat est hélas mitigé, difficile de faire du beau quand on fait du jouable et vice versa...


6207 - A-Wing Fighter6208 - B-Wing Fighter6211 - Imperial Star Destroyer6212 - X-Wing Fighter6209 - Slave I


En dehors du 6211, tous ces vaisseaux sont franchement réussis : belles courbes, bonnes couleurs, jouables... Leur seul défaut est d'être des rééditions, et ça fait mal d'en avoir autant en une année aussi pauvre en sets.



Deux nouveautés

Les nouveautés sont rares en 2006, autant bien en profiter...

Notre première nouveauté est un TIE. Encore ? Eh oui, après le TIE classique, le TIE de Vador, le bombardier TIE et le TIE droïde, il restait un TIE à éditer en Lego : l'Intercepteur TIE ! Le chasseur du set 6206, conçu sur les mêmes bases que ses prédécesseurs, vient compléter parfaitement la collection.
Pour sa seconde nouveauté de l'année, Lego fait plaisir aux fans du Retour du Jedi : dans le set 6210 voici la barge de Jabba ! Accompagnée d'un skiff du désert, la barge devrait permettre à Jabba d'apprécier l'exécution de Luke Skywalker et Han Solo par le Sarlacc... Gros set rempli de figurines, c'est sans doute la nouveauté la plus marquante de l'année.


6206 - TIE interceptor6210 - Jabba’s Sail Barge
 

On ne peut que se réjouir que Lego ait décidé d'éditer ces sets : ce sont des éléments importants de la saga, et le résultat est largement à la hauteur de l'attente qu'on pouvait en avoir.



Les UCS se mettent au gris

Les années normales, on a droit à deux sets Ultimate Collector Series. C'est le cas aussi en cette année de disette.

Le set 10174 nous propose une nouvelle version de l'AT-ST, le bipode impérial. On aurait sans doute préféré l'AT-AT, bien plus marquant, mais le quadripode ne se montrera pas cette année...
Le set 10175 revient vers les premières amours de la gamme UCS, les chasseurs monoplaces ultradétaillés, avec le TIE Advanced x-1 de Dark Vador.


10174 - UCS AT-ST10175 - UCS Vader's TIE Advanced


Comme toujours, la gamme UCS réussit à produire des reproductions assez fidèles des véhicules/vaisseaux originaux. Hélas, cette année ce sont deux véhicules assez laids (de l'avis de votre serviteur en tout cas) qui ont été choisis, et leurs reproductions le sont tout autant. Dommage, cette année avait pourtant déjà bien besoin de belles réalisations pour se rattraper...



Du côté jeu vidéo heureusement...

Le jeu Lego Star Wars ayant été acclamé par le public et la critique en 2005, on est plus que contents de voir sortir Lego Star Wars II : La Trilogie Originale en 2006.

Au programme de ce jeu : les trois épisodes de la Trilogie en six niveaux chacun, toujours autant de fun, de cinématiques cultes, de fun, de petits secrets cachés dans les niveaux, et de fun. Quelques modifications de gameplay ont été apportées depuis le premier opus, de nouveaux types de personnages apparaissent et quelques missions supplémentaires viennent gonfler le contenu du jeu.

Lego Star Wars II : La Trilogie Originale


Le premier opus était déjà une réussite, cette suite monte le niveau encore plus haut. Seule ombre au tableau : maintenant que Prélogie et Trilogie ont eu droit à un jeu vidéo, on peut se dire qu'on ne reverra plus de jeu vidéo Lego Star Wars de sitôt...



Conclusion

Avec son faible nombre de sets, l'année 2006 apparait comme une des années les moins riches de la licence Star Wars chez Lego. Les rééditions foisonnent, la gamme Mini a disparu de la circulation, la Prélogie a disparu de la circulation et même la gamme UCS déçoit. On en viendrait à penser que c'est même la pire année depuis le début de la licence...

On peut tout de même noter un certain nombre de points positifs. Quand on compare les A-Wing et B-Wing de 2000 et ceux de cette année 2006, on ne peut qu'apprécier le bond de qualité qui a été fait en quelques années, justifiant la réédition des deux vaisseaux. Le Destroyer Impérial est parti d'une bonne intention : proposer un gros vaisseau jouable, ça valait le coup d'essayer... Pour peut-être réussir dans quelques années. On assiste aussi à la multiplication des figurines rares : Wedge Antilles, Han et Leia version Hoth, les chasseurs de prime IG-88, Dengar, un garde de Bespin, le Grand Moff Tarkin, un droïde astromécano noir... C'est un cauchemar pour les collectionneurs, mais ça fait bien plaisir de ne plus avoir des versions identiques d'un même personnage dans chaque boite.

Finalement, le vrai défaut de cette année est simplement de n'avoir qu'une dizaine de sets. Ajoutez à la liste actuelle quelques sets Mini et quelques sets de la Prélogie, et ça aurait été une très bonne année !

Reverra-t-on la Prélogie un jour en Lego ? La gamme Mini va-t-elle réapparaitre ? Arrêtera-t-on de nous servir des rééditions ? Vous le saurez en lisant la retrospective de l'année 2007 !
10. 2007 : De l'or et des briques, plein de briques...
 

Logo Lego Star Wars 2007 



Après une année 2006 des plus pauvres, les sets de 2007 sont fortement attendus... D'autant plus que c'est tout de même le 30ème anniversaire de Star Wars, il faut fêter ça avec des sets spéciaux ! Ca tombe bien, Lego a prévu quelques surprises... 



Le droïde qui valait trois milliards  

Pour fêter les 30 ans (et se faire un joli coup de pub), Lego décide de produire des milliers de figurines spéciales de C-3PO et de les distribuer de diverses façons... 

La version la plus distribuée est la chromée or : il s'agit d'un C-3PO en pièces chromées or, fabriqué en 10 000 exemplaires et placé de façon aléatoire dans les sets de 2007 (à part les Battle Packs). 
Vient aussi la version or. Oui, des figurines Lego en or, comme ça. Il y en a 5 de produites, distribuées lors d'un grand concours organisé par Lego. A noter qu'on ne sait toujours pas vraiment en quoi sont faites ces figurines : on parle d'or 14 carats, d'une autre matière avec une couche de 24 carats par-dessus... pourquoi pas du 14 carats avec une couche de 24 ? En tout cas ces figurines sont "en or", et on ne devrait pas pouvoir compter sur un des gagnants pour accepter qu'on découpe sa figurine pour vérifier la pureté du matériau ! 
S'ajoutent à tout ça deux versions uniques, à gagner sur concours au Comic Con de San Diego 2007 et à Celebration IV. La première est une version bronze, la seconde une version argent. Là aussi, bronze ou argent il est difficile de juger sans pouvoir découper... 


C-3PO chromé orC-3PO or
C-3PO bronzeC-3PO argenté
Merci à BrickWill (Hothbricks) pour les précisions et les images sur ces éditions spéciales !


Avec ces quatre nouvelles versions de C-3PO, Lego offre aux fans de très beaux cadeaux d'anniversaire ! Le revers de la médaille, c'est que les collectionneurs voulant acquérir ces figurines ne trouveront que la version chromée or sur les sites d'enchères en ligne... Et à des prix trèèèès élevés !



Janvier 2007 : si c'est pas nouveau, c'est plus gros 

Six sets pour la vague de janvier : un véhicule, trois vaisseaux et deux... "Battle Packs" ?! 

Un nouveau type de sets débarque cette année : les sets de bataille, ou Battle Packs. L'idée est simple, on permet enfin aux fans de se constituer un petit groupe armé avec une seule boite : plus besoin d'acheter de grosses boites avec des véhicules si l'on n'était intéressé que par les deux soldats du set ! C'est comme cela que l'on retrouve sept droïdes dans le set 7654 sobrement intitulé Droids Battle Pack, et quatre clones dans le 7655, tout aussi sobrement nommé Clone Troopers Battle Pack. 
C'est ensuite le Général Grievous qui débarque à bord de son chasseur stellaire Sans Âme dans le set 7656, tandis que dans le 7659 un nouveau vaisseau-transport tiré de la Trilogie nous apporte une bonne poignée de stormtroopers. 
Deux "rééditions" sont au programme de cette vague, le bipode AT-ST et le chasseur Y-Wing dans les sets 7657 et 7658. Chacun d'entre eux avait déjà été édité par Lego (en 2001 et 2004), mais ces nouvelles éditions sont plus grosses et composées de nouvelles pièces : ce ne sont pas de simples rééditions. 


 7654 - Droids Battle Pack7655 - Clone Troopers Battle Pack 
7656 - General Grievous' Starfighter7657 - AT-ST7658 - Y-Wing Fighter7659 - Imperial Landing Craft


Il n'y a pas grand-chose à redire sur tout ça... Bien sûr il y a des petits défauts çà et là, mais dans l'ensemble c'est plutôt bon. L'idée des Battle Pack est une excellente initiative, parfaite pour ceux qui voudraient confectionner des dioramas de batailles ! 



Juin et Octobre 2007 : nouvelles rééditions augmentées 

Les quatre sets qui suivent sont peut-être sortis lors d'une même vague, mais difficile de trouver leurs dates précises... Dans le fond c'est pas si grave, mais si vous avez le catalogue Lego correspondant je suis preneur ! 

Dans cette vague, on a tout de même trois nouvelles versions de sets de l'Episode I : cinq ans qu'on avait pas eu de sets de la Menace Fantôme ! Dans le 7660, le chasseur Naboo N-1 se retrouve face à un chasseur droïde, dans le 7662 c'est le transport de troupes de la Fédération qui a droit à une réédition augmentée (pas moins de 21 droïdes dans la boite !!), et dans le 7663 c'est l'Infiltrateur Sith de Dark Maul qui est de retour. 
Le set 7661 est lui tiré de l'Episode III, il s'agit du nouveau chasseur Jedi d'Obi-Wan (accompagné de Kit Fisto pour l'occasion), agrémenté d'un anneau hyperspatial. Ce n'est pas à proprement parler une réédition, mais une édition du chasseur Jedi dans une nouvelle couleur (après le jaune et le rouge, le bleu) avec un ajout : on n'est pas si loin des rééditions telles que les fait Lego depuis quelques années... 


7660 - Naboo N-1 Starfighter and Vulture Droid7661 - Jedi Starfighter with Hyperdrive Booster Ring7662 - Trade Federation MTT7663 - Sith Infiltrator


Rééditions ou éditions augmentées, ces sets n'en sont pas moins de belles pièces, pensées autant pour les collectionneurs que pour les joueurs ! 



Tout au long de l'année, des éditions limitées ! 

Anniversaire oblige, Lego produit trois sets pendant une durée limitée pour fêter ça (quand on y pense, c'est une drôle de façon de fêter un anniversaire). 

Pour la première fois, on a droit à un set 100% Univers Etendu : le TIE Crawler ! Après nous avoir sorti toutes les versions volantes issues des films, Lego sort le seul TIE roulant de l'univers Star Wars dans le set 7664. C'est ensuite la Menace Fantôme qui est à l'honneur dans le 7665 avec le Croiseur de la République, un set mi-Ultimate mi-jouable. Enfin, on retrouve la Trilogie et l'Empire contre-attaque dans un set dédié à la bataille de Hoth, le 7666 avec la porte de la base Echo, un Snowspeeder et plein de figurines ! 


7664 - TIE Crawler7665 - Republic Cruiser7666 - Hoth Rebel Base


Les éditions limitées, on aime ou on n'aime pas. En France on peut les trouver chez Games'R'You (ou quelque chose dans ce genre-là), donc ça reste relativement facile à dénicher. Concernant le choix des sets, ça fait plaisir de voir que chaque morceau de l'univers est représenté ici, y compris l'Univers Etendu ! On mettra malheureusement un bémol sur le Croiseur : comme le Destroyer de 2006, celui-ci rate la fusion entre "gros vaisseau" et "jouable"...  



Des Ultimates remplis de figurines 

Cette année, les deux sets Ultimate Collector Series contiennent des figurines. Pas de gros vaisseau en vue alors ? Eh bien... si ! 

Le premier set, le 10178, est dédié au fameux quadripode impérial, le AT-AT. Il est à peu près de la même taille que sa précédente édition Lego, on y retrouve aussi plein de figurines... mais alors qu'est-ce qui en fait un set UCS ? C'est simple : à l'intérieur il y a un moteur qui actionne la tête et les pattes de la bête. Notre quadripode est donc capable de marcher comme dans l'Empire contre-attaque ! 
Le second set, c'est un rêve de gamin qui se réalise. Dans ce set 10179, ce n'est pas une énième version du Faucon Millenium qui est présentée, mais la première (et unique) version du Faucon Millenium à l'échelle des figurines ! Oubliez les petites versions de 659 et 985 pièces, ici vous en avez pour 5195 pièces. Je vous le ré-écris en lettres, ce sera plus parlant : CINQ MILLE CENT QUATRE-VINGT QUINZE pièces. Jusqu'ici c'était l'Etoile de la Mort qui tenait le record avec à peine 3449 pièces, mais comme son homologue du film elle se fait littéralement exploser par le Faucon. BAOUM. 


10178 - UCS Motorized Walking AT-AT10179 - UCS Millenium Falcon


Malheureusement, tout n'est pas si beau avec ce Faucon Millenium "échelle 1"... Il est à l'échelle des figurines soit, il contient des figurines soit, mais l'intérieur du Faucon n'est pas reproduit ! Les figurines ont leur place dans le cockpit et la tourelle de combat, mais pas de salon avec table de Dejarik, pas de couloirs, pas de couchettes... Rien. Ou comment nous rappeler durement que dans Ultimate Collector Series il y'a Collector, et que certains sets ne sont décidément faits que pour la collection... 



Prélogie + Trilogie = La Saga Complète 

Il n'y a pas que dans ses sets que Lego sait faire des rééditions : dans ses jeux vidéo aussi. 

On avait pu jouer les films de la Prélogie dans le premier jeu Lego Star Wars, la Trilogie dans le second, voici donc la réunion des deux jeux dans Lego Star Wars : La Saga Complète. Quelques nouveautés sont là pour justifier l'achat pour ceux qui auraient déjà les jeux séparés : quelques niveaux en plus, quelques fonctionnalités supplémentaires, mais rien de vraiment transcendant... Le vrai plus est peut-être de pouvoir faire se croiser les personnages des deux trilogies ! 


Lego Star Wars : La Saga Complète


Avec ce jeu, on sent que Lego commence à tirer sur la corde... Il fallait sans doute profiter de la notoriété de Star Wars tant que le dernier film était encore assez proche, il est peu probable que l'occasion se représente plus tard... 



Conclusion 

Pour les 30 ans de Star Wars, le moins que l'on puisse dire c'est que Lego a bien marqué le coup : entre les figurines de C-3PO, les éditions limitées, les statuettes Gentle Giant (ah oui je vous ai pas dit : Lego et Gentle Giant se sont associés pour produire des statuettes Lego Star Wars. L'année étant déjà bien chargée, on en parlera plus tard dans un article à part), le Faucon de 5195 pièces... Beaucoup de trentenaires n'ont pas autant de cadeaux pour leur anniversaire ! 

Au-delà de cet anniversaire, que retenir de cette année 2007 ? On a encore eu un joli paquet de rééditions améliorées, quelques nouveaux sets tirés des films, mais aussi un set entièrement issu de l'Univers Etendu. Lego s'y était déjà tenté en 2004, plus qu'à espérer qu'ils aient enfin compris que ça pourrait être la source de bon nombre de sets inédits ! 
En plus des vaisseaux et véhicules habituels, on a vu arriver la base de Hoth et les deux premiers Battle Packs : un peu de diversité de ce côté-là fait plaisir, d'autant qu'il reste beaucoup à faire pour permettre aux fans de construire les batailles de Hoth et d'Endor, de Naboo et de Géonosis...  
Même si pas mal de choses prennent de bonnes directions, ce n'est pas le cas partout : la majorité des sets restent des rééditions ; le Croiseur prévu pour être beau et jouable n'est ni l'un ni l'autre ; et malgré la perfection extérieure (il faut le dire) du Faucon, son intérieur est plus que décevant. Ce n'est pas le Faucon Millenium ultime que nous avons eu là, mais seulement sa coque... Lego a encore du pain sur la planche ! 

L'Univers Etendu aura-t-il droit à d'autres sets ? Le Faucon Millenium restera-t-il le set le plus riche en briques ? De nouveaux jeux vidéo Lego Star Wars sont-ils encore envisageables ? Vous le saurez en lisant la rétrospective de l'année 2008 ! 
11. 2008 : L'univers s'étend !
 
Logo Lego Star Wars 2008

Logo Lego Star Wars 2008 


Le grand évènement Star Wars de 2008, c'est l'arrivée de la série animée The Clone Wars. Appréciée par les uns et détestée par les autres, la série marque les esprits et Lego ne manque pas l'occasion de se lancer enfin vraiment dans l'Univers Etendu...



Les Mini sont de retour   

Disparue en 2005, la gamme Mini ressurgit cette année avec quatre sets : deux pour la Trilogie, deux pour The Clone Wars !

Bien qu'ayant déjà eu droit à une version Mini, le TIE Fighter et le Snowspeeder reviennent dans des versions un petit peu plus grandes que les précédentes dans les sets 8028 et 8029. A noter que le Snowspeeder n'est jamais sorti en magasin : Lego a seulement mis la notice en ligne sur son site.
Pour The Clone Wars on a droit à un vaisseau et un véhicule de l'armée républicaine : le V-19 Torrent dans le set 8031 (la référence 8030 étant déjà prise par un set Lego Technic sans aucun lien avec Star Wars), et le Turbo Tank dans le 20006 (on s'interroge toujours sur la raison de cette référence à cinq chiffres).


8028 - Mini TIE Fighter8029 - Mini Snowspeeder8031 - Mini V-19 Torrent20006 - Mini Clone Turbo Tank


La gamme Mini est de retour, mais est-ce vraiment pour le meilleur ? Difficile à dire, le Snowspeeder et le Turbo Tank sont ternes et monotones mais le TIE et le V-19 se révèlent plutôt jolis. A voir en 2009 vers quel côté va basculer la gamme... Si elle est encore de retour en 2009 !



Janvier 2008 : Battlepacks, Prélogie et vision du futur

Le moins que l'on puisse dire, c'est que la vague de Janvier propose de tout : Trilogie, Prélogie, Univers Etendu, Battlepacks, véhicules et vaisseaux... De tout !

La Trilogie est présente à travers les deux Battlepacks de l'année : dans le 7667 c'est l'Empire qui débarque tandis que le 7668 est dédié aux soldats rebelles.
La Prélogie se retrouve elle avec des véhicules : plein de droïdes menés par un Hailfire Droïd dans le 7670, et le surprenant marcheur à trois pattes AT-AP de la République dans le 7671.
Enfin, l'Univers Etendu a droit à deux sets. Le 7672 est issu du jeu vidéo (adapté en roman et bande-dessinée) The Force Unleashed, on y retrouve le héros, sa copine et leur vaisseau emblématique, ainsi qu'une figurine de Vador en très mauvaise posture... Et dans le 7669, c'est le futur thème The Clone Wars qui bénéficie d'une introduction avec le Chasseur Jedi d'Anakin Skywalker : nouvelle figurine pour l'occasion, et un vaisseau que l'on ne connaissait jusqu'ici qu'en rouge avec Obi-Wan dans l'Episode II...

7667 - Imperial Dropship7668 - Rebel Scout Speeder
7670 - Hailfire Droid and Spider Droid7671 - AT-AP Walker 7672 - Rogue Shadow7669 - Anakin's Jedi Starfighter


Que dire de cette vague ? Les Battlepacks remplissent parfaitement leur rôle, les sets Prélogie sont plutôt réussis et s'intéressent à des véhicules peu connus... Et il y a ces deux sets venus de l'Univers Etendu qui annoncent la couleur pour la suite !



Juillet 2008 : The Clone WarsThe Clone Wars, The Clone Wars...

Avec l'arrivée du film d'animation introduisant la série en Août, Lego marque le coup avec pas moins de huit vaisseaux et véhicules à la gloire de The Clone Wars.

Pour faire simple on va les regarder dans leur ordre de numérotation. Honneur donc au 7673, le vaisseau gris des MagnaGuards du Général Grievous avec deux MagnaGuards (et pas de Grievous). Le 7674 correspond lui au chasseur clone V-19 Torrent, déjà visible dans la précédente série animée Clone Wars. Dans le 7675 on retrouve l'hexapode de la République, le AT-TE, avec une ribambelle de nouvelles figurines comme Ahsoka Tano, le Capitaine Rex et le petit Rotta. Comme ça faisait longtemps qu'on ne l'avait pas vu, Obi-Wan réapparait dans le 7676 dans une nouvelle version aux côtés des premières figurines de Plo Koon, d'Asajj Ventress et du commandant Cody. Ah oui, et il y a une Cannonière de la République pour aller avec. Pas de 7677, on arrive directement au 7678 avec un vaisseau bombarbier droïd déjà vu dans la Revanche des Sith. Dans le 7679 c'est un tank républicain jamais vu dans les films qui est présent.
Deux sets ont eu droit à une édition limitée. Le premier est le 7680, avec Anakin et Ahsoka aux commandes du vaisseau emblématique du film d'animation, le Twilight. Le second est le 7681, une Araignée Droïde livrée avec quelques droïdes, un clone et le Commandant Fox, encore un nouveau !


7673 - MagnaGuard Starfighter7674 - V-19 Torrent7675 - AT-TE Walker7676 - Republic Attack Gunship
7678 - Droid Gunship7679 - Republic Fighter Tank7680 - The Twilight7681 - Separatist Spider Droid


Une vague entière de vaisseaux et véhicules de la Guerre des Clones, ça peut fâcher les amoureux de la Trilogie... Mais il faut croire qu'il fallait bien ça pour fêter le début de The Clone Wars ! Globalement on a quand même de jolies choses, avec des fonctionnalités intéressantes, et la plupart des engins proposés dans ces sets sont des inédits, ça change !



Deux Etoiles Noires pour le prix d'une !

Chaque année, Lego réussit à sortir des sets Ultimate Collector Series toujours surprenants et de qualité... Et 2008 ne fait pas exception à la règle puisque l'on a droit pour la première fois à une statuette de briques, et surtout à un immense set de jeu dédié aux Etoiles Noires !

C'est le Général Grievous qui a droit à la première statuette UCS dans le 10186. Au premier abord on pourrait croire qu'il s'agit d'un nouveau set de la gamme Technic, et pourtant non : le Général repose sur un magnifique socle et reste fixe, on ne peut que choisir le nombre de bras dont il est pourvu. Le design ne sera pas au goût de tous, mais le principe fonctionne plutôt bien !
Dans le set 10188, les deux Etoiles Noires sont représentées en un seul modèle pour revivre toutes les scènes qui s'y déroulent ! On y retrouve donc aussi bien le broyeur de déchets et la salle de réunion de l'Episode IV que la salle du trône de l'Episode VI, et bien d'autres pièces encore ! Pas moins de 24 figurines sont présentes, et il y a presque autant de fonctionnalités sympathiques cachées partout dans le set... Le modèle se révèle presque trop fourni !


10186 - UCS General Grievous10188 - UCS Death Star


La statuette de Grievous en impose pas mal sur son socle, mais elle n'est malheureusement pas vraiment personnalisable : on ne peut pas changer la pose du Général, le seul choix consiste à lui mettre deux, trois ou quatre bras. Peut-être pour mieux la différencier des sets Technic... Du côté de l'Etoile Noire, on a un chef d'oeuvre de jouabilité. Et le tout est bien assez joli pour être exposé dans une collection, même s'il sera difficile de voir toutes les salles de la station...



Conclusion

Sur les vingt sets de l'année, quatorze peuvent être raccrochés à la Guerre des Clones. Sans doute une façon pour Lego d'être déjà bien présent dans les magasins pour l'arrivée de la série The Clone Wars sur les écrans. Ce n'est heureusement pas la seule chose à retenir de cette année...

En plus de l'incursion massive dans l'Univers Etendu grâce à The Clone Wars, il faut signaler le set issu du jeu vidéo The Force Unleashed : le jeu étant déconseillé aux moins de 16 ans, il est très intéressant de voir que Lego ose proposer un set dont le public ne sera pas forcément des enfants... Irait-on vers d'autres sets tournés vers l'Univers Etendu "adulte" ?
2008 marque aussi l'arrivée de mini-missiles dans la plupart des vaisseaux et véhicules : il est maintenant possible de tirer sur ses adversaires ! Enfin, c'est ce qui était prévu. Dans la réalité, les mini-missiles sont décriés par les fans car totalement inutilisables. Dommage que Lego se soit acharné à en placer partout...
Enfin, on note qu'avec tous ces nouveaux vaisseaux et véhicules, Lego y est aussi allé avec les nouvelles figurines : nouvelles versions pour les héros connus, et premières figurines pour des commandants clones et quelques autres Jedi... Les collectionneurs n'ont qu'à bien se tenir !

La série The Clone Wars va-t-elle continuer à monopoliser la moitié des sets ? Les sets Mini vont-ils reprendre vraiment ? A quand le retour des Ewoks ? Vous le saurez en lisant la rétrospective de l'année 2009 !
12. 2009 : Dix ans !
 
Logo Lego Star Wars Classic

Logo Lego Star Wars 2008     Logo Lego Star Wars 2009




En 2007 Star Wars fêtait ses trente ans avec un bon nombre de sets exclusifs... On a beau n'être que deux ans plus tard, il ne fallait surtout pas passer à côté d'un autre anniversaire, celui des dix ans de la licence Star Wars chez Lego ! Et pour ça Lego ne va pas lésiner sur les sets, puisque ce sont trente-trois sets qui vont sortir cette année, rien que ça... 



Rendez-vous au San Diego Comic Con 

Anniversaire oblige, Lego arrive au Comic Con 2009 avec un bon paquet de sets exclusifs... 

Ils sont six, ils comprènent trois figurines chacun, ce sont les Collectible Display Sets ! Chaque set n'était disponible que pendant une seule journée de la convention (et pour le deuxième (pourquoi le deuxième ? Aucune idée), seulement pendant la nuit de preview). L'actualité étant à la série animée The Clone Wars, trois sets s'y rattachent : le Collectible Display Set 1 et le Collectible Display Set 2 consacrés aux héros de la République, et le Collectible Display Set 6 centré lui sur les méchants. Les autres sets sont dédiés à la Trilogie : les chefs Rebelles du Retour du Jedi dans le Collectible Display Set 3, la bataille de Hoth dans le Collectible Display Set 4 et le plan de Luke pour libérer Leia dans le Collectible Display Set 5.
Et comme si ça ne suffisait pas, le magazine officiel Lego Brickmaster édite lui aussi un set exclusif limité à 500 exemplaires, le San Diego Comic Con Exclusive Brickmaster 2009. Annoncé le mois précédent dans les pages du magazine, ce set surprise contient un mini LAAT/c amenant un mini AT-TE sur le champ de bataille...


Collectible Display Set 1Collectible Display Set 2Collectible Display Set 3Collectible Display Set 4
Collectible Display Set 5SDCC Brickmaster Exclusive 2009Collectible Display Set 6


Windu, Ventress, Dooku, Madine, Ackbar : on ne compte pas le nombre de figurines rares présentes dans ces sets ! Lego gâte les collectionneurs présents à la convention avec ces sets, mais s'attaque aussi méchamment à leur porte-feuille : 50$ les trois figurines, on n'est pas loin du racket...



Des mini-sets avec des magazines  

Les sets mini n'ont plus la côte en magasin, par contre dans les magazines...

Tout au long de l'année, le magazine Lego Brickmaster offre des sets à ses abonnés : un Croiseur Venator dans le 20007, un AT-TE (le même qu'à San Diego) dans le 20009, et une Canonnière de la République dans le 20010.
Le plus intéressant vient du quotidien britannique Daily Mirror qui, du 5 au 9 septembre, distribuait un set exclusif en plus du numéro du jour. On passe rapidement sur le set 8033 qui nous propose un mini chasseur du Général Grievous pour découvrir trois sets très particuliers... Pour la première fois, Lego crée des sets contenant une figurine et un véhicule extrêmement simplifié. Sur le 30005 ça ne se remarque pas tellement puisque les STAP des droïdes de combat ont toujours été petits, mais sur le motospeeder impérial d'Endor du 30006 ça surprend déjà plus... Et que dire du mini-walker accompagnant un soldat clone dans le 30007 ?


20007 - Mini Republic Attack Cruiser20009 - Mini AT-TE Walker20010 - Mini Republic Gunship8033 - Mini General Grievous' Starfighter
30004 - Battle Droid on STAP30005 - Imperial Speeder Bike30006 - Clone Walker


Comme en ce moment c'est The Clone Wars à toutes les sauces, on n'est pas vraiment surpris que les quatre sets Mini se rattachent à cette série... On pourra cependant regretter qu'encore une fois, Lego sorte des vaisseaux déjà édités dans cette gamme. Les mini-véhicules sont eux un peu ridicules pris séparément, voire insultants pour les fans qui comptaient sur eux pour gonfler leurs armées... Le concept chibi vaut pourtant le détour, plus qu'à espérer que d'autres sets leur emboitent le pas.



Vague de Janvier : 99% The Clone Wars

On revient aux sets classiques avec la première vague de l'année, essentiellement consacrée à ce qui était déjà omniprésent en 2008 : The Clone Wars.

Les deux battlepacks de l'année, références 8014 et 8015, sont donc centrés sur des personnages de la Guerre des Clones : des clones pour l'un, des droïds assassins pour l'autre.
Dans l'espace on retrouve Ahsoka dans un chasseur Jedi dans le 7751, opposée au Comte Dooku dans son voilier solaire dans le 7752 et à un droïde bombardier dans le 8016. Dans l'atmosphère, le set 8019 révèle une navette d'attaque pour Mace Windu tandis que Yoda affronte un tank dans le 8018. Il n'y a pas grand chose à redire sur ces sets, sinon qu'ils ont été conçus pour répondre à certains épisodes de la série, c'est toujours appréciable.
Enfin, le set 8017 est un set un peu spécial puisque c'est le premier à fêter l'anniversaire de la licence avec une nouvelle édition du chasseur TIE x1 de Dark Vador...


7751 - Ahsoka's Starfighter and Vulture Droid7752 - Count Dooku's Solar Sailer8014 - Clone Walker Battle Pack8015 - Assassin Droids Battle Pack
8016 - Hyena Droid Bomber8017 - Darth Vader's TIE Fighter8018 - Armored Assault Tank (AAT)8019 - Republic Attack Shuttle


Le début de l'année est difficile pour ceux qui ne s'intéressent pas à The Clone Wars... Heureusement le TIE x1 vient apporter un peu de diversité !



Vague de Juin/Aout : vive le 50/50 !

La vague d'été est beaucoup plus équilibrée que la précédente : sur les huit sets, on en retrouve quatre pour The Clone Wars et quatre autres pour la Trilogie Originale...

Pour la série animée, on a donc droit dans le set 7748 à des clones en jetpack affrontant un droïde tank séparatiste tandis que dans le 7753 Obi-Wan affronte un autre type de tank commandé lui par des pirates Weequays. Le 8036 se concentre ensuite sur les séparatistes avec Nute Gunray et sa navette qui pourraient affronter Anakin et Ahsoka dans leur prototype de Y-Wing du set 8037...
La Trilogie elle, bénéficie enfin de gros sets pour construire des bases ! On pourrait parler des heures du set 7754 contenant le hangar du croiseur rebelle Home One, avec la salle de briefing (et les chefs rebelles !), le poste de commandement du vaisseau... Un superbe set, au moins aussi bon que le 8038 ! Celui-ci se concentre sur le bunker impérial d'Endor : le bunker, ses Ewoks qui l'attaquent, son AT-ST de protection et bien sûr les héros rebelles qui vont y entrer ! A noter également un petit set Hoth qui propose pour la première fois un Tautaun, le 7749 !
Il faut enfin parler d'une nouvelle gamme lancée l'air de rien par Lego avec le set 7778 : la gamme Midi-scale, "échelle médiane" si l'on veut traduire. Le Faucon Millenium est donc reproduit dans une taille bien plus grande que dans la gamme Mini, avec plus de détails et de finition... Il y a cependant un mais : cette échelle n'est pas compatible avec les figurines.


7748 - Corporate Alliance Tank Droid7753 - Pirate Tank8036 - Separatist Shuttle8037 - Anakin's Y-Wing Starfighter
7749 - Echo Base


7754 - Home One Mon Calamari Star Cruiser8038 - The Battle of Endor7778 - Midi-scale Millennium Falcon




Enfin un peu de choix en cette année 2009, et quel choix ! Les deux sets "base" de cette vague valent clairement le détour, tant en termes de figurines que sur le principe-même des sets ! Quand les concepteurs le décident, ils savent créer de belles bases Star Wars !



Une année sans Ultimate Collector Series ?! 

C'est assez triste pour une année anniversaire comme celle-ci : aucun set Ultimate Collector Series n'est proposé par Lego... Heureusement, les sets de grosse taille ne manquent pas : il y a les deux bases vues dans le paragraphe précédent, mais aussi trois vaisseaux sortis au cours de l'année qui méritent bien une petite mise en avant.

Après le Destoyer Impérial de 2006 et le Croiseur Républicain de 2007, Lego reprend le concept du "gros vaisseau qui mériterait un UCS mais qu'on va rendre jouable" avec deux nouveaux vaisseaux. Dans le set 8039 c'est le Croiseur de classe Venator qui est choisi pour la période The Clone Wars, avec à son bord le Chancelier Palpatine et quelques gardes. Pour la période Trilogique, c'est le Tantive IV de la Princesse Leia qui est adapté dans le 10198.
Un autre immense set est à saluer, le 10195, composé de deux véhicules inédits de l'Episode II : le transporteur LAAT/c et l'octopode AT-OT. Le transporteur est pourvu d'un système de crochet pour soulever le AT-OT, et c'est vachement classe !


8039 - Venator-class Republic Attack Cruiser10195 - Republic Dropship with AT-OT10198 - Tantive IV


Est-ce vraiment une bonne idée de ressortir des gros vaisseaux jouables ? L'un des problèmes de ces gros engins, c'est justement leur taille qui les rend indéplaçables alors que ce sont des vaisseaux... Lego semble avoir trouvé une solution en dotant le Venator (mais pas le Tantive IV) et le LAAT/c d'une poignée reliée à la structure qui rend le déplacement facile. Cette poignée étant composée de pièces Technic, l'esthétique en prend malheureusement un coup...



Conclusion

Cette année 2009 était décidément bien chargée, mais il y a un grand absent à déplorer : la Prélogie toute entière. Trente-trois sets et pas un seul assumé Prélogique, c'est quand même assez malheureux. Alors certes dans les sets The Clone Wars il y a des vaisseaux et des véhicules qu'on peut associer aux Episodes II et III, mais les figurines portent bel et bien l'esthétique de la série et rien n'est fait pour les ancrer dans un des films... Dommage.

Pour ce qui est du 10e anniversaire, même si la majorité des sets de 1999 portaient sur la Menace Fantôme, il est donc fêté uniquement avec des sets de la Trilogie... Les sets en eux-mêmes n'ont d'ailleurs rien de spécial ni d'exceptionnel si ce n'est un logo sur la boite. Seuls les deux sets de la Bataille d'Endor sortent vraiment du lot avec enfin de vraies grosses bases qui méritent qu'on les explore en détail.
La présence de Lego hors des magasins s'est accrue en cette année 2009 : un set exclusif par jour au Comic Con, ça donne rendez-vous aux collectionneurs pour l'année suivante ! Les offres de sets mini avec les magazines/journaux permettent aussi à Lego de se faire un peu de pub tout en diffusant des sets en quantité limitée sur le marché : collectors dès leur distribution, ces sets vont rapidement s'échanger pour des sommes faramineuses sur internet... Rien de mieux pour faire parler de la marque !
Il faut enfin noter l'apparition discrète de deux nouveaux types de sets : le mini-véhicule avec pilote et le "midi-scale". Si le premier manque un peu d'intérêt pour le moment, on ne peut qu'espérer voir le concept aller plus loin. Quant au second, il permet enfin d'acquérir à prix correct une jolie version d'un vaisseau ... et sans se retrouver avec un modèle d'un mètre à ne plus savoir où poser !

Reverra-t-on un jour la Prélogie ? Les mini-véhicules et les midi-scale ont-ils de l'avenir ? En aurait-on fini avec les Ultimate Collector Series ? Vous le saurez en lisant la rétrospective de l'année 2010 !
13. 2010 : La Prélo-quoi ?
 

Logo Lego Star Wars 2009 

Logo Lego Star Wars 2010




Après des années 2008 et 2009 plutôt chargées en tout sauf en Prélogie, on pouvait espérer que celle-ci soit de retour en force en 2010... Il semble cependant que chez Lego, on trouve que la Trilogie et The Clone Wars sont des thèmes beaucoup plus vendeurs...



Les Mini, c'est surtout pour le marketing

Cette année encore, les sets Mini se font rares en magasins... Deux des quatre sets ne sont disponibles que via le magazine Brickmaster et les deux autres ne sortent que pour les opérations spéciales...

Déjà édités dans la gamme mini, la navette impériale et le AT-AT ont droit à de nouvelles éditions dans les sets 20016 et 20018. Tous deux ne sont malheureusement pas si faciles à trouver, on ne peut les acquérir que via le magazine Lego BrickMaster...
Les sets promotionnels 30050 et 30051 sont eux distribués à de nombreuses occasions (surtout le 30051, qui va être réédité à plusieurs reprises jusqu'en 2011 avec différents habillages), mais toujours pas dans le magasin du coin.


20016 - Mini Imperial Shuttle20018 - Mini AT-AT30050 - Mini Republic Attack Shuttle30051 - Mini X-Wing


Trois de ces véhicules ont déjà eu droit à une version Mini... Etant donné que ces versions ont de nouvelles pièces pour reproduire les engins, elles sont plus ressemblantes que les précédentes, ce qui est tout de même à noter. On regrettera quand même que la gamme se réduise maintenant à des sets exceptionnels et difficiles à obtenir.



Janvier 2010 : Retour à la diversité

The Clone Wars avait plus ou moins monopolisé l'attention ces derniers temps, mais même si l'habillage des boites y fait toujours référence cette première vague de 2010 touche un peu à tout (à part aux Episodes I et II, faut pas exagérer).

Les Battle Packs se placent tous les deux sur Hoth : le set 8083 se concentre sur les défenses rebelles tandis que le 8084 nous offre une petite force d'attaque impériale.
Pour The Clone Wars, on n'a que deux sets cette fois-ci : un speeder et Anakin en parka dans le 8085 et un droïde Tri-Fighter dans le 8086. On pourrait aussi rattacher à la série les sets 8088 et 8091, respectivement le chasseur ARC-170 (avec Kit Fisto !) et un speeder des marais (avec Barriss Offee !), mais en vrai ils ne correspondent ni tout à fait à l'Episode III ni tout à fait à The Clone Wars.
L'Univers Etendu (hors The Clone Wars) est lui aussi servi avec une nouvelle variation du TIE Fighter, le TIE Defender, dans le 8087.
Enfin, l'Episode IV est représenté par le set 8092 reprenant le contrôle impérial que passent Luke et Obi-Wan avec les droïds.


8083 - Rebel Trooper Battle Pack8084 - Snowtrooper Battle Pack8085 - Freeco Speeder8086 - Droid Tri-Fighter
8087 - TIE Defender8088 - ARC-170 Starfighter8091 - Republic Swamp Speeder8092 - Luke’s Landspeeder


Toute cette diversité est rafraichissante, et pas seulement parce que la moitié des sets prend place sur des mondes gelés. Il manque toujours les Episodes I et II, et encore une fois l'Univers Etendu se résume à un dérivé du chasseur TIE... Mais on a un peu d'Episodes III, IV, V, d'Univers Etendu, de The Clone Wars, et ça fait quand même plaisir. Bien sûr, il y a des rééditions dans le lot, mais les précédentes éditions datent assez pour qu'on les accepte sans broncher.



Juillet/Aout 2010 : On continue sur la lancée

Sur cette vague, Lego reproduit la recette de la précédente : même si le thème The Clone Wars reste très présent, on retrouve un peu de tout pour l'accompagner...

Hoth est encore une fois à l'honneur avec deux sets plutôt importants : le 8089 qui reprend la grotte du Wampa où est capturé Luke et le 8129 avec une nouvelle version du AT-AT.
Le Slave I s'offre lui aussi une nouvelle version avec le 8097, où l'on retrouve le même principe que sur le set précédent : le vaisseau est accompagné de Boba Fett, de Han Solo en carbonite et d'un chasseur de primes qui n'était pourtant pas sur Bespin au moment des faits (ici Bossk). Un peu plus d'originalité est au rendez-vous dans le 8096 qui contient la navette de classe Thêta avec laquelle Palpatine vient sauver Anakin sur Mustafar dans la Revanche des Sith.
Et pour en finir avec les films, on retrouve comme en 2009 un vaisseau en "midi-scale" : c'est le Destroyer Impérial qui se présente à cette échelle réduite détaillée dans le set 8099.
Pour The Clone Wars, un nouveau chasseur Jedi vient rejoindre ceux des années précédentes : après ceux d'Obi-Wan, d'Anakin et d'Ahsoka dans des couleurs diverses, c'est celui de Plo Koon qui débarque en blanc et bleu dans le 8093. Une nouvelle édition du vaisseau du Général Grievous dans le 8095 permet à Lego de glisser un Jedi Mon Calamari en référence à un épisode de la série. Et puis comme le chasseur de primes Cad Bane plait énormément au public de The Clone Wars, on le retrouve dans le set 8098 seul face un Turbo Tank républicain et dans le 8128 avec d'autres mercenaires face à des gardes du Sénat.


8093 - Plo Koon’s Jedi Starfighter8095 - General Grievous' Starfighter8096 - Emperor Palpatine's Shuttle8099 - Midi-scale Imperial Star Destroyer8128 - Cad Bane's Speeder
8089 - Hoth Wampa Cave8097 - Slave I8098 - Clone Turbo Tank8129 - AT-AT Walker


Toujours pas d'Episodes I et II dans cette vague, et les rééditions sont légion... Heureusement on a droit à quelques nouveautés, tant du côté des vaisseaux que des figurines avec notamment le Wampa, enfin !



Les Ultimate de fin d'année

Absents en 2009, les Ultimate Collector Series sont de retour en 2010 avec deux sets plus imposants qu'ils n'en ont l'air...

Dans le set 10212, on retrouve une navette de classe Lambda... A l'échelle des figurines ! Le vaisseau est donc immense et tiendrait très bien compagnie au Faucon Millenium déjà réalisé à la même échelle en 2007.
Et il aura fallu attendre le dernier set de ce récapitulatif pour entendre parler de l'Episode II : le 10215 nous propose le chasseur Jedi d'Obi-Wan dans une très belle version UCS. Pas d'Obi-Wan dans ce set, mais son droïde R4-P17 est bien là !


10212 - UCS Imperial Shuttle10215 - UCS Obi-Wan’s Jedi Starfighter

Ca faisait un petit moment qu'on n'avait pas eu droit à de grosses éditions de vaisseaux en guise d'UCS, et ça manquait ! La navette n'est pas le vaisseau le plus emblématique de la saga mais il a une identité visuelle unique qui lui permet d'être reconnu de tous. Quant au chasseur d'Obi-Wan, il représente parfaitement l'idéal Jedi et il était plus que temps de l'avoir en Ultimate Collector Series !


Conclusion

Cette année encore, The Clone Wars s'est fait très présent et la Prélogie très discrète... Mais au moins, la Trilogie (et surtout l'Empire contre-attaque dont c'est le 30e anniversaire) se montre et équilibre un peu la balance.

On pouvait d'ailleurs craindre que tant de sets liés à la Trilogie impliquent autant de rééditions, elles se retrouvent finalement aussi nombreuses que les nouveautés. Comme quoi, il était possible de parler de Hoth sans se limiter au AT-AT et au Snowspeeder : on les a, mais on a bien d'autres choses en plus ! (un Wampaaaaaaaaa)
Avoir un Ultimate Collector Series du chasseur Jedi d'Obi-Wan est aussi une bonne chose, les UCS tirés de la Prélogie se font rares... Par contre, on commence à se lasser d'avoir un chasseur Jedi par an sur la gamme classique : nouveau Jedi et couleurs différentes, une petite fonctionnalité qui change en plus, et hop en magasin ! Il y a pourtant bien d'autres vaisseaux à adapter en Lego sans que l'on soit obligé de revoir le même chaque année...
Allez, un bon point quand même pour finir : Lego multiplie encore les figurines Star Wars cette année. Il faut certes acheter chaque set pour ne pas en rater, mais il est bon de voir que Lego ne se limite pas aux figurines humaines : Trandoshéen, Talz, Twi'lek, Wampa, le bestiaire s'agrandit ! Les figurines habituelles ont aussi droit à de nouvelles versions plus détaillées... C'est la plaie pour les collectionnaires, mais ça fait monter de quelques crans encore la qualité des sets proposés par Lego !

La Menace Fantôme restera-t-elle encore aussi fantôme longtemps ? Quel Jedi aura droit à son chasseur stellaire l'année prochaine ? Et Padmé, la reverra-t-on un jour ? Vous le saurez en lisant la rétrospective de l'année 2011 !
14. 2011 : Trop d'exclusif tue l'exclusif
 


Logo Lego Star Wars 2010
 



Ne faisons pas durer le suspense plus longtemps : oui, après tant d'années passées à chercher désespérément des sets inspirés par la Menace Fantôme, 2011 marque la fin de la disette... Il était temps ! Mais en parallèle du manque de certains films, un autre phénomène s'est sournoisement infiltré chez Lego : la multiplication des figurines rares. Et en 2011, on atteint le seuil critique...



Les sets Mini : ni vraiment faciles à trouver, ni vraiment rares

Comme les années passées, les sets Mini se retrouvent en accompagnement de magazines ou en guise de sachets cadeaux dans des magasins... Cette année ils sont six, deux disponibles via le magazine BrickMaster, et quatre à l'occasion d'opérations spéciales avec des partenaires de Lego.

Du côté du magazine officiel BrickMaster, qui ferme d'ailleurs ses pages en juin 2011, on retrouve l'Empire contre-attaque dans le set 20019 avec le Slave I de Boba Fett, puis The Clone Wars avec un vaisseau de chasseurs de primes dans le 20021.
Pour ce qui est des sachets promotionnels, un AAT de la Fédération ouvre la marche dans le set 30052, suivi d'un croiseur Venator républicain dans le 30053. Dans le 30054 on passe à la Trilogie avec un AT-ST, avant de revenir à la Prélogie avec un Chasseur Vautour séparatiste dans le 30055.


20019 - Mini Slave I20021 - Mini Bounty Hunter Assault Ship
30052 - Mini AAT30053 - Mini Republic Attack Cruiser30054 - Mini AT-ST30055 - Mini Droid Fighter


Cette année, la moitié des engins n'avaient jamais eu droit à une adaption Mini ! Quant à la seconde moitié, il faut tout de même noter que les versions Mini précédentes du Slave I et du AT-ST dataient de 2003 et comportaient beaucoup moins de pièces que ça... Ce sont donc bien des nouveautés qui nous sont présentées ici, et pas seulement de simples rééditions de sets existants. On peut cependant se poser une question en comparant le Slave I de 2003 et celui de cette année  : on gagne certes en détails puisqu'il y a trois fois plus de pièces dans la dernière version, mais est-ce que l'on ne perd pas un peu de l'esprit Mini qui animait la gamme à ses début ?



Janvier 2011 : Il est de retour !!!

Alors que cette vague de Janvier est quasi-intégralement composée de sets The Clone Wars (dont un bon nombre d'inédits, il faut le dire), on est surpris de se sentir heureux en découvrant Jar Jar Binks dans une des autres boites. Comment se fait-il que l'on soit si heureux de retrouver le personnage le plus détesté de toute l'histoire de la saga ? C'est simple, il annonce le retour de sets tirés de la Menace Fantôme !

Mais voyons tout d'abord le thème omniprésent de ce début d'année, The Clone Wars, et notamment les deux Battlepacks qui y sont rattachés... Dans le 7913, on a droit à un groupe hétéroclite de clones : des démineurs, un commandant, et un clone de reconnaissance, le tout accompagné d'un très bon speeder BARC. Dans le 7914 dédié aux guerriers Mandaloriens, c'est tout le contraire : quatre figurines identiques de Mandaloriens, avec un demi-véhicule raté et une demi-base ratée elle aussi... L'effort de proposer des figurines n'ayant rien à voir avec les films est louable, mais la résultat n'est pas très bon.
Pour ce qui est des sets classiques, Mace Windu rejoint son chasseur Jedi (le quatrième en quatre ans) dans le set 7868 tandis que Luminara Unduli combat un canon à proton Séparatiste dans le 7869. On a là des sets avec des camps équilibrés, c'est toujours ça de pris.
Deux vaisseaux inédits sont aussi au rendez-vous : un vaisseau rempli de chasseurs de primes dans le 7930 et une navette remplie de Jedi dans le 7931. Les nouvelles figurines ne se comptent plus : Aurra Sing et deux chasseurs de primes dans l'un, et les Jedi Shaak Ti et Saesee Tiin pour l'autre... Comment passer à côté ?
Restent nos deux sets "pas The Clone Wars"... Dans le 7915 on retrouve un chasseur de l'Episode III, le V-Wing, qui se différencie de sa version de 2006 par ses couleurs impériales : le vaisseau est noir, son pilote et son droïde aussi. Et dans le 7929, on trouve une bonne dose (dix !) de droïdes de combat faisant face à Jar Jar Binks et à un autre guerrier Gungan.


7913 - Clone Trooper Battle Pack 7914 - Mandalorian Battle Pack 7868 - Mace Windu's Jedi Starfighter 7869 - Battle for Geonosis
7930 - Bounty Hunter Assault Gunship 7931 - T-6 Jedi Shuttle 7915 - Imperial V-wing Starfighter 7929 - The Battle of Naboo


Malgré l'absence de Trilogie, on ne s'ennuie pas dans cette vague de Janvier... Et le set avec Jar Jar n'est heureusement que le premier des sets de 2011 à s'inspirer de la Menace Fantôme !



Evènements exceptionnels

Cette année apparaissent deux nouveautés, tant dans le contexte dans lequel elles sortent que dans leur contenu...

Depuis qu'Obi-Wan Kenobi a souhaité à Luke Skywalker que la Force soit avec lui, une date du calendrier semble ressortir comme étant "la" date Star Wars. Le 4 mai, ou May the Fourth en anglais, sonne comme le début de la phrase "May the Force be with you" ! Il n'en fallait pas moins pour que des évènements spéciaux se fassent ce jour-là, et que Lego lance lui aussi une opération spéciale pour l'occasion ! Le principe est simple : pour tout achat de plus de 50 $ sur la boutique Lego.com, on obtient le sachet 2856197 avec la figurine exclusive d'un clone de reconnaissance avancée furtif !
L'autre grosse nouveauté, c'est le set 7958 et son calendrier de l'Avent Star Wars. Sorti en juin (si si), ce set se présente comme tous les calendriers de l'Avent : un gros carton avec une case à ouvrir chaque jour du 1er au 24 décembre, en attendant Noël. Sauf qu'ici les cases ne contiennent pas du chocolat, mais des figurines et des mini-vaisseaux Lego Star Wars ! Et la vedette de ce calendrier est Yoda, puisqu'il gagne un joli costume de Père Noël que je vous propose d'admirer :


2856197 - Shadow ARF Trooper2856197 - Shadow ARF Trooper        7958 - 2011 Star Wars Advent Calendar7958 - Santa Yoda !


Le calendrier est vraiment une bonne surprise. Les vaisseaux sont simplistes (beaucoup plus que ceux de la gamme Mini), mais la boite contient tout de même huit figurines - certaines rares - munies d'accessoires... Ce n'est clairement pas le set du siècle, mais c'est un très bon calendrier de l'Avent !
La figurine exclusive pour le 4 Mai par contre... Si l'idée en était restée à "on va offrir aux fans une figurine exclusive pour fêter May the 4th" ça aurait été parfait, mais devoir s'acquitter de 50 $ sur le boutique en ligne de Lego c'est un peu trop prohibitif...



Juin/Juillet 2011 : Les sets normaux

Neuf sets dans cette vague d'été 2011, dix si l'on compte le calendrier... Pour que ce soit un peu plus lisible, on va retrouver les gros dans un autre paragraphe et n'aborder ici que les "classiques".

Jar Jar nous avait servi d'avant-goût en Janvier, voici enfin les nouveaux sets tirés de la Menace Fantôme ! Enfin... Les nouvelles versions de vaisseaux et véhicules déjà édités, Lego n'allait quand même pas sortir la Nef Royale Naboo attendue depuis 1999 ! On a donc droit au chasseur Naboo N-1 dans le set 7877, à l'Infiltrateur Sith de Dark Maul dans le 7961 avec Padmé (enfin !!), le Capitaine Panaka, Qui-Gon Jinn et un Dark Maul muni de cornes, et enfin aux modules de courses d'Anakin et Sebulba dans le 7962 avec Anakin, Sebulba, Watto, Wald et... Obi-Wan Kenobi, qui n'avait pourtant rien à faire là.
Dans le set 7956, c'est l'Episode VI qui fait parler de lui avec un panel complet des moyens d'attaque des Ewoks sur Endor. On y retrouve donc Logray et Tokkat torturant sans vergogne un impérial qui tente de s'échapper sur sa motojet.
Restent enfin deux sets The Clone Wars, en infériorité numérique sur cette vague. Le premier, le 7957, permet de faire s'affronter Asajj Ventress et Savage Opress contre Anakin Skywalker tandis que le second, le 7959, se concentre sur Ki-Adi-Mundi et le Commandant Cody aux prises avec un chasseur Géonosien !


7877 - Naboo Starfighter7961 - Darth Maul's Sith Infiltrator7962 - Anakin Skywalker and Sebulba's Podracers7956 - Ewok Attack
7957 - Sith Nightspeeder7959 - Geonosian Starfighter


Ca y est, l'Episode I est de retour ! Malheureusement, on peut aussi se dire que ça ne durera pas : chacun des sets comporte beaucoup de figurines, assez pour que l'on puisse réunir tous les personnages principaux du film... A surveiller pour la suite !



Juin/Juillet 2011 : Les grosses bêtes

Comme à son habitude, Lego édite quelques sets plus gros que la moyenne...

Le premier qui nous intéresse ici est une base, et pas n'importe laquelle puisqu'il s'agit de la Base Echo de l'Empire contre-attaque ! En effet, le set 7879 nous permet enfin d'accéder à l'intérieur de la base : le poste de commande, l'infirmerie, l'enclos du Tauntaun... Tout est là, et si l'extérieur n'est pas très soigné ce n'est pas si grave, l'intérieur est déjà bien garni et les figurines rares pullulent !
On revient vers du plus classique avec le 7964, puisqu'il est ici question d'un vaisseau tiré de The Clone Wars : le Croiseur Républicain. Quelques petites zones disponibles à bord, mais ce qu'on retient le plus ce sont les figurines d'Eeth Koth et surtout de Quinlan Vos, deux Jedi encore inédits en Lego !
Enfin, il reste le set 7965 et l'indémodable vieille casserole la plus rapide de la galaxie : le Faucon Millenium ! Le vaisseau gagne en jouabilité depuis ses dernières versions : il n'y a certes que deux places dans le cockpit, mais tout l'intérieur de l'engin est libre pour déplacer les figurines, et on a enfin deux tourelles avec de la place pour chacun des artilleurs ! Il aura fallu 12 ans pour que Lego dote enfin une version du Faucon d'une tourelle ventrale, et c'est celle-ci !


7879 - Hoth Echo Base7964 - Republic Frigate7965 - Millenium Falcon


Il y a toujours un peu à redire sur chaque set, mais il faut reconnaitre à Lego la grande qualité globale de tout ça : les concepteurs ont apporté autant de soin à remplir les sets de détails qu'à les rendre jouables.



Super Star Destroyer : Un nom qui annonce du très très lourd

Pour son unique set Ultimate Collector Series de 2011, Lego mise sur le vaisseau amiral de la flotte impériale : l'Executor.

Dans le set 10221, on retrouve donc le Super Star Destroyer de Dark Vador. Il est composé de 3152 pièces et mesure près de 1,25 mètres, ce qui en fait le plus long modèle Lego à ce jour. Et pour ce qui est de comparer les tailles d'engin, Dark Vador n'est visiblement pas le dernier puisqu'il fait accompagner son Super Star Destroyer d'un Destroyer classique "à l'échelle" : le résultat est sans appel, c'est bien l'Executor le plus grand.


10221 - UCS Super Star Destroyer


Si le vaisseau est aussi superbe qu'immense (c'est dire !), il n'est pas non plus dénué de défaut... Lego a cru bon de permettre d'enlever une petite partie de la coque pour révéler la passerelle du vaisseau, avec Dark Vador, l'Amiral Piett et un groupe de chasseurs de primes. Non seulement c'est un détail très dispensable sur ce type de set, mais de plus la passerelle est minuscule et se différencie très mal de la coque du vaisseau. Il vaut donc mieux garder le vaisseau entier tel quel, sans chercher à dévoiler les figurines...



Lego Star Wars III

Depuis le premier jeu vidéo Lego Star Wars de 2005 consacré à la Prélogie, Lego s'est attaqué à la Trilogie, à Indiana Jones, à Batman, à Harry Potter, à Pirates des Caraïbes en reprenant à chaque fois la même recette magique faite d'action et de fun. Lorsqu'en 2011 Lego sort Lego Star Wars III : The Clone Wars, on ne s'inquiétait donc pas de ces aspects-là...

Comme son titre l'indique le jeu est tiré de la série animée The Clone Wars, et plus précisément de ses deux premières saisons. Un des plus grandes nouveautés du gameplay est l'arrivée d'un monde ouvert dans les jeux Lego : les aventures ne se vivent plus comme des chapitres linéaires entrecoupés de cinématiques ! 


LEGO Star Wars III : The Clone Wars


Le jeu s'avère réussi et comble les attentes des fans qui n'avaient plus de jeu Lego Star Wars sous la main depuis quatre longues années !



Conclusion

2011 est donc l'année de retour de la Menace Fantôme sur le devant de la scène. On pourra cependant souligner que les Episodes II et III en profitent pour disparaitre un petit peu...

Le point le plus marquant de cette année, c'est en fait l'omniprésence de figurines exclusives dans les sets. Si le phénomène n'est pas nouveau - un grand nombre de nouvelles figurines sont apparues les années précédentes - il s'accentue de façon très inquiétante puisque chaque set comporte une ou deux figurines exclusives. Chaque set. Ce ne sont pas la moitié, ni même les trois quarts, mais bien tous les sets (hormis les sets Mini bien sûr) qui sont touchés par cette mode, et c'est beaucoup trop. Certaines figurines se retrouvent même dans des sets dans lesquels elles n'ont rien à faire, comme Obi-Wan dans le set des modules de course, ou toutes les figurines accompagnant l'Executor ! A trop proposer de figurines exclusives, Lego fait de chaque set une pièce de collection que l'on regarde plus pour ses figurines que pour le set lui-même...
Récompenser les achats le 4 Mai est une idée sympathique, mais là aussi appliquée uniquement pour vendre plus : 50$ d'achat en ligne (plus les frais de port) pour obtenir une figurine en cadeau, est-ce que ça vaut vraiment le coup ? C'est une jolie figurine exclusive en plus, alors comment lui dire non ? La récompense n'en est plus une, c'est seulement un appât pour attirer le collectionneur...
Tout n'est pas négatif non plus cette année, il ne faudrait pas la réduire à cette seule histoire de figurines... L'arrivée du calendrier de l'Avent apporte un peu de fraicheur, à un prix élevé mais c'est tout de même un peu de fraicheur ! En terme de fraicheur, on note aussi qu'une bonne partie du catalogue de cette année est composée de vaisseaux et véhicules rarement vus en Lego, voire inédits. Et même si les quelques vaisseaux de la Menace Fantôme ont déjà été édités par Lego, c'était il y a bien longtemps...

Les figurines exclusives continueront-elles d'être partout ? Verra-t-on enfin un jour une Nef Royale Naboo en Lego ? Et quel personnage sera donc déguisé en Père Noël dans le prochain calendrier de l'Avent ? Vous le saurez en lisant la rétrospective de l'année 2012 !
15. 2012 : De tout, et bien plus encore
 

Logo Lego Star Wars 2012



Depuis 1999, Lego s'est illustré par son soucis de proposer des sets de tous les types possibles, pour toucher autant de publics différents. Technic, Mindstorms, Ultimate Collector Series, Mini : les exemples ne manquent pas. Et pourtant cette année, Lego va encore innover et proposer de nouvelles gammes...



Les Mini sont toujours là

Pas toujours faciles à dénicher, parfois offerts dans des offres promotionnelles et parfois pas, les sets Mini ont toujours leur place dans les produits Lego. Mais il reste difficile d'avoir du neuf...

Le set 30056 propose en effet la version Mini du Destroyer Impérial, version qui ne révolutionne en rien la précédente. Dans le 30057 c'est le module de course d'Anakin qui est disponible, cette fois-ci à une échelle un peu plus grande que la précédente (qui datait tout de même de 2003). Sans doute pour correspondre à un set dont nous parlerons dans le paragraphe suivant.
Le set 30058 n'est pas à proprement parler un set Mini puisqu'il est à l'échelle des figurines : c'est un droïde de combat posé sur un STAP. Alors que ce dernier set est passé du bleu au marron d'une version à la suivante, c'est l'inverse qui s'est passé pour le transport de troupes du set 30059 : auparavant marron, il est devenu bleu (alors qu'on n'en voit aucun de cette couleur dans les films et les séries animées !).


30056 - Mini Star Destroyer30057 - Mini Anakin’s Pod Racer30058 - STAP30059 - Mini Tank


Tous ces vaisseaux et véhicules ont été déjà vus dans les sets Mini, il y a quelques années mais il s'agit tout de même de véhicules déjà présentés en version Mini... La gamme finirait-elle par tourner en rond ? Heureusement, en 2012 Lego révolutionne le concept avec une nouvelle gamme : les Planet Series.



Planet Series, pour collectionner et jouer

Après dix ans de bons et loyaux services, on ne peut que constater que la gamme Mini a perdu en ambition. Finie depuis longtemps l'époque où chaque vague de sets Mini constituait une mini-collection à elle seule, finis les sets prévus pour s'associer dans le jeu... Le concept de cette nouvelle gamme est simple : chaque set contient une planète qui est accompagnée d'un vaisseau ou véhicule en lien (et à l'échelle Mini en général) et de son pilote. Trois sets constituent une "Série" (malheureusement, sans que le fait de réunir ces trois sets apporte un quelconque bonus).

La Série 1 débarque en même temps que la vague de Janvier. On y retrouve Naboo et son chasseur Naboo N-1 dans le 9674, Tatooine et Sebulba dans le 9675, et l'Etoile Noire avec un Intercepteur TIE dans le 9676.
La Série 2 arrive elle avec la vague de Juin, et présente Yavin IV et un X-Wing (pour affronter l'Etoile Noire du 9676 ?) dans le set 9677, la planète Bespin, une voiture des nuages et Lobot dans le 9678 et enfin la lune forestière d'Endor dans le set 9679 en compagnie d'un AT-ST.


9674 - Naboo Starfighter & Naboo9675 - Sebulba's Podracer & Tatooine9676 - TIE Interceptor & Death Star
9677 - X-wing Starfighter & Yavin 49678 - Twin-pod Cloud Car & Bespin9679 - AT-ST & Endor


Si les sphères représentant les planètes n'ont qu'un intérêt très relatif, ces sets ne manquent pas d'intérêt pour autant. Tout d'abord, un petit socle permet d'exposer pilote et véhicule ensemble : en donnant la possibilité de les mettre en valeur ainsi, Lego renforce le sentiment d'avoir affaire à de petites pièces de collection ! Ensuite, ces sets sont aussi l'occasion parfaite pour obtenir certaines figurines sans avoir à acheter des gros sets : que ce soit Sebulba, Lobot, ou les nouvelles versions des pilotes Naboo, ça simplifie grandement l'acquisition de ces personnages !



Janvier 2012 : Quatre figurines sinon rien ?

En début d'année, les sets classiques reviennent surtout vers la Trilogie, mais n'oublient pas d'aller chercher un peu du côté de la Prélogie et de The Clone Wars... Et comme en 2011, on remarque que les sets à moins de quatre figurines se font rares.

Le principe des Battle Pack évolue cette année : finis les sets consacrés à un seul camp, chaque set contient maintenant une bataille à lui seul. Le premier Battle Pack, le 9488, propose donc un combat entre clones avancés et droïdes commandos. Et dans le set 9489, on retrouve deux soldats rebelles faisant face à un stormtrooper et un scouttrooper sur son speederbike : qu'attendre d'autre pour un Battle Pack sur Endor ?
Dans le set 9490, on a une nouvelle version de la nacelle de sauvetage de l'Episode IV, avec bien sûr C-3PO et R2-D2 mais aussi deux sandtroopers. Le 9491 va lui chercher dans The Clone Wars un affrontement opposant Barriss Offee, le Commandant Gree et deux Géonosiens (dont un zombie !) autour d'un canon géonosien.
La Bataille de Yavin est aussi à l'honneur avec trois sets ! L'Empire est représenté dans le 9492 à travers le Chasseur TIE, chasseur monoplace ne nécessitant pas de droïde qui se retrouve accompagné de quatre figurines, dont un droïde. Dans le set 9493, la présence de quatre figurines se justifie un peu mieux puisque le X-Wing qu'il contient peut être associé à Rouge Cinq (Luke, accompagné de R2) ou à Rouge Six (Jek Porkins (sa première figurine Lego !) et son droïd R5-D8). En revanche pour le Y-Wing du set 9495, on se demande ce que la Princesse Leia en robe de cérémonie fait avec Dutch Vander et son droïd R5-F7...
Enfin, il faut noter que l'Intercepteur Jedi du set 9494 n'est pas une simple réédition en vert des précédents Intercepteurs Jedi. Si, un peu, mais on peut installer R2-D2 en entier dedans et surtout le vaisseau est livré dans un contexte particulier : la fin de l'Episode III, avec le combat entre Obi-Wan et Anakin (déjà Dark Vador, mais sans l'armure) sur leurs plateformes au-dessus de la lave de Mustafar. Et Nute Gunray pour compléter.


9488 - Elite Clone Trooper & Commando Droid Battle Pack9489 - Endor Rebel Trooper & Imperial Trooper Battle Pack9490 - Droid Escape9491 - Geonosian Cannon
9492 - TIE Fighter9493 - X-Wing Starfighter9494 - Anakin's Jedi Interceptor9495 - Gold Leader's Y-Wing Starfighter


Même si l'ajout de figurines fait parfois (très) artificiel, il faut reconnaitre qu'il est plus agréable d'en avoir trop que pas assez... Et que tous ces sets sont très réussis, en particulier le 9494 qui nous propose l'air de rien de rejouer correctement le duel final entre Obi-Wan et un Anakin sombrant dans le Côté Obscur... Et c'est une belle nouveauté !



Exclusivités distillées dans l'année

Lego commence à être rodé sur les sets exclusifs... Alors en plus de sachets de figurines, la marque lance une nouvelle gamme de sets pendant les grosses conventions de l'année !

Pour fêter la résurrection de Dark Maul dans la série The Clone Wars (et sa présence sur le packaging de toutes les boites), le sachet 6005188 est distribué à la New York Toy Fair (premier rendez-vous de l'année pour les fabricants de jouets) avec le Seigneur Sith et son sabre laser double. Pour le 4 mai (May the Fourth), le sachet 6005192, contenant le droïde TC-14 découvert dans l'Episode I, est offert à partir de 50 euros d'achat sur la boutique en ligne de Lego.
Pour les conventions de fans, Lego prépare une belle surprise : un millier de boites de conserve pour chaque convention, chaque boite étant vendue 40 dollars l'unité pour une petite centaine de pièces. Mais c'est collector alors ça va. Le nouveau concept est ici aussi assez simple : un vaisseau à échelle réduite (mais pas Mini pour autant), piloté par une figurine normale. Au San Diego Comic Con, on découvre donc Dark Maul et son Infiltrateur Sith, tandis qu'à Star Wars Celebration VI c'est Boba Fett et son Slave I qui font leur apparition. Et à la New York Comic Con apparait le véhicule le plus réussi de la série : Luke Skywalker et son landspeeder à l'allure chibi qui ne manque pas de personnalité.


6005188 - Darth Maul6005192 - TC-14
SDCC Mini Sith InfiltratorCelebration VI Mini Slave INYCC Mini Landspeeder


Si le coût de ses exclusivités est, comme souvent avec Lego, plus que critiquable, on ne peut pas dire que ces sets soient ratés pour autant... Loin de là ! Les petits vaisseaux avec une place pour le pilote ne manquent pas d'intérêt, et on ne peut qu'espérer voir cette nouvelle gamme rejoindre les magasins...



Juin/Juillet/Eté : du neuf et du moins neuf

Ce sont pas moins de dix sets (sans compter les Planets Series et les exclusivités de convention) qui sortent pendant l'été 2012. Parmi eux, des rééditions, un peu de nouveauté et... De très très bonnes nouveautés !

Dans le set 9496, on retrouve le Sarlacc de l'Episode VI avec Luke, Lando, Boba Fett et un garde Gamorréen. Dans le 9499 fini le sable, on est dans le sous-marin Gungan de l'Episode I en compagnie de Jar Jar, Qui-Gon, Obi-Wan et la Reine Amidala en tenue officielle (voir remarque sur la présence de Leia dans le set du Y-Wing quelques paragraphes plus haut).
Comme il ne faut pas s'arrêter sur une belle série, un nouveau Chasseur Jedi fait son apparition dans le set 9498 : un vert, celui de Saesee Tiin, accompagné de lui-même, de son droïde et du Jedi Even Piell qui ne saura pas où s'asseoir. Dans le 9525, Obi-Wan fait face au chef Mandalorien Pre Visla armé de son sabre laser noir (et accompagné d'un soldat Mandalorien, il ne faudrait surtout pas qu'une boite contienne seulement deux figurines).
Arrive ensuite la première belle surprise de cette vague : deux sets tirés du jeu vidéo The Old Republic ! On a évidemment droit aux deux camps : la République est représentée dans le set 9497 par un chasseur, accompagné de la Jedi Satele Shan, d'un soldat de la République et de l'ancêtre des droïdes astromécanos, T7-O1. Et dans le 9500, c'est un Intercepteur Sith de classe Fury qui apparait avec Dark Malgus et deux soldats Sith !
Un gros vaisseau jouable est aussi au programme de cette vague, le terrible Malevolence découvert dans la série The Clone Wars ! Il est donc dans le set 9515 en compagnie d'une ribambelle de figurines parmi lesquelles on retrouve Padmé, Anakin, Dooku et Grievous, rien que ça !
Dans le set 9516, on a droit à une nouvelle (et très sympathique) édition du Palais de Jabba. Une dizaine de figurines sont au programme, il y a de quoi reproduire la plupart des scènes de l'Episode VI... Il ne manque plus que le Rancor !
Le set 9526 est quant à lui une petite merveille... On y retrouve le bureau du Chancelier Palpatine dans l'Episode III, au moment où les Maitres Jedi Mace Windu, Saesee Tiin, Kit Fisto et Agen Kolar vont essayer d'arrêter le Seigneur Sith. Et comme ça ne suffisait pas, Anakin vient participer lui aussi !
Enfin, on a aussi le calendrier de l'Avent de l'année 2012 dans le set 9509, dont Dark Maul est le Père Noël puisqu'il est la star de l'année.


9496 - Desert Skiff9499 - Gungan Sub9498 - Saesee Tiin's Jedi Starfighter9525 - Pre Vizsla's Mandalorian Fighter9497 - Republic Striker Fighter
9500 - Sith Fury-class Interceptor9515 - The Malevolence9516 - Jabba's Palace9526 - Palpatine's Arrest9509 - 2012 Star Wars Advent Calendar


Il y a de quoi satisfaire tous les goûts avec ces sets... Les amateurs de figurines sont encore une fois servis en priorité, mais l'on peut souligner la présence de sets The Old Republic, et des gros sets comme le Palais de Jabba et le Bureau de Palpatine qui sont un plaisir pour les yeux comme pour le jeu.



Un droïde et un chasseur en UCS

Cette année encore, les Ultimate Collector Series frappent fort. Lego aurait même pu se contenter du premier set, mais ils sont deux et c'est tant mieux.

Le premier set, c'est la version toute-en-briques de R2-D2 dans le set 10225. La reproduction est fabuleuse, presque trop parfaite pour la considérer encore comme un modèle Lego... Une véritable petite pépite, et une bonne surprise puisque les éditions UCS de droïdes ne courent pas les rues.
Le second, le 10227, est plus classique puisqu'on retrouve un vaisseau de la Trilogie : le B-Wing. Le bombardier rebelle se présente donc dans une version plus robuste que celles des sets classiques.


10225 - UCS R2-D210227 - UCS B-Wing Starfighter


R2-D2 en Ultimate Collector Series, c'est vraiment vrai ? C'est la réalité ? Oui. Et ça fait bien plaisir.



Un jeu... de plateau ? 

Qui a dit que Lego ne devait vendre que des jeux de constructions ?

En début d'année, Lego sort un nouveau jeu de plateau au sein de sa gamme Lego Games : le "set" 3866, la Bataille de Hoth. Deux camps s'affrontent sur un terrain construit en pièces Lego, les Rebelles et les Impériaux. Une des nouveautés qui va intéresser les collectionneurs ce sont les microfigs, des versions très très très petites de chaque personnages. Et comme il y en a 32 dans la boite, c'est plutôt sympa.
Pas de review de ce jeu pour le moment, on verra ça quand SWU s'enrichira d'une partie "jeux de société" !


Battle of Hoth


Une avancée de Lego dans les jeux de plateau, ça peut surprendre. Mais après tout pourquoi pas, d'autant que ce set a aussi de quoi attirer les collectionneurs...



Lego Star Wars... En films d'animation ?!

Il n'y a pas qu'en jeux que Lego se diversifie... Les danois ont aussi décidé de s'inviter sur le petit écran !

Il y avait bien eu plusieurs court-métrages Lego diffusés sur Internet les années précédentes, mais en 2011 (oui j'avais oublié d'en parler dans la rétrospective précédente) c'est sur Cartoon Network (puis sur France 3 chez nous) que Lego lance La Menace Padawan. En pleine guerre des clones, on suit Yoda et un groupe de padawans dans une aventure qui les mène sur plusieurs planètes de la saga avec des centaines de références glissées partout. Les cinématiques des jeux Lego Star Wars étaient drôles, cette cinématique géante est tout simplement géniale.
En 2012 l'expérience est réitérée avec L'Empire en vrac, l'aventure se déroulant peu après l'explosion de la première Etoile Noire. On retrouve Luke et les rebelles, mais aussi et surtout Dark Vador et Dark Maul (et oui, c'est son année !) se battant pour être le préféré de l'Empereur...


Lego Star Wars - La Menace PadawanLego Star Wars - L'Empire en vrac


Difficile de dire du mal de ces deux films d'animation... Drôles, rythmés, remplis de références et de répliques cultes, conçus pour plaire aux grands comme aux petits, ces petits films sont peut-être des pubs géantes pour les produits Lego mais ce sont avant tout de très bons divertissements !



Conclusion 

2012 est l'année de Dark Maul. Une place sur le packaging, un sachet et un mini-vaisseau rien que pour lui, une version Père Noël, et même un rôle dans l'Empire en vrac alors que le film se passe pendant la Trilogie... Il est partout, mais sur tellement de supports différents que ce n'est pas si gênant. Un peu comme Lego finalement...

L'arrivée sur le petit écran s'est particulièrement bien passée : comme pour les jeux vidéo, Lego a franchi le cap haut-la-main en produisant des aventures funs et intéressantes. Le jeu de plateau reçoit un accueil un peu plus mitigé : si les collectionneurs le mettent en rupture de stock rapidement, c'est surtout pour les micro-figurines... Le jeu en lui-même ne convainc pas, mais c'est tout de même une belle tentative de la part de Lego.
On notera aussi les recherches de renouvellement de la gamme Mini à travers les Planet Series et les vaisseaux en boite de conserve. L'idée des Planet Series est très sympa, malheureusement on peut se demander si la gamme va durer longtemps au vu du nombre de planètes aperçues dans les films. Quant aux vaisseaux en boite, le landspeeder a convaincu bon nombre de fans que Lego devait lancer ce genre de sets hors des conventions, en magasin. Et là, pas de limites pour le nombre de sets possibles...
Le dernier point important est encore une fois la surabondance de figurines. Chaque set classique contient trois ou quatre figurines, la plupart du temps inédites (car nouvelle édition plus détaillée d'un personnage ou simplement première édition du personnage), il est impossible pour le fan moyen de les collectionner sans s'y perdre entre toutes ces versions...

Y'aura-t-il un troisième film Lego Star Wars ? C-3PO aura-t-il droit a une version UCS comme son collègue astromécano ? Les Planet Series ont-ils un avenir sur le long terme ? Vous le saurez en lisant la rétrospective de l'année 2013 !
16. 2013 : Des clones et des chroniques
 

Logo Lego Star Wars 2012



En quelques années, Lego a pris goût aux aventures télévisées... La compagnie annonce donc pour 2013 une série animée Lego Star Wars qui sera accompagnée de sets Lego à grand renfort d'effets marketing : les Chroniques de Yoda. Ces épisodes seront-ils aussi bons que les mini-films précédents ?



Des sets Mini très The Clone Wars

Mais commençons comme d'habitude par les sets Mini : cette année, ils sont au nombre de quatre.

Que les quatre soient tirés de la série The Clone Wars n'est pas un problème en soi, par contre ils reprennent tous un véhicule ou un vaisseau déjà édité par Lego... Le Z-95 du set 30240 par exemple, Lego le sort cette même année en version normale. Tout comme le canon Umbaran du set 30243 !
Le chasseur Mandalorien du 30241 on le retrouvait déjà en 2012, et la frégate de la République du set 30242, ce n'était qu'en 2011 !


30240 - Mini Z-95 Headhunter30241 - Mini Mandalorian Fighter30242 - Mini Republic Frigate30243 - Mini Umbaran MHC


Bon, il faut reconnaitre que ce sont des petits vaisseaux plutôt bien conçus. Mais du côté de l'originalité, on a été habitués à mieux.



Planet Series, séries 3 et 4

Sympathiques surprises de 2012, les Planet Series sont de retour en 2013 avec deux nouvelles séries de trois sets, la première en Janvier et la seconde en Juin !

La série 3 se compose du chasseur Jedi, d'un droïde astromécano et de Kamino dans le set 75006, du croiseur républicain survolant Coruscant dans le 75007 et d'un TIE Bomber et son pilote dans le 75008. Pour ce dernier set, la planète est remplacée par... un champ d'astéroïde. Si si, ils ont osé.
La série 4 est elle complètement orientée Rébellion avec le Snowspeeder et Hoth dans le set 75009, un B-Wing et la planète Endor dans le 75010. Eh mais y'avait pas déjà Endor dans un set de 2012 ? Si, mais c'était la Lune Forestière d'Endor, alors que là on a la vraie planète Endor, celle que l'on n'a jamais vue. Enfin, le Tantive IV et Alderaan complètent la série dans le 75011.


75006 - Jedi Starfighter & Planet Kamino75007 - Republic Assault Ship & Planet Coruscant75008 - TIE Bomber & Asteroid Field
75009 - Snowspeeder & Planet Hoth75010 - B-Wing Starfighter & Planet Endor75011 - Tantive IV & Planet Alderaan


Entre le "champ d'astéroïdes" et la "planète Endor", difficile de penser que Lego ne se moque pas de ses clients... C'est pourtant dommage, le concept de ces sets à mi-chemin entre le Mini et la collection était intéressant.



Janvier 2013 : Du neuf !

En plus des Planet Series, neuf sets sortent en Janvier... Et bonne nouvelle : la plupart sont des vraies nouveautés !

Les premiers sets de l'année sont comme toujours les Battle Packs : le 75000 se place pendant l'Episode II et propose des clones contre des droidekas. Quant au set 75001, il se place lui dans l'Ancienne République, et oppose soldats de la République contre soldats Sith !! 
Les sets 75002 et 75004 sont eux liés à la série The Clone Wars, avec un bipode républicain et, pour la toute première fois en Lego, un Z-95 Chasseur de têtes ! Le vaisseau est d'ailleurs accompagné de Pong Krell, un Jedi muni de quatre bras !
Dans les sets 75012 et 75013, on reste dans la série animée avec un petit set de motojets sans grande ambition et un canon mobile Umbaran qui lui (et ses figurines) vaut le détour.
Et parce qu'il faut bien un peu de Trilogie pour compléter, le set 75003 propose un A-Wing et le 75014 quelques tranchées enneigés pour reproduire la bataille de Hoth ! Enfin, un set vient compléter le Palais de Jabba sorti en 2012, pour donner accès à la fosse du Rancor (et pour la première fois, au Rancor lui-même !) : il s'agit du 75005 !


75000 - Clone Troopers vs. Droidekas75001 - Republic Troopers vs. Sith Troopers75002 - AT-RT75003 - A-Wing Starfighter75004 - Z-95 Headhunter
75005 - Rancor Pit75012 - BARC Speeder with Sidecar75013 - Umbaran MHC (Mobile Heavy Cannon)75014 - Battle of Hoth


Oh, un Rancor ! Le monstre éclipse un peu le reste de la vague, mais celle-ci n'avait pas à rougir. Toutes les périodes sont représentées, on a des véhicules, des vaisseaux, des packs de bataille et même quelques petites bases... Et comme les années précédentes, les figurines exclusives sont partout, du sergent clone au Rancor en passant par les nouvelles versions de Han et Luke avec toujours plus de détails...



Les Chroniques de Yoda débarquent en force !

Quand Lego décide de soutenir le début de sa nouvelle série animée, on ne peut pas dire que cela se fasse dans la discrétion...

Tout commence en février, à la New York Toy Fair (salon du jouet américain) : les visiteurs ont droit à une simple figurine de Yoda avec un tshirt parodiant l'habituel "I♥NY" (I love New York) en écrivant à la manière de Yoda : NYI♥.
Le 1er mai, les magasins Lego Store proposent la construction d'un nouveau petit modèle... Le droïde responsable des Holocrons dans la série ! Le 4 (May the Fourth...), c'est un mini-vaisseau qui est construit : le Stealth Fighter de Jek-14 qui sera le nouveau héros de la série.
Courant mai, les journalistes présents à la New York Toy Fair reçoivent chez eux un mystérieux colis : Lego leur a envoyé la salle des Holocrons qui sera visible dans la série animée !
Le 23 mai, Lego organise un grand évènement de promotion de The Yoda Chronicles à Times Square, à New York : le plus grand modèle Lego jamais construit y est dévoilé, il s'agit d'un X-Wing (sans aucun lien avec la série) de 5 335 200 pièces, reproduction parfaite du set 9493 à une échelle beaucoup beaucoup plus grande. L'évènement mériterait un article à lui tout seul, mais toujours est-il que là encore, la figurine de Yoda NYI♥ est distribuée au public.
Enfin en juillet, au San Diego Comic Con, le set exclusif de la convention n'est autre que le Stealth Fighter de Jek-14, qui se retrouve cette fois-ci à la même échelle que les mini-véhicules vendus dans les conventions de 2012.


Yoda NYI♥Holocron DroidMini Jek-14 Stealth StarfighterThe Yoda Chronicles Promotional SetSDCC Jek-14 Mini Stealth Starfighter


A moins d'avoir été au bon endroit au bon moment (ou d'être la bonne personne), impossible d'entrer en possession d'un de ces sets... Lego se rattrape en mettant en téléchargement les instructions de trois modèles (et bien sûr, pas celles du set du San Diego Comic Con), mais on ne peut que constater que le paquet aura été mis pour la communication de la série... Plus qu'à espérer qu'elle soit à la hauteur !



Juin 2013 : c'est l'anniversaire de l'Attaque des Clones ?!

Depuis longtemps mis de côté au profit de The Clone Wars, l'Episode II redevient lors de cette vague une source majeure d'inspiration pour les sets...

Sur les dix sets de la vague, cinq sont liés à l'Attaque des Clones ! Les sets 75015 et 75016 permettent ainsi de former une armée droïde, avec droïde tank pour l'un et droïdes araignées pour l'autre. La République n'est pas en reste, puisque l'AT-TE et la canonnière de la République sont à l'honneur dans les sets 75019 et 75021. Et pour conclure le tout, le duel entre Dooku et Yoda est reproduit dans le set 75017 !
Comme le Palais de Jabba est maintenant achevé, c'est au tour de la barge du Hutt d'être rééditée dans le set 75020.
Le Stealth Fighter de Jek-14, déjà vu et revu dans le paragraphe précédent, est cette fois-ci présent dans un set classique, le 75018. Les Chroniques de Yoda sont décidément partout.
La série animée The Clone Wars est toujours là elle aussi, et cette fois à travers deux sets : le 75022 avec un petit speeder et un Dark Maul mécanisé, et le 75024 avec le vaisseau Lego le plus laid au monde (non mais vraiment, c'est triste mais il n'a rien pour lui).
Enfin, le jeu vidéo The Old Republic a droit à un quatrième set avec le 75025, un superbe croiseur Républicain accompagné de figurines originales. Une très bonne surprise !


75015 - Corporate Alliance Tank Droid75016 - Homing Spider Droid75017 - Duel on Geonosis75018 - Jek-14's Stealth Starfighter75019 - AT-TE
75020 - Jabba's Sail Barge75021 - Republic Gunship75022 - Mandalorian Speeder75024 - HH-87 Starhopper75025 - Jedi Defender-class Cruiser


On a donc là une vague très marquée par des rééditions de l'Episode II. Pour une fois que Lego propose des sets de ce film plutôt que The Clone Wars, on ne peut que s'en réjouir... D'autant que les autres sets de la vague sont (presque) tous de nouveaux vaisseaux !



Evènements saisonniers

Il n'y a pas que les Chroniques de Yoda qui aient occupé les petits évènements ponctuels de l'année 2013...

A l'occasion du 4 Mai, Lego offre une nouvelle fois une figurine exclusive à partir de 55€ d'achat sur sa boutique en ligne... Cette année, il s'agit d'un Han Solo en parka de Hoth : un choix plutôt contestable vu le peu de nouveauté qu'offre la figurine.
Un peu plus tard dans l'année, c'est le Lieutenant Clone qui fait office de cadeau. Il avait fallu attendre 2013 pour avoir droit aux clones phase 1 (avec le casque en T) de l'Episode II avec les couleurs de leur grade, on les aura donc tous eu dans l'année : sergent (vert) dans le 75000, commandant (jaune) dans le 75019, capitaine (rouge) dans le 75021 et voici donc le lieutenant (bleu).
Dernier set traditionnellement exceptionnel : le Calendrier de l'Avent ! Celui de cette année reste dans le thème, et propose une majorité d'éléments de l'Episode II, avec un Jango Fett en vedette pour incarner Père Noël !


5001621 - Han Solo (Hoth)75023 - 2013 Star Wars Advent Calendar5001709 - Clone Trooper Lieutenant


Si la figurine de Han Solo déçoit beaucoup, les deux autres sets exceptionnels sont plutôt réussis : ils ne proposent rien de réellement incontournable, mais donnent quand même bien envie de les acquérir.



Les gros sets : un village et un vaisseau

Les Ultimates Collector Series, ce ne sont que des vaisseaux ou bien des sets aussi beaux que gros méritent aussi le sigle ? Il y a une sorte de flou de ce côté-là, mais en tout cas voici deux sets qui ont de quoi faire frissonner les collectionneurs... De bonheur, bien sûr !

Le set 10236 nous permet de redécouvrir le village Ewok à la sauce Lego. Tout est là : des cabanes, un pont, des pièges contre les étrangers, une broche pour cuire les ennemis capturés, un trône pour les sortes de divinités, des percussions pour faire la fête... Et avec pas moins de dix-sept figurines pour peupler le village, il y a de quoi revivre bon nombre de scènes du Retour du Jedi !
Quant au set 10240, c'est le deuxième set à proposer un X-Wing en version Ultimate Collector Series. Le "Ultimate" du nom passe un peu la trappe du même coup, mais bon... La précédente version datait de 2000, il était peut-être temps de permettre à une nouvelle génération d'accéder à une belle version du X-Wing.


10236 - Ewok Village10240 - UCS Red Five X-Wing Starfighter


Un gros vaisseau et un énorme set de jeu, le tout de qualité : Lego a proposé cette année encore des gros sets pour collectionneurs qui resteront dans les mémoires !



Une nouvelle série animée : Les Chroniques de Yoda

On l'a vu un peu plus tôt, la série animée Les Chroniques de Yoda a eu droit à une promotion toute particulière de la part de Lego. A la télévision et sur Internet aussi la publicité s'est faite très présente, parfois même trop : de simples publicités pour des sets classiques étaient nommées "Chroniques de Yoda" comme les véritables bande-annonces de la série, si bien qu'avant la sortie du premier épisode personne n'avait vraiment compris quel était vraiment le concept... Voyons donc le contenu de la série.

Dans le premier épisode, Le Clone Fantôme, les Sith projettent de créer une armée de clones Sith... Les Jedi tentent donc de les arrêter, et finalement un seul clone est créé, Jek-14.
Dans le deuxième épisode, La Menace des Sith, les Sith cherchent à recloner Jek-14 pour attaquer Coruscant, mais les Jedi s'interposent et le clone décide finalement de s'isoler de tous.
Dans le troisième épisode, L'Attaque des Jedi, les Sith se regroupent sur Mustafar pour former un nouveau groupe d'apprentis. Cette fois encore, les Jedi vont chercher à contrecarrer leurs plans et Jek-14 revient pour aider ses amis Padawans.


Episode 1 : The Phantom CloneEpisode 2 : Menace of the SithEpisode 3 : Attack of the Jedi
Episode 1
Le Clone Fantôme
Episode 2
La Menace des Sith
Episode 3
L'Attaque des Jedi


Comme on pouvait s'y attendre, les épisodes sont très drôles. Mais ils sont aussi très sérieusement décousus, et on ne sait pas trop comment les prendre : s'agit-il vraiment de "chroniques" sans liens entre elles, ou d'une grande aventure dont le héros serait en fait le clone Jek-14 ? La promotion floue des épisodes n'a pas aidé à éclaircir les choses : entre les publicités transformées en "mini-épisodes" de la série, le fait qu'on n'ait jamais su le nombre d'épisodes qui allaient être diffusés, et même la sortie d'un DVD en automne avec les deux premiers épisodes, Lego a raté de bout en bout la mise en valeur de la série. Dommage, présentée correctement elle aurait sans doute touché beaucoup plus de monde...



Conclusion

On en a beaucoup parlé dans cette rétrospective, le grand objectif de Lego en 2013 était de transformer l'essai de ses productions télévisées... Et les briques dans tout ça ?

Du côté des briques, la (très discrète) révolution de 2013 est la multiplication des sérigraphies (motifs imprimés) sur les dos des figurines, sur leurs jambes, et au dos des visages pour proposer une deuxième expression. Les détails abondants avaient envahi les constructions, il devait être temps de passer aux figurines elles-mêmes. A moins que ce ne soit surtout un prétexte pour Lego d'indiquer "Nouveau" sur ses emballages, et de pousser encore un peu plus les collectionneurs à ne plus savoir où donner de la tête.
Au niveau du choix des sets il y aurait beaucoup à dire, mais on peut surtout noter qu'en plus des tendances annuelles (cette année c'était l'Episode II), Lego fait en sorte de proposer des tendances sur plusieurs années. Ainsi, 2012 et 2013 auront permis aux fans de l'Episode VI d'acquérir le Palais de Jabba (en deux parties), la barge de Jabba, l'esquif et le Sarlacc. Sans doute un bon moyen d'éviter le surdosage de certains thèmes...
Enfin, il faut également évoquer les aléas des conventions. En 2012, Lego avait proposé un set exclusif à chaque grosse convention (San Diego Comic Con, Celebration VI et New York Comic Con), vendu 40$ sur le stand Lego et limité à 1000 exemplaires. Ces sets ont pris tellement de valeur sur Internet qu'au San Diego Comic Con de 2013, ce fut la ruée pour obtenir le set de Jek-14, au point que la sécurité des visiteurs soit mise en danger. La politique d'exclusivités de Lego a finalement atteint ses limites, si bien qu'aucun set spécial ne fut mis en vente à Celebration Europe II et au New York Comic Con suivant...

Les Chroniques de Yoda auront-elles une suite ? Lego va-t-il se calmer sur les exclusivités ? L'Episode II va-t-il redisparaitre des rayons pour quelques années ? Vous le saurez en lisant la rétrospective de l'année 2014 !
17. 2014 : Du classique, mais du très bon classique
 
Logo Lego 2014


2013 était une année de plutôt franche réussite pour Lego, les efforts faits par la firme pour augmenter la qualité de ses produits paye. En 2014, le rachat de la licence par Disney commence à se faire sentir, et de nouvelles séries animées vont voir le jour : Star Wars Rebels, mais aussi The New Yoda Chronicles qui prend la suite de The Yoda Chronicles. Allait-on enfin découvrir de nouveaux vaisseaux et véhicules en plus des classiques rééditions ?



Les Mini raretés disponibles en magasin 

Comme toujours depuis quelques années, ces sets Mini ne sont disponibles que lors d'opérations spéciales, dans des magasins partenaires... Ca ne les empêche pas d'avoir reçu du soin de la part de Lego.

On commence avec l'intercepteur Jedi vert d'Anakin à la fin de l'Episode III, reproduit dans le set 30244 : la couleur le fait un peu sortir de l'ordinaire, mais sans plus. Idem pour la navette impériale du 30246 et le chasseur ARC-170 du 30247 : les vaisseaux sont bien réalisés, mais ne sont pas vraiment marquants.
Il y a aussi les mini-vaisseaux à construire directement en magasin à l'occasion du 3 mai (veille de May the 4th) : un mini TIE Fighter et un Mini X-Wing Fighter : Lego ne nous avait jamais servi aussi minimaliste, mais vu le caractère gratuit de ces deux modèles on ne va pas s'en plaindre.


30244 - Mini Anakin's Jedi Interceptor30246 - Mini Imperial Shuttle30247 - Mini ARC-170 Starfighter
Mini TIE FighterMini X-Wing Fighter


Très corrects, ces sets sont pourtant loin d'être exceptionnels. Et c'est peut-être tant mieux, étant donné la difficulté pour les acquérir... 



Janvier 2014 : MicroFighters, la nouvelle gamme

Fini les Planet Series, voici les MicroFighters ! Après avoir testé le concept de ces petits véhicules mignons à souhait en 2012 et 2013, le grand public peut enfin en acquérir 6 sets en ce début d'année...

Ces sets fonctionnent par paire, sans doute pour proposer un adversaire à chacun. On a ainsi le Turbo Tank du set 75028 qui affronte un AAT dans le set 75029, le Faucon Millenium du 75030 qui fait face au Destroyer impérial du 75033, et un Intercepteur TIE dans le 75031 aux prises avec le X-Wing du 75032 !

75028 - Clone Turbo Tank75029 - AAT75030 - Millenium Falcon
75031 - TIE Interceptor75032 - X-Wing Fighter75033 - Star Destroyer


Les avis sont divisés sur ces sets. Certains n'en voient vraiment pas l'intérêt, mais beaucoup d'autres adorent ! Le design original (mais reconnaissable) des vaisseaux attire les adultes, et la simplicité de jeu les enfants : voici une gamme qui a de quoi faire un carton !



Janvier 2014 : Les sets classiques

La rentrée est chargée avec pas moins de 13 sets, en plus des 6 MicroFighters ! Au programme on retrouve quelques Battlepacks, mais aussi bon nombre de sets tirés de l'Episode III...

Côté Battlepacks, l'Empire bénéficie d'un set 75034 plutôt original, puisqu'on y retrouve pas les soldats impériaux habituels, mais des gardes royaux et des soldats de l'Etoile Noire ! Viennent ensuite des soldats clones de l'Episode III avec du camouflage sur leur armure : pour se cacher sur Kashyyyk pour le 75035, et sur Utapau dans le 75036. Enfin, un quatrième set dédié à Saleucami présente une petite variation du concept Battlepack : dans ce set 75037, on a un mini décor ! A noter que ces Battlepacks introduisent un nouvel accessoire : des blasters capables de tirer de petites pièces Lego : on arrête pas le progrès !
On a ensuite une flopée de vaisseaux tirés de l'Episode III : le chasseur d'Anakin dans le set 75038, le V-Wing dans le 75039, le Droïd Vautour dans le 75041, la Canonnière Droïd dans le 75042, le Droïd Tri-Fighter dans le 75044... Il y en a pour tous les goûts !
Les véhicules ne sont pas en reste, on a droit à la Moto-Roue du Général Grievous dans le 75040, à un AT-AP dans le 75043 et à un canon lourd mobile dans le 75045.
Quant à l'omniprésente série The Clone Wars, elle disparait sans se faire remarquer avec un dernier véhicule : la canonnière de la police de Coruscant, dans le set 75046.


75034 - Death Star Troopers75035 - Kashyyyk Troopers75036 - Utapau Troopers 75037 - Battle on Saleucami
75038 - Jedi Interceptor75039 - V-Wing Starfighter75040 - General Grievous' Wheel Bike
75041 - Vulture Droid75042 - Droid Gunship75043 - AT-AP75044 - Droid Tri-Fighter
75045 - Republic AV-7 Anti-Vehicle Cannon75046 - Coruscant Police Gunship


Ne risque-t-on pas l'overdose de la Revanche des Sith, en ce mois de janvier ? Il ne fait aucun doute que certains de ces sets étaient attendus, y compris des rééditions... Mais à trop en sortir d'un coup, est-ce que les fans de l'Episode III ont les moyens de tout acheter ?



Les figurines exclusives 

Les sets Mini ne sont pas les seules petites exclusivités que Lego distille au fil de l'année : il y a aussi les figurines !

Sortie dans quelques magasins, la première figurine exclusive de l'année est celle de TC-4. Mais qui est TC-4, ce droïd rouge qui n'a même pas de fiche sur notre encyclopédie ? Il s'agit du droïd de protocole du Sénateur Palpatine dans l'Episode I. Oui, il est plutôt discret dans le film.
Et pour May the 4th, Lego gâte les fans de l'Univers Etendu Legends avec la figurine de Dark Revan. Mais qui est Dark Revan ? C'est peut-être le personnage le plus mythique de toute la période de l'Ancienne République, dès sa première apparition dans le non moins mythique jeu Knight of the Old Republic, jusqu'à ses récentes apparations dans le jeu The Old Republic. Bref, une figurine qui a de quoi titiller bon nombre de collectionneurs.


5002122 - TC-45002123 - Darth Revan


Lego a édité une figurine de Revan. Il fallait peut-être dépenser une cinquantaine d'euros pour l'obtenir en cadeau bonus, mais ils l'ont fait, et c'est super génial.



Juin 2014 : Les sets tirés de séries animées

Adieu The Clone Wars, bonjour Rebels ! La nouvelle série animée commençant à l'automne 2014, les premiers sets sortent dès le début de l'été. Et la star incontestée de ces nouveaux sets est le Ghost, vaisseau principal de la série...

La promotion de Rebels commence avec la San Diego Comic Con, où Lego distribue un MicroFighter du Ghost accompagné du droïd Chopper. A la Fan Expo, c'est un set quasiment identique qui est présenté, à la différence près que c'est le Jedi Kanan Jarrus qui pilote le vaisseau. Enfin, à l'occasion de la sortie du pilote, des magasins proposent la construction d'un Mini Ghost.
Du côté des sets classiques, le vaisseau est partagé en deux modèles : dans le 75048 on peut trouver le Phantom, la petite navette qui peut s'extraire du vaisseau principal, qui lui est disponible dans le set 75053.
Un peu à l'écart de tout ça, on retrouve avec le set 75051 un unique modèle tiré de la série Les Nouvelles Chroniques de Yoda (qui continue à être diffusée, voir plus bas).


SDCC GhostFan Expo The Ghost StarshipMini Ghost
75048 - The Phantom75053 - The Ghost75051 - Jedi Scout Fighter


Si l'on ne peut bien sûr que se féliciter d'avoir autant de nouveaux modèles, il y a quand même de quoi être déçu : cinq d'entre eux se rapportent au même vaisseau...



Juin 2014 : Les sets classiques

En complément des nouveautés tirées de séries animées, voici que nous arrive une vague beaucoup plus inspirée par la Trilogie avec des rééditions de certains classiques de la licence Lego Star Wars...

Le Snowspeeder est ainsi de retour dans le set 75049 et le B-Wing dans le 75050 : vaisseaux vus et revus, ils ont droit à de nouvelles éditions intégrant les derniers gadgets de Lego.
Autres classiques réédités : le AT-AT et le Destroyer Impérial, qu'on retrouve dans les sets 75054 et 75055. Aucun des deux modèles ne révolutionne le design des éditions précédentes, il n'y donc pas de surprise dans ces modèles.
Celle qui a droit à une petite rénovation, c'est la cantina ! Le set 75052 lui offre une réédition pleine de possibilités, avec enfin un décor assez riche et inventif !
Enfin, le transport de troupes de la Fédération a lui aussi droit à une nouvelle édition dans le set 75058 : on n'est pas encore au niveau de celui du film, mais les efforts de Lego sont notables, ce qui est toujours une bonne chose.


75049 - Snowspeeder75050 - B-Wing
75052 - Mos Eisley Cantina75054 - AT-AT75055 - Imperial Star Destroyer75058 - MTT


Bien que cette vague d'été se concentre sur des classiques, il faut leur reconnaitre à tous une conception soignée. On est certes dans du standard, mais tout est extrêment bien réalisé, comme si Lego avait atteint une nouvelle période de maturité...



Un Ultimate et un calendrier

Un peu à part des produits classiques, on retrouve comme chaque année un Ultimate Collector Series et un calendrier de l'avent...

Le Sandcrawler du 75059 marque une petite révolution dans les sets UCS : la boite est ornée d'un simple logo Lego Star Wars, et pas du bandeau de l'année, et un logo doré Ultimate Collector Series vient se rajouter pour marquer un peu plus le caractère exceptionnel de ce set. De plus, le manuel contient des pages sur la conception du véhicule, voilà qui a de quoi attirer un peu plus les collectionneurs... Comme une poignée d'autres sets UCS, c'est plus un très gros set de jeu détaillé qu'une reproduction exacte d'un véhicule. Et vu le résultat, difficile d'en vouloir à Lego !
L'habituel calendrier de l'avent est lui aussi de retour, avec cette fois-ci Dark Vador en Père Noël. Pas de révolution du côté de ce calendrier, c'est toujours un mélange de jolies trouvailles et de petites déceptions à un prix qui incite à la prudence.


75059 - UCS Sandcrawler75056 - 2014 Star Wars Advent Calendar


Voici deux ans qu'on n'a que rythme des Ultimate Collector Series s'est réduit à un, à l'occasion de May the 4th. Malgré les rumeurs insistantes pendant l'année, aucun autre UCS ne sortira en 2014. Il faudra attendre 2015...



The New Yoda Chronicles

Le bilan des trois premiers épisodes des Chroniques de Yoda était mitigé, mais la série continue en 2014, affublée d'un nouveau nom : Les Nouvelles Chroniques de Yoda. Tout change : la diffusion passe de Cartoon Network à Disney XD, et les aventures se déroulent maintenant à l'époque de la Trilogie, et plus pendant la Guerre des Clones. Quatre nouveaux épisodes sortent en 2014 :

Dans L'Evasion du Temple Jedi, on a essentiellement droit à un flashback de Yoda et Obi-Wan peu après la Revanche des Sith, lorsqu'ils ont récupéré les holocrons encore enfermés dans le Temple Jedi.
L'histoire continue avec A la Poursuite des Holocrons, où Luke et Vador font la course pour retrouver les précieux holocrons cachés par Obi-Wan.
Les holocrons se retrouvant en possession de l'Empereur, dans L'Attaque de Coruscant les rebelles font ce que dit si bien le titre de l'épisode. Les holocrons sont détruits dans la bataille, mais R2 en a sauvé un...
A l'aide de l'holocron, Luke découvre une stratégie révolutionnaire de son père (aussi appelée "une diversion"), et tend un piège à Vador pour permettre aux rebelles de fuir. L'épisode Le Choc des Skywalker se termine naturellement par un combat entre le Sith et le Jedi...


Episode 4 : Escape from the Jedi TempleEpisode 5 : Race for the HolocronsEpisode 6 : Raid on CoruscantEpisode 7 : Clash of the Skywalkers
Episode 4
L'Evasion du Temple Jedi

Episode 5
A la Poursuite des
Holocrons
Episode 6
L'Attaque de Coruscant

Episode 7
Le Choc des Skywalker



Bien que les épisodes soient drôles, voire très drôles, on se demande toujours autant quelle est la direction souhaitée pour cette série... Jek-14, le personnage fil rouge des trois premiers épisodes, vient faire de la figuration. Yoda n'est présent que pour justifier le titre de la série. Et si les holocrons ont pris de l'importance au début de cette "nouvelle" saison, il y a de bonnes chances pour qu'ils disparaissent par la suite... Le mode de diffusion cahotique est plus que jamais là, on découvre l'existence des épisodes après leur sortie, et on est toujours sans nouvelle du moindre DVD depuis celui des épisodes 1 et 2...



Conclusion

On tient là une année particulièrement chargée en petites briques... Mais s'agit-il d'une bonne année ?

2014 aura été une année pleine de rééditions pour les sets classiques, ce qui n'aura pas manqué de faire râler. Il faut pourtant relativiser : d'une part, toutes ces rééditions sont extrêmement soignées, il n'y a rien à redire sur les designs et les fonctionnalités. Lego nous sert peut-être des classiques, mais ce sont pour la plupart les meilleures éditions de ces classiques, corrigeant les derniers défauts des précédentes versions. Ensuite, il faut se souvenir que plus aucune année ne contiendra autant de rééditions : à partir de 2015, les sets Rebels vont se faire plus nombreux, et surtout à raison d'un nouveau film par an, Lego aura de quoi créer des nouveautés !
L'apparition des MicroFighters souffle aussi un vent de fraicheur sur la licence. Le temps de quelques sets, on met de côté la course au design parfaitement raccord avec les films pour revenir à l'essence du Lego : le fun. Les vaisseaux sont jouables, avec un design rigolo qui ne manquera pas de plaire aux adultes comme aux enfants. Avec le recul, les Planet Series des années précédentes paraissent bien austères...
L'année 2014 marque aussi pour Lego la sortie au cinéma du film La Grande Aventure Lego (The Lego Movie), avec un incroyable succès critique et public. Cela fait bien longtemps que Lego n'avait pas été à l'origine d'une aussi belle réussite sans qu'il ne s'agisse d'un produit de licence, et l'on peut alors se demander si le laisser-aller marketing sur les Chroniques de Yoda n'est pas dû au fait que Lego souhaite désormais se concentrer sur ses propres créations...

Après Revan, aura-t-on une figurine de Mara Jade ou du Grand Amiral Thrawn pour le 4 mai 2015 ? Quels véhicules seront adaptés pour les prochains MicroFighters ? Et surtout, reverra-t-on un jour plusieurs sets Ultimate Collector Series pendant une même année ? Vous le saurez en lisant la rétrospective de l'année 2015 !
18. 2015 : Un Réveil, des Rebelles et des superbes sets
 
08/01/2016

Logo Rebels

Logo Réveil



2015, c'était l'année de sortie du tant attendu Episode VII de la saga. Et pour la peine, Lego change ses habitudes et ne propose pas deux vagues de sets dans l'année comme à l'accoutumée, mais trois : en Janvier, en Juin et en Septembre. Et c'est lors de cette dernière vague que les tous premiers sets Episode VII vont voir le jour...



Sets mini

Comme chaque année, Lego produit des petits ensembles de briques pour les proposer ponctuellement, dans des magasins ou sur la boutique en ligne.

Actualité oblige, en début d'année la série animée Rebels est très représentée : Canonnière Wookiee, AT-DP et TIE Advanced Prototype ont donc été distribués.
Vient ensuite le Réveil de la Force, avec le X-Wing de la Résistance, le TIE Fighter du Premier Ordre et de nouveau le X-Wing de la Résistance (le premier était beaucoup plus basique).
Enfin, il faut aussi citer un A-Wing qui doit avoir perdu son chemin.


Mini Wookiee GunshipMini X-Wing Fighter30272 - Mini A-Wing Starfighter
30274 - Mini AT-DP30275 - Mini TIE Advanced Prototype30276 - Mini First Order Special Forces TIE Fighter30278 - Mini Poe's X-Wing Fighter


Une chose frappe quand on regarde le A-Wing, les TIE Fighters et le X-Wing : on a là des modèles plutôt grands pour des sets Mini, avec quelques détails supplémentaires... On s'éloigne du format des mini-machins du calendrier de l'avent, et c'est une bonne chose !



Janvier 2015 : MicroFighters, le retour

Belle surprise de 2014, la gamme MicroFighters récidive en 2015 avec six nouveaux sets !

Fonctionnant toujours par paires, on a donc droit à la Bataille de Coruscant avec le chasseur ARC-170 du set 75072 contre le droïde Vautour du 75073, à la Bataille de Hoth avec le Snowspeeder du 75074 contre l'AT-AT du 75075, et à la Bataille de Géonosis avec la canonnière de la République du 75076 opposée au droïde Araignée du 75077 !


75072 - ARC-170 Starfighter75073 - Vulture Droid75074 - Snowspeeder
75075 - AT-AT75076 - Republic Gunship75077 - Homing Spider Droid


Cette fois encore, il y en a pour tous les goûts : du droïde, du clone, du rebelle, de l'impérial... Et comme en 2014, le design rondouillard de ces sets en fait des petites merveilles !



Janvier 2015 : Battlepacks, Rebels et Episode I

En plus des six MicroFighters, la vague de janvier se compose de treize sets. Et on y est maintenant habitués, la vague débute avec quatre Battlepacks !

Le set 75078 nous propose un mini-transport de troupes impériales tirés de la série animée Rebels. Dans le 75079, on a du contenu Legends : des gardes noirs et deux Shadowtroopers. Retour à The Clone Wars dans le 75088 avec les commandos du Sénat, ainsi qu'avec des soldats de Géonosis accompagnés d'un bipode dans le 75089 ! Les amateurs d'armures impériales et républicaines ont de quoi faire avec ces quatre Battleppacks !
Côté Rebels, on retrouve l'Empire d'un côté avec le TIE Advanced Prototype de l'Inquisiteur dans le 75082 et le bipode AT-DP dans le 75083. Mais on retrouve aussi des rebelles (heureusement !) avec une canonnière Wookiee très originale dans le 75084 et deux petites motojets pour Ezra et Sabine dans le 75090.
Ensuite, on retrouve un peu de tout : de l'Episode I avec un AAT et un transport droïde dans les sets 75080 et 75086, de l'Episode II avec un droïde roue dans le 75085, de l'Episode IV avec un joli T-16 dans le 75081 et, et... Et même un set inspiré par la série Clone Wars de 2003, le 75087, avec le chasseur Jedi d'Anakin Skywalker !


75078 - Imperial Troop Transport75079 - Shadow Troopers75088 - Senate Commando Troopers75089 - Geonosis Troopers
75082 - TIE Advanced Prototype75083 - AT-DP75084 - Wookiee Gunship75090 - Ezra's Speeder Bike
75080 - AAT75081 - T-16 Skyhopper75085 - Hailfire Droid75086 - Battle Droid Troop Carrier75087 - Anakin's Custom Jedi Starfighter


Bien qu'on discerne mal cette vague comme un tout cohérent, la diversité des sets a de quoi convaincre tout le monde. Et cerise sur le gateau, on a même le vaisseau emblématique de la série Clone Wars et Tartakovsky, et ça c'est une bien belle surprise !



Juin 2015 : une vague petite par la taille, mais grande par le contenu !

Avec une troisième vague prévue en Septembre, Lego a préféré proposer une deuxième vague de seulement six sets... Mais quels sets !

Trois sets Episode I pour commencer : un Flash Speeder qu'on avait pas vu depuis 2000 dans le set 75091, un chasseur Naboo N-1 dans le set 75092, et l'Infiltrateur Sith de Dark Maul avec le 75096. Et le tout rempli de figurines ! On regrettera l'absence de Padmé, mais tous les autres personnages principaux sont là.
Deux sets Episode VI pour poursuivre, qui sont d'ailleurs deux réussites complètes ! Le set 75093 nous offre un magnifique décor pour refaire le duel final du Retour du Jedi, tandis que le 75094 remet à jour la navette impériale avec cette fois-ci un commando Rebelle bien connu en guise d'équipage.
Enfin, on a droit à un dernier set Rebels, le 75106, avec le transporteur impérial et son escadrille de chasseurs TIE. Les problèmes d'échelles sont forcément au rendez-vous, mais le set reste tout de même plutôt bien conçu.


75091 - Flash Speeder75092 - Naboo Starfighter75096 - Sith Infiltrator
75093 - Death Star Final Duel75094 - Imperial Shuttle Tydirium75106 - Imperial Assault Carrier


Véritable délice de briques en attendant la vague de Septembre, on n'aura qu'un seul regret à avoir sur cette vague de Juin : que Lego ne propose pas des sets pareils à chaque vague !



Figurines, conventions et calendrier

Lego a des petites traditions : des figurines exclusives à obtenir après 50€ d'achat sur la boutique en ligne, des boites exclusives aux conventions, et aussi un calendrier de l'avent effroyablement cher par rapport à ce qu'il contient... L'année 2015 n'aura pas dérogé à la règle !

On commence donc avec les figurines, et plus précisément avec l'assez décevant Sergent Stormtrooper du sachet 5002938, et l'Amiral Yularen dans le 5002947 que personne n'attendait (mais qui a le mérite d'être une figurine originale, contrairement à la précédente).
Viennent ensuite deux figurines tirées de l'Episode VII. C-3PO avec son bras rouge dans le 5002948, ce qui n'est pas de très bonne augure pour la présence du droïde dans de futurs sets Episode VII, et Finn dans le désert du sachet 30605. Pour ce dernier, l'exclusivité vient du sable sur l'armure, une bonne idée de la part de Lego pour rendre cette figurine unique.
Pour ce qui est des conventions, c'est à la fois une très bonne surprise et une déception. Très bonne surprise parce que Lego se lance dans les mini-dioramas et que c'est vraiment beau. Mais une déception parce que sur trois sets, deux sont quasiment identiques : le set Tatooine Mini-build de Celebration est le même que le Tatooine Mini-build de la Fan-Expo, la seule différence tenant dans la figurine qui accompage le set ! Reste le set Dagobah Mini-build, qui a lui été vendu en exclusivité à la San Diego Comic Con.
Quant au calendrier de l'avent du set 75097, le contenu n'est pas folichon mais il se rattrape sur une bonne idée : s'inspirer d'un dessin de Ralph McQuarrie pour déguiser R2-D2 et C-3PO en renne et père Noël...


5002938 - Stormtrooper Sergeant5002947 - Admiral Yularen5002948 - C-3PO30605 - Finn (FN-2187)
Tatooine Mini-buildDagobah Mini-buildTatooine Mini-build75097 - 2015 Star Wars Advent Calendar


Pour ce qui est des figurines, pas d'univers étendu contrairement à 2014, mais tout de même de bonnes idées : Yularen et Finn dans le désert sortent clairement du lot !
Et pour les boites des conventions, le concept est excellent ! Il est malheureusement bien triste de voir une bonne être rééditée à l'identique d'une convention à l'autre...
Le calendrier nous offre une nouvelle personnification du père Noël : on s'amuse, mais on aimerait quand même un peu plus de contenu...



Septembre 2015 : Buildable Figures

Nouveauté 2015, la gamme Buildable Figures nous présente de grands personnages issus de la saga, tout en nous rappelant les anciens sets Technic de la marque...

Le premier set de la vague est donc Jango Fett, référence 75107. En 75108 on retrouve le Commandant Cody. Les deux sont en armure, le design colle à peu près bien à leurs personnes.
Tout ce gâte avec les deux suivants : Obi-Wan Kenobi dans le set 75109 et Luke Skywalker dans le set 75110 : les visages humains sont hideux, et l'allure bodybuildée des figurines ne fonctionne pas. Pas du tout.
Dark Vador s'en sort mieux dans le set 75111, mais c'est le Général Grievous qui sauve à lui seul la gamme dans le set 75112 : le design fonctionne parfaitement son squelette robotique, il est même plus impressionnant que la version Ultimate Collector Series d'il y a quelques années !


75107 - Jango Fett75108 - Clone Commander Cody75109 - Obi-Wan Kenobi
75110 - Luke Skywalker75111 - Darth Vader75112 - General Grievous


Pourquoi avoir lancé une telle gamme ? On se pose la question, et bien que Grievous réhausse le niveau, le résultat n'est pas bien reluisant...



Septembre 2015 : Le Réveil de la Force

Le 4 septembre 2015, Lucasfilm lance le Force Friday : partout dans le monde, les premiers produits dérivés de l'Episode VII sont disponibles en magasins le même jour. Pour l'occasion sortent donc 7 sets Lego (sans compter les sets Mini et les figurines promotionnelles).

Dans le set 75099, on peut donc découvrir Rey aux commandes de son speeder, tandis que dans le 75100 ce sont des Snowtroopers du Premier Ordre qui pilotent un Snowspeeder.
Pour nous rappeler les vaisseaux emblématiques de la Trilogie on retrouve ensuite un TIE Fighter dans le set 75101 et un X-Wing dans le 75102... Et il n'y a pas que les couleurs qui changent entre ces sets et leurs prédécesseurs de la belle époque.
Le Premier Ordre est très présent puisqu'il a droit à deux vaisseaux supplémentaires : un transport de troupes dans le 75103, et la navette de commandement de Kylo Ren dans le 75104.
Et enfin, celui que l'on a toujours plaisir à retrouver, le Faucon Millenium ! Le légendaire vaisseau de Han Solo a de nouveau droit à un set à lui avec ce 75105.


75099 - Rey's Speeder75100 - First Order Snowspeeder75101 - First Order Special Forces TIE Fighter
75102 - Poe's X-Wing Starfighter75103 - First Order Transporter75104 - Kylo Ren's Command Shuttle75105 - Millennium Falcon


Sur le moment, on pouvait craindre que cette avalanche de produits dérivés ne nous spoile tout le film... En réalité on s'en sort plutôt bien, chaque véhicule a droit à plein de figurines mais ça ne permet pas de reconstruire le scénario du film pour autant !



Plusieurs Ultimate Collector Series !

Cette année, deux sets Ultimate Collector Series sont au programme : le Slave I et le TIE Fighter !

En Janvier sort le set 75060, consacré au Slave I. Très beau vaisseau, avec de belles figurines, on ne gagne pas tant que ça par rapport aux versions normales du vaisseau mais c'est tout de même une réussite.
Et pour le 4 Mai sort le set 75095, avec un TIE Fighter. Très beau vaisseau également, quoiqu'assez morne comparé à toutes les variantes du chasseur TIE que nous avons pu découvrir avec le temps.


75060 - UCS Slave I75095 - UCS TIE Fighter


Impossible de trouver à redire sur les finitions de ces deux vaisseaux : ils sont tous les deux soignés, ce sont de très beaux sets Collector. La seule critique que l'on puisse leur faire est un compliment pour leurs éditions classiques des années précédentes : on ne voit de réelle plus-value (en dehors de la taille) à ces UCS.



Conclusion

Plus de cinquante sets sortis en 2015, ça commence à faire... Et on y a vu de tout !

Lego a encore une fois innové en terme de sets : après avoir lancé une gamme MicroFighter qui devrait perdurer longtemps, nous voici avec deux nouvelles gammes : les Buildable Figures et les petits dioramas. Pour ces derniers l'idée est séduisante, mais l'on se demande s'ils pourront alimenter une vraie gamme avec ce concept... Du moment que ça reste limité aux conventions, ça ne devrait pas poser trop de problèmes. Les Buildable Figures sont elles plus ennuyeuses : des designs rebutants pour les personnages sans armure, et surtout un concept qui a l'air de flirter avec les figurines classiques d'Hasbro et compagnie... Lego a-t-il vraiment besoin d'aller sur ces terres ?
Du côté des sets classiques, c'était un plaisir de découvrir enfin un set sur le duel final du Retour du Jedi ! Comme quoi, les concepteurs peuvent parfois se casser la tête pour nous produire des décors, et le résultat est clairement à la hauteur. On en veut d'autres, beaucoup d'autres, et pour tous les films !
La transition avec les sets Episode VII s'est faite assez brutalement, mais l'on voit que ces sets n'ont pas été produits à la va-vite : ils sont soignés, proposent des idées de gameplay, et ont aussi le mérite de ne pas spoiler le film. Pourvu que pour les prochains films le fonctionnement soit le même !

L'ignoble gamme Buildable Figures se rattrapera-t-elle un jour ? Aura-t-on droit à d'autres magnifiques décors, pourquoi pas tirés de l'Univers Legends ? La gamme Ultimate Collector Series nous re-surprendra-t-elle ? Vous le saurez en lisant la rétrospective de l'année 2016 !
19. 2016 : Les designers fatiguent ?
 
10/05/2017

 

Logo Réveil

 

Logo Rogue



En 2016, Lego doit mener bataille sur trois plans. Tout d'abord le Réveil de la Force : les premiers sets tirés du film sont sortis en septembre 2015, il est temps d'en sortir d'autres. Et vite, car en fin d'année arrive Rogue One, et il ne faudrait pas qu'un des deux films occulte l'autre... Et enfin, il faut aussi comme chaque année assurer le renouvellement des sets issus du reste de la saga !



Le Réveil de la Force contre-attaque

Pas moins de quatorze sets Réveil de la Force sortent en 2016. Au programme : des MicroFighters, des Buildable Figures, des Battlepacks, et des sets classiques !

Commençons avec les "fameuses" Buildable Figures, au nombre de six. On retrouve d'un côté nos héros, Rey dans le set 75113, Poe dans le 75114 et Finn dans le 75115 ; et de l'autres les méchants : un Stormtrooper dans le 75114, Kylo Ren dans le 75117 et le Capitaine Phasma dans le 75118.
Sans surprise, les personnages en armure s'en sortent beaucoup mieux que les autres...

75113 - Rey 75115 - Poe Dameron 75116 - Finn
75114 - First Order Stormtrooper 75117 - Kylo Ren 75118 - Captain Phasma


Dans les autres sets, on trouve deux MicroFighters : le X-Wing de la Résistance dans le set 75125, et un Snowspeeder du Premier Ordre dans le set 75126. Pas de chasseur TIE MicroFighter donc... En tout cas, pas pour le moment !
Du côté des Battlepacks, on a deux ensembles centrés sur un camp chacun : le 75131 nous fournit une poignée de Résistants, tandis que le 75132 nous montre la diversité du Premier Ordre.

75125 - Resistance X-Wing Fighter 75126 - First Order Snowspeeder 75131 - Resistance Trooper Battle Pack 75132 - First Order Battle Pack


Viennent ensuite quelques sets un peu plus conséquents...
Dans le set 75139, on peut rejouer l'attaque du château de Maz Kanata par les forces de Kylo Ren... Et dans le set 75140, les renforts de la Résistance débarquent de leur transport de troupes.
Si tous les sets précédents sont sortis en janvier, deux autres viennent compléter la gamme en juin. Dans le set 75148, on peut reproduire la casse de Jakku, avec Rey essayant de protéger BB-8. Le scandale de l'année revient au set 75149, puisqu'on y "découvre" un X-Wing quasi-identique à celui sorti quelques mois plus tôt : la seule différence sera dans les couleurs et dans les figurines qui l'accompagnent, qui justifieront (ou pas) qu'on y mette 90€.

75139 - Battle on Takodana 75140 - Resistance Troop Transporter 75148 - Encounter on Jakku 75149 - Resistance X-Wing Fighter


Au final, on a des vaisseaux, des petites bases, des Battlepacks pour garnir les armées... Bref, un bon complément aux sets sortis fin 2015.



Les classiques : Trilogie et Guerre des Clones

Voici déjà une quinzaine d'années que Lego produit des sets sur la Trilogie et la Guerre des Clones... Certains modèles ont donc déjà été vus et revus (voire rererevus), et comme chaque année on se demande s'il est encore possible d'apporter un peu de fraîcheur.

Commençons donc avec cinq rééditions qui ne se cachent pas trop.
Dans le set 75135, on retrouve Obi-Wan Kenobi aux commandes de son Intercepteur Jedi. A raison d'un chasseur Jedi par an, on commence à se lasser... Le bon point, c'est que la précédente version de celui-ci remontait à 2005.
Déjà vue en 2001 et 2012, c'est la nacelle d'évacuation des droïdes qui est de retour dans le set 75136. Avec deux Jawas pour changer un peu. On notera aussi le 75138, aussi appelé "énième set Hoth avec tranchée, tourelle, droïde sonde et trépied pour les Snowtroopers".
Du côté des gros engins, le 75142 marque la troisième version des Droïdes Araignées des Séparatistes, et troisième version également du Turbo Tank de la République dans le 75151. Sur ces deux derniers, la ressemblance est flagrante avec les versions précédentes (75016 et 8098), avec à peine quelques changements de figurines et l'ajout des nouveaux lances-missiles. Paresseux Lego ? Peut-être...

75135 - Obi-Wan's Jedi Interceptor 75136 - Droid Escape Pod 75138 - Hoth Attack 
75142 - Homing Spider Droid 75151 - Clone Turbo Tank


Pour l'originalité, il faudra donc se rabattre sur une toute petite poignée de sets.
Deux Battlepacks inspirés du jeu vidéo Battlefront viennent ainsi garnir nos armées : si le set 75134 reste sage avec des Stormtroopers légèrement abîmés, c'est le 75133 qui mérite tous les honneurs avec deux aliens dans la boîte ! Plus besoin d'acheter des gros sets pour avoir des Rodiens ou des Duros, un simple Battlepack suffit !
Et enfin, le set 75137 nous permet de rejouer la scène de la congélation carbonique avec un joli décor et quelques mécanismes cachés. Comme quoi, parfois, Lego est encore capable de faire du neuf avec la Trilogie !

75134 - Galactic Empire Battle Pack 75133 - Rebel Alliance Battle Pack 75137 - Carbon Freezing Chamber


Les classiques restent des classiques : pas de grosse prise de risque, on reste en terrain connu. Le manque d'originalité a de quoi faire râler, mais il ne faut pas non plus oublier que ce sont aussi de très bons sets, parfaits pour ceux qui ne les auraient pas encore. Et pour ceux qui ont déjà tous ces vaisseaux et véhicules, il est toujours possible de se pencher sur les dizaines d'autres sets sortis cette année... 



Les séries animées, toujours en bonne forme

En plus des films, la nouveauté arrive par les séries animées. Rebels propose de nouveaux vaisseaux, et la nouvelle série estampillée Lego, Les aventures des Freemaker, permet aux designers de se lâcher...

En Janvier, les quatre autres sets de la gamme MicroFighters sont donc tirés de Rebels.
Le 75127 nous permet de récupérer Hera Syndulla à bord du Ghost (encore une figurine d'alien facile à récupérer !), affrontant le prototype de TIE Avancé du set 75128. Quant aux sets 75129 et 75130, ils nous permettent d'opposer un Wookiee dans sa canonnière et un AT-DP impérial.
La gamme MicroFighters était intéressante pour ses vaisseaux, elle le devient encore plus pour ses figurines ! 

75127 - The Ghost 75128 - TIE Advanced Prototype 75129 - Wookiee Gunship 75130 - AT-DP


Au niveau des sets normaux, on en a de toutes les tailles : de la motospeeder à la frégate !
Dans le set 75141, Kanan se retrouve aux commandes d'une motospeeder : un complément à un autre set à motospeeders de 2015 ? Dans le 75150, c'est Sabine qui fait voler la vedette par un duel spatial : A-Wing contre Tie Avancé x1 de Dark Vador. On y retrouve en prime le Grand Moff Tarkin ! On connait déjà (très) bien les deux vaisseaux en Lego, mais leur association dans un même set est inédite... Ou comment faire du neuf avec du vieux !
Autre set neuf conçu avec du vieux, le 75157. Un AT-TE et des clones c'est du déjà vu, mais un AT-TE retapé avec des clones retraités, voilà une idée originale ! Ca vient bien sûr de la série, mais Lego a choisi de l'adapter et c'est une bonne idée.
Enfin, le 75158 contient le gros vaisseau de l'année (hors UCS) : une frégate de combat rebelle, accompagnée des membres de l'équipe qui n'étaient pas dans les sets précédents.

75141 - Kanan's Speeder Bike 75150 - Vader's TIE Advanced VS A-Wing Fighter
75157 - Captain Rex's AT-TE Walker 75158 - Rebel Combat Frigate


Les plus belles touches d'originalité arrivent avec la série Les aventures des Freemaker, bien que la série n'ait droit qu'à deux sets.
Dans le 75145, on a ainsi le chasseur stellaire de la méchante de la série, tandis que dans le 75147 on retrouve le vaisseau de la famille Freemaker.
Les deux vaisseaux sont inédits dans l'univers Star Wars, mais ont des designs qui rappellent bien la saga : pari réussi pour Lego !

75145 - Eclipse Fighter 75147 - Star Scavenger


A côté des sets consacrés aux films, les sets tirés de séries animées permettent à Lego de proposer un peu de fraîcheur toute l'année : le déjà vu a droit à un bel enrobage, et l'inédit trouve parfaitement sa place dans la gamme !



Sets mini et conventions

Avant d'arriver aux sets UCS et à Rogue One, un petit mot sur les sachets et autres petits produits saisonniers chers à Lego...

Le 4 mai c'est important, et cette année on a même deux sets pour fêter "May the Fourth". Nous avons d'un côté le 30602, une figurine offerte pour 55€ d'achat dans la boutique officielle... Et nous avons de l'autre côté le 6176782, reconstitution miniature de la rencontre entre le Faucon Millenium et un ver spatial. Offert également, mais cette fois-ci pour 125€ d'achat et dans le cadre d'un évènement auquel il fallait être invité... Autant dire que le set est rare.

30602 - First Order Stormtrooper 6176782 - Escape the Space Slug


Plusieurs autres offres sont faites au cours de l'année : construction d'un mini Faucon Millenium, sachets 30277 et 30279 contenant respectivement un Destroyer du Premier Ordre et la navette de Kylo Ren... Sans oublier deux figurines : un Général du Premier Ordre, et un pilote d'A-Wing.

Mini Millennium Falcon 30277 - First Order Star Destroyer 30279 - Kylo Ren's Command Shuttle 5004406 - First Order General 5004408 - Rebel A-Wing Pilot


Reste le set 75146, le traditionnel calendrier de l'avent : il est cette année consacré à Chewbacca. Le Wookiee n'est pas habillé en Père Noël, mais en abominable homme des neiges décoré d'une guirlande !

75146 - 2016 Star Wars Advent Calendar


Du côté des sets promotionnels, le bilan est assez négatif : les figurines n'ont que très peu d'intérêt et les vaisseaux manquent de caractère. Seul le petit diorama du Faucon se démarque, mais comme il faut y mettre un bras pour le trouver d'occasion...



Ultimate Collector's Series : pour jouer plutôt que pour collectionner ?

Depuis quelques années, la gamme UCS se cherche : reproductions de vaisseaux, gros sets de jeu, rééditions, la ligne éditoriale manque de clarté. Et ce ne sont pas les deux sets de 2016 qui vont clarifier les choses...

En effet, le set 75098 baptisé Assault on Hoth se présente comme un regroupement de tous les sets Hoth déjà sortis. Un petit module avec le canon à ion par ici, un autre module avec le générateur de boucliers par là... Plutôt que de faire un ensemble cohérent autour de la base Echo, on retrouve même ici la grotte du Wampa. On est pas loin d'un best of Hoth, mais s'agit-il vraiment du but des UCS ?

75098 - UCS Assault on Hoth 75098 - UCS Assault on Hoth


Le deuxième UCS de l'année est une réédition : l'Etoile Noire entièrement jouable revient dans le set 75159. Copie conforme du set 10188 sorti en 2008 (et retiré de la vente seulement fin 2015), la station gagne 200 pièces mais les modifications les plus notables sont sur les vingt-quatre figurines : les sérigraphies et les coiffures ont fait du chemin depuis 2008, et il est finalement logique que Lego ait souhaité remettre tout ça au goût du jour. Dommage de ne pas avoir intégré d'élément de Rogue One, c'est l'occasion ou jamais...

75159 - UCS Death Star 75159 - UCS Death Star

 

Bien que ces deux sets soient de très bonne qualité (la jouabilité est toujours au rendez-vous, et les figurines sont plus belles que jamais), on regrettera encore une fois un certain manque d'inventivité : deux gros sets de jeu, l'un ressemblant à un rassemblement de sets existants, et l'autre n'étant qu'une réédition... Peut mieux faire.



En avant pour Rogue One

Les premiers sets Rogue One arrivent en septembre 2016. Pas de MicroFighters cette fois-ci, mais toujours une série de Battle Figurines pour accompagner des sets normaux...

Sur les trois Battle Figurines, on retrouve les qualités et défauts de la gamme : Jyn Erso est ratée dans le 75119, K-2SO est au top dans le 75120 et le Death Trooper s'en tire correctement dans le 75121.
Les rues de Jedha City sont à l'honneur avec deux véhicules impériaux : le set 75152 nous propose Chirrut Imwe contre un hovertank, tandis que dans le 75153 c'est Baze Malbus qui affronte un AT-ST.
Trois vaisseaux viennent compléter la gamme : le TIE Striker (finalement très discret dans le film) apparait dans le 75154, l'U-Wing dans le 75155 en compagnie de Jyn Erso et Cassian Andor et la navette de Krennic dans le 75156 avec bien sûr Krennic, mais aussi Bodhi Rook et K-2SO.

75119 - Sergeant Jyn Erso 75120 - K-2SO 75121 - Imperial Death Trooper
75152 - Imperial Assault Hovertank 75153 - AT-ST Walker
75154 - TIE Striker 75155 - Rebel U-Wing Fighter 75156 - Krennic's Imperial Shuttle


Huit sets pour cette première vague Rogue One, c'est plutôt pas mal. Pas de petit set facile à acquérir pour le moment, mais on ne doute pas que ça arrivera en 2017...



Conclusion

On l'a dit, les défis étaient nombreux en 2016, et Lego s'en est tiré avec du bon et du moins bon...

Cette année, plusieurs sets sentent la facilité : beaucoup de rééditions chez les UCS et les sets classiques (et même le X-Wing de la gamme Réveil de la Force !), des figurines passables en guise de sachets collector... On en vient à se demander si les designers ne commencent pas à se contenter du minimum. A moins qu'ils ne gardent leur énergie pour les autres sets ? Dans tous les cas, on se dit que la licence mériterait un peu plus d'attention de la part de Lego.
Mais il faut aussi saluer de belles créations : la congélation carbonique, les sets Freemaker, le diorama du ver spatial : l'inventivité n'est pas morte, il faudrait juste qu'elle touche plus de sets !
Une autre tendance semble apparaitre : celle de rendre abordables une plus grande diversité de figurines : personnages de couleur, Twi'leks, Wookiees, Rodiens et Duros se démocratisent dans des sets à moins de 20€, et c'est une bonne nouvelle ! On n'en est pas encore à avoir des personnages féminins dans des Battle Packs, mais on va dans la bonne direction.

L'inventivité reviendra-t-elle souffler sur l'ensemble de la gamme ? Les Ultimate Collector's Series regagneront-ils enfin leurs lettres de noblesse ? Qui est Rey ? Vous le saurez en lisant la rétrospective de l'année 2017 !

20. 2017 : A suivre...
 
<< Page précédente
Page suivante >>
Publicité