(GCG) Fuite de Kamino
  • Acteurs Dark Vador vs le clone de Starkiller
  • Situation chronologique
    An -1
  • A la mort de son apprenti Sith Galen Marek, Dark Vador décida de faire appel aux cloneurs de Kamino afin de réaliser un double de son défunt acolyte.
    Plusieurs clones furent créés mais aucun d'eux ne montra une quelconque aptitude à la Force jusqu'au dernier essai, qui put finalement passer les différents tests édictés par le Seigneur Noir.

    Afin de confirmer la réussite de cet ultime clonage, Dark Vador décida d'un affrontement entre le clone et des holodroïds. Le premier incarna Juno Eclipse, l'ancienne capitaine impériale qui l'avait conduit à ses différentes missions et était finalement tombée amoureuse de Marek. Le clone de Starkiller ne put finalement se résoudre à tuer cette projection fictive de la jeune femme, assailli de souvenirs hérités de son "original".

    Dark Vador, extrêmement irrité de ce nouvel échec, détruisit le droïd. Il constatait amèrement que ce clone, malgré ses évidentes aptitudes, ne réussissait pas à surmonter l'héritage du véritable Galen Marek, décédé sur l'Etoile Noire lors d'une dernière confrontation avec l'Empereur. Il décida alors de se débarrasser du clone, mais se remémora au même instant la première trahison de son maître et l'attaque, réussissant ainsi à lui échapper.

    Il dut se frayer un passage dans Timira City afin d'éviter les escouades de Stormtroopers rapidement averties de la fuite du clone. Une couverture aérienne assurée par les chasseurs Tie fut promptement mise en place et l'étau se resserra sur Galen Marek. Profitant de son avance sur les forces impériales, il réussit tout de même à voler le Tie Advanced de son ancien maître et à fuir la planète.
    Conclusion : Le clone de Starkiller fuit Kamino pour rejoindre la Rébellion
Personnages liés
 
Univers
 
Cet événement ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
Publicité