StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Legacy : une période annoncée par Del Rey ...
 
  • Il était une fois le Nouvel Ordre Jedi :

    Pour mieux comprendre le choix de la période Legacy, il apparaît judicieux de s’intéresser d’abord aux deux grandes autres séries et périodes de l’Univers Etendu : le Nouvel Ordre Jedi et la Guerre des Clones. Le Nouvel Ordre Jedi est né essentiellement de la volonté de Del Rey (l’éditeur des romans Star Wars aux Etats-Unis) d’en finir avec le schéma, un peu caricatural mais tellement vrai : un auteur, un livre (ou une trilogie), un méchant impérial (inconnu ou ressuscité) et de préférence à l'ego démesuré, une super arme avec un nom ridicule, un nouveau Sith ou Jedi Noir, et le trio Luke/Han/Leïa qui sauve, une fois de plus, la galaxie. La prélogie ayant ramené la saga à la mode, Del Rey se devait d’offrir quelque chose de conséquent, cohérent, nouveau et de meilleure qualité à ses lecteurs pour s’en mettre plein les poches par la même occasion ! Ainsi fut créé le Nouvel Ordre Jedi, série comprenant une vingtaine de romans et quelques ebooks, dont la publication étalée sur cinq années, a alimenté le désir des fans et suscité un engouement au-delà des espérances. Cette expérience fut une réussite, et les nombreuses critiques dont elle fut la cible sont là pour le prouver (eh oui : pas de critiques sans réussite !). Le niveau d’écriture moyen du Nouvel Ordre Jedi, allant de « bof bof » à « très bon », était globalement supérieur à celui de la période Bantam (qui comprend les romans publiés pendant les années 90) et certaines perles comme Vecteur Prime, Etoile Après Etoile ou Le Traître font aujourd’hui parti des meilleurs romans Star Wars.





    Seul bémol, malgré quelques ebooks et nouvelles, le Nouvel Ordre Jedi est resté une période peu exploitée par les supports comics et jeux-vidéos, si l’on excepte quelques tentatives isolées, mais néanmoins réussies, avec d’une part, le comic Chewbacca où on assiste brièvement à la fin tragique du héros de Vecteur Prime, et d’autre part le Tales #21 : Equals and OppositesKyle Katarn, héros de la série de jeux-vidéos Jedi Knight démonte du Yuuzhan Vong pour notre plus grand plaisir.


    Les Vongs dans le Tales 21



    Le désir des fans (et de Lucasfilm Licensing) de voir une période et une intrigue dupliquée sur plusieurs supports sera donc assouvi avec l’arrivée de la période Clone Wars.


  • La Guerre des Clones bat son plein :

    Les fans, qui ne savaient décidément pas quoi faire de leur argent, voulaient une expérience Star Wars sur de nombreux supports ? Ils ont été copieusement rassasiés tandis que leurs comptes se vidaient peu à peu …






    Surfant sur les phénomènes Attaque des Clones et Revanche des Sith, la Guerre des Clones débarque sur tous les supports : jeux-vidéos (Starfighter, Republic Commando, …), dessins animés (deux saisons de Clone Wars), romans (Point de Rupture, Tempête sur Cestus, Yoda - Sombre Rencontre, Labyrinthe du Mal, …), nouvelles (Illusion, L’Incident Spaarti, Duel, ...), ebooks (The Hive), comics (Jedi, Obsession, et bien sûr Republic) : la licence Clone Wars est déclinée à toutes les sauces … frôlant parfois l’overdose quand elle n’est pas la propre victime de ses incohérences !





    Les produits proposés sont de qualités diverses tout en proposant quelques pépites de créativité, cependant l’expérience Clone Wars reste une grande réussite commerciale pour LFL, qui touche par la même occasion, un nouveau public arrivé avec la prélogie, chose que le Nouvel Ordre Jedi a peiné à faire, de par son éloignement des films et ses personnages peu connus du grand public.


  • Au tour de Legacy :

    Autrefois délicate à manier, la période allant de Revanche des Sith à Un Nouvel Espoir semble désormais libre pour toute nouvelle initiative. Vont entre-autre exploiter cette période : le jeu-vidéo The Force Unleashed, la série télé dite « live », les comics Dark Times, … Les romans ne sont pas en reste puisqu'arrive la trilogie Les Nuits de Coruscant par exemple. Del Rey, qui veut lancer une nouvelle série de romans, hésite. Sue Rostoni annonce en mai 2004 une série se déroulant durant la période de l’Ancienne République, puis revient sur son choix en juillet de la même année, préférant continuer dans le futur post-NOJ, après la parenthèse Nid Obscur - aussi étrange qu’originale - offerte par Troy Denning.



    Lors de la Celebration III en avril 2005, Del Rey annonce donc la création d’une nouvelle période, et avec elle une nouvelle série de neufs romans débutant 37 années après la Bataille de Yavin : L'Héritage de la Force. Alors que nombreux étaient ceux qui voulaient laisser Luke, Han, Leïa et leurs enfants prendre un repos bien mérité après avoir sauvé une bonne centaine de fois la galaxie, Del Rey nous promet alors du jamais vu : une ambiance noire, des conflits familiaux, une guerre civile, des héros plus sombres que jamais, … Bref la galaxie est encore une fois en danger, et ce nouveau danger inaugurait une nouvelle époque : Legacy.



    Pour plus d’informations sur la série de romans L'Héritage de la Force, nous vous invitons à consulter sa fiche sur SWU et le dossier similaire qui lui est consacré.
  • 2. ... imaginée en collaboration avec Dark Horse
     
  • Le temps de la réflexion :

    Dans le même temps, la série Republic, emmenée par son duo magique Ostrander/Duursema, touche à sa fin après 83 numéros et une Guerre des Clones très agitée. Dark Horse commence alors à penser à l'avenir. L'éditeur entend bien garder ses deux auteurs fétiches et entame des discussions pour établir la nouvelle période à exploiter comme John Ostrander l'a expliqué sur le site comicon.com :


    « Pour célébrer son 20ème anniversaire, Dark Horse s’apprêtait à arrêter tous les titres Star Wars existant pour en créer de nouveaux. La Revanche des Sith étant sorti, il semblait normal de stopper Republic. Randy et moi, rapidement rejoins par Jan avons alors discuté de ce que nous ferions par la suite. Voulions-nous retourner à l’époque de Knights of the Old Republic, essayer de faire quelque chose entre les Épisodes 3 et 4, ou se diriger vers un futur inconnu ? J’étais fortement enclin à choisir la dernière solution pour plusieurs raisons. Premièrement, je savais que notre marge de manœuvre entre les Épisodes 3 et 4 serait très limitée. Nous venions de conclure Clone Wars, et bien que je sois très fier de notre travail, nous étions parfois bien serrés (éditorialement parlant). Ensuite, nous voulions faire quelque chose qui nous apporte un peu plus de liberté. En travaillant dans la période prélogique, nous savions déjà ce qu’il allait arriver aux personnages principaux. Je voulais jouer avec des personnages dont les destins n’étaient pas prédéterminés.»

    Le choix est donc fait : notre duo officiera dans la période Legacy. En juin 2005, Dark Horse se contente d'annoncer que John et Jan préparent une nouvelle série pour l'année suivante, sans aucune autre précision. Alors que Jan Duursema et John Ostrander commencent à développer les grandes lignes de l'histoire avec Randy Stardley, les spéculations des fans vont bons trains. Quelque chose de potentiellement énorme se profile et certains se mettent à rêver d'une série se déroulant dans la période annoncée un mois auparavant par Del Rey : Legacy.

    Suivent alors huit mois d'attente jusqu'à l'annonce du 1er février 2006.


  • L’annonce du premier février :

    Tout le monde attendait alors l’annonce de la nouvelle série d’Ostrander et Duursema. C’était à cette époque le dernier élément de la refonte de la ligne Star Wars chez Dark Horse. Les autres projets avaient déjà bien fait saliver les fans, mais rien concernant le duo d’auteurs le plus important. Et aussi invraisemblable que cela puisse paraître, un léger doute subsistait. Ostrander et Duursema allaient-ils bien continuer à faire du Star Wars ? Et si oui, dans quel contexte ?

    En février 2006, les trois images et le court texte postés par Randy Stardley sur le forum de Dark Horse furent vite repris par l’ensemble de la communauté Star Wars et eurent l’effet d’une vraie bombe. Le choc et la surprise furent au rendez-vous et la spéculation (et aussi la critique) eurent la part belle jusqu’à la sortie du premier numéro en juin 2006.


    Petit instant nostalgie offert par Randy Stradley sur les forums de Dark Horse :

    Il y a eu tout un tas de folles théories concernant le projet secret que John Ostrander, Jan Duursema (ainsi que Dan Parsons et Brad Anderson) préparaient. Les rumeurs sont allées d'une nouvelle série débutant immédiatement après La Revanche des Siths à une mini-série sur les Quermians et sur ce que font ces aliens au long cou de leur seconde paire de bras cachés sous leur robe à longueur de temps. (Ok, je l'admets, j'ai moi même lancé cette seconde rumeur. A l'instant même.)

    Bien, il est temps pour les rumeurs de cesser et pour de nouvelles spéculations de commencer. Ci-dessous, vous pourrez jeter un coup d'oeil à ce qui vous attend cet été. Vous en saurez davantage dans peu de temps grâce au preview de Diamond, et d'ici demain sur de nombreux sites de fan et de distributeurs. Mais, pour une fois, nous voulions être les premiers à annoncer un de nos projets (ça semble réglo, non ?). Bref, sans plus tarder, mesdames et messieurs, voici Star Wars Legacy :


    titre imageLegacy #0Page


    Quant à nous, sur SWU, c'est notre camarade Darth Vile qui lâche la bombe sur nos forums.


  • Les réactions des fans :

    Avant même la sortie du premier numéro, la réaction des fans est pour le moins… féroce.
    Certains sont impatients, d'autres crient au blasphème ! Un Cade Skywalker déjà bien moche, en plus bien ressemblant à Vos. Une Twi’lek fille batârde de Aayla Secura et Dark Maul. Les critiques sont nombreuses et restent, nécessairement puisqu’aucun numéro n’est sorti, assez superficielles : intrigues et personnages stéréotypés, non respect de la continuité Star Wars. Legacy ne laisse pas indifférent et pour ceux qui l’ignorerait, les fans montrent qu’ils sont bien plus attachés à Star Wars (en tant qu’univers, concept ou autre) qu’aux auteurs qui leurs offrent les histoires. Les états de services de John Ostrander et Jan Duursema semble ne plus avoir d’importance lorsque l’on constate la teneur des critiques sur les forums de discussion.

    Cependant, l’Univers Étendu n’en est pas à son premier chambardement. le Nouvel Ordre Jedi avait ainsi chassé la période Bantam avant d’être lui-même mis à la retraite par Clone Wars et les histoires plus récentes. Les fans qui ont donné sa chance à la série sont semble-t-il comblés dès les premiers épisodes. Les critiques sont excellentes, la série séduit en poussant l’ambiance dure de la série Republic encore plus loin. La caractérisation est moderne et plaît. Et, chose très importante, Legacy se vend mieux qu’aucun comics Star Wars de l’époque contemporaine (depuis la plongée du marché des comics durant les années 90 en fait).


  • Les réponses aux critiques :

    Face à certains fans aussi déçus que féroces, Randy Stardley, John Ostrander et Jan Duursema défendent corps et âmes leur série.

    Rien n’a été laissé au hasard ni décidé à la va-vite, il y a toujours une bonne raison et un background solide comme l’explique Jan Duursema à propos du n-ième retour des adeptes du côté obscur : « Nous avons passé de longues heures à discuter du retour de l’Ordre Sith. Nous avons analysé le problème en détail, et ce n’est pas en conflit avec la vision de Star Wars de George Lucas. Même Lucas a d’ailleurs approuvé les grandes lignes de l’histoire et il continue à penser que l’Univers Entendu n’est pas seulement un univers alternatif différent du sien. La série Legacy ne va pas détruire le sens de la Prophétie et de la rédemption d’Anakin Skywalker. »

    Le choix de la période, assez proche de la série Legacy of the Force, est également sujet à bien des critiques puisque la série comics pourrait comporter des spoilers sur la série de romans. « C’est faux ! », répond Jan Duursema avant de continuer : « John et moi avons tous deux lu tous les romans du Nouvel Ordre Jedi et vu ce qu’il en découlait. Nous travaillons en collaboration avec Lucas Film ainsi qu’avec les auteurs de romans donc nous faisons de gros efforts pour ne rien révéler de qu’il se passe avant Legacy. Ce sera une série sur Cade et sur ce qu’il lui arrive dans une époque et un univers précis que j’estime peuplés de personnages fascinants. ».

    Les critiques – momentanément – balayées, restait maintenant à attendre le premier numéro.
  • << Page précédente
    Page suivante >>
    Publicité