Bannière du site
    

  Pré-République  |  Ancienne République  |  Emergence de l'Empire  |  Empire  |  Nouvelle République  |  Nouvel Ordre Jedi  |  Héritage
Ancienne République
  Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6
> Retour à la vue d'ensemble de la chronologie


An -3 959

Mise en marche de la forge stellaire 


Les cartes stellaires mènent donc nos deux protagonistes dans le système de Lehon ou leur vaisseau fini par s’écraser. Là, ils rencontrent une race primitive appelée les Rakatas noirs. Revan apprend les rudiments de leur langue et devant leur leader désigné sous le nom de « l’élu », il demande l’accession aux temples anciens dans sa quête de recherche de la forge stellaire. L’élu accepte d’aider les deux Sith à la seule condition qu’ils les aident à soumettre une faction Rakatas rivale appelée les Elders.
Revan accepte donc l’offre de l’élu, mais en arrivant chez cette autre tribu primitive, il se rend compte qu’ils en savent bien plus que les Rakatas noirs. Alors Revan prétend être un disciple de la lumière voulant éradiquer la menace que représente la forge. C’est comme cela qu’il parvient à accéder aux temples, grâce à l’aide des Elders.
Le rêve de conquête va enfin pouvoir se réaliser pour Revan et Malak. Ils amènent à la forge stellaire le reste de leur armée ayant combattu durant les guerres Mandaloriennes. Ils mettent en marche la forge, ce formidable outil ne peut être utilisé que par une personne ayant embrassé entièrement le côté obscur. La forge stellaire produit alors Vaisseaux, droides et autre matériel de guerre à une vitesse folle.

titre img


Seconde guerre des Sith #1: Le retour des héros 


Alors que l’on croyait Revan et sa flotte perdu dans l’univers après la fin des guerres Mandaloriennes, les voilà sortant de l’hyperespace avec une flotte gigantesque. Le charismatique leader des revanchistes est de retour. Son statut de héros et sa renommée lui font alors gagner de nombreux adeptes. De nombreux jeunes Jedi se joignent à leur cause. Ils s’installent donc dans l’Académie Sith de Korriban, proche de la colonie de Dresdae. Cette Académie date de l’ancienne guerre des Sith et Revan va s’en servir à bon escient. Il va redonner une nouvelle vie à cette institution dépérissante. Ainsi l’ordre Sith voit son renouveau et les « Force-sensitives » sont initiés au côté Obscur sur Korriban par des instructeurs aussi talentueux que Jorak Uln, directeur de l’Académie. Revan et Malak prennent alors le contrôle de l’une des plus grande flotte républicaine sur les chantiers navals de Foerost et c’est cet acte qui déclenche la guerre. Un nouvel empire Sith est né et les seigneurs de guerres sont prêts à étendre leurs territoires.

titre img


Seconde guerre des Sith #2: L’expansion 


Cette attaque sur les chantiers de la république initie la seconde guerre des Sith également connue sous le nom de « Guerre civile des Jedi ». De nombreux Jedi noirs sortent de l’Académie Sith.
Saul Karath, à la tête de la flotte Sith, commence à tenir en respect plusieurs secteurs militaires clef. Malak ordonne alors le bombardement planétaire de Telos IV pour tester la fidélité de l’Amiral nouvellement acquis à leur cause. L’amiral Karath donne alors le feu vert et la planète se retrouve sous un déluge de feu. Le Léviathan, son vaisseau, fait un véritable carnage et la république y assiste, impuissante. Karath s’assurera qu’aucun rescapé ne puisse raconter de quoi les Sith sont capables. Voilà la plus belle trahison de l’ancienne république où un amiral républicain prit le parti de la barbarie. C’est trop tard, alors qu’une petite force de frappe de la république arrive sur les lieux du massacre. Carth Onasi, lieutenant fidèle de la république se sent trahi par son ancien ami, l’amiral Karath. Il ne pourra que constater les dégâts. Carth est amer, car tout en quoi il croyait est détruit. Les Jedi l’ont trahi et son ami également. Dans ce bombardement, il perd sa femme et son unique fils, mais il aura sa vengeance sur Saul Karath un jour.



An -3 957

Seconde guerre des Sith #3: La capture du seigneur noir 


Les Sith remportent victoire après victoire. Pire que tout, ils sont populaires. Contrairement à leurs prédécesseurs Exar Kun et Ulic Qel Droma, les populations les soutiennent, ils sont les Héros des Guerres Mandaloriennes. C’est une pilule difficile à avaler pour le conseil Jedi qui subit encore et toujours le manque d’effectif de la première guerre des Sith. Devant les défaites successives, le Haut conseil échafaude un plan dont la clef est une jeune Jedi nommé Bastila Shan, praticienne de la méditation de combat. Or, durant l’une des batailles de la bordure extérieure, Bastila s’infiltre dans le vaisseau de commandement de Darth Revan avec un contingent de plusieurs Jedi, afin de lui tenir tête. Alors que le duel s’engage sur le pont du vaisseau entre le sombre seigneur et les Jedi, Malak décide de bombarder le pont du vaisseau de son seigneur en espérant le désintégrer. Ainsi Darth Malak devient-il le nouveau seigneur noir des Sith et leader de l’empire. Cependant, Revan n’est pas mort et bien que sonné, il est capturé par les Jedi et ramené en lieu sûr.
Revan a été sauvé uniquement grâce aux capacités de guérison de Bastila. Le seigneur des Sith est alors amené devant le conseil qui choisit de reprogrammer son esprit dans l’espérance qu’il les conduise jusqu'à la forge stellaire où la république pourrait enfin mettre les Sith hors d’état de nuire.

titre img



An -3 956

Seconde guerre des Sith #4: L’empire de Dark Malak 


titre imgLe nouveau Seigneur noir est sans pitié. Là où Revan donnait le choix aux populations, Malak lui, envahit et annexes les mondes les uns après les autres. Les Jedi le traquent et il le sait, aussi retourne-t-il la vapeur en les pourchassant à leur tour. Cela vaut également pour Bastila Shan, praticienne de la méditation de combat. Cette technique sera en possession de Malak ou la Jedi mourra. Dans tous les cas, il est hors de question de laisser un tel instrument dans les mains de la république. Le vaisseau mère de Bastila fonce dans l’espace alors qu’elle prend soin de Revan pour en faire un guerrier fidèle et inconditionnel de la république. Survient alors l’attaque des Sith en orbite de la planète Taris. L’Endar Spire est assiégé par les soldats Sith et les Jedi noirs qui sont à la recherche de la Jedi. Bastilla finira par prendre une capsule de sauvetage. Revan quant à lui sera aidé par le lieutenant Carth Onasi. Le message d’évacuation est lancé et l’Endar Spire explose en plein ciel alors que leur nacelle de survie se dirige droit vers Taris. Ils sont saufs mais leurs forces sont divisées. Bastila est retenue par l’un des gangs de Taris nommé les Vulkars noirs. Revan rencontrera de nouveaux compagnons dont le Wookie Zaalbar, la Twi’lek Mission Vao, le droide T3-M4 et le célèbre Canderous Ordo. Taris est envahi par les Sith et mis sous blocus par le Léviathan, vaisseaux amiral de Dark Malak. Or Revan, accompagné de sa petite troupe, se retrouve dans les différents niveaux de la ville à la recherche de la Jedi. C’est en remportant une course de fonceur et grâce à un pari que Bastila est libéré. Revan et Bastila foncent alors vers l’Ebon Hawk, un vaisseau appartenant à Davik Kang qu’il vole pour partir de Taris, qui se retrouve soudain bombardé par les Sith, Malak ayant décidé « d’en finir avec cette pathétique planète ».


Seconde guerre des Sith #5: La route de la forge Stellaire 


C’est à bord de l’Ebon Hawk que Bastila enmène Revan devant le conseil Jedi de Dantooine. Là, il sera décidé, à contre cœur pour certains, de lui redonner son enseignement de Jedi afin qu’il puisse contrer son ancien apprenti. Durant ses péripéties, il tombe sur d’anciennes ruines Rakatas et découvre une carte stellaire, premier fragment du chemin pour amener la république vers l’arme absolue des Sith. Ainsi le plan du conseil et la re-programmation de la mémoire de Revan fonctionne. Avec son équipe dont Carth Onasi, Revan refera le chemin qu’il avait fait avec Malak du temps où il était « Le Revanchiste ». Ainsi se rend-il sur Tatooine, Kashyyyk, Manaan et Karriban.

--> bataille de Dantooine

Ayant récupéré les premiers fragments de carte, ils sont alors abordés par le Léviathan. L’Ebon Hawk ne peut pas lutter longtemps contre le rayon tracteur. Là se joue le dernier acte de Saul Karath, jadis fidèle à la république. Carth Onasi tient sa vengeance et tuera d’un coup de blaster ce traître responsable de la perte de ses proches et de tous ceux en quoi il croyait. C’est également sur le vaisseau Sith que Saul révèle la véritable identité de Revan. Carth est chamboulé, il se sent à nouveau trahi par les Jedi qu’il a toujours aidés dans les différents conflits. Ils doivent s’enfuir, le vaisseau de Darth Malak ne tardera pas à arriver sur le Léviathan. Alors qu’il approche de l’Ebon Hawk, ils sont interceptés par le seigneur des Sith qui confirme d’un air amusé les dires de Saul Karath. Revan sort alors son sabre, et le duel commence sous les remarques amusées et narquoises de Malak. Pour lui, Revan est devenu le petit toutou de la république, il n’a plus la même puissance que lorsqu'il était encore adepte du côté obscur. Bastila arrive avec Carth regardant impuissante le duel. Alors elle s’interpose entre les deux anciens Jedi et supplie Revan et Carth de partir. Ils prennent ainsi leur envol sur l’Ebon Hawk alors que Bastila continue le combat avec le seigneur Sith qui finit par venir à bout d’elle en la capturant.


titre img



Seconde guerre des Sith #6: Vers l’ultime bataille 


Bastila est prisonnière de Malak et ce dernier lui fait subir de nombreuses séances de tortures. Il finit finalement par briser son esprit en l’amenant doucement mais sûrement du côté obscur. Elle devient alors sa nouvelle apprentie à la place de Darth Bandon tué sur Kashyyyk par Revan.
Ce dernier quant à lui, poursuit sa quête vers Korriban, lieu où se trouve le dernier fragment de carte stellaire. Il traverse donc l’Académie Sith, puis c’est dans la vallée des seigneurs noirs et dans la tombe du seigneur Naga Sadow qu’il trouve enfin le dernier fragment lui ouvrant le chemin du système Lehon, aussi connu sous le nom de Rakata Prime.
Les données de l’emplacement de la forge stellaire furent transmises à la république. Revan, Carth, Canderous et les autes compagnons du groupe vont alors sur la planète et à l’aide des peuplades primitive Rakatas, entre dans le temple des anciens.

--> bataille de Rakata Prime

titre img


Les Sith sont vaincus, Malak est descendu. Le plan du conseil Jedi a marché brillamment et Revan ne re-sombrera jamais du côté obscur de la force. Bien plus qu’une simple guerre, la guerre civile des Jedi aura profondément marqué la galaxie. L’heure est à la reconstruction mais la menace reste malgré tout permanente. Certains Sith ont survécu et la prochaine guerre comme la cette dernière est encore la résultante des guerres Mandaloriennes.


La guerre civile des Sith 


Conséquence directe de la fin de la guerre civile des Jedi (seconde guerre des Sith), la guerre civile des Sith débute avec le retour de Revan à l’Académie Sith de Korriban alors qu’il cherchait une carte stellaire. Il démantèle l’Académie tuant les deux principaux dirigeant : Uthar Wynn et son apprentie Yuthura Ban. Les Sith se font la guerre pour savoir qui dirigera l’Académie. De plus, le retour de Revan sur le devant de la scène remet en cause la légitimité de Malak et de ce fait plusieurs conflits éclatent entre Sith. L’action de Revan après la seconde guerre des Sith est peu connue même si on suppose qu’il serait parti traquer plusieurs ennemis au nom du côté lumineux, promettant un jour a Bastila de revenir. Cependant, son départ, même s’il est du côté lumineux, laisse les reliquats de l’empire sans leader, et les Sith continuent à s’entretuer. Dans ce conflit, trois grandes figures apparaissent pour réunifier l’ordre. Darth Traya, Darth Sion et Darth Nihilus.

titre img


The Old Republic - Revan  (The Old Republic - Revan)


An -3 955

Seconde guerre civile des Jedi #1 : Première purge des Jedi 


Darth Traya était à l’origine une Jedi du nom de Kreia et qui fut bannie de l’ordre après la défection de Revan. Exilée sur Malakor V, elle trouva d’anciennes ruines d’une Académie Sith appelée encore « l’Académie Trayus ». C’est là qu’elle forme Darth Sion et Darth Nihilus sur les attraits du côté obscur. Les restes de l’empire de Darth Revan est alors dirigé par ce triumvirat Sith. Cependant, les deux apprenties finissent par trahir Traya en lui coupant son lien avec la force. Les Sith ne sont plus dirigés que par Darth Nihilus et Darth Sion. Leur principal objectif est la destruction de l’ordre Jedi. La république, contrairement aux autres conflits, est un moindre objectif. C’est alors que les deux compères lancent leur offensive. Darth Sion a secrètement élevé des assassins Sith qu’il envoie tuer chaque Jedi à portée de mains. Les Jedi s’éteignent doucement mais sûrement sous l’action des Sith.

vers – 3 952

La menace des troupes assassines de Sion et l’affaiblissement grandissant de l’ordre pousse les Jedi à se réunir en conclave sur la planète Katarr afin de discuter de la marche à suivre pour contrecarrer le plan des Sith. Katarr est la planète abritant les Miraluka dont nombreux sont des adeptes de la force. Ce conclave est organisé par une Jedi du nom d’Atris. Bien que les membres de l’ordre pensent que la réunion est tenu secrète, le seigneur Nihilus a vent de ce qui se trame. De toute façon Katarr était une cible prioritaire puisqu’elle était peuplée de sensitifs. Son vaisseau sort alors de l’hyperespace et un déluge de feu s’abat sur la planète tuant entièrement ses habitants et terrassant de grands Jedi dont maître Vandar. Solution radicale qui extermina toute forme de vie à la surface de la planète. En inspectant le sol de la planète, Darth Nihilus ne trouva qu’une survivante : Visas Marr qui devint son apprentie.



An -3 951

Seconde guerre civile des Jedi #2 : le retour de l’Exilée 


titre imgL’ordre Jedi n’existe plus. Darth Sion et Darth Nihilus l’ont brisé. Il ne reste plus que quelques grands maîtres ayant choisit l’exil pour leur survie. Cependant une menace plane sur les Sith. Une menace que Sion prend extrêmement au sérieux. Il s’agit de la générale Jedi qui fut exilée à la fin des guerres Mandaloriennes. Elle est alors la priorité absolue des Sith. La pourchassant, elle finit par s’écraser sur Peragus II où elle rencontrera Kreia. Aidée par cette dernière lors d’un duel avec Sion, l’Exilée finit par s’échapper à bord de l’Ebon Hawk avec T3-M4, droide astro mécano et Atton Rand, un compagnon d’infortune de Peragus. L’Exilée se rend alors sur Telos IV où il finit par rencontrer la Jedi Atris ayant fondé une Académie dont ses suivantes sont insensibles à la force et maîtrisent l’art du combat Echani. Détail important sachant qu’elle ne voulait pas que ses apprentis soient corrompus par le pouvoir de la force. Or, Atris se cache depuis l’incident de Katarr et elle révèle finalement à l’Exilée les noms des autres Jedi se cachant.
L’Exilée prend sur elle de les retrouver pour refonder l’ordre Jedi. Elle se rend donc sur Korriban, Dantooine, Nar Shaddaa et Onderon. Malgré la mort de Lonna Vash, elle trouve les 3 autres : Vrook Lamar, Zez-Kai Ell et maître Kavar. Une fois cette quête accomplie, elle les rassemble sur Dantooine mais Kreia alias Darth Traya survient et les tue tous avant de s’enfuir.
Après cet incident majeur, l’Exilée retourne voir Atris alors que Telos IV est sur le point d’être attaquée par Darth Nihilus. L’Exilée organise la contre attaque à l’aide de Mandalore et de ses troupes rencontrées sur Onderon. Par un heureux hasard, il se trouve que le nouveau Mandalore est Canderous Ordo, celui-là même qui aida Revan lors de sa quête afin de trouver la forge stellaire. A l’aide des Mandaloriens, l’Exilée accoste le Ravageur, vaisseau amiral de Nihilus. Là, ils se livrent en duel sur le pont du vaisseau, avant que le seigneur des Sith finisse finalement par être terrassé. Peu après, l’Exilée se rend sur Malachor V afin d’éradiquer la menace de Darth Traya. Il réussit à faire revenir dans la lumière Darth Sion en lui faisant réaliser son état de pion envers Traya. En effet, seul Darth Traya tirait les ficelles. Abandonnant sa haine, il finit par succomber à ces anciennes et nouvelles blessures. Puis finalement le sabre de l’Exilée s’abat sur Kreia éliminant le dernier membre du Triumvirat Sith. C’est par la suite que Boa-Dur, un Zabrak compagnon de l’Exilée, enclenche le générateur de masse d’ombre (Mass Shadow Generator) afin de détruire la planète. Les Sith sont à nouveau vaincus et pour longtemps cette fois-ci. Alors que l’Exilée part à la recherche de Revan dans les contrées éloignées, l’ordre Jedi peut enfin reprendre son souffle et se reconstruire petit à petit.



An -3 900

Reconstruction et autres menues histoires du renouveau galactique 


L’heure de la reconstruction est venue. Dans cet article nous traiterons brièvement de multiples faits à travers la galaxie qui n’eurent pas forcément un gros impact sur l’histoire de la république. Nous traiterons un peu de l’expansionnisme des civilisations et de l’éveil technologique comme étant une suite logique aux précédents articles. Il s’agit tout de même d’une grande période de paix généralisée après presque 25 ans de guerre continue depuis l’invasion de Mandalore l’Ultime.

A cette époque, on compte la colonisation de la planète Naboo par les humains qui rentrèrent en conflit avec les Gungans. La mission de colonisation émanait de la reine Tasia de Grizmallt. Concernant Naboo,² on notera également la guerre civile Gungan entre les différents clans tribaux vers – 3 032. La finalité, fort heureusement, fut l’unification des tribus par le Boss Gallo permettant d’obtenir une nation très puissante redécouverte par les Jedi Obi-Wan Kenobi et Qui-Gon Jinn durant le blocus de Naboo quelques milliers d’années plus tard.

Egalement à cette période se trouve la prise de pouvoir totalitaire du gouverneur Myrial d’Argazda. Le gouverneur installa un pouvoir militaire dans le secteur Kanz. Il bombarda les mondes s’opposant à lui, tel Lorrd, et mis les populations en esclavage. Le gouvernement totalitaire fit sécession avec la république durant presque trois siècles jusqu'à ce que les Jedi interviennent en – 3 670.

C’est vers – 3 000 qu’une nouvelle route hyperspatiale fut ouverte par Freia Kallea. Cette route baptisée « Hydian » permit de traverser de long en large la galaxie et favorisa une nouvelle vague de colonisation de la bordure médiane et extérieure. Il s’agit bien là de l’unique route traversant intégralement la galaxie. Elle débute dans le secteur corporatif (Corporate sector), traverse les mondes du noyau puis finit vers Eriadu. Avec le temps, elle devint très logiquement l’une des routes commerciales les plus importantes. Elle reste le symbole de l’expansion de l’ancienne république et du renouveau galactique après toutes les guerres.



An -3 654

La Troisième Leçon  (The Third Lesson)


Après la bataille d'Alderaan, perdue par l'Empire, Darth Malgus fait face à un Jedi au milieu des ruines de la planète...



An -3 653

Complots  (Deceived)


Dark Malgus sert un but, la guerre, et un maître, le Côté Obscur, pour lesquels il s'apprête à mettre à feu et à sang la Cité galactique. Il a détruit le Temple Jedi de Coruscant en leurs noms, dans une bataille historique au cours de laquelle le Maître Ven Zallow a été assassiné. Mais à l'heure des machinations politiques, l'Empereur n'a plus besoin de son champion et cherche à le faire disparaître… Et il n'est pas le seul. Une jeune Jedi est prête à tout pour venger la mort de son Maître, elle s'appelle Aryn Leener et elle ne reculera devant aucun sacrifice, quitte à enfreindre toutes les règles. Deux destinées, deux révoltes vont se croiser dans une galaxie devenue l'enjeu de sinistres complots…




An -3 645

Red Harvest 


L'Ancienne République est une période sombre et dangereuse, alors que les Chevaliers Jedi se battent vaillamment face aux Seigneurs Sith et leurs armées impitoyables. Mais les Sith ont des plans déroutants, à savoir l'accomplissement du rêve fanatique de Darth Scabrous, sur le point de devenir une réalité cauchemardesque. A la différence de ces autres Jedi mis sur la touche au sein du Corps Agricole, de jeunes Jedi dont les pouvoirs ne sont pas encore à la hauteur, Hestizo Trace possède un extraordinaire talent : elle a un don avec les plantes. Soudainement, sa calme existence entre les serres et autres jardins est violemment détruite avec l'arrivée d'un émissaire de Darth Scabrous. Dans une ancienne formule Sith, qui promet à Darth Scabrous la réalisation de son plus grand désir, se trouve l'ingrédient final à la préparation de la rare orchidée noire qu'elle a élevée et à laquelle elle s'est attachée. Mais au cœur de la formule se trouve un virus jamais vu, pire que mortel. Le virus ne fait pas que tuer, il transforme. Désormais, les morts, pourrissants et affamés, se dressent, guidés par une faim sanguinaire envers toutes les choses vivantes, et commandés par un Seigneur Sith ayant une faim insatiable de pouvoir et en quête d'une écompense ultime : l'immortalité... Quelqu'en soit le prix.



An -3 643

Alliance Fatale  (Fatal Alliance)


Tassaa Bareesh, une matriarche du cartel du crime Hutt, est sur le point de procéder à une vente aux enchères qui attire l’attention d'un bout à l'autre de la galaxie. Des représentants de la République et de l’Empire Sith sont présents, de même qu’un Padawan Jedi en mission d’investigation, une pilote désavouée expulsée de l’Escadron d’élite de la République Blackstar, et un mystérieux Mandalorien au but caché. Mais l’envoyé de la République n’est pas celui qu’il prétend, le délégué de l’Empire est un apprenti Sith impitoyable, le Padawan Jedi est déterminé à faire ce qui est juste mais a peur de ne pas en être capable, la pilote espère redorer sa réputation et le Mandalorien parvient plus ou moins à garder un train d’avance sur les autres. Aucun de ces invités – conviés ou pas – n’a vraiment l’intention de participer à la vente. Ils ont tous derrière la tête de dérober l’objet gardé sous verrou dans une chambre forte imprenable : deux morceaux carbonisés d’un croiseur explosé, chacun d’eux pouvant être la clé de la richesse d’une planète toute entière. Mais la vérité sur ce trésor est dangereusement mortelle. Et au final, autant les Sith que les Jedi, la République que l’Empire, devront faire quelque chose qu’ils n’ont jamais fait auparavant, une chose que tous les agents du mal ou du bien ne parviendraient jamais à leur faire faire : s’allier afin d’éliminer une puissante menace qui pourrait détruire la galaxie.


Star Wars: The Old Republic 


An -3 641

Le Dernier Combat du Colonel Jace Malcom  (The Last Battle of Colonel Jace Malcom)


Le Colonel Jace Malcom est en mission avec son équipe sur la planète Kalandis Sept, afin de porter un coup du à l’Empire.



An -3 640

Annihilation 


L'Empire Sith est en plein bouleversement. L'Empereur a disparu, présumé mort, et la tentative de prendre possession du trône par un Seigneur Sith ambitieux s'est achevée tragiquement. Néanmoins, Darth Karrid, commandant du très craint croiseur Impérial Ascendant Spear, poursuis ses implacables efforts pour réaliser son objectif : une domination totale de la galaxie par les Sith. Mais la détermination sans faille de Karrid est mise à mal par la volonté d'acier de Theron Shan, dont les travaux inachevés avec l'Empire pourraient changer le destin de la guerre pour le bien de tous. Bien qu'il soit le fils d'un Maître Jedi, Theron n'a aucune affinité avec la Force - mais tout comme sa célèbre mère, l'esprit de la rébellion coule dans ses veines. Sous couverture en tant qu'agent de la République, il porte un coup crucial contre l'Empire en détruisant un arsenal de super-armes Sith - ce qui lui donne l'opportunité d'oser une dangereuse mission ayant pour objectif de mettre fin au règne de l'Ascendant Spear. Rejoint par la contrebandière Teff'ith, avec qui il entretient une relation pour le moins bizarre, et le sage guerrier Jedi Gnost-Dural, l'ancien Maître de Darth Karrid, Theron doit utiliser toute son intelligence et toutes ses armes contre un équipage de disciples du Côté Obscur n'ayant peur de rien. Mais le temps est compté. Et s'ils ne saisissent pas la première opportunité de réussir, ils en auront sûrement de nombreuses autres pour mourir.



An -3 000

Lost Tribe of the Sith - Pantheon 



  Pré-République  |  Ancienne République  |  Emergence de l'Empire  |  Empire  |  Nouvelle République  |  Nouvel Ordre Jedi  |  Héritage
Ancienne République
  Page 1  |  Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5  |  Page 6
> Retour à la vue d'ensemble de la chronologie

 


 

Les actualites les plus consultées ce mois-ci :
[Postlogie] Episode VII : les photos des acteurs en Irlande | [Communauté] Ils parlent de Star Wars... Et de tout l'univers Star Wars ! | [Spin-off] Simon Kinberg écrira-t-il le spin-off de Josh Trank ? | [The Clone Wars] La BO de The Clone Wars sortira en CD ! | [Littérature] Le Code du Chasseur de primes | [Postlogie] [MAJ] Episode VII : le tournage à Skellig Michael a commencé ! | [Littérature] Critique de Rebel Heist | [Postlogie] Episode VII : une autre version de la rumeur sur le début de l'histoire | [Littérature] Imperial Handbook | [Littérature] Le futur de Star Wars en comics |
Dites, ne le dites surtout pas aux autres staffeurs SWU, mais c'est MOI le boss ici :op
Bioware Star Wars En Direct Kotobukiya France Éditions Pocket La Geekerie Lego Edge Entertainment Star Wars Références Éditions Delcourt