StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
[EXCLU SWU] Interview de Paul S. Kemp pour la sortie de Crosscurrent
 
[Interviews] Ouais, ouais, ouais.
26/01/2010
ATTENTION, Cette actualité contient des spoilers !

Un spoiler est une information sur l'histoire d'un film, livre, etc. qui, si le lecteur l'apprenait avant de découvrir le film/livre, gâcherait le plaisir de la surprise. Par exemple, nous considérons ici comme spoiler toute information sur les futurs films Star Wars qui ne soit pas directement prévisible à partir des autres films. Pour plus d'informations sur notre système Anti-Spoiler, notamment comment régler vos paramètres, veuillez lire ce dossier.
Aujourd'hui 26 janvier 2010 sort le premier roman Star Wars de Paul S. Kemp, j’ai nommé Crosscurrent. Pour l’occasion, SWU vous propose en exclusivité une interview dudit auteur, ainsi qu’un petit rappel de la couverture et du synospis. By votre serviteur Gilad bien sûr !

Couverture




Synopsis


Spoiler: Afficher
La guerre civile est presque terminée lorsque le chevalier Jedi Jaden Korr reçoit une vision de la Force si intense qu'il doit agir. Ayant engagé deux sauveteurs et leur vaisseau, Jaden part pour l'espace. Quelqu'un, ou quelque chose semble être en danger.

Mais Jaden et son équipage sont stupéfaits par ce qu'ils trouvent. un cargo vieux de 5000 ans qui transporte une escouade complète de Sith et un Jedi solitaire a été catapulté par inadvertance depuis des éons dans le passé vers le présent. Les armes du vaisseau ont beau ne pas être à la pointe de la technologie, sa cargaison, un minerai spécial qui rend presque invincible tout utilisateur du Côté Obscur, est inégalée. L'ancien Jedi à bord est déterminé à détruire les Siths. Mais pour Jaden, il y a bien plus en jeu : ses visions l'amènent à une découverte menaçant tout ce que le Nouvel Ordre Jedi défend.



L’interview de Paul S. Kemp


Paul, pour de nombreux fans, vous êtes un nouveau venu dans la galaxie Star Wars des auteurs de roman. Pouvez-vous rapidement vous présenter ?

Bien sûr. Je suis Paul S. Kemp. J’habite dans le Michigan, je suis marié depuis dix-sept ans à une adorable rousse avec laquelle j’ai eu deux jumeaux garçons de cinq ans, Roarke et Riordan. Le jour, je travaille dur dans l’enfer de la juridiction des entreprises aux Etats-Unis en tant qu’avocat d’affaire. La nuit, j’écris.

Je suis principalement connu pour avoir créé Erevis Cale, un assassin-prêtre du Dieu des Ombres. Mon œuvre sur Cale est la suivante :
  • The Halls of Stormweather
  • Shadow's Witness

    The Erevis Cale Trilogy
  • Twilight Falling
  • Dawn of Night
  • Midnight's Mask

    Ces trois livres de la Trilogie d’Erevis Cale seront disponibles en juin prochain sous un format Omnibus, intitulé astucieusement (sic) The Erevis Cale Trilogy. L’Omnibus contiendra en outre quelques nouvelles sur Cale.

    The Twilight War
  • Shadowbred
  • Shadowstorm
  • Shadowrealm

    En toute honnêteté, je ne vous connaissais pas un an auparavant lorsque Crosscurrent a été annoncé. Vous avez créé votre propre univers avec Erevis Cale : pensez-vous qu’il puisse intéresser les fans de Star Wars ?

    Je pense oui. Erevis Cale évolue dans un monde d’épées et de sorcellerie. Cela inclut de beaucoup d’action et des héros charismatiques qui luttent et évoluent dans un environnement moral intéressant. Ca vous dit quelque chose ? J’espère, car Star Wars partage beaucoup de points communs avec les fictions de fantasy.

    Alors oui, je pense que les lecteurs qui aimeront Crosscurrent apprécieront également mes livres sur Erevis Cale.

    Comment et quand Lucasbooks et Del Rey vous ont-ils contactés ? Avez-vous choisi d’écrire pour la période Héritage ou cela vous a-t-il été imposé par Sue ?

    J’étais en contact sporadique avec Del Rey depuis des années, je harcelais l’éditeur dans l’espoir qu’il m’offrirait l’opportunité d’écrire dans cette Galaxie, Lointaine, Très Lointaine. Finalement, Sue m’a demandé de lui envoyer un de mes livres. J’ai choisi Shadowbred. Elle l’a lu, aimé, et m’a invité à écrire un roman Star Wars.

    En ce qui concerne la période d’écriture de Crosscurrent, je m’étais dit que le « présent » du livre devait se situer au niveau du « présent actuel » de l’UE. Puis, avoir écrit le livre et développé les connections avec Fate of the Jedi, la période Héritage s’est imposée d’elle-même.

    Aviez-vous anticipé que l’UE était aussi vaste ? Dans quelle mesure appréhendez-vous la cohérence de votre livre avec le reste de l’UE ?

    En effet, cela me rendait un peu nerveux. Je suis habitué à faire beaucoup de recherches mais l’UE est vaste. Pour moi, il est absolument essentiel de raconter une histoire dans la plus pure tradition de ce qu’il se fait déjà dans l’univers pour lequel j’écris : assimiler toute cette information pour la restituer sous forme d’un récit était donc une sorte de défi ! Mais je pense que cela s’est vraiment bien passé. J’attends de voir avec intérêt de ce que les lecteurs en penseront.

    En 20 ans in-universe après Le Retour du Jedi, les personnages les plus célèbres des films vivent énormément de nouvelles aventures et évoluent de bien des manières. Quelle fut votre plus grande surprise ?

    Honnêtement, rien ne m’a vraiment « surpris ». L’univers se devait de changer continuellement pour qu’il reste intéressant. Les personnages doivent mûrir, vieillir, mourir. C’est ce qui s’est passé.

    Votre travail sur Crosscurrent est très particulier à la fois pour les fans –qui nourrissent de grandes attentes à propos des intrigues inachevées de L’Héritage de la Force– et pour vous et vos camarades de Fate of the Jedi & Lost Tribe of the Sith. Crosscurrent semble être à la croisée de tous ces projets. Comment se passe la collaboration avec les autres membres de l’équipe ?

    Cette collaboration existe un peu par accident. Dans le premier synopsis que j’ai donné à Del Rey, j’avais postulé l’existence d’un ancien vaisseau transportant du métal décuplant les pouvoirs dans le Force (qui est ensuite devenu le Lignan) qui, à cause d’un dysfonctionnement de protection gravitationnelle, se retrouve dans le présent. Plus tard, mon éditeur est revenu vers moi et m’a demandé si l’on pouvait passer à deux vaisseaux et se raccrocher à FotJ via la tribu perdue des Sith dont le vaisseau s’était écrasé sur une planète lointaine, leur permettant de se développer dans l’isolement le plus complet. Le Harbinger et l’Omen étaient nés, respectivement dans mon roman et Fate of the Jedi. J’ai trouvé l’idée que mon roman soit lié au méta-arc FotJ absolument géniale, même si cette connexion est limitée. Bravo à mon éditeur d’avoir conçu cette connexion.

    J’interagis avec les autres auteurs principalement par mél. J’ai échangé quelques mails avec Christie (NDT : Golden) à propos de noms de l’équipage de l’Omen, et Troy (NDT : Denning) m’a apporté une aide précieuse non seulement sur les connexions Crosscurrent/FotJ mais également sur l’écriture SW en général. JJM (NDT : John Jackson Miller) et moi avons également échangé quelques méls. Je lui ai envoyé quelques descriptions de nouvelles choses présentes dans Crosscurrent, et m’a renvoyé la pareille. Sue Rostoni et mon éditeur sont nos intermédiaires. Ce fut une expérience unique.

    Dans les deux extraits de Crosscurrent que vous avez posté sur votre blog, de nombreux fans ont été ravis des références aux jeu-vidéo Jedi Academy, et vous parlez également du Potentium (développé dans le Nouvel Ordre Jedi). Premièrement : félicitations ! Deuxièmement : combien de temps l’étude l’UE vous prend-elle ?

    Premièrement : merci ! Deuxièmement : beaucoup (sic). Je n’ai aucune idée de combine de temps j’y consacre, mais Del Rey m’a envoyé du matériel pour m’y aider, y compris les Essential Guides. Je m’y suis plongé un mOment lorsque je développais les grandes lignes de mon histoire. Et bien sûr, Sue Rostoni, Leland Chee et mon éditeur ont été des ressources essentielles lorsqu’il fallait affiner le récit ou modifier quelques uns de ses éléments afin qu’il s’accorde au reste de l’UE.

    Pour finir, la question que vous pouvez ignorer : nous avons vu que Jaden Korr n’est pas mort, puisque présent dans Fate of the Jedi III : Abyss. Crosscurrent aura-t-il un impact majeur sur Fate of the Jedi ?

    Je préfère ne pas y répondre pour l’instant mais on y reviendra très certainement plus tard…

    The Old Republic reste un mystère pour tout le monde, même si le site web nous a donné quelques belles miettes à grignoter. Est-ce plus facile d’écrire pour une période “vide” de l’UE ou la période Héritage et ses bornes imposées ?

    C’est un défi dans les deux cas. Et dans le cas de The Old Republic, je possède une sorte de « bible » qui contient un paquet d’information sur le background de la période. Alors de mon point de vue, ce n’est pas vraiment vide.

    Pour retrouver l’interview en anglais, cliquez sur le spoiler :

    Spoiler : Cliquez pour lire


    Since you're quite new for many fans in the Star Wars universe of book writers, could you briefly introduce you ?

    Sure. I’m Paul S. Kemp. I live in Michigan, have been married seventeen years to same lovely redhead, and have five year old twin boys named Roarke and Riordan. By day, I slog through the Hell that is corporate America in my role as a corporate lawyer. By night, I write.

    I'm known primarily as the creator of Erevis Cale, an assassin and priest of the God of Shadows. My work featuring Cale is as follows:

    The Halls of Stormweather
    Shadow's Witness

    The Erevis Cale Trilogy
    • Twilight Falling
    • Dawn of Night
    • Midnight's Mask

      The three books of the Erevis Cale Trilogy (listed immediately above) will be available in June in an omnibus that includes all three novels and a couple Cale-related short stories. It is, aptly I'd say ?, called The Erevis Cale Trilogy.

      The Twilight War
    • Shadowbred
    • Shadowstorm
    • Shadowrealm

      To be honest, I didn't know you one year ago, before Crosscurrent was announced. You've created your own world with Erevis Cale. Any chance this might interest SW fans ?

      I think so, yes. My work featuring Cale is most aptly described as sword and sorcery. It features cinematic action, larger than life heroes, all playing out against an interesting moral backdrop. Sound familiar? ? It should, because Star Wars shares many tropes with sword and sorcery ficton.

      So, yes. I think readers who like Crosscurrent will also enjoy my Erevis Cale stories.

      How and when did Lucasbooks/Del Rey contact you to work for them ? Have you chosen to write for Legacy Era or was it imposed to you by Sue?

      I had been in contact with Del Rey for years, on and off, pestering an editor there for an opportunity to write in the Galaxy Far, Far Away. Finally, I she said -- Send me something you've written. So I sent her Shadowbred. She read, really liked it, and invited me to write a Star Wars novel.

      In terms of the era in which Crosscurrent is set -- when I put together the proposal for the novel, I assumed the "present" portions of the novel would be set in the EU's then-current present. After the book was written and we'd developed some of the connections between it and FotJ, the Legacy era seemed to be the one that fit, so that's where we set it.

      Had you guessed that the EU was so expanded? How much were you afraid to make your story fits in the whole universe?

      I was nervous about it, yes. I'm accustomed to doing a lot of setting research, but the EU is vast. And it is absolutely critical to me that I tell a story nested in the lore of the setting in which I'm writing, so consuming all that information and using it to spin a story was a challenge. But I think it turned out really well. I'm interested to hear what readers think.

      During 20 in-universe years after The Return of The Jedi, a lot of things happened to the famous characters of Star Wars movies, what surprised you the most ? The Solo children ? Chewbacca's death ? The Yuuzhan Vong invasion ? The Potentium ?

      Honestly, nothing "surprised" me. The setting has to continually change for it to stay interesting. Characters must grow old, die, big things must happen. And so they did. ?

      Your work on Crosscurrent is very particular both for fans -who have great expectations about Legacy of the Force loose ends- and for you & your fellow writers of Fate of the Jedi & Lost Tribe of the Sith. Crosscurrent seems to be at the crossroads of the project. Can you tell us about your collaboration with the other part of the team ?

      The collaboration kind of happened by accident. In my initial pitch to Del Rey, I posited the existence of an ancient ship carrying a Force-enhancing ore (which later became Lignan) that, through a relativity shielding malfunction, ends up in the present. Later, my editor came back and asked if we could make it two ships and tie-it into the forthcoming FotJ series, which featured a lost tribe of Sith whose ship had crash-landed on a distant planet, allowing the tribe to develop in isolation. Harbinger and Omen were born (Harbinger featuring in my novel, and Omen playing an important role in FotJ). I thought it was incredibly cool that my novel was connected to the larger FotJ metaplot, even if only in a small way. Kudos to my editor who conceived of the connection.

      I interacted with the other authors mostly via email. Christie and I traded emails about names of personnel on Omen, and Troy was a great help about not only the FotJ/Crosscurrent overlaps, but about writing in SW in general. He's a class act. JJM and I also traded a few emails. I believe I sent him descriptions of a few things as they're presented in Crosscurrent, and he did the same for me. Sue Rostoni and my editor acted as intermediaries all the way through. It was a great experience all around.

      In the two excerpts of Crosscurrent you posted on your blog, many fans were delighted by videogame Jedi Academy references, and you talked about the Potentium (which is developped in New Jedi Order serie). First : congrats ! Second : How much worktime does studying the EU represents ?

      First, thanks! Second, a lot. ? I don't know how many hours it consumed, but Del Rey sent me volumes of research material, including all the "Essential Guides." I pored over those while I developed my story concept. And, of course, Sue Rostoni, Leland Chee, and my editor were invaluable when it came to refining the story concept and/or tweaking this or that aspect to make it consistent with past lore.

      Eventually, the question you may not answer : we've seen Jaden Korr in Fate of the Jedi III : Abyss. So we already know he's not dead. Will Crosscurrent have a major impact on Fate of the Jedi storyline?

      I'd prefer not to answer at this point, but let's revisit it at another time.

      The Old Republic is still a mystery for everyone, even though the website gives us a few news to ponder. Is it easier to write for an "empty" era or the most "limited" Legacy one?

      I find it challenging in both cases. And, in the case of The Old Republic, I do have a kind of "setting bible" containing lots of information regarding the setting. So it's not really empty, from my perspective.


    Venez en discuter sur les forums.
Parution : 26/01/2010
Source : Moi et Paul
Validé par : Gilad Pellaeon
Section : Littérature
Type : Interviews
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité