Bannière du site
    

  Pré-République  |  Ancienne République  |  Emergence de l'Empire  |  Empire  |  Nouvelle République  |  Nouvel Ordre Jedi  |  Héritage
Empire
  Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7
> Retour à la vue d'ensemble de la chronologie


An -18

The Desperate Mission  (Last of the Jedi #1)

Dark Warning  (Last of the Jedi #2)

Massacre de Ghorman 


Peu après la déclaration du Nouvel ordre impérial par l'Empereur Palpatine, les premiers décrets furent rapidement appliqués.
Au tout début une certaine effervescence régnait grâce à une propagande ajustée alliée à la lassitude croissante dûe aux compromissions de l'Ancienne République et à la Guerre. De nombreux sénateurs étaient partisans de l'Empire et de la nouvelle administration, pensant ainsi apporter à une galaxie exsangue un ordre nouveau qui pacifierait le plus grand nombre et jetterait un voile sur les dissensions internes.

Cependant les premiers effets de la politique autoritaire de Palpatine se firent vite sentir. La restauration d'un ancien ordre de gouverneurs régionaux sur les secteurs jugés prioritaires par le nouvel Empereur -les Moffs - en remplacement de l'administration locale fut l'un des premiers grands bouleversements.

Palpatine ne se limita pas à investir la gestion territoriale et militaire, il décréta aussi la levée de nouvelles taxes afin d'alimenter sa politique protectionniste et sécuritaire. Ce dernier point suscita une levée de boucliers de la part de nombreux sénateurs mais aussi une protestation civile qui fut réprimée dans la plus grande violence.

Ainsi sur Ghorman, planète du secteur de Sern situé dans le Noyau, cette protestation prit la forme d'une manifestation pacifique afin de rappeler les élites à leurs devoirs. Les forces militaires de l'Empire furent dépêchées afin de mater la protestation en cours, conformément à la mise en place de la nouvelle politique impériale.
Les manifestants bloquèrent alors l'atterrissage des vaisseaux du commandant Wilhuff Tarkin dirigeant la force impériale en présence. Celui-ci donna l'ordre d'écraser les manifestants qui bloquaient la manoeuvre, tuant et blessant des centaines de civils.

Ce massacre amena la consternation dans tout l'Empire. La décision de Tarkin de tuer ces civils innocents fut jugée odieuse et révélatrice de la volte-face brutale du climat politique galactique.
Le nouvel Empereur jugea cependant cette manoeuvre particulièrement brillante et digne d'un homme d'exception. Il salua le courage de Wilhuff Tarkin ainsi que son "sens des responsabilités" et le promut Grand Moff en charge de la Bordure extérieure, encourageant ainsi son armée à appliquer cette politique intransigeante et violente.

Cet épisode envoya un signal fort aux sénateurs, ne laissant plus aucun doute sur les vélléités militaristes et autocratiques de Palpatine.
Une telle promotion de la violence militaire provoqua le départ de nombreux dignitaires de l'armée, anciens officiers de l'Ancienne République, tels que Jan Dodonna. Le Massacre de Ghorman décida aussi Bail Organa, jusqu'ici resté dans l'ombre de la Délégation des 2000, à s'engager dans une lutte armée contre l'Empire, contrevenant ainsi à ses positions pacifistes. Mon Mothma fit le même constat et tous deux unirent dès lors leurs efforts dans la préparation d'une riposte belliqueuse à plus ou moins brève échéance.



La Chambre de Cantham 


Peu après le Massacre de Ghorman, Mon Mothma, sénatrice de Chandrila et Bail Organa commencèrent à se réunir secrètement sur Coruscant dans la demeure du sénateur d'Alderaan, connue sous le nom de Maison Cantham. Il furent bientôt rejoints par Garm Bel Iblis de Corellia et entreprirent ensemble de coordonner la résistance à l'Empire.
L'emprise tentaculaire que développait Palpatine sur la Galaxie était devenue par trop insupportable pour ces sénateurs qui jouissaient encore d'un relatif anonymat, dû à leur abstention lors de la Déclaration des 2000. En effet, Palpatine s'étant attardé uniquement sur les contestataires nommés dans la déclaration, les trois sénateurs purent aisément se réunir afin de discuter des dispositifs de résistance à mettre en place.
Ces entrevues se déroulèrent donc sur Coruscant dès la fin du massacre et enclenchèrent le processus de formation de ce qui deviendrait ultérieurement l'Alliance Rebelle.

Mon Mothma endossa très vite le rôle d'idéologue de ce mouvement, bien que ses positions radicales soient largement discutées. Son engagement et sa volonté de fer sûrent néanmoins rassembler plusieurs collaborateurs importants dont le général Jan Dodonna, ancien officier impérial ayant quitté son poste en réaction à la politique de l'Empereur sur Ghorman.
Bail Organa prit la responsabilité de l'organisation logistique, tant financière que matérielle. Son implication allait même jusqu'à la mise en place d'un réseau de renseignements efficace et pérenne.


Sous couvert de participation au Sénat Impérial, les sénateurs de la "Chambre de Cantham" purent ainsi discrètement mais librement jeter les bases et la théorie d'une riposte au régime en place.
Ces réunions, si elles ne marquèrent pas la naissance à proprement parler de l'Alliance Rebelle, furent néanmoins l'occasion de poser les jalons d'une organisation et d'une action planifiées et efficaces, jusqu'à la signature du Traité corellien en -2 BBY.


Ghosts of the Sith 

Underworld  (Last of the Jedi #3)

Death on Naboo  (Last of the Jedi #4)

A Tangled Web  (Last of the Jedi #5)

Return of the Dark Side  (Last of the Jedi #6)

Secret Weapon  (Last of the Jedi #7)

Against the Empire  (Last of the Jedi #8)

Master of Deception  (Last of the Jedi #9)

Reckoning  (Last of the Jedi #10)

Les Nuits de Coruscant III - Modèles de Force  (Coruscant Nights III - Patterns of Force)

A Double Tranchant  (Two-Edged Sword)


Un an après l'avènement de l'Empire, une commande de clones passée par l'Empereur Palpatine à Arkanian Micro est sur le point d'être honorée. Ces clones, issus de la lignée de Sa Cluis, une des Mains de l'Empereur, et de l'aide de camp de Vador Lekauf, passent leur ultime test au Centre d'Entraînement Impérial de la planète Yinchorr, avant de retourner sur Coruscant pour connaître leur première mission. Le retour, qui se fait à bord d'une navette de classe Lambda en présence de l'Empereur et de Dark Vador en personne, va être plus mouvementé que prévu : en plus du patrimoine génétique, certains clones ont hérité du grand sens de l'honneur de leur géniteur, tout comme de son aversion farouche envers leur maître.



An -17

Les Armes de Kelrodo-Ai  (The Guns of Kelrodo-Ai)


Dix-sept ans avant la Bataille de Yavin, soit deux ans après l’avènement de Palpatine et de l’Empire, Shea Hublin, pilote renommé de l’Empire, se voit confié la mission de détruire l’armement de Keldoro-Ai, une planète peuplée d’aliens pas toujours appréciés par les Impériaux.



An -11

Droïds - The Adventures of R2-D2 and C-3PO 


An -10

Le Pouvoir de la Force  (The Force Unleashed)

L'apprenti de Dark Vador 


Dans les premiers temps de l'Empire, Dark Vador continua à rechercher assidûment les Jedi ayant survécu à la Purge ordonnée par l'Empereur. Son obsession l'amena sur Kashyyyk où il pensait trouver Kento Marek, veuf de la Jedi Mallie Marek qui avait ardemment défendu cette planète contre les séparatistes.

Après avoir débusqué le couple, il les assassina froidement, s'apercevant en même temps de l'existence de leur enfant, un jeune garçon nommé Galen Marek.
Ressentant une aptitude particulière de l'enfant pour la Force, Vador décida de l'emmener secrètement avec lui afin de l'éduquer et d'en faire son bras armé. Il tua pour cela les soldats impériaux qui l'accompagnaient dans sa mission et retourna sur l'Executor - alors en cours de construction - où le garçon commença son apprentissage dans le plus grand secret, à l'abri des espions de l'Empereur.

A l'aide du droïde Proxy, programmé pour servir l'enfant aussi bien que pour tenter de le tuer dans des exercices d'entraînement, et sous la supervision brutale de Vador, cette éducation dirigée par la peur et la violence mena Galen droit au coté obscur. Il endossa le nom de Starkiller et Vador en fit ainsi son arme secrète pour éliminer l'Empereur et tenter de s'octroyer le contrôle de la galaxie, détruisant son identité propre et le menant grâce à la torture et à la violence au paroxysme de ses capacités.


Le Coup du Paradis  (The Paradise Snare)



  Pré-République  |  Ancienne République  |  Emergence de l'Empire  |  Empire  |  Nouvelle République  |  Nouvel Ordre Jedi  |  Héritage
Empire
  Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6  |  Page 7
> Retour à la vue d'ensemble de la chronologie

 


 

Les actualites les plus consultées ce mois-ci :
[Postlogie] Episode VII : une partie du film se déroulerait sur Tatooine ! | [Postlogie] [MAJ] Episode VII : des photos du plateau de tournage à Abu Dhabi ? | [Postlogie] Episode VII : Jesse Plemons ne serait plus candidat pour le rôle principal | [Postlogie] [Poisson d'Avril] Des acteurs français dans l'Episode VII ? | [Postlogie] Disney confirme que le tournage de l'Episode VII a déjà commencé ! | [Postlogie] Episode VII : un rôle attribué à une actrice anglaise inconnue ? | [Postlogie] Rumeur : l'Episode VII déjà en tournage au Caire (Egypte) ? | [Rebels] [Poisson d'Avril] [Rebels] Un nouveau personnage... Pas si nouveau que ça ! | [SWU] SWU et les spoilers | [Postlogie] [MAJ] Episode VII : Peter Mayhew de retour pour jouer Chewbacca ? |
Dites, ne le dites surtout pas aux autres staffeurs SWU, mais c'est MOI le boss ici :op
Star Wars En Direct Éditions Delcourt La Geekerie Bragelonne.fr Bioware Edge Entertainment Geekmemore Star Wars Références Kotobukiya France