StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Interview en Français
 
Je pense que beaucoup de gens vous connaissent déjà, mais pour les derniers fans de Star Wars pour qui ce n'est pas encore le cas, pourriez-vous vous présenter et nous parler des projets sur lesquels vous avez travaillé avant The Clone Wars ?
J'ai un peu travaillé dans l'animation, bien que j'avais plus d'expérience dans la 2D, c'était donc un changement pour moi. Récemment, j'ai été réalisateur sur la série Avatar: The Last Airbender. C'était un super boulot.
Je plaisantais souvent sur le fait que la seule chose qui aurait pu me faire arrêter Avatar serait un job sur Star Wars. Alors quand on m'a appelé, j'ai d'abord pensé à une blague.


Vous êtes un grand fan de Star Wars vous-même. Faire partie d'un tel projet, dans un univers que vous aimez tant, que ressentez-vous ? Est-ce une fierté, un rêve devenu réalité ?
Eh bien, oui, c'est vraiment un rêve devenu réalité. Je me rappelle de la première fois où j'ai vu Star Wars au cinéma. Je ne me souviens pas de choses précises du film, j'avais environ 5 ans, mais je n'oublierai jamais le retour à la maison. Mon frère et moi avons passé tout le trajet à tirer sur des TIE Fighters à l'arrière de la voiture. Bien sûr, maintenant que je travaille vraiment sur Star Wars, c'est différent, et j'ai la possibilité de travailler côte à côte avec George, de façon créative.
En général, je laisse les fans m'informer, mais je ne peux pas m'empêcher de faire le geek avec cette super expérience. C'est comme avec la Force, il faut qu'il y ait un équilibre.


Que pensez-vous des fans de Star Wars de façon générale ? Avez-vous déjà rencontré des fans français ? Prévoyez-vous de venir en France pour promouvoir The Clone Wars (peut-être quand la série sortira) ?
Les fans de Star Wars sont les meilleurs du monde. Les fans sont la raison pour laquelle j'ai accepté ce boulot ; ils ont gardé Star Wars en vie pendant plus de trois décennies. Ils sont parfois un peu directs, mais c'est parce qu'ils ont une passion très profonde pour Star Wars. Je ne pourrais jamais dire quelque chose contre ça.
J'aimerais beaucoup venir en France, mais avec le planning de production, parfois, j'ai juste de la chance d'être chez moi.


Qu'aimez-vous le plus dans la création d'animation pour le cinéma et la télévision ?
Mon travail sur The Clone Wars a été différent de mes autres expériences dans l'animation, par le fait que nous traitons chaque partie, qu'il s'agisse d'un épisode ou du film, comme un événement cinématographique complet.
C'est comme cela que nous cadrons et réalisons tout, et nous avons un procédé de prévisualisation qui est complètement unique à notre production.
Notre focus est la création d'une réelle "expérience Star Wars", et les gens sont habitués à voir Star Wars sur un grand écran, dans les films avec acteurs.
Donc nous nous sommes concentrés sur la création d'un pipeline de production qui nous permette de traiter l'animation de la même façon que l'on traiterait un film. Bien sûr, avec l'animation, on peut se permettre plus de choses qu'on ne le ferait sur un film avec acteurs. On tire donc le meilleur des deux mondes, et je pense qu'on se sert vraiment de cet avantage.


Vous travaillez chez Lucasfilm Animation depuis le début du projet The Clone Wars. Pouvez-vous nous décrire comment les choses évoluent ?
Les choses ont évolué dans l’esprit de George d’année en année. Il aime toujours l’animation et cet intérêt remonte à l’époque où il était à l’USC. Il me semble d’ailleurs que son premier film amateur était un projet animé ; et Star Wars lui offre une opportunité parfaite pour faire de l’animation. Mais quand il a décidé de s’y mettre, il y avait ce problème de lancement de studio d’animation – Lucafilm Animation et Lucasfilm Animation Singapour.


Pourriez-vous nous parler de votre travail sur le film The Clone Wars et la première saison de la série télévisée ?
Quels changements (au niveau de la narration, du montage et des effets spéciaux) deviez-vous faire afin de transformer les premiers épisodes en un long métrage ?

Lorsque George a vu les premiers rendus d’animation, il était tellement excité qu’il a voulu que l’expérience soit vécue sur grand écran. On avait quelques éléments de l’histoire du film dans les premiers épisodes. Mais on a dû tout restructurer pour le transposer en long métrage. Au final, on a pratiquement tout refait bien que les événements clés étaient déjà mis en scène.


Avec ce film, vous êtes désormais en compétition avec d’autres studios d’animation. De votre point de vue, quels sont les différences et les avantages de The Clone Wars face aux autres productions telles que Dreamworks Animation ou Walt Disney/Pixar ?
Que pensez-vous de leurs films ?

J’adore l’animation et bien sûr, cela inclut de la compétitivité. Je ne vois pas ces studios comme des rivaux, nous racontons tous des histoires.


Pensez-vous que d’autres sorties sur grand écran puissent être envisageables pour introduire d’autres saisons ?
J’adorerais faire un autre film, mais pour l’instant, je me concentre sur la série. Faire un mini-film Star Wars toutes les semaines, c’est beaucoup de boulot.


Quel autre projet envisagez-vous après The Clone Wars ? Et avec Lucasfilm Animation ?
Pour le moment, The Clone Wars occupe tout notre temps.

Interview réalisée le 11 septembre 2008

2. Interview in English
 
I think a lot of people know you now, but for the last Star Wars fans who don't, could you present yourself, tell us what you did before working on The Clone Wars?
I had worked quite a bit in animation, although my experience was in 2-D, so this was a change for me. Most recently, I’d been a director on Avatar: The Last Airbender, which was a great job. I used to joke that the only thing that could pull me away from Avatar would be a job working on Star Wars. So when the call came, I thought it was a joke at first.


We also know that you are a big Star Wars fan yourself. Being part of a such project, in a universe you love so much, what do you feel about that? Is it a kind of pride, a dream come true?
Well, yeah, it’s absolutely a dream come true. I remember seeing Star Wars for the first time in theaters. I don’t know that I can recall any specifics from seeing the movie at that age – I was around five – but I’ll never forget the drive home. My brother and I spent the whole ride shooting down TIE Fighters from the back seat. Of course, now that I’m actually working on Star Wars, it’s a different thing, and I have to be able to stand shoulder-to-shoulder with George, creatively. I can let me own fandom inform me, but I can’t just geek out about this amazing experience. Just like with the Force, there has to be balance.


What do you think about Star Wars fans generally? Did you already see french Star Wars fans? Are you planning to come in France to promote The Clone Wars (perhaps when the TV show will come out)?

Star Wars fans are the greatest in the world. The reason I have this job at all is because of the fans; they’ve kept Star Wars alive for more than three decades. Sometimes they can be a bit outspoken, but that’s because they have such deep passion for Star Wars. I could never argue with that. I’d love to go to France, but with our production schedule sometimes I’m just lucky to go home.


What is it you like the most in creating animation for cinema and television?
My work on the Clone Wars has been different from my other animation experience, in that we really treat every piece – whether it’s an episode or the feature – as a complete, cinematic event. That’s how we frame and direct everything, and we’ve got a previsualization process that’s completely unique to our production. Our focus is on creating a true Star Wars experience, and people are used to seeing Star Wars on the big screen, in the live-action films. So our focus has been on creating a pipeline that allows us to treat animation the same way we’d treat a feature. Of course, with animation, we can also hyperbolize more than we could if we were doing a live-action film. So it’s really the best of both worlds, and I think we are really taking advantage of it.


You are in Lucasfilm Animation since the beginning of the Clone Wars project. Could you describe the gestation of this project a little bit?
Well, this has been gestating in George’s mind for years and years. He’s always loved animation, and his interest goes back to his days at USC. I think one of his first student films was an animated project, actually. And with Star Wars, he has this wonderful playground that’s just perfect for animation. Once he decided to get the ball rolling, there was the little issue of starting up an animation studio – Lucasfilm Animation, and Lucasfilm Animation Singapore.


Could you talk to us about your job on the Clone Wars movie and the first season of the TV show?
What changes (on narrative, editing and visual aspects) did you have to make to transform the first episodes into a movie?

When George started seeing animation tests, he was so thrilled that he wanted audiences to experience Clone Wars on the big screen. We had some of the movie’s story elements in the first few episodes, but we had to restructure everything for the feature film format. At the end of the day, we pretty much rebuilt it from the ground up, although we were able to use some of the key story beats from the original, episodic treatments.


With this movie, you are in some kind of competition with other big animation companies. For you, what are the differences and advantages of The Clone Wars with the last production of Dreamworks Animation or Disney/Pixar? What do you think of their movies?
I love animation, and of course that includes the competition. I don’t see them as rivals, though; we’re all in the business of telling stories.


Do you think other theatrical releases could be possible to introduce the next seasons of the show?
I’d love to do another movie, but right now I am focused on the series. It’s a lot of work to do a Star Wars mini-movie every week.


What is your next project, after the Clone Wars? And with Lucasfilm Animation?
Right now, Clone Wars is keeping us pretty busy.

Interview realized on September 11th 2008

Publicité