[EXCLU] Critique sans spoiler de Dawn of the Jedi - Into the Void
 
Plongez dans un passé très très lointain !
07/05/2013
Bonjour/soir/nuit à tous.

Aujourd'hui, c'est sortie d'un nouveau roman aux USA, avec Dawn of the Jedi - Into the Void, signé Tim Lebbon
Et comme d'habitude sur SWU, nous vous offrons la critique en exclusivité, grâce à Del Rey qui nous a généreusement envoyé le roman à l'avance ! 


Mais tout d'abord, petit rappel de la couverture et du synopsis :  






Le synopsis : 

L'Ancien Ordre Je'daii a été fondé sur la planète Tython. Et grâce à la sagesse de ses Maîtres, Lanoree Brock a appris les mystères et les méthodes de la Force - et s'est avérée être l'une des étudiantes les plus puissantes. Mais aussi puissante qu'ait été la Force en Lanoree et en ses parents, elle a toujours été absente en son frère, qui a grandi en méprisant et en évitant les Je'daii, et dont l'entraînement aux anciennes méthodes s'est terminé tragiquement. 

Aujourd'hui, alors qu'elle mène une vie solitaire en tant que Ranger Je'daii et essaie de maintenir l'ordre à travers la galaxie, Lanoree est convoquée par le Conseil Je'daii pour une affaire urgente. Le leader d'un culte fanatique, obsédé à l'idée de voyager au-delà des limites de l'espace connu, est prêt à ouvrir une porte cosmique, utilisant l'énergie obscure en guise de clé - et risquant de créer un cataclysme qui anéantirait la totalité du système de Tython. Mais ce qui choque davantage Lanoree qu'une éventuelle annihilation du système, c'est la décision des Maîtres de la choisir, elle, pour cette mission. Jusqu'à ce qu'une étonnante révélation lui révèle pourquoi elle a été choisie : l'homme brillant, mais dangereusement fou qu'elle doit traquer et arrêter à tous prix est le frère dont elle a longtemps pleuré la mort - et dont elle doit maintenant avoir peur. 



La critique sans spoiler de Link : 


Se déroulant durant la même période que les comics de la série La Genèse des Jedi (dont le premier tome est paru en France il y a quelques mois et dont le second arrivera en Août), Dawn of the Jedi – Into the Void avait tout pour plaire : une époque encore jamais exploitée en roman, un système solaire à explorer, des nouveaux personnages, et surtout un lien à établir avec l’excellent premier arc des comics, L’Eveil de la Force. Alors, Tim Lebbon a-t-il réussi son examen d’entrée dans l’Univers Etendu ? 


I) Tu es de ma famille… 

Nous faisons donc la connaissance de Lanoree Brock, une Ranger Je’daii rappelée par le Conseil Je’daii pour se voir confier la mission de retrouver son frère, Dalien, qu’elle croyait mort, et qui semble maintenant diriger un culte de fanatiques qui aurait trouvé un moyen de voyager hors du système (des hyperportes, en saluant une première fois les joueurs de The Old Republic). Ceci pourrait détruire Tython, donc Lanoree doit le stopper, et elle va le faire à l’aide d’un Twi’lek, Tre Sana. 

Tout au long du roman, au gré des nombreux flashbacks, la relation entre le frère et la sœur est très bien travaillée, et c’est l’un des points forts du roman. Le passé commun des deux personnages est fouillé, recherché, et se mêle parfaitement à la quête de Lanoree « dans le présent » du roman. 

A l’instar des romans de Michael Reaves comme les Medstar ou les Coruscant Nights, le nombre de personnages est très restreint. Malheureusement, là où l’occasion aurait été bonne d’approfondir un peu le caractère de chacun, seul Tre Sana bénéficie d’un traitement digne de ce nom, même s’il reste quelques mystères le concernant en fin de roman. Les autres personnages ne sont que trop brièvement mentionnés et, même s’ils ont un rôle important dans la quête de Lanoree, ils sont trop vite oubliés.


II) Là-bas… Loin de nos vies, de nos villages
 

Après avoir parlé des personnages, penchons-nous sur le scénario. Chaque chapitre du roman est séparé en deux parties : l’une où Lanoree poursuit son frère, et l’autre est un flashback, où on la retrouve en compagnie de son frère lors de leur voyage initiatique afin de devenir Ranger. 

Ces flashbacks sont vraiment intéressants à plus d’un titre. Ils nous permettent d’abord de parcourir la planète Tython, d’en apprendre beaucoup plus sur les coutumes Je’daii, et sur les épreuves qui attendent les Je’daii avant de devenir Ranger. Les différents Temples de la planète sont explorés, les enseignements prodigués sont décrits, le tout agrémenté de nombreux tournants dans la vie de Dalien Brock qui vont entraîner sa chute (ce qui est le deuxième point positif de ces flashbacks). 

Dernier point, ces flashbacks sont écrits au présent. Oui, au présent, et non au passé simple comme tout roman. Cela peut paraître anecdotique, mais cela permet de s’immerger énormément dans le roman.


III) Quelque chose de bizarre…

Tant que j’en suis à parler des coutumes de Tython, un autre point positif est la très grande différence entre les Jedi que nous connaissons durant la Nouvelle République (l’Ancienne d’ailleurs aussi) et les Je’daii de cette époque. 

En raison de leur équilibre permanent au sein de la Force, il ne faut pas s’étonner de les voir plonger de temps à autres dans le Côté Obscur (pour le quitter quelques secondes après), le temps de tuer quelques innocents, avec des méthodes assez brutales (d’ailleurs je félicite Tim Lebbon à ce sujet, qui décrit des décapitations ou des tranchages de bras de très belle façon) ! 

On aime ou on aime pas, mais ça change ! 


IV) A nos actes manqués…

Comme dit auparavant, sans sa recherche de son frère, Lanoree est amenée à en apprendre davantage sur un mystérieux outil qu’aurait fabriqué son frère, et qui permettrait donc d’ouvrir des hyperportes pour voyager hors du système de Tython. Nous avons alors droit à de belles mentions concernant les Gree (une espèce obscure que les joueurs du MMO The Old Republic connaissent bien (un second salut à eux), et qui serait à l’origine de nombreuses technologies mystérieuses…), point plutôt positif. 

Malheureusement, le roman est plein de petits détails qui auraient pu s’avérer géniaux s’ils avaient été exploités à leur pleine mesure. Les Gree justement, c’était l’occasion d’en apprendre plus. Lanoree met également la main sur un journal mystérieux qui semble très prometteur. Mais rien de plus.

Et le lien avec le comic, dans tout ça ? A vrai dire, c’était ce que j’attendais le plus (parce que je suis un grand fan des comics et que je bave en les lisant, mais bon…). Force est de constater que c’est une petite déception de plus (bon, même si ce ne sera une déception que pour ceux qui ont lu le comic) : il faut attendre la fin pour que les évènements de celui-ci soient mentionnés, sans qu’il n’y ait de relation entre les événements du récit et le comic. 


V) Elle attend… 

Ou plutôt on attend. On attend une suite. Parce que même si le roman s’avère au final très sympathique, avec une histoire entre un frère et une sœur extrêmement bien gérée, on ne peut pas s’empêcher de refermer le roman en pensant aux innombrables pistes laissées en route, aux questions sans réponses, et au fait que le roman ne fasse que 263 pages. Espérons qu’une suite (ou les comics) nous éclaire davantage ! 

Un dernier mot pour finir : cette édition HardCover contient un extrait d'une dizaine de pages du second arc de la série de comics, Prisoner of Bogan, ainsi qu'une short-story signée John Ostrander, Eruption, se déroulant avant les évènements du roman. Une vraie plus-value ! 


Note : 75%


Voilà pour la critique, on vous attend sur les forums, et vous pouvez commander le roman via le bandeau ci-dessous !


Parution : 07/05/2013
Source : Le staff (grâce à Del Rey)
Validé par : link224
Section : Littérature
On en parle sur nos forums
 
Les 10 premières réactions (voir toutes les réponses) :
  • 07/05/2013 - 11:23
    Intéressant, j'espère qu'il sera traduit en VF. :)
  • 07/05/2013 - 18:04
    Jagen Eripsa a écrit:Intéressant, j'espère qu'il sera traduit en VF. :)


    T'es pas le seul. Tous les book qui remontent dans le passé m'intéresse moi, alors les débuts :love:
  • 16/05/2013 - 17:07
  • 21/08/2013 - 23:50
    Lu !
    On va faire simple : j'ai adoré !

    Par où commencer...
    L'exploitation de la période par Del Rey et Dark Horse me fait super plaisir. C'est plaisant de plonger si loin dans le passé.
    Je regrette néanmoins certains design un peu trop modernes, là où la première couverture reflétait bien le côté héroic fantaisy que j'attendais. Par exemple dans ce roman on a droit à des blasters, primitifs certes mais des blasters.
    Je trouve un peu abusé que la technologie laser soit déjà la 25000 avant les films, j'aurais préféré l'usage d'armes à feu comme dans TotJ. Ostrander utilise d'ailleurs des armes à feu dans le nouvelle qui fait office de prologue au roman. A l'inverse son droid protocolaire like qui n'a pas l'usage de la parole ni n'est doté de bras c'est bien sympa :) De même on oublie rapidement que les vaisseaux ne sont pas dôtés de la vitesse lumière et mettent des plombes entre chaque planète c :lol:
    Après faut aussi dire que ça fait 10 000 ans que ses habitants ont investit le systeme de Tython on peu donc pas dire qu'ils sont à l'âge de pierre.

    Ce détail passé j’apprécie vraiment tous l'effort de background qui a été fait sur cette période avec le guide qui nous présentait tous les temples, et les planètes du système. Les règles Jed'aii...

    Lire ça et le voir en comics c'est bien mais le découvrir dans un roman c'est mieux, on enregistre bien mieux le tout. On notera qu'Ostrander et Duursema ont pu avoir leur traditionnel Jedi Gris (Cade, Quinlan :hello: )sauf que cette fois c'est tout l'Ordre qui est gris. J'adore cette vision de la Force qui n'est pas le potentium. Pour les Jed'aii il y a le côté lumineux et le côté obscur et il ne faut tomber trop profondément ni dans l'un ni dans l'autre, rester en équilibre. Je trouve ça logique et très sympa.

    On en arrive au roman qui se cale donc dans ce background. Link l'a trouvé trop court, pas moi. Ce n'est pas la taille qui compte mais ce qui s'y déroule. A ce sujet, le roman est super prenant, dynamique, on ne s'y ennuie pas une seconde et on n'a pas un sentiment d'inachevé quand on le referme. (coucou Riptide :hello: ) Certes il y a une ouverture pour une suite éventuelle mais le roman se suffit néanmoins amplement à lui même.

    La construction du roman est magistrale car le héros, l’héroïne ici, occupe bien la place centrale dans ce roman (coucou Kenobi :hello: ). Néanmoins le danger d'avoir un seul point de vue c'est un roman assez linéaire et ennuyant. Ce n'est pas du tout le cas ici car l'auteur jongle avec habileté entre passé et présent. Une intrigue du roman est le passé de Lanoree et sa Great Journey en tant que Jed'aii Journeyer (entre Jedi Ranger et Padawan ). Et l'autre sa mission à la poursuite de son frère dans le présent. Le fait de jongler entre l'un et l'autre donne une super dynamique au roman et les différents switch sont très bien pensés en plus d'être impactants sur les situations se déroulant dans le présent.

    Concernant le Grand Voyage de Lanoree, c'est ce que j'ai préféré. C'est exactement ce que j'attendais de cette periode. On voit ici les rites iniatiques des Jed'aii, on traverse tython à pied de temples en temples... C'est vraiment immersif et très heroic fantaisy. En outre ça permet de s'immerger totalement dans cette époque, de vraiment maitriser ce qui est dit dans le guide mais qu'on a tôt fait d'oublier. Non vraiment j'ai trouvé cette intrigue superbe que ce soit dans le fond ou dans la forme. Gros plus aux passages avec des Maitres que l'on voit dans le comics.

    L'autre intrigue, dans le présent donc, nous fait voyager dans le système tythan. Bien sympa aussi on découvre deux planètes différents qui sont super bien décrites. J'ai un peu moins aimé car c'est plus classique mais ça reste très bon. J'ai aimé le perso de Tre Sana et le lien avec TOR et les Gree. Link je pense pas du tout qu'il fallait en dire plus sur les Gree, la couche de mystère qui les entoure correspondait parfaitement avec le récit et l'atmosphère ambiante. Le fantasme d'hypergate et les inconnues de la vieille ville sont beaucoup plus puissants ainsi. Si tu veux en savoir plus joue à TOR ^^

    J'ai juste trouvé que Lanoree qui se fait avoir deux fois, presque trois fois de suite ça fait pas très pro mais son côté émotif à cause de son frère explique un peu cela Histoire très sympa à suivre même si on ne sait pas finalement si la menace était réelle. Les pensées de lanoree sont bien décrites et agréables à suivre d'autant plus que son raisonnement interne est très différent des Jedi puisqu'elle n'a pas peur d'utiliser le Côté Obscur du moment qu'elle reste en équilibre entre Ashla et Bogan, de tuer des innocents pour protéger le plus grand nombre. Enorme de la voir faire de l'Alchimie de Force comme les anciens Sith :love: Pour un novice de l'UE mister lebbon (qui porte bien son nom) gère bien ! Certes Lanoree n'a pas de sabre laser mais on sent bien que même si elle n'est pas maitre, elle a des connaissances arcanes de la Force qui feraient pâlir d'envie les Jedi contemporains.

    L'obsession de Dal est sympa est compréhensible. Sa construction de petit garçon la tête dans les étoiles à ce qu'il devient est bien faite et ça fait plaisir d'avoir un bad guy qui ne soit pas un forceux obscur.

    link224 a écrit:Une autre histoire ça me fait peur, parce qu'hormis la tempête de Force, je vois pas ce qu'on peut raconter. D'autant que c'est Xesh qui amène le bazar.

    Après, d'autres investigations sur la tempête why not, mais ça risque d'être ennuyeux... Mais bon, j'espère voir les autres temples, les autres Maîtres


    Homme de bien peu d'imagination. :D C'est cool ça nous montre qu'il y a des intrigues de partout dans le système et pas seulement sur Tython. Il est également intéressant de penser que tous les habitants du système sont des descendants de forceux mais ont quitté Tython pour les enfants non sensibles à la Force. Au fil des générations un ressentiment s'instale contre ces Jed'aii tout puissant si différents. Parfois comme pour Dal c'est même assez rapide. J'ai trouvé ça prenant, surtout quand on sait que les guerres de Force arrivent.

    Gros GG pour le retour de Lanoree sur Tython à la fin pendant la tempête de Force du tome 1 du comics ça donne un côté épique d'autant qu'elle se demande ce qui se passe. Les apparitions de Dagen Lok sont aussi sympa. Idem pour les mentions et visions avec Xesh et les Rakata

    Non rien à dire j'ai kiffé. m'en vais relire le guide et le numero 1 du comics avant de me lancer dans le deux ! Ce roman apporte énormément de profondeur à l'univers et on a hâte de voir l'impact que va avoir l'arrivée de Xesh sur l'Ordre Jed'aii.
    Le fait que l'intrigue soit parallèle au comics tout en balançant quelques petits caméos renforce au contraire les deux intrigues je trouve, ça a pour effet d’agrandir le système Tython, de lui donner plus de potentialité, plus de corps.

    La nouvelle d'Ostrander est sympa elle aussi.

    Bref je pourrais en écrire encore beaucoup, je suis d'accord avec Link sur les points positifs, pas sur ses légers points négatifs : un must have been read : 80% :jap:
  • 22/08/2013 - 9:19
    Link je pense pas du tout qu'il fallait en dire plus sur les Gree, la couche de mystère qui les entoure correspondait parfaitement avec le récit et l'atmosphère ambiante. Le fantasme d'hypergate et les inconnues de la vieille ville sont beaucoup plus puissants ainsi. Si tu veux en savoir plus joue à TOR ^^

    Histoire très sympa à suivre même si on ne sait pas finalement si la menace était réelle.


    Non je ne jouerai pas à TOR :o
    Plus sérieusement, c'est quand même assez frustrant de ne rien savoir sur les Gree ni sur la réalité de la menace. Tu fais un parallèle avec Riptide, pour moi c'est exactement pareil : t'as une bonne intrigue, t'attends un gros truc à la fin... et puis rien.
    Mais bon, le roman est quand même très bon si l'on oublie ce détail (non, y'a aussi, comme j'ai dit dans la critique, le lien avec le comic ; certes, Lanoree voit Xesh comme les trois héros du comic, mais elle n'a pas d'interaction avec...)
  • 22/08/2013 - 11:09
    Mer il est fou :transpire:
    Ouai enfin on s'en fout un peu non?
    Ici c'est le roman pas le comics.
    Justement là y en a assez pour que les deux soient reliés sans qu'on soit dans du fan service bête et méchant.
    C'est une histoire différente et c'est bien mieux. Ton raisonnement est limité par le fait que tu voulais que ça soit exactement comme dans le comics comme on peut le voir dans ta réaction que j'avais quote. Perso je trouve au contraire que ça permet d'élargir l'univers DotJ en montrant que pleins d'aventures et de Jed'aii se baladent dans tout le système, que Tython n'est pas le seul endroit où il se déroule des choses. Puis on a quand même masse de caméos et la fin quand son retour se déroule en parallèle avec l'arrivée de Xesh c'est super. Je vois pas ce qu'il te faut de plus, une interraction de Lanoree avec Xesh aurait été totalement HS à mon sens et aurait dilué la puissance de son dernier face à face fratricide :neutre:

    Comparé ce bouquin à Riptide tu manques pas d'air. Dans Riptide on nous dit que Jaden est peu être un clone mais on sait pas. Là les Gree on s'en fout. On est ici pour en savoir plus sur les Jed'aii. Je pense que l'auteur a voulu à dessein renforcer cette impression de mystère qui colle avec leur descente dans la vieille ville. J'ai trouvé que laisser un voile d'incertitude renforçait le récit. Et le moment où Lanoree regarde la machine en se demandant et si... alors qu'elle a tué son frère pour cet objet. C'est super puissant. C'est comme ne pas retrouver le corps de Dal, on sait qu'il est mort mais : there are depths....
    Au final on se fout de savoir si oui ou non tout le monde serait mort non? Ca change pas grand chose imho d'autant qu'à la fin cette menace est relativisée par les événements survenus dans le comics qui paraissent d'un coup plus impactant qu'à la seule lecture dudit comics :neutre:

    Ceci dit entre ça et Kara ça laisse la place à une suite qui serait bienvenue. Une suite pendant les guerres de Force :love:
    Kara est un perso très intriguant et j'aimerai en savoir plus sur elle, son passé, ses motivations.
    Au passage le dramatis est un bon wtf y a des persos qui apparaissent 4 pages :lol:
  • 31/03/2014 - 8:46
    Pour les économes lisant en anglais, la version poche sort demain : http://www.starwars-universe.com/actu-9 ... rance.html

    Amazon en a déjà en stock :jap:
  • 31/03/2014 - 11:17
    Moi qui pensait que t'annonçais une nouvelle sur DotJ :(
  • 31/03/2014 - 15:11
    J'avais oublié qu'il sortait celui-ci !

    Si j'en crois la critique pas besoin d'avoir fini le cycle en comics pour piger le bouquin du coup...
  • 31/03/2014 - 15:32
    Non, c'est juste mieux d'avoir lu le premier tome quand même^^
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité